Inscription
Connexion
27 sept. 2019, 16:29
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
RPG inspiré par la mission n°8 de la Cabane de Cristal, édition septembre 2019.
Dimanche 10 juillet 2044.



Nora avait le coeur battant en voyant sa chouette O'Zauguh se diriger vers elle, une missive attachée à la patte gauche. La tour où elle se trouvait était déserte, elle-même n'y était que de passage. Ces derniers jours - voire ces dernières semaines - avaient été particulièrement perturbante pour la jeune fille. La sixième année avait vu certains aspects de sa vie être bouleversés comme jamais. Elle ne savait bien souvent plus tellement où se mettre, comme agir ou réagir, quoi dire, que faire. C'était comme si son identité, son essence même, s'étaient un peu effacées.

Nora remercia sa chouette par un petit geste d'affection : elle lui grenouilla légèrement le dessous du bec, chose dont O'Zauguh raffolait par dessus tout. Puis elle le laissa s'envoler vers la volière, où elle le rejoindrait pour le régaler. D'ordinaire, elle l'aurait fait de suite : le courrier pouvait toujours attendre quelques dizaines de minutes supplémentaires. Mais elle vu de suite le nom de l'expéditeur : Arthur Grimms. La jeune fille ne l'avait pas vu depuis plus d'une semaine, lors du départ des élèves pour retrouver leurs familles à Londres. Arthur en avait fait parti, malgré sa déclaration concernant le fait de vouloir s'engager dans le RRSL avec elle. Mais les problèmes du monde sorcier n'allaient pas s'envoler et elle savait pertinemment que toutes les jeunes recrues n'allaient pas pouvoir rester - ou venir - à Poudlard pour s'entrainer le temps de l'été. Certains commenceraient les choses sérieuses à la rentrée 2044 seulement, ce qui était mieux que rien. Nora s'appuya donc sur la pierre froide de la tour pour ouvrir la lettre et commencer à la lire. L'impatience lui fit la survoler des yeux d'un bout à l'autre avant de la détailler d'avantage. Ce fut une grave erreur, les mots clés retenus étant plus affolant qu'elle ne l'aurait cru. Alors qu'elle reprit depuis le début afin d'être sûre d'avoir bien compris, des larmes perlèrent aux coins de ses yeux. Elle porta sa main droite à sa bouche pour cacher le rictus plein de douleur qui se dessinait sur son doux visage. Un douleur lui transperça la poitrine, la pris à la gorge : elle ne reverrait jamais Arthur Grimms.

La jeune fille manqua de lâcher le parchemin dans un soupir de souffrance. Elle enfourna le papier dans sa poche avant de commencer à marcher un peu au hasard, tanguant sous le choc. Elle finit par retrouver la sortie de son labyrinthe de pierre et passa la Grande Porte en titubant. C'était instinctivement qu'elle avait chercher l'air frais et le calme absolu. Elle ne souhaitait pas non plus que son père la voie ainsi. Elle s'appuya sur un arbre, assez loin de la petite cours de pierre qui entourait joliment la Grande Porte. Loin du château, loin de l'Homme. Loin de tout, sauf de la souffrance qui l'achevait à petit feu.

Présence réduite à durée indéterminée. In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #TeamPicsou
27 sept. 2019, 18:08
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
Les vacances avaient commencées depuis quelques jours déjà. Le temps passé très lentement pour la fillette qui s'ennuyait profondement. Elle était cotreinte de rester à Poudlard pendant la durée des grandes vacances au lieu de faire comme la plus part des autres enfants rentrer chez eux et voir leur famille. Pourquoi ? Elle ne le savait pas vraiment. Elle ne comprenait pas pourquoi, les autres parce qu'ils sont né-moldus mais elle à son père qui est sorcier. Elle ne comprenait plus rien. Elle vait comme le sentiment que quelque chose lui échapait.

Elle n'était pas seule dans le château il y avait plusieurs autres élèves mais aucun ou presque n'était vraiment ami avec la fillette. Il y avait aussi un phénomène étrange ici, à Poudlard. Elle avait apperçu des élèves beaucoup plus âgés qu'elle mais ne les voyait que rarement. Oui le château était grand mais quand même. Une chose de plus qui lui échappait.

Le temps était correct pour un mois d'été, il faisait beau aujourd'hui. Alors, elle avait décidé de se rendre dans le parc affin de dessiner. C'est ce qu'elle faisait quand elle s'ennuyait. Mais quoi dessiner ? Aucune iée, au une inspiration en tête. Les vacances risquait d'être longue. Elle regarda alors autour d'elle. Il y avait des arbres, non trop bannal. Le château ? Déjà fait. Le lac ? Non elle n'en avait pas envie. Une jeune fille ? Non ce n'était pas une jeune fille mais plutôt une jeune femme ou du moins presque une jeune femme. Son regard se posa sur cette fille. Des cheveux blanc, l'âge d'être presque adulte... Lexie fit marcher sa mémoire et se souvient de la jeune fille. Nora Starks, une élève de sa maison qui devait entrer en septième année si elle ne se trompait pas et si elle n'avait pas entendu de bêtise de la part de ses camarades. 

Il était rare de la croiser en ce moment. Elle faisait partie des grands qu'on avait l'impression qu'ils disparaissaient de l'école. Pleine de curiosité et de culot, la brunette se leva et s'avança vers sa camarade. Quoi lui dire ? Bonne question. Il ne faut pas paraitre trop insistante ou encore trop intrusive dans la vie des gens. Elle était perdu dans ses pensées et n'avait pas remarqué qu'elle était déjà à côté de Nora. Il fallait dire quelque chose et vite pour ne pas avoir l'air d'une bécasse.

"Euh... S-salut Nora, euh... je m'appelle Lexie Grey, on est dans la même maison il me semble... je-je voulais te poser une question, si ça te dérange pas bien sûr hein, je veux pas être dérangeante...'
Elle perdait tout ses moyens, Nora l'impressionnait.

Vive le Lextia ♥
28 sept. 2019, 12:10
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
Le souffle court, Nora tenta tant bien que mal de reprendre ses esprits. Elle avait l'impression que tout son monde s'écroulait autour d'elle, mais elle ne voulait pas se laisser engloutir par le chaos. Elle s'adossa à l'arbre et inspira profondément. Elle essuya ses larmes d'un revers de manche, en vain : elles continuèrent de couler sur ses joues malgré tout. La jeune fille fut reconnaissante de ne pas avoir mis de mascara ce matin-là, autrement elle ressemblerait déjà à un raton-laveur déguisé en apprenti-sorcier.

Nora sursauta lorsqu'une petite fille, sortie de nulle part, se planta devant elle et lui adressa la parole. Peut-être s'était-elle tenue dans l'ombre de l'arbre avant de faire son apparition, ou peut-être débarquait-elle tout juste. Ou encore, elle avait pu la suivre tout ce temps, petite fille constamment sur ses talons. Ses sourcils se froncèrent et elle ferma les yeux, le temps d'essuyer ses larmes une énième fois. Son regard et ses paupières étaient rougis par le chagrin. Elle retint un souffle alors qu'elle s'exaspérait : on pouvait voir qu'elle n'allait pas bien, mais les petits ne pouvaient pas s'empêcher de trouver le moins bon moment pour venir l'embêter. Finalement, elle relâcha son souffle, faisant voler au passage une petite mèche de cheveux qui était retombée devant son visage. Elle balaya la petite d'un regard un peu mauvais - quoi que bien moins que ce qu'elle aurait voulu - et s'attarda sur le sceau de leur maison commune. Le chagrin et la douleur de la nouvelle du jour avaient considérablement diminué sa capacité de raisonnement, mais même avec l'esprit dans le brouillard elle savait faire un minimum la part des choses. Elle se massa les tempes pour se ressaisir.

"Qu'est-ce que tu veux ?" demanda t-elle simplement. Elle n'était pas en mesure de faire mieux, à cet instant.

Elle avait envie de lui crier dessus, de lui dire que ce n'était pas le moment et de lui ordonner de déguerpir rapidement. Mais elle n'en fit rien, car malgré sa condition cela n'était tout simplement pas la personne qu'elle était. Elle ravala donc ses états d'âme comme elle le put et tâcha d'être un minimum cordiale. Avec un peu de chance, cette conversation se finirait rapidement et la jeune fille pourrait reprendre la pirogue de déchéance sur laquelle elle se trouvait quelques minutes auparavant. Sa poitrine la lançait comme une écharde produit une douleur lançante dans le doigt. Elle continua d'inspirer et expirer profondément pour que cette sensation la quitte. Elle fit malgré tout attention à ce que ça ne se voit pas trop, elle ne voulait pas non plus passer pour une folle auprès des jeunes. Quoi qu'avec sa dernière année qui allait commencer, ce n'était pas comme si ça avait une grande importance.

Mots soulignés : Mission n°1 (mots à placer) de la Cabane de Cristal, session de septembre 2019.

Présence réduite à durée indéterminée. In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #TeamPicsou
8 oct. 2019, 13:57
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
Après que Lexie eu approché et eu parlé à la jeune femme, celle-ci sursauta car elle n'avait pas dû la sentir arriver. Elle culpabilisait un peu quand même, elle était trop curieuse. Beaucoup trop curieuse. Elle hésitait à présent à lui poser sa question. Ce n'était peut-être pas le bon moment ? Après tout il fallait quand même bien qu'elle se lance. Elle ne pouvait pas déranger Nora ce qui semblait un peu l'agacer apparemment puis ensuite partir ou formuler une question bête et simple. Elle passerait en plus pour une idiote et elle n'en était certainement pas une. La brunette était très brillante dans certains domaines, pas dans tous évidemment sinon elle serait l'incarnation de la perfection. Hors Lexie ne croit pas à la perfection. Elle a essayé mais elle n'y arrive pas. Elle n'arrive pas à être parfaite malgré tous ses efforts et malgré l'éducation stricte de ses parents. Bon revenons-en à Nora. Elle attend une réponse, elle veut savoir pourquoi on l'a dérangé. Comment formuler cette phrase sans paraitre trop curieuse ? intrusive ? insistante ? malpolie ? Une tâche dur mais à accomplir.
"Euh... Je me demandais pourquoi toi et avec les autres grand aussi hein, on vous voit presque jamais... Le château est quand même assez grand je suis d'accord mais vu le peu de monde qu'il y a je trouve ça super bizarre qu'on vous croise quasiment jamais. Par on j'entends les autres élèves plus jeunes moi comprises car je suis sûr de ne pas être la seule à me poser la question. Bon il est vrai que j'ai jamais entendu les autres se la poser entre eux mais... Euh désolé je m'emballe un peu trop des fois...Est-ce que tu pourrais me dire pourquoi vous êtes presque jamais là s'il te plait Nora ?"
Elle parla avec une toute petite voix, la même voix qu'une gamine aurait prise devant ses parents affin d'obtenir sa poupée préféré après que ceux-ci lui ont confisquée. Il fallait l'avouer elle avait quand même un peu peur de la réaction de la grande fille de sa maison. Elle qui était, ces derniers temps, pleine d'assurance se retrouvait là un peu planté comme un bâton. Elle espérait obtenir sa réponse, elle la voulait. Mais Nora était bien plus âgée qu'elle, bien plus grande en taille aussi. Elle avait tout d'une adulte, elle parlait avec le même agacement que sa maman quand celle-ci était occupé à faire quelque chose et que la jeune fille venait la voir. Elle voyait un peu sa maman en Nora en fait. Sa maman qui lui manquait terriblement, dont elle avait envie de prendre dans ses bras.

Vive le Lextia ♥
3 janv. 2020, 22:24
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
Toujours appuyée contre son arbre, Nora serra les doigts et sa mâchoire, si fort qu'elle en avait mal. Elle sentait ses ongles s'enfoncer dans ses paumes et légèrement entamer sa chair avant qu'elle n'ouvre ses mains en grand, incapable de se relaxer simplement. Elle leva les yeux pour lancer un regard noir à la nouvelle venue qui semblait la harceler de questions. *Qu'est-ce que ça peut bien de foutre, sérieux ?* pensa t-elle, mais une fois de plus la jeune fille se contrôla et ne succomba pas à ses pulsions - que l'on pourrait presque qualifier de meurtrières. Au lieu de cela, elle choisit de fermer les yeux une seconde et d'inspirer profondément - encore une fois.

"On est juste... occupés. Les grands ont des choses à faire, Lexie." dit-elle. Elle craignait que si elle développait davantage, elle ne deviendrait méchante envers la pauvre petite, qui n'avait pas demandé autre chose que de comprendre l'absence étrange des années supérieures. "Et puis, pourquoi tu es restée à Poudlard, d'abord ? Pourquoi vous êtes pas tous rentrés chez vous pour voir vos parents ? Ils vous ont pas donné de plume noire ?" demanda t-elle, le regrettant immédiatement en comprenant que cela prolongerait la conversation, l'éloignant ainsi du moment où elle pourrait laisser la vague de douleur emparer totalement d'elle et submerger son être.

Nora mit la main dans sa poche et saisit la feuille de parchemin. Elle serra ses doigts autour du papier, froissant le tout avec force alors qu'elle ne l'avait même pas sortie de sa poche. *Merde, Arthur. Merde !* se dit-elle intérieurement, oubliant presque la présence de son interlocutrice. *Pourquoi il faut que tu les laisses faire ça ?* Mais elle avait beau en vouloir à la terre entière, elle ne pouvait décemment pas en vouloir à une famille qui essayait de se préserver et de protéger les siens. C'était même le plus naturel du monde, et c'était aussi la raison de sa présence à Poudlard en plein milieu de l'été. Cela faisait d'ailleurs bien longtemps qu'elle n'avait pas quitté cet endroit pour rentrer chez elle. Cela datait au moins du dernier Noël. Et compte tenu de la manière dont les choses se présentaient, elle n'était pas prête de rentrer. Peut-être même resterait-elle ici jusqu'à qu'elle obtienne son diplôme des ASPICS, et qu'on lui fasse quitter Poudlard à coups de pied au derrière pour qu'elle ne revienne plus jamais. Qui d'autre ne reviendrait plus jamais ? Arthur. Sans doute allait-il étudier à Ilvermorny, car il lui fallait bien terminer son éducation magique. Il allait rencontrer une belle américaine aux longs cheveux bruns et à la peau olive et à l'accent exotique, ou encore une belle blonde fatale aux allures de star hollywoodienne. Et elle tomberait bien vite dans l'oubli. Alors qu'elle, jamais elle ne parviendrait à l'oublier.

Présence réduite à durée indéterminée. In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #TeamPicsou
20 févr. 2020, 10:41
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
Oups... Nora faisait une drôle de tête. Elle faisait presque peur ça ce qui ne rassurait pas du tout la jeune gryffonne. Certes, elle avait ce don agaçant selon les autres de toujours posé les questions qui fâches, d'être trop curieuse et de se trouver dans des situations embarrassantes, mais, ce n'est pas une raison pour la foudroyer comme ça du regard. Première raison : Nora passait de élève modèle dont Lexie voulait suivre les traces à Tyran à éviter à tout prix, deuxième raison : cela voulez sûrement dire que Lexie avait tapé dans le mille avec ses questions et que Nora cachait donc quelque chose et que du coup Lexie ne s'en arrêtera pas là bien au contraire, elle est d'une curiosité maladive. Pauvre Nora ! Elle avait envie de lui poser tout un tas de questions, des tonnes même mais vu la réaction de Nora il était préférable de ne pas trop en poser d'un coup.
"Vous avez quoi comme chose à faire ? Des devoirs ? Des cours à rattraper ? Ou est-ce que ça a un rapport avec ce qui se passe dehors ? Il se passe quoi dehors d'ailleurs ? Tu peux me le dire s'il te plait Nora ? Hein s'il te plait s'il te plait s'il te plaiiiiiit ? Personne veut m'en parler c'est pas juste ! J'ai le droit de savoir j'ai eu 12 ans je suis grande maintenant, je peux rester avec toi et les autres grand ?"

Mode pipelette ultra soûlante activé. Toutes les questions ont été posés avec un débit très rapide, chaque question s’enchaînait ce qui ne laissait absolument pas le temps à la Gryffonne de répondre malgré la multitude de questions posées. Malgré ça Lexie n'avait pas tout posé, il lui rester encore plein de questions qui trottaient dans sa tête.
"J'ai pas pu rentrer chez moi car mes parents se sont séparés, mon père à disparu dans la nature et ma maman qui est moldue préfère que je reste à Poudlard. Moi je voulais rentrer et prendre le train avec ma copine Hestia, revoir ma cousine Emily et la présenter à ma maman mais je pourrais pas. Toi aussi tu es obligé de rester ici ? Pourquoi ? Tu pouvais prendre la plume dont tu parles normalement. Est-ce que la directrice a eu une rupture de stock ? Il y en avait peut-être pas assez pour tout le monde. Je suis pas la seule à être resté ici tu sais."
Et ça recommence. Elle recommence à débiter pleins de mots sans laisser le temps pour que son interlocutrice lui répond. C'est exactement le genre de chose qui saoule tout le monde d'habitude.

Vive le Lextia ♥
3 avr. 2020, 19:32
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
Nora ravala un énième sanglot, tentant de se contenir et de faire bonne figure. Elle se fit violence pour ne pas étrangler la petite Lexie quand elle l'assainit de questions. La - bientôt - septième année n'avait qu'une chose en tête : se débarrasser d'elle pour aller s'isoler, et ainsi exprimer son chagrin en paix. Elle n'avait qu'une envie, c'était de pleurer, crier, frapper. Sa poitrine lui faisait mal tellement la souffrance psychologique était forte. Elle se frotta le front, tentant de trouver un peu de courage. Elle était à bout de nerf, de patience, de tout ce que vous vouliez. Plus les secondes et minutes passaient, moins elle se sentait de gérer tout ceci.

"On a des... cours d'été. Pour préparer la rentrée. Les ASPICS, et tout..." dit-elle machinalement, rebondissant sur les suggestions de la petite Gryffondor. Elle voulu ignorer les questions suivantes, décidant que non, 12 ans n'était pas suffisant pour qu'on lui explique tout le bordel politique dans lequel le monde sorcier était plongé. Mais elle se ravisa, au nom de la paix qu'elle cherchait désespérément. "Ce qu'il se passe dehors, c'est que la Parkinson a renversé le gouvernement et imposé sa loi. Une loi qui n'est pas en faveur de tout les sorciers. Tout le monde n'est pas d'accord avec ce système, alors les adultes font de leur mieux pour faire ce qui leur semble juste. C'est pour ça que les grands doivent travailler dur. Pour être à la hauteur et faire aussi ce qui leur semble juste. Et non, tu ne peux pas rester avec moi." acheva t-elle froidement.

Elle poussa doucement la petite pour se frayer un chemin et commença à marcher, avant que la voix de la petite ne la rattrape. Elle se retourna vers Lexie. "Désolée pour tes parents. Le monde est à chier, en ce moment. Mais ta mère a raison, tu es plus en sécurité ici. Personne ne peut nous atteindre, dans l'enceinte de l'école. Tu devrais rester bien sagement dans le petit salon avec tes amis. Ne causez pas plus de problème que nécessaire."

Elle se retourna à nouveau pour quitter les lieux, mais ne marcha pas. Elle soupira, leva les yeux aux ciel, et se retourna une fois de plus vers Lexie. "Le monde est devenu dangereux, à l'extérieur de l'école. A cause de Parkinson. Soyez sages et révisez vos cours pour la rentrée. Comme les grands." dit-elle, faisant de son mieux pour ne pas parler trop méchamment. La blonde marcha finalement dans la direction opposée au château, et lança après quelques pas, sans se retourner : "Et ne me suis pas !", avant de disparaitre derrière un arbre.

Dernier post pour moi, je te laisse conclure !

Présence réduite à durée indéterminée. In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #TeamPicsou
19 avr. 2020, 11:35
 RPG+  Curiosité et dérobades  Privé 
Des cours d'été ? Pauvre Nora ! Même si c'est pour préparer les ASPICS Lexie n'aimerait pas du tout avoir des cours d'été. Elle espère même que la direction ne lui obligera pas à faire de même quand elle passera elle aussi en septième année, même si c'est dans longtemps la jeune fille ne veut pas passer son été à avoir des cours et réviser, elle préférerait largement aller voir sa famille ou ses amis et passer des bons moments ensemble. Bon... c'est un peu raté pour elle cette année, elle ne pourra pas rester avec sa famille ou profiter de ses amis en étant coincée ici mais les circonstance sont différentes, ses parents ne l'ont quand même pas forcé à rester ici pour avoir des cours supplémentaires ? Lexie essayera d'obtenir de meilleurs résultats pour les années à venir si ça peut lui empêcher de devoir rester un été de plus pour avoir des cours supplémentaires.

La fillette écoutait attentivement, sans poser de questions cette fois, tout ce que disait Nora sur une certaine Parkinson dont Lexie n'avait encore jamais entendu parler. Chaque information lui était très précieuse, elle essayait de tout enregistrer pour mieux comprendre la situation. Un nouveau gouvernement ? Une sorte de révolte ? Le monde des sorciers va très mal alors... Et si ses parents étaient en danger ? Ou son frère et sa soeur ? Elle avait envie de poser d'autres questions mais vu le ton de Nora il était préférable de ne plus la déranger. Lexie n'avait plus envie de rester avec les grands comme Nora maintenant qu'elle savait que c'était uniquement pour des cours d'été. Elle ne voulait pas assister à des cours de préparation pour septième année alors qu'elle venait tout juste de finir sa première année !

Ah ouf ! Ce n'est pas pour des cours d'été qu'elle est là mais pour être en sécurité, ça fait au moins une bonne nouvelle. Finalement la fillette trouve qu'elle a de la chance de rester ici contrairement aux autres élèves rentrés chez eux, si le monde est aussi dangereux que le dit Nora, les autres élèves comme Hestia ou Lili courent un grave danger. Lexie essayera de leur envoyé régulièrement des hiboux pour être sûre que ses amies vont bien même si elle l'avait déjà promit à Lili.

Nora était bien gentille mais si elle croit vraiment que la fillette allait réviser ses cours elle se trompe.


Merci pour toutes les informations, bons cours Nora !

Fin du rp ! Un grand merci à toi <3

Vive le Lextia ♥