Inscription
Connexion

9 sept. 2019, 22:27
Confidences nocturnes (2)  PV : Diane Turner 
Suite du RP « Confidences nocturnes 1 »

[PV : Diane Turner]
Partie 2 : La Salle à manger

Samedi 29 août 2043
21h

-Le Chaudron Baveur, Londres-

La salle à manger du Chaudron s’était remplie à vue d’oeil. Le bruit des couverts et l’odeur de viande grillée emplissaient la pièce, créant une ambiance joyeuse et conviviale. Gabryel emboitait le pas de Flora qui souriait ci-et-là à certaines personnes. La clientèle était principalement composée de familles venues se restaurer après une journée de courses sur le Chemin de Traverse. Le départ du Poudlard Express était prévu pour le mardi matin.

Le futur jeune gryffon observait les tables autour de lui. Il sourit à la jeune Emelyne, rencontrée l’après-midi même, qui terminait de diner, et lui fit un signe de la main. Il connaissait dejà une personne, sans compter les quelques enfants avec lesquels il avait discuté ici même quelques heures plus tôt en attendant Flora. Sa grande crainte restait de ne pas s’intégrer auprès des autres camarades. Il avait subi le rejet une bonne partie de son enfance à cause de son bégaiement prononcé et craignait que cela se répète à l’école des sorciers.

Flora connaissait les inquiétudes de son fils, non pas grace à ses dons de légilimens mais comme seule une maman pouvait sentir cela. Elle voulait profiter de son tête à tête avec lui pour le rassurer et lui promettre que tout se passerait pour le mieux. Elle mit la main sur son épaule et lui sourit avec tendresse.
Diane passa devant eux, soutenant un plateau de bièraubeurres. Elle leur sourit et leur indiqua d’un signe de tête une table vide située à l’extrémité de la salle.

- « J’arrive », indiqua-t-elle avant de servir ses clients.

Sur la table était posé un petit papier « réservée ». Flora et Gabryel s’y installèrent face à face. La rousse regardait le petit Écossais avec affection. Ce dernier tripotait le bouton de son gilet.

- Tu sais ma citrouille, tu ne dois pas t’inquiéter pour ta rentrée. Les professeurs à Poudlard sont tous bienveillants et je suis certaine que tous tes camarades le seront aussi.
- Et si je ne suis pas chez Gryffondor comme papa et toi... 
- Cela voudra dire que le choixpeau aura estimé que ta valeur est affiliée à une autre maison, et ce sera très bien comme ça ! 

L’enfant lui sourit. Sa maman avait toujours les mots pour le rassurer.

Image


@Marlon Harris : Vous intervenez quand et si vous le souhaitez !
Dernière modification par Gabryel Fleurdelys le 7 sept. 2020, 00:22, modifié 3 fois.

Gabryel Fleurdelys (avec deux « Y »)
4ème année RP Gryffondor / MMG
Auteur de « La touille, c'est la vie »
« Je suis Steve »

16 nov. 2019, 15:14
Confidences nocturnes (2)  PV : Diane Turner 
L'heure d'affluence habituelle n'avait pas su se démarquer du reste de l'après-midi. Marlon et elle enchaînaient commandes sur commandes à une vitesse folle pour que le temps d'attente soit le moins long possible. Heureusement, Boom leur était d'une aide remarquable et ils n'avaient plus qu'à se concentrer sur le service et la cuisine.

Diane termina de remplir cinq chopes de bièraubeurre et contourna le comptoir pour prendre le plateau et s'avancer au cœur de la salle à manger. Se faufilant à travers les tables et les chaises, elle reconnut Flora et Gabryel qui étaient descendus de leur chambre pour prendre le dîner. D'un geste de la tête, la jeune femme indiqua la table qui leur était réservée en souriant. Après les avoir prévenus qu'elle arrivait d'un moment à l'autre, elle déposa trois des boissons à une table près d'elle et fit de même avec les deux restantes pour un couple assis un peu plus loin.
La serveuse revint sur ses pas en prenant au passage la commande d'une femme aux cheveux grisonnants et s'approcha de la table qui avait été réservée. Arrivée à la hauteur de la mère et de son fils, Diane tira sur le torchon qui se trouvait sur son épaule et le laissa retomber le long de son corps.

"Même si Gryffondor reste la meilleure maison." dit-elle en riant chaleureusement. "Plus sérieusement -Diane calla le plateau contre son flanc et se pencha sur la table pour retirer la petite pancarte Réservée. Elle s'attela ensuite à donner quelques coups de chiffon sur le bois pour nettoyer la table- ta maman a raison. C'est un moment un peu intimidant mais le Choixpeau te connait mieux que quiconque et la maison dans laquelle tu iras t'aidera à te construire selon tes qualités." La jeune femme termina sa tâche dans un dernier mouvement circulaire, se tourna vers le garçon et lui sourit.
Elle posa la pancarte sur le plateau et prit à la place deux menus qu'elle leur tendit.

"Tenez, si vous ne savez pas encore quoi prendre." Diane attendit quelques secondes avant de s'accroupir près de Gabryel et de lui pointer l'une des boissons de la carte du doigt. "Tu as même une bièraubeurre sans alcool pour faire comme les grands."


Je m'excuse pour ce retard jeune homme.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

26 janv. 2020, 17:22
Confidences nocturnes (2)  PV : Diane Turner 
Les mots de Diane associés à ceux de sa maman rassurèrent un peu l’enfant. La serveuse du Chaudron Baveur reconnaissait tout de même que la maison Gryffondor serait idéale. Gabryel croisa les doigts sous la table, espérant que le Choixpeau verrait en lui le garçon courageux qu’il était.
Flora sourit à Diane et se saisit de la carte :

- Tu sais mon loup, papa et moi sommes déja si fiers de toi... Nous avons un fils gentil et bienveillant avec tout le monde. C’est le plus important. Ne juge jamais trop vite les gens ma citrouille. Même s’ils paraissent antipathiques ou font des choses peu respectables, on ne sait jamais vraiment ce qu’ils vivent ou ressentent au fond d’eux.

Le futur Gryffon dévorait sa mère des yeux avec une tendresse infinie. S’il pouvait un jour ressembler à ses parents, alors il serait quelqun de bien. Jamais ils ne les avaient entendus dire du mal de qui que ce soit. Ils faisaient toujours preuve de compréhension et de compassion. Flora avait créé l’association Coeur d’Or pour les sorciers orphelins nés de parents moldus, et Angel s’entourait principalement dans son travail de jeunes en difficulté. Il disait souvent que si personne ne leur tendait la main, jamais ils ne sauraient que l’entraide existait encore.

La rousse cita au petit Écossais les différents ingrédients pour composer leurs sandwichs. Gabryel choisit un pain maison « citrouille-camembert-dragon-oignons-cornichons », ce qui amusa beaucoup Flora :

- Tu manges aussi bizarrement que ton père (rire) Moi je vais prendre un tradition « thon-oeuf dur-maïs-salade-tomate ». Sinon je ne rentrerai plus dans mes nouvelles robes ! Et je vais boire un « Chaudron », ça a toujours été notre préféré avec ton père quand on venait ici...

Gabryel opta pour la bièraubeurre sans alcool « pour faire comme les grands » comme avait dit Diane. Ils attendirent patiemment que la serveuse revienne vers eux en observant les tables se remplir.

Gabryel Fleurdelys (avec deux « Y »)
4ème année RP Gryffondor / MMG
Auteur de « La touille, c'est la vie »
« Je suis Steve »

31 mai 2020, 01:27
Confidences nocturnes (2)  PV : Diane Turner 
Diane hocha de la tête à l'annonce des choix et se répéta mentalement les ingrédients choisis pour les sandwichs. "Parfait ! Vous serez servis dans peu de temps." Dans un dernier sourire qu'elle leur adressa, la jeune femme tourna les talons et prit la direction des cuisines. Annexées à la salle à manger, il s'agissait d'une petite pièce comportant le strict nécessaire : un four, des plaques de cuisson et Boom.
Postée dans l'encadrement de la porte, la serveuse indiqua d'une voix forte au cuisinier les deux commandes qu'elle venait de recevoir et repartit vers le comptoir. Sur le chemin, elle salua poliment les habitués que son oncle lui avait mentionnés tout en prenant soin d'éviter les jeunes enfants qui s'amusaient à courir entre les jambes des clients.

Devant les étagères pleines à craquer, Diane tournait le dos aux clients et tentait de se rappeler les ingrédients présents dans le Chaudron. Boisson sans alcool, elle était exclusivement constituée de fruits, une dizaine dans ses souvenirs. Elle passa son doigt sur certains récipients qui lui faisaient face : *Banane, cerise, citron... fraise et framboise... kiwi... noix de coco, orange, pamplemousse, pêche et raisin.*. Tout y était. D'un coup de baguette magique, la jeune femme fit léviter les ingrédients nécessaires jusqu'au comptoir. Elle attrapa ensuite un chaudron miniature et y ajouta les différents fruits mixés. Un nouveau geste de baguette et des bulles apparurent à la surface de la boisson, de quoi accentuer la ressemblance avec une potion sur le feu. Diane ajouta une paille bariolée qui contrastait avec le noir du récipient ainsi que trois feuilles de menthe. Elle attrapa ensuite une chope vide et la remplit de telle sorte que la mousse de la virgin bièraubeurre coule le long des parois du verre. La jeune femme posa les deux boissons sur un plateau métallique et ajouta un whisky pur feu, pour la dame aux cheveux grisonnants, qu'elle laissa sur le comptoir

Les trois commandes étaient enfin prêtes comme pouvaient en témoigner les deux sandwichs qui prenaient la voie des airs pour rejoindre la table de Flora et Gabryel. Dans la seconde qui suivit, Diane fit léviter habilement le plateau des boissons jusqu'à eux en passant suffisamment au-dessus des têtes pour éviter une catastrophe. Une fois la commande posée au centre de la table, la serveuse indiqua à la mère et à son fils d'un geste de la main que tout était bon. Elle utilisa ensuite la même technique pour amener son verre de whisky à la dame et se tourna vers les clients qui attendaient au comptoir pour les inviter à s'exprimer.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

6 sept. 2020, 19:31
Confidences nocturnes (2)  PV : Diane Turner 
Gabryel dévorait son sandwich sous le regard attendri de sa mère. Flora se disait que son garçon avait tellement grandit en quelques mois. Elle se remémora sa grossesse si compliquée, alors qu’Angel était aux petits soins. Elle ne pensait qu’à « l’autre »... Mais c’était loin tout ça. Son fils était né après l’hiver. Il était en pleine forme alors que le médecin ne donnait pas cher de la vie de Flora. Gabryel lui avait donné la force de se remettre, de retrouver la joie de vivre, d’oublier... ou d’essayer. Chaque jour à l’observer devenir un petit bonhomme puis un futur adolescent avait été un bonheur de chaque instant. Et maintenant, il entrait à Poudlard. Il allait vivre mille et une aventures et mûrir. La légilimens ne pu réfréner son instinct de maman poule. Elle se pencha sur le bord de la table et attrapa les deux joues du petit apprenti sorcier entre ses mains avant de l’embrasser sur le front avec tendresse.
- Môman... chhhe peux pas mmmmmanger comme chhha...
Flora éclata de rire et ébouriffa les cheveux de son fils. Elle continua à le regarder manger silencieusement tandis que la salle se vidait doucement. Au bout d’un moment, alors qu’il avait le ventre plein et que l’Écossaise terminait sa salade, elle s’aperçut que Gabryel pointait du nez sur sa bièreaubeurre sans alcool.
- Allez ma citrouille, termine ton verre et je vais monter te coucher. Nous devons finir les courses sur le Chemin de Traverse demain. Tu devras choisir ta baguette et ça demande d’être bien reposé !
L’enfant avala sa chope sans se faire prier. Ils se levèrent et se dirigèrent vers l’escalier qui menait aux chambres. En passant devant le comptoir, Flora fit un clin d’oeil à Diane, affairée à encaisser des clients.
- Je vais border le loulou, il dort debout. (rire) Je redescendrai prendre un café...
Gabryel lança un discret « bbbbonsoir mademoiselle » (en français) à la serveuse, en rougissant.

Gabryel Fleurdelys (avec deux « Y »)
4ème année RP Gryffondor / MMG
Auteur de « La touille, c'est la vie »
« Je suis Steve »

22 nov. 2020, 14:08
Confidences nocturnes (2)  PV : Diane Turner 
"Trois Cocolocos pour la table du fond s'il-vous-plaît." L'homme qui avait pris la commande se détourna du comptoir et désigna du doigt une table à laquelle patientaient deux sorciers.

"Ok vous pouvez retourner vous asseoir, je vous apporte ça tout de suite. Et pour vous ?" demanda-t-elle aux deux clientes suivantes.

"Ça sera un ragoût et une pinte de bièraubeurre." "Et moi je voulais simplement avoir un renseignement sur les horaires d'ouverture des boutiques."

Cette fois-ci, Diane ne perdit pas de temps à se déplacer et fit voler une note avec la commande du plat jusqu'aux cuisines. Elle fit ensuite léviter jusqu'à elle trois coques de noix de coco vides ainsi que les ingrédients utilisés pour la réalisation du cocktail. Elle commença à les ajouter un à un dans le récipient naturel et les mélangea à l'aide de sa baguette tout en s'adressant à la jeune femme. "J'ai pas envie de vous dire des bêtises donc vous feriez mieux d'aller directement voir les boutiques. Elles ont toutes une pancarte avec leurs horaires." La cliente la remercia poliment, tourna les talons puis attrapa la main de sa fille qui attendait calmement à l'entrée du Chaudron Baveur.
La serveuse installa les trois boissons sur un nouveau plateau et y déposa un petit parasol mauve en guise de paille. Elle écrivit sur un morceau de parchemin le montant de l'addition et le coinça sous l'une des noix. Elle remplit ensuite copieusement une chope de bièraubeurre qu'elle tendit à la femme restée au comptoir et fit apparaître devant elles le ragoût fumant.

"Et voilà, ça vous fera 12 mornilles et 7 noises." La cliente sortit de sa poche une bourse et tendit quelques pièces à Diane. Une fois l'encaissement fait, la serveuse apporta d'un coup de baguette le plateau de cocktails aux trois sorciers.

Le Chaudron se vidait peu à peu et quelques clients attendaient au comptoir pour payer leurs consommations. Du coin de l'œil, elle vit Flora et Gabryel quitter leur propre table pour prendre la direction des chambres. En passant, la maman indiqua qu'elle redescendrait pour un café. Diane lui fit un signe de la tête entendu et souhaita une bonne nuit à l'enfant.


Sans compter un homme qui dormait affalé sur le comptoir, la salle à manger était désormais déserte. La jeune femme venait de terminer de débarrasser toutes les tables et avait remonté les chaises. Une table restait néanmoins disponible dans un coin de la pièce pour le moment où Flora redescendrait.
Diane essuya ses mains sur son tablier et se dirigea vers le comptoir. Elle tapota l'épaule du sorcier en le secouant légèrement.

"Allez, réveillez-vous. Votre lit sera quand même plus confortable que ce plan de travail." Au début l'homme grommela. Ses protestations fatiguées cessèrent lorsqu'il se rendit compte de l'endroit où il se trouvait. Il passa ses deux mains sur son visage et retint un bâillement. Finalement il se leva, salua et remercia Diane, puis se dirigea vers l'escalier pour en gravir les marches. En le suivant du regard, elle put apercevoir Flora au niveau du palier de l'étage. La serveuse contourna alors le comptoir et commença à préparer le café qui lui avait été demandé.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou