Inscription
Connexion

28 févr. 2021, 23:01
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Mardi 18 août 2043, le soir.
@Aydan Lynch


Il s'agissait du tout premier jour de Diane à ce poste de serveuse au Chaudron Baveur. Son oncle l'avait embauchée la veille et n'avait pas perdu de temps pour la former. Elle s'était occupée de transmettre la vaisselle sale à Boom, leur évier, et d'apporter des commandes lorsque l'affluence n'était que peu importante. Et heureusement d'ailleurs car c'était tout un art de faire léviter les boissons à travers une salle à manger bondée. Un véritable slalom dans lequel l'agilité n'était pas optionnelle. Même si un ou deux verres, bon peut-être trois, avaient été renversés, elle était parvenue dans l'ensemble à limiter les dégâts.

Installée derrière le comptoir, la jeune femme rangeait les verres à whisky à leur emplacement prévu tout en essayant de garder un œil vigilant sur la salle à manger qui lui faisait face. Actuellement Marlon était de sorti pour réapprovisionner les cuisines et lui avait donc confié la surveillance complète de son bar. Une lourde tâche que Diane prenait très à cœur. Elle avait beaucoup de respect et d'admiration pour son oncle et ne souhaitait en aucun cas le décevoir. Et si jusqu'à maintenant tout allait bien, des voix masculines surpassèrent l'effervescence du lieu. La jeune femme s'arrêta net et observa l'attroupement qui commençait peu à peu à se former entre les tables et les chaises.

"Mais qu'est-ce que..." Alors que le bruit se faisait de plus en plus présent, la nouvelle serveuse baissa les yeux vers les verres qu'elle rangeait. Il y en avait une quantité impressionnante. Inquiète de connaître la cause de cette soudaine animation, Diane laissa de côté ce qu'elle faisait et contourna le comptoir. Elle essuya ses mains sur son tablier et joua des coudes pour se frayer un chemin à travers l'amas de client et ainsi découvrir la raison de ce raffut.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

1 mars 2021, 10:39
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Aydan était méconnaissable. Se laissant aller depuis la fin du mois de Juin, il était difficile de le reconnaître derrière ses longs cheveux et son épaisse barbe dénuée d'entretien. Tant mieux quelque part, car il était dans un état pitoyable ce soir là. Tenant dans une main un verre de Whisky pur-feu au trois quart vide et dans l'autre une lettre qui semblait avoir été maintes fois malmenée durant ses nombreuses lectures, il commençait depuis plusieurs minutes à jurer dans le vide, oubliant où il était, insultant un invisible interlocuteur pour sa lâcheté et son manque de loyauté, déversant dans un flot de mots odieux toute la haine qu'il avait en la personne qu'il s'imaginait en face de lui.

Cette lettre, reçue plusieurs semaines auparavant, était une réponse qu'il n'attendait plus à un de ses envois encore plus lointain. Un règlement de comptes entre frères signant la rupture solennelle des liens familiaux qui les unissaient. Si les accusations formulées par Aydan près d'un an auparavant sur les agissements de son frère lors de l'attentat du Ministère qui a causé la mort du Ministre Stoyanov étaient graves, la réponse tardive de son frère était bien plus violente. Clamant le manque de discernement de son grand frère, exprimant l'absence de regret quant au destin tragique de leur mère, ironisant sur le fait que sa famille aurait sûrement préférée le voir connaître le même sort que Meriel, leur sœur qu'ils n'ont jamais eu la chance de connaître. La lettre avait été chiffonnée de colère, elle était presque illisible, mais Aydan la relisait sans cesse, comblant de mémoire les mots devenus indéchiffrables par les plis qui les déformés ou par les tâches d'hydromel qui les recouvrait. Car depuis la réception de ce courrier, il était tombé dans un excès de consommation d'alambic qui le maintenait ivre du matin au soir.

Aujourd'hui ne faisait pas exception, cette journée était la pire de ces 50 jours. Et pour cause, 5 ans plus tôt, jour pour jour, sa mère expulsait son dernier souffle. Un anniversaire de mort qui n'arrangeait pas l'état du bonhomme qui s'était réfugié à Londres depuis plusieurs jours, ne supportant plus les remarques de son paternel sur son déplorable état. Ce soir, il s'était réfugié au Chaudron Baveur et enquillait les verres, une quantité telle qu'il était étonnant de le voir tenir encore en équilibre sur sa chaise. Une nouvelle insulte sortit de sa bouche et cette fois un de ses voisins réagit pensant que l'outrage lui était destiné.

"- T'veux qu'j't'aprenne à m'parler comme ça!"

Aydan avait été secoué par l'homme tout autant aviné, le ramenant à une réalité dont il s'était extirpé grâce à l'alcool. En le regardant, la vue troublée par l’éthanol, il crut voir en face de lui son frère, haine et colère montant encore d'un cran, il se mit debout sans chanceler et saisit son agresseur en criant alors que ses cheveux venait de passer à une couleur rouge bordeaux.

"-RHAAAAAAA! T'as déshonoré not' famille! Tas d'merde d'hyppogriffe ! T'meritrais qu'j'te fasse r'joindre maman !"

Repoussant l'autre ivrogne en l'envoyant sur les tabourets, le faisant tomber non loin de la serveuse alertée par le bruit et la cohue qui s'était créée autour d'eux. Il tâtonnait alors ses poches, cherchant à prendre possession de sa baguette.

Petit disclamer: l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération!

Go Go Power Fish Rangers
#3E7D75
Boute-en-train de l’année 2020

10 mars 2021, 11:43
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Diane aussi aimait l'alcool et plus spécialement la bièraubeurre. Un mélange pétillant à la fois doux et légèrement amer, qui persiste en bouche même une fois la gorgée avalée. Mais sa véritable force résidait dans ses notes sucrées très proches du caramel écossais, bonbon dont elle raffolait plus jeune. Chaude et avec quelques épices, cette boisson était véritablement exceptionnelle et méritait plusieurs chopes. Mais de là à perdre le contrôle de soi alors que sa teneur en alcool était minime... Il fallait en avoir atteint un certain nombre pour être aussi amoché. Et c'était visiblement bien la cause de cet attroupement vu l'échange verbal entre les protagonistes.

Arrivée aux premières loges après une progression difficile parmi les clients, la serveuse vit deux hommes debout, prêts à se battre au premier tort. L'un deux repoussa son adversaire en arrière et le fit tomber à quelques mètres de la jeune femme. Stupéfaite par la violence de l'acte, elle mit du temps à prendre conscience de la tournure des événements. Si Marlon avait été là, il n'aurait vraiment pas apprécié qu'une bagarre éclate dans son établissement et aurait mis à la porte les deux perturbateurs. Mais Diane n'était pas Marlon et elle était loin d'être aussi impressionnante que lui. Pourtant, en l'absence de son oncle, elle se devait d'agir.

Diane écarta les clients curieux qui tentaient de s'approcher d'avantage et s'accroupit à côté de l'homme tombé dans les tabourets. Il essayait tant bien que mal de s'appuyer sur ce qu'il trouvait mais l'alcool qui coulait dans son sang ne lui était pas d'une grande aide et rendait ses tentatives vaines.

"T'perds rien pour attendre ! Attends d'voir quand j'vais me relever, tu vas morfler !" cria-t-il. Il empestait tellement l’alcool à plein nez que Diane eut un mouvement de recul. Sur une intuition, elle tourna la tête vers le sorcier aux cheveux pourpres et le vit extirper sa baguette de l’une de ses poches. A cette vision, elle sut que leur querelle pouvait déraper à tout moment. Diane attrapa sa propre baguette, se remit sur ses pieds et s’avança suffisamment pour s’interposer convenablement entre les deux ivrognes.
La jeune femme pointa sa baguette sur lui, espérant ainsi le dissuader d’agir.

"N'y pensez même pas." C'était dans un moment comme celui-ci que sa nature de Gryffondor ne faisait aucun doute, elle fonçait tête baissée. Diane n’avait aucune idée de qui avait commencé et ne cherchait d’ailleurs pas à le savoir. Elle avait même occulté les clients autour d’eux. Son seul objectif était de limiter les débordements.


Réalisation du défi : dites dans un rp à quel point vous aimez la bièraubeurre.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

13 avr. 2021, 13:47
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
"- T'perds rien pour attendre ! Attends d'voir quand j'vais me relever, tu vas morfler !"

L’espèce de sosie de son frère en redemandait alors qu'il essayait de se relever et qu'Aydan avait fini de trouver sa baguette qu'il sortait enfin de sa poche. Sa rage allait pouvoir s'exprimer pour mettre à mal son adversaire, enfin il allait pouvoir faire payer à son frère ses agissements. Mais en pointant son arme vers l'autre, l'irlandais fit face à une autre baguette. Le bras tendu, il jaugeâ avec colère la personne qui s'était mis entre lui et sa cible.

"- Laissez-le moi c'sera pas long !"

Grogna-t-il à l'attention de Dianne qu'il voyait comme une tache rousse difforme. Quelques secondes passèrent à tanguer, le temps que la mire se fasse dans ses yeux et qu'il finisse par reconnaître la serveuse à qui il devait les pintes ingurgitées ce soir-là. Le regard noir, il hésita un instant à ce qu'il allait faire. Faire fi de la menace et dégainer un sort ou bien être raisonnable et abaisser sa baguette. Il arriva tout de même, malgré son état, à prendre conscience du respect qu'il devait à la jeune femme. Il garda le bras et sa baguette tendus mais s'exprimait avec un peu plus de calme.

"- Cette vermine mérite pas d'être ici ! Il va causer des problèmes ! À TOUS !"

Il cria à l'attention de toute l'assemblée présente dans le bar qui n'avait à présent d'yeux que pour lui et l'autre ivrogne. Ivrogne qui était parvenu à se relever, et qui avait quelque peu prit la confiance en voyant Dianne s'interposer et faire face à Aydan.

"- Pauv' malade c'est toi qui fous l'bordel et qui cherches la merde !

C'est trop, j'vais t'faire taire !"

Il plia son bras prêt à lancer un sort au soûlard sans se soucier de Dianne.

Go Go Power Fish Rangers
#3E7D75
Boute-en-train de l’année 2020

16 avr. 2021, 15:32
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Justement non. Diane n'avait aucune intention de lui laisser. Malgré la demande, elle resta donc plantée devant lui, sa baguette toujours levée dans sa direction. Son visage était fermé et détonnait avec celui de l'homme tant le sien était déformé par la colère.

En l'entendant crier une nouvelle fois, la jeune femme desserra et resserra ses doigts autour de sa baguette pour la replacer correctement au creux de sa paume. Elle se tourna ensuite vivement vers le sorcier placé derrière elle et lui jeta un regard noir avant de refaire face à son adversaire. Il était hors de question qu'ils entament un duel en plein milieu du Chaudron.
Diane étendit son bras gauche sur le côté, doigts écartés, pour empêcher toute intervention et exécuta un mouvement rapide de poignet en voyant l'homme entamer le premier signe offensif.

"Expelliarmus !" Son état d'ébriété était tel qu'il ne parvint pas à esquisser le moindre geste pour réagir. Un éclat de lumière rouge se matérialisa et la baguette du sorcier vola pour retomber quelques mètres plus loin.

"Qui cause des problèmes actuellement ?" Il était le seul à avoir usé de la violence et menacé de sa baguette. Il était celui qui alimentait les tensions.
Un rire moqueur résonna derrière la serveuse ce qui la fit pivoter sur ses talons. "Et vous, n'en profitez pas. Vous ne valez pas mieux, regardez l'état dans lequel vous êtes." Il était tout aussi lamentable. Son ivresse n'était plus à prouver tant il peinait à se maintenir debout.

Diane se désintéressa ensuite de lui pour se tourner vers les clients amassés autour d'eux.
"Si vous n'avez pas l'intention d'intervenir vous pouvez circuler, il n'y a plus rien à voir."

Sa voix était ferme et ne laissait place à aucune contestation.
Malgré ses prises de parole, l'employée gardait un œil sur le sorcier désarmé, prête à intervenir une nouvelle fois si la situation le nécessitait.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

5 mai 2021, 11:12
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Son bras se déplia et il prononça un sort inaudible tant il l'articula mal. Bien évidemment rien ne se passa. Ce n'était pas dû à l'échec de son incantation, au bout de sa main, dans son poing fermé, il n'y avait rien. Pas de trace de sa baguette. Aydan, hébété, ne comprenait pas trop sur l'instant. Diane avait réussi à la désarmer, mais il ne s'en était pas aperçu.

Sans entendre la jeune femme et le rire de l'autre, il chercha au sol sa baguette et finit par la trouver. Il la ramassa et en se relevant décala une table. Un geste qui fit tomber une chope au sol qui se recouvrit alors de biéraubeurre.

Sa baguette récupérée, il chercha à comprendre ce qui s'était passé et finit par saisir que quelqu'un l'avait désarmé. Persuadé que c'était un coup de l'autre ivrogne, il s'élança en criant, plus énervé que jamais, déterminé à mettre un coup à l'homme qui le dérangeait.

Mais dans sa course, il posa le pied sur la flaque de biéraubeurre qu'il avait créé. Ce fut rapide. Son pied droit en arrière glissa et l'entraîna au sol. Dans sa chute, il heurta la tête sur une poutre et le noir fut instantané. Assommé, l'irlandais gisait au sol dans la bièraubeurre. Sa baguette, toujours en main, ne représentait aucun danger, lui-même n'en représentait plus aucun. Il était comme endormi alors que ses cheveux reprenaient leur couleur naturelle et qu'une bosse naissait sur le haut de son crâne. Le réveil promettait une belle migraine.

Go Go Power Fish Rangers
#3E7D75
Boute-en-train de l’année 2020

5 mai 2021, 19:38
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Après quelques expirations résignées et protestations dissimulées, les clients se dispersèrent peu à peu aux quatre coins du bar pour retourner à leurs occupations. Diane les observa calmement s'éloigner puis, alertée par le son d'un verre tombé sur le sol, se tourna vers le sorcier qu'elle avait désarmé. Il venait de récupérer sa baguette et s'apprêtait à lancer l'offensive. Mais son élan fut de courte durée et s'arrêta lorsque son pied entra en contact avec le liquide étalé devant lui. La jeune femme eut un mouvement dans sa direction mais il était déjà trop tard : il était étendu par terre, parfaitement inconscient. Le même rire que précédemment résonna de nouveau.

"Mais par Merlin, c'est pas possible sérieux..." La serveuse s'approcha du corps et récupéra la baguette pour la glisser dans son tablier. "Bon, maintenant que c'est vraiment terminé, vous pouvez y aller." indiqua-t-elle à l'autre ivrogne qui quitta le Chaudron sans demander son reste.
Elle releva ensuite le buste de l'homme et passa l'un de ses bras par-dessus ses épaules pour le soulever et l'installer sur la chaise la plus proche. Une fois assis, elle inspecta son visage en dégageant les mèches de cheveux qui tombaient sur son front pour s'assurer qu'aucune trace de sang n'était visible. La vérification terminée, elle utilisa sa baguette pour nettoyer le verre et la bièraubeurre tombée sur le sol et retourna au comptoir servir les derniers clients arrivés.


Il n'y avait plus personne dans le Chaudron excepté l'homme sur sa chaise. Il n'avait pas bougé d'un pouce depuis qu'elle l'y avait installé. Diane l'observa en rangeant dans la caisse les quelques mornilles posées sur une table puis pointa sa baguette sur lui.

"Mobilicorpus." En continuant de le fixer, elle déplaça le corps jusqu'à l'escalier qu'elle emprunta. Elle lui fit gravir les marches en prenant soin de ne pas le cogner, et, lorsqu'elle arriva à l'étage, pénétra dans la première chambre disponible. Elle l'amena ensuite jusqu'au lit et le fit s'y allonger. A ce moment précis, Diane cessa d'appliquer le sortilège, sortit la baguette de l'homme de son tablier et la déposa sur le bureau avant de quitter la chambre.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

6 mai 2021, 08:45
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Le sol du chaudron baveur était moelleux, confortable et chaud. Bien loin de la pierre froide et dure qu'Aydan aurait dû sentir sous ses mains. Il émergeait doucement de son coma éthylique et tenta de relever sa tête pour se lever.

"- AAAAAAH !"

Un énorme mal de crâne le saisit aussitôt. Il ouvrit péniblement les yeux, la tête retombée sur son oreiller. Où était-il ? Que s'était-il passé la veille ? Il essayait de reconstituer le puzzle de la soirée à laquelle il manquait quelques pièces noircies à cause de la quantité d'alcool consommée. Sa baguette était là, sur le bureau de la pièce sobre et impersonnelle, typique de celles qu'on trouve dans les auberges. Le chaudron baveur ! Ca y est, il se souvenait qu'il y avait passé un bout de la soirée. Il passa sa main dans les cheveux et une nouvelle douleur l'envahit. Sous ses doigts, il pouvait sentir une bosse conséquente. Il s'était vraisemblablement cogné, peut-être même assommé. Ce qui expliquerait le trou noir sur la soirée de la veille.

Difficilement, il atteignit le lavabo dans la salle d'eau attenante à la chambre et vit son reflet. Il faisait peine à voir, et ce n'était pas seulement lié à la gueule de bois. Il devait vraiment se prendre en main, cet état dans lequel il végétait depuis 2 mois avait trop duré. Il ne ressemblait à rien, il aurait pu tout arrangé d'un crispement de nez avec son don, mais tout de suite il n'en avait pas la force. Il resta quelques secondes à se regarder avec dégoût.

"- On dirait ton frère !"

Son frère !! Un morceau de la soirée venait de se reconstituer. L’altercation avec un inconnu aussi aviné que lui. Il pensait l'avoir vu, il se souvenait avoir voulu le combattre, mais ce n'était pas Nolan, c'était qu'un sombre ivrogne qui n'avait rien demandé à personne.

"- Oh merde..."

L'esprit plus clair, la culpabilité le réveillant, il prenait conscience de ses actes de la veille et se sentit tellement honteux. La serveuse... Il devait aller s'excuser auprès d'elle. Il ne savait pas trop quelle heure il était, peut-être n'était-elle plus là. Il quitta la chambre et descendit vers le bar pour en avoir le cœur net. Finalement elle était bien présente, et il devait assumer maintenant. La voix rocailleuse, déformée par les excès récents, il la salua.

"- Bonjour... Je crois que je vous dois des excuses. Je me souviens pas très bien de tout, je n'ai rien cassé j'espère... Ni blessé qui que ce soit ?"

Go Go Power Fish Rangers
#3E7D75
Boute-en-train de l’année 2020

7 mai 2021, 22:47
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Le matin s'était levé et Diane était descendue de bonne heure pour servir les commandes aux premiers clients. Les petits-déjeuners étaient préparés à la chaine et la jeune femme s'affairait à descendre les chaises des tables et à donner un coup de propre à la salle à manger.
Maintenant il ne restait plus qu'à s'occuper du comptoir et le Chaudron Baveur serait prêt pour le reste de la journée.

Alors que la serveuse faisait léviter une assiette avec des œufs sur le plat, une silhouette se dessina dans son champ de vision. Il s'agissait du sorcier de la veille, le même qui avait mis sens dessus dessous le bar. Diane laissa échapper un petit rire lorsqu'elle l'entendit expliquer qu'il n'avait presque aucun souvenir de la soirée. Il ne s'était visiblement pas raté en tombant sur la tête.

"Bonjour, pas grand chose si ce n'est un tabouret, une chope de bièraubeurre et un autre homme."

Diane attrapa un verre et le remplit d'eau à l'aide de sa baguette magique. Elle le posa sur le bois du comptoir et, d'un mouvement agile du poignet, le fit glisser jusqu'au sorcier. Plus qu'à espérer qu'il soit suffisamment réveillé et sobre pour l'arrêter avant qu'il ne tombe sur le sol.

"Vous devriez arrêter de boire de l'alcool ou prendre une potion pour masquer les effets, ça ne vous réussit vraiment pas."

La jeune femme essuya ses mains sur son tablier gris et resserra l'élastique qui tenait ses cheveux.

"Vous étiez dans un sale état hier soir, c'était pas beau à voir."

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

14 juin 2021, 09:44
Premier jour, premiers ivrognes  Pv 
Le bilan de son palmarès de la veille intensifia sa gêne. Il baissa les yeux avant d'entendre le raclement du verre sur le bar. In-extremis il s'en saisit et grommela un merci avant de porte l'eau à sa bouche. Une gorgée qui lui fit beaucoup de bien tant l'eau manquait à son organisme. Le jugement de la serveuse était moins agréable mais compréhensible.

"- J'imagine oui. C'est pas dans mes habitudes. Je tiens généralement bien l'alcool et m'arrête quand il faut. Mais en ce moment c'est... compliquée."

Il vida son verre d'eau tout en descendant une main dans sa poche. Il sentit alors la boule de papier chiffonnée. Il la sorti et posa les yeux sur la lettre qui se dépliait légèrement sur le comptoir où il l'avait posé, laissant percevoir les courbes d'encre qui formaient les mots acerbes de son petit frère.

"- Je devrais pas y accorder autant d'importance, je le sais. Il parlait plus à lui même qu'à la serveuse. Il cherchait à me mettre plus bas que terre et il a ce qu'il voulait."

Il regarda l'endroit où il se rappelait avoir agressé le sorcier la veille. Il avait dépassé les limites, s'était beaucoup trop laissé aller.

"- Ca doit plus se reproduire. Il prit sa baguette et la pointa sur la lettre. Evanesco! La boule disparu, loin de ses yeux, loin de lui. Ainsi il n'aurait plus à lire ces mots durs. Il ne lui restait plus que les souvenirs qui se dissiperaient à force de temps. Sans se satisfaire de son geste, il reporta son attention sur la serveuse. Est-ce que je peux avoir un café s'il-vous-plaît? Attendant sa commande il repensa à la soirée, il se rappela comment la jeune fille s'était interposée. En tout cas, vous êtes fait pour ce métier!"

Go Go Power Fish Rangers
#3E7D75
Boute-en-train de l’année 2020