Inscription
Connexion

9 juin 2019, 02:59
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Fin avril 2044 - Couloirs aux abords du bureau du concierge

Jeffrey était content de retrouver l'agitation de Poudlard après ce qu'il s'était passé lors de ses vacances chez son oncle Drew, cela lui évitait de trop cogiter et de revivre trop en boucle la visite de son père. Mais malgré la densité des cours et le programme de révisions qui s'était considérablement chargé en vue des examens de fin d'année, il subsistait encore quelques moments plus calmes. A la fin de son cours de Métamorphose Jeffrey devait attendre pendant une bonne heure avant que la nuit ne tombe pour pouvoir assister au cours de Sortilèges.

En règle générale le Poufsouffle en profitait pour aller se décontracter dans la salle commune en compagnie de Maddie et de ses amis. Mais aujourd'hui le garçon n'avait nul envie de tout ça et il avait tout prévu à l'avance. Il avait glissé quelques gâteaux secs dans son sac en cas de gros creux et avait fait suivre son classeur contenant sa collection de cartes de chocogrenouilles pour s'occuper l'esprit. Il avait alors trouvé un coin tranquille dans un couloir peu fréquenté, s'était assis en tailleur et avait commencé à regarder quelles cartes il pourrait troquer pour essayer de dénicher les dernières pépites manquantes.

Depuis l'épisode de la Beuglante Jeffrey avait vu son argent de poche suspendu et le garçon devait maintenant faire très attention à la gestion de ses sous, qui se faisaient de plus en plus rares. Or de question donc de les dépenser à nouveau dans des chocogrenouilles pour compléter sa collection. Le jeune anglais s'était alors tourné vers les échanges, qui rythmaient souvent le quotidien dans les couloirs de Poudlard ou en salle commune mais là encore il était arrivé à court de solutions, ne parvenant pas à dénicher les trois cartes qui lui manquait.

Et comme il était hors de question d'écrire à la maison, ne voulant pas avoir à faire à son père, Jeffrey se retrouvait maintenant freiné dans sa quête effrénée de collectionneur. Le garçon soupira profondément, peinant à trouver un moyen d'y parvenir. C'est alors que ses pensées furent interrompues par la venue d'une camarade, de Gryffondor d'après sa robe, que Jeffrey connaissait uniquement de vue et à qui il n'avait jamais adressé la parole. Le jeune anglais aurait souhaité qu'elle passe son chemin afin de rester tranquille mais son regard croisa celui de la fillette et le garçon se résigna. Après tout un peu de conversation lui ferait peut-être du bien, qui sait ?

« Salut ! Qu'est ce que tu fais de beau par ici ? Toi aussi tu attends le prochain cours ? »
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 17 juin 2019, 19:46, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

11 juin 2019, 11:01
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Kirsty défit sa queue de cheval en laissant tomber ses cheveux blonds sur les côtés de son visage, faisant en sortes qu'il la cachent en partie. Puis elle rabattit sa capuche sur sa tête comme elle le faisait très souvent quand elle voulait passer inaperçu. Elle termina de passer en mode "espionne" en se collant en mur et en le longeant, tête baissée. N'importe qui qui passait dans le couloir où elle se trouvait à cet instant l'aurait prit pour une étudiante normale, quelque peu timide. Ou même, il ne l'aurait pas vu. La blondinette avait le don pour trouver les choses qui faisaient d'elle un être invisible tout en étant aussi visible que les autres êtres humains. Une fois déguisée en élève timide et discrète, la petite fille commença à marcher en longeant le mur de pierre du couloir, son sac posé nonchalamment sur son épaule droite. Personne n'aurait put deviner les intentions de l'enfant, on aurait dit qu'elle marchait sans but précis. Et pourtant elle en avait un.

Depuis quelques temps, Kirsty aimait beaucoup embêter ses camarades et multiplier les bêtises dangereuses. Elle ne savait que trop bien la raison de cette soudaine méchanceté, mais tentait vainement de l'oublier. La blondinette savait que cette tendance à la désobéissance avait augmentée depuis le début des vacances de Pâques, depuis... depuis l'arrivée de cette foutue lettre qui l'avait mise hors d'elle. Même si avant déjà, elle n'était pas la personne la plus sympathique de la Terre, elle faisait parfois des efforts pour être gentille, malgré les nombreux problèmes qu'elle confrontait - la plupart étant liés à son père. Mais à présent, elle se fichait bien d'être sympa ou pas, et le regard des autres lui importait peu. La lettre avait été la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. L'enfant avait apprit par sa mère qu'elle allait encore avoir un(e) petit(e) frère/soeur alors que dans la fratrie Panglewood ils étaient déjà trois. De plus, elle avait découvert que sa grande soeur Daisy sortait avec un garçon qui n'était autre que le cousin d'une fille de Gryffondor énormément jalouse.

C'était pour cela que, combinées avec le problème n°1 appelé "PAPA", ces nouvelles l'avaient rendue méchante. Et c'est pour ça aussi que Kirsty se retrouvait dans ce couloir désert où elle n'aurait jamais dût être. C'était bête, la raison de sa visite, mais elle en avait besoin pour ne pas ressasser encore et encore ses problèmes. C'était pour oublier qu'elle enchainait les bêtises, pour rejeter sa colère et son désespoir sur les autres. La petite fille allait tout simplement s'introduire dans le bureau de Rusard afin d'y récupérer une Bombabouse oubliée lors d'une discussion avec une Pouffsoufle. C'était complètement bête, car elle aurait très bien put la laisser là où elle se trouvait, cette Bombaouse sans utilité. Pourtant, Kirsty était bien décidée à la récupérer et, au passage, mettre un peu le bazar dans le bureau du concierge histoire de se défouler.

Le coeur battant, la petite blonde jetait des regards inquiets à tous les recoins du couloir, la tête toujours baissée. Elle y était presque, à ce foutu bureau quand...
« Salut ! Qu'est ce que tu fais de beau par ici ? Toi aussi tu attends le prochain cours ? » La blondinette sursauta immédiatement et releva la tête, surprise. Elle s'attendait à voir le concierge en personne débarquer quand son regard tomba sur un jeune garçon assis par terre, un gros classeur posé sur les genoux. Le coeur de l'enfant avait fait un bond énorme dans sa poitrine, mais à présent, elle se retrouvait face à un enfant (un enfant certes plus grand en taille, mais qui ne ressemblait en aucun cas à un fantôme !) D'ailleurs, ce garçon, elle le connaissait de vue mais n'arrivait pas à se souvenir de son nom... Il devait être de Pouffsoufle, au vu de sa cravate jaune et noir. « Heu... non, enfin oui... Oui, bien sur que je vais à mon cours de Sor... le prochain cours ! » répondit Kirsty d'une voix mal assurée. Elle n'avait pas prévu qu'un de ses camarades l'interpelle et qu'elle doive justifier sa présence dans ce couloir...
Dernière modification par Kirsty Panglewood le 24 juin 2019, 18:42, modifié 1 fois.

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

11 juin 2019, 17:39
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Jeffrey fut surpris par la vigueur avec laquelle sa camarade sursauta. Visiblement elle ne l'avait pas vu à cause de sa capuche abaissée sur sa tête ou bien elle devait être plongée dans ses pensées, peut-être même les deux. Quoi qu'il en soit il semblait qu'il lui avait fait peur alors tout naturellement, le jeune anglais s'excusa auprès d'elle, non sans avoir le sourire aux lèvres. La réponse de la fillette ne semblait pas bien convaincante à la façon dont elle s'était exprimée.

« Hummm d'accord... Désolé de t'avoir fait peur en tout cas, j'voulais pas. Moi aussi j'attend le prochain cours. Je m'appelle Jeffrey. » conclut il avec le sourire. Il n'osa pas ajouter "Et toi ?" car il avait parfois été en cours avec cette fille. Même s'il ne lui avait jamais parlé elle devait aussi être en deuxième année, et de Gryffondor si sa mémoire était bonne.

Bien qu'il brûle d'envie de lui demander pourquoi elle avait hésitée en répondant, le Poufsouffle songeait plutôt à l'inviter à tuer le temps avec elle. Depuis son retour de vacances, c'était sans arrêt comme cela que ça se passait dans sa tête. Quand il était accompagné, il ne rêvait que de se retrouver seul. Et quand il était tranquille, il cherchait la compagnie. C'était un sentiment étrange pour le garçon d'être ainsi perdu, surtout qu'en général il savait très bien ce qu'il désirait ou non. Mais pas mal de choses avaient changées ces derniers jours...

Le jeune anglais referma alors son lourd classeur pour le rouvrir à la toute première page avant de s'adresser à sa camarade. « Du coup, si tu attends aussi le cours... Je m'ennuis grave là ! Ca te dirait qu'on voit si on peut se faire des échanges de cartes chocogrenouilles ?  Je suis à ça de terminer ma collection. » dit Jeff en mimant entre ses doigts un espace infime. « Enfin si ça te tente bien sûr, tu avais peut-être autre chose en tête... »  ajouta le jeune anglais d'un air entendu avec le regard malicieux avant de porter son regard sur le bureau de Rusard, non loin de là.
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 17 juin 2019, 19:47, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

11 juin 2019, 21:54
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Kirsty dévisagea franchement le garçon assis par terre. Elle savait que c'était très malpoli de le faire, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Pour elle, si elle n'avait pas remarquer chaque détails du visage de son interlocuteur, il était considéré comme un ennemi. L'inconnu semblait très grand, bien plus que la petite blondinette qui - déjà que par rapport aux autres, elle était minuscule - comparée à lui, devait avoir l'air d'une naine à côté d'un géant. Il avait une chevelure de couleur châtain foncé et des yeux noisettes. Il ressemblait vaguement au cousin de la petite fille, Jack. Si l'inconnu ressemblait à ce dernier au niveau du caractère, Kirsty n'avait plus qu'à s'enfuir loin de ce couloir maudit et du garçon au classeur. Pourtant le sourire qu'il lui adressa la mit en confiance, si bien qu'elle lui en rendit un timide, qui ressemblait à une grimace. La blondinette écouta ce que le Pouffsoufle avait à lui dire, non sans jeter des coups d'oeils embarrassés à la porte close du bureau de Rusard. « Hummm d'accord... Désolé de t'avoir fait peur en tout cas, j'voulais pas. Moi aussi j'attends le prochain cours. Je m'appelle Jeffrey. » La jeune Panglewood se mordit d'un coup sec la lèvre inférieure. Ça se voyait tant que ça qu'elle avait eu peur ? Elle espérait que Jeffrey n'eut pas remarquer son agacement et pensa qu'à l'avenir, il faudrait qu'elle ne montre plus du tout ses émotions, ça lui éviterait d'être embarrassée comme elle l'était à présent.

Voyant que le garçon semblait vouloir poser une question, Kirsty le devança en répondant :
« Moi, c'est Kirsty. » La blondinette jeta un dernier regard de regret vers la porte du bureau du concierge avant de s'approcher de Jeffrey et de voir ce qui composait le classeur qu'il tenait sur ses genoux. Les pages étaient remplis de cartes de toutes les couleurs représentant des personnages aux visages plus ou moins connus de la petite blonde. Celle-ci devina immédiatement ce que c'était : des cartes de Chocogrenouille. Ces choses passionnaient les élèves alors qu'à ses yeux, c'était de simples morceaux de papier cartonnés, avec un visage (souvent moche) imprimé dessus. Le classeur se ferma soudain, pour se réouvrir à la première page tandis que le Pouffsoufle proposait à Kris de faire des échanges de cartes. La blondinette ricana en son for intérieur. Elle n'avait pas l'ombre de cartes de Chocogrenouilles, donc la seule chose qu'elle pourrait échanger avec Jeffrey serait l'air. Et ce n'était pas passionnant du tout. « Désolée, je n'ai pas de cartes. J'fais pas la collection. » "J'ai d'autre choses auxquelles penser" murmura une voix amère dans son esprit.

« Enfin si ça te tente bien sûr, tu avais peut-être autre chose en tête... » termina le garçon. Une alarme se déclencha dans l'esprit de Kirsty qui devint subitement rouge tomate. Jeffrey avait découvert ce qu'elle projetait et allait surement le rapporter à n'importe quel adulte, comme tout bon Poufsouffle le ferait... Sauf, si, bien entendu, la blondinette réussissait à le convaincre de ne pas le faire, ou même de l'aider... Prenant son courage à deux et croisant les doigts pour une réponse affirmative, elle s'accroupit en face du garçon et, vérifiant que le couloir était désert, elle chuchota : « Tu le dis à personne, hein ? Mais en fait je voulais aller récupérer quelque chose dans le bureau de Rusard. »
Dernière modification par Kirsty Panglewood le 24 juin 2019, 18:42, modifié 1 fois.

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

12 juin 2019, 12:50
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Kirsty, puisqu'elle s'était aussi présentée, avait semblé tiraillée entre s'arrêter et discuter avec Jeffrey et poursuivre sa route vers le bureau de Rusard. Non pas que le Poufsouffle ait le troisième œil ou un quelconque talent de détective mais il fallait dire que sa camarade avait à plusieurs reprises jetée des regards nerveux vers la porte de ce bureau. Mais au grand bonheur du jeune anglais elle s'était arrêtée pour s'intéresser à son classeur et y jeter un œil en sa compagnie. Il comprit cependant bien vite qu'il ne s'agissait que de pure politesse néanmoins quand Kirsty lui révéla ne pas posséder la moindre carte.

La première réaction qui lui était venu était "Mais pourquoi ? C'est trop bien." mais il s'était gardé de le dire. Peut-être Kirsty n'avait pas les moyens d'en faire une, qu'elle n'aimait pas le chocolat ou - bien qu'incompréhensible à ses yeux - que cela ne l'intéressait tout bonnement pas. Il avait donc préféré la questionner sur la raison de sa présence ici, se demandant s'il n'allait pas se faire rembarrer plus ou moins poliment.

Là encore, Jeffrey fut ravit de constater que Kirsty ne se défilait pas. La fillette vint s'accroupir face à lui et vérifia nerveusement les alentours. Le jeune anglais avait vu juste et la Gryffondor sembler préparer quelque chose. Son intuition fut confortée quand elle s'adressa à lui et lui confia vouloir rentrer dans le bureau de Rusard. Malicieux, Jeffrey la fixa très sérieusement.

« OK, je te donne une minute pour partir car tu me parait sympa, après j'irai voir un professeur pour tout dire. » dit le Poufsouffle qui ne tint ce ton sérieux qu'une petite seconde avant de pouffer de rire. « J'rigole bien sûr, j'suis pas une balance non mais ! Simple curiosité, tu veux récupérer quel objet ? » dit Jeff en rangeant son classeur de cartes chocogrenouille dont il savait qu'il n'allait pas enrichir sa collection aujourd'hui. A moins que... Soudain enjoué Jeffrey venait d'avoir une idée et il tenait à en faire part à Kirsty, qui semblait ne pas craindre de faire des mauvais coups et devait donc en savoir un rayon sur le bureau Rusard.

« Mais, j'y pense... Rusard a bien dû confisquer des cartes de chocogrenouilles parmi tous ces objets qu'il détient. J'sais bien que c'est pas un objet dangereux mais comme son seul but c'est d'être chiant avec les élèves je suis sûr qu'il en a confisqué !  » Le garçon voyait là une occasion en or d'enrichir sa collection à moindre frais et il ne tarda pas à proposer un marché à la Gryffondor. « J'peux venir avec toi ? Ca serait plus facile à deux non ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

13 juin 2019, 21:35
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Jeffrey prit un air malicieux qui ne plaisait pas du tout à Kirsty. Et si, malgré son air gentils et ses sourires complices, il avait la réelle intention de la trahir ? D'aller chercher un professeur ou, pire, le concierge lui-même afin que la blondinette soit punie et lui récompensé ? A cette pensée, les sourcils de la petite fille se froncèrent imperceptiblement, tandis que la phrase du garçon achevait de lui faire croire à la trahison du Pouffsoufle : « OK, je te donne une minute pour partir car tu me parait sympa, après j'irai voir un professeur pour tout dire. » Kirsty s'éloigna alors, à pas de canard. Première règle de sécurité pour ne pas avoir de punitions : ne jamais faire confiance à un Pouffsoufle. Ils étaient horriblement vicieux et malins. Pourtant, c'est que la petite blonde avait fait, et voici que le garçon allait la balancée. Mais presque aussitôt avoir dit ça, Jeffrey assura qu'il rigolait. Pourtant la blondinette n'était pas rassurée. Faisant semblant d'avoir compris que c'était une blague, elle répondit : « Ahah, très drôle. T'aurais pas put faire ça sinon... » Kirsty se coupa avant de chercher une menace rigollotte, lorsque son regard tomba sur le classeur que Jeffrey venait de fermer. « sinon, je t'aurais volées tes cartes de Chocogrenouilles ! »

Lorsque le garçon lui demanda quel objet elle allait récupéré, la fillette hésita à lui dire la vérité. La raison de sa venue dans le bureau était quelque peu stupide : elle voulait tout simplement récupérée une Bombabouse oubliée depuis novembre, et qui ne devait plus existé. Enfin, ça, c'était l'excuse qu'elle avait trouvé pour prendre des risques, et donc oublier pendant quelques minutes ses problèmes. La blondinette avait besoin d'aventures pour bien se porter, et ces derniers temps sa vie n'avait pas connus énormément de risques. Elle était en manque. Mais comment expliqué ça à Jeffrey, un Pouffsoufle ? Les élèves de cette maison étaient les plus sages de l'école et passaient leur temps à travailler ou à parler amitié quand ce n'était pas pour hurler sur les Gryffondor - cette pensée lui rappela sa dispute toute récente avec Baker, et elle grimaça. Le garçon ne ressemblait pas aux autres Pouffsoufle que l'enfant avait déjà rencontrés, peut-être serait-il plus compréhensif et moins sérieux ? La blondinette expliqua alors : « Je vais récupérée une Bombabouse que j'avais oubliée et puis... je m'ennuyais alors j'ai décidé de venir. »

Jeffrey demanda soudain s'il pouvait venir, ce qui laissa Kirsty pantoise. Elle aura tout vu, à présent. Un Pouffsoufle qui prenait des risques, c'était possible ? Ça existait ? Quand la blondinette comprit la motivation de Jeffrey pour l'accompagner, elle fut un peu moins surprise : les cartes de chocogrenouilles, encore elles. Dévisageant le garçon, la blondinette réfléchit aux pour et aux contre d'accepter sa demande. D'un côté, la blondinette aurait voulu mener à bien sa mission en solo et ne souhaitait pas s'encombrer un blaireau. De l'autre... il serait pratique d'avoir quelqu'un pour prendre des risques, comme ça, si elle se faisait prendre, elle ne serait pas la seule punie. Au bout de quelques secondes d'intenses réflexions, Kirsty déclara en se levant d'un bond : « C'est d'accords. Au moins, si j'me fais prendre, je serais pas la seule à me faire fouetter. » Elle marqua une pause avant de continuer : « Ah, et, tu sais que t'es pas un Pouffsoufle comme les autres, toi ? T'es courageux. Bon, tu viens ? »

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

14 juin 2019, 17:31
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
La plaisanterie semblait être comprise du côté de la Gryffondor et Jeffrey s'en trouva soulagé. D'autant plus que la blonde riposta à son tour sur le ton de la rigolade et le Poufsouffle s'en amusa, bien qu'au fond du lui un léger doute subsistait. Son classeur était bien fourni, hors de question pour un passionné comme lui de se le faire piquer si près du graal que représentait une collection complète. Par la suite la dénommée Kirsty sembla jauger Jeffrey au moment de lui avouer ce qu'elle comptait faire réellement dans le bureau du concierge. C'était légitime après tout de se questionner quand on allait confier une telle chose à un inconnu avant d'enfreindre le règlement. Aussi, Jeffrey ne s'en offusqua pas bien qu'il devait s'avouer qu'un refus de sa part le vexerait quelque peu.

Fort heureusement elle finit par lui avouer qu'elle faisait tout ça pour une Bombabouse. Le Poufsouffle trouvait cela curieux de prendre tant de risques pour un objet qu'on trouvait parfois en salle commune puis il se rappela que lui aussi s'apprêtait à enfreindre le règlement pour de simples cartes alors il se garda bien de la juger. « D'accord, une bonne raison alors. » dit-il en rigolant.

Jeffrey n'ajouta rien d'autre, il attendait le verdict de Kirsty pour savoir s'ils allaient faire équipe et à son grand bonheur elle accepta, pour une raison toutefois bien peu noble pour une représentante de Gryffondor. Jeffrey se leva à son tour et mit son sac sur son épaule droite. L'idée de se faire attraper le taraudait un peu. Il n'eut cependant pas le temps de faire part de ses inquiétudes à la rouge car elle poursuivit par une phrase qui laissa perplexe le jeune anglais. Courageux ? Lui ? Jeffrey ne pensait pas être comme cela, sinon pourquoi stresserait il à l'idée de faire un rapide tour dans un bureau ? La généralité sur les Poufsouffle ne lui échappa pas mais le garçon commençait à s'y habituer. Sa Maison n'avait pas la renommée de Serpentard ou Gryffondor, et Serdaigle avait souvent meilleure image auprès des jeunes sorciers que la Maison au blaireau. Le deuxième année n'allait certainement pas entrer dans des débats qui lui aurait hérissé le poil un an auparavant et préféra retenir que Kirsty le voyait comme quelqu'un de différent des autres, ce qui flatta l'ego du jeune joueur de Quidditch.

« Ouais, j'arrive. T'as pas idée à quel point Kirsty même si je suis pas sûr d'être un modèle de courage non plus. J'en déduis que tu m'apprécies déjà un peu non ? » dit Jeff en se mettant en marche vers le bureau, le sourire aux lèvres.

Ce sourire perdit de sa superbe rapidement quand le duo arriva devant la porte. C'était du sérieux et pas question de perdre la face en reculant. Le garçon sortit donc sa baguette après avoir vérifié que le couloir était bien désert. Il se concentra un instant puis murmura un « Alohomora » rapidement suivi d'un léger déclic. La porte était déverrouillée. Encore un peu novice en matière de mauvais coups Jeffrey se tourna vers sa complice visiblement plus expérimentée.

« Bon, comment on s'y prend ? Tu connais déjà les lieux, t'as un plan ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

14 juin 2019, 22:20
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Du coin de l'oeil, Kirsty vit la surprise s'afficher sur le visage de Jeffrey lorsqu'elle lui dit qu'il était courageux. La fillette comprenait cette réaction, car elle avait dit ça sans le connaître réellement. Peut-être qu'il était peureux mais, appelé par les chocogrenouilles, avait eut un élan de courage qui le poussait à pénétrer dans le bureau. La petite blonde songea qu'elle aurait été aussi surprise que lui si on lui avait sortit qu'elle était intelligente en ne la connaissant que depuis quelques minutes. Elle avança de quelques pas en jetant à nouveau des regards vers les deux bouts opposés du couloir, afin de vérifier si personne n'approchait pour contrarier leur plan. Mais aucuns professeurs ni fantôme de n'importe quelles sortes n'arriva, et Kirsty se tourna vers Jeffrey qui se levait en prenant son sac. Le garçon la rejoignit et tout deux commencèrent à avancer vers le bureau.

Chacun de ses pas menaient la blondinette vers l'endroit tant attendu. Elle avait à la fois hâtes et peur d'y pénétrer, comme chaque fois qu'elle partait en excursion dans un endroit quelconque du château. Certes, elle aurait préféré y aller seule plutôt qu'avec le Pouffsoufle, mais elle commençait à l'apprécier malgré sa maison. Aux yeux de la fillette, il était complètement différent des autres jaunes et noirs rencontrés. Bien plus sympa et courageux, elle préférait mille fois sa compagnie à celle de Baker. A nouveau, une mini grimace apparut sur son visage, bien vite effacée par un petit sourire lorsque son compagnon d'aventure lui demanda si elle commençait à l'apprécier. Kirsty n'avait pas l'habitude qu'on lui pose cette question - déjà parce que, la plupart du temps lorsqu'elle faisait des rencontres, elles se finissaient mal et l'autre n'avait pas envie de savoir si elle l'aimait - aussi franchement. La blondinette haussa les épaules, faisant glisser son sac le long de son bras en répondant d'une voix blasée :
« Disons que t'es plus sympa que la plupart des gens de ta maison. Et pis je suis d'accords pour que tu viennes avec moi dans le bureau de Rusard, c'est un signe que je ne te déteste pas non ? » La fillette n'avait pas répondu par l'affirmative, même si elle le pensait. Le garçon était sympathique, mais jamais elle ne lui aurait dit en face. Elle n'aimait pas montrer ses sentiments ou son amitié pour quelqu'un, surtout pas à un parfait inconnu.

Les pas des deux enfants les menèrent jusqu'à la porte du bureau, ce qui fit battre le coeur de la Gryffone. Ça y est, elle y était. Elle allait enfin pouvoir s'amuser, pour une fois. La blondinette sentit qu'à côté d'elle, Jeffrey ne semblait pas sur de lui. Pourtant, il sortit sa baguette et lança un sortilège de déverrouillage. La serrure cliqueta, signe que la porte s'était ouverte. Lorsque le garçon se tourna vers elle et lui demanda ce qu'ils allaient faire, Kirsty haussa les épaules.
« Ben d'abords faut rentrer. Et puis après, faut chercher ce que tu veux. Normalement, tous les objets trouvés et confisqués par Rusard sont dans la grande armoire au fond. On devrait pas mettre beaucoup de temps à trouver notre bonheur. » Joignant le geste à la parole, la petite fille tendit la main vers la poignée qu'elle tourna, puis poussa la porte avec douceur pour ne pas qu'elle grince.

Rentrant à pas de souris dans la pièce, Kirsty vérifia que les lieux étaient comme dans son souvenir : le bureau à droite, l'armoire au fond à gauche. Et, bien entendu, une série de menottes pendues au plafond. En regardant ces sortes de bracelets de fer, la blondinette espéra qu'elle n'allait pas les voir aux poignets, ce qui voudrait dire qu'elle et Jeffrey se serait fait prendre. Jetant un regard à ce dernier, elle dit :
« Le bureau fait pas peur, hein ? Sauf les menottes, mais elles ont pas servies depuis longtemps, enfin j'crois... »

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

15 juin 2019, 01:08
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Kirsty avait décrit la pièce avec désinvolture, comme s'il s'agissait d'un endroit familier dans lequel il n'y avait plus qu'à se servir. On aurait dit qu'elle était la propriétaire des lieux et non pas qu'elle rentrait clandestinement dans le bureau de Rusard... Jeffrey ne savait pas s'il s'agissait d'une bravade de la part de la Gryffondor ou bien si elle se comportait toujours avec autant d'aplomb mais cela impressionnait un peu le Poufsouffle, il devait bien se l'avouer.

« Je vois, une promenade de santé en quelque sorte quoi. » dit Jeff en riant, bien qu'un brin ironique. Le garçon n'était pas rassuré contrairement à Kirsty et il vérifia à trois reprises le couloir avant d'entrer dans le bureau, fermant la porte derrière lui dans un claquement peu rassurant. Le garçon se tourna alors afin d'avancer dans la pièce et rapidement son regard fut happé par les chaînes et menottes qui pendaient au plafond. Ce spectacle sinistre impressionna le garçon bien qu'au fond de lui, il savait que cela n'était que pure mise en scène de Rusard destinée à intimider les élèves qui pénétreraient légalement ou non dans son bureau. Ce fut ce moment que choisit Kirsty pour parler des menottes, comme si elle avait devinée ses pensées et son hésitation en fin de phrase ne fut pas des plus réconfortantes. Jeffrey tint à le lui faire savoir « Euh… Kirsty ? On t'a déjà dit que t'étais pas la fille la plus rassurante du monde ? (…) Non, parce que si on te l'a jamais fait remarquer, j'te l'dis moi. » dit Jeff d'un air qu'il voulait à son tour désinvolte.

Mais après tout elle s'amusait peut-être juste à tester son courage ? La Gryffondor semblait un brin provocatrice et espiègle. Étrangement l'attitude de la rouge déteignait sur Jeffrey, qui se surprenait à prendre plaisir à découvrir le bureau de Rusard, là où quelques minutes auparavant il aurait juste farfouillé fébrilement à la recherche de cartes chocogrenouille pour sortir le plus rapidement de là. L'assurance de Kirsty, à défaut de le rendre courageux, grisait un peu le Poufsouffle. Mais il n'était pas devenu inconscient pour autant. Autant ne pas flâner non plus inutilement ici et s'organiser un minimum vu la quantité d'objets présents dans le bureau.

« Sacré mine d'or en tout cas ce bureau ! Bon, ça sert à rien de se mettre à deux sur l'armoire, tu crois pas ? Tu t'en charge ? Moi je regarde son bureau et les casiers autour. » dit le jeune anglais, la tête déjà dans les cartons à la recherche des précieuses cartes. La fièvre du collectionneur venait de faire surface.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

17 juin 2019, 18:06
Une idée qui pue les ennuis  PV K.Panglewood 
Kirsty balança ses longs cheveux dorés sur une seule épaule pour ne pas les avoir dans la figure lorsqu'elle farfouillerait dans l'armoire puis jeta un nouveau regard craintif vers les menottes en fer se balançant doucement au dessus de sa tête. Malgré l'assurance qu'elle montrait, au fond, elle ne se sentait pas vraiment très rassurée. Des milliers de questions affluaient dans sa tête, qui tentait de les repousser sans y parvenir. Elle se voyait déjà menottée, devant un gouffre sans fond où Rusard comptait la lancer, ou alors pendue au plafond comme un vulgaire saucisson dans une boucherie. Rien de très rassurant, surtout quand on savait ce dont était capable Rusard. Mais la blondinette ne montra pas son inquiétude, surtout devant Jeffrey qui devait déjà la prendre pour une casse-cou, et qui serait surement étonné de la voir avoir peur.

Ce dernier ne semblait pas non plus très rassuré, mais lui le montrait bien. Il déclara d'ailleurs à Kirsty qu'elle n'était pas très rassurante. La blondinette haussa les épaules. En réalité, elle s'en fichait complètement de ne pas être rassurante, ce n'était en aucuns cas son but.
«Non, on m'la jamais dit. Mais je m'en fiche un peu, en fait. D'habitude, j'ai personne à rassurer... » Elle se coupa et baissa les yeux vers le sol. Cet aveu lui fit mal au coeur, mais elle ne voulait pas le montrer. Tentant d'afficher un masque neutre, Kirsty ne quitta pas le bout de ses chaussures des yeux. Elle n'aurait jamais dût lui avouer que c'était la première fois qu'elle avait "une personne à rassurée". Autrement dit, que c'était la première fois qu'elle partait commettre une bêtise avec quelqu'un. Cette phrase la blessait, lui rappelant avec quelle solitude elle vivait tout le temps. Elle lui rappelait qu'elle n'avait presque pas d'amis.

Heureusement, Jeffrey changea de sujet en se dirigeant vers le bureau et en començant à farouiller dedans. Kirsty le lui en fut reconnaissante, et elle afficha un petit sourire ressemblant surtout à une grimace.
« Sacré mine d'or en tout cas ce bureau ! Bon, ça sert à rien de se mettre à deux sur l'armoire, tu crois pas ? Tu t'en charge ? Moi je regarde son bureau et les casiers autour. » dit le garçon. La blondinette se contenta de hocher la tête et de se diriger vers l'armoire dans le fond. C'était la même que la dernière fois, aussi grise, rouillée et déprimante. Se souvenant que la fois précédente où elle avait ouvert l'armoire, Kirsty avait renversés la moitié des objets par terre, elle décida d'y aller un peu plus précautionneusement. S'emparant délicatement de la poignée en métal rouillé, elle la tourna et tira avec tout autant de délicatesse. Cette fois-ci, les objets que contenait l'armoire restèrent en place, même si la blondinette voyait bien qu'un souffle les ferait s'écrouler.

A présent, sa mission était de retrouver la Bombabouse oubliée. Elle saurait surement la reconnaître, grâce à la légère éraflure qu'elle avait eu en tombant. Et aussi quelques cartes de chocogrenouilles pour faire plaisir à Jeffrey, et peut-être même commencer sa propre collection.
« Y'a pleins de trucs dans cette armoire, c'est sur qu'on va trouver les choses qu'on recherche » lança-t-elle au garçon.

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”