Inscription
Connexion
8 août 2018, 00:34
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
                  Les deux champions mirent un certains temps à régir face au monstre. Lorsqu'ils se mirent en action Gryffs jura intérieurement que c'était du suicide et il pris la main de Herminie pour se rassurer lui même. Diane sortit sa baguette et des jerbes de flammes jaillirent de parts et d'autres de l'arène. 
"-Pourquoi ils utilisent du feu sur un dragon ? S'interrogea Gryffs. C'est pas logique..."
Diane fis alors le tour du dragons allumant un peu partout des feux magiques qui encerclèrent bientôt la bête aux écailles d'un blanc immaculée. Loin de paniqué il fixait sans ciller les deux enfants qui ne semblait même pas capable de le dérranger. 

                   Mais alors Chu-jung machina un étrange manège. Ses bracelets émanèrent une aura verdâtre et mystique qui peu à peu semble se transformer en une espèce de gaz. Ce nouveau paramètre rendit le dragon plus méfiants qui balayait nerveusement du regard Diane et Chu-jung. Soudain, au contact de la flamme, le gaz explosa. Provoquant une déflagration qui braqua le serpent blanc. Le gaz engendra ainsi successivement une multitudes de boules de feux et le monstre commença alors à montrer des signes d'agressivité. Chu-jung sentant le danger hurla à Diane une instruction mais celle ci visiblement sous pression ne du pas s’exécuter correctement puisqu'un "NON" retentissant parvint à leurs oreilles. Le dragon prit son envole et fondit sur les deux coéquipiers. Gryffs se figea redoutant l'impacte et ce qu'il resterait d'eux après.

               Mais, miraculeusement, apparut entre les deux enfants et la bête mortelle une femme à l'air dur et au maintenu stricte. C'était Hua Cao. La grande guérisseuse de l'école chinoise. Elle venait par son acte de sauver la vie des deux jeunes intrépides mais également de déclarer officiellement leurs défaite.

Amicalement votre, Sorrow
Fondateur du PFO
Il signe de la pointe de sa baguette d'un S comme Sorrow
2ème année RP et devoirs.
Insignifiant compétant !
8 août 2018, 01:10
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
Herminie agrippa sans se faire prier la main de son ami : elle avait une boule dans la gorge à la vue des flammes, du dragon... Elle secoua la tête, muette, à la question de Gryffs. Ça avait l'air magiquement élaboré, les feux magiques et ensuite, la réaction gazeuse de ses bracelets... mais le pourquoi, le comment et l'effet resteraient un mystère , puisque l'épreuve de Diana et Chu-Jung tourna mal...

La fillette eut trop peur de voir ce qui se passait sur le terrain et se cacha dans ses mains en se penchant derrière la rambarde, comme quand elle regardait des films à suspense. Seul le "NON" horrifié du jeune garçon dans l'arène retentit à ses oreille et la fit gémir. Le bruit du dragon en colère était assourdissant, et les hurlements de peur des spectateurs .

C'est le silence qui la fait relever la tête... La grande guérisseuse venait de mettre un terme à l'épreuve, et elle n'avait pas l'air contente. Herminie n'aurait pas eu envie d'être face à son regard, et encore moins face à celui du dragon. 

Ils regardèrent les deux coéquipiers partir avec hâte, honteux. "J'ai eu trop peur..." gémit-elle très doucement. 

La prochaine épreuve - pas le temps de se remettre de leurs émotions - fut Tally Jenkins avec Mei. La première avait quand même l'air nerveuse, mais la deuxième avait encore cette assurance qu'elle traînait partout dans Poudlard. Les deux semblent discuter, sous le regard méfiant du dragon. 

"Il doit encore être énervé d'avant, non...?" Demande t-elle, craintive, à Gryffs. Elle bénit ensuite Miss Almeida qui les a arrêté l'autre fois. Finalement, si c'était pour finir comme Diana, elle s'en passerait. Et puis ils les voyaient très bien depuis ici, les dragons...

Herminie Peers, Quatrième année RP Préfète inRP - Préfète-en-Chef hRP
Best Friend 9000, LA référence couleur Poufsouffle #BF9000
8 août 2018, 01:55
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
              "Carrément ouai, t'as vu comment il grondait ! Diane et Chu-Jung viennent de gaspiller un sacré avantage si tu veux mon avis. Gryffs n'eu pas le temps de finir sa phrase. Oh regarde ! Tally et Mei font leurs entrées!" Gryffs repensa à l'histoire que Cassandre leur avait compté sur sa rencontre avec l'élève chinoise.
"Cette fille est une vrai peste. Dit il en la désignant du doigt. Tu te rappelles comment elle a voulu faire chanter Cassy ? Allez dragon bouffe la toute crue !"
Les deux nouvelles venues dévisagèrent longuement la bête en discutaillant probablement de stratégie à adopter. Malheureusement pour elles, Herminie avait vu juste et le dragon surement encore très énervé du binôme précédents balaya rageusement l'espace où se tenait Mei l'instant d'avant ! Gryffs manqua d'air et n'inspira que lorsque le nuage de poussière finit par laisser entrevoir une Mei qui s'était jetée au sol.

                Tally réagit avec une grande classe, elle s'élança sur le côté tentant de flanqué le dragon. Elle lui jeta un sortilège de conjonctivite au dragon, une atteinte direct que jusqu'à présent personne n'avait vraiment osé faire, pas de leur plein gré en tout cas ! C'est peu dire que le sortilège eu l'effet escompté ! Si le dragon avait conservé une once de calme il n'était désormais plus la peine d'espérer le voir retrouver la raison. Lorsque le jet de lumière atteignit l’œil de la bête, celui ci se mit à s'agiter, voletant fouettant l'air avec sa queue et crachant des torrents de flammes ardentes.

                Tally manqua de se faire rôtir mais elle eu la "chance" de se faire envoyer balader 5 mètres plus loin par un coup de queue rageur.  Gryffs reporta son attention sur le dragon qui continuer de violemment se débattre. Soudain un son retentissant se fit entendre. Mei sortit de derrière un rocher et furax se jeta sur Tally. L'espace d'un instant Sorrow cru qu'elle allait la frapper. 
"Elle est malade cette fille ! dit il à l'adresse de Minie. Tally lui a peut être sauvé la vie !"
Alors que la guérisseuse stoppa nette la claque que Mei faillit mettre à sa partenaire elle déversa ouvertement sa haine sur une Tally qui, sans se décontenancé, lui dit ses quatres vérité.
"ESPECE DE PESTE ! Hurla Gryffs n'y tenant plus !"

Amicalement votre, Sorrow
Fondateur du PFO
Il signe de la pointe de sa baguette d'un S comme Sorrow
2ème année RP et devoirs.
Insignifiant compétant !
9 août 2018, 00:30
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
Elle tourna la tête vers Gryffs quand il lui rappela la mésaventure de Cassandre dans les couloirs. C'est vrai que la chinoise avait été vraiment bizarre, aux yeux de la petite Poufsouffle. Demander son chemin pour finir par faire un caprice et chercher à dénoncer son interlocuteur innocent ? Elle ne disait pas souvent ça, mais c'était débile. "Une peste, oui..." dit-elle doucement. N'empêche que d'après ce qu'on lui avait raconté, Mei avait protégé Tally la dernière fois, et avait perdu l'épreuve en le faisant. Drôle de fille...

Le temps de la parole était terminé, et Mei se mit en mouvement... pour être presque balayée par la queue vengeresse du dragon blanc ! De nouveau, les cris, la poussière...
Herminie enfonça la tête dans ses épaules, se forçant à fixer l'arène, muette. Elle regrettait de ne pas avoir d'écharpe pour enfouir son nez et se rassurer. Le soleil de l'après-midi ne la réchauffait plus : les bruits étaient trop horribles, encore une fois. Est ce que cette épreuve avait pour but de toujours mal tourner ? Personne n'arrivait à comprendre son coéquipier, le dragon, et encore moins les juges qui attendaient probablement quelque chose... Mais quoi ?

Tally Jenkins eut l'air très concentrée et se mis en action : Un bombarda qui fit trembler un peu les tribunes, et surtout un sortilège en plein dans l’œil du dragon... Ce qui acheva de le rendre fou de douleur et de rage. Flammes, coups de queue : Tally est fauchée et ne doit son salut qu'à l'intervention, encore une fois, de Hua Cao. 

Mais le plus terrible est à venir : Une gifle reste suspendue dans l'air : non assénée, mais l'effet reste le même, pour Tally, pense Herminie, les yeux ronds. 
"Je ne sais pas si Tally lui a sauvé la vie... Mais Mei a agit toute seule en lui laissant croire le pire."

Herminie ressent assez fort le ressentiment de Mei : vouloir protéger quelqu'un, c'est toujours bien, non ? Pourquoi est-ce qu'elle est fâchée ? Gryffs hurle des invectives, mais Herminie est toujours perplexe alors elle ne dit rien. Est-ce que la première épreuve ne voulait rien dire pour Mei ? La fillette secoue la tête d'incompréhension.

"Est-ce que l'une d'elle arrivera enfin à comprendre ce que cherche à voir le jury ?" marmonne-t-elle quand les deux filles quittent la scène. Le dernier duo va entrer. Charlie Rengan, et Qiong.

Herminie Peers, Quatrième année RP Préfète inRP - Préfète-en-Chef hRP
Best Friend 9000, LA référence couleur Poufsouffle #BF9000
9 août 2018, 10:24
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
Image
MEI



Mei l’entendit très distinctement. L’insulte avait surgit des tribunes comme une flèche dirigée vers elle. Elle et elle-seule.

Son sang ne fit qu’un tour. Lancée, elle franchit les derniers mètres qui la séparaient des tribunes sans accélérer le pas. Un exploit. Mais au fond d’elle, la colère tambourinait contre tous les recoins de sa cage thoracique avec une violence inouïe. Elle aurait pu tuer si seulement elle avait su comment s’y prendre. Au lieu de ça, elle enjamba la première marche et se mit d’aplomb afin que tout le monde entende sa question.

« Qui m’a traité de peste ? »

Elle s’y était préparée, mais constater que personne à Poudlard n’avait le courage de dénoncer le méfait lui fit encore plus détester cette école. L’auteur de l’insulte n’avait pas beaucoup plus d’honneur. Heureusement, parce qu’elle était assez maline et l’être humain définitivement trop stupide, elle capta certains des regards qui instinctivement convergèrent vers un garçon au premier rang.

Si elle avait eu le goût de sourire, elle lui aurait probablement servi un sourire carnassier dont elle seule avait le secret. Mais elle était trop en colère contre Tally qui avait joué les héroïnes, trop en colère contre cet imbécile qui se pensait à l’abri de son courroux, et trop en colère contre elle-même de ne pas avoir pensé à ficeler son binôme à un poteau dès le début de l’épreuve. 

Au lieu de ça, elle longea le premier rang et s’arrêta devant le coupable. Elle releva l’écusson brodé sur sa robe de sorcier et ne fut même pas surprise de découvrir que l’inconnu étudiait à Poufsouffle. La maison des cinglés. Elle lui aurait volontiers fracassé le crâne sur-le-champ, mais elle se contint.

Mei tourna la tête vers la sorcière noire, Kristen Loewy, dont le regard insondable la testait. Puis vers le Doyen qui, plus loin, la fixait avec des sourcils légèrement froncés. Non, elle ne pourrait vraisemblablement pas laver l’affront par un fracas de crâne dans les règles de l’art. Les deux directeurs ne le toléreraient pas. Elle perdrait certainement toutes ses chances de repartir avec le précieux oeuf de dragon.

Alors tout bien réfléchi, Mei baissa les yeux vers ce garçon sans autre histoire que celle d’être né un peu plus idiot que la moyenne et elle lui dit :

« J’espère que tu penseras à ramper devant ta directrice pour la remercier. Si elle et le vieux n’étaient pas là, j’aurais salement abimé ta petite gueule afin de m’assurer que tu ne puisses plus insulter qui que ce soit d’autre dans ta misérable vie sans ressentir les vestiges de l’incroyable douleur que je t’aurais laissée en cadeau. »

Mei baissa ses yeux sur ses bracelets de jade qui chauffaient un peu. Elle remarqua alors que sa magie se diffusait dans l’air ambiant comme une menace latente. Elle tut tout ça en croisant de nouveau les regards fixes de la sorcière noire et du vieux, puis elle revint sur ses pas et quitta la tribune, le coeur lourd de reproches.

LES CONTES DE L'ŒIL
(En vadrouille jusqu'au 3 janvier inclus)
9 août 2018, 12:47
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
Ces épreuves étaient décidément très intéressantes, même si pour l'instant aucune équipe n'avait réussi à s'acquitter de leur mission. Le premier duo, celui de Chu Jung et Diana, avait tenté quelque chose qui avait totalement échappé au rouquin. Un cercle de feu, un nuage des plus étranges, puis un sort lancé de nulle part en direction du dragon. Ce dernier l'avait, pour ainsi dire, plutôt mal pris. Même si au fond de lui Cal savait que tout était plus ou moins sous contrôle, la sécurité des participants passant avant tout, cela ne l'avait pas empêché de se raidir de peur lorsque l'imposant cracheur de feu s'était dressé face à la verte et argent. Et puis encore une fois tout était allé très vite. Hua Cao s'était interposée, sauvant sans doute la vie de Diana, puis leur avait annoncé que leur épreuve était terminée.
Tally Jenkins, dont la réputation n'était plus à faire, était ensuite rentrée aux côtés de Mei Ling. Elles aussi, malheureusement, avaient échoué. Non sans spectacle cependant, un maléfice de conjonctivite de la Serdaigle ayant fait enrager le dragon en moins de temps qu'il n'en avait fallu pour le calmer la première fois. La protagoniste s'était faite projeter plusieurs mètres en arrière, sous les exclamations de terreur du public. Tally avait beau être une dure à cuir, une telle chute n'était pas anodine. Elle s'était cependant relevée, non sans mal, avant d'être assaillie par.. sa coéquipière ?
C'était en effet la tempétueuse Mei qui s'en prennait maintenant à la bleue. De nombreuses protestations s'élèverent des gradins, dont une particulièrement virulente. Venant de Gryffs, situé quelques rangées en dessous du rouquin. Et Mei l'entendit. La scène qui suivit fut complètement surréaliste. La chinoise, visiblement très en colère, monta dans les tribunes, toisant la foule d'un regard assassin. "
Qui m'a traité de peste ?". Le silence qui suivit la question fut pesant. Malgré lui, Cal jeta un coup d'oeil à Gryffs, en contrebas. Ce fut ce regard et plusieurs autres qui donnèrent sa réponse à Mei. Le rouquin reteint son souffle lorsqu'elle se planta devant son ami. Il apparaissait très clairement qu'elle se retenait de faire quoique ce soit en présence des dirigeants, qu'elles avaient consulté du regard quelques secondes auparavant. Cal ne put s'empêcher de relever la beauté de ses traits, même déformés par la colère. Fasciné par la jeune asiatique, il l'entendit cracher ses menaces à son camarade. La colère commença à monter en lui, tutoyant son admiration. Si intéressante était-elle, ce genre de paroles à l'encontre d'un des siens, d'un ami même, n'était pas à laisser passer. Et puis, elle était enfin la, sa chance d'intéragir avec un membre de la délégation de l'école du Dragon, même si elle ne se présentait pas dans les meilleures conditions. Ces sentiments partagés étaient tout de même terribles pour le jeune poufsouffle qui auraient préféré tisser des liens plus courtois. Déterminé cependant, le rouquin bondit de son siège, puis se stoppa net dans son élan au moment d'interpeler la chinoise. Il resta un moment comme ça, debout, l'air perdu, puis se rassit, honteux. Dans sa tête s'était joué un flashback de l'épisode Aëlle, le réduisant au silence. L'affront avait beau être important, cela ne valait pas une place à Poudlard. Terriblement stressé, il porta son regard sur Gryffs, espérant fort que tout irait bien pour lui. Il voulut maudire Mei alors que celle-ci s'éloignait maintenant, mais ne put s'y résoudre.

Le poufsouffle préféré de ton poufsouffle préféré
Former Starting Seeker des Frelons
4ème année RP
9 août 2018, 18:27
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
La réponse de Gryffs se perdit : la sorcière chinoise se figea net et marcha d'un pas conquérant vers eux. Herminie commença par pouffer un peu dans sa main, et de l'autre, attraper légèrement l'avant-bras de son ami. Taquine, elle relança en chuchotant un vieux débat entre eux : "Tu vois, à force d'insulter les gens, il y en auront qui te chercherons des noises, pas comme les Gryffondor..." mais sa voix mourut  dans sa gorge sous le regard perçant et la question menaçante de Mei. Personne ne dit un mot. Stupeur ou loyauté, ou encore peur, nouait leur voix.

Mei sembla trouver Gryffs par ses propres moyens, car elle longea le rang avec la langueur d'un serpent... ou d'un dragon. Quelque chose qui savait que sa proie était déjà en son pouvoir, que rien ne pourrait changer le cours de l'histoire. Herminie resta glacée sous le soleil de juin, incapable de réagir. Juste attendre que l'inéluctable se produise. Pas de sourire sur le visage de la sorcière, mais des yeux noirs comme un puits sans fond. Ceux-ci avalèrent le blaireau cousu sur la robe de Gryffs, puis remontèrent un moment vers son visage. Ensuite, elle sembla se retourner pour demander l'aval du jury. 

Mais Herminie ne put quitter la sorcière des yeux. Elle avait une horrible sensation dans la gorge, dans le ventre, et ses extrémités étaient glacées... Elle avait peur, atrocement peur. Parce la sorcière était devant elle, et pour la première fois, Herminie se rendit compte à quel point Mei était petite. Elle avait son âge. Et pourtant, elle était plus puissante que la plupart des adultes qu'elle-même connaissait. Elle avait du pouvoir, elle savait l'utiliser, et surtout elle voulait le faire. Ça se sentait dans ses yeux, qu'elle fixait sur Gryffs. 

C'est injuste, non ? Qu'elle fut si méchante, et pourtant si douée... Herminie ne doutait pas qu'elle eut travaillé à en suer du sang, mais ça ne suffirait pas à dépasser le stade d'un sorcier adulte lambda à 11 ans. Il fallait du talent, ou de l'aide, aussi, non ? Le temps n'était pas infini, après tout. Herminie le savait, elle passait assez d'heures à maîtriser les sortilèges de première année comme ça. **Et pourtant, tu comprends rien. A Tally Jenkins, à ton épreuve, aux gens.** lui dit-elle en pensées.

Maintenant, aux mots de l'odieuse petite sorcière, Herminie tremble, de peur et de colère. Elle se lève, aux côtés de Gryffs, et lui serre les doigts. Ce qu'il subira, elle le voulait aussi. Toujours. **Il a raison, tu es une peste, tu es méchante, tu n'as pas le droit de menacer les gens comme ça !** pensa t-elle encore. Elle avait envie de lui crier au visage. D'abord Cassandre, puis Gryffs ? Ne savait-elle qu'invoquer la directrice dans sa vilaine bouche ? 

L'air est lourd, portant un parfum répugnant, trop fort. De couleur noire. Il enferme dans une bulle, Gryffs, Mei, elle, et plus loin, les yeux du jury. Comme quand on cassait une bouteille de parfum, l'odeur s’engouffrait dans la bouche et saturait peu à peu la langue et les sens. Elle avait envie de vomir. Mei baissa les yeux sur ses bras. Des bracelets ? Comme ceux de Chu-jung ? Qu'est ce qu'elle disait. Des pouvoirs qu'on utilisait sur un dragon, dirigés sur un enfant. Herminie se rapproche de Gryffs, et les doigts de sa main libre - la droite - se serrent nerveusement autour d'une baguette qu'elle ne dégaine pas. Bien qu'elle souhaite protéger son meilleur ami, elle sait que ça ne fera qu'empirer les choses. En fait, si elle veut un jour pouvoir protéger, elle doit encore apprendre. 

Les yeux de la peste cessèrent de creuser des trous dans son ami, pour encore une fois aller consulter le jury. Puis, elle partit, comme ça. Herminie la suivit des yeux, puis remonta le visage vers sa directrice et la délégation. Son visage est figé en une moue crispée, une bouche pincée et des sourcils légèrement froncés. Sa nuque est raide mais elle ne bouge pas avant que Mei eut totalement disparu derrière les plis de la tente des champions. 

Herminie Peers, Quatrième année RP Préfète inRP - Préfète-en-Chef hRP
Best Friend 9000, LA référence couleur Poufsouffle #BF9000
9 août 2018, 20:24
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
                    Fallait croire qu'elle l'avait entendu, puisqu'elle daigna se diriger droit sur la tribune. Gryffs étant plein de rancœur, il avait rompu le lourd silence qu'avait instauré Mei en manquant de gifler Tally. Oh non, il ne regrettait pas d'avoir laissé parler son cœur. Non, ce n'était pas un honneur pour la capitaine des éclairs d'avoir était choisit, mais bien à l'élève de la délégation chinoise de l'être, étant donné les nombreuses candidatures qui avaient été déposées. Elle s'était visiblement laissée gâter par le regard admiratif des gens sur ses pouvoirs. Oui, elle était puissante mais Gryffs ne se laisserai pas démonter pour autant. Il se leva promptement lorsqu'elle exigea que quelqu'un se désigne. Il aurait bien ré-affirmé ses propos mais la colère noua sa gorge. De toute façon le poids des multiples paires d'yeux posé sur lui suffire à donner une réponse à cette peste.

               Herminie lui chuchota quelques choses mais il ne l'écoutait plus, complètement focalisé sur celle qui maintenant se plantait droit devant lui. Il sentit la main de Minie se glisser dans la sienne, le suppliait t-elle de se rassoir et de s'excuser ? Aucune idée, ce n'était pas franchement le genre de son amie en plus. La tirade qui suivit lui glaça le sang. Ou non, ce dernier lui monta plutôt à la tête, Gryffs eu une envie démente de lui sauter dessus et de lui refaire le portrait façon moldu. Lui taper dessus à coups de poings jusqu'à ce que sa tête arrive au niveau du sol, sol qu'elle avait du quitté depuis bien trop longtemps d'ailleurs. Il ne manquait pas grand chose pour que ça dégénère et tout comme son vis à vis, il jeta un coup d'œil à Madame Loewy. Gryffs prit conscience du poids qu'allait jouer les prochaines minutes dans sa scolarité.

                      Pourtant malgré cette sourde menace d'exclusion. Il faillit passer outre, mais Minie se leva en soutien et raffermit son emprise sur son bras. Ce simple geste lui sauva peut être sa place à Poudlard. Toujours est il que Mei ne l'intimiderais pas. Se délivrant doucement de l'entrave de sa précieuse amie, Gryffs croisa les bras et tenu le regard de la chinoise sans scier. Il maudit la présence des deux directeurs qui l'empêchait de faire justice par lui même. La violence n'est pas une solution? Il n'était pas d'accord : il était clair que pour certaines personnes c'était bel et bien la seul réponse que l'on pouvait apporter. Lorsque Mei finit enfin par se détourner et disparut de l'arène, Gryffs put enfin se poser à nouveau sur son siège. Il ne prêta pourtant pas attention au binôme suivant. Trop occupé à zieuter nerveusement Madame Loewy.

Amicalement votre, Sorrow
Fondateur du PFO
Il signe de la pointe de sa baguette d'un S comme Sorrow
2ème année RP et devoirs.
Insignifiant compétant !
20 août 2018, 23:07
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
Ses doigts tapaient sur sa cuisse quand Kristen Loewy l’entendit. « Espèce de peste ! » C’était une voix aiguë, déformée par le hurlement, une voix de gamin colérique qui a oublié de garder sa langue dans sa poche. Le mouvement régulier des doigts s’interrompit aussitôt et la tête de Kristen pivota, cherchant qui avait prononcé ces mots.

Mei Ling, qui était vraisemblablement la cible de cette insulte, se dirigea alors vers la tribune afin de débusquer l’auteur de cette infamie. La directrice de Poudlard plissa les yeux, se pencha un peu en avant et croisa les mains. Elle observa la scène avec un intérêt non dissimulé, curieuse d’évaluer la réaction d’une fillette qui se prenait pour une sorcière digne de ce nom face aux insultes d’un cloporte.

C’était un Poufsouffle – encore un – dont le nom échappa à Kristen à cet instant. Mei s’était dirigée vers le coupable et regardait désormais du côté des deux directeurs. Kristen recula dans sa chaise, leva le menton et passa des mains aux bras croisés. Finalement, Mei s’en alla, après avoir apparemment échangé quelques mots avec le petit Poufsouffle. Kristen fit « mh ! » et vit que le coupable et l'une de ses amies, qui s’étaient levés puis rassis, la fixaient. Ils attendaient certainement un quelconque jugement ; mais aujourd’hui, Kristen n’avait pas l’intention de juger les élèves de Poudlard, si stupides fussent-ils. Elle les regarda comme on regarde un ver de terre agonisant et reporta son attention sur la compétition.

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
Le "K" dans KEN.
23 août 2018, 17:03
 Tournoi  Tribune de la Deuxième Épreuve
La seconde épreuve avait enfin lieu pour les chinois et leurs binômes. Elina avait attendu cette occasion depuis la précédente épreuve. Elle avait hâte d'en voir davantage. D'autant plus qu'elle avait une raison supplémentaire de s'intéresser aux jeunes chinois. Un en particulier a dire vrai... Elle devait savoir quel genre de sorcier était véritablement Chu-Jung et elle n'avait que ce moyen pour s'en faire une idée. Il était plutôt rare de croiser les chinois dans les couloirs du château. Par chance, le temps était magnifique, parfait pour assister à une épreuve. Cette fois-ci, les tribunes avaient été dressées dans le parc, ce qui leur donnait au moins le mérite de reposer sur le sol. La Poufsouffle ne s'installa pas dans les premiers rangs, ni dans les derniers. Elle voulait être assez proche pour ne rien manquer tout en ayant une vue plus plongeante sur ce qui se produirait. Une nouvelle fois, elle ne chercha pas a se rapprocher des autres élèves. Elle était là pour observer, pas pour se lancer dans des discussions inintéressantes. Toutes ces paroles échangées lui semblaient tellement futiles. Sa première rencontre avec les lignées du nord avait connue une fin tragique et elle n'avait rien pu y faire. Il ne faisait aucun doute que les lignées du nord referaient leur apparition un jour ou l'autre et d'une manière ou d'une autre, Chu-Jung aurait un rôle a jouer. Elle ignorait encore lequel. La réelle question était de savoir de quel côté il se placerait. Comme elle l'avait dit a Ilya Koniecko quelques mois plus tôt, le jeune sorcier lui semblait être quelqu'un de sincère dans ce qu'il faisait. Les changements qui s'étaient opérés chez lui entre le moment de l'arrivée de la délégation chinoise et la première épreuve ne l'avait pas fait changer d'avis sur ce point. Elle n'avait cependant toujours aucune idée des rapports que le jeune chinois pouvait entretenir avec les autres membres de sa famille. Malheureusement, cela elle ne pouvait pas l'apprendre simplement en assistant à ces épreuves. Sa meilleure chance d'obtenir des informations consistait peut-être à les glaner du côté de Diana Anderson. Mais elle ne connaissait pas la jeune Serpentard et l'interroger sur la question provoquerait immanquablement des soupçons. Pour l'instant, elle se contenterait d'évaluer la complicité du binôme. Y avait-il une chance que Chu-Jung se soit confié à Diana sur sa famille ?

Justement, le binôme formé par Diana et Chu-Jung était le premier à passer lors de cette épreuve. Apparemment, ceux-ci devaient s'emparer d'une des écailles du premier dragon a avoir fait son apparition à l'arrivée de la délégation chinoise. Un dragon qu'elle savait désormais être un Serpent Blanc du Laos. La créature était déjà visible en contrebat, attendant les jeunes sorciers. Après une concertation rapide, Diana se mis a faire apparaître de petits feux autour du dragon. Une tactique qui ne manquait pas d'astuce. Déstabiliser l'adversaire en offrant une trop grande stimulation a ses sens... Elina avait utilisé une tactique semblable contre les Acromentules lors du tournoi. Mais dans le cas du dragon, peu de chance que cela le pousse a fuir. Cependant, l'objectif ici était probablement davantage de brouiller les pistes. Le dragon ne semblait pas pour autant les perdre de vue. Alors que la Serpentard continuait de faire apparaître des feux, Chu-Jung passait à son tour à l'action. Elina vit ses bracelets réagir étrangement tandis qu'un gaz vaporeux apparaissait tout autour de lui. Lorsque le gaz atteignit les première flammes, signant le début d'une succession d'explosions retentissantes et l'accroissement du nuage de fumée, le dragon sembla enfin détourner son attention des jeunes sorciers. La Poufsouffle appréciait la tactique employée, mais c'est a cet instant que tout bascula. Le sortilège que lança Diana au dragon, en plus d'être totalement inefficace, la désigna comme la cible de la fureur de la créature. Lorsque le Serpent blanc pris son envol pour fondre sur Diana, Elina cru sa dernière heure arrivée. Mais la grande prêtresse parvint a s'interposer juste a temps et a amener le dragon furieux a stopper sa course. Un exploit en soi. L'épreuve était terminée pour le duo. Tout s'était passé si rapidement qu'elle ne semblait pas avoir duré plus de quelques minutes. Elina était un peu déçu de la chute brutale du stratagèmes des deux jeunes sorciers. Le cri de Chu-Jung lui laissait penser que l'action de Diana ne faisait pas partie du plan. C'était surprenant de la part d'une Serpentard. Ils était plus prudents de coutume. Se pouvait-il qu'elle n'ait fait que suivre les instructions de Chu-Jung ? Pouvait-elle avoir mal compris l'une d'entre elles ? Être en binôme n'était pas nécessairement un avantage. Certes, on était plus fort à deux, mais à la seule condition qu'il y ait une compréhension mutuelle. Toujours est-il que c'était à présent au deuxième binôme de faire face au dragon.

C'était au tour de Tally et de Mei de tenter leur chance. Même si l'épreuve était terminée pour Chu-Jung, la manière dont les autres équipes s'en tireraient intéressait également la sixième année. Cette seconde équipe avait échoué lors de la première épreuve. Elina était curieuse de voir comment elles s'en sortiraient cette fois. Peut-être Tally se montrerait-elle un peu plus prudente ? Les deux jeunes filles passèrent quelques longues minutes a parler a distance du dragon sans rien tenter. Lorsqu'enfin Mei approcha la créature, celle-ci balaya d'un coup de queue sa position. Grâce a ses réflexes, la chinoise eu néanmoins le temps de plonger a terre. La Poufsouffle se demandait ce que le duo allait pouvoir faire, mais lorsqu'elle vit Tally jeter un sortilège au dragon, elle tomba des nues. Pourquoi diable de telles concertations pour mettre les pieds dans le chaudron de cette manière ? Elle ne parvenait pas à comprendre. Le sang de Tally bouillait-il a ce point dans ses veines pour qu'elle ne puissent s'empêcher d'agir de manière irréfléchie ? Pensait-elle vraiment avoir une chance en infligeant de la douleur a un dragon déjà furieux ? Mais en cet instant, ce n'était pas tant pour la santé de la Serdaigle qu'elle s'inquiétait. En cet instant, elle éprouvait une répulsion pour cette sorcière qui infligeait une telle souffrance a autrui. Même si dans le cas présent, autrui était un dragon. Les rugissements du Serpent blanc lui vrillaient les tympans, la forçant a plaquer ses mains contre ses oreilles dans l'espoir naïf d'atténuer leurs effets. Les convulsions de l'immense créature et le flot de flamme qui baigna le parc empêchèrent Elina de voir Tally et Mei. Elle ne les repéra enfin que lorsque la fin de l'épreuve fut sonnée, scellant un nouvel échec pour le binôme. Elle n'entendit pas tout ce qui se dit à ce moment là, mais Mei semblait véritablement furieuse contre Tally qui n'évita une claque mémorable que grâce a l'intervention de la grande prêtresse. Cette épreuve se termina sur une dispute terrible entre la Serdaigle et la jeune chinoise. De quoi mettre en péril leur association pour la troisième épreuve il semblerait. Quelques rangs devant elle, un couple de Poufsouffle ne cessait les commentaires dénués d'intérêt et qu'elle préférait ignorer jusque là. Mais quand le garçon se mis a insulter Mei, Elina serra les dents et les poings. Qu'avait donc la nouvelle génération de Poufsouffle ? Ne savaient-il pas se tenir ? Etaient-ils obligés de ternir ainsi la réputation de leur maison ? Elina n'avait jamais eu honte d'appartenir a la maison des Poufsouffle auparavant, mais cette année, l'idée ne cessait de lui traverser l'esprit. Ce n'était pourtant pas la maison qui était en cause, mais quelques jeunes écervelés qui s'abrogeaient le droit de juger des gens qu'ils ne connaissaient même pas eux-mêmes. Lors de l'arrivée des chinois a Poudlard, Mei lui avait certes, fait mauvaise impression a cause de l'arrogance qu'elle dégageait, mais Elina estimait qu'elle n'avait aucun droit de juger une personne qu'elle n'avait fait que voir de loin. L'insulte atteignit d'ailleurs les oreilles de la principale concernée qui s'approcha des tribunes comme une furie pour dire ses quatre vérités à l'inconscient qui l'avait insulté. La sixième année n'était pas seulement en colère a cause du manque d'éducation de ces Poufsouffle, mais également car ceux-ci compliquaient une tâche qui ne serait déjà pas simple. Chu-Jung avait déjà eut une mauvaise expérience de Poufsouffle, maintenant Mei... Comment Elina pouvait-elle mener a bien sa mission et se rapprocher de Chu-Jung dans ses conditions ? C'était de la plus haute importance et ces gamins ne faisaient que lui mettre davantage de bâtons dans les roues. Avaient-ils l'intention d'insulter chacun des membres de la délégation chinoise ? Elle regrettait qu'ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez alors qu'ils avaient la chance de se trouver en présence d'une toute autre expression et pratique de la magie. Elle ne chercha pas a se mêler a cette dispute, cela ne la concernait pas. Elle ne ressentait actuellement que la honte d'appartenir a la même maison que ces enfants incapables de se contrôler. Elle éviterait la salle commune ce soir là. Si elle les rencontrait, elle pourrait bien leur faire exploser sa honte à la figure. Elle avait vu les regards de ceux qui croyaient devoir soutenir l'impudent parce qu'ils étaient de la même école ou de la même maison. La ixième année ne ferait pas cette erreur. Elle ne voyait rien d'admirable a faire preuve d'une solidarité mal placée et de mauvaise foi. Mei était agressive, mais jamais ils n'avaient dû chercher sincèrement une seule seconde à la comprendre. S'ils le prétendaient, alors ils étaient encore plus fous qu'elle ne le pensait. Mei, aussi forte soit-elle, était une enfant de 11 ans qui subissait la pression de cette compétition. Qui plus est, elle se retrouvait en terrain inconnu, entourée de centaines de jeunes sorciers britanniques qui n'avaient ni la même éducation, ni la même culture. Des jeunes sorciers qu'elle pouvait aisément juger hostiles au vu de ce qu'il s'était passé avec Chu-Jung et de ce qui se produisait aujourd'hui. Dans de telles circonstances, même Elina aurait pu se montrer agressive quand bien même ce n'était pas dans ses habitudes. N'avait-elle pas réagit de manière similaire face a l'hostilité de Jonas Kirsanov ? La tolérance semblait se perdre à Poufsouffle.

Elina faillit manquer l'apparition du dernier duo tant la colère et la honte bouillaient dans ses veines. Pourtant, elle ne voulait manquer aucune des actions de Charlie et Qiong. Etonnamment, après quelques mots échangés, Charlie déposa sa baguette a terre, ou plutôt en terre. De même, Qiong décida de se défaire de ses bracelets de jade. Contrairement aux binômes précédents, il semblait qu'ils avaient choisit d'éviter l'affrontement. C'était là une stratégie tout aussi intéressante que les précédentes et qui demandait au moins autant de courage.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤