Inscription
Connexion

7 mai 2019, 15:37
Oncle Drew  Solo 
Vacances de Pâques 2044 - Dans un logement aux abords de Hyde Park


Cela faisait plus de trois ans que Jeffrey n'était pas allé à Londres, du moins du côté moldu. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le garçon prenait son séjour dans la capitale comme un immense bol d'air malgré l'omniprésence du béton et des immeubles. Ces vacances loin de Poudlard et de ses tracas mais aussi loin de la présence devenue envahissante et étouffante de son père étaient les bienvenues. Sans oublier Jessica...

A propos de son ex meilleure amie moldue, Jeffrey n'avait toujours pas réussi à trouver les mots pour rétablir le contact avec elle. Les conseils du professeur Charleston tournaient en boucle dans sa tête mais l'agitation des dernière semaines à Poudlard n'avait pas permis au garçon de se poser à tête reposée pour lui écrire. Profitant de la quiétude de la matinée, après un bon petit déjeuner, c'est précisément ce que Jeffrey essayait enfin de faire. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'était laborieux... En une heure le garçon de bientôt treize ans avait péniblement écrit une quinzaine de lignes qui ne le satisfaisait guère. Jeffrey posa son stylo - il fallait écrire à la moldue bien sûr - et poussa un long et profond soupir de lassitude. De toute évidence quelque chose d'autre le tourmentait et l'empêchait d'avancer. Mais quoi ?

Jeffrey tourna alors brièvement la tête, entendant la porte de sa chambre s'ouvrir et faire apparaitre un adulte. Un adulte qui lui ressemblait quelque peu même si davantage marqué par les années et porteur d'une barbe fournie. Cet adulte c'était le plus cool qui soit aux yeux de Jeff : Andrew Hunter, son oncle et parrain de choc mais aussi le propriétaire des lieux.

Image

« Oulah ! Ca sent l'niffleur là dedans. Que dirais tu d'aller prendre l'air à Hyde Park et de manger un morceau là-bas ? Ca nous ferait pas de mal j'pense... »

Jeffrey sourit instantanément aux mots de son parrain. Il avait le chic pour toujours savoir quand il avait besoin de lui. Rayonnant, l'adolescent répondit avec une joie non dissimulée. « Yes ! Super idée Oncle Drew ! J'te rejoins dans deux minutes. »

Ravi de son effet auprès de son filleul et neveu, Andrew referma la porte en souriant après avoir ajouté « OK champion, traine pas trop... ».
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 21 avr. 2020, 02:16, modifié 3 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

9 mai 2019, 15:33
Oncle Drew  Solo 
Le léger claquement de la porte masqua la réaction désabusée de Jeffrey, qui n'avait pu empêcher un soupir de s'échapper aux mots de son oncle. "Champion ? Ouais si on peut dire..." pensa avec tristesse le garçon de bientôt treize ans. Le Quidditch faisait partie des points sur lesquels il comptait bien se confier auprès de son oncle et parrain car le Poufsouffle nageait en plein doute et avait besoin de réponses à ses trop nombreuses questions. Peut-être que cette virée à Hyde Park serait d'ailleurs une occasion en or pour cela ?

Revigoré par cette perspective, Jeffrey se leva pour se préparer à sortir. Un jean usé et un t-shirt de Batman plus tard le garçon sortait de la pièce, non sans l'avoir laissée aérée auparavant en repensant aux mots de son parrain. Il termina ses préparatifs dans un temps qui lui apparu comme raisonnable mais quand il descendit rejoindre Andrew dans le salon ce dernier l'accueillit par quelques taquineries.

« Prêt pour le défilé Jeff ? Ma parole tu t'attends à croiser Maddie en sortant ? Elle va bien la blondinette ? D'ailleurs j'attend toujours les faire part pour votre mariage... » dit il en riant de bon cœur et en essayant d'ébouriffer son neveu, qui s'esquiva au dernier moment.

« Ah-ah ! Très drôle oncle Drew... Ouais elle va bien. » répondit Jeff en rougissant légèrement. « Et tu peux parler toi. Regarde ton look, t'es bien plus pomponné qu'moi. » accusa le garçon d'un air moqueur, en changeant vite de conversation.

Jeffrey vit Andrew se regarder deux secondes dans un miroir comme pour vérifier si quelque chose clochait dans son look. Le garçon s'en amusa, sachant son parrain très pointilleux là-dessus, lui qui voulait toujours paraître plus jeune et faisait attention à chaque détail. Il avait un look très hipster entre son jean ajusté, sa chemise manches courtes laissant apparaître ses bras tatoués, ses bretelles, sa barbe et son beret à demi posé sur la tête. Au yeux de son filleul pas de doute, il était la classe incarnée bien qu'il ne s'imagine jamais adopter un tel look.

« Me pomponner, moi ? » répondit Drew d'un air nonchalant. « Et non mon grand, j'ai juste naturellement la classe voyons. On l'a ou on l'a pas. Et si j'en juge ton t-shirt Batman toi tu l'as pas. Pas encore... » poursuivit-il, enchanté de pouvoir taquiner Jeffrey tout en le rassurant d'un clin d'œil.

Habitué à cette façon de faire Jeffrey ne se vexa pas une seconde et rigola de bon cœur, trop heureux de passer enfin du temps seul avec son parrain. Même si Olydia et sa maman lui manquait il était heureux d'avoir Andrew pour lui tout seul, ce qui n'était pas arrivé depuis plus d'un an. Le garçon suivit l'adulte et sortit dans les rues de Londres, apercevant tout prêt de lui les bords de Hyde Park. Jeffrey mit quelques secondes pour que ses yeux s'habituent à la luminosité soudaine puis emboita le pas de son oncle en direction du parc.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

10 mai 2019, 11:01
Oncle Drew  Solo 
Pendant quelques minutes, les deux Hunter marchèrent ensemble dans la ville en discutant des différents commerces et des artistes moldus qui avaient l'habitude d'exposer leurs peintures aux abords de Hyde Park avant de finalement entrer pleinement dans l'espace qui offrait un vrai regain de sérénité au milieu de toute l'agitation de la capitale. Andrew fut le premier à manifester les bienfaits de cette promenade en humant ostensiblement à plein poumons l'air relativement frais du parc.

« Aaaah ça fait du bien, pas vrai ? »

Jeffrey ne répondit pas tout de suite, profitant également de ce moment revigorant. Il sentait malgré tout toujours le besoin de se confier à son oncle. Et sentant que ce moment approchait il ne pouvait s'empêcher de se crisper quelque peu en y pensant. Néanmoins le jeune anglais répondit d'un air qui se voulait serein, bien qu'il n'était pas bien sûr d'avoir fait illusion.

« Carrément ouais, on va au bord de l'eau oncle Drew ? »

Après avoir regardé son neveu d'un air soupçonneux, les sourcils froncés, Andrew répondit comme si de rien n'était. « On peut faire ça oui, j'ai amené de quoi nourrir les canards en plus. » dit il en montrant un sac rempli de petits morceaux de pain un peu secs. Sur le trajet menant au bord de l'eau le duo continua de flâner en regardant les passants mais aussi les nombreux écureuils qui peuplaient ce parc. Ils rirent même de bon cœur quand Andrew décrivit à son filleul le dernier tatouage totalement farfelu qu'une cliente geek lui avait demandé. L'oncle de Jeffrey était en effet tatoueur dans un commerce moldu et cela contribuait pleinement à l'image cool qu'il véhiculait auprès du garçon de douze ans. D'autant plus qu'il ne manquait jamais d'anecdotes croustillantes concernant ses journées de travail.

C'est donc parfaitement détendu et encore un peu hilare que les Hunter arrivèrent à destination et s'installèrent un peu en retrait du sentier sur lequel passaient promeneurs, cyclistes et joggeurs. Le duo resta là à observer l'environnement en silence, ce qui était plutôt habituel quand ils étaient réunis. A l'abri des oreilles indiscrètes, Andrew en profita pour s'adresser à son filleul sans crainte d'être entendu. De toute évidence il voulait faire parler Jeffrey, qu'il trouvait plus fermé que d'ordinaire.

« Ca fait vraiment du bien. Non pas que tu manques de verdure à Poudlard mais bon, ça a parfois du bon de changer un peu d'air. Surtout avec tout ce qui est arrivé dernièrement j'imagine... », dit Andrew en observant Jeffrey. De toute évidence l'adulte avait pensé que Jeffrey parlerait plus librement car il sentit nécessaire de rajouter « Tu sais que tu peux tout confier à ton parrain adoré, n'est-ce pas ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

13 mai 2019, 11:27
Oncle Drew  Solo 
Jeffrey marqua un temps de réflexion. Il ne savait vraiment pas par où commencer tant les choses qui tracassaient le jeune garçon étaient nombreuses. Il y avait sa brouille avec son amie d'enfance Jessica bien sûr mais aussi cette fameuse Beuglante reçue en plein milieu de la Grande Salle. De cet évènement avaient découlés la profonde déception envers son père, qu'il n'avait pas voulu voir ces vacances. En cela les vacances chez son oncle tombaient à pic. Il y avait eu aussi Eileen... Sans oublier l'arrivée début mars de cette Dai Hong Dao et ses deux tigres, qui avaient fait froid dans le dos à tout Poudlard. Mais aussi la grosse désillusion causée par le Quidditch et toutes les questions qui taraudaient le jeune anglais à ce sujet... Non clairement, le garçon n'était pas bien dans ses baskets, il nageait en plein doute, et il ne savait pas par quel bout prendre le problème.

« Tu sais mon grand, à moins que cet écureuil ne soit un Animagus tu ne risques pas d'être entendu par quelqu'un d'autre que moi. » dit Andrew d'un air à la fois amusé et paternaliste en montrant le petit animal non loin du duo. « Et bien sûr ce sera une conversation entre hommes, personne n'aura à savoir ce qu'on s'est dit... » ajouta l'adulte avec un regard entendu. Cela ne faisait pas de doutes, Jeffrey comprit que son père n'en saurait rien... Il n'en fallait pas davantage pour que le garçon se lance enfin, bien qu'hésitant.

« Pfff... Par où commencer ? Bah comme tu sais je suis toujours brouillé avec Jess. J'ai vu Mr Charleston, le prof d'Etude des Moldus à ce sujet. Il m'a conseillé de lui écrire mais bon, je trouve pas les mots. » dit Jeff avec une petite mine déconfite.

« Les mots tu les trouveras Jeff. Soit sincère et surtout portes lui la lettre en main propre quand tu la verras. Comme ça si elle interprète quelque chose de travers tu pourras t'expliquer tout de suite. » répondit Andrew comme si le problème allait bien vite se résoudre. « Jess est un peu peste parfois c'est vrai mais je sais qu'elle t'adore. Vous avez grandis ensemble et j'suis sûr que tu dois beaucoup lui manquer. C'est qu'une question de temps avant qu'elle te pardonne, si tu lui montres que elle aussi elle te manque... Ca va aller mon grand. »

Cette fois-ci oncle Drew parvint à ébouriffer les cheveux de son filleul dans un geste réconfortant. Jeffrey se laissa pour une fois volontiers faire et se sentait déjà le cœur un peu plus léger en se confiant à son parrain. Le problème avec Jessica n'était pas réglé pour autant mais l'optimisme de son oncle était contagieux. Alors autant continuer de parler de tout ce qui le préoccupait.

« D'acc, j'espère ! (...) Tu as entendu parler de la chinoise qui est venue dans la Grande Salle ? Elle était trop flippante cette femme. C'est déjà arrivé des trucs comme ça quand tu étais à Poudlard ? »

Pour répondre, Andrew opta pour une voix caricaturale de vieil homme, sans doute pour dédramatiser la situation et rassurer son neveu. « De mon temps, en des temps oubliés... », il pouffa légèrement avant de reprendre sa voix normale, « Non j'ai pas souvenir de ça. Parfois des Délégations sont invitées comme l'an dernier ou lors du Tournoi des Trois Sorciers par exemple. Le plus inquiétant est de pouvoir arriver dans la Grande Salle, au milieux des enfants, si facilement je trouve. ». Andrew avait un air inhabituel chez lui, signe que tout ceci était à prendre très au sérieux. « Il faut vraiment ne pas enfreindre les règlements Jeff. Ne va pas te mettre dans le pétrin en tentant je ne sais quelle sortie farfelue. Laisse les professeurs et le Ministère gérer ça. J'imagine qu'on en saura bientôt davantage mais en attendant adopter un profil bas me semble plus sage. »

Jeffrey était sidéré de voir son oncle, tête brulée notoire, le pousser à la prudence avec autant de sérieux. Pour qu'il en soit ainsi la situation devait vraiment être troublante. Un peu plus inquiet cette fois Jeffrey resta plongé dans ses pensées, non sans avoir promis à Andrew qu'il ferait très attention. L'homme le regarda en passant sa main dans sa barbe, il semblait vouloir lire dans les pensées de son filleul.

« T'inquiète pas, Poudlard se relève toujours de tout et ça reste l'endroit le plus sûr. Ca va aller. (...) Je me trompe ou bien autre chose te préoccupe ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

21 mai 2019, 01:19
Oncle Drew  Solo 
Jeffrey approuva en silence, la tête toujours aux dires de son oncle sur la nécessité d'être prudent. Il le connaissait suffisamment pour voir que son air détaché et décontracté n'était pas celui habituel. Était-ce possible qu'il n'ait pas vraiment dit le fond de sa pensée ? Certainement, mais le garçon était déjà bien assez préoccupé comme ça pour ne pas creuser davantage. Et effectivement, il voulait aborder d'autres sujets avec son parrain. Ceux qui le préoccupaient le plus actuellement. Ceux qui rendaient son sommeil perturbé et qui commençaient aussi à avoir un impact sur ses résultats scolaires… Mais par où commencer ?

Dans un premier temps Jeffrey aurait voulu parler d'Eileen et de toutes les histoires qu'il y avait eu suite à son fameux mot. Le garçon était très mal depuis ces évènements, ne parvenant pas à s'enlever de l'esprit la peine qu'il avait causé à la jeune fille sans pour autant avoir rien voulu de tout ça. Il était aussi peiné et vexé qu'Eileen le fuit constamment et ne veuille plus de leur amitié. A cela s'ajoutait une grande culpabilité envers sa petite amie Maddie. Elle non plus n'avait rien demandée et Jeffrey ne savait pas quoi faire. Soit il lui racontait tout et lui ferait beaucoup de peine, sans compter qu'elle pourrait le rejeter. Soit il était condamné à lui mentir par omission. La situation peinait énormément le garçon mais il avait déjà tourné le problème dans tous les sens et il n'avait nulle envie de recevoir une leçon de morale. Il verrait bien à la rentrée si Eileen avait changée d'avis. Après tout elle n'était peut-être pas vraiment amoureuse...

Marchant sur des œufs, le jeune anglais se décida plutôt à se lancer en ne sachant pas du tout comment son oncle Drew réagirait quand il se rendrait compte que la conversation allait porter sur son frère Gilmore, le père de Jeffrey. Le batteur des Frelons n'adressait plus la parole à son père depuis la Beuglante et les vacances chez l'oncle Drew offraient une séparation salutaire pour le jeune garçon.

« Je… J'voudrais te parler de papa. » dit Jeff, hésitant.

Andrew semblait avoir vu venir à des kilomètres ce moment. Il faut dire que les deux frères s'étaient entretenus de la situation par courrier avant les vacances et il était parfaitement au fait des évènements concernant la Beuglante.

« Je t'écoute mon grand. » répondit Andrew en arborant un regard encourageant mais concentré tout en se redressant pour faire face à son filleul.

Encouragé par l'attitude de son oncle et parrain Jeffrey prit un peu d'assurance en expliquant la situation. « Y a eu l'histoire de la Beuglante, je crois que t'es au courant. » dit le garçon d'un air interrogateur auquel Andrew répondit par un hochement affirmatif de la tête, incitant Jeffrey à continuer. « Je sais que j'ai fais une grosse bêtise mais il a tenu à m'afficher devant tout l'monde. Il m'a répété depuis plusieurs années que pour devenir un joueur professionnel de Quidditch il fallait pas faire de vagues et faire attention à son image, blababla… Plein de trucs nazes dans ce genre… »

« Jeff, Jeff, Jeff ! » l'interrompit Andrew « T'inquiètes pas, tu sais comment ça se passe à Poudlard, ça sera vite oublié tout ça et... »

Cette fois-ci ce fut au tour du jeune batteur des Frelons de couper la parole de son oncle. « Mais y'a pas que ça oncle Drew… Il me met vraiment une pression monstre depuis l'an dernier, j'en ai marre. J'crois que j'veux plus jamais jouer au Quidditch. » dit Jeffrey avant de commencer à pleurer, sentant des semaines de stress contenu s'évacuer dans ces larmes.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

21 mai 2019, 15:37
Oncle Drew  Solo 
De toute évidence Andrew avait sous-estimé le malaise qu'éprouvait son neveu et semblait un peu inquiet à l'idée de devoir gérer cela. Scrutant le visage de son filleul d'un air pensif en passant sa main dans sa barbe il tint à le rassurer d'un ton compatissant, presque paternel.

« Allons bon Jeff. T'es quand même pas sérieux. Le Quidditch c'est important pour toi, je le sais bien. Pourquoi tu dis des choses pareilles hein ? Ton père est exigeant c'est vrai mais ce n'est pas un tyran quand même. Tu noircis un peu le tableau je trouve. »

« N... Non oncle Drew' je t'assure. Tu sais bien comment il est avec moi au sujet du Quidditch ? Toujours à me pousser à être comme lui, faire comme lui en mieux pour "ne pas avoir de regrets plus tard". » dit Jeffrey en calmant ses pleurs, qui laissaient place à la colère sous les yeux attentifs de Drew, qui acquiesça silencieusement. « Et bien depuis mon entrée dans l'équipe des Frelons il est devenu vraiment envahissant. Il se passe pas une semaine sans que j'ai une lettre de sa part avec douze mille conseils stratégiques et... »

« Tu sais Jeff, avoir un père qui s'investit autant pour son enfant c'est une chance aussi. » coupa Andrew avec un léger air de reproche. « Je suis sûr qu'en lui disant de te laisser faire un peu seul il mettrait de l'eau dans son vin. »

« Je lui ai déjà dis mais ça dure quelques jours et il recommence à m'souler. Depuis cet été c'est pire. Maintenant que j'ai marqué quatre buts pour mon premier match comme poursuiveur papa se sent plus et arrête pas de tout faire pour me décourager de jouer comme batteur et de plutôt jouer au même poste que lui. Quand je me suis blessé à l'entrainement avant de jouer contre Serdaigle il m'a limite dit que c'était bien fait, que batteur c'était pas pour moi. Et après Gryffondor il en a remit une couche et me met la pression pour jouer poursuiveur, qu'il faut que j'en parle au capitaine... Sauf que Rey est poursuiveur donc bon... » dit Jeffrey la mine déconfite. « Et puis moi j'veux devenir batteur ! Pas poursuiveur. Mais j'ai l'impression que quoi que je fasse ça lui ira pas, que ça sera jamais assez. Du coup je m'amuse plus sur le terrain et j'me demandais si j'devais pas tout arrêter... »

« Je pense surtout que tu as douze ans, bientôt treize certes mais quand même, t'es jeune. Il faut prendre le Quidditch pour ce qu'il est Jeff, un jeu. Pas besoin de se rendre malade à ce point, tu as le temps de changer d'avis, de t'amuser, de tester d'autres postes. Et ton père ferait bien de s'en souvenir aussi... Si tu veux je lui en parlerai demain soir au repas, il vient manger. »

« Quoi ??? » Jeffrey releva brusquement la tête, surpris par la nouvelle et clairement remonté. « C'est mort j'veux pas l'voir ! » dit le jeune anglais en faisant fuir un écureuil non loin de lui avec la hausse soudaine de sa voix. Le garçon regardait son oncle sur la défensive, se sentant un peu trahi. Mais le ton d'Andrew fut sans réplique et d'une autorité naturelle, que Jeffrey n'osa pas contredire, bien que sceptique.

« Ca suffit Jeff. Ton père bosse sur Londres demain et il voulait me voir. Et te voir. Ca sera l'occasion de discuter et de crever l'abcès. Je vois pas pourquoi ça se passerait mal, tu verras. »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

24 mai 2019, 09:49
Oncle Drew  Solo 
Jeffrey fut un peu piqué au vif par le ton sans réplique de son parrain et répliqua d'un ton sarcastique.

« Bah oui bien sûr, ça va se passer à merveille. Sans parler de la Beuglante il va encore me dire tout ce que je fais de mal sur un terrain. Et me dire comme lui il tenait la pression et ... » Le jeune anglais s'interrompit en entendant une exclamation désabusée de son oncle. « Qu'est ce que j'ai dis ? »

Andrew semblait lutter intérieurement et hésiter à parler. « Rien rien... Enfin... J'pense qu'étant donné la situation dans laquelle tu es. T'es assez grand pour savoir et comprendre. »

« Comprendre quoi oncle Drew ? » répondit Jeff un peu décontenancé par l'attitude de ce dernier.

« Ce que je vais te dire Jeff c'est pour que tu t'enlèves toute cette pression et aussi pour que tu comprennes que tout le monde a ses faiblesses, pas pour que tu viennes faire des reproches à ton père ensuite. Compris ? » Jeffrey acquiesça en silence, avide d'en savoir plus. « Et bien tu sais que ton père a du stopper sa carrière de joueur quand il était dans la réserve des Frelons de Wimbourne, à cause d'une blessure. Sauf que ta mamie m'a appris il y a quelques années que cette blessure n'était en fait pas si grave que ça. »

« C'est-à-dire ? » interrogea le garçon, sans comprendre où voulait en venir son oncle.

« Et bien... Ta mamie travaillait encore à Sainte Mangouste à l'époque. Elle était donc présente quand le médecin lui a annoncé qu'il pourrait rejouer au Quidditch. Et en fait ton père en aurait pleuré en entendant l'annonce, mais pas de joie... » Andrew regarda Jeffrey avec inquiétude tandis que le garçon fronçait les sourcils, cherchant à comprendre. « Il a dit à ta mamie qu'il ne supportait plus toute cette pression, qu'il n'arriverait jamais à devenir un joueur professionnel de haut niveau... Elle a essayée de lui remonter le moral, de le rassurer mais rien n'y faisait. Quand elle a vue son fils si malheureux, si désemparé elle lui annoncée que peu importe sa décision elle serait fière de lui. Ton père a alors sauté sur le prétexte de la blessure, il ne voulait pas perdre la face tu comprends ? Il a alors demandé à ce qu'il soit raconté que son arrêt de sa carrière soit à cause de sa blessure... Ta mamie voulait protéger son fils et elle a acceptée à contrecœur. Seulement, des années après ton père a eu des regrets terribles par rapport à ces instants de faiblesse, je pense que c'est pour ça qu'aujourd'hui il te pousse autant à réussir là où il a échoué. Il pense bien faire... »

Andrew s'interrompit en voyant le visage de son filleul et neveu, qui semblait incapable de répondre. Visage sur lequel on lisait l'incompréhension, la tristesse et des larmes d'une colère naissante.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

3 juin 2019, 10:21
Oncle Drew  Solo 
Le lendemain, en début de soirée


Allongé sur son lit, les mains derrière sa tête, Jeffrey contemplait le plafond de sa chambre d'un air absent. Il se repassait une énième fois dans sa tête la conversation qu'il avait eu avec son parrain à Hyde Park. La révélation faite par son oncle l'avait bouleversé et le jeune anglais était encore un peu sous le choc. En soit cette révélation n'aurait été qu'une anecdote si Gilmore n'avait pas pendant des années poussé son fils au point de le faire se sentir si mal, sous pression constante. Il aurait même sans doute compatis avec son père si ce dernier ne s'était pas montré aussi hypocrite et mensonger.

Dans le parc Jeffrey était resté presque sans réaction et avait été comme sonné par la nouvelle. Son oncle Andrew avait sans doute bien vu que son filleul avait mal pris la nouvelle mais le batteur des Frelons avait coupé court à la discussion, ne voulant pas craquer et poursuivre cette conversation. A la place il avait demandé à son parrain s'ils pouvaient aller dans un fast food puis vadrouiller l'après-midi dans Londres, dans le but de retarder au maximum le retour chez son oncle et dans cette chambre où il était certain qu'il cogiterait. Bienveillant, Andrew avait accepté, non sans avoir lancé quelques regards inquiets lors de l'après-midi et du repas du soir.

Aujourd'hui Jeffrey était resté dans sa chambre. Le prétexte des devoirs à faire était un alibi parfait pour esquiver toute nouvelle discussion sur son père avec Andrew. Il avait bien pensé se confier à Maddie en lui écrivant une lettre mais le garçon s'était ravisé. Il n'en savait pas la cause, peut-être était-ce de la fierté ? Mais le garçon avait le sentiment que cette histoire était vraiment personnelle et qu'elle ne se règlerait qu'entre père et fils. Le garçon crispa la mâchoire et sentit son ventre se contracter dans un mélange de colère et d'appréhension. Les pensées du garçon furent néanmoins interrompues par la voix de son oncle qui s'était élevée du couloir, en provenance du bas des escaliers.

« Jeff ?! Descends, ton père est là. »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

4 juin 2019, 14:58
Oncle Drew  Solo 
En entendant les mots prononcés par son parrain Jeffrey soupira et ferma les yeux un léger instant. Il se releva péniblement et sentit son  estomac se crisper en pensant à ce qui l'attendait. Le jeune anglais attendait à la fois impatiemment la confrontation avec son père et il aurait en même temps voulu fuir très loin. C'est avec ce sentiment étrange en tête que le garçon descendit les escaliers pour rejoindre son oncle et son père, ne sachant pas ce qu'il allait se passer. Quand il arriva dans le salon il trouva les deux adultes installés autour de la table basse sur laquelle reposait une bouteille de whisky qu'oncle Drew affectionnait de déguster en toute occasion. Visiblement les deux frères discutaient depuis un moment et il n'était pas impossible qu'Andrew ait profité de ce moment à deux pour dire ce qu'il avait révélé à Jeffrey la veille, cela semblait évident. Pourtant Gilmore ne laissa rien paraitre quand il se leva pour accueillir son fils.

« Aaaah fiston, salut ! Comment ça va chez ton oncle Drew ? » dit Gilmore d'un ton jovial, comme si de rien n'était.

« Salut. Super, j'suis bien avec lui. » répondit Jeff, profitant de l'occasion pour lâcher cette première pique à peine déguisée.

« Tu m'as manqué mon fils, tu sais ? Tu manques aussi beaucoup à tout le monde, Olydia est un peu triste de ne pas te voir ces vacances. ». Gilmore avait de toute évidence compris l'allusion mais avait poursuivit sans en tenir rigueur à Jeffrey. De toute évidence il cherchait à détendre l'atmosphère et à briser un peu la glace mais le jeune anglais n'avait pas envie de lui faciliter la tâche.

« Elle me manque beaucoup aussi, dis lui que je lui écrirais deux fois plus en attendant les vacances d'été. » répondit Jeffrey en éludant volontairement la confession de son père. Il se rendait compte au fur et à mesure de la discussion qu'il ne voulait qu'une chose : que son hypocrite de père s'en aille et le laisse tranquille. Aussi, il se tourna vers son parrain pour accélérer ce moment désagréable. « Y a quoi au menu oncle Drew ? »

« Pizza maison bien sûr ! En honneur de mon filleul adoré. » répondit Andrew d'un ton léger en se levant et en faisant un clin d'œil. Toutefois quand Jeffrey tourna le dos à son oncle, ce dernier tourna un regard inquiet vers Gilmore en se sentant coupable de la tension qui régnait dans la pièce. Après tout il avait gaffé et il semblait tout faire pour essayer d'apaiser les choses. « J'en ai fais trois différentes, tu choisiras celle que tu veux Jeff. » ajouta-t-il d'un ton enjoué, comme pour masquer la frustration naissante de Gilmore qui gouttait peu l'attitude de son fils et se resservit un nouveau verre avant de rejoindre la table. Le père de Jeffrey s'assit sur sa chaise comme plongé dans ses pensées tout en buvant son whisky machinalement. Andrew arriva pour disposer les pizzas et fit choisir ses convives en premier, Gilmore se montrant un peu bourru en répondant qu'il s'en fichait. Les premiers instants du repas furent silencieux avant qu'Andrew n'essaye de relancer la conversation en faisant diversion.

« Alors frangin, tu faisais quoi de beau sur Londres aujourd'hui ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

6 juin 2019, 10:35
Oncle Drew  Solo 
Tandis que les adultes parlaient Jeffrey s'était lui concentré sur son assiette. D'abord, il adorait les pizzas et ne pouvait pas faire autre chose que s'y jeter dessus. Et puis le jeune anglais s'était dit que plus vite il finirait son assiette plus vite il pourrait quitter la table avec un peu de chance, bien que Gilmore serait certainement opposé à cette idée. Alors que les deux frères échangeaient sur la raison de la venue à Londres de Gilmore - un article sur les derniers prototypes de balais - ce dernier se tourna vers son fils en le voyant manger si rapidement. Il termina son verre de whisky qu'il pose un peu fort sur la table avant de reprendre de volée son fils.

« Mange comme il faut Jeffrey. T'es pressé ? » dit Gilmore d'un ton autoritaire.

Pour toute réponse Jeffrey soupira en laissant retomber sa part de pizza dans son assiette d'un air agacé avant de prendre un air boudeur, crispant légèrement la mâchoire. Le garçon de douze ans supportait mal de prendre des leçons de savoir vivre par son menteur et hypocrite de père, il n'avait plus aucune confiance en lui et était décidé à lui rendre la vie la plus compliquée possible. Gilmore semblait se crisper un peu plus à chaque seconde, pour lui la réaction de son fils ne devait pas rester sans réponse de sa part.

« Pas la peine de soupirer, j'suis ton père tu feras comme je te dis nom d'un Grapcorne ! » tonna Gilmore en s'emportant bien plus que de raison. Il ne fallait pas posséder le troisième œil pour deviner que Mr Hunter avait bu quelques whiskys de trop. Jeffrey s'en rendait compte et cela portait son exaspération au plus haut point, trouvant son père donneur de leçons et arrogant dans ces situations. Quand Gilmore reprit la parole cette théorie se confirma. « C'est ça le problème avec toi fils, tu ne supportes pas la moindre remarque. Je le vois bien avec le Quidditch par exemple... »

Ayant recueilli les confidences de son filleul et sentant que la conversation prenait une tournure inquiétante, Andrew essaya d'intervenir. « Gilmore... Stop. ». Mais ce fut Jeffrey qui poursuivit. Le jeune Poufsouffle n'en pouvait plus du côté oppressant de son père qui lui mettait sans arrêt la pression. Il adorait le Quidditch c'était certain mais ce n'était déjà plus un jeu pour le garçon de douze ans, qui à chaque action sur le balai entendait en toile de fond la voix de son père approuver ou désapprouver. Jusque là il l'avait supporté, se disant que son père savait de quoi il parlait. Mais depuis la révélation de son Oncle Drew la veille, ses paroles n'avaient plus le moindre sens et lui laissaient un goût amer.

« Ah, tu veux qu'on se dise les choses papa ? Très bien on va discuter, monsieur la grand joueur de Quidditch. » dit Jeffrey les dents serrés et sentant sa poitrine tambouriner. Il était grand temps de dire tout ce qu'il avait sur le cœur.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !