Inscription
Connexion

1 sept. 2018, 21:31
 Libre  Une fraîche soirée de septembre
Roxane marchait d'un bon pas à travers les pente sinueuses qui descendaient jusqu'au endroits moins pentus de l'immense parc du château de Poudlard. Les larges pans de sa robe noire flanquée d'un blason rouge et or bien reconnaissable volaient derrière elle, portés par le vent et le rythme rapide de sa marche. La fraîcheur des Highlands l'obligeait à porter son épaisse écharpe, assortie à son blason. Cela ne faisait qu'une poignée de jours que la jeune fille avait commencé les cours et ce vendredi soir sonnait le début de son premier week-end à l'école. L'intrépide avait prévu de passer ce précieux temps libre à réaliser l'un de ses rêves de petite fille : s'aventurer dans les recoins les plus reculés du château et du domaine.
A peine sortie de son dernier cours, elle avait couru jusqu'à son dortoir. Là, elle avait jeté ses affaires en vrac sur son lit, saisit son écharpe et redescendu les escaliers encore plus vite qu'elle les avait gravis. A présent, Roxane Maxwell arborait un grand sourire d'excitation et marchait à travers le parc, là où elle avait décidé de débuter ses explorations. Poudlard et ses environs étaient des lieux remplis de magie. Cependant, cela ne voulait pas dire que l'on y découvrait un trésor ou un mystère caché au détour de chaque couloir et la jeune aventurière en était consciente. Justement : elle ne savait pas sur quoi elle allait tomber et c'était cela qui l'intéressait ! (Peut-être que rien d'extraordinaire n'allait se passer, mais elle préférait ne pas songer à cette triste éventualité)
Elle regardait d'un œil distrait les petits groupes d'élèves qui flânaient dans les environs, profitant de l'un des seuls week-ends de l'année où ils ne seraient pas submergés de travail.


"Ce serait encore plus sympa si j'avais quelqu'un avec moi ..." pensa-t-elle en les observant.

Il y avait bien son amie et camarade de dortoir Emelyne qui aurait pu se joindre à elle mais elle n'avait pas pensé à la prévenir et puis, à cette heure-ci, Emy devait être à la bibliothèque ... Essoufflée, la rouquine ralentit le pas et s'approcha de la zone où se trouvaient la plupart des élèves, dans l'espoir de trouver un solitaire aventureux et aussi curieux qu'elle pour l'accompagner dans sa petite exploration.

Griffes et crocs
Griffes et coeurs
Gryff' vainqueurs !

6 sept. 2018, 13:12
 Libre  Une fraîche soirée de septembre
La fin de la première semaine de cours touchait à sa fin. Le dernier cours de potion du vendredi après-midi paraissait interminable pour Erwan. Il avait du mal à maintenir son attention sur le cours et luttait contre le sommeil. Il faut dire que cette première semaine avait été intense ! Entre les cours de deuxième année, les retrouvailles avec tous ses camarades de Poufsouffle et, surtout, ses amis du dortoir des garçons, les journées avaient été longues et les nuits courtes. La fraîcheur ambiante des cachots n'était pas non plus d'une grande aide dans la lutte contre le sommeil. Heureusement pour Erwan, la fin du cours arriva avant qu'il ne se retrouve dans l’embarras de s’être endormi en cours lors de la première semaine. Il monta à travers les étages, encore un peu dans les vapes, en essayant de se réveiller. Lorsqu'il arriva à la porte de sa salle commune, il émergeait à peine et dût faire un gros effort de concentration pour réussir a y entrer. Il aurait aimé se poser un peu sur son lit, prendre un bon livre pour finalement tomber de sommeil au bout d'un demi chapitre. Mais l'ambiance du dortoir, aux antipodes de celle des cachots, ne prêtait pas vraiment à une petite sieste. Erwan fit demi-tour et entreprit de se rendre vers le parc où l'air frais aurait au moins le mérite de le réveiller en silence et sans lancer le moindre objet.
Couvert de son écharpe jaune et noire, il descendait les marches à la vitesse d'un escargot. Il percevait à peine l'agitation du château et l'effervescence qu'implique la fin d'une première semaine de cours. Des groupes le doublait ou le croisait dans de grands éclats de rires ou de profondes discussions. Personne ne semblait le voir, il était si fatigué, si absent, qu'on aurait pu voir dans son déplacement les déambulations d'un fantôme. Lorsqu'il arriva près de la grande porte, il hésita un instant à braver le froid puis, il s'engagea vers le parc d'un pas un peu plus décidé. Il voulait trouver les arbres au plus vite. Il savait qu'il n'avait pas le droit de se rendre dans la forêt mais il aimait se rendre vers le début de la forêt, là où les premiers arbres abritaient de la pluie et du vent. De plus, avec un peu de chance, il arrivait qu'il croise le chemin de petites créatures vivant dans la forêt. D'ailleurs, en parlant de créatures de la forêt, Erwan porta son regard sur des dizaines d'oiseaux qui s'envolèrent simultanément de la cime des arbres. Hypnotisé par leur balai aérien, se demandant ce qui avait bien pu les faire fuir de la sorte, le jeune Poufsouffle percuta quelqu'un et trébucha par terre. Distrait comme il était, cela devait bien finir par arriver !

- Je suis désolé ! Ça va ?? Il se releva immédiatement et accouru pour aider la jeune Gryffondor, d'après les vêtement qu'elle portait, qu'il venait de percuter.

A peine avait-elle tourné son visage vers Erwan qu'il reconnut la jeune première année ! Ils avaient partagé une table quelques semaine plus tôt chez le glacier Florian Fortarôme et avait un peu discuté. Erwan se rappelait d'une jeune fille joviale et ambitieuse.

- Je vois que tu es finalement chez les rouges et or ! Félicitations ! Roxane c'est ça ? Je suis vraiment désolé, je regardais la forêt, j'étais perdu dans mes pensées. je t'ai pas vu... Je t'ai pas fais mal ?

Le choc n'avait pas vraiment été violent mais il s'en voulait de l'avoir bousculer de la sorte. Roxane avait l'air de s'être habillée pour une bonne sortie dehors et Erwan pensa qu'elle avait peut-être eu la même idée que lui. Peut-être était elle même en train de regarder les mêmes oiseaux que lui au moment du choc. Le vent avait nettement entamé son travail de réveil sur Erwan et il avait hâte de gagner la protection des arbres.

- J'allais par là-bas si ça te tente. J'aime me balader près de la forêt. On y est à l'abris du vent et, parfois, on peut croiser des petits animaux qui vivent dans la forêt. J'adore ça !

Gardien des Hel’s
Membre intéressé de l’ACDC

6 sept. 2018, 16:40
 Libre  Une fraîche soirée de septembre
Plusieurs groupes d'étudiants, plus ou moins nombreux, étaient trop occupés à bavarder ou à s'amuser entre eux pour remarquer Roxane et, n'ayant pas envie de forcer qui que ce soit à l'accompagner, cette dernière se contentait de les regarder distraitement et de continuer sa route. Or, elle était égarée si loin dans ses pensées qu'elle ne prêtait plus aucune attention à ce qui se passait devant elle et l'inévitable finit par arriver : la jeune fille ne vit pas arriver l'élève qui marchait en sens inverse, lui aussi en regardant ailleurs et ainsi, les deux sorciers se bousculèrent.
Surprise par le choc soudain, Roxane sursauta et posa instinctivement un pied en arrière. Elle perdit un peu l'équilibre, dût se pencher en avant, mais parvint de justesse à éviter une chute bien gênante devant une bonne quinzaine d'élèves plus âgés. Avant qu'elle n'ait eu le temps de se redresser, elle entendit le garçon qu'elle venait de percuter s'adresser à elle :

- Je suis désolé ! Ça va ??

La rouquine était un peu déstabilisée mais heureusement, elle ne s'était pas fait mal. Elle releva la tête pour répondre et s'excuser mais déjà, l'élève de Poufsouffle, à en juger par les couleurs de son écharpe, avait repris la parole :

- Je vois que tu es finalement chez les rouges et or ! Félicitations ! Roxane c'est ça ? Je suis vraiment désolé, je regardais la forêt, j'étais perdu dans mes pensées. je t'ai pas vu... Je t'ai pas fais mal ?

Intriguée, l'intéressée dévisagea son interlocuteur. Comment connaissait-il son nom ? Au bout de quelques instants, son visage s'éclaira de compréhension : elle venait enfin de le reconnaitre ! Il s'agissait de l'un des deux futurs élèves de deuxième année avec qui elle avait partagé une table chez Florian Fortarôme quelques semaines auparavant. Un garçon souriant et enthousiaste, si sa mémoire était bonne. Oui, elle gardait un bon souvenir de cette rencontre imprévue. D'ailleurs, il était fan de Quidditch, pensait-elle se souvenir. En revanche, elle avait plus de mal à se rappeler de son prénom ... Fichue mémoire ! Enzo ? Ethan ? Non ... Erwan ? ... Erwan !

- Erwan ! s'écria-t-elle alors en souriant. Désolée, je ne t'ai pas fait mal j'espère ? Moi non plus je regardais pas où j'allais, haha. Oui, je suis bien à Gryffondor, et fière de l'être !

Roxane ne s'attendait pas à le recroiser dans ce si grand château et cela lui faisait plaisir de tomber -pour ainsi dire- sur quelqu'un qu'elle connaissait déjà un peu.

- J'allais par là-bas si ça te tente. J'aime me balader près de la forêt. On y est à l'abris du vent et, parfois, on peut croiser des petits animaux qui vivent dans la forêt. J'adore ça ! proposa Erwan tandis qu'une bourrasque plus fraîche que les autres faisait frissonner la jeune fille.

- La forêt ? répéta-t-elle. Oh oui, bien sûr ! J'étais justement en train de me demander si j'allais pas y faire un tour ! Elle fait partie des endroits que j'ai vraiment envie d'explorer, enfin, au moins la lisière, pour l'instant. Ça a l'air génial !

Griffes et crocs
Griffes et coeurs
Gryff' vainqueurs !

10 sept. 2018, 11:06
 Libre  Une fraîche soirée de septembre
Roxane sembla ravie de l'idée qu'avait proposé Erwan. Ils se dirigèrent vers la lisière de la forêt, d'un pas assuré car le vent soufflait de plus en plus fort et commençait à fouetter leurs visages. Sur le chemin elle confia au garçon qu'elle avait «vraiment envie d'explorer» la forêt interdite ; il se dit qu'elle devait être inattentive la semaine passée lorsque le garde-chasse leur avait fait part des sanctions encourues par ceux qui osaient s'y aventurer. Lui s'en rappelait très bien ! L'année passée, lorsque Hagrid les avaient mené jusqu'au château après leur traversée en barque, c'était le seul sujet pour lequel il avait perdu son ton jovial et bienveillant. Mieux valait ne pas s'y aventurer, au risque de subir son courroux...

Lorsqu'ils gagnèrent la lisière, là tumulte des vents écossais de septembre se tut aussitôt. L'ambiance devint calme et sereine. C'était en tout cas comme ça que le jeune Poufsouffle percevait les choses. Le profond silence qui provenait de la forêt interdite l'apaisait et les bruits, provenant tantôt d'un animal tantôt d'un végétal, qui venaient tuer ce silence l'amusaient. Il marchèrent quelques minutes le long des arbres où Erwan questionna Roxane sur sa rentrée et sur l'accueil que lui avaient réservé les gryffons.

Il se rappela enfin ce qui l'avait attiré à la lisière de la forêt, mis à part l'abris naturel qu'elle constituait. Il voulait voir de la vie ! Il voulait pouvoir observer un être vivant, d'une autre espèce que la sienne, qui se serait lui aussi approché de la frontière interdite pour observer les êtres qui vivent en dehors. Il avait passé de nombreuses heures, lors de l'année passée, à arpenter ces lieux dans l'espoir de surprendre la vie sauvage, dans l'espoir d'immortaliser un moment de pure nature. Il savait que plusieurs approches étaient possibles mais souhaitait laisser le choix à Roxane. Après tout, c'était la première fois que ses pas foulait la lisière de la forêt, elle méritait bien de pouvoir faire comme bon lui semble.

-Alors ! Je te propose deux approches, à toi de me dire celle que tu préfères. On peut soit, aller s'assoir là-bas, sur le rocher avant les premiers arbres. Si on ne parle pas trop fort et qu'on se montre patient il se pourrait qu'un animal ou deux s'aventurent jusqu'à nous. Ou alors, on marche encore en espérant apercevoir quelque chose dans les profondeurs de la forêt. Qu'est-ce que tu veux faire ?

Les deux choix convenaient à Erwan même si il avait une préférence. Il s'en remettait tout de même à la jeune Gryffondor. Tout ce qui comptait après tout, c'était de passer un bon moment en bonne compagnie, tant pis si aucun animal ne montrait le bout de son nez. Cependant, maintenant qu'il était réveillé, il était prêt à rester ici des heures dans le but de voir quelque chose !

Gardien des Hel’s
Membre intéressé de l’ACDC

15 sept. 2018, 08:34
 Libre  Une fraîche soirée de septembre
Ravie de constater qu'Erwan avait lui aussi envie de se rendre aux abords de la forêt, Roxane lui emboîta le pas et les deux jeunes élèves marchèrent ainsi côte à côte, d'un pas assez rapide afin de se mettre le plus vite possible à l'abri du vent, de plus en plus mordant.
Tandis qu'ils réduisaient la distance qui les séparait des arbres sombres puis longeaient la lisière, Erwan lui posa quelques questions sur sa rentrée à Poudlard, auxquelles la jeune fille répondit avec joie. Hormis dans une courte lettre à ses parents, elle n'avait pas eu l'occasion de raconter ça à quiconque et se changea alors en véritable moulin à paroles.

- Ça s'est super bien passé ! J'étais trop trop contente quand le Choixpeau a crié "Gryffondor !!" s'exclama-t-elle dans une imitation parodique de la voix du vieux chapeau. Et puis les autres élèves sont sympa, je me suis déjà fait quelques amis. Ils sont aussi en première année du coup c'est cool, on se sent moins seuls et perdus dans ce grand château !

Puis elle raconta encore quelques anecdotes à Erwan, qui était visiblement doté d'une patience à toute épreuve et qui l'écouta de A à Z. Seule leur arrivée devant un coin plus dégagé de la bordure de la forêt la fit taire. Dans ce petit espace, les arbres étaient plus espacés et moins nombreux qu'ailleurs. Par conséquent, l'endroit était moins sombre que les profondeurs de la Forêt Interdite mais était tout de même recouvert d'une sorte de toit, constitué du feuillage des arbres environnants.
Erwan et Roxane s'arrêterent là et le jeune Poufsouffle prit la parole :


-Alors ! Je te propose deux approches, à toi de me dire celle que tu préfères. On peut soit, aller s'assoir là-bas, sur le rocher avant les premiers arbres. Si on ne parle pas trop fort et qu'on se montre patient il se pourrait qu'un animal ou deux s'aventurent jusqu'à nous. Ou alors, on marche encore en espérant apercevoir quelque chose dans les profondeurs de la forêt. Qu'est-ce que tu veux faire ?

- Dans les profondeurs ? Tu veux dire, en y entrant ou en regardant de l'extérieur ? demanda la rouquine, qui n'était pas sûre de saisir.

Bien sûr, elle était la première à vouloir s'engager au cœur de la forêt mais il lui semblait bien que cela était interdit ... Elle n'aurait pas dit non à la proposition d'Erwan s'il le voulait aussi mais non, elle avait du mal comprendre. Et puis, Roxane était intrépide mais pas folle. Se faire remarquer par une punition dès la première semaine, ç'aurait été embêtant. Elle répondit donc, un peu à contrecœur :

- Mieux vaut aller s'asseoir vers le caillou, là-bas.

Griffes et crocs
Griffes et coeurs
Gryff' vainqueurs !