Inscription
Connexion

6 déc. 2018, 23:40
Un peu de couture mesdemoiselles!  privé 
Myosotis observa Herminie enfoncer ses doigts dans la pelote de laine et les agiter, à la recherche de la fameuse aiguille. Elle semblait pleinement absorbée par la recherche de leur trésor. C’était comme entrer dans un labyrinthe, sauf que celui-ci était miniature et plongé dans le noir. Quant à Aliénor, elle fixait l’arbre depuis déjà quelque temps. Myosotis se demanda ce qui pouvait être la cause d’un tel intérêt pour un sapin et décida d’observer plus attentivement le conifère. En bas, l’écorce s’enroulait et se découlait du tronc, au fur et à mesure que l’on grimpait, les branches se faisaient de plus en plus nombreuses et de plus en plus touffues de feuilles vertes. Myosotis redescendit subitement son regard. Ca alors! là, un petit écureuil les observait du haut de ces trois mètres de haut. Ces petits yeux étaient plein de malice, et la fillette le trouvait à croquer! Elle n’avait qu’une envie: l’attraper et le serrer dans ses bras, comme un bon doudou.
Puis elle redescendit de ses fantasmes pour s’assurer que Herminie gérait la situation. Soudain, la jeune fille fut prise d’un tressaillement et tira une grimace. Pas de doute, cela ne pouvait être qu’une aiguille. Elle lâcha la pelote des mains, et laissa s’échapper un petit cris de douleur.
Le petit point rouge commença une course folle sur l’herbe du parc, s’engouffrant dans d’épais buissons. Décidément, cette petite pause reposante s'avérait être bien plus mouvementée que prévue! Sur la gauche se mouvait une tâche sombre et qui fendait l’herbe en direction de la pelote. Ce n’était autre que le petit écureuil du sapin! La situation parraissait totalement invraisemblable mais pourtant, ses yeux ne lui mentaient pas, et ses camarades semblaient tout autant étonnées. Aliénor cria d’un ton décidé:

-Faut qu’on la récupère !

Cela signifiait se lever et courir… encore. Myosotis avait l’impression qu’elles n’arriveraient jamais à recoudre la robe de la Poufsouffle. Elle s’en voulait de ne pas être plus organisée pour pouvoir leur offrir facilement une aiguille. Elle monta sa main près de sa bouche, un mouvement qui était devenu un réflexe et se mordilla les ongles.

-Il s’enfonce dans le buisson, il faudrait se dépêcher avant qu’il soit plus accessible, murmura-t-elle dans sa main.

Elle se leva d’un bond et se dirigea vers le dit buisson. L’écureuil était vif, il avait sûrement du déguerpir depuis quelques secondes. A moins qu’il ne se soit cacher. Dans ce cas, peut-être pouvaient-elles tenter leur chance en attirant ce coquin à l’aide de gourmandises.

-On peut essayer de piéger ce petit voleur, vous avez des petits gâteaux?

Elle ne s’y connaissait pas trop en animaux, même si cela pouvait être étonnant pour une montagnarde. Mais dans le Montana, son père n’avait jamais voulu de ces “mauvaises bêtes”, comme il disait. Ce n’était pas des souvenirs auxquels elle voulait penser, pas en un si bon moment, où elle était avec de si formidables personnes.

2eme année rp.

16 juin 2019, 21:10
Un peu de couture mesdemoiselles!  privé 
"Il va se faire mal !" se désola la petite blonde. Il y avait vraiment un objet pointu dans cette pelote. "Des petits gâteaux ?" Non pas vraiment, elle n'avait rien emporté au repas cette fois. Et même, elle doutait qu'un écureuil fasse ce qu'elles voulaient. 

Si elles avaient été plus âgées et pas à moins de deux mois de leur première rentrée à Poudlard, Herminie aurait proposé de transfigurer quelque chose en noisettes. Là, il fallait être malignes. Ou bourrines, au choix. 

"On est trois, on a qu'à se mettre à deux pour secouer le buisson tandis que la dernière se met à l’affût de l'écureuil... Ou du fil. C'est pas l'écureuil qui va recoudre ta robe Alienor !" Il fallait juste espérer qu'il ne se plante pas l'objet pointu dans les pattes ou la gueule. Elle se posta vers le buisson, prête à mettre les mains à l'intérieur.

Le plan se déroula couci-couça : Herminie finit par terre la jambe dans le buisson, le bout du fil dans une main - elle en avait vu un morceau passer et s'était jetée dessus - et de la terre et de l'herbe partout sur sa robe. Un scouic plus tard, du mouvement, et la pelote gisait abandonnée dans l'herbe, un écureuil à l'air courroucé s'en éloignant à toutes pattes.

A plat ventre dans l'herbe, elle serait l'extrémité de la pelote de fil comme le Graaal, et s'exclama "C'est peut-être une aiguille à l'intérieur ! Trouvons là !"

Rassurée que la pelote n'allait plus s'envoler, elle retourna auprès de la boîte de Myosotis, où elle sélectionna un fil qui n'était peut-être pas parfait mais suffisant. C'est que ça commençait à bien faire toutes ses péripéties, on se serait cru dans Alice au Pays des Merveilles. Le fil noir ferait très bien l'affaire.

"Allez viens Alienor ! Avec Myosotis j'aimerais que vous teniez la robe bien étalée par terre." Ceci fait, elle s'employa à recoudre la déchirure, du centre vers le bord, après avoir inséré le fil dans le chas de l'aiguille qu'on lui tendait. "Je pique, je rentre le fil jusqu'au nœud, je repique de l'autre côté en diagonale, je pique de l'autre côté, je reviens en arrière en diagonale..." De petites croix finissaient par recouvrir la déchirure. C'était un processus un peu long, mais il eut le mérite de rendre son souffle à Herminie. Une fois arrivé en bas, elle piqua quelques fois au même endroit pour fixer avant de faire un nœud caché par l'ourlet.

"Voilà ! Aux prochaines vacances tu pourras demander à faire mieux, ou alors un adulte pourra t'aider ici ! Mais en attendant, ça sera presque invisible !" assura t-elle à sa camarade avec un hochement de tête.

"Pfiou, sacré après midi quand même, je crois que je vais rentrer boire quelque chose... A bientôt ! Ravie de t'avoir rencontré Myosotis ! Alienor on se revoit en salle commune j'en suis sûre !" Après avoir fait ses adieux, elle s'en retourna vers ses affaire puis vers le château. 

Fin pour moi, merci et désolé  :sweatingbullets:

Herminie Peers, Quatrième année RP Médiatrice, ma volière est ouverte à tous
Best Friend 9000, LA référence couleur Poufsouffle #BF9000

17 juin 2019, 09:08
Un peu de couture mesdemoiselles!  privé 
Le plan pour récupérer cet écureuil était un échec, Aliénor, vraiment, courir après un écureuil c’était une mauvaise idée. Bien plus agile, bien plus vif, bien plus rapide… La fillette n’avait aucune chance. Elle se redressa donc pour écouter le plan de sa camarade de maison. Elle fixa la petite blonde, secouer le buisson pour faire fuir la petite bête c’était certainement mieux comme idée plutôt que de lui courir après.

Aliénor se plaça à l’affut autour du buisson. Et tout ce passa au plus vite. L’écureuil sauta littéralement vers la fillette. Aliénor étouffa un cri avant d’agiter les mains dans tous les sens. Voilà une réaction très positive elle ne servait pas à grand-chose à part rendre cette bestiole encore plus paniquée que ce qu’elle était déjà. Mais au moins il avait abandonné la pelote au milieu de l’herbe.

Aliénor ne put retenir un rire devant la position d’Herminie allongée dans l’herbe et à moitié dans le buisson. Celle-ci se ressaisit et attrapa la pelote. Rapidement elle trouva la fameuse aiguille. La petite Delphillia poussa un soupire soulagée que tout rentre dans l’ordre. Elle attrapa la robe et comme un petit soldat elle obéit à la Poufsouffle. Elle la regarda faire avec attention comme hypnotisée par les gestes un peu fébriles mais maitrisés de la fillette. Elle n’y comprenait vraiment rien, cette fille devait avoir un peu de génie en elle. Elle lança un regard interloqué à la Serpentard avant de se concentrer de nouveau sur le travail d’Herminie. Le trou se rebouchait doucement alors que le sourire d’Aliénor s’agrandissait. Ses parents ne pourraient rien lui dire, elle c’était débrouillée comme une grande avec ses problèmes !

Une fois que la petite blonde se redressa en disant qu’elle avait fini, Aliénor souleva sa robe et la regarda sous tous les angles, on y voyait que du feu !

-Oh merci, merci beaucoup !

Elle enfila ma robe et tourna sur elle-même nickel ça lui allait, à vrai dire elle se fichait bien de ne pas avoir une robe de sorcier en état neuf. Tant qu’elle était assez bien pour l’école, c’était tout.

Herminie déclara rentrer et Aliénor lui fit un petit signe de main pour accompagner son départ. Elle se tourna ensuite vers Myosotis en souriant.

-Merci d’être venue m’aider, ma robe est parfaite maintenant ! Je vais y aller aussi, tu m’accompagne ?

Elle pencha la tête sur le côté observant la réaction de sa camarade puis elle partit en direction du château. Elle ne savait même pas si sa mère Claire était capable de faire mieux au niveau couture. Son père c’était sûr que non, mais Claire a beaucoup de talents cachés, on peut toujours être surpris.

Batteuse des Hel's
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 5ème année RP, Poufsouffle