Inscription
Connexion

24 août 2021, 17:03
 Glasgow  Une rencontre dynamique
Été 2044
En Août
En chemin vers la boulangerie.
@Leann Jacky

Thaïs était en sortie avec sa famille. Le temps était claire. C'était un bel été, pas trop chaud. Mr South remontait l'allée de son quartier avec Thaïs.
Madame South avait invité de la famille. Ils étaient donc parti pour acheter le pain. Et ainsi pouvour discuter tranquillement de ces derniers événements.
_"Sincèrement Thaïs, je pensais vraiment à une blague quand ces hommes sont venus à la maison. J'espère que l'on ne t'aura pas mis des bâtons dans les roues pour ta rentrée scolaire. Je suis ravie pour toi. Ce n'est pas ce que nous avions prévu pour toi. Mais c'est une belle porte qui s'ouvre à toi. "
Monsieur South regardait Thaïs avec fierté. Ce qui la mis encore plus mal à l'aise. Elle avait tellement peur de décevoir ses parents...
-" Mais crois tu que beaucoup d'enfant ne connaissent pas la magie ? J'ai peur d'être complètement perdu Papa. La magie.... Crois tu que c'est ce qui s'est passé à Londres ? Une guerre de sorcier ?" En disant ça Thaïs eu un grand frisson qui lui remonta dans le dos et lui glaça le sang..
Beaucoup de questions fusaient dans l'esprit de Thaïs. Trop même. Elle avait pris les papiers que le ministère lui avait laissé.

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

24 août 2021, 17:52
 Glasgow  Une rencontre dynamique
Image Robe grise foncée, collant blanc transparent, Babies à talons noires.
Léann et sa mère étaient en voyage à Glasgow depuis déjà une semaine. Alors qu'elles se promenaient dans les rues à la recherche de nouveaux livres pour la plus jeune.
Pendant le chemin, elles parlaient de la politique actuelle... Et des nés-moldus.

- Je ne voudrais pas que tu entres à Poudlard avec autant d'enfants au sang impur... Tu sais ce qui me fait le plus peur ? Que tu suives le chemin de ton frère...

Léann secoua doucement la tête face à l'inquiétude de sa mère. Elle ne voulait pas être confronter à des impurs, bien sur, mais sa mère devait comprendre qu'ils ne pouvaient pas laisser des sorciers sans éducation.

- Je ne pense pas qu'ils aient le choix... Tu n'imagine pas laisser les nés-moldus avec des pouvoirs sans aucune façon de pouvoir les contrôler. Évidemment, il y a plusieurs solutions. Mais la seule qui serait véritablement efficace serait...

Elle laissa sa phrase ne suspend. Sa mère semblait comprendre où elle voulait en venir. ET bien qu'elle partageait pleinement son avis, elle ne pouvait s'exprimer comme le faisait Léann. Pas aussi librement.

- Je comprends ce que tu veux dire, mais il y a plein de partisans aux pieds de ces satanés Sang-de-Bourbe. Et ils ont l'air beaucoup plus nombreux que nous.

Par "nous" elle voulait évidemment parler des anti-moldus. Léann acquiesça lentement et s'arrêta devant une boulangerie. Elle savait très bien que seul les moldus y allait, mais elle avait faim... Très faim.

@Thaïs South

♥ Rammstein ♥
Troisième année RP
“La clémence : une élégance des tyrans pour se faire de la publicité.”

24 août 2021, 19:38
 Glasgow  Une rencontre dynamique
En arrivant à la boulangerie, Thaïs aperçut une jeune fille de quasiment son âge, accompagnée d'une dame. Elles avaient l'air de pas très bonne humeur. Elles discutaient, quelque chose les contrarié. Thaïs tendit l'oreille. Elle entendit le mot sang pur, né-moldu... À priori, ce rang de personnes n'était pas de leur goût. Thaïs avala sa salive de travers. Elle était de plus en plus persuadé que cette famille était des sorciers. Elle n'était pas la seule à avoir entendu ces personnes parlaient. Son père n'avait rien raté. Il toussa et dit:
-"Bien le bonjour mesdames. Vous n'êtes pas d'ici si je ne me trompe pas ? C'est la première fois que je vous vois. Nous vivons un peu plus bas avec ma famille" . En montrant Thaïs. " Si je ne me trompe pas, vous parliez de Poudlard ? Ma fille Thaïs va faire sa rentrée là bas. Il paraît que c'est un établissement prestigieux. Je l'espère. Nous ne laissons rien au hasard pour nos enfants."

Thaïs était très gêné. Son père n'avait vraisemblablement pas senti l'amertume des paroles de ces personnes envers les moldus. Seul Poudlard avait raisonné dans ses oreilles. C'était le sujet de discussion favori de ses parents en ce moment. Poudlard par ci, Poudlard par là... Ils auraient pu se faire des tee-shirts si le ministère ne leur avait pas dit que ce monde était secret.

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

24 août 2021, 20:33
 Glasgow  Une rencontre dynamique
Lilibeth tourna la tête vers la voix qui l'avait interpeller. Sa fille fit de même et baissa respectueusement la tête face à ce qui semblait être des sorciers. Du moins, elle l'espérait. Cet homme ne semblait pas venir d'une famille de sorcier pure... Peut-être un bâtard, ou un impur.

- Bien le bonjour mesdames. Vous n'êtes pas d'ici si je ne me trompe pas ? C'est la première fois que je vous vois. Nous vivons un peu plus bas avec ma famille. Si je ne me trompe pas, vous parliez de Poudlard ? Ma fille Thaïs va faire sa rentrée là bas. Il paraît que c'est un établissement prestigieux. Je l'espère. Nous ne laissons rien au hasard pour nos enfants.

Léann regarda le jeune fille de ses yeux verts, elle distinguait la gêne... L'appréhension ?
Elle arrêta son analyse quand sa mère prit la parole. Toujours de sa voix blanche, froide.
Léann fixait désormais l'homme qui devait être le père de la jeune fille.

- Non, nous venons de Londres en effet. Ma fille ici présente va faire sa rentrée également, son frère y est déjà. C'est vrai, j'ai assuré moi-même l'apprentissage de ma fille. Mais ce qui m'inquiète le plus, c'est qu'elle soit mélangée avec des impurs... Il ne faudrait pas qu'elle les côtoies trop.

Elle cessa de parler pour regarder sa fille qui avait froncé les sourcils. Sa mère savait bien qu'ils n'étaient pas des sorciers... Mais elles n'étaient pas chez elle, et si tout cela tournait mal, la jeune femme n’allait pas risquer, sur le coup de la colère, de sortir sa baguette.

Léann plissa les yeux, comme un chat découvrant sa nouvelle proie. Évidemment, elle n'avait pas encore de baguette. Mais elle pouvait donner des poussées magiques, et le ministère ne pourrait rien dire puisque elle ne "peut pas encore contrôler sa magie".

Mais elle ne risqua rien pour le moment, elle n'était même pas certaine que cet home était moldu. Peut-être que sa femme était une sorcière... Elles ne pouvaient nier le fait qu'elles ne connaissaient rien aux deux personnes debout en face d'elle.

@Thaïs South

♥ Rammstein ♥
Troisième année RP
“La clémence : une élégance des tyrans pour se faire de la publicité.”

24 août 2021, 21:36
 Glasgow  Une rencontre dynamique
Thaïs était encore moins à l'aise. Impur. Qu'entendait elle par là. Estimait elle que des personnes étaient altérées et corrompus, de ce fait elle ne méritait pas un endroit si prestigieux à entendre le sorcier qui était venu chez eux.

L'adulte qui prit le parole, n'était ni rassurante, ni chaleureuse. Le père de Thaïs, de nature très accueillante, fut surpris que la jeune fille s'incline pour le saluer. Mais il s'inclina à son tour par politesse. Il regarda la dame face à lui et sans se démontrer lui demanda :

- "Impur, qu'entendait par là ! Y aurait il quelque chose qui ferait qu'on ne mérite pas sa place à Poudlard ? La sélection des élèves seraient trop laxiste ?"

Le père de Thaïs la regardait droit dans les yeux. Il voulait comprendre. Sa fille était son trésor. Et ce nouveau monde lui était complètement inconnu. Mais c'était certainement comme ce qu'il vivait aujourd'hui. La discrimination était partout. Mais il ne concevait pas que sa fille se fasse démonter dès son arrivé à l'école. Il voulait en savoir plus afin de la préparer et surtout de la soutenir.

Thaïs se faisait toute petite. Elle avait très peur que ça tourne au vinaigre. Son père n'était pas quelqu'un qui arrondissait les angles dans une conversation. Il allait directement à l'essentiel.

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

24 août 2021, 21:54
 Glasgow  Une rencontre dynamique
- Impur, qu'entendait par là ! Y aurait il quelque chose qui ferait qu'on ne mérite pas sa place à Poudlard ? La sélection des élèves seraient trop laxiste ?

Cette fois, c'est Léann qui allait parler. Sa mère la laissa et accorda un dernier regard à l'homme à qui elle avait parler avant de reculer d'un pas, laissant sa fille le droit de prendre la parole.
Ce qu'elle fit sans attendre en rejetant sa main vers la droite et sa tête dans l'autre chance avec un sourire arrogant.

- Évidemment, je vais parler à la place de ma mère car cela pourrai lui retomber dessus. Mais la sélections des élèves à Poudlard est bien trop laxiste, c'est le mot. Du moment que l'élèves est considérer comme sorcier il peut venir étudier à Poudlard ? Non, je ne trouve pas ça normal. Mais tout les lèches-bottes de ces impurs seraient prêt à faire n'importe quoi. Quels imbécile.

Après cette tirade, la jeune fille se retira de la conversation. Seulement 10 ans, déjà comme ça. Quel gâchis... Mais elle se garda bien d'en faire la remarque parce que, au fond, elle aimait bien ce sentiment... Le même qu’elle ressentait quand elle savait qu'elle avait le dessus sur les autres.
L'humain, quel être étrange...

Sa mère se ré-avança vers le père et le regarda avec le regard le plus froid qu'elle pouvait. Il était glacial, et semblait avoir refroidit les environs... Surement de la magie ? C'était beau la magie, et même si elle ne voulait pas l'avouer, elle trouvait ça effrayant dans bien de ses aspects.

@Thaïs South

♥ Rammstein ♥
Troisième année RP
“La clémence : une élégance des tyrans pour se faire de la publicité.”

24 août 2021, 22:09
 Glasgow  Une rencontre dynamique
Le père de Thaïs regarda la jeune fille qui avait un tel aplomb face à un adulte. Il la trouvait très arrogante pour son jeune âge. Et il se demanda quelle éducation avait les enfants de sorciers. Était il tous comme ça. Il espérait bien que non.

-"Retomber sur votre mère." Il regarda sa mère . "Vous ne pouvez pas donner votre avis ? À en comprendre votre discours, lorsqu'on dit impur, on parle de sang. N'étant pas de sang sorcier, je ne mérite pas de connaître votre monde et vous côtoyer ! Et de ce fait, ma fille ne mériterait pas son admission à Poudlard. Mais qui dit qu'elle ne sera pas meilleure élève qu'un enfant de sorcier ! Mais par contre lorsque vous n'avez pas de solutions, ça ne vous dérange pas de venir vous servir chez des impurs ! Ou carrément des moldus comme vous dites ! Vous n'avez pas peur d'attraper la peste?"

Thais était fasciné par son père. Il ne se démontrait pas. Lui qui n'avait pas de pouvoir magique, qui ne connaîssait rien de ce monde. Il était son héros. Quel courage ! Thaïs se regonfla, son père avait raison il ne fallait pas se démonter.

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

25 août 2021, 20:20
 Glasgow  Une rencontre dynamique
La jeune fille avait écouté la tirade du père attentivement. Elle n'en avait pas perdu une miette.
Mais elle n'y croyait pas, cela la dépassait complètement. Alors elle se recula et laissa sa mère parler.Elle ne mêlera plus de la conversation si ce n'est pour appuyer les propos de sa mère ou ajouter des choses qu'elle aurait oublier. Et c'est sans attendre que Lilibeth répliqua, plus tranchante que jamais :

- J'ai laissé ma fille s'exprimer seule, vous devriez en faire de même. La vie est dure, surtout dans notre milieu et situation actuelle, sachez-le. Mais nous n'avons pas le choix, nous sommes infiniment moins nombreux que vous, les moldus et Sang-de-Bourbe, et il faut savoir se débrouiller avec les moyens dont nous disposons. Et bien sur, nous devons passer par votre biais pour subvenir à nos besoins. Mais croyez-moi, il me coûte de devoir me tenir là, à parler avec vous, sous le regard d'une dizaine de moldus. Siffla-t-elle.

Sa mère avait l'habitude de cracher son venin. Et elle ne perdait pas le Nord cette fois-ci non plus. Léann n'en perdait pas une miette, du haut de ses dix ans, tout ce qu’elle pouvait faire était de la regarder faire et d'apprendre.

- Et nous ne risquons pas d'attraper la peste, nous sommes des sorcières nous... cracha-t-elle avec un accent japonais bien prononcé dû à sa colère grandissante.

@Thaïs South

♥ Rammstein ♥
Troisième année RP
“La clémence : une élégance des tyrans pour se faire de la publicité.”

27 août 2021, 07:53
 Glasgow  Une rencontre dynamique
Mr South fut surpris. Il se demande ce qui pouvait à ce point répugner cette pauvre dame. Pour le coup, il n'y avait pas question de nationalité. Mr South n'était pas arabe ou noir. C'était un écossais depuis des générations.

Il est vrai que je protège beaucoup mes enfants mais en tant que père c'est complètement normal. Il est à moi de montrer l'exemple. Je suis navré que ma personne vous mettes si mal à l'aise. Dit il avec regret.

Mr South était une personne qui n'aimait pas le conflit et qui aimait comprendre ce qui pouvait engendrer ces problèmes de discrimination afin d'y remédier.

Thaïs qui n'avait pas perdu une miette de tout ce de débat, osa demandé à la fille en face d'elle.
Pour qu'elle raison vous nous haissez autant ? Qu'avons-nous fait ? C'est la première fois que nous nous rencontrons. J'ai beaucoup d'estime pour vous, sorcier. Vous devez avoir une connaissance inestimable du monde de la magie. Moi ma connaissance est complètement nulle. Et de ce fait vous êtes les personnes idéales pour nous faire découvrir ce monde... Dit elle timidement.

Thaïs observait la jeune fille en face d'elle, elle aimerait pourtant pouvoir discuter avec elle. En théorie à 10 ans quand on rencontre un enfant de son âge, on est heureux, on va pouvoir partager des avantures. Thaïs ne comprenait pas cette rancœur. Comment à 10 ans, pouvait on être autant en colère? Détestait autant un type de personne ? Et parler à un adulte de la sort. Si Thaïs avait osé essayer, elle se serait fais reprendre sévèrement.

Désolé pour le retard.... Je suis en vacances.

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

18 sept. 2021, 17:02
 Glasgow  Une rencontre dynamique
Leann arqua un sourcil quand elle remarqua que la jeune fille en face d'elle avait prit la parole.
A dix ans, on est facilement influençable, alors il n'a pas été difficile pour sa famille de faire appliquer à Leann la doctrine familiale. Donc il ne fallait pas s'étonner qu'elle ose parler à un adulte de la sorte, surtout si celui-ci est un moldu.

- Pour diverses raisons variées, et honnêtement, je ne suis même pas certaine de tout comprendre alors je ne m'épancherais pas là-dessus maintenant. Mais si je peux te rassurer, il y a beaucoup - trop je dois l'avouer - de sorciers qui vous apprécies vous et votre... Espèce.

La mère de Leann détourna légèrement la tête sur le côté pour fermer les yeux. Même elle n'appréciait pas particulièrement voir sa si jeune fille, à l'air si innocent, cracher son venin sur tout ce qui bouge. Mais elle devait se faire une raison. Cette famille ne serait pas comme elle est aujourd'hui sans tout ça. Alors elle reprit contenance et dévisagea l'homme en face d'elle.

- Protéger, c'est une chose. Mais surprotéger en est une autre. La vie est dure et injuste, comme maintenant. Et préparer nos enfants à l'affronter fait aussi partie de leur apprentissage. Votre méthode m'est complètement indifférente et sincèrement, je n'ai que faire de comment les moldus élèvent leurs enfants.

@Thaïs South

♥ Rammstein ♥
Troisième année RP
“La clémence : une élégance des tyrans pour se faire de la publicité.”