Inscription
Connexion

9 juin 2020, 22:31
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Reducio

Jenna Baker
James Chassin


Image


Tu arrivais au fameux chaudron baveur. Tu en avais longtemps entendu parler, mais tu n’y avais jamais été. Tu étais là, dans le hall d’entrée avec ton père et ta mère. Tu habitais avec eux, en Irlande et vous étiez venu à Londres, pour voir quelques amis et se promener au chemin de traverse. Tu étais contente d’y aller, et pour l’occasion, vous alliez passer quelques jours dans une des chambres du chaudron. Vous arriviez devant celui ci et entrèrent à l’intérieur.
Tu t’y plaisais de suite et étais pressé d’arriver au chambre. Ton père s’avança vers le comptoir pour demander à une jeune dame assez jolie, aux cheveux roux:

-Bonjour, nous sommes la famille Chassin, nous avions réservé !

En attendant que vous récupériez votre chambre, tu t’assis sur une des chaises libres. Tu avais fait un long trajet et tu en avais marre. Ta mère, Jenna, se rapprocha de toi et te demanda:

-Que veux tu à boire ?

Je lui répondis sans trop chercher:

-Un chocolat chaud s’il te plaît!

Elle s’avança à son tour pour une petite commande:

-Bonjour, je voudrais un chocolat chaud et un fondant au chocolat s’il vous plaît.

Elle vint te rejoindre ensuite. Vous alliez faire une pause avant de découvrir votre chambre. Tu regardais les gens autour d toi, tous ou presque joyeux. Tu aimais pour l’instant cet endroit, t’es parents avaient bien choisis.

@Diane Turner N’hésitez pas si quelque chose ne vous va pas, le titre peut être changé!

5ème année RP- Attrapeuse- Filière sport et soin InRP-Flash McQueen/Flash McWin
Brit' & Leo mes rousses préférées

16 juin 2020, 15:36
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Vacances de Noël 2043.

Le poste de serveuse n'avait plus de secret pour Diane. Elle se débrouillait à présent à merveille et adoptait un comportement exemplaire auprès des clients. Les commandes étaient réalisées dans les temps et toujours avec le sourire, un point essentiel d'après Marlon.

D'un coup de baguette magique, la jeune femme fit se déplacer une bûche de bois jusque dans la cheminée pour continuer d'alimenter le feu qui réchauffait la salle à manger. L'hiver ne faisait que commencer mais les températures avaient déjà chuté de plusieurs degrés et cela se ressentait dans les consommations. Les boissons fraîches et les salades avaient laissé place aux soupes et ragoûts chauds.
Diane dissimula ensuite sa baguette dans sa manche et acquiesça à l'homme qui venait de lui adresser la parole.

"Bienvenue au Chaudron Baveur, j'espère que vous avez fait bon voyage !" Sans perdre un instant, elle alla chercher le registre des réservations et le posa sur le comptoir avant de l'ouvrir à la page du jour. Les Chassin y étaient bien inscrits. Diane profita de cet instant pour inscrire sur un bout de papier les mots "1 fondant au chocolat" et fit voler la note jusque dans les cuisines avant de relever la tête et de sourire à l'homme et à la femme.

"Tout est en règle, je vous laisse vous installer et je vous apporterai votre commande et les clés en même temps." La serveuse se tourna alors et versa du lait chaud dans une tasse blanche qu'elle venait de sortir. Elle y ajouta ensuite du chocolat, remua le mélange grâce à sa baguette et ajouta une touche de crème chantilly qu'elle saupoudra de cacao. Elle plaça ensuite la boisson sur un plateau, y déposa également les clés pour leur séjour, un sucrier ainsi que deux caracollants et attendit que le fondant parvienne jusqu'à elle. Une fois arrivé, elle fit léviter la commande vers la table occupée par les Chassin puis prêta attention aux nouveaux clients qui se présentaient à elle.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

18 juin 2020, 21:36
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Tu étais assise dans ce nouveau lieu que tu ne connaissais pas. Tu attendais le chocolat chaud que ta mère venais de commander, en battant des pieds. La serveuse était active et tu en étais sur, ta commande serait bientôt prête. Ton père qui était toujours à côté du comptoir remercia la dame, et vint ensuite s’assoir à côté de ta mère et de ton père. En attendant la commande, il t’adresse la parole:

-Elfie, demain, ta mère et moi allons faire des cours pas très importante.

Ta mère le regarda et tourna ensuite le regard vers toi, pour enchaîner :

-Soit tu viens avec nous, ou alors, tu restes ici, dans la chambre.

Tu réfléchissais à la proposition. Les courses ne t’intéressais absolument pas, tu aurais tout fait pour ne pas y aller mais être seule dans un endroit que tu ne connaissais pas, te faisais un peu peur. Ton regard se dirigea de nouveau, vers la femme de derrière le comptoir. Elle semblait gentille et tu étais sure qu’il ne t’arriverais rien. Tu répondus donc à tes parents:

-Je vais rester ici, je pense, ça m’a l’air pas mal.

Tu vais finis de parler que la commande que vous aviez fait arrivait, ton père te répondais en vitesse:

-Nous irons visiter la chambre, après que tu es finis, de boire, tu pourras nous dire ton choix plus tard!

Tu attrapas ta tasse en vitesse, pour la boire. Tu appréciais le goût et tu fus heureuse. Tu le finis assez vite et ton père pris ensuite les clés qui étaient sur le plateau. Vous vous dirigiez vers le comptoir et ta mère pour être sûr demanda à la jeune femme, qui t’intriguait:

-C’est bien à l’étage?

@Diane Turner

5ème année RP- Attrapeuse- Filière sport et soin InRP-Flash McQueen/Flash McWin
Brit' & Leo mes rousses préférées

30 juin 2020, 16:31
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Diane s'occupait activement des commandes et ne s'accordait aucune seconde pour souffler. Même si le nombre de client diminuait petit à petit, il fallait maintenir la cadence et ne pas prendre de retard. Elle enchaînait la préparation des boissons puis les envoyait à la file à travers la salle à manger.
Voyant la famille Chassin quitter la table qu'ils occupaient, la serveuse débarrassa d'un coup de baguette la vaisselle sale et l'apporta à Boom pour qu'il puisse la nettoyer et la rendre de nouveau utilisable.
La mère de famille s'approcha ensuite d'elle et lui demanda un renseignement.

"Exactement." Diane regarda en direction des chambres puis vers l'entrée du Chaudron Baveur et les tables occupées. Les clients ne se pressaient pas pour venir et il n'y avait personne au comptoir actuellement. "Attendez, je vais vous y amener." La jeune femme déposa le plateau qu'elle tenait entre les mains, fit le tour de la structure en bois, sourit chaleureusement à l'enfant et passa devant eux pour les guider jusqu'aux escaliers.
Une fois au fond de la salle à manger, Diane posa sa main sur la rampe en bois et grimpa les marches.

"Le petit-déjeuner est servi à partir de sept heures et pour vos bagages, si vous en avez et qu'ils n'y sont pas déjà, ils vous seront directement montés d'ici peu."

Comme à l'accoutumée, les trois dernières marches grincèrent sous les pas de la jeune femme et ils purent atteindre le palier qui donnait sur le couloir menant aux chambres. Il était faiblement éclairé par quelques bougies murales et un long tapis rouge usé par le temps en recouvrait toute la longueur.

"Et voilà, c'est l'avant dernière porte sur votre droite." leur indiqua-t-elle avant d'ajouter. "Si vous avez un problème, je serai en bas."


@Elfie Chassin, si vous souhaitez faire une ellipse temporelle, vous le pouvez à tout moment. :)

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

10 juil. 2020, 07:24
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Là jolie Dame rousse te fis un sourire, ce qui te flatta intérieurement. Tu étais fière et tu ne voulais plus la quitter des yeux. Elle t’emmena toi et tes parents là où vous alliez dormir. C’était une chambre comme une autre, mais tu l’aimais déjà beaucoup. Il y avait deux lits, et toi, tu t’installas sur le plus petit. Tu t’y allongeas pour le tester. Il était parfait pour toi. Tellement parfait, avec le mélange de la fatigue, tu t’y endormis. Pendant ce temps là, tes parents eurent le temps de déballer toutes les affaires.

________________________


Cela faisait maintenant trois jours que vous étiez au Chaudron baveur. Il te plaisait et tu y avais pris tes marques. Tu aimais beaucoup la chouette de côté voisin. Tu aimais beaucoup la dame rousse qui tenait le comptoir en bas, elle venait monter le petit déjeuner tous les matins. Tu la trouvais belle.

Pendant ces trois jours, tu avais eu le temps de te promener, dans Londres. Tu ne connaissais pas cette ville, car tu n’y étais jamais allé. Tu trouvais la ville très belle aussi, et tu avait pu t’acheter quelques petites friandises, comme une chocogrenouille ou quelques suçacides. Tu aimais ça, et tu avais été contente d’en manger, car c’était assez rare.

Tu t’étais bien amusé et tu allais bientôt partir. Dans le début de l’après midi, tes parents vinrent te voir.

- Ce soir, nous allons en soirée avec des copains!
-Tu as deux choix. Soit tu viens avec nous
-Soit tu restes ici. Si c’est le cas, on préviendra la Dame en bas!

Après ne petite réflexion, et comme tu appréhendais les gens que tu ne connaissais pas, tu signalais:

-Je vais rester ici.

Tes parents, partir ensuite, en prévention la dame du comptoir.

@Diane Turner J’espère que c’est bon!

5ème année RP- Attrapeuse- Filière sport et soin InRP-Flash McQueen/Flash McWin
Brit' & Leo mes rousses préférées

29 juil. 2020, 12:38
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Diane s’apprêtait à reprendre son service après sa pause déjeuner lorsqu'elle aperçut les parents Chassin venant la prévenir qu'ils laisseraient leur fille, au Chaudron, le temps d'une soirée. La jeune femme acquiesça de la tête, leur indiqua qu'ils n'avaient aucune raison de s'inquiéter et qu'elle s'occuperait d'elle jusqu'à leur retour. Elle sembla reconnaître du soulagement mêlé à de l'inquiétude dans leur regard et leur affirma une fois de plus qu'elle serait entre de bonnes mains et qu'ils pouvaient profiter de leur sortie l'esprit tranquille. Un sourire chaleureux vint compléter ces affirmations puis la serveuse s'excusa auprès d'eux pour retourner au travail.


En début de soirée, Diane fit un signe de la main aux deux sorciers lorsqu'elle les vit se diriger vers la porte d'entrée de l'établissement. Un simple regard sur la salle à manger presque vide lui permit de déduire que le reste de la nuit allait être calme. Le peu de clients lui permettrait donc de passer du temps avec l'enfant sans que les autres serveurs ne croulent pour autant sous les commandes.
L'heure du repas approchant, la serveuse prit l'initiative de préparer deux plats, estimant que la fillette préférerait sans doute manger dans sa chambre plutôt que seule à une table, entourée d'inconnus. Au menu : un burger du chef, une soupe de petits pois sauteurs, deux cupcakes et du jus de citrouille. Selon les goûts de l'enfant, Diane mangerait ce qu'elle ne choisirait pas.

La serveuse posa les différentes assiettes et les verres sur un plateau puis prit la direction des escaliers qui menaient à l'étage. Arrivée en haut, elle emprunta le couloir et se présenta à la chambre louée par la famille Chassin. La jeune femme cala le plateau contre son flanc et toqua à la porte :

"C'est Diane." Elle fit une pause avant de poursuivre. "La serveuse rousse derrière le comptoir. J'ai apporté de quoi manger."

La porte s'ouvrit finalement et Diane pénétra dans la pièce en souriant à son occupante. Elle déposa le plateau sur le bureau puis se tourna vers la fillette quand une odeur étrange, à peine perceptible, trouva le chemin vers ses narines. Elle regarda l'enfant avec un air interrogateur :

"Il y a eu un problème ? J'ai l'impression que ça sent bizarre... Pas toi ?"

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

16 août 2020, 22:10
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Tes parents étaient partis depuis quelques temps déjà et toi, pendant ce temps là, tu t’étais amusé à lire les livres que ta mère et ton père avaient emporté. Il y en avait quatre au total, et tu ne comprenais bien sur rien à ce qui était écrit, mais tu faisais semblant, car de toute façon, tu n’aimais pas lire. Tu t’étais amusé également, à jouer, avec les différents jouaient que tu avais pensé à prendre.

Mais la plupart de temps, Mael était là pour jouer avec toi, et seule, tu n’y arrivais pas trop, et tu t’ennuyais rapidement. Tu t’étais alors couché dans un des lits à disposition. Tu ne t’étais pas endormi, mais tu avais somnolé jusqu’à ce que la serveuse vienne toquer à la porte. Tu connaissais maintenant son nom, elle s’appelait Diane. Tu l’aimais bien. Tu allas lui ouvrir la porte, et tu vis, les plateaux qu’elle venait d’emmener. Ils étaient bien garni, et tu sentis tout de suite, ton petit estomac, s’agiter. Tu étais pressé de manger.

Diane quand à elle, avait senti quelque chose. Tu la regardas d’un air fixe pendant quelques secondes, avant de te mettre à sentir dans la chambre. Mais tu ne sentais rien, à part l’odeur de la nourriture fraîchement apportée. Après un petit regard vers les plateaux tu répondis à la fille rousse:

-Non désolée, je sens rien, enfin rien à part l’odeur de la nourriture, vous pensez que c’est quoi?

@Diane Turner desolée du retard...

5ème année RP- Attrapeuse- Filière sport et soin InRP-Flash McQueen/Flash McWin
Brit' & Leo mes rousses préférées

17 août 2020, 23:10
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
La jeune femme renifla l'air à plusieurs reprises et détailla la pièce du regard à la recherche du moindre indice : des vêtements sales, les excréments d'un quelconque animal de compagnie, des restes moisis de nourriture. Mais rien n'était suffisamment visible pour qu'elle puisse mettre la main dessus et elle se voyait mal fouiller les affaires de la famille Chassin. D'autant plus que l'enfant qui l'accompagnait ne sentait rien de particulier et semblait n'être attirée que par le repas - ce qui était normal.

"Je ne sais pas. Enfin ce n'est pas grave, viens on va se mettre à table." La serveuse lui sourit puis jeta un dernier coup d’œil en direction de la fenêtre pour s'assurer qu'elle était bien fermée et que l'odeur ne venait pas de l'extérieur. Elle saisit ensuite le plateau et l'amena jusqu'au lit pour qu'elles puissent s'installer tranquillement en tailleur sur la couverture et manger tout en discutant entre filles.

Avant de s'asseoir, Diane passa ses mains derrière son dos et entreprit de défaire le nœud de son tablier gris de serveuse. La chose faite, elle passa le cordon au-dessus de sa tête, retira complètement le vêtement puis s'avança vers l'entrée de la chambre pour l'accrocher à l'un des portes-manteaux. Ainsi éloignée de la nourriture du plateau repas, l'odeur désagréable sentie plus tôt se fit plus présente et de rapides reniflements lui confirmèrent cette impression.

"Ah non par contre là ça pue franchement quand même." Elle en était certaine. Et plus elle se concentrait dessus et plus ce semblant d'humidité lui parvenait. En revanche il n'y avait rien qui semblait provoquer ces effluves. "Mais ça n'a pas l'air de venir de cette chambre..." Perdue dans sa réflexion, Diane avait prononcé ces mots pour elle-même plus que pour la fillette.
Tant pis pour le repas, il fallait qu'elle détermine ce que c'était et d'où cela provenait.

"Tu veux venir ?" demanda-t-elle en ouvrant la porte de la chambre puis en se tournant vers la jeune sorcière.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

6 sept. 2020, 18:38
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Le repas était servi dans ta chambre. Tu trouvais ça génial. En plus de cela, Diane allait manger avec toi. Tu ne serais donc pas seule, mais accompagné de cette jeune femme super gentille. Avec tes parents, tu n’aurais jamais eu le droit de manger sur ton lit, pour toi, c’était génial. Cette méthode ne te déplaisais pas, et tu t’assis rapidement. Tu l’adorais déjà. Mais à cette heure, tu avais peu de temps à lui accorder, au vu du bon repas que tu allais manger. Tu regardais tout avec de gros yeux, attendant que tu puisses y croquer un bout.

Quand Diane commença a manger, tu délaissais la soupe de petit pois, pour t’attaquer directement au burger du chef. Il était assez gros, et bien consistant. Rien de mieux, pour l’estomac sur pattes que tu es. Tu y tapas un croc, pour ensuite remplir ta bouche entière, avant de lâcher, et d’avaler. Comme à ton habitude, tu mangeais d’une façon gloutonne. Le hamburger était bien entamé, quand Diane sentis la même odeur que tout a l’heure. Le nez dans ta nourriture, tu ne sentais toujours rien. Diane voulait vérifier d’où ça venait et elle décida donc de changer de chambre. Avant de la suivre, tu finis ton burger, en remplissant ta petite bouche. Tu descendis ensuite du lit, en prenant au passage les deux cupcacke sur le plateau. Tu n’avais pas finis ton repas et pour toi la nourriture, passait avant. Alors tout en suivant Diane, tu enchaînais les bouchées.

Navré de ce retard...

5ème année RP- Attrapeuse- Filière sport et soin InRP-Flash McQueen/Flash McWin
Brit' & Leo mes rousses préférées

31 oct. 2020, 17:25
Recurvitons les bandimons  Diane Turner 
Diane regarda la fillette descendre du lit avec ses deux cupcakes à la main et, lorsqu'elle passa devant elle, pensa aux miettes qu'elle devrait sans doute ramasser après son passage. Une fois dans le couloir, elle referma la porte de la chambre derrière elle en utilisant un sortilège de verrouillage sur la serrure pour s'assurer que personne ne pouvait y pénétrer durant leur absence.
La jeune femme se plaça au centre du passage et réfléchit à leur situation. En arrivant pour déposer le souper, elle n'avait rien senti d'anormal. Pourtant l'odeur était bien présente dans la chambre mais ne venait pas de là. Sur ces réflexions, Diane laissa courir son regard vers le fond du couloir et plus précisément sur la chambre suivante qui n'avait pas été réservée depuis plusieurs mois à en croire le registre.

"J'ai l'impression que ça vient de là-bas." annonça-t-elle en désignant de la tête l'endroit en question pour que l'enfant puisse comprendre de quoi elle parlait.
Sans perdre un instant, elle se dirigea vers la porte et la déverrouilla à l'aide de sa baguette. Au moment de l'ouvrir, l'odeur se fit plus présente à ses narines, comme amenée par un souffle d'air. Une mine de dégout s'afficha sur le visage de la jeune serveuse lorsqu'elle pénétra dans la pièce. Elle alluma ensuite la lumière et s'arrêta pour observer ce qui les entourait. Rien d'anormal ne lui sautait aux yeux pour le moment et pourtant ces relents de moisi étaient bel et bien présents.

"Il va falloir que l'on inspecte cette chambre. Surtout si tu vois un truc bizarre ou que tu as un doute, ne prends pas de risque et préviens-moi immédiatement."

A mon tour de présenter des excuses...

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou