Inscription
Connexion

29 oct. 2019, 18:25
À la recherche du parchemin perdu  privé 

Rgp avec @Hannah Lyse Sparks

Septembre 2044


            Lydia marchait d'un pas mal assuré vers la salle d'études. Cela faisait trois quarts d'heure qu'elle parcourait le château et elle en avait plein les jambes.

-Mais elle est ou cette salle d'étude sérieux ?!
dit-elle d'une voix gémissante.

A peine ces mots prononcés, elle les regretta aussitôt. Et si un élève la suivait et l'avait entendue? Et si on pensait qu'elle était folle? Elle ne se sentait déjà pas très populaire, il ne fallait pas que ça s'aggrave!

"La ferme, se dit Lydia. J'essaie encore cette salle et sinon je vais travailler dans la salle commune."

Prenant une inspiration et priant pour que ce soit la bonne, elle poussa la lourde porte de bronze. Des tables... Des bancs...Et plusieurs élèves qui travaillaient. Soupirant de soulagement, Lydia se dirigea vers une table libre et commença à s'asseoir. C'était le tout début de l'année scolaire et elle était déjà en retard sur ses devoirs. Elle ne pouvait pas continuer comme ça, il fallait qu'elle fasse honneur à sa maison! Elle sortit donc tout ses manuels et parchemins et les posa violemment sur la table.

-Chuut! dit une voix courroucée.

Lydia devint rouge écarlate. Elle voulait s'excuser mais aucun son ne sortait de ses lèvres. Penaude et gênée, elle se remit à ses devoirs et commença par la matière qu'elle aimait le plus: les potions.
Alors...
"Écrivez un compte rendu de la préparation de la Pimentine, aidez vous du manuel."
La jeune fille ouvrit son manuel et chercha la page concernant la potion. Les devoirs de potions terminées, elle passa à l'Astronomie, puis aux Sortilèges. La pile de devoirs rétrécissait à vue d'œil et Lydia avait l'impression d'être comme un affamé devant une Chocogrenouille: elle avalait son travail. Elle était en train de disserter sur l'utilité de l'histoire de la magie quand soudain la porte s'ouvrit.
Elle n'y prêta pas plus attention que ça lorsque soudain, une voix retentit...
Dernière modification par Lydia Holmes le 4 nov. 2019, 19:18, modifié 2 fois.

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme

2 nov. 2019, 10:47
À la recherche du parchemin perdu  privé 
Hannah venait de passer quelques heures à travailler en salle d’études. Elle avait rempli plusieurs parchemins de notes pour son devoir d’Astronomie à rendre la semaine prochaine. La salle d’études, quasiment déserte à son arrivée, avait fini par se remplir petit à petit. Une première année de Serdaigle, qu’elle ne connaissait pas, s’était d’ailleurs bruyamment installée à ses côtés. C’en était trop pour la jeune Sparks qui préféra sa rabattre sur sa salle commune. Elle avait de toutes façons terminé ses recherches sur les télescopes et allait se plonger dans une autre matière.

Sur le chemin vers les cachots, la jeune Serpentard s’arrêta à la bibliothèque pour rendre les deux manuels qu’elle avait empruntés en début d’après-midi. C’est en les sortant de son sac à dos qu’elle se rendit compte que ses notes, elles, n’y étaient pas. Son étourderie avait encore frappé.

Par le caleçon de Merlin ! J’ai dû les laisser en salle d’études…

Agacée, Hannah lâcha un long soupir alors qu’elle tendait les livres au bibliothécaire. M. Aldermaston lui lança un regard désapprobateur, qui n’eut aucun effet sur la fillette.

Une fois de retour dans le couloir, elle se précipita vers les escaliers pour rejoindre le deuxième étage et la salle d’études. En un mouvement brusque, elle ouvrit la lourde porte en bronze et resta quelques instants à observer la place qu’elle occupait précédemment, sans se soucier des regards appuyés que certains élèves lui lançaient. La place semblait être restée vide depuis son départ, mais aucune trace de parchemins sur la table.

Lâchant la porte qui claqua en un bruit sec, Hannah se rapprocha et examina en quelques coups d’œil le coin où elle avait étudié tout à l’heure.

Rien sur la table… Rien par terre…

Elle se tourna alors vers la Serdaigle qui travaillait juste à côté et toussota bruyamment pour se faire remarquer. A en juger par certains de ses parchemins, elle avait aussi de l’Astronomie à son programme. Cet oubli, qui lui faisait perdu un temps précieux, contrariait particulièrement la jeune Serpentard . Aussi, s’adressa-t-elle à sa camarade sur un ton irrité et impatient.

« Excuse-moi… J’ai laissé mes parchemins d’Astronomie ici tout à l’heure… Tu… Tu ne les aurais pas embarqués avec les tiens par hasard ? »
Dernière modification par Hannah Lyse Sparks le 17 déc. 2019, 10:41, modifié 2 fois.

"Je pars avec le cœur lourd, mais l’esprit léger!"
3ème année RP

4 nov. 2019, 19:53
À la recherche du parchemin perdu  privé 
L'information mit du temps à monter jusqu'au cerveau de Lydia. Elle était tellement absorbée dans ses travaux qu'elle avait mis beaucoup de temps à remarquer la fille de son âge qui était à côté d'elle. Lydia tourna la tête lentement et fixa ses yeux bleus sur son interlocutrice. La jeune fille était petite, blonde aux yeux verts. Ses yeux émeraudes étaient encadrés d'une grande paire de lunettes.
La Serdaigle et la Serpentard ne se ressemblaient absolument pas, c'était le jour et la nuit.


"Hein? Astronomie? Devoirs disparus?" pensa-t-elle.

Soudain le déclic se fit (enfin!) dans la tête de Lydia et elle répondit d'un ton aimable mais pressé à l'autre jeune fille:

-Écoute, je vais regarder mais je ne crois pas.

La jeune Holmes fronça les sourcils et commença à regarder dans son sac puis voyant qu'il n'y avait aucun parchemin écrit d'une autre écriture que la sienne, regarda sous ses autres parchemins.
Les autres élèves dans la salle commençaient à lui relancer des regards désapprobateurs à cause du bruit qu'elle faisait donc Lydia décida d'arrêter les recherches. Elle allait dire à la Serpentard de partir parce qu'elle n'avait rien trouvé mais en voyant son air énervé, elle lui fit une autre proposition:


-Si tu veux, comme on est dans la même année, je peux te passer ce que j'ai fait et tu pourras le recopier en utilisant tes propres mots... Parce que là je suis désolée mais je ne trouve rien qui pourrait t’appartenir.

Pour calmer la jeune blonde (qui paraissait de plus en plus énervé), Lydia esquissa un sourire. Ça se voyait que la Serpentard avait un très fort caractère et elle n'avait pas tellement envie de se la mettre à dos dès maintenant.

"Par contre, j'espère qu'elle me remerciera au moins de ma proposition. Avoir un caractère de cochon, ça n' excuse pas tout non plus!"

Lydia attendait avec impatience la réponse parce que pour l'instant, elle ne savait pas trop dans quelle catégorie la ranger. Amie ou Ennemie?
Telle était la question.

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme

10 nov. 2019, 17:24
À la recherche du parchemin perdu  privé 
Les bras croisés sur la poitrine, Hannah s’impatientait, plantée devant la table de la jeune Serdaigle. Celle-ci mettait beaucoup de temps à réagir, ce qui avait le don de l’agacer encore plus.

Je rêve ou elle m’ignore complétement ? Hé oh, je suis là !

La brune leva enfin ses yeux bleus vers elle et la dévisagea un long moment, avant de finalement chercher dans son sac. La Serpentard bouillonnait intérieurement en la regardant farfouiller dans ses affaires. Elle voyait bien que ses notes ne s’y trouvaient pas et se tourna à nouveau vers la place qu’elle occupait précédemment, comme si les parchemins avaient pu réapparaître par magie.

Nom d’un hippogriffe ! Ca ne peut quand même pas disparaître comme ça !

Hannah était suspicieuse vis-à-vis de sa camarade de la maison bleue. Qui d’autre aurait bien pu être intéressé par ces notes ; il ne semblait y avoir que des élèves plus âgés dans la salle d’études. S’il y avait eu moins de monde d’ailleurs, elle ne se serait pas gênée pour copieusement l’accuser, même sans preuves.

La fillette se radoucit toutefois, surprise par la proposition. Elle-même n’aurait sans doute jamais prêté son devoir, pas à une inconnue, et encore moins à un élève d’une autre maison. La Serdaigle semblait de bonne foi, bien qu’un peu nonchalante, mais la jeune Sparks ne pouvait s’empêcher de trouver l’offre suspecte. Devait-elle accepter pour y trouver une quelconque preuve de culpabilité ? Elle se rendit compte d’elle-même que son raisonnement était grotesque.

Nos recherches sur les télescopes ne peuvent pas être si différentes que cela de toutes façons…

Elle n’avait cependant aucune envie de perdre du temps à recopier des notes qu’elle avait déjà prises et ne pouvait se résoudre à envisager cette solution, du moins dans l’immédiat. Elle poussa un long soupir avant de finalement répondre à la Serdaigle.

« C’est très gentil à toi, mais j’ai déjà pris mes notes… Ici-même en début d’après-midi… Et je n’ai aucune envie de recommencer… Je les ai laissées là, j’en suis certaine, donc elles n’ont pas pu disparaître un coup de baguette ! Ca te dérangerait de te pousser pour que je vérifie qu’elles n’aient pas glissé par là ? »

Elle avait essayé de s’exprimer le plus calmement possible, mais son ton restait tendu. Sans même attendre la réponse, elle posa son sac à terre et recommença à chercher ses parchemins, notamment sous la table de la Serdaigle.

"Je pars avec le cœur lourd, mais l’esprit léger!"
3ème année RP

16 nov. 2019, 17:19
À la recherche du parchemin perdu  privé 
Et bah dis donc, cette Serpentard commençait à lui taper sur les nerfs! C'est bon, Lydia avait compris qu'elle était en colère d'avoir perdu son parchemin, tout le monde le serait, mais pas la peine de pousser des soupirs désespérés.
La jeune brune ruminait intérieurement. Elle avait déjà perdu du temps à chercher le parchemin et voilà que l'autre là, elle ne lui faisait pas confiance et voulait refouiller toute la salle. Avant même qu'elle ne lui ait dit son accord, l'autre fillette s'agenouilla sous la table et chercha son parchemin par terre. De mauvaise grâce, Lydia poussa son sac mais laissa la Serpentard se débrouiller toute seule, elle n'avait cas accepter sa proposition et recopier silencieusement son parchemin.

"En plus, je suis sûre que si elle recopiait ce que j'ai fait, elle aurait au moins un Excellent".

Lançant un regard dédaigneux à sa camarade, la jeune fille retourna à ses devoirs.
5 minutes passèrent...
Lydia ne voulait pas se l'avouer mais elle était assez embêtée de cette histoire. Avec un geste discret pour que personne ne la voit, elle jeta un coup d’œil entre ses parchemins pour vérifier si les doutes de cette fille étaient justement fondés.
Tentative vaine.
La Serdaigle secoua ses beaux cheveux noirs, affuta la pointe de sa plume puis, n'y tenant plus, redit quelque chose à celle qui scrutai le moindre coin de la salle d'étude.

-J'suis un peu embêté pour toi, j'ai pas l'impression que tu vas le retrouver... Tu veux vraiment pas copier ce que j'ai fait? Je te promets que je me suis appliquée!

Lydia se mordit les lèvres. Elle ne savait pas si c'était bien ce qu'elle avait fait. Ce qui la gênait beaucoup surtout, c'est qu'elle n'arrivait pas du tout à prévoir et à cerner les réactions de sa camarade.

Il commençait à se faire tard. Si la blonde n'acceptait pas maintenant, Lydia partirait. Elle avait faim, soif et mal à la tête. Bref, le repas de la grande salle et son lit n'attendaient qu'elle.

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme

20 nov. 2019, 23:48
À la recherche du parchemin perdu  privé 
Hannah passa plus de dix minutes accroupie à regarder encore et toujours les mêmes recoins, sous la table de la Serdaigle et celle qu’elle occupait précédemment, déplaçant et soulevant alternativement son sac comme celui de sa camarade. Il lui fallait bien admettre que son parchemin ne s’y trouvait pas et passer le reste de son après-midi à le chercher en salle d’études ne la mènerait sans doute pas à grand-chose.

Par la barbe de Merlin, pour une fois que je m’y prenais à l’avance !

Est-ce que ses notes étaient tombées de son sac à la Bibliothèque ? Avait-elle laissé le zip ouvert, les laissant se faire la malle lorsqu’elle se pressait dans les escaliers ? Avec le temps qu’elle avait déjà perdu, la jeune Sparks se demandait si accepter l’offre de la Serdaigle n’était pas la meilleure solution. Justement, l’élève de la maison bleue, sans doute agacée par son remue-ménage, renouvela sa proposition. Une fois de plus, la Serpentard soupira longuement, la tête penchée vers l’autre fillette.

Si seulement je savais me servir d’Accio…

Comme si elle venait de découvrir une prophétie et bien que ne maîtrisant pas ce sortilège, Hannah agrippa sa baguette et la pointa au hasard vers la porte de la salle d’études.

« Accio »

Le parchemin d’un élève plus âgé frémit à la tentative de sort de la jeune sorcière. Celle-ci ré-essaya plusieurs fois, pointant sa baguette tout autour d’elle tout en murmurant la formule. Elle finit par s’arrêter, ses efforts étant restés vains, alors que plusieurs élèves s’étaient tournés vers elle. Pour que le sortilège d’Attraction fonctionne, il aurait sans doute fallu viser le parchemin en question, et donc savoir au préalable où il se trouvait. De dépit, Hannah souffla une nouvelle fois en se relevant.

Elle s’installa donc à la table sur laquelle elle avait travaillé précédemment, sortit un nouveau rouleau de parchemin et remplit son encrier. Une fois installée, elle trifouilla sa plume entre ses doigts avant de se tourner vers la Serdaigle.

« Je… euh… je crois que je vais accepter… »

La jeune Sparks attrapa les notes que lui tendait sa camarade et se mit machinalement au travail, noircissant son parchemin avec les différentes évolutions des télescopes sorciers. Au bout de quelques minutes, elle s’arrêta pour chuchoter à l’élève de la maison bleue.

« C’est vraiment sympa de ta part ! Surtout qu’on ne se connait pas… Je… »

Je suis désolée pour tout à l’heure…

« Je m'appelle Hannah sinon... »

"Je pars avec le cœur lourd, mais l’esprit léger!"
3ème année RP

27 nov. 2019, 18:21
À la recherche du parchemin perdu  privé 
Cette fille, c'était vraiment la reine des soupirs!
Non mais franchement, depuis tout à l'heure elle avait poussé plus de soupirs que dit de mots.
En plus, «Pffffffffffffff», ce n'était toujours pas une réponse.

Lydia continuait d'observer avec attention cette "Reine des soupirs". La jeune fille n'était pas si bête et essayait de se servir d'un sortilège compliqué qui était au programme de 4ème année: le sortilège
d'Attraction.

La jeune Holmes était mal à l'aise pour sa camarade, le sortilège était trop compliqué pour elle et avait même un autre effet; les parchemins des autres élèves dans la salle commençaient à frémir. Si l'autre fillette ne stoppait pas ses tentatives, elle se retrouverait avec des parchemins ne la concernant pas sur les bras.
La scène était risible, des sorciers commençait à regarder la jeune blonde avec amusement.

La Serpentard se rassit et se tourna à nouveau vers Lydia pour lui dire qu'elle acceptait de copier le parchemin.


"À la bonne heure!" pensa-t-elle.

Enthousiaste, la fillette passa ses notes à son interlocutrice. Elle essaya même de lui faire un sourire mais il ressemblait plus à une grimace. L'autre jeune fille commença à écrire et apparemment elle le faisait à la va vite puisque sa rédaction de devoir était extrêmement incomplète. Soudain, elle s'arrêta et chuchota une phrase qui voulait dire merci et pardon en même temps. Lydia sentit tous ces préjugés, envers cette blonde inconnue, disparaître et laisser place à un début d'amitié. En plus elle connaissait son prénom maintenant...

-Oh enchanté Hannah, moi c'est Lydia. J'adore ton prénom, ça veut dire "fleur" en japonais non? Et ne t'inquiète pas pour le parchemin, c'était naturel.

Désolée pour le retard :/

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme

2 déc. 2019, 16:01
À la recherche du parchemin perdu  privé 
« Fleur ? Ah euh oui, peut-être… En fait, c’était surtout le prénom d’une de mes arrière-grands-mères… »

Tout comme celui de ma chère sœur Rose…

Hannah souriait à sa camarade de Serdaigle. Cette association entre son prénom et les fleurs lui plaisait beaucoup, même si cela lui donnait un point commun supplémentaire avec sa Cracmol de sœur jumelle. Pour autant, ce prénom ne lui avait donné aucune prédisposition pour les cours de botanique, matière pour laquelle la fillette peinait à trouver de l’intérêt depuis le début de l’année scolaire.

« Ma grand-mère m’a toujours dit que ça voulait dire "grâce", mais après tout, la plupart des fleurs sont gracieuses, n’est-ce pas ? Si j’en étais une, je dirais probablement… hum, de l’asphodèle… Et toi ? »

Aussi utile dans un philtre de la Mort Vivante que dans une potion régénérante Wiggenweld…

La jeune Sparks s’était exprimée avec un enthousiasme dont elle avait fait profiter tous les étudiants présents en salle d’études. Après ses multiples tentatives de sortilèges d’attraction, les regards qu’elle attirait étaient de moins en moins amusés. Sans se départir de son sourire, elle se pencha vers l’élève de la maison bleue et reprit en chuchotant.

« Enchantée Lydia… Je n’ai aucune idée de ce que veut dire ton prénom… »

Alors qu’elle l’avait jusque-là copié sans trop y prêter attention, elle prit le temps de lire le devoir d’Astronomie de sa camarade.

Et ben, elle est pas à Serdaigle pour rien !

« Ne t’inquiète pas, je ne recopie pas mot pour mot, je prends juste quelques notes… Je mettrai mon devoir au propre plus tard… »

Elle lui adressa un clin d’œil qui se voulait rassurant, avant de reprendre sa plume et de se remettre au travail.

J'aime beaucoup ce surnom de "Reine des Soupirs"  ;)

"Je pars avec le cœur lourd, mais l’esprit léger!"
3ème année RP

7 déc. 2019, 20:22
À la recherche du parchemin perdu  privé 
Lydia n'avait jamais compris pourquoi on donnait aux enfants les prénoms de leurs grands parents. C'était pour se souvenir des défunts et honorer leur mémoire ou quoi? D'ailleurs, la jeune fille s'était aperçue que énormément de gens dans son entourage portaient des noms de fleur.
Hannah, Marguerite et Amanda.
Bon, une amande était plus un fruit qu'une fleur mais ça restait dans le thème "végétal".
La jeune brune pensait comme Hannah, une fleur était aussi synonyme de grâce et de beauté. La Serpentard lui avait demandé quelle fleur la définirait. Elle avait ajouté que pour elle, ce serait une asphodèle.


"Attend quoi?! Une asphodèle!"

Lydia savait très bien l'usage qu'on faisait d'une telle fleur. L'asphodèle est une très belle fleur utilisée en potion pour fabriquer un philtre appelé "la goutte du mort vivant". Là grand mère Holmes en avait dans son jardin et un jour, sa petite fille avait voulu sentir les asphodèles pour connaître leur parfum.
La fillette s'était faite fortement réprimandé. Marguerite lui avait fait juré de ne plus s'approcher de la plante et Lydia esquivait toujours l'endroit du jardin où les racines étaient plantées. Hannah lui avait aussi demandé quelle fleur la définirait et comme c'était une question que la jeune brune s'était déjà posée, ce fut aisé de lui répondre:


-Je pense que ce serait une fleur de frangipannier. Tu vois ce que c'est? C'est une fleur thaïlandaise blanche qui dégage un très doux parfum. Quand j'avais 8 ans, je suis partie en Asie avec mes parents et mon père a appliqué un sortilège sur les habits que nous portions. C'est ce qui fait que je sens toujours la fleur de frangipannier!

Est ce que c'était vraiment malin de raconter ça? Hannah risquait de la prendre pour une fille n'ayant aucune hygiène! Pas super super comme réputation...

La jeune blonde lui avait dit qu'elle ne savait pas d'où venait le prénom Lydia. À vrai dire, Lydia ne savait pas trop non plus.

-Euh je crois que ça à un rapport avec les habitants de la Lydie mais je ne suis pas sûre, dit-elle.

Soudain, la jeune Holmes eu une très bonne idée. Quelle heure il était? Que 19h15, les écolières avaient encore le temps.

-Ecoute Hannah, j'ai fini tous mes devoirs et si ça te dit, je pourrais aller en vitesse à la bibliothèque pour chercher un livre sur l'histoire des prénoms... J'ai vu qu'il' y en avait un et j'avais commencé à le feuilleter. Ça te dit? Pendant ce temps tu pourras finir de prendre tes notes, ça ne me dérange pas du tout que tu recopies un peu.

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme

17 déc. 2019, 10:37
À la recherche du parchemin perdu  privé 
La jeune Serdaigle sembla tiquer légèrement à l’évocation de la fleur de lys un peu particulière qu’est l’asphodèle, mais ne commenta pas ce choix. Si Hannah avait choisi cette plante pour la définir il y a quelques minutes à peine, sa camarade paraissait s’être déjà posé la question auparavant et apporta une explication détaillée en guise de réponse.

Fleur de frangipanier ? Ça s’utilise en potions, ça ?

La blondinette secoua légèrement la tête en signe d’ignorance. Elle n’avait jamais vu à quoi pouvait bien ressembler un frangipanier, ni même sa fleur. Sur ses lèvres, un léger sourire se dessina en comprenant d’où venait la douce odeur dans cette salle d’études. Elle n’y avait pas prêté attention de suite, trop occupée par la recherche de ses notes, mais s’était imaginé que l’effluve pouvait provenir d’une plume ou d’un parchemin parfumé. La Serpentard se retint de se pencher vers Lydia pour renifler sa robe.

« Tu es déjà allée en Asie ? La chance ! Ça sent très bon en tout cas… »

Avec sa famille, la jeune Sparks avait fait quelques voyages en Europe continentale et avait particulièrement apprécié les pays méditerranéens, la dolce vita comme disent les italiens. Elle connaissait aussi très bien son Irlande, ses lacs, ses falaises en basalte et sa verdure, mais aussi le sud de l’Angleterre d’où était originaire sa mère. Néanmoins, ses parents estimaient qu’à 6 ans, son petit frère était encore trop jeune pour que la famille voyage plus loin. Hannah, elle, avait toujours rêvé de découvrir l’Amérique du Nord, ses grandes étendues et ses créatures inconnues, et écoutait toujours avec enthousiasme, les récits de son père. Ce dernier importait du bois qui servait pour la fabrication de baguettes et de balais, et se rendait plusieurs fois par an dans les exploitations forestières avec lesquelles il travaillait, aux quatre coins du monde. A son grand regret, la fillette n’avait jamais pu l’accompagner dans ces déplacements professionnels.

« La Lydie ? C’est aussi en Asie ? »

Je ne crois pas que Père y travaille… Ils n’ont peut-être pas d’arbre là-bas…

Lorsque sa camarade lui proposa de passer à la bibliothèque, la jeune Serpentard haussa le sourcil, mais elle fut soulagée de ne pas avoir à l’y accompagner. Elle avait déjà subi les regards désapprobateurs de M. Aldermaston deux fois aujourd’hui, c’est bien suffisant pour la journée, voire pour la semaine. Elle acquiesça tout de même à l’idée de la Serdaigle, avant de se replonger dans le devoir d’Astronomie. Alors que Lydia s’éloignait déjà, elle lui souffla le plus discrètement possible.

« Tu peux aussi prendre un livre sur les fleurs d’Asie ? »

Je voudrais quand même voir à quoi ça ressemble, un frangipanier…

"Je pars avec le cœur lourd, mais l’esprit léger!"
3ème année RP