Inscription
Connexion
AVATAR
 
Onyx Willard
Statut :
Né-sorcier
Naissance :
30 juillet 2035
Nationalité :
Anglaise
Résidence :
Londres, Angleterre
Fonction :
Première année, Gryffondor
Baguette :
29,6 cm en bois de châtaignier et ventricule de dragon
Image


Physique
Visage : Petit visage rond, encore joufflue par l'enfance. Quelques tâches de rousseurs, et de petites oreilles un peu décollées.
Yeux : De très grand yeux verts
Lèvres : Plutôt charnues
Cheveux : Brune, jusqu'aux épaules, en bataille, coiffée d'une frange qui ne tient jamais en place. Quelques épis très rebelles. S'emmêlent facilement.
Sourcils : Épais et ébouriffés
Corps : Petite pour son âge (1m36), bien qu'elle espère grandir. Agile.
Allure : Sauvage, impression donnée à cause de ses sourcils et de ses cheveux désordonnés
Regard : Vif, a tendance à fixer les gens. Fronce souvent les sourcils.
Démarche : Assurée et agile
Tics/spécificités : Place son doigt devant sa bouche, ou lève les yeux au ciel pour réfléchir. Souffle parfois sur les mèches de cheveux qui se mettent devant ses yeux.

Biographie

Ses parents
Reducio
Les parents d’Onyx, Mr et Mrs Willard, s’étaient rencontrés à Poudlard, là où ils avaient passé leurs années d’études ensemble.

Mrs Willard était née de deux parents sorciers, mais avait désiré plus que tout découvrir le monde des moldus. Les cours à Poudlard lui avaient semblé vides de sens, sauf peut-être les cours d’Étude des moldus, et elle échoua lamentablement ses ASPIC. Quand l'école fut derrière elle, elle commença à travailler en tant que représentante pour une société magique internationale. Ce travail lui permettait de n'avoir que très peu recours à la magie, même si, elle l'admettait en secret, Accio pouvait parfois s'avérer utile.

Mr Willard, lui, avait vécu la situation inverse ; né de deux parents moldus, le monde des sorciers l’avait passionné dès qu’il en apprit son existence ; il gardait toujours sur lui de vieux ouvrages poussiéreux qu’il cachait sous sa cape. Il avait excellé dans la plupart des cours à Poudlard, et finit par trouver un emploi d'archiviste dans une bibliothèque sorcière, ce qui lui convenait parfaitement : c’était bien au milieu des livres qu’il se sentait le mieux.

Tous deux étaient le strict opposé de l'autre : alors que Mrs Willard était obsédée par la culture moldue, Mr Willard se plaisait à tourner inlassablement les pages de vieux grimoires de sorcellerie. Mais leurs différences ne les avaient pas empêcher de s'unir après leurs études, et ce, contre toute attente.


Son enfance
Reducio
Des années après leur mariage, Mrs Willard mis au monde une petite fille qu’ils nommèrent Onyx. Son éducation fut le fruit de multiples conflits entre ses parents ; Mrs Willard voulait que la fillette grandisse dans le monde moldu, mais Mr Willard ne voyait pas les choses de la même façon ; il voulait que sa fille grandisse avec tout ce qu’il n’avait pas pu connaître pendant son enfance. Il fut finalement convenu qu’Onyx irait dans une école moldue jusqu’à ce qu’elle ait l’âge d’intégrer Poudlard, mais qu’elle entretiendrait un lien avec le monde sorcier. Onyx avait donc vécu sa scolarité dans l’école la plus normale qu’il soit, avec des personnes on ne peut plus normales, apprenant des choses tout aussi banales.

Onyx vît une enfance heureuse, bien qu'assez solitaire. Son père travaillait beaucoup, sa mère était souvent absente, partant parfois pendant de longues périodes pour son travail, et elle n’avait pas beaucoup d’amis à l’école, tous les autres enfants la trouvant un peu étrange. Ce n'était d'ailleurs qu'après les cours que sa journée pouvait véritablement commencer ; Mr Willard, qui travaillait dans les combles, était obsédé par les livres, et avait tendance à laisser déborder sa collection de bouquins dans le salon. La petite pouvait alors les consulter, jouer avec, se construire un monde fait à partir de reliures et de pages. Une fois qu'il considéra sa fille assez âgée, et ne voulant pas que celle-ci ne se renferme sur elle-même, Mr Willard l'autorisa à se rendre sur le Chemin de Traverse ; elle passa dès lors ses fins de journées, ainsi que ses vacances, à battre le pavé de la longue rue.


Sa lettre d'admission
Reducio
Elle fût soulagée quand elle reçu sa lettre d’admission à Poudlard. Elle ne doutait pas de ses pouvoirs, qu’elle avait déjà pu mettre à l’épreuve malgré les interdictions de sa mère, mais elle avait tout de même peur qu’on l’oubli. Elle ne pouvait pas imaginer une seule seconde rester coincée encore des années dans ces écoles au béton lisse et aux couleurs mornes, et surtout avec ces enfants qui ne la comprennent pas.