Inscription
Connexion

30 sept. 2020, 17:16
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
Image


@Eridan Lowell


Ils traversèrent le mur de brique de la gare king's cross et ce retrouvèrent face à l'imposant train de légende...


Mes parents ne m'emmenèrent pas à la gare pour ma première rentrée, comme toujours occupés par leurs fonctions, c'est mon oncle qui prit ce devoir à cœur. Heureusement qu'il était là sinon j'aurais eu beaucoup de mal à ne pas paniquer dans cette foule de sorciers et sorcières. C'est un homme au court cheveux noir, au yeux bleu ciel et de stature svelte, qui provoque sur son passage de nombreux regards admiratif, malgré ses nombreuses cicatrices qui parsème son corps, il n'en reste pas moins mon model et sa présence à un effet bénéfique sur mon comportement. Après avoir remis mon écharpe pour cacher le plus possible mon visage, je pris la valise que me tendait Hydrahill, qui ria en voyant seulement dépasser un nez et deux yeux de la tenu que portait sa nièce :

- Tu ne devrait pas te cacher ainsi, sinon c'est sur que tu te fera remarquer ! Me dit-il. N'ai pas honte de ce que tu est !

- Mais je n'aime pas être entourer de foule.. ça me rend nerveuse et j'ai l'impression d'étouffer...


c'est sur qu'avec un comportement pareil je ne risque pas de me faire des ami(e)s mais les expériences que j'ai eu dans les écoles Moldus mon rendu méfiante et sauvage à l'égard des humains. A regret, j'embrasse une dernière fois mon oncle que je ne reverrais pas avant les vacances et entre dans le fameux Poudlard Express, je me faufile dans le passage centrale et cherche une cabine en séchant les quelles larmes qui s'écouler de mes joues, ce qui me rend triste c'est que mes parents ne soient jamais là pour les moments importants de ma vie, ça m'énerve ! Avec le temps je mis suis faite bien sûr mais le manque de tendresse venant de leurs parts est quelques chose auquel je ne pourrais jamais m'habituer...

Un compartiment de droite à l'air vide, je m'installe à l'intérieur et dépose ma valise dessous mon siège. Dans un sens, j’espère vraiment ne pas partager l'endroit avec une autre personne...de peur et d’appréhension je suppose. Une dame bien habiller passe dans la ranger principal avec un chariot rempli de confiserie. J'ai l'eau à la bouche, je crois que je vais faire un petit achat, après tout le chocolat c'est bon pour le morale dit-on. J'interpelle la jeune dame et lui achète deux chocogrenouilles et un fondant du chaudron que je dégusterai plus tard. Mes délicieuses petites grenouilles en chocolat digérer, je me repose en regardant par la fenêtre l'épaisse masse de brouillard à l’Horizon...
Dernière modification par Maïwen MacLochlainn le 7 oct. 2020, 21:14, modifié 1 fois.

~ᛞᚱᚨᚷᛟᚾᚾᛖ ᚠᛁᛚᛚᛖ ᛞᛖ ᛚᚨ ᚾᚨᛏᚢᚱᛖ ᛖᛏ ᚷᚨᚱᛞᛁᛖᚾᚾᛖ ᛞᛖ ᛊᛖᛊ ᛖᛏᚱᛖᛊ ~

30 sept. 2020, 20:00
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
Le Poudlard Express fonçait à vive allure vers le nord depuis une bonne heure laissant derrière lui une trainée de fumée blanche. L'humeur était joyeuse dans le train, comme si les élèves avaient omis le fait qu'ils filaient rejoindre les bancs de l'école et pas uniquement leurs amis qu'ils avaient quittés deux mois auparavant. Eridan évoluait au milieu de ses camarades, se glissant entre les petits groupes qui obstruaient les couloirs à la recherche d'une petite place. Sa progression était lente et difficile, de par les retrouvailles bruyantes mais aussi parce qu'il était salué, de temps à autre par des camarades qu'il appréciait particulièrement et s'arrêtait par conséquent pour discuter avec eux.

De nature plutôt réservé et calme, le garçon cherchait déjà à s'isoler loin du bruit et de l'agitation, ayant déjà eu son lot de socialisation pour la journée. Il se faufila finalement dans le sillage du chariot du Poudlard Express, saluant la dame qui poussait ses friandises les distribuant à qui voulait. Un léger sourire étira finalement ses lèvres alors qu'il touchait du doigt son but, apercevant un compartiment presque désert. Seule une jeune fille l'occupait, plongée sans ses pensées elle était calée contre la fenêtre.

Eridan poussa la porte que la dame venait se retirer derrière son passage et restant sur le pas du compartiment pour ne pas s'imposer, il demanda à la jeune fille : « excuse-moi, » Eridan patienta quelques secondes, le temps de laisser à la jeune fille de sortir de ses songes et de prendre connaissance qu'un intrus venait de l'interpeller. « Est-ce que je peux m'assoir ici ? Les autres sont déjà pleins à craquer... »

6ème année RP - #004080
- - Réputation

30 sept. 2020, 21:20
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
Je regardais la brume disparaître au loin, quand j’entendis quelqu'un me parler, en reprenant mes esprits je distingua un garçon devant le seuil de l'entrée :

- Est-ce que je peux m'assoir ici ? Les autres sont déjà pleins à craquer...

Que dois-je faire ? J'ai essayé de ne pas penser à cette éventualité mais j’étais piégé. Comment refuser à quelqu'un qui vous parle poliment...

- Oui si tu veux... Dis-je légèrement angoisser et sur mes garde.

Le jeune homme me remercie puis je continue de regarder dehors mon élément préférer en fesant comme si il n'était pas là . En jetant un coup d’œil de son coté en essayant d'être la plus discrète possible pour ne pas me faire remarquer, je regarda à quoi ressembler cette personne qui avais troubler ma concentration et qui avait contrecarré mon plan de demeurer seul jusqu'à l’arrivé du train à Poudlard. Il semble légèrement plus âgé que moi, ses boucles brunes lui donne un air rebelle, ses yeux sont noisette et lorsqu'un rayon de soleil les illumines on y voit des reflets vert, les taches de rousseurs qui parsèment son visage me font penser au miennes mais elles sont beaucoup moins visibles que les siennes qui semble être accentuer par un Léger bronzage.

Je me sens mal à l'aise, je n'ai pas côtoyer de jeunes de mon âge depuis l'école moldu et j'en ai garder un très mauvais souvenir...le silence est encore plus oppressent et je cherche un moyen de ne plus y penser alors pendant que le garçon s'occupe, j’entreprends de manger mon fondant du chaudron en retirant légèrement mon écharpe pour dégager mon visage et commence à manger pour me déstresser un peu...

~ᛞᚱᚨᚷᛟᚾᚾᛖ ᚠᛁᛚᛚᛖ ᛞᛖ ᛚᚨ ᚾᚨᛏᚢᚱᛖ ᛖᛏ ᚷᚨᚱᛞᛁᛖᚾᚾᛖ ᛞᛖ ᛊᛖᛊ ᛖᛏᚱᛖᛊ ~

1 oct. 2020, 15:30
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
La jeune fille détacha ses prunelles bleues turquoise du paysage pour les plonger dans ceux noisette du Sersaigle. Un sourire un peu plus prononcé étira les lèvres alors qu'elle répondait positivement à sa demande. Merci, souffla le garçon tout en en ouvrant avec délicatesse, la porte du compartiment un peu plus grand pour passer. Il la referma tout aussi doucement derrière lui avant de s'installer sur la banquette qui faisait face à la jeune fille, sur le siège du milieu, se trouvant ainsi dans sa diagonale. Il ne voulait pas être trop près du couloir au risque de se faire déranger par le passage et les élèves qui donnaient par regardent des coups dans les fenêtres et trouvait cela incorrect de sa part de trop envahir la jeune fille en s'installant en face d'elle, bien que la place à côté de la fenêtre soit sa préférée.

Il sortit alors son livre de métamorphose, une matière passionnante mais qui donnait du fil à retordre au Serdaigle, il avait par conséquent redoublé d'effort pendant l'été pour rattraper les notions où il avait le plus de mal et prendre un peu d'avance sur l'année à venir. Plongé dans sa lecture Eridan ne faisait pas trop attention à la jeune fille et ses coups d'oeil régulier. Ce n'est qu'en sentant l'odeur alléchante du chocolat qu'il leva les yeux vers elle à nouveau. Dans un sourire complice il lâcha, une pointe de malice dans la voix : « il a l'air délicieux ! » Notant le léger malaise qui tirait les traits de la jeune fille, il fronça doucement les sourcils se demandant ce qui pouvait bien stresser la jeune fille. Ne reconnaissant pas son visage, il se demanda si elle était nouvelle et donc en train d'effectuer son premier voyage à bord du Poudlard Express. Ce fait expliquerait à lui seul son malaise, qui ne serait pas lié à sa présence qu'il lui avait imposé. Dans un sourire aussi avenant que possible, Eridan osa finalement lui demander, essayant d'engager la conversation pour la détendre et surtout de mettre fin à son doute. « Tout va bien ? Tu entres en première année ? »

6ème année RP - #004080
- - Réputation

1 oct. 2020, 17:37
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
Je commençais à dégusté mon fondant du chaudron, quand la voix du jeune homme traversa mes oreilles :

- Il a l'air délicieux ! Me dit-il avec un sourire complice.

Je me sens très bizarre....la réponse du garçon à l'air engageante mais mon esprit se pose tellement de questions que je n'arrive plus à faire la part des choses. Mon regard se pose dans le siens et ses sourcils fronce légèrement, il doit se demander ce qu'il m'arrive, peut être que tout les humains ne sont pas majoritairement cruel et ignorent, après tout il existe bien des personnes que j’apprécie dans ce monde, comme ma famille et puis mon instinct me force à lui répondre, comme si je pressentais au fond de moi que cette personne était sincère et gentil, d’ailleurs en rentrant dans la pièce il a pris une place qui n'a pas l'air de l'enchanter, sans doute pour ne pas m'envahir mais il là quand même prise. De plus si je continue à stresser il va vraiment croire que sa présence me dérange et aussi étrange que cela puisse paraître ne veux pas qu'il se le reproche...Le Serdaigle se remis à sourire de plus belle :

- Tout va bien ? Tu entres en première année ? Demanda t'il.

Je lui répond ? Que va t'il penser de moi si je ne le fait pas ? Mon oncle ma bien dit que faire de nouvelles rencontre risquer d'arriver, mais es-que je suis prête ? Bon fini les hésitations, quand on appréhende quelques chose le mieux à faire est de l'affronter, je respire légèrement pour reprendre un comportement normale et détendu et répond à sa question en affrontant de nouveau sont regard :

- Oui tout va bien... Je n'ai juste pas l'habitude de voir du monde. Pardonne moi si mon comportement ta offenser....Et c'est bien la première fois que je monte dans ce train. Dis-je en reprenant mon courage à deux main.

Dans ma main, la garniture verte du petit gâteau attire mon attention, si je partage mon fondant avec lui cela pourrait lui faire part de mes bonnes intentions, c'est si dure de dire ce qu'on ressent, j’essaie vraiment de cacher mes sentiments mais mentir n'ai pas quelque chose que je sais faire. O et puis zut si cette rencontre ce termine mal je m'en remettrais après tout, même si c'est douloureux.

- Tu en veux ? Je tend la moitié de la friandise au jeune homme et patiente quelques instants pour voir sa réaction, j'espère que mon malaise ne va pas revenir, j'aurais l'air bien bête si mon acte passe pour quelques choses d'étrange...

~ᛞᚱᚨᚷᛟᚾᚾᛖ ᚠᛁᛚᛚᛖ ᛞᛖ ᛚᚨ ᚾᚨᛏᚢᚱᛖ ᛖᛏ ᚷᚨᚱᛞᛁᛖᚾᚾᛖ ᛞᛖ ᛊᛖᛊ ᛖᛏᚱᛖᛊ ~

2 oct. 2020, 18:41
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
Eridan commençait à se sentir mal à l'aise à son tour alors que pendant plusieurs secondes, la jeune fille le dévisagea en gardant le silence. Son sourire faiblissait, perdant de son assurance, quand enfin elle rompit son mutisme pour lui répondre. Le garçon referma alors son livre sur sa main gauche, glissant simplement son index en guise de marque page improvisé de façon à faire comprendre à la jeune fille qu'il était disposé à bavarder avec elle et surtout détendre l'atmosphère qui devenait pesante.

Le Serdaigle hocha de la tête alors que la jeune fille lui confirmait entrer à Poudlard. Le sourire d'Eridan se fit alors plus doux, presque nostalgique alors que ses souvenirs remontaient en lui, le transportant lors de son premier voyage à bord du Poudlard Express. Lui non plus n'en menait pas large à l'époque. C'est la jeune fille qui le tira de ses pensées, en reprenant la parole. « Tu en veux ? » Un large sourire étira les lèvres du garçon alors qu'il s'esclaffait : « oh c'est super gentil ! Mais non, je ne vais pas te voler ton chocolat ! Ça serait vraiment pas sympa de ma part ! Taposant le petit sac en toile qu'il avait déposé sur le siège à sa droite, il lança un clin d'oeil à la jeune fille en continuant : « et puis, j'ai ma réserve de chocogrenouille avec moi !

Se recalant un peu mieux sur la banquette, il reprit la parole d'un ton très calme pour répondre à la première tirade de la jeune fille. « Et ne t'en fais pas, je n'étais pas offensé, mais surtout surpris. J'avais l'impression que tu n'étais pas très bien, mais je comprends mieux. » Eridan fit une brève pause avant d'ajouter plus doucement : « j'étais assez nerveux aussi lors de mon premier trajet et pour être tout à fait honnête, je ne suis moi-même pas un grand adepte des foules et conversations bruyantes. D'où je suis venu me réfugier ici » termina le garçon en pointant de sa main libre le compartiment qu'elle occupait. « Oh fait, je m'appelle Eridan ! Et toi ? »

6ème année RP - #004080
- - Réputation

2 oct. 2020, 21:20
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
La réponse du jeune homme ne ce fit pas attendre, il refusa poliment mon offre et me rassura en parlant de sa réserve de chocogrenouille pour que je vois qu'il ne manque pas de provision, l'atmosphère commençais à devenir moins pesante et la conversation s’engagea sur le ton calme du garçon, pendant que je finissais mon fondant. Il me parla de son appréhension le jour de sa première année et il m'avoua, lui aussi ne pas être alaise dans la foule, c'est pour ça qu'il avait porter son choix sur cette cabine, je continuer de le regarder, me sentant moins stresser et un léger sourire apparu sur mon visage.

Les rencontres sont plus rapides que je ne le penser, le jeune homme n'a pas l'air de cacher ce qu'il est, être simplement lui même, c'est ce qui le rend simple et sa me donne envie dans savoir plus à son sujet, je devrait prendre exemple sur lui et être plus ouverte avec les autres mais ça c'est un travail qui va nécessiter un certains temps d'adaptation, car la le jeune homme est seul, si la cabine avait était rempli j'aurai vécu la chose différemment. Pendant qu'il parlait je continuer d'étudier ses traits.

- Oh fait, je m'appelle Eridan ! Et toi ?

- Je m'appelle Maïwen.. Enchanter.Lui répondis-je doucement en évitant son regard.

Un peu gêner par ma réponse, j'essaie de trouver un sujet de conversation, il tiens un livre de métamorphose. Aime t'il cette matière ? Personnellement je n'ai pas vraiment d'idée sur ce que l'ont apprend à Poudlard, peut être pourra t'il m'en dire plus sur les différentes matières :

- Le livre que tu lis est intéressant ?


Pendant que j'attend sa réponse, je m'assis plus confortablement sur mon siège pour mieux me concentré. Dehors le paysage changer rapidement au fur et à mesure que le temps passer, bientôt le train entrerait en gare et je découvrirais enfin à quoi ressemble le fameux château, dans quelle maison passerais-je ma scolarité ? Cette question me hante depuis que j'ai reçu ma lettre. Ma mère ma parlait un peut des quatre maisons de l'école, c'est d'ailleurs comme ça que j'ai su que Eridan était à Serdaigle...
Dernière modification par Maïwen MacLochlainn le 5 oct. 2020, 10:36, modifié 1 fois.

~ᛞᚱᚨᚷᛟᚾᚾᛖ ᚠᛁᛚᛚᛖ ᛞᛖ ᛚᚨ ᚾᚨᛏᚢᚱᛖ ᛖᛏ ᚷᚨᚱᛞᛁᛖᚾᚾᛖ ᛞᛖ ᛊᛖᛊ ᛖᛏᚱᛖᛊ ~

4 oct. 2020, 20:52
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
« Enchanté également de faire ta connaissance ! » Répondit Eridan qui ne quittait plus son sourire. Si la jeune fille n'osait pas le regarder dans les yeux, le garçon était moins timide qu'elle et ne fuyait pas son regard à tout prix. Le Serdaigle s'apprêtait à relancer la conversation sur un sujet quelconque mais la jeune fille fût plus rapide que lui, le questionnant sur sa lecture. Instinctivement, Eridan baissa les yeux vers son manuel scolaire. Il savait pourtant pertinemment de quoi il en retournait mais c'était plus fort que lui. Il releva presque aussi tôt la tête, regardant à nouveau la jeune fille.

« C'est mon manuel scolaire de métamorphose, le programme est dense mais très intéressant. Je n'ai pas pu m'en empêcher, » ajouta le garçon dans ton contrit. « C'est plus fort que moi. Dès que je les achète, j'ai envie de les feuilleter. J'ai vraiment hâte de reprendre les cours... Ça fait très cliché... » ajouta précipitamment le garçon un sourire gêné collé sur les lèvres. « Enfin, tu connais un peu les maisons de Poudlard ? La répartition et tout ça ? » poursuivait le garçon qui se rendait compte que la jeune fille ne voyait peut-être pas du tout en quoi le fait qu'il prenne de l'avance sur ses cours et ressemble à un parfait intello puisse être cliché. « Y'a une matière qui te donne plus envie qu'une autre ? Oups pardon, je pose trop de question.... Tu n'es pas oblige de répondre à tout si tu ne veux pas... » Eridan ne se reconnaissait plus, lui qui était de nature plutôt calme et réservé venait de se transformer en moulin à parole.

6ème année RP - #004080
- - Réputation

5 oct. 2020, 10:54
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
Faisant petit à petit la connaissance du jeune homme, elle devint de plus en plus confiante au fur et à mesure que la conversation passer, elle se surprit même à éprouver des émotions qui ne l'avait pas habiter depuis un moment :

- C'est mon manuel scolaire de métamorphose, le programme est dense mais très intéressant. Je n'ai pas pu m'en empêcher, » ajouta le garçon dans ton contrit. « C'est plus fort que moi. Dès que je les achète, j'ai envie de les feuilleter. J'ai vraiment hâte de reprendre les cours... Ça fait très cliché...

La jeune fille ce mis à rire à cette remarque et répondit facilement à ça prochaine question du Serdaigle :

- Enfin, tu connais un peu les maisons de Poudlard ? La répartition et tout ça ?

- Pour les maisons oui, je connais les quatre, il y a Poufsouffle, Serpentard, Gryffondor et Serdaigle donc tu fait partie je suppose ?

- Et la répartition, mon oncle et ma mère m'en on fait un topos quelques semaines plus tôt...Si j'ai bien compris c'est le Choixpeau qui, après avoir chanter sa chanson, donne une maison à chaque élèves en explorant ses qualités et défauts.

Le jeune homme posait de plus en plus de questions et la jeune fille avait un peu de mal à suivre mais le comportement du garçon l’amuser beaucoup et la méfiance qu'elle éprouver au début avait complétement disparu. Quand ce dernier lui demanda si une matière lui plaisait en particulier, elle lui parla du seul livre qu'elle lisait souvent après avoir fait ses achats au chemin de traverse :

- Il y a bien un livre que j'apprécie c'est '' Vie et Habitat des animaux fantastique''. J'ai un profond respect pour son auteur. Et toi ? La métamorphose est ta matière préférer ?


Le train commença à ralentir et les railles à siffler, la jeune fille su qu'ils arrivèrent à bon port et recommença à se poser des questions. Comment allez ce passer la répartition ? La seul maison qu'elle connaissait vraiment est celle de Gryffondor, par lequel sa mère et son oncle son passé des années en arrière....

~ᛞᚱᚨᚷᛟᚾᚾᛖ ᚠᛁᛚᛚᛖ ᛞᛖ ᛚᚨ ᚾᚨᛏᚢᚱᛖ ᛖᛏ ᚷᚨᚱᛞᛁᛖᚾᚾᛖ ᛞᛖ ᛊᛖᛊ ᛖᛏᚱᛖᛊ ~

7 oct. 2020, 19:38
Le destin est imprévisible...  privé   terminé 
Au fur et à mesure que le temps passait, il semblait à Eridan que Maïwen se détendait en sa présence. Elle se mit même à rire lorsque d'un ton contrit, Eridan lui avoua prendre de l'avance sur son année scolaire en lisant les manuels en août. Cela ne vexa pas du tout le garçon qui préférait nettement la voir souriante et détendue que méfiante et crispée comme à son intrusion dans le compartiment. Eridan hocha de la tête alors que la jeune fille citait les quatre maisons existantes en instant sur sa propre appartenance à Serdaigle. « Exact ! » confirma le garçon en la laissant poursuivre, alors qu'elle lui confiant que sa mère et son oncle lui avait un topo. Il se demanda un instant pourquoi elle n'avait pas cité son père, mais c'était une question particulièrement indiscrète, aussi, Eridan fit taire sa curiosité mal placée et répondit simplement dans un sourire qu'il voulait encourageant : « c'est tout à fait ça ! Tu n'as presque rien à faire, il suffit de te laisser guider. »

La conversation continuait, légère et agréable, et puisque la jeune fille répondait à chacune de ses questions le Serdaigle continuait. C'était d'ailleurs cette fois à son tour de répondre. Est-ce que la métamorphose était sa matière préférée ? Les sourcils froncés, Eridan réfléchissait à la réponse. Il était vrai que le garçon adorait cette matière et sa complexité était un véritable challenge pour lui. Les transformations aussi étaient spectaculaires mais il préférait la subtilité et la finesse des enchantements. « Mh... » murmurait-il tout en réfléchissant. « J'aime beaucoup la matière mais non. Je pense que ma matière préférée c'est l'étude des sortilèges. Ensuite potion et en troisième position métamorphose. » Il laissa quelques secondes s'écouler avant de rebondir sur la première phrase de la jeune fille. « C'est vrai que les créatures fantastiques sont fascinantes. Quand j'étais petit j'ai eu une phase où je lisais tout ce que je pouvais à propos des dragons ! Qu'elle est ta créature préférée ? »

Le temps passait vite que le Pouflard Express rejoignait l'Écosse et avant même qu'ils n'aient le temps de s'ennuyer, le train ralentissait déjà sa course faisant siffler les rails sous l'action du freinage. « Ha !! On arrive bientôt ! » commenta calmement le garçon avant de poursuivre un peu fort et rapidement. « Mince ! Je dois finir de me préparer en revêtant mon uniforme ! » S'il portait déjà son pantalon il n'avait pas mis sa chemise sur son maillot de corps ni noué sa cravate. Il fourra avec précipitation son livre dans son sac tout en déclarant à la jeune fille : « j'ai été ravi de faire ta connaissance Maïwen. J'espère on pourra poursuivre cette conversation plus tard. » Sur ces mots, il s'apprêta à sortir du compartiment pour rejoindre les toilettes, quand il se tourna une dernière fois vers la jeune fille et lui déclara dans un clin d'oeil : « profites de ta soirée, la première nuit au château est vraiment... incroyable. »

6ème année RP - #004080
- - Réputation