Inscription
Connexion

8 févr. 2021, 16:11
Le sondage
1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?
Pas grand chose à vrai dire car elle fait en sorte que l'irréel devienne réel.

2. Racontez nous votre meilleur souvenir en RP.
C'est sûrement la nuit où ma petite Niki s'est retrouvé face au spectre de Miss Teigne suivi par le fantôme de Rusard.

3 . Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
Malheureusement (ou heureusement je ne sais pas) mon personnage prend très souvent le dessus sur moi. Je n'ai guère le choix ...

4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
Creuser, creuser et encore creuser pour essayer de trouver un trésor, un coffre de pirate caché depuis des siècles et des siècles.

5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
Pas vraiment, j'aime beaucoup écrire et insister sur les émotions.

6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
Se retrouver face à un vrai duel, mettant sa vie en danger. Je pense qu'elle resterai pétrifiée.

7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
Oui, toutes assez farfelues les unes des autres, mais elles restent bien secrètes pour ne pas effrayer ses camarades.

8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
Tout d'abord elle aurai été super contente d'avoir été choisi. Puis elle se mettrai à pleurer en se rendant compte de la dangerosité de la situation, et ensuite se mettrai en colère contre les organisateurs de cette aventure. Pour finir, elle s'entrainerai jour et nuit pour être à la hauteur et survivre.

9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
Tout dépend des jours et des sujets. Certains moments je suis aussi légère qu'une plume et j'ai du mal à m'arrêter, alors que d'autre moment je traîne un boulet m’empêchant d'avancer.

11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?
Dactylographiée sans aucun doute pour une facilité de lecture et de compréhension.

12. Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l'improvisation totale ?
L'improvisation totale comme dans la vie réelle. L'organisation n'étant pas mon truc, j'ai me faire surprendre et surprendre les autres avec mon écriture.

13. Y'a t'il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu'il a de réagir qui vous exaspère ?
La façon dont elle se met dans des situations délicates m'exaspère.

14. Quel serait le voyage idéal de votre personnage ?
Partir avec son sac à dos, sa gourde, sa tente, et aller à la découverte des animaux fantastiques.

15. Votre protégé(e) a t'il(elle) un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?

Code color=#d94100 Niki : 1ère année RP
"LA persévérence est ce qui rend l'impossible possible, le possible probable et le probable certain" ROBERT HALF

9 févr. 2021, 21:26
Le sondage
Reducio
Le règlement a écrit :Vous ne pouvez poster qu'une seule fois par heure et si 5 questions ont déjà été postées avant vous
En comptant la sienne, je suppose ? Je propose du moins cinq réponses inédites.


1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?
2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.
3 => Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?


11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?
Version abrégée :
Ça dépend d’une multitude de facteurs.

Version (trop) longue :
Reducio
Je préfère avoir le choix, et en même temps faire un choix peut présenter pour moi une immense difficulté. Si pour un devoir il sera précisé de rendre un certain nombre de caractères, il est sous-entendu que ce ne peut pas vraiment être manuscrit. Dès lors je ne pourrais m’empêcher de penser ‘et si je voulais le faire à la main ?’. D’un autre côté c’est ce qui permet d’être moins inégal vis-à-vis de ses camarades concernant la taille des écritures puisque lorsque des professeurs indiquaient un nombre de pages pour des dissertations, quand certains remplissent une ligne de cinq mots sans rougir, j’en case au minimum une vingtaine, donc forcé d’en faire beaucoup plus car même si je me force à grossir mes lettres en un régulier et irrémédiable decrescendo je retombe à ma taille de confort. Une petite graphie sollicite surtout des mouvements de doigt et de phalange, tandis qu’une écriture plus imposante sollicite beaucoup plus vite le poignet, le bras, l’épaule même. Ce n’est pas le même type d’effort. Je préfère parfois poser le papier en format paysage rien que pour réduire la fréquence de cet ample mouvement du retour à la ligne. En dactylographié, les doigts sont tout autrement sollicités, les articulations réagissent différemment, les claviers ont des touchers très différents tout comme nous n’avons pas la même sensation selon que nous écrivions à la bille, à la plume ou au graphite. Les mains s’agitent et s’enroulent de manières bien distinctes, puisqu’autour d’un stylo les doigts se referment, sur un clavier les doigts ont plus tendance à se lever. Pour la prise de notes, étant assez rétif aux abréviations, j’ai trafiqué mon correcteur Word pour qu’il transforme en mots complets une foultitude de raccourcis pour des mots souvent employés, ce qui me permet d’avoir des notes en phrases complètes, donc je préfère le dactylographié dans ce cas.

Quand je me relis, je crois que je peux essayer de résumer en…selon comment vont mes mains ? Telle est la question lorsqu’on a des articulations qui se retournent, soit les unes soit les autres selon le mode d’écriture. Je ne m’attendais pas du tout à répondre ainsi à ma question. J’aurais aussi pu prendre l’angle du manuscrit sur lequel on revient par les ratures, les astérisques, les bulles, les changements de texture ; quand sur écran nous pouvons effacer toute une section sans laisser de trace, glisser des mots entre ceux déjà écrits, être beaucoup plus sujet au mélange de phrases, aux inversions incognito. Quand on détruit du manuscrit le processus est beaucoup plus physique, beaucoup plus poignant ; quand on est pris d’un élan de destruction du support numérique il peut suffire d’une touche ou d’un clic pour faire disparaître. Combien d’écrits numériques ai-je détruit ? Sans doute infiniment plus que le papier que je préfère plier en huit au fond d’une cache à laquelle je ne toucherai plus plutôt que de mettre en place mon complexe processus de destruction physique à base d’eau pour qu’encre et papier ne fassent plus qu’un en une bouillie irrécupérable. Comme ce n’est plus tellement recyclable ça me fait un peu culpabiliser mais je ne me vois pas poser intactes certaines choses écrites dans la corbeille du papier.


12 = > Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?
Je perçois où les élans de Hjúki sont susceptibles de le mener, et dans quel état. Si c’est un solo, j’avoue que j’avais en tête une vague direction après sondé un peu son grand-père pour comprendre quel pouvoir d’influence ou de conviction il s’autorisait par rapport à la volonté de son Enkel. Toutefois, la réponse évidente de Hjúki vis-à-vis des circonstances auxquelles il était confronté a fait éclater une réaction, que j’ai écrite, et c’est pourquoi pour l’une des parties du solo le titre du Word dans mes fichiers n’a rien à voir avec le contenu. Ou disons que son Opa avait bien cristallisé une intention, mais il dû gérer une crise imprévue qui l’a écarté de son but initial. Je ne sais pas si je dirais que c’est de l’improvisation, c’est du moins ce qui s’impose. Si c’est partagé, eh bien je découvre comment chaque nouveau Pas du tiers impacte Hjúki. Et j’ai abandonné l’idée d’une quête runique complexe de ses origines qui aurait surtout exigé beaucoup de travail de ma part, pas tant en scénario qu’en préparation des cadres, des fonds, des indices, des symboles, de la langue, etc.

13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?
Version abrégée :
Non, du moins pas jusqu’alors.

Version longue :
Reducio
Je vais prendre pour exemple les débordements magiques de Hjúki ; et deux parallèles littéraires. L’un tiré de la saga Harry Potter et qui m’a agacé ; l’autre tiré d’une autre série littéraire avec lequel j’étais en phase à la lecture.

La magie est considérée comme liée aux émotions, si bien qu’à éclatement émotionnel éclatement magique dans cet univers, a priori.

Dans le tome III nous voyons Harry Potter faire éclater sa magie alors que sa tante Marge le provoque, elle gonfle comme un ballon, il s’échappe, et le ministère se charge de réparer tous les dégâts derrière lui. Il a donc agressé de sa magie une personne, aussi antipathique soit-elle, plus vulnérable que lui et moldue. Avec un tel déséquilibre des pouvoirs, c’est à qui possède la plus grande puissance de se contenir devant les piques des insignifiants. Car évidemment que sa tante n’avait pas de quoi se défendre face à cette forme d’énergie. Un chien vous fait un croche-patte : est-ce que, pour peu que vous en déteniez une, vous allez poser une bombe dans sa niche ? L’explosion d’Harry m’a un peu fait cet effet.

Dans le tome IV des Héros de l’Olympe, Nico di Angelo est confronté dans une scène à Éros qui le somme de faire face à ses sentiments, ce qui le conduira à un débordement renforcé par ses pouvoirs magiques. Mon impression de ce passage sera évidemment teintée de ma subjectivité, puisque je le trouve incroyable, avec un Personnage parmi mes préférés de tous ceux jamais lus. Il a à ce moment accumulé en lui et retenu ses émotions, ses ressentiments depuis si longtemps, scellés mais en même temps brûlants, au point d’en être ébouillanté de l’intérieur. Sans partager. Car pour lui, un fardeau ne se partage pas. Sa seule enveloppe doit supporter les luttes qui le traversent, ses conflits émotionnels, ses béances. Éros le confronte et lui demande une chose simple en apparence. Qu’il le sorte, qu’il le dise, ce qui est en lui. Il est accompagné d’un autre héros qui pense aussi que c’est une demande simple, qu’il lui suffit de le dire. Or, non. Pour qu’ils comprennent il déverse alors hors de lui en flots sombres de magie ses ressentis, ses souvenirs empreints de leur charge émotionnelle, ses blessures ; tout ce qu’il endure seul en lui-même depuis des mois, des années. D’une intensité quasiment suffocante pour autrui. Il a partagé sa noirceur, dans un geste incontrôlé, l’a même imposée. J’ai trouvé ce moment si juste, si parfait. Parce que je le comprenais.

Dans ses errances, dans ses retraits, dans ses retentions, dans ses effervescences, dans son intérêt pour les êtres discrets mais en somme si essentiels et dans d’autres aspects encore ; Nico m’est vraiment limpide. Je le comprends. C’est pourquoi j’ai aimé lire son débordement, j’en ai été touché ; alors que celui d’Harry face à sa tante m’a agacé et laissé dans l’incompréhension.

Alors non, les réactions de Hjúki ne peuvent m’exaspérer quand je les comprends. S’il est submergé, en Chaos, et qu’il fait ressortir cet indéfinissable qui l’envahit, même si quelqu'un est dans les parages, je saurais qu’il n’abuse pas de son pouvoir sur plus vulnérable que soi. Ce n’est pas dirigé, en admettant que le débordement de Harry l’était à sa façon contre sa tante. Son grand-père lui fait confiance en ces moments, pour retrouver l’Étincelle qui vaincra et percera les vents qui occultent.

Après tout, il faut bien que je le trouve quelque part dans l’En-Moi, donc il est normal que je le comprenne.


14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?
Voyager pour le lieu ou pour la compagnie ? L’Allemagne. Pour découvrir d’où vient son Opa, que voit-il alors ses yeux oscillent dans le lointain spatial et temporel...

15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?
Comment savoir qu’il s’agit de son amour s’il est caché ? Il arrive à un stade où il commence à être prêt à s’avancer vers des formes d’amour outre le filial qu’il a toujours entretenu avec son Opa.

16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?

10 févr. 2021, 11:12
Le sondage
1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?
2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.
3 => Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?
11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?


12 = > Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?

Réponse de normand, bonjour :bye: !
Je dirais :
- j'aime bien avoir un point de départ (l'installation d'un petit train géant par un camarade, le début d'une course d'orientation du cours de botanique, ...)
- quelques indications pour savoir ce que chacun veut explorer de son personnage dans ce RP.
Et puis ensuite j'improvise beaucoup (je commence à connaître mon personnage à l'usage donc en voyant une personnalité je peux me douter que la relation devrait être positive à l'issue de la rencontre mais tout dépend de ce qu'il se passe in fine...). Exemple : le premier RP avec Dawn dont il est très proche partait d'un conflit de famille et de maisons, c'était tout sauf vu à l'avance qu'ils allaient se dévoiler beaucoup et ainsi devenir amis. Même chose, il y a meilleur point de départ qu'un fou rire incontrôlé pour devenir ami avec l'autre (premier RP avec Henry). Quand je me suis joint à Leo lors des péripéties poudlariennes sous l'orage (un des plus beaux choix que j'ai fait, j'en suis ravi aujourd'hui), j'ignorais de même que les deux allaient partager beaucoup de moments ensemble par la suite. A l'inverse, confronter la bonne humeur de Jacob à la tristesse de Léna, devait conduire à la réconforter un peu, en réalité, cela a produit de l'incompréhension : imprévu au départ aussi !

L'imprévu ajoute un peu de piment je trouve : on clique vite sur le post... pour découvrir non seulement comment le partenaire écrit quelque chose mais aussi ce qu'il invente...


13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?

J'ai beaucoup d'attachement pour Jacob et paradoxalement, ce sont peut-être ses défauts qui me le rendent plus attachants (sa maladresse, son côté un peu téméraire) parce que ça le rend plus humain, pas tout à fait adulte non plus. Cela dit, le côté qui aurait pu me fatiguer le plus est son caractère actif : toujours en mouvement, en exploration... même si, avec lui, au moins, je ne m'ennuie pas. Un autre trait qui peut être fatigant est sa réactivité : il réagit un peu au quart-de-tour généralement (pas à attendre quinze ans de tout peser).
S'il s'agit avec cette question de pointer une difficulté en tant que plume, ce qui est compliqué, c'est qu'il ne pèse pas beaucoup ses choix et que j'aime bien écrire à la première personne, donc j'essaie parfois de repasser à la 3ème où je suis moins à l'aise pour avoir une perspective plus surplombante et plus éclairante sur son caractère. Sinon, il peut paraît un peu inexplicable.


14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?

Aller voir les aurores boréales comme Nils Holgersson ! Ou les steppes comme Michel Strogoff... Son premier choix se serait porté pour un voyage dans l'espace, mais à défaut...


15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?

J'utilise mon joker-qui-dérive-la-question. Il sort depuis mi-janvier avec July Dale (6ème année, Serdaigle), et il faut que je mette au propre tout cela dans les plus brefs délais, dès que j'en trouverai le temps.


16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?

De reconnaître des traits de personnalité, oui :yes: ! De me reconnaître intégralement, je ne crois pas (je suis une plume un peu choixpeaufloue, peut-être à tendance Poufsouffle (sur Pottermore), mais selon les tests et les questions qu'ils contiennent, je ne tombe pas souvent dans la même maison ; je ne me reconnais pas en tout cas dans les "personnages-types" des quatre maisons).

Si c'est reconnaître mon personnage (et non la plume), il a des proximités avec Leo Ginger et même étonnamment Alienor Delphillia (ce que je ne pensais pas du tout en arrivant). Avec des traits de caractère différents, bien sûr. Mais ce sont les deux personnages qu'il a rencontrés dont le caractère était je pense le moins éloigné.


17. Quelle est l'occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c'est difficile de départager) ?

Jacob, Jafini, MMG, Allez les Griffes ! (5ème année RP)

(présence fantôme)

28 févr. 2021, 23:31
Le sondage
1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?
Question étrange, à vrai dire, car tout dépend de la définition que l'on a de l'irréel. Ce qui est irréel n'est pas, donc je dirais : quel rapport peut-on avoir avec ce qui n'est pas ? Même les possibilités, les hypothèses, les rêves, sont réels. Tout ce qui est pensable est réel, l'irréel cesse de l'être sitôt qu'on l'envisage, donc... Je dirais qu'elle n'a pas de rapport avec l'irréel, puisque si elle avait un rapport avec, il cesserait d'être irréel. :wise:

2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.
Le jour où Kristen a avoué ses sentiments à Aude, bien entendu, et qu'elle a découvert que ses sentiments étaient partagés (et puis bisou-bisou, voilà). (Mercredi rising tide).

3. Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
Ce n'est pas une question d'accepter ou non : Kristen ne me laisse pas le choix ! Mes petites mimines sont à son service, quand je l'écris. Elle m'emmène où elle le souhaite, et non l'inverse.

4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
Elle regarderait les vagues en pensant que quelque part, elles tapent sur les falaises de sa vie passée. *violons*

5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
Je crois que l'écriture est bien l'endroit où l'on peut tout écrire, expérimenter toutes les émotions, des meilleures au pires. Alors, même si on n'y arrive pas, il faut essayer. Personnellement, je n'ai pas encore rencontré de soucis à représenter telle ou telle émotion, même s'il y en a certainement que je maîtrise mieux que d'autres.

6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
J'en parlais l'autre jour avec une éminente personnalité de mon entourage, puisque l'un de mes derniers RP en parle justement. J'ai longtemps cru que les peurs de Kristen étaient : les Inferi (et elle-même en Inferius), la faiblesse, la mort. Au fond, je crois que ce qui l'effraie le plus, c'est elle-même : la perte de contrôle, la folie. Elle l'aime, son pouvoir, mais elle a peur de le perdre autant qu'elle a peur de le posséder, à vrai dire.

7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
Qui n'en a pas ? Je ne saurais pas en exprimer là tout de suite, si ce n'est qu'au fond, elle les aime (avec un petit a), les sales gosses de Poudlard.

8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
Kristen aurait ingurgité un maximum de bouquins de niveaux bien supérieurs au sien, et aurait enchaîné les entraînements en DCFM. Quant au fait d'être sélectionnée, elle n'y aurait même pas réagi, car cela aurait été une évidence. Pourquoi l'urne n'aurait-elle pas choisie la sorcière la plus brillante de Poudlard ? 8) (Même si en vérité, je ne pense pas qu'elle aurait mis son nom dans l'urne, vu comment les choses étaient présentées. Nul besoin de se taper dessus pour déjà savoir qu'elle est la meilleure, elle n'avait cure de l'honneur de Poudlard, et à moins d'être très proche de l'un des trois gamins, elle n'aurait certainement pas risqué sa vie pour eux.)

9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
Eh bien, cela dépend du sujet ? Je peux parfois me sentir assez légère, mais il arrive aussi que les émotions de Kristen pèsent très lourd sur moi. Il m'est arrivé - il n'y a pas si longtemps - de pleurer en écrivant Kristen, de ressentir tout son mal être, ses peurs, sa colère... Et dans ces moments-là, je me sens assez vidée.

10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?
Peut-être La vérité sur mon père. En fait, il ne me tient pas spécialement à cœur, et je n'en suis plus spécialement fière, mais sur le moment, c'était un véritable exorcisme. L'écrire m'a fait énormément de bien, donc j'y tiens malgré tout.

11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?
Ça dépend ! J'aime la sensation du stylo qui glisse sur le papier pour former des lettres. Mais j'aime aussi écrire avec un clavier parce que j'ai l'impression de davantage me laisser aller.

12? Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?
J'aime partir d'une situation initiale et voir où le vent nous portera. Il m'est inutile de prévoir, car je ne peux pas prévoir les réactions de Kristen à tel ou tel événement, telle ou telle phrase...

13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?
Kristen ne m'exaspère pas. Je l'aime, et j'aime même ses défauts (que je n'aimerais chez personne d'autre : son intolérance par exemple devrait m'énerver, et son manque de tact... Mais c'est Kristen je lui pardonne tout !). Mais je dois admettre que j'aime bien me moquer gentiment de son incapacité à établir des liens sociaux avec la plupart des gens.

14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?
Des contrées lointaines, quasi-inconnues, avec une culture riche et pleine d'étrangetés pour nous autres, occidentaux enfermés dans nos certitudes.

15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?
Pas d'amour caché, non !

16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?
Je ne lis pas suffisamment de RP pour le savoir. Et je n'ai pas l'impression de m'être déjà reconnue dans les PJ/PNJ que j'ai lus/croisés. Sauf en Aude, bien sûr, parce que je suis belle, intelligente, douce... 8) :roll:

17. Quelle est l'occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c'est difficile de départager) ?
Découvrir, apprendre, travailler. Petit-déjeuner et dîner avec Aude. Explorer la réserve de la bibliothèque quand personne ne regarde. Un peu plus loin de Poudlard, mais dans le coin : passer du temps avec Chaofeng. Et aussi, quand elle trouve le temps, exprimer en secret son amour tout pipou pour les créatures magiques.

18. "Et si...?" Et si votre personnage avait choisi un autre chemin ? Choisissez un tournant dans la vie de votre personnage, une décision importante qu'il a prise, une rencontre qu'il a faite, et essayez d'imaginer ce qu'il se serait passé s'il avait pris une autre décision/n'avait pas croisé telle personne, etc.

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
~ if i wasn’t a narcissist i wouldn’t like me either ~

@Mentionnez-moi pour activer le Tabou

1 mars 2021, 10:49
Le sondage
1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?

Qu'est-ce que l'irréel ? Elle ne fait pas de distinction entre la réalité et ses rêves. Tout pour elle a raison d'exister, et donc, par conséquent, existe. Pour elle plus que pour les autres, l'irréel n'est rien qui ne puisse être franchi.

2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.

S'il s'agit d'un souvenir de Felicia, je crois qu'elle n'en a pas de spécialement préféré. Elle observe, elle apprend, elle se laisse aller où qu'elle soit, et elle profite toujours. Tout dépend de sa perception avec le recul, et elle varie souvent ; quelque chose de beau peut lui paraitre laid par la suite, et inversement.

3. Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?

Je ne sais pas où commence ma Protégée et où je me termine réellement, en tant que Plume. Elle se confond en moi, je me confond en elle, il m'est difficile de répondre à cette question. Je devrais la laisser prendre le pas sur moi, je le sais - c'est évident. Mais il est possible que je la retienne. Par peur ?

4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )

Elle courrait sur la plage, les pieds entre terre et mer jusqu'à ce qu'elle s'écroule, le corps sur le sable. Puis elle se laisserait porter par les flots.

5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?

Tout peut s'écrire. Sans difficulté, car j'écris ce que je ressens, et mes émotions se gravent sur le papier. Mon encre elle-même est faite d'émotions enchevêtrées.

6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?

Peur de l'abandon, je pense. Elle est présente en elle, mais pas sûr qu'elle s'en rende compte. Elle fuit en espérant malgré tout être rattrapée.

7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?

Elle a beaucoup de pensées. Aucune n'est secrète, mais aucune n'est révélée.

8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?

Elle n'aurait sûrement pas manifesté de surprise. Juste de la hâte, hâte de pouvoir enfin agir et mettre en œuvre ce qu'elle a appris. Elle s'enfermerait jusqu'au tournoi pour réviser, travailler sans relâche, mais sans écouter ni les conseils ni les avis. Et sans prendre la peine de manger ou dormir, bien sûr.

9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?

Dure question, Plume de Charlie. Je répondrais que je me sens Moi, et c'est tout.

10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?

Je n'en ai pas tant écris, je ne saurais donc pas dire. Tous sont beaux, et chacun a son charme.

11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?

J'écris souvent à la main lorsque je manque d'inspiration, même si le clavier remplace peu à peu le stylo ; j'ai toujours du mal à m'exprimer face à mon écran, alors que le papier et la plume me paraissent un cadre de mille et une histoires.

12? Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?

Les improvisations sont toujours pleines de surprises, alors je préfère me lancer sans savoir ce qui m'attend de l'autre côté. Hormis certains moments importants qui nécessitent tout de même une planification, je crois qu'on ne peut pas prévoir les réactions tant qu'on ne les a pas ressenties.

13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?

Je n'arriverais pas à répondre à cette question sans m'égarer, je pense. Je passe en choisissant la facilité.

14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?

Elle aime découvrir. Alors chaque voyage est pour elle un idéal, à commencer par celui qu'elle entreprend en pensée.

15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?

Le terme "amour" est très vague pour elle. Que signifie-t-il ? Elle l'a peut-être déjà éprouvé, mais
jamais en mettant un nom dessus. Et puis, elle ne cache rien. Elle ne dit rien, mais elle ne cache rien non plus.

16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?

Je ne lis pas assez ici pour répondre à cette question. Ou alors, je me reconnais en tant de personnes que je serais incapable de toutes les nommer.

17. Quelle est l'occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c'est difficile de départager) ?

Sans doute aller courir dans le parc, s'asseoir sur les rives du lac avec un bouquin ou de la musique... Quoi qu'il en soit, rester à l'extérieur.

18. "Et si...?" Et si votre personnage avait choisi un autre chemin ? Choisissez un tournant dans la vie de votre personnage, une décision importante qu'il a prise, une rencontre qu'il a faite, et essayez d'imaginer ce qu'il se serait passé s'il avait pris une autre décision/n'avait pas croisé telle personne, etc.

Voyons. Et si... avant même sa naissance, son père n'aurait pas abandonné sa mère ? Elle ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui, c'est certain. Son caractère, ses idées, ses points de vue, tout a été modelé comme elle a vécu. Et, évidemment, elle a vécu dans un vide qui lui paraissait comblé. Alors, peut-être que son histoire comme on l'imaginerait dans ses grandes lignes n'aurait pas beaucoup changé, mais elle si. Profondément. Et peut-être pas en bien.

19. Avez-vous déjà trouvé une œuvre d'art (musique, dessin, peinture etc...) qui décrirait votre personnage ? Ou du moins son état d'esprit à une période donnée ?
Dernière modification par Felicia Luke le 27 avr. 2021, 15:46, modifié 2 fois.

évanaissance

7 mars 2021, 19:36
Le sondage
1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?

L'irréel, c'est ce qu'elle vit. D'où la complexité de son Être. Difficile de vivre dans une réalité qui ne nous semble pas réelle. Elle l'est, pourtant.

2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.

Autrement dit, faites voler votre Cœur en éclat pour rentrer des Danses dans des Cases.
Hm.
Je ne m'infligerai pas ce supplice.
Il y a des Plumes avec qui j'ai Voyagé en Profondeur ; ces Plumes là Savent.
Cela suffit, à mon sens.

3. Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?

Il fut un temps où j'étais en conflit intérieur à ce sujet ; je ne supportais pas de ne pas pouvoir tenir Hannah dans ma Main. Aujourd'hui, je l'accepte. Car elle le Doit, comme tu le dis, chère Plume de Circéia.

4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )

(Moi, ça ne me fait pas rêver. Pardon, je m'égare).
Elle... Mourrait.

5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?

Oh, j'aime cette question. La Joie, l'Euphorie, sûrement. Mais ne t'en fais pas, Plume d'Aelle, je m'en vais tout de suite à la rencontre ces émotions pour pouvoir un jour les écrire plus en détail.

6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?

Elle n'a pas peur (dit la Protégée).
Hannah a peur de ses Failles ; elle se réfugie dans les Coutours pour se donner l'impression de ne pas en avoir. Merlin ! Quelle erreur.

7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?

C'est bien possible. Mais tu sais, Plume d'Adaline, à dire vrai, je n'en sais pas plus que toi. Hannah est muette comme une tombe.

8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?

Combien d'heures de sommeil compte Hannah en moyenne par nuit ? Six ? Eh bien retirez encore six heures et voilà sa réaction ; je vous laisse deviner sa préparation.

9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?

Je ne me complait ni dans la légèreté ni dans la chape de plomb ; je Plonge dans ma Protégée durant chaque Pas. Si je devais décrire ce que je Ressens alors — Merlin ! les Mots sont si petits d'un coup ! — je dirais que c'est de la Fascination. Car le Monde des Mots est fascinant, n'est-ce pas.

En somme, lorsque j'écris, chère Plume de Charlie, je vis hors du poids : je ne me sens pas léger ou lourd, je me sens, tout simplement.

10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes lae plus fièr.e ?

Toutes mes Danses ont une place dans mon cœur ; même celles que j'exècre. Chacune m'a permis de progresser, de découvrir des Plumes (ainsi que leur Profondeur), de Ressentir. Comment puis-je en sélectionner une seule ?!
Cela m'est tout bonnement impossible.
Une seconde fois, je m'abstiens, Plume d'Harriet.

11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?

Oh.
Oh oh...
Quelle belle question nous avons là !
En ce qui me concerne, cela dépend de ce que j'écris. Une Danse, j'ai plus de facilité à l'écrire par le biais d'un écran (ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien à ce jour). Le reste, je l'écris à la seule force de ma Main (et de mon cœur).

12. Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?

Je ne scénarise rien : tout est laissé à Hannah.
Le lieu, l'humeur, le temps, la date ; tout !
Moi, les Danses, je m'y jette Plume et Âme. Je ne choisis rien ; je Ressens. Je ne cherche pas à deviner ; je Vois. Je n'ai pas de parapluie ; je me prends chaque fois un Orage d'émotions, une tempête de sentiments en pleine figure et vous savez ce que je fais ? Je souris.

13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé.e, une façon qu’iel a de réagir qui vous exaspère ?

Exaspération est peut-être une hyperbole pour décrire ce que je ressens lorsqu'Hannah va être froide ou pire. Je suis plutôt attristé, parfois, par certains aspects des son caractère. D'un autre côté, je me vois difficilement lui reprocher des choses qui se reflètent en moi. Je pense que je la Regarde, sans jugement particulier à vrai dire.

14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?

A ce jour, Voyager n'est rien aux yeux d'Hannah ; c'est tout pour ma part. Enfin, peut-être pas tout mais beaucoup, dirons-nous.

15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?

Ce qui est celé aux confins de l'Âme, on ne le révèle pas.

16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?

Je me suis déjà ressenti dans un fragment de personnage ; c'était assez frappant. Vous lisez, accoudé.e à votre table, les Yeux dans les Mots et les Mots dans votre Cœur, et d'un coup, PAF ! vous prenez une gifle dans la figure. L'Enfant dont vous lisez l'histoire a quelque chose de commun avec votre Âme. Quelle sensation envahissante et puissante ! Elle emplit tout votre Être.

17. Quelle est l'occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c'est difficile de départager) ?

Pourquoi vient-on à l'école ?
— Pour Travailler.
— Faux. Pour Apprendre.

Hannah Apprend. Et j'Apprends en même temps qu'elle.

18. "Et si...?" Et si votre personnage avait choisi un autre chemin ? Choisissez un tournant dans la vie de votre personnage, une décision importante qu'il a prise, une rencontre qu'il a faite, et essayez d'imaginer ce qu'il se serait passé s'il avait pris une autre décision/n'avait pas croisé telle personne, etc.

Cette question que vous posez, Plume de Kristen, je l'estime beaucoup, sachez-le.

Alors.
Imaginons qu'Hannah ne croise pas sur son chemin Aristid, au beau milieu de cet été 2045.
Chute vers les Abysses.
Noyade dans le Styx.
Elle suffoquerait incessamment, perdue dans les Tréfonds de Ténèbres que je ne saurais nommer.
Honnêtement, cela aurait été extrêmement difficile pour elle je crois. Je me cache derrière un amas de métaphores pour cacher mon effroi quand je songe à son Histoire sans Aristid. Ce dernier a apporté une Lumière, une Lanterne comme je me plais à le dire, qui a guidé Hannah dans l'obscurité. Elle n'a pas fui les Ombres ; elle danse avec Elles. En cela Hannah et moi avons des trajectoires parallèles.

19. Avez-vous déjà trouvé une œuvre d'art (musique, dessin, peinture etc...) qui décrirait votre personnage ? Ou du moins son état d'esprit à une période donnée ?

Il est des fois où Hannah ressent un Gouffre en elle ; dans ces moments, son for intérieur ressemble un peu au tableau La Colonne brisée de Frida Kahlo. Attention, le tableau pourrait heurter votre sensibilité. D'ailleurs, je vous encourage très vivement si ce n'est pas déjà fait, à Explorer la vie haute en Couleurs de Frida Kahlo.

20. Offrez-moi, chère Plume, une énigme digne du Sphinx.


Désormais, mes Valises sont prêtes.
Adieu donc.



*Ellipse*

deux univers en expansion

7 mars 2021, 19:54
Le sondage
1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?
2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.
3 => Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?
11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?
12 = > Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?
13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?
14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?
15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?


16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou –(NJ) écrit ici ?
En partie, quoique… Je vais supposer que le Conteur a plus de chances de se retrouver pleinement en une Plume, en partie seulement en un Personnage. Tout en pouvant aussi déjà sentir l’Harmonie d’un Personnage avec mein Mond, sans être parfaitement semblables. Pas besoin que ce soient deux diapasons, deux la, pourquoi pas une quinte juste ou son renversement en consonance parfaite ; ou même le son plus plein et riche des consonances imparfaites par la sixte ou son renversement. D’ailleurs, pour peu que l’un ait un la baroque et le tempérament qui va avec, l’autre un la romantique en tempérament égal ; le projet polyphonique tombe à l’eau, à moins de réaccorder toutes les cordes de l’un des instruments. Je dévie de la question, à savoir moi me reconnaissant en… À défaut de pouvoir établir une liste exhaustive, allons déterrer le plus ancien souvenir, datant de plusieurs années maintenant. Darcy Crown est la première à m’avoir suscité des pensées telles que « Ah oui, comme moi… » en la lisant ; parmi les –(NJ) donc. En partie toutefois, car en creusant un peu j’ai pu constater sa remarquable habilité à faire des fiches de cours ou de révisions, aux antipodes de moi qui profite d’une mémoire qui ne différencie le détail de l’essentiel et de ma vélocité en prise de notes pour réviser des cours reportant un propos intégral, mot pour mot. Elle a aussi une certaine habilité à faire du script situationnel en direct que je n’ai pas, mes scripts sont plutôt des traductions de pensées qui sont rarement en un français compréhensible à leur état naturel – j’ai toujours eu de la peine avec le concept de s’exprimer en une unique langue ; puisque chacune a ses limites, ses impossibles, ses inexprimables. En somme, certaines subtiles convergences et une immense divergence pour les capacités de hiérarchisation, de tri et de tentative d’anticipation des réactions humaines. Ou disons plutôt que capacités elle semble faire plus d’efforts en ce sens.

17. Quelle est l’occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c’est difficile de départager) ?
Contempler son Monde intérieur, se sonder ; éclairé de la lumière Lunaire, bien sûr.

18. « Et si...? » Et si votre personnage avait choisi un autre chemin ? Choisissez un tournant dans la vie de votre personnage, une décision importante qu'il a prise, une rencontre qu'il a faite, et essayez d'imaginer ce qu'il se serait passé s'il avait pris une autre décision/n'avait pas croisé telle personne, etc.
Par mon seul retour il a dévié, à l’origine il disait non à Poudlard. Quelle est donc la réalité alternative ou parallèle ? Devrais-je considérer que le « et si » s’accomplit par là ou devrais-je développer ce qui aurait été s’il était resté sur son refus ? En l’occurrence il aurait renoncé à la pratique de la magie à la baguette, sans que ce ne soit tellement un manque pour lui et aurait suivi un enseignement à la maison, bien mieux personnalisé à ses besoins et à ses aspirations magiques ou non. En fait, avant le « il disait non à Poudlard », j’avais bien essayé de l’y écrire mais ça avait donné une telle scène d’horreur que ce qui avait germé en tant que réalité a dû être publiée sous forme onirique un an plus tard. En somme : peut-être, puis non, puis essayons ? Je ne saurais vous dire quel est son niveau de réel puisque justement j’ai toujours écrit des Héros très oscillants sur la limite entre le vrai et l’illusion ou le rêve ou autre forme alternative de perception du Monde. Hjúki est un être quantique si je puis utiliser une telle comparaison, en deux phases superposées à la fois. Parcourant à la fois la voie qu’il suit et celle qu’il ne suit pas. Quand vous le lisez, vous ne pouvez savoir s’il faut prendre le sens littéral ou si en somme tout n’est qu’une complexe Imagerie vous dupant car construite à partir d’éléments de réel.

19. Avez-vous déjà trouvé une œuvre d’art (musique, dessin, peinture, etc.) qui décrirait votre personnage ? Ou du moins son état d’esprit à une période donnée ?
Hum… Est-ce vraiment un avantage d’avoir une vue d’ensemble sur toute l’Histoire de la Musique occidentale ? La playlist qui en découlerait serait interminable. Les poèmes symphoniques sont intéressants en ce sens car certains narrent très bien des Héros. Des musiques plus intimes, en ensemble réduit ou avec moins de voix pourraient aussi correspondre. Ah ! Tellement de notes, de nuances, de tons musicaux sont exprimables et ont été exprimés par la foule des compositeurs dont nous portons l’héritage ! Je pourrais passer en revue, entendre mille airs et tenter de pointer du doigt ses motifs musicaux, mais ce serait un travail digne des Danaïdes. Sans doute même qu’une vie entière ne suffirait à tout écouter. Pour faire simple : oui, il est Symphonique. Pour les autres arts, là encore des Héros mythiques, romanesques, contesques lui sont inspirants mais il serait irréaliste de tenter le disséquer en lamelles de laboratoire pour mettre en évidence tout ce dont il pourrait bien être porteur et dont l’écho se réverbère dans une œuvre livresque ou dans une représentation visuelle. Et même quand je vois certaines choses de lui, j’hésite longuement avant de le poser vraiment sur le papier, d’où les illustrations de ma main autour de Hjúki très rares. Il baigne comme un poisson dans l’eau au sein des mots desquels je l’entoure ; pour former une œuvre d’art d’une autre nature c’est délicat, moins naturel, mais si je le lie ainsi c’est que c’est puissamment lui à ce moment.

20. Offrez-moi, chère Plume, une énigme digne du Sphinx.
Une sacrée coïncidence, quelques minutes après avoir été amené à écrire à une Plume de ce Monde que je détestais les énigmes.
Je pourrais choisir la voie de l’orgueil et répondre : Moi.
Je pourrais choisir la voie du langage codé ou secret et vous balancer le texte en grec ancien de l’énigme de la Sphinge de l’une des sources du mythe d’Œdipe.
Je pourrais choisir bien d’autres voies encore.
Comme je ne plaisantais pas en affirmant détester l’énigme, je vais choisir la voie de la facilité, et pomper une énigme qui traîne dans mes archives et que je n’avais encore jamais soumise à quiconque, je crois, en vers croissants :
Bornée, mais non limitée,
Jamais découverte au présent,
Elle se révèle par fragments
1. « C’est diablement divin ! » : vous est-il déjà arrivé de jurer sous l’effet de ce que votre partenaire a écrit ou même de ce qu’il ou elle vous a permis d’écrire ?

12 mars 2021, 19:16
Le sondage
1. Quel est le rapport de votre Protégé.e avec l’irréel ?
Hmm. Elle aime l'irréel. Elle le trouve fascinant.

2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.
Je ne sais pas si je pourrais n'en choisir qu'un seul. Chacune de mes Danses ou Valses a laissé ou laisse en moi un souvenir particulier, que ce soit une émotion ou une sensation. Je n'essayerai pas de les classer, de toute manière je n'y arriverai pas.

3. Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
Il le devrait, en effet. Et il le fait. Alyona est fortement mêlée à moi. Pourtant, quand j'écris, il n'y a plus qu'Elle.

4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
Ah cela m'étonnerait qu'Alyona aille à la plage un jour ! Pourquoi se confronter à ses peurs quand on peut les éviter et s'en cacher ? Cependant, si elle était à la plage, je pense qu'elle resterait pétrifiée de terreur face à l'immensité aussi belle que dangereuse de l'Océan.

5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
À vrai dire, je ne sais pas vraiment. J'arrive globalement à toutes les écrire quand je les ressens. Or, souvent, quand j'écris, ce que ma Petite ressent, je le ressens aussi. Certaines émotions sont plus difficiles à écrire quand elles sont trop fortes et brutales et qu'elles me bouleversent tout autant qu'elles bouleversent mon personnage. Cependant, il n'y a pas (à ma connaissance) une émotion que je n'arrive pas à écrire.

6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
Peut-être ne pas pouvoir changer les choses ou ne pas avoir un impact dans la vie de celleux qu'elle aime ? Peut-être une peur de ce qu'elle ne peut pas comprendre et prévoir ? Je ne sais pas exactement.

7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
Nous en avons toustes. Donc oui, Alyona en a quelques-unes. Mais elles resteront secrètes, juste entre Elle et Moi. Quelques-unes certainement juste pour Elle.

8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
Ahh ! Alyona serait terriblement terrifiée. Elle l'est déjà sans être sélectionnée alors en l'étant...! Je pense qu'elle chercherait d'abord à accepter les faits et à se résigner. Ensuite, elle tenterait de se battre pour avoir ses chances et essayer de survivre au Dominion.

9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
Je suis, la plupart du temps, lourde d'émotions quand je la fais vivre avec mes Mots. Parfois, il m'arrive d'être aussi légère qu'une plume quand la Danse m'emporte, comme le vent emporterait une plume, loin de tout.

10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?
Ma réponse sera semblable à celle de la question deux. Toutes mes Danses et mes Valses me tiennent à coeur, ne serait-ce que pour tout ce qu'Alyona m'a fait ressentir durant ces Écrits. Je ne saurais pas choisir, cela me semble trop compliqué.

11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?
Principalement dactylographiée. Étrangement, l'écriture manuscrite m'emporte moins que l'écriture dactylographiée. Cependant, je n'écris peut-être pas assez en écriture manuscrite pour comparer les deux.

12? Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?
Je préfère les Danses avec un contexte. Ensuite, j'aime que tout soit libre. De toute manière, prévoir en amont est inutile avec Alyona ; elle arrive toujours à me surprendre dans ses actes !

13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?
Ah...! Sa colère exagérée dès qu'elle entend le mot "étoile". J'en sais globalement la raison mais je trouve sa colère trop grande envers de simples étoiles.

14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?
Un voyage dans ses rêves ? Je crois que retourner en Russie lui ferait extrêmement plaisir.

15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?
Bien sûr, elle est terriblement amoureuse de la Magie.

16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?
Étant donné que j'ai déjà du mal à me connaître, il m'est difficile de me reconnaître.

17. Quelle est l'occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c'est difficile de départager) ?
Apprendre et sourire sont ses occupations préférées. Je crois que ce sont aussi les miennes.

18. "Et si...?" Et si votre personnage avait choisi un autre chemin ? Choisissez un tournant dans la vie de votre personnage, une décision importante qu'il a prise, une rencontre qu'il a faite, et essayez d'imaginer ce qu'il se serait passé s'il avait pris une autre décision/n'avait pas croisé telle personne, etc.
C'est une question difficile ! Imaginons qu'Alyona soit née Cracmol. Dans ce cas, elle n'aurait pas été à Poudlard, n'aurait pas pu apprendre et découvrir la Magie et n'aurait jamais reçu sa lettre d'admission. Ses parents auraient pensé jusqu'au dernier moment qu'elle serait une sorcière puis ils auraient été fortement déçus. Et elle... Je suppose qu'elle n'aurait pas les mêmes possibilités pour son avenir. Peut-être qu'elle serait plus proche des moldus. Peut-être qu'elle serait plus heureuse et défendrait une cause. Peut-être qu'elle reprendrait la serre de sa grand-mère et s'en occuperait à son tour. C'est ce qui me semble être le plus probable. Elle aurait aussi peut-être été moins proche d'Anaë, séparées par leurs évolutions et par le temps.
Je ne saurais pas imaginer d'autres choses, j'ai parfois du mal à ressentir et à voir de mon point de vue les événements qui l'ont changé.

19. Avez-vous déjà trouvé une œuvre d'art (musique, dessin, peinture etc...) qui décrirait votre personnage ? Ou du moins son état d'esprit à une période donnée ?
Ah ! Oui, certainement. Parfois, je reconnais Alyona dans cette chanson. Il m'est aussi arrivé de la reconnaître dans des œuvres telles que des dessins ou des peintures mais il m'est difficile de m'en souvenir.

20. Offrez-moi, chère Plume, une énigme digne du Sphinx.
Chère Ombre, voici mon énigme pour toi :

Je suis ô combien désiré par les Humain.e.s,
On admire celleux qui pensent me posséder,
Je suis comme un Trésor que certain.e.s choisissent de transmettre,
Pour d'autres, je ne suis pas important,
Je suis celui qui ne cessera de se développer et de s'accroître avec le Temps et le Travail,
Qui suis-Je ?


1. « C’est diablement divin ! » : vous est-il déjà arrivé de jurer sous l’effet de ce que votre partenaire a écrit ou même de ce qu’il ou elle vous a permis d’écrire ?
Cela m'est déjà arrivé, en effet. Cependant, cela m'est plus souvent arrivé sous l'effet de ce que maon partenaire avait écrit. Celleux qui sont concerné.e.s se reconnaîtront.

2. Qu'est-ce qui, selon vous, rend votre Protégé.e unique ? Je ne parle pas ici de ce qui différencie votre protégé.e des autres mais bien de ce qui lae rend unique pour vous.

#466962Sixième Année RP

13 mars 2021, 23:15
Le sondage

1. Quel est le rapport de votre Protégée avec l’irréel ?
2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.
3 => Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?
11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?
12 = > Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?
13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?


14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?
Un long voyage pour découvrir les secrets du Monde, un tour du monde surement

15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?
Si c'est le cas, le but est qu'il reste caché.

16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?
Pas plus tard qu’y'a cinq minutes, j'ai tendance à facilement m'identifier à un personnage alors je dirais que c'est fréquent au moins sur certaine partie

17. Quelle est l'occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c'est difficile de départager) ?
Je dirais que c'est découvrir, avec les balades, il aime les grands bols de Nature

18. "Et si...?" Et si votre personnage avait choisi un autre chemin ? Choisissez un tournant dans la vie de votre personnage, une décision importante qu'il a prise, une rencontre qu'il a faite, et essayez d'imaginer ce qu'il se serait passé s'il avait pris une autre décision/n'avait pas croisé telle personne, etc.
Peut être que s'il ne s'était pas fait prendre son piano plus jeune, peut être serait il quelqu'un de plus doux, de moins "crénelé". Il serait certainement moins renfermé et moins fragile aussi.

19. Avez-vous déjà trouvé une œuvre d'art (musique, dessin, peinture, etc.) qui décrirait votre personnage ? Ou du moins son état d'esprit à une période donnée ?
Pas réellement, il possède de nombreuses facettes et jusqu'alors aucune oeuvre que j'ai vue ne permet de remplir les multiples facettes qu'il possède.

20. Offrez-moi, chère Plume, une énigme digne du Sphinx.
Un homme est retrouvé pendu dans une pièce totalement vide, sans aucun meuble. À terre il y a seulement une flaque d'eau. Comment est-il mort ?

1. « C’est diablement divin ! » : vous est-il déjà arrivé de jurer sous l’effet de ce que votre partenaire a écrit ou même de ce qu’il ou elle vous a permis d’écrire ?
Comme la Plume au-dessus, cela m'arrive rarement quand il s'agit de mes propos, mais surtout de jurer en voyant ce que répondent mes partenaires d'écriture

2. Qu'est-ce qui, selon vous, rend votre Protégé.e unique ? Je ne parle pas ici de ce qui différencie votre protégé.e des autres, mais bien de ce qui lae rend unique pour vous.

Sans aucune hésitation, sa fragilité, sa sensibilité, Henry est un château de cartes qui oscille au gré du vent.
3. Quel est l'endroit préféré de votre Protégé à Poudlard, celui dans lequel il se sent bien ?

2e année RP/ Code coleur : #3d85c6

19 mars 2021, 09:44
Le sondage
Après le rappel de Diane hier, c'est parti !

1. Quel est le rapport de votre Protégé avec l’irréel ?
Il aime beaucoup ! Il adore inventer. Pour lui, améliorer une situation passe par la projection dans une situation meilleure et la mise en pratique d'un plan préalable. Les qualités de réflexion et l'opiniâtreté de Craig dans l'effort intellectuel le distinguent. (Un concierge digne de Serdaigle, en somme !)


2. Racontez-nous votre meilleur souvenir en RP.
Je crois que Lexa nettoyant les coupes de Poufsouffle et Elizabeth celles de Serpentard promet d'être jubilatoire :). Ce qui est aussi lié au talent d'écriture de ces deux plumes que je suis ravi de retrouver dans un nouveau RP ! Le RP s'appelle : "La retenue instruit-elle ?" et suit "L'idée du siècle ?". Pas sûr que l'infraction ait été l'idée du siècle mais le fait de participer à ce RP, oui :P


3. Acceptez-vous de laisser votre personnage prendre le pas sur vous ? Car il le devrait, non ?
Oui. Je n'ai jamais exercé le rôle de concierge, n'ai aucune origine irlandaise et n'ai pas la personnalité de Craig (et n'ai même pas les cheveux roux :ninja:). Pourtant, j'écris dans la peau de Craig, irlandais, concierge, influencé par son expérience en Chine, doté d'une certaine personnalité.


4. Que ferait votre personnage s’il était actuellement à la plage ? (Ça me fait rêver ! )
Il examinerait la force de l'eau et la force du vent : deux éléments intéressants à exploiter pour ses prochains plans d'objet magique ou moldu. C'est une vraie faiblesse du personnage : sa difficulté à se détacher de ses ambitions professionnelles et à prendre du temps pour se détendre, sans y réfléchir, sans penser à l'utilisation qu'il fera du cadre qu'il observe dans ses recherches... (#problèmedeSerdaigle)


5. Y a-t-il une émotion que vous ne savez pas ou ne pouvez pas écrire et pourquoi ?
C'est officiellement une colle :lol:. J'aimerais bien écrire la honte ou la jalousie, à l'occasion, des zones que je n'ai pas encore explorées. C'est difficile d'extraire une émotion ainsi, d'autant que derrière un seul nom : "jalousie" par exemple se cache une multitude d'états en vérité :thinking:


6. Quelle est, à votre sens, la plus grande peur de votre personnage (même si il ne se l'avoue pas forcément à lui-même) ?
La peur de l'échec professionnel. C'est un personnage très ambitieux. Sa volonté insatiable de réussite contient peut-être une pointe de peur de ne pas atteindre de grands objectifs. Et ainsi, de ne pas prouver sa valeur, lui le Sang-Mêlé assez taiseux qu'on a peu remarqué à Poudlard si ce n'est par ses résultats scolaires brillants. Ses résultats sont sa source de fierté.


7. Votre personnage a-t-il une/des pensée/s secrète/s ?
La plupart le sont. Il se confie très peu, étant assez solitaire et peu porté sur les grands épanchements sentimentaux. Ce qui peut faire le charme du personnage, aussi, empreint de mystère.


8. Votre personnage a été choisi par l'Urne Noire, comment réagit-il / se prépare-t-il ?
Je pense que Craig ne se serait pas présenté (il est prudent, et il a une p'tite tendance à s'intéresser à son destin avant de se préoccuper de celui des autres - encore une fois pas très Poufsouffle :disguise:), mais supposons. Dans ce cas, il aurait renforcé ses acquis et aurait approfondi encore sa maîtrise des matières à baguette et passé de longues heures à la bibliothèque (comment ça, c'est ce qu'il faisait au naturel :roll: ?).

Si la question est quelle préparation l'aurait le plus aidé dans la perspective d'aller dans le Dominion, une faiblesse à combler avant de s'y rendre aurait été le fait de compter quasiment que sur lui et de se méfier beaucoup. Un point faible sur lequel il n'aurait pas travaillé spontanément, cela dit.


9. Chère Plume — lorsque vous écrivez votre protégé.e — vous sentez-vous aussi légère qu’une Plume ; ou bien est-ce l'inverse ?
:hypno:
Aucune idée.


10. Quel est, à l'heure actuelle, le rp qui vous tient le plus à cœur ou dont vous êtes le/la plus fièr.e ?
Je n'ai pas suffisamment d'expérience RP avec ce personnage pour en distinguer un. Mais j'ai bien aimé l'intervention en tant que Rusard dans un RP d'Eileen Adams et Alexandre Bellanger : "Farce et sauvetage" par exemple :)


11. Écriture manuscrite ou dactylographiée ?
Dactylographiée, plutôt. Mais je pourrais faire manuscrit, ce ne serait pas une source de gêne.


12. Préférez-vous les rp scénarisés en amont ou l’improvisation totale ?
J'aime bien avoir un plan de départ (telle situation, tels ou tels éléments intéressants pour le développement du personnage que j'aimerais introduire à un moment ou un autre) et ensuite le modeler largement selon les surprises que le RP réserve. L'essentiel pour moi, c'est la cohérence du RP, même si les idées du départ sont évoquées plus tard, dans un autre écrit.


13. Y a-t-il un trait de caractère de votre Protégé(e), une façon qu’il ou elle a de réagir qui vous exaspère ?
Il me fait sourire, ce personnage, avec son ironie cinglante et sa lassitude anticipée. Je n'aimerais pas forcément le fréquenter IRL, mais je l'aime bien, en tant que personnage. Et cela s'accroîtra à l'usage, j'espère !


14. Quel serait le voyage idéal de votre Personnage ?
Bouh. C'est un jeune homme qui apprécie le calme d'un bureau ou d'une bibliothèque et n'a pas l'âme d'un explorateur (plutôt Hermione qu'Harry Potter). Cela dit, il a beaucoup appris de son année en Chine qui lui a fourni des clés de réflexion. Peut-être les Etats-Unis pour avoir une autre approche que l'européenne et l'asiatique ? Après "Emily in Paris", voici "Craig in New York" T-)


15. Votre protégé(e) a-t-il ou elle un amour caché à Poudlard ou ailleurs ?
Contrairement à mon précédent personnage pour lequel ce n'est pas si évident émotionnellement qu'il veut bien le croire, quelle fierté de dire qu'avec celui-là tout est simple : pas d'amour en vue ! Samuel vise juste en le taquinant dessus à Pré-au-Lard :lol:
Situation amoureuse de Craig :

Mais encore une fois, Craig n'est pas un sentimental, il peut vraiment manquer d'empathie envers les autres et aurait vraiment très difficilement pu atterrir à Poufsouffle par exemple ^^. La difficulté est au moins autant de ne pas connaître de jeunes gens desquels il pourrait tomber amoureux que de ne pas s'intéresser à ces sujets.


16. Vous est-il déjà arrivé de vous reconnaître, au moins en partie, en un Personnage-(J) ou -(NJ) écrit ici ?
En partie. Ma personnalité est joyeusement répartie entre les quatre maisons IRL : de caractère ambitieux, réfléchi, franc, persévérant. Bienvenue dans le royaume des Choixpeauflous :lol: !


17. Quelle est l'occupation préférée de votre personnage à Poudlard (ou ses occupations si c'est difficile de départager) ?
Faire des recherches sur les objets moldus et magiques dans son bureau au calme. Craig souhaite devenir un chercheur renommé et rédige des articles. Peut-être à l'avenir se lancera-t-il dans des travaux de recherche encore plus conséquents.


18. "Et si...?" Et si votre personnage avait choisi un autre chemin ? Choisissez un tournant dans la vie de votre personnage, une décision importante qu'il a prise, une rencontre qu'il a faite, et essayez d'imaginer ce qu'il se serait passé s'il avait pris une autre décision/n'avait pas croisé telle personne, etc.
J'aime beaucoup cette question ! Si mon personnage n'avait pas été à Magifac'créa (section inventeur d'objets magiques) mais à la fac d'histoire de la magie avec laquelle il avait hésité... peut-être alors que son esprit serait moins scientifique à l'heure actuelle où il pense beaucoup comme un ingénieur. Il se serait peut-être intéressé davantage aux personnes qu'aux objets. Il ne serait peut-être pas devenu concierge à Poudlard. Difficile de le savoir ! (C'est une bonne raison d'emprunter le retourneur de temps, pour tester l'hypothèse, non :P ?)


19. Avez-vous déjà trouvé une œuvre d'art (musique, dessin, peinture, etc.) qui décrirait votre personnage ? Ou du moins son état d'esprit à une période donnée ?
Pas immédiatement. Mais c'est toujours très sympa de découvrir les musiques des aventures des autres T-)


20. Offrez-moi, chère Plume, une énigme digne du Sphinx.
Je passe !


1. « C’est diablement divin ! » : vous est-il déjà arrivé de jurer sous l’effet de ce que votre partenaire a écrit ou même de ce qu’il ou elle vous a permis d’écrire ?
Admirer, oui. Être captivé, aussi. Surpris. Emu. Fortement intrigué. (Je parle avec ces adjectifs de toute mon expérience de plume comme Craig est un personnage récent et que je n'ai pas écrit une gamme aussi large avec lui.) Mais qualifier de divin, non, je ne crois pas.


2. Qu'est-ce qui, selon vous, rend votre Protégé.e unique ? Je ne parle pas ici de ce qui différencie votre protégé.e des autres, mais bien de ce qui lae rend unique pour vous.
Chaque personnage qu'on joue est unique, parce qu'on ne trouvera pas d'autre association de la même plume avec le même personnage. Je n'ai pas d'autre réponse.


3. Quel est l'endroit préféré de votre Protégé à Poudlard, celui dans lequel il se sent bien ?
Son bureau (et quand la pièce n'est pas aspergée de bombamousse, encore plus :P !). La bibliothèque ne figure pas loin dans ses lieux préférés non plus, notamment la réserve de la bibliothèque.


[quote]
4. Si votre protégé avait la capacité de faire apparaître un patronus corporel, une idée de la forme qu'il prendrait ?

Ex-champion des couvre-feux aux cheveux couleur de feu.
Ex- "brick in the wall" de l'EE.