Inscription
Connexion
14 mai 2018, 12:25
 Tournoi  Tribune de la Première Épreuve
Information
Ce sujet sera verrouillé le samedi 19 à 12h.

PNJ du Maître du Jeu (contacter directement le Maître du Jeu)
19 mai 2018, 03:29
 Tournoi  Tribune de la Première Épreuve
Image



Je sens le vent se déchainer entre mes doigts.

Là, bien concentrée, la rafale siffle en glissant sur ma peau et en grésillant dans ma tête ; beaucoup trop fort, si fort pour oublier tout ce qui a été dit, tout ce qui a été fait. Ma tête se lève, et je m'observe à travers les Autres. Pas comme dans un miroir, mais comme dans un boule de cristal. Je suis déformée.
C'est bizarre, je ne vois rien d'autre que le vent entre mes doigts ; il est coloré de bleu. Du beau bleu. Dans le cristal, mes doigts sont si recroquevillés et tordus qu'ils me font penser aux pattes d'une araignée crevée. *Oh*. Oh ? Une autre couleur. Du rouge.
Du rouge collé sur ma peau : si moche. Je ne l'aime pas, et le rouge ne m'aime pas non plus. Le vent me fait mal, mais je le supporte. D'autres doigts sont entortillés aux miens, étrangers ; entre ceux-là, le vent ne passe pas. Le vent les contourne sans en avoir conscience, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde, comme si c'était ainsi et pas autrement. Une unique solution. Unique. Unique. Et je ne peux rien faire pour la changer. Ici, il n'y a que moi qui change. Moi...

Le bleu change de couleur ! *Bon Dieu !*. Et ma peau si rouge bleuie !

Je ferme les yeux.

Tout est noir. La couleur qui ne veut rien dire, la couleur qui permet tout par son non-sens. Beaucoup, tant de possibilités. J'aime cette couleur. Je l'aime sans fin.

J'ouvre les yeux.

Le vent est rouge. Ma peau est plaquée de bleu. Voilà comment ça doit être. Le vent ne me fait plus mal. Les autres doigts entortillés aux miens commencent enfin à partager ce que je ressens. Le vent ne meure pas, il ne mourra pas ; mais je ne le sens plus. Je relève la tête.

Qiong et ses doigts. Je tourne la tête. Le silence et le regard des Autres. Mes paupières clignent et mes lèvres se déforment. J'ouvre la bouche pour que seule ma partenaire m'entende : « Ça parait toujours si simple dans leurs regards ».

Affirmer qu'ils ne savent pas comprendre est une erreur. Eux, savent fermer les yeux en les laissant ouverts et cherchent d'autres choses à comprendre ; et ce n'est surtout pas nous.

Moi, je ne triche pas, alors, je ferme les yeux ; réellement.

*Transplanage*
19 mai 2018, 10:50
 Tournoi  Tribune de la Première Épreuve
     Diana n'en revenait toujours pas. Le Mogwaï leur avait fait perdre leur sens du toucher mais elle, grâce à un des sortilèges les plus simples, elle avait réussi à libérer Chu-Jung ? Oui, elle n'en revenait toujours pas. La jeune fille avait penser qu'il s'agissait d'une des idées les plus stupides qu'elle ait jamais eue mais le Mogwaï avait été soumis. Tant mieux après tout. Elle pouvait être fière d'elle. La jeune fille s'était révélée bien différente de ce qu'elle avait imaginé. Elle s'était surprise elle même. Et ils avaient réussi l'objectif final. Mais peut-être que leur écaille ne suffirait pas ? Alors, elle attendait en bas des tribunes. Son visage se faisait impassible ; mais à l'intérieur, une insoutenable frénésie l'agitait, l'impatience la rongeait. Les résultats ne devraient pas tarder.

     Le professeur Almeida commença. Diana resta rivée à ses lèvres, buvant la moindre de ses paroles. Elle fut étonnée d'apprendre que Mei et Tally avait enfreint les règles. La chinoise lui paraissait insensible, savoir que les deux jeunes filles avaient triché lui semblait étrange, impensable. A l'annonce des résultats de Charlie et Qiong, elle les regarda, un sourire amusé sur les lèvres. Alors comme ça elles aussi avaient trouvé l'écaille ? Mais elles avaient le même score que Tally et Charlie. Leur duo ne devait pas être fameux.

     Enfin, monsieur Xue, miss Anderson. Diana se tourna vers Chu-Jung et lui attrapa la main, comme ils l'avaient déjà fait pendant l'épreuve. Elle regarda Miss Almeida dans les yeux en attendant son verdict. Votre cohésion était fabuleuse. La jeune Serpentard sentit ses joues prendre une légère teinte rosée. Elle renvoya ses cheveux d'un geste nonchalant derrière ses épaules. C’était un réel travail d’équipe, et une belle performance magique. Bravo à vous. Je vous donne 18 points. 18 points... C'était le meilleur score que la juge avait donné. Elle se tourna vers son partenaire et lui adressa un grand sourire. La fierté brillait dans ses yeux. Elle releva le menton, d'un petit air supérieur. Elle n'avait pas de raison de se le cacher, la petite ne regrettait en rien le fait que Mei ne l'ai pas choisie. Chu-Jung était bien plus fort.

     Puis, ce fut au tour de la directrice d'annoncer ses résultats. Diana se sentait pleine d'assurance. Elle écouta sagement les résultats de Miss Loewy, tout en tenait fermement la main de son partenaire. Encore une fois, Charlie et Qiong furent critiquées. Diana aurait bien aimer voir les prestations des autres duos. Histoire de se mesurer à eux. Puis, la directrice passa à son duo. Était-ce mauvais signe ? Peut-être donnait-elle  ses commentaires dans l'ordre de ses notes ? Elle essaya de ne pas y penser, après tout, ils avaient pris de l'avance avec les notes de la Sous-Directrice. Le mot « intelligemment » résonna dans son esprit. Diana ne se considérait pas comme quelqu'un d'intelligente. Mais peut-être l'était-elle en fin de compte ? Il faudrait qu'elle y réfléchisse. A l'entente du commentaire sur Tally et Mei, Diana réprima un petit rire. La troisième année était à Serdaigle et la directrice parlait d'asile. Elle, était à Serpentard et Miss Loewy parlait d'intelligence.

      Les résultats maintenant. Ils avaient eu seize sur vingt. C'était encore une fois la meilleur note. Elle regarda les chiffres qui s'étaient affichés dans le ciel. 34 points au total... Elle pourrait s'en vanter auprès de sa famille. Mais avant, elle chuchota à l'oreille de son partenaire : « Bravo. T'as été le meilleur. »

Quatrième année RPG