Inscription
Connexion

27 avr. 2020, 13:07
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
8Avril 2045
Troisième année

Elfie venait de faire un cours sur les botrucs en Soin au Créature Magique. C’était un cours assez intéressant pour une fois mais Elfie en était ressortit avec quelques égratignures. Comme là professeur lui avait conseillé, elle se dirigeait vers l’infirmerie pour désinfecter même si sa ne lui faisait pas mal. D’autres élèves devaient y aller, ça lui donnerait un temps pour discuter un peu.

La troisième année traversa le parc, à pas lent, laissant ses cheveux voler au vent et regarder la vie du château dehors. Elle aimait bien observer, elle avait déjà remarqué que les premières années passaient du temps à jouer et plus on avançait dans les années, plus les personnes discutaient, et s’arrêtaient de courir partout.

Elfie était entre les deux, mais plus souvent allongé à observer ou à dormir. Mais cette fois ci, elle ne resterait pas pour veiller, elle allait à l’infirmerie pour ensuite aller manger. Elle était à la fin du parc, commençant à entrer dans le hall quand elle aperçu un peu plus loin, son demi-frère Mael. Elle avait besoin de lui parler mais ne trouvait jamais le temps. Maintenant qu’il était sous ses yeux, elle ne pouvait pas dire non.

La fillette abandonna la cible de départ en courant vers la direction de Mael. Arriver quasiment à sa hauteur elle cria:

-Mael, attend, faut que je te parle!

Elle s’arrêta juste devant lui.

@Mael Chassin
Dernière modification par Elfie Chassin le 27 avr. 2020, 21:18, modifié 1 fois.

Venez pas me convaincre, je sais que j’ai raison

5ème année RP- Filière sport et soin InRP

27 avr. 2020, 21:04
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
C'était une belle journée de printemps et la nature commençait à reprendre ses droits après un hiver rigoureux. Mael se décida donc, après son dernier cours de métamorphose avant les vacances, de passer un petit temps dehors et de faire le tour de l'île. Un peu plus tard, lorsqu'il revenait au château après son tour de l'île, une voix l'interpella et il se retourna. Elfie, sa demi soeur venait de lui indiquer qu'elle avait besoin de lui parler. Peut être qu'elle avait besoin de lui parler de leur père, qui était à azkaban. Cela devait être dur pour elle, de ne pas avoir vu son père depuis un peu moins d'un an. Pour lui aussi, c'était difficile, mais il fallait se surmonter, se soutenir les uns les autres et se serrer les coudes ensemble pour surmonter ces moment difficiles. Surtout que si leur père était enfermé, les deux enfants avaient chacun des problèmes à régler avec leur propre mère maintenant. La mère d'Elfie venait de faire une fausse couche et avait perdu son enfant, et celle de Mael vivait cachée car elle était une moldue et devait soustraire à la vue de ses amis moldus toute sa moitié sorcière - son fils et son ex-mari.

-je t'écoute.

*Oui, c'est sûrement de ça qu'elle veut me parler. C''est dur pour nous deux mais à deux on est plus forts. Il faut avancer ensemble. *
Dernière modification par Mael Chassin le 27 avr. 2020, 21:16, modifié 1 fois.


Gérant du club échec, rédacteur au Merlin et représentant des rédacteurs du Merlin au conseil du Merlin

27 avr. 2020, 21:15
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
Mael s’arrêta quand il vit Elfie arriver. Elfie devait lui parler de son ressenti mais aussi celui de son demi-frère qui ne vivait pas des choses faciles non plus. Elle avait besoin d’évacuer ses émotions, choses qu’elle faisait très très rarement par peur de moqueries, par peur de ne pas se retrouver dans celle-ci, par peur de se noyer.

Mais là elle avait besoin de parler, au risque d’exploser à force de garder tous ça pour elle. C’est pour ça qu’elle avait choisit Mael pour le faire car lui la comprendrait, lui qui avait toujours été à ses côtés depuis sa naissance, et puis il devait aussi avoir envie de parler lui aussi.

La gryffondor voulait un endroit à l’abri des regards pour qu’ils puissent discuter sans faire attention au personnes qui étaient aux alentours. Elfie indiqua à Mael un tas de buisson où elle savait qu’il y avait un creux pour s’assoir derrière.

Pour y aller, Elfie commença son discours qui n’étais pas trop discret:

-Salut, ça va?

Elle continua ensuite mais plus dans le vif du sujet, la raison pour laquelle elle avait besoin de parler:

- Tu sais, papa et maman me manque, j’ai envie d’être près de maman pour l’aider après ce qui s’est passé, heureusement que les vacances d’avril approche pour que j’aille la voir. Et papa on a des nouvelles de sa sortie?

Elfie espérait que Mael est des réponses sur sa dernière question même si elle savait au fond d’elle, qu’il ne savait rien.

Venez pas me convaincre, je sais que j’ai raison

5ème année RP- Filière sport et soin InRP

27 avr. 2020, 21:29
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
Ce qu'elfie lui dit lui fit l'effet d'un poing dans le cœur. C'est donc à contrecœur qu'il annonça à sa demi soeur la nouvelle qui avait été relayée le matin même.

<<Heu... Elfie, les vacances de Pâques ont été annulées. Enfin, elles n'ont pas été annulées, on aura pas cours mais on a pas le droit de sortir du château. Qeustion de sécurité, avec le contexte politique actuel, les modus et tout ça...>>

Le reste, il le dit un peu moins contrecœur, même si c'étaient des mauvaises nouvelles, car il lui relayait les mêmes infos depuis le début de la rentrée:

<<Non, désolé, on a eu aucune nouvelle d'azkaban depuis cet été. J'espère qu'il va bien, avec les détraqueurs partout... Je n'aimerai pas que la prochaine fois qu'on le voie il soit vivant mais... vide. Sans âme.>>

Il ne savait pas ce qui lui arrivait, les larmes lui montaient aux yeux, il se mettait à pleurer. Pour un gosse de 14 ans, ne pas voir son père mais en sachant qu'il est vivant mais dans une situation catastrophique pendant un an, ça reste, et ça traumatise. Mael savait qu'il s'en souviendrait toute sa vie. Mais il voyait bien qu'elle arrivait moins à gérer que lui ce problème. Il lui passa un bras autour du cou et l'emmena vers le château.

<<Viens, on va se réchauffer... Il y a un vent qui s'est levé, on sera plus à l'aise pour discuter près d'un feu>>


Gérant du club échec, rédacteur au Merlin et représentant des rédacteurs du Merlin au conseil du Merlin

27 avr. 2020, 21:39
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
Mael avant de répondre à sa question eu un rictus de malaise, comme si il allait lui apprendre une mauvaise nouvelle, son père était mort, il ne sortirait que dans deux ans? Elfie ne savait pas mais elle avait qu’une envie c’est que Mael réponde.

Ce que Mael fit quelques secondes après. Il lui annonça que les vacances d’Avril se ferait à Poudlard, pas moyen d’aller voir sa famille.
Elfie s’attendait à tout mais pas à ça. Ce n’était pas possible, pourquoi? Sa mère souffrait seule dans un immense manoir avec la mort de son fils dans le cœur et Elfie n’allait pas tenir sa promesse? Qu’elle déséspoir pour la jeune Gryffondor.

Depuis le début qu’elle écrivait des lettres à sa mère ,elle lui promettait qu’elle allait arriver, mais toutes ses paroles sont fichus, ces lettres n’étaient que mensonge, comment l’annoncer à sa mère sans trop la bouleverser? C’était inimaginable.

Mael enchaîna sur le fait qu’il n’avait pas de nouvelle de leur père mais sans surprise pour la jeune fille.
Après toutes ces infos, Elfie ne savait pas comment réagir, elle ne savait plus quoi dire et plus quoi faire.
Elle n’arrivait pas à pleurer ni à s’exprimer, trop d’émotions pour un si petit cœur.
Elfie bleu qu’un échappatoire, se mettre dans la lune avec un regard dans le vague. Plus rien ne pouvait l’atteindre, elle devait penser à sa mère.

Elle ne remarqua même pas que Mael l’emmenait dans le château...

Venez pas me convaincre, je sais que j’ai raison

5ème année RP- Filière sport et soin InRP

27 avr. 2020, 23:34
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
Lorsqu'il lui annonça ses infos, il vit qu'elfie ne pouvait plus rien faire, elle devait être trop dégoutée de ne pas aller soutenir sa mère dans ce moment difficile. Mael passa sous le porche du château, et se dirigea dans la grande salle. Il la fit asseoir à côté de lui - comme on était pas à l'heure du repas, il n'y avait pas grand monde dans le grande salle personne ne se souciait de s'installer à sa table - et il l'invita à grignoter un petit truc pour pouvoir se rassénérer.

<<Ne t'inquiètes pas pour ta mère, tu pourras lui envoyer un hibou pour lui expliquer. C'est pas ta faute tu sais. Et puis elle recevras sûrement un hibou. Elle est très compréhensive. Et puis il te restera encore 8 semaines et tu pourras la voir. Ca paraît long comme ça mais c'est très rapide.>>

Mael se tut, ne sachant quoi dire puis il alla chercher quelques boissons en cuisines afin de pouvoir se chercher les idées. Lorsqu'il revient, il s'assit à côté d'elfie et lui tendit la bouteille de jus de citrouille fraîchement ramenée des sous-sols. Il espérait que cela permettrait de lui remonter le moral.

<<Et, à propos des cours, ça va? Ça fait longtemps qu'on s'est pas vu alors je connais pas tes progrès...>>

Il espérait que cela lui remonterait le moral, mais c'était quitte ou double: elle pourrait aussi se sentir plus mal qu'avant.


Gérant du club échec, rédacteur au Merlin et représentant des rédacteurs du Merlin au conseil du Merlin

28 avr. 2020, 00:51
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
Elfie n'arrivait toujours pas à s'exprimer après le choc qu'elle venait d'avoir. Elle ne s'était toujours pas remis du fait qu'elle ne pourra pas aller voir sa mère pendant les vacances. Elle se sentais comme si elle portait une trahison sur les épaules. Elle attendait depuis presque un moi de retourner chez sa mère mais on lui apprend qu'elle ne pouvait pas.

Mael essayait de la rassurer' il y arrivait pas mal, il trouvait les bon mots, en lui disant que sa mère comprendrait, qu'elle aurait reçu une lettre de poudlard... Mael avait raison, elle se sentirait mieux si elle savait sa fille en sécurité, mais la jeune gryffondor ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir. Mael avait réussit à donner un peu d'optimisme à Elfie.

Heureusement, Mael était la et il l'emmena manger un peu pour lui faire changer les idées. Elfie mangea un peu mais n'avala pas la quantité maximum qu'elle pouvait manger. Elle avait le ventre serré et plus rien ne passait.

Mael le remarquant, dévia sur un autre sujet. Le sujet des cours. Il lui demanda comment ça se passait. Elfie ne voulant pas dire qu'elle séchait régulièrement le Soin au créatures magiques, pris l'option élève normal:

-Et bien ça va, note dans la moyenne et j'arrive pas mal à suivre.


Réponse courte. La troisième année parlait avec difficulté et avait du mal à exprimé ses émotions et sentiments qu'elle ne voulait pas partager. A ce moment précis, elle voulait se retrouver sur son lit, la couette la recouvrant.

Venez pas me convaincre, je sais que j’ai raison

5ème année RP- Filière sport et soin InRP

28 avr. 2020, 15:57
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
<<Cool. Moi ça va aussi.>> Même type de réponse qu'elle. Il savait qu'elle ne disait pas vraiment la vérité, et lui non plus, mais il se dit que en général, qiand quekqu'un te demande si ça va, tu réponds "ça va" même si ça va pas bien en vérité.

Ils n'avaient plus grand chose à se dire. Mael ne pouvait plus rien faire pour la réconforter, il avait déjà utilisé toutes ses cartes. Il était à cours de mots, il aurait bien voulu lui dire autre chose mais il ne savait pas quoi. Mais il se dit que parfois les Gestes parlaient plus que les Mots. Alors il s'approcha de sa soeur, lui fit un câlin puis se leva.

<<Je vais en salle co pour lire près du feu, avant d'aller me préparer pour le dîner. Tu devrais faire pareil, parfois ne rien faire et se reposer sur un canap ça fait du bien. Dommage qu'on ne soit pas dans la même maison, on aurait pu se parler dans le salle commune, elles sont bien plus chaleureuses que ici dans la Grande salle. A tout à l'heure.>>

Il partit avec le sentiment d'avoir abandonné quelque chose, mais sur le chemin du retour, il se dit que non, il ne savait vraiment pas comment la réconforter autrement.

Il monta les marches et disparut au premier étage, avant de s'engouffrer dans sa salle commune.


Gérant du club échec, rédacteur au Merlin et représentant des rédacteurs du Merlin au conseil du Merlin

5 mai 2020, 11:33
Il faut se serrer les coudes  ft M.C 
Elfie mangeait, elle prenait plaisir à le faire. Elle ce divertie un petit peu. Elle pensa à autres choses pendant quelques instants. Son esprit était tout atteibué à la nourriture qu’elle mangeait. L’appétit lui vint au fur et à mesure. Elle arrivait à oublier.

Elfie savait très bien que ce n’était seulement pour un court temps mais il fallait en profiter. Il fallait profiter du fait que son esprit soit ailleurs, qu’elle ne pense plus à la même chose. Mais elle savait très bien que la triste nouvelle que venait de lui apprendre Mael allait revenir bientôt hanter le cerveau d’Elfie.

Mael parla de ses cours très brièvement. C’est que ça devait bien se passer. Il devait bien s’y retrouver et être heureux au château. Elfie aimait bien passer du temps avec son demi-frère. Il lui faisait penser à autre chose, ce qui devait sûrement être de même réciproquement.
C’est ce qu’elle avait toujours aimé dans leur relation.

Ils avaient toujours été complice pour tout, Elfie ne veux pas le perdre, il était comme accroché à lui. Hors Poudlard, les deux enfants faisaient tous ensemble, ils ne pouvaient pas se lâcher. C’est pourquoi, à ce moment même, elle ne voulait pas qu’il parte.

Malheureusement, Mael fatigué partit dans sa salle commune, laissant Elfie seule à sa table avec son assiette pas encore fini sous ses yeux. Elfie n’en avait pas envie mais il ne reviendrai pas aujourd’hui. Elfie se leva et partit la tête basse ce coucher malgré l’heure.

Venez pas me convaincre, je sais que j’ai raison

5ème année RP- Filière sport et soin InRP