Inscription
Connexion
AVATAR
 
Stéphanie Lilith
Statut :
Né-sorcier
Naissance :
18 novembre 2010
Nationalité :
Écossaise
Résidence :
Edimbourg, Écosse
Fonction :
[M] Barmaid du Chaudron Baveur
Baguette :
28,0 cm en bois de châtaignier et crin de licorne
Stéphanie Lilith, née le 18 novembre 2010 en Ecosse, a toujours apprécié les nouvelles expériences. Depuis toute petite, elle adorait explorer les moindres recoins de son jardin, avant de passer à la forêt d'à côté, puis la rivière, pour parfois marcher des heures durant, simplement pour observer de nouveaux paysages. C'est donc tout naturellement qu'elle s'est passionnée, durant sa scolarité à Poudlard, pour tout ce qui touchait de près ou de loin à ce qui permettait de voyager : Les balais, et certaines créatures volantes, qu'elle a trouvé purement fascinantes. Elle se fichait de ce que ses parents voulaient, et elle ne voulait que trouver une profession qui lui permettrait de voyager à longueur de temps, partout dans le monde.
C'est donc tout naturellement qu'elle s'est orientée vers la faculté de soins aux créatures magiques en Irlande, pour devenir chercheuse animalière. Et c'est un métier qu'elle a mené des années durant. Toutefois, elle ne restait jamais au même endroit bien longtemps, elle comptait bien compléter son tour du monde avant ses 30 ans ! Malheureusement, cela n'a pas pu se faire, la réalité est bien dure parfois, et lors d'une de ses missions d'exploration en Iran, elle s'est prise d'affection pour l'une des responsables du site sur lequel elle travaillait.
Elle ne s'était jamais posé la question de son orientation sexuelle, elle avait passé sa vie sans s'attacher à personne, jamais, seulement des camarades de passage qu'elle savait être temporaire. Elle associait l'attachement émotionnel à l'enfermement, à tort ou à raison, ce n'est pas la question. Mais quand ça nous tombe dessus... Malheureusement, elle avait bien mal choisi son pays pour faire son coming-out, et son inexpérience avec les gens a failli lui coûter très cher. Elle a du fuir le pays en urgence, pour retourner en Ecosse, menacé par les habitants locaux, qui faisaient partie des gens les plus conservateurs et hostiles aux droits LGBT.

C'est donc ainsi que le 5 juillet 2046, Stéphanie revint vers sa famille, pour découvrir que sa mère était décédée, une maladie malheureuse. Son père lui en a voulu longtemps, de ne pas avoir été là, d'être toujours ailleurs, de ne jamais donner de nouvelle, à personne. Il s'était rongé les sangs, jusqu'à devenir méconnaissable. Les choses ont été très dures au début, les tensions étaient palpables, surtout après l'expérience quasi-traumatisante qu'avait vécu Stéphanie en Iran. Et pour la première fois, elle se posa et fit le point sur sa vie. Elle n'était pas encore satisfaite. Elle s'était lassée. Les voyages incessants l'avaient épuisé.
C'est donc tout naturellement, en accord avec sa soif de nouvelles expériences, qu'ayant envie de changer d'air (métaphoriquement), elle n'hésita pas une seconde quand elle entendit que la chaudron baveur recrutait. Un poste où elle n'avait pas besoin de voyager ? Avec de nombreuses personnes différentes chaque jour ? Elle avait accumulé énormément de savoirs variés au cours de ses voyages. L'un d'eux étant la confection de cocktails.
Pourquoi ce talent particulier et comment ? Et bien, elle a rapidement appris que l'une des manière les plus efficaces de tisser des liens rapidement était la boisson. Pas forcément boire soi-même, mais passer du temps dans ce genre d'endroit avec des personnes, où les désinhibitions peuvent se faire plus facilement. Elle s'est donc rapidement passionnée pour ces barmans et barmaids, apprenant de chacun d'eux en allant dans divers pays. Apprenant des techniques, des conseils, développant cette passion et cette curiosité, permettant ainsi lentement de révéler son talent, qui, combiné à une passion inconsciente des gens, et une curiosité sans limite, lui octroyait cette capacité presque magique.
Toujours mouvante, elle avait appris à cerner les gens extrêmement efficacement en quelques phrases, quelques minutes. Et elle s'était découverte cette capacité à pouvoir créer presque à chaque le cocktail parfait en fonction de la personne, basée sur sa personnalité. Elle voulait donc tenter l'expérience !