Inscription
Connexion
AVATAR
 
Aylin Murphy
Statut :
Né-Moldu
Naissance :
13 juin 2017
Nationalité :
Irlandaise
Résidence :
Carlingford, Irlande
Fonction :
Professeur d’étude des runes, Poudlard
Baguette :
28,0 cm en bois de tremble et plume de phénix
Aylin est une femme douce, à l’allure réservée. Pas timide, juste discrète. Lorsqu’elle sourit, son visage semble s’éclairer de mille lumières, comme si le soleil venait, lui-même, déposait un rayon sur ses joues. De longs cheveux blonds descendent en cascade le long de son dos. Ses yeux d’un bleu profond sont rieurs. Sa bouche pétillante est ornée d’un sourire lumineux, inspirant de la sympathie naturelle à l’égard de l’Irlandaise. Lorsqu’elle ne sourit pas, un air mélancolique semble s’afficher sur son visage, comme si une nostalgie passée s’emparait de ses traits. Comme si Aylin était déjà partie dans son monde à elle.

Née-moldue dans une famille aux pures origines Irlandaise, la sorcière a toujours vécu entourée de nature et d’animaux, qu’elle adore tout particulièrement. La maison de ses parents est d’ailleurs bordés par un petit bois, dans lequel Aylin aime à se promener lorsqu’elle rend visite à ses parents. Sa mère, passionnée par tous les arts du monde entier, est libraire dans une petite ville d’Irlande, librairie dans laquelle la jeune Aylin s’est souvent perdue. Découvrant les runes au hasard d’un livre, s’éprenant très tôt pour ces cailloux un peu tordu qui avaient tant de chose à dire… alors qu’ils ne ressemblaient qu’à de vulgaires cailloux, elle découvrira à Poudlard ce que sont vraiment les runes.

Car née de parents moldus, mère libraire et père garde-forestier, tout ce petit monde sera surpris à l’arrivée de la fameuse lettre. Découvrant un monde nouveau qui s’ouvre à elle, la jeune Aylin s’éprend des études à Poudlard, embrasse le monde magique à bras ouverts. Elle ne recule devant aucun apprentissage, apprécie chaque minute qu’elle passe dans le collège, consciente de la chance qui fait d’elle une sorcière de pouvoir voir tout ce qu’elle voit.

La jeunesse d’Aylin a formé la femme qu’elle est devenue, avenante, souriante, toujours prête à aider sans le moindre problème : elle s’oublie parfois un peu et doit alors s’enfermer dans sa bulle pour mieux se ressourcer. Elle n’en reste pas moins une aimable compagnie pour qui sait voir le grain de folie qui se cache en elle.

A la sortie de Poudlard, Aylin, refusant de trop s’éloigner de ses parents vieillissants et adorant les animaux et la nature, elle se tourne vers la faculté de soins aux créatures magiques. Son dossier est accepté mais, lorsqu’elle découvre la nature des cours, la jeune femme déchante : elle se rend compte du fossé entre les cours de Poudlard et la faculté, aussi préfére-t-elle se tourner vers sa passion de toujours : les runes.

Après une année mitigée à la FSCM et une discussion entre six yeux avec ses parents, la jeune femme prend conscience qu’elle ne peut pas laisser sa volonté d’être proche de ses parents occulter sa volonté de progression professionnelle, aussi, après d’énormes recherches et un dossier présentant les énormes lectures qu’elle a fait – même en étant qu’une petite moldue – elle réussit à entrer dans l’Académie des Arts Divinatoires et d'Etude des Runes, elle y passe de nombreuses années, avec plusieurs cursus (origines des runes, utilisation des runes dans différents milieu, usage et méthodologies anciennes et actuelles, différentes utilités des gravures runiques, ect) et y devient finalement professeure de méthodologie runique. Elle adore enseigner et se fait un plaisir de partager sa passion avec les autres.

Ainsi, lorsqu'elle est informée que le poste d'étude des runes se libèrent au sein de Poudlard, Aylin choisit de postuler pour rendre accessibles les runes au plus grand nombre.