Inscription
Connexion
AVATAR
 
William Jefferson
 
Statut :
Né-sorcier
Nationalité :
Anglaise
Résidence :
Londres, Angleterre
Fonction :
Cinquième année, Préfet-en-chef inRP, Poufsouffle
Baguette :
35,8 cm en bois de noyer et crin de licorne
William Jefferson, Cinquième année



RÉSUMÉ


Nom William, Henri, Jefferson
Date de naissance : 5 octobre 2029
Statut : né sorcier
Baguette :
Nationalité : anglaise
Maison : POUFSOUFFLE
Filière : Totale
DESCRIPTION


PHYSIQUE
:

La chevelure de son père, châtain, plus souvent en bataille que soigneusement brossée. Des sourcils bien marqués au dessus de ses yeux marron. De sa mère, il a pris un visage ovale et fin, presque enfantin, parsemé quelques tâches de rousseur. Plutôt fin, il n'est pas pour autant musclé. Ni grand, ni petit, il suit globalement la courbe de croissance des enfants de son âge. A son entrée en 5e année, il mesure 1m70.


CARACTÈRE :
SÉRIEUX - ORDONNÉ - JOYEUX - SINCÈRE - TOLÉRANT - GÉNÉREUX - PERSÉVÉRANT - PATIENT - ÉTOURDI - RÊVEUR

Il a une soif immense d'apprendre et prend un plaisir non dissimulé à engranger les savoirs que lui dispensent ses professeurs. Il apprécie de posséder un espace à lui bien ordonné (ses cahiers sont bien tenus, son bureau est rangé et ses vêtements correctement pliés) mais comprend tout à fait que les autres aient un avis différent sur la chose. Heureux de vivre et de partager, il aime passer du temps avec ses amis et s’intéresse réellement aux gens qui l'entourent.


AUTRES INFORMATIONS :
- Se fait appelé Will.
- Adore peindre et dessiner.
- Ayant grandi en enfant unique, il apprécie énormément de passer du temps avec ses pairs.
- Ses parents ayant toujours eut des chats, William décide en deuxième année d'avoir... un hibou. Il le nomme Felix en hommage au chat que ses parents voulaient lui offrir.
- Aime les plantes, les oiseaux, les bibliothèques, les dégustations sucrées en cachette, la lumière des bougies, le bruit du feu dans la cheminée, l'odeur de l'herbe fraîchement coupée, la randonnée...
- N'aime pas l'odeur des lieux trop fermés et trop propres, le melon, les mensonges, les gens qui maltraitent des livres, l'odeur du buis...
- Ses matières préférées sont la potion et botanique. Celles qu'il apprécie le moins sont les cours de Défense Contre les Forces du Mal et l'astronomie.
- N'a pas vraiment d'idée précise pour la suite de ses études.
- Son premier acte magique a été de transformer une feuille morte qui volait devant lui en un petit oiseau.


HISTOIRE



Sa mère, Charlotte Legendre, est une sorcière d'origine française ayant passée toute sa scolarité à l'école de Beauxbâtons. Elle est passionné par le dessin et la peinture et en a d'ailleurs fait son métier. Elle partage cet amour des toiles avec son fils dès son plus jeune âge.

Son père, Simon Jefferson, est un sorcier originaire de Londres. Il se passionne pour les plantes et l'écriture. Il rencontre Charlotte lors d'une étude sur l'Aconit Tue-Loup dans les Alpes alors que cette dernière réalisait un herbier des plantes sauvages à l'aquarelle.

La famille vit au sud de Londres dans une ancienne maison d'ouvrier en brique rouge. Le rez-de-chaussé pourrait passer pour une maison moldue si on ne regarde pas de trop près les ingrédients dans la cuisine. A l'étage, Will possède une grande chambre à côté de celle de ses parents. La troisième pièce est un bureau dédié à son père où ce dernier écrit, principalement des romans d'aventures ou des guides botaniques. Le grenier est l'antre de sa mère. Elle y étale ses toiles, feuilles, crayons et pinceaux.

Ils possèdent un petit jardin dans lequel une serre, dotée d'un sortilège d'agrandissement indétectable permet à Simon de produire un certain nombres de plantes utiles pour les potions ou pour étancher sa curiosité personnelle et sa passion des plantes. On peut toujours compter dans la maison une dizaine de chats.



Avant Poudlard

Il vit sa prime enfance presque exclusivement avec ses parents au domicile familiale, navigant entre la serre de son père et le grenier de sa mère. Il participe volontiers aux tâches de la maison et prend un réel plaisir à la cuisine et aux dessins. Il passera des heures à observer et à tenter de représenter sur des feuilles de toutes tailles les créatures, plantes et objets de son entourage.

La présence d'autres enfants lui manquant de plus en plus, ses parents décident de le sortir du cocon familiale en l'inscrivant à une école de quartier moldue. William, se fait vite des amis et découvre avec joie le monde de l'école; avoir son pupitre, ses affaires et surtout apprendre l'enchante. Il s'adapte vite au monde moldu et sa méconnaissance de départ est mise sur le compte de son arrivée tardive dans la vie en collectivité.

Sa grand-mère paternelle l'accueille de temps à autres. Sorcière, elle vit au bord de la mer sur la côte Est de l'Angleterre. Il ne connaît pas ses grand-parents maternels moldus qui vivent en France.

A Poudlard

Il attendait avec impatience sa lettre pour Poudlard, la célèbre école de sorcellerie dont lui parlait son père. William est dirigé dans la même maison que son géniteur, Poufsouffle.

En première année, le garçon passe beaucoup de temps dans ses manuels, en salle de cours ou dans les serres, heureux de pouvoir en apprendre d'avantage sur la pratique de la magie. Il terminera son année avec des notes optimales aux examens.

A partir de la deuxième année, il s'ouvre d'avantage aux autres. D'abord dans les dortoirs puis dans la salle commune. Ses connaissances engrangées et sa rigueur de travail lui permettent de venir en aide aux élèves de premières années et à certains de ses camarades de classe. Il reste cependant toujours abordable, se moquant facilement de lui même et acceptant les remarques. Il devient peu à peu un excellent camarade en plus d'être bon élève.

Sa scolarité se poursuit sans heurt. Il aime être avec ses amis mais ne peut s'empêcher de consacrer beaucoup de temps à ses études, surtout en hiver quand la météo offre peu d'occasion de sortir. On le trouve souvent en salle commune où il se sent vraiment chez lui. Il s'installe soit dans la salle d'étude soit dans un canapé, un manuel sous la main et une plume ou un parchemin dans l'autre ou encore dans la serre dont l'ambiance lui rappelle son jardin londonien.

Les événements complexes dans le monde des sorciers et notamment en Grande Bretagne, le pousse à s'enfermer un peu plus encore dans les livres. Il se sent inutile face à la violence et la haine des adultes moldus ou sorciers et trouve refuge dans ses études.

William devient préfet à son entrée en cinquième année en septembre 2045. Il se comporte comme un grand frère pour les plus jeunes, cherchant à les aider de son mieux pour leurs études ou leur intégration, les guidant ou les réconfortant. Il cherche à compenser sa jeunesse face à des élèves plus âgés en étant le plus juste possible dans ses actes et, comme pendant les cours, prend toujours une petit temps d'analyse avant de décider ce qu'il doit faire. Il s'accorde cependant bien volontiers des pauses pour rire, discuter, grignoter ou simplement écouter les gens qui gravitent autour de lui.