Inscription
Connexion
9 févr. 2019, 00:59
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Image
Point de vue de Céline Martel



Août 2043

Restauratrice depuis de nombreuses années, Céline Martel avait consacré les trois précédentes semaines à un voyage gastronomique en Europe. En quête de nouveautés pour sa carte, elle était également à la recherche des techniques de service, d'accueil et de cuisine qui se pratiquaient à travers les différents pays du continent. Désireuse d'améliorer la qualité de sa taverne française, ce voyage s’était présenté à elle comme la solution miracle.

A l'heure actuelle, le Chaudron Baveur était la dernière auberge de sa liste avant que son circuit ne prenne fin. Assise en bout de la longue table au centre de la salle à manger, Céline observait d'un œil de maître la manière de faire des serveurs, la décoration, les clients, la nourriture ; rien ne lui échappait. A première vue, l'établissement lui avait semblé poussiéreux et quelque peu laissé à l'abandon. La porte d'entrée grinçait et des bougies, dont la lumière était tamisée par de petites fenêtres situées en hauteur, éclairaient la pièce. L'ambiance y était néanmoins chaleureuse et accueillante, comme dans tout bon pub qui se respecte.
L'étrangère posa une petite sacoche en peau de dragon d'un vert criard sur la table devant elle et en sortit un carnet. Dedans y était retracé absolument tout ce qu'elle avait pu découvrir lors de son voyage. Des notes manuscrites parsemaient les pages, de même que des flèches en tous sens ainsi que de grossiers croquis. L'un des dessins ne semblait pourtant pas terminé. Les quelques coups de crayon donnés esquissaient un mont de forme circulaire avec en son centre un puits. *Le babka* pensa-t-elle. Ce gâteau lui avait été présenté à de nombreuses reprises dans l'Est de l'Europe et ressemblait énormément à ce qu'elle connaissait comme étant le kougelhopf. Son but était maintenant de s'inspirer de tout ce qu'elle avait pu voir pour créer un met innovant. Du moins c'est ce que Céline souhaitait réaliser pour chacun de ses dessins. Avant d'entrer au Chaudron Baveur, la trentenaire avait aperçu un glacier sur le Chemin de Traverse. Une glace à l'italienne pourrait recouvrir le haut du gâteau ou même servir de garniture pour remplir le puits. Il fallait y réfléchir.

Plongée dans ses pensées entre le gâteau et les allers-retours des serveurs et du patron, Céline Martel remarqua à peine la présence nouvelle d'un garçon à ses côtés. Elle le toisa et arqua son sourcil gauche. Était-ce vraiment le lieu approprié pour un enfant ? Il n'avait pourtant pas l'air de vouloir se restaurer. Son visage dégageait une certaine tristesse. Il faisait peine à voir.

"Quelque chose ne va pas ?", s'enquit-elle avec un léger accent français.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou
12 févr. 2019, 20:03
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Je pense qu'on me suit.. Mais je n'ose pas regarder en arrière.. Ce serait grand père qui m'a suivi ? Il ne sait même pas où on va ! Mes pieds me mène vers une destination inconnue, les gens regarde ma fine renfrogné.. Certains me demande si ça va *NON ça va pas !*Après tout ils demandent par politesse, un enfant seul dans ses rues bondés de monde ce n'est pas très commun..On me retrouvera sûrement, si c'est pas lui peut être Julius ou Eider. *C'est une harpie !* Gustave me déteste tellement que je vais devoir me la coltiner à Poudlard.. *Nan mais ça va pas !* Faut que je lui fasse comprendre que c'est peine perdue. Elle n'a aucune emprise sur moi !Mais grand-père va savoir si je me comporte mal... *Tant pis !*

Le glacier fortarôme était ma première option seulement avec les températures estivales la file était tout simplement trop longue.. On va abandonner la glace alors mais où aller ? En poche mes gallions s'élevait à 5-6 et 12 mornilles au plus. La battisse devant représente celle du chaudron baveur. *J'aime pas cet endroit..* Faut bien aller quelque part, il me faut absolument un rafraîchissement ! Est ce qu'il vende du jus de pomme ? Je pense pas mais du jus de citrouille c'est bon aussi! Mais j'veux les deux, on peut faire des cocktails ici ? En voilà une bonne idée !
“B'jour je pourrais avoir un jus de pomme et un jus de citrouille s'vous plait ?”

Après avoir mis la monnaie sur le comptoir et emporter les boissons , j'essaye de penser à autre chose que le fait de mentir sur mon propre sang. Est il si souillé que c'est interdit de dire la vérité ? Est ce si mal que ça ? Prenant une place dans la salle à manger, je fixe mes verres oubliant l'envie de faire des mélanges culinaires.. Mais vas y amuse toi un peu Ly, puis c'est mieux que de rester avec le trio infernal ! *T'as pas tort.*

"Quelque chose ne va pas ? “

La voix de la dame était vraiment étrange, un accent peut être ? Mais de quel pays ? J'ai eu du mal à comprendre ses paroles. J'ai envie de lui hurler dessus ! *Rien ne va* Est ce que quelque chose dans ma vie a déjà été correctement ? Suis je vraiment né pour souffrir tout au long de ma vie ? Devoir mentir ? Me cacher ? C'est pour notre bien !

La fixant du regard sans avoir vraiment envie de lui répondre, je dévia le sujet sur son carnet. Un carnet qui a l'air d'avoir vécu longtemps..“Vous dessinez ?”

Ho et puis zut ! Je prends les deux verres et transvase le jus de citrouille et le jus de pomme dans un plus grand verre mis à disposition. Ça à pas l'air si bon que ça enfaite.. Avec une mine un peu décue je goûte la mixture qui est loin de la meilleure de ce que j'ai déjà préparé..

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
18 févr. 2019, 01:41
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Encore et toujours écouter. Elle n'en avait pourtant aucune envie. Elle venait de rencontrer ce garçon pour la première fois et elle devait déjà aller le chercher parce que môssieur avait décidé de partir sur un coup de tête. Et puis pourquoi elle devait le chaperonner une fois qu'ils seraient à Poudlard ? Elle n'en avait strictement rien à faire de lui. Mais Eider s'était habituée à devoir prendre sur elle. Ecouter et agir selon ce qu'on lui demandait, telle était l'éducation qu'on lui avait inculquée depuis toute petite. Au château, par contre, elle en profitait pour avoir un comportement bien différent. Seule l'Autorité parvenait à lui dicter ce qu'elle devait faire. Pour le reste, elle se fichait bien de ce qu'ils pouvaient penser et dire.

Courir ou ne pas courir ? Devait-elle vraiment rattraper ce garçon ou avait-elle la possibilité de dire qu'elle l'avait perdu de vue et qu'ils ne le reverraient sûrement jamais ? Cette dernière option l'attirait grandement mais elle savait pertinemment qu'elle lui était interdite. Son grand-père allait être furieux si elle avait le malheur de les retrouver sans Ly.
Eider avait vu le jeune sorcier prendre la grande rue et s'en aller en direction du Chaudron Baveur. La fillette n'appréciait pas tant l'endroit, le trouvant beaucoup trop populaire à son goût. Elle se fraya un chemin parmi les passants, jouant des coudes comme elle le pouvait, et poussa dans un lourd grincement la porte du pub londonien. Il y avait du monde. Beaucoup trop de monde. C'était bruyant et ça sentait mauvais, les alcools se mélangeant et se répandant dans l'air ambiant. Les sourcils froncés et le nez retroussé, c'est avec une mine de dégoût qu'elle le vit revenir du comptoir avec deux boissons en main. Il s'installa à l'une des longues tables de la salle à manger et sembla s'adresser à sa voisine de table.
*Sérieusement ?* Ne lui avait-on donc jamais appris à garder sa langue dans sa poche, surtout dans un endroit comme celui-ci ? Non, en plus de fuir la conversation il fallait qu'il trouve refuge dans un bar pour taper la discussion avec des inconnus. Pourquoi son grand-père lui avait-il infligé un tel énergumène ? Eider souffla un bon coup, exaspérée de la situation.

Alors qu'elle s'approchait de la table en question, un serveur s'avança dangereusement vers elle, l'air de vouloir prendre sa commande. Eider n'avait aucune envie de dépenser son argent et hocha négativement la tête pour le faire s'éloigner.
Arrivée à leur hauteur, la future deuxième année s'apprêtait à interpeler ce Ly lorsqu'elle le vit mélanger ses boissons.


- Ly… ? Une mine déconfite apparut sur le visage de la fillette. Qu'est-ce tu fais ? M'dis pas qu'tu vas finir ça quand même… Sans un regard à la dame installée à côté du garçon, Eider pinça les lèvres et fronça les sourcils. Elle se retenait de le prendre par le bras pour le sortir de ce lieu le plus vite possible. Ils n'avaient rien à faire ici.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse. HeyDe(a)r
5ème année Rp, Frigidaires, #TheNaughty
Marraine du prodigieux et merveilleux Rey S. !
18 févr. 2019, 17:03
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Image
Point de vue de Céline Martel


Bon très bien, le jeune garçon n'avait pas l'air de vouloir parler de lui. Il détourna immédiatement la conversation sur le petit carnet de dessin posé sur la table. Ce n'était pas grave, Céline n'était pas chiante et surtout pas psy. S'il souhaitait parler dessin alors allons-y. "Ceci est le futur dessert de mon auberge". Elle montra le tas de gribouillis sur la feuille blanche. Ces quelques traits de crayon représentaient grossièrement un gâteau. Mais le garçon ne semblait pas si intéressé par la réponse que cela. Il avait déjà reporté son attention sur les deux mixtures devant lui. D'après ses gestes, il avait prévu de les mélanger. La française observa avec intérêt cette expérience et était curieuse d'en connaître l'aboutissement. A première vue, le mélange devait contenir du jus de citrouille, le deuxième liquide lui était pour le moment encore inconnu. Cette préparation fut néanmoins interrompue par l'arrivée d'une fille, une petite brune à peine plus âgée que son voisin de table. Contrairement à Céline, la fillette semblait beaucoup moins emballée par cette idée puisqu'elle affichait une expression de dégout sur son visage.

Céline ne fit pas du tout attention aux paroles de la jeune fille, de toute façon elles ne lui étaient absolument pas destinées. Autant laisser le garçon se débrouiller avec ce qui semblait être son amie. La trentenaire préférait se concentrer sur le mélange. Elle était super curieuse et avait très envie d'y gouter une fois qu'il serait terminé. La française se demandait cependant qu'elle pouvait bien être la relation entre ces deux enfants. Si l'on considérait la familiarité avec laquelle la brunette s'était exprimée, le lien entre eux devait être un minimum étroit. Elle n'osait pas poser la question tout de suite et préférait attendre de voir la réponse du jeune garçon. 

Anciennement Jonathan Crimspeak, Grace Beauchamp et Hagrid.
23 févr. 2019, 21:07
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
«  Ly… ? »SOS SOS SOOOOOOS, la harpie est là.. Nooon partons, courons ! Elle doit pas nous ramener auprès de Gustave. Ça va elle peut pas m'emmener de force puis il y a cette dame là, Eider n'osera rien faire devant celle ci. Du moins je l'espère. En buvant à petite gorgées le cocktail maison, une moue tire mon visage d'enfant. *Berk.. Enfin pas berk ?* Après réflexion ce n'est pas si mauvais ! Même un goût original, est ce que j'ai crée une boisson du future ? Vais je devenir aussi riche que le ministre de la magie ?!

« Qu'est-ce tu fais ? M'dis pas qu'tu vas finir ça quand même… » J'vais me gêner tiens ! La dernière gorgée engloutie, la présence d'Eider je m'en fiche et l'ignore de la plus belle des manière. En parlant à la personne au carnet. « Oh un dessert ? Et il y aurai quoi comme ingrédient dedans ? » Oh une auberge.. Mais où ça ? Voulant être tranquille avec l'inconnu je tourne mon regard marron sur Eider ou plutôt -la harpie-. « T'as pas envie de partir auprès de ton grand père chéri et me laisser tranquille au lieu de me coller comme un vieux chewing-gum ? » Déverser ma colère sur elle me fait un bien fou.. C'est de sa faute, elle a de la chance elle.. Elle ne doit pas mentir sur son propre statut de sang. Elle est libre.. Alors je continue les mots tranchants vers ma pauvre victime. « A moins que tu aie peur de ce qu'il va te dire si tu ne me ramène pas ? Tu es vraiment un petit être docile ma pauvre. » C'est gratuit et à peine mes mots finis.. Je m'en veux un peu. Juste un peu

« Excusez moi madame ? On disait ? Je ne voulais pas parler comme ça devant vous mais vu les circonstances... Vous voulez goûter le mélange que j'ai fait ? C'est pas si mauvais je vous l'assure ! »

Navré du retard.

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
27 févr. 2019, 01:09
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Image
Point de vue de Céline Martel



Ah, il y avait surement de l'eau dans le gaz entre ces deux là. Le garçon avait l'air d'être à plusieurs endroit à la fois, comme si la présence de cette jeune fille l'avait totalement perturbé. Il avait posé une question sans vraiment attendre de réponse donc la française préféra l'éluder, elle était beaucoup trop curieuse de connaitre la suite de cette altercation. La trentenaire avait posé son stylo et écoutait avec attention. Le chimiste en herbe enchaina directement sur une série de répliques cinglantes. La nouvelle arrivée s'en prenait plein la tête sans raisons apparentes. Cela cachait surement quelque chose, une rancune secrète ou une vieille dispute. Céline adorait les bars pour cette raison : si on tend l'oreille sur les discussions des clients on apprend toujours des choses passionnantes. 

La française ne voulait surtout pas se mêler de ce qui ne la regardait pas. Ces deux enfants avaient visiblement des choses à se dire et elle était peut être de trop. Elle allait se décaler pour pouvoir écouter discrètement d'un peu plus loin lorsqu'elle entendit cette question.

« Excusez moi madame ? On disait ? Je ne voulais pas parler comme ça devant vous mais vu les circonstances... Vous voulez goûter le mélange que j'ai fait ? C'est pas si mauvais je vous l'assure ! »

Le garçon ne se souvenait même plus qu'il avait tout bu. Elle le regarda puis observa la jeune fille. Qu'allait elle faire ? Répliquer par la parole ? La violence ? ou simplement s'en aller ? Cela fit naitre une idée dans la tête de la brune. Une gâteau à deux saveurs totalement opposées. Elle commençait à avoir une image en tête, et gribouilla quelques traits de crayon sur son carnet. L'inspiration venait et Céline ne voulait surtout pas la laisser filer.

"J'aurai bien aimé goûter mais votre verre semble vide. Vous avez mélangé quoi ?"

La jeune femme se doutait bien que sa question allait passer à la trappe avec la dispute qui se préparait mais par politesse elle avait voulu répondre.

Anciennement Jonathan Crimspeak, Grace Beauchamp et Hagrid.
27 févr. 2019, 11:24
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
A sa remarque, le garçon décida de lui tenir tête. Qu'essayait-il de prouver ? Et à qui ? Eider se moquait éperdument de lui. S'il souhaitait terminer son mélange pour la provoquer, grand bien lui fasse ! Devant une telle source d'imbécilité, la réaction de la fillette ne se fit pas attendre puisque, dès qu'il eut reposé son verre sur la table en bois, elle leva les yeux au ciel en haussant les sourcils. Prête à lui rétorquer une énième réplique cinglante concernant sa conduite, Eider se fit royalement ignorée. Cette inconnue et ses gribouillis immondes avaient appremment l'air d'être plus intéressants qu'elle. Soit. De toute façon, l'intérêt que pouvait lui accorder Ly importait peu. A cet instant précis, sa priorité résidait dans le fait de quitter le plus rapidement possible cet endroit. Les odeurs, la chaleur, le brouhaha environnant lui montaient à la tête et le comportement du garçon ne faisait que s'ajouter à son exaspération. Elle allait le planter là, c'était certain.

On y était, les mots de trop. Il s'était permis de les exprimer. Il avait osé les lui balancer au visage sans aucune retenue ni pudeur. Elle, un être docile ? Il comprendrait bien assez tôt que sa petite personne était plus qu'insignifiante à ses yeux. Des représailles de son grand-père ? Julius était certes sévère mais il aimait Eider. Entre ce garçon et elle, son choix serait vite fait.
Du coin de l'oeil, la jeune Serpentard pouvait voir que leur échange intéressait la femme. N'avait-elle donc rien de mieux à faire que de les écouter ? Décidément, tous étaient irrespectueux.

Dès qu'il eut fini ses remarques déplacées, Ly enchaîna sur une nouvelle question parfaitement inutile. Venait-il de subir un sortilège d'Amnésie ou était-ce simplement le fruit de sa bêtise ? La deuxième hypothèse était sans conteste la plus vraisemblable.
Alors que la dame se remettait à gribouiller dans son carnet, Eider s'approcha de Ly, qui lui tournait le dos, et chuchota à son oreille :


- J'espère pour toi que tu ne retrouveras jamais ton chemin.

Sur ces paroles, aussi bien conseillères que menaçantes, la jeune Dawkins tourna les talons sans un regard de plus en arrière. La tête haute et une expression de certitude sur le visage, elle se fraya un passage, entre clients et serveurs, jusqu'à la porte d'entrée pour quitter ce lieu. *Quel crétin.*

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse. HeyDe(a)r
5ème année Rp, Frigidaires, #TheNaughty
Marraine du prodigieux et merveilleux Rey S. !
3 mars 2019, 21:12
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Tu n'aurais pas du. Tu vas le regretter. Je sais que ce que j'ai dit ne sera pas sans conséquences. Mais elle osera pas si son grand père ne l'en empêche si ? Puis Gustave est comme son rempart pour une fois il me sert à quelque chose. Il s'est servi de moi alors pourquoi je ne pourrai pas en faire de même ? Mes pensées s'entremêle tandis que la dame réponds à ma précédente question..

"J'aurai bien aimé goûter mais votre verre semble vide. Vous avez mélangé quoi ?"

Mes yeux fixe le dessin voyant des nouveaux traits faire son apparition sur le carnet mais à l'envers je ne vois pas grand chose. Ohh mon verre, c'est vrai que j'ai déjà tout englouti. C'était pas si mauvais que ça. En faisant un signe à un serveur pour qu'il vienne prendre ma commande avec le peu de pièces qui me restait au fond de ma poche. «  Un jus de pomme et un jus de citrouille pour la madame près de moi s'il vous plait. » laché-je en pointant du doigt la personne au carnet.

"J'espère pour toi que tu ne retrouveras jamais ton chemin."

Sa voix me fait peur.. Ouulala dire que je vais la revoir dans le château. Pitié que je ne tombe pas dans la même maison qu'elle. On est trop différent pour qu'on soit dans la même maison.. Fais pas la mauviette Ly ! Au pire tu lui enverra un sort qu'elle n'oubliera pas de si tôt. *Oh ouais bonne idée !* Ne pas retrouver mon chemin ? Euh ah ouais.. je sais pas si je connais le chemin par cœur, faudra que je demande aux passants.. Un léger rire s'échappe d'entre mes lèvres, c'est nerveux.. Elle m'a rendu.. mal à l'aise.

« Je.. Euhm.. On vous a inspiré à ce que je vois ? » demandé-je en pointant le dessin.

« Et voici pour vous ! » dit le serveur en déposant les récipiens au centre de la table.

« A vous l'honneur »

Je me demande ce qu'elle va en penser de ma boisson improvisée ! Croisons les doigts. Mes yeux brillant j'attends le moment fatidique où elle va goûter la mixture mystérieuse.

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
5 mars 2019, 15:07
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Image
Point de vue de Céline Martel



Le verdict était tombé. Le jeune fille avait préféré laisser son "ami" ici seul dans ce bar plutôt que de se battre avec. Un choix raisonnable mais peut être dangereux pour ce garçon, mais cela n'avait pas l'air de trop le déranger. Il avait recommandé deux boissons pour recommencer son mélange. Il avait dis "la madame" ce qui avait un peu vexé la trentenaire mais elle laissa passer. L'ingrédient mystère était donc du jus de pomme. Quel drôle de mélange ! Céline n'imaginait pas la pomme se mélanger si bien avec la citrouille. Lorsque le serveur apporta les deux boissons elle tenta de reproduire le même mélange que ce jeune chimiste avait réalisé un peu plus tôt. 

Après trois essais peu concluant où elle dû rajouter un peu de jus de citrouille ou un peu de jus de pomme, la française obtint un cocktail assez bon. Il fallait encore rajouter deux trois ingrédient et voir pour décorer le verre mais le goût était déjà là. Elle était toute contente d'elle et écrivit sur son carnet. Elle se tourna vers le garçon. 

" Vous avez de bonnes idées à ce que je vois. C'est exactement pour cela que je fais le tour de l'Europe, pour trouver de nouvelles recettes et idées pour mon restaurant."

Céline regarda son carnet avec sa recette de cocktail et son croquis de dessert. Ce n'était pas fou mais ça prenait doucement forme. Mais son gâteau était pour l'instant simple et déjà fait. Il fallait y ajouter du neuf et de la créativité. Pour cela, la jeune femme savait déjà qu'elle allait s'inspirer du garçon assis à côté d'elle. 

"Je suis à la recherche d'inspiration. Mais vous, que faites vous seul dans un bar ? Vous essayez de fuir la fille qui vient de partir ?"

Anciennement Jonathan Crimspeak, Grace Beauchamp et Hagrid.
11 mars 2019, 18:56
 HdC-Fév.  Céline Martel  Pv 
Woaw, elle semble savoir ce qu'elle fait cette madame. Je la regarde sans rien dire, la voyant goûter chacune de ses tentatives.. Le bruit planant dans l'auberge me fait un peu oublier mes problèmes avec Eider le remplaçant avec un affreux mal de tête. Argh. Ma tête se tourne à droite à gauche, le stress commençant à me tordre les boyaux.. C'est vrai que je ne connais pas le chemin du retour. Comment vais je faire pour retrouver le chemin ? Euh.. Je sais utiliser la poudre de cheminette au pire.. J'ai toujours peur de me tromper de destination.

" Vous avez de bonnes idées à ce que je vois. C'est exactement pour cela que je fais le tour de l'Europe, pour trouver de nouvelles recettes et idées pour mon restaurant."

« Ohhh, vous avez aimé le mélange ? Enfaite souvent je fais ça pour m'amuser ! Puis peut être qu'un jour je trouverai le meilleur cocktail du monde » déclaré-je les yeux rempli d'étoile pensant déjà à un compte en banque rempli de gallions chez gringotts.

Je me racle la gorge pour reprendre contenance écoutant la suite. "Je suis à la recherche d'inspiration. Mais vous, que faites vous seul dans un bar ? Vous essayez de fuir la fille qui vient de partir ?"

Paf. La question que je désire éviter.. Après tout c'est une inconnue mais n'est pas la meilleure personne à qui tu peux te confier ? « Oui j'essaye de la fuir, vous avez vu comment elle s'est comporté ! Et son grand-père..Mais.. Je » La dernière partie de la phrase tu la souffles en y mettant toute ta frustration. « Connais pas le chemin.. »

« Pour l'instant vous avez dessiné un plat intéressant ? Depuis tout à l'heure je vous vois griffonner sur votre carnet.. »

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.