Inscription
Connexion

19 oct. 2020, 13:36
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Son livre de métamorphose ouvert à côté de lui, Eridan mangeait tranquillement tout en feuilletant le prochain chapitre qui serait abordé la semaine suivante. Le Serdaigle s'interrompait de temps à autre, jetant des coups d'oeil à intervalle régulier en direction de la table de Serpentard qui se trouvait au fond de la grande salle. Il avait aperçu plus tôt son jeune cousin s'installer pour déjeuner et s'était décidé à aller le voir juste après pour prendre de ses nouvelles, avant de rejoindre la volière pour envoyer sa première lettre de l'année à ses parents.

Il n'était pas particulièrement proche de Kane, ils étaient que des petits cousins germain. Son père et sa cousine, la mère du Serpentard entretenaient des relations cordiales et discutaient volontiers au cours de grandes occasions, bien qu'ils voyaient rarement. Ça restait tout de même de la famille et pour Eridan, il était inconcevable de ne pas aller le saluer au moins fois et lui dire qu'il était là s'il avait besoin. C'était son rôle en tant que cousin plus âgé, d'autant plus que Kane venait tout juste d'entrer en première année.

Eridan terminait son dessert, une part de tarte quand il vit Kane se lever et se diriger vers la sortie. Engloutissant les dernières miettes, il ferma brusquement son livre et s'empressa de quitter la grande salle. Son manuel scolaire sous le bras droit, il se mit à accélérer de peur de perdre de vue son cousin et le rattrapa alors qu'il franchissait les doubles portes d'entrées. Légèrement essoufflé, Eridan l'arrêta en posant sa main gauche sur son épaule et dans un sourire lui lança : « Hey Kane ! Comment vas-tu ? Tu vas te promener, je peux venir avec toi ? » Il ne voulait pas s'imposer, sans doute son cousin avait bien mieux à faire.
Dernière modification par Eridan Lowell le 23 déc. 2021, 13:53, modifié 1 fois.

6ème année RP - #004080
- - Réputation

20 oct. 2020, 12:08
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Après avoir pris mon temps pour finir mon repas, mon premier réflexe est de me demander où on a cours ensuite ; mon deuxième est de me souvenir qu'on est samedi et que j'avais prévu de continuer ma découverte des lieux. Le château est gigantesque ― j'ai commencé à retenir les chemins importants que je dois prendre ―, et on peut en dire autant du parc.
Je ne suis pratiquement pas sorti dans le parc à part pour les cours de vol et jeter un coup d’œil la semaine dernière, mais maintenant que je suis bien installé j'ai l'impression d'avoir plus de temps ce week-end. D'autant plus qu'il fait suffisamment beau, et dès l'automne ce sera sûrement plus le moment de mettre le nez dehors.

Me séparant des autres Serpentard, soit eux aussi en train de partir, soit restés papoter entre eux, je me dirige d'un pas lourd vers l'extérieur. Je dis "séparé" des autres, mais en vérité, je vois bien que je suis pas le seul à avoir l'idée de sortir. J'espère juste que personne va me demander de participer à des activités de groupe ou ―
― pile au moment de passer les portes, une main se pose sur mon épaule, et je sursaute, inhalant brusquement.
― Hhh ! Après quoi, toujours aussi éloquent, je tousse une ou deux fois, tout en me tournant vers l'auteur du crime.
Il se trouve que c'est Eridan. Je suis soudainement très soulagé, parce que lui, ça va, il ne me dérange pas vraiment. J'ai pas eu l'occasion de le voir après la rentrée (où, soyons franc, je l'avais plus entraperçu que vu), mais je commençais à me dire qu'il faudrait que je le salue (sans pour autant prendre la moindre initiative pour cela).

J'essaie d'adoucir mon expression parce qu'après cette surprise je dois avoir l'air bien crispé. Je suis aussi un peu embarrassé d'avoir réagi aussi nerveusement.
― Oh, salut Eridan. 'Vais bien, et toi ? Et uh, oui, j'allais juste... faire un tour. Dans le parc. Pour voir, un peu.
Je fais un geste vague de la tête en direction du vaste espace qui s'offre à nous, une manière de détourner le regard en prétextant illustrer mes propos.

Beware of the bunny. #824484
« Va revoir les roses. »

23 oct. 2020, 20:12
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Aussi rapidement qu'il l'avait effleuré, Eridan laissa retomber sa main contre son flanc, alors que Kane s'arrêtait et se tournait vers lui. Quiconque connaissait le Serdaigle comprenait que le geste de recul n'était non pas dû à une quelconque maladie extrêmement contagieuse que pourrait bien avoir Kane mais parce qu'Eridan évitait autant sur possible le contact direct avec les gens. Son sourire avenant se fit un peu plus gêné alors qu'il constatait le visage crispé de son petit cousin, signe de la petite frayeur qu'il venait de lui causer. Mais le Serpentard chassa bien vite cette émotion, la remplaçant par une engageante. Hochant de la tête, il acquiesça : « tu as bien raison ! En plus il fait beau ! Il faut en profiter, dès mi-octobre les températures chutent, c'est affreux ! »

Le Serdaigle commença à faire quelques pas vers la sortie tout en continuant de parler d'un ton légèrement plus contrit : « désolé au fait ! J'voulais pas te faire peur ni interrompre tes pensées. » Pas franchement social le gamin, il était très loin d'être populaire, ni de posséder le talent de trouver toujours une conversation à lancer. Eridan commençait déjà à se trouver bête d'avoir rattrapé Kane et lui avoir proposé de faire quelques pas avec lui alors qu'il ne savait déjà plus quoi dire pour relancer la conversation.

Après quelques secondes de réflexion, il se lança finalement, recommençant à le questionner après lui avoir donné un tout petit coup d'épaule, essayant vainement de paraître cool. « Alors ? Comment se passent tes premiers jours à Poudlard ? » Il devait sans doute avoir l'air plus ridicule qu'autre chose ou nul au choix, voir les deux. Les conversations de ce genre n'était vraiment pas son fort. Avec un peu de chance Kane finirait bien par aborder un sujet qu'il avait vu en classe et qui le passionnerait, cela l'aiderait pour sûr à se décoincer.

6ème année RP - #004080
- - Réputation

24 oct. 2020, 14:58
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
J'acquiesce doucement, prenant un air détendu, yeux fermés. Il fait vraiment beau, il a raison. J'aurai probablement pas énormément d'occasions de sortir dans le parc pendant une bonne partie de l'année. Quoique, s'il y a de la neige cet hiver, ça doit valoir le coup de mettre le bout du nez dehors.

Au moment où Eridan s'excuse, je grommelle un « t'inquiète » et manque de rajouter que « mais tu m'as pas fait peur » mais ça serait juste ridicule parce qu'il a vu que j'ai fait un bond d'au moins trois mètres et ça sert à rien de le nier. Malgré tout il m'a pas fait si peur que ça. Faut pas délirer eh.

Pendant qu'on marche, j'alterne entre regarder les alentours ― la verdure, les sentiers de terre accentués par les nombreux passages d'élèves, les arbres qui, au loin, se font plus nombreux, à proximité de la forêt ― et regarder mon cousin, pas très à l'aise parce que, quoi, on se voit pas beaucoup d'habitude et surtout il y a le reste de la famille autour généralement. Là, ça fait juste bizarre, je sais pas quoi dire. C'est lui qui reprend l'initiative, heureusement.
― Hmm... Bien, je me suis pas encore perdu. Le dortoir est cool mais je préférais dormir tout seul. Et j'aime bien les cours, 'sont intéressants.
Pas tous intéressants, c'est certain. Mais toujours mieux que les cours à la maison, remplis de platitudes moldues ― no offense, Anton. En fait, je me rends compte que j'ai tellement pas vu beaucoup Eridan quand on était plus petits, je sais même pas s'il a eu le même genre de scolarité pré-poudlardienne que moi. Il est pas allé à l'école moldue lui non plus, si ?

Je lui jette un regard en coin, espérant qu'il continue avec son interrogatoire (ou alors qu'on garde le silence tous les deux mais ça me ferait de la peine pour lui parce qu'il est sûrement pas venu tenir compagnie à une plante verte), parce que faut pas compter sur moi pour commencer à blablater sur un sujet non-sollicité. Après quoi je détourne une nouvelle fois le regard, le baissant vers le sol sous mes pieds. Je shoote dans un caillou. Il part en biais, et même pas loin. Pff.

Beware of the bunny. #824484
« Va revoir les roses. »

26 oct. 2020, 12:55
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Malheureusement pour Eridan, Kane ne semble pas plus loquace que lui, répondant par de courtes phrases et le laissant galérer pour faire la conversation. S'ils ne se ressemblaient pas physiquement, les deux garçons présentaient au moins ce même trait de caractère. Eridan pesta mentalement un petit peu contre son cousin qui ne faisait pas d'effort avant de se raviser. L'absence de conversation n'était pas si pesante que ça au final, laissant le temps aux garçons de profiter du parc. Et surtout, cela le rendait moins mal à l'aise que si Kane s'était révélé être une vraie pipelette qu'on n'arrêtait plus.

Le premier année répondit finalement à ses questions, laissant un sourire nostalgique étirer les lèvres du plus vieux alors qu'il se souvenait de ses premières semaines. Eridan, lui, s'était perdu pendant ses premiers jours au château. Deux ou trois fois moins. Voir même plus. Mais il préféra se taire et ne pas le confier à Kane, se sentant légèrement honteux. C'était stupide, il n'y avait pas de quoi, beaucoup de premières années se perdaient et arrivaient en retard en classe les premiers jours d'ailleurs. Mais c'était plus fort que lui.

En revanche, il partageait entièrement son point de vue sur la question des dortoirs. Il s'empressa de glisser : « moi aussi j'aurais préféré être seul dans ma chambre. Après y a des soirs, c'est vraiment sympa. Enfin, ça dépend de tes camarades de dortoirs je suppose. Mais c'est vrai que la plupart du temps, je préférerai être au calme. » Et encore, Eridan s'estimait chanceux, il appréciait ses camarades de chambres, ils étaient tous respectueux des affaires et de l'espace de chacun, mais quand bien même, lui qui aimait peu le contact social, aurait préféré dormir seul.

Eridan pouffa doucement en voyant le raté de son cousin. « Loupé, » osa commenter le garçon un sourire en coin pour le taquiner. Avisant un caillou un peu plus loin, il lança à Kane essayant de faire le malin, « regarde ! » Il shoota à son tour dans la petite pierre, mais si cette dernière partie tout droit, elle n'alla pas particulièrement loin. « Arf, » commenta Eridan gêné par sa piètre performance. Essayant de se rattraper il continuait : « elle a été ralentie par l'herbe, » puis, faisant mine de changer habilement de sujet alors qu'il n'en était rien, il termina : « et sinon, c'est quoi ta matière préférée jusqu'à présent ? » Même si cela faisait que deux semaines c'était assez pour apprécier ou détester un professeur et avoir hâte d'aborder certaines notions ou non.

6ème année RP - #004080
- - Réputation

30 nov. 2020, 17:10
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Un petit sourire se dessine dans mon esprit en entendant que Eridan aussi préfère être tout seul. Je sais que c'est assez commun pour que ce soit pas juste un trait de famille mais tout de même, ça fait plaisir de discuter avec quelqu'un qui me connaît et me comprend. Un peu.

J'émets un son qui se rapproche dangereusement d'un grognement (c'est pas comme si j'avais essayé de faire un bruit élégant non plus), mais réponds quand même.
― Ouais, les garçons du dortoir sont pas trop dérangeants... Mais dès qu'ils se connaîtront mieux ils vont sûrement passer leurs soirées à discuter, ugh. J'hésite un peu avant d'ajouter, plus bas, d'un ton le plus neutre possible : Mais ce sera plus un problème quand j'aurai appris à lancer le Bloclang.
J'ajoute un sourire qui se veut méchant, mais j'espère qu'Eridan me prendra pas trop au sérieux. On discute jamais donc ce serait possible mais uh, j'aimerais pas que dès le début de l'année mon cousin me colle l'étiquette "Fripouille" (pour rester poli) sur le front. Après, j'avoue que jeter un sortilège de mutisme sur quelqu'un d'ultra bavard ça doit être particulièrement satisfaisant et j'ai hâte de pouvoir essayer.

Je sais pas vraiment si Eridan se moque de moi avec mon caillou ou si c'est en toute gentillesse, mais je pense avoir la réponse en voyant son lancer à peu près aussi pathétique que le mien. Je me tourne vers lui, sourire en coin. Woah, impressionnant. J'aurais bien ajouté le nom d'une célébrité de sport de ballon (ça aurait même pu devenir son surnom à vie) mais j'en connais aucune donc je m'arrête juste là, ça casse un peu l'effet cool que je voulais donner dans ma réponse mais de toute façon clairement aucun de nous n'est cool ici.

Je reprends mon sérieux moins d'une seconde plus tard, mais j'ai pris un peu de confiance, et je sens que je me mets à parler plus distinctement que juste avant.
― Hm j'aime bien les potions, on a juste à suivre des recettes et pouf ça fait des bulles roses, c'est sympa. L'astronomie aussi c'est cool. Et uh.. la botanique un peu. Ma voix diminue sur la fin, et j'hésite à préciser rapidement "mais pas plus que ça" parce que sérieusement la botanique j'étais prêt à m'ennuyer comme pas possible et je pensais que ce serait le cas de tout le monde donc je me trouve un peu naze d'admettre que c'est pas si nul. Même si techniquement j'avais jamais dit à personne que la botanique serait nulle, j'ai pas besoin de le dire pour savoir que beaucoup le pensent.
― Et toi ? C'est quoi que tu préfères, t'es dans quelle filière même ?

Beware of the bunny. #824484
« Va revoir les roses. »

2 janv. 2021, 23:02
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Un sourire entendu étira les lèvres du Serdaigle alors que le plus jeune lui confiait d'un ton neutre qu'il lui tardait d'apprendre le sortilège qui collait la langue de la personne ciblée à son palais, la réduisant au silence. Si au début, Eridan pensait que Kane plaisantait, le sourire mauvais qui étira ses lèvres lui fit douter. La moue du plus vieux se figea quelques secondes, tandis que ses yeux s'écarquillaient de stupeur, ne sachant plus trop si son cousin plaisait ou était sérieux. Il le connaissait si peu... Lui qui n'était pas agressif pour une mornille et avait même eu des cas de conscience en cours de métamorphose lorsqu'il devait s'entraîner sur des insectes se retrouvait un peu perturbé par la solution que Kane s'était trouvé pour remédier à son problème s'il y songeait sérieusement.

Bien qu'hésitant, par peur de passer pour le pire rabat-joie de la terre, il osa tout de même lui répondre tout en l'observant du coin de l'oeil pour guetter sa réaction : « pas besoin d'être aussi extrême ! Un sort d'Impassibilité lancé sur les rideaux de ton lit tiré et tu es au calme ! Mais c'est vrai que parfois, quand t'as pas de rideaux, à la bibliothèque ou en classe, le sortilège de mutisme sur les cas extrêmes... » poursuivait Eridan en revenant sur ses propos alors qu'il réfléchissait à ces moments où il avait été particulièrement agacé par des bavardages intempestifs.

Peu fier de son lamentable lancé, alors qu'il avait osé rire de son cousin quelques secondes précédemment, Eridan s'empressa de questionner Kane pour changer de conversation et détourner son attention. Cela ne fonctionne néanmoins pas des masses alors que Kane se retourne vers lui, un sourire légèrement narquois accroché à ses lèvres, lui lançant même une petite pique, amplement mérité. Le Serdaigle, lui se sentait drôlement bête et baissa les yeux en direction de ses pieds, essayant de masquer la rougeur qui commençait à chauffer ses joues.

Eridan reprit contenance alors que la conversation revenait sur un sujet qui lui plaisait, à savoir, les cours. Il hochait de la tête, alors que son cousin énumérait les classes qu'il préférait. Lui aussi adorait les potions, l'astronomie, en revanche, ne lui plaisait pas beaucoup car il s'ennuyait énormément, connaissant déjà les leçons, à cause de sa mère, férue de la discipline qui l'y avait initié dès le plus jeune âge. La botanique était également extrêmement intéressante et fondamentale pour l'art des potions et c'était ce qui lui plaisait dans la discipline, davantage que l'étude des plantes. « Oh moi... Mh... C'est difficile, j'aime beaucoup de matière en réalité ... » commença le garçon s'en prendre garde qu'il passait pour le parfait petit Serdaigle ennuyeux passionné par ses études. « Je dirais, en top 3 : étude des Sortilèges, étude des Runes et Potion. J'ai pris la filière Totale, je n'arrivais pas à choisir et éliminer des matières. Et j'avais envie d'essayer les différentes options... » expliquait le garçon dans une grimace contrite. « J'essaye d'ailleurs de suivre un maximum de cours... Tu dois me prendre pour un fou... »

@Kane Mayberry, désolé pour le retard ... j'espère que ma réponse va te plaire !

6ème année RP - #004080
- - Réputation

13 mai 2021, 21:21
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Ça me fait presque rire, qu'Eridan ait l'air de s'inquiéter de mon futur comportement ― et qu'en plus, il soutienne (presque) l'idée de faire taire des élèves de façon forcée, c'est la cerise sur le gâteau. J'hausse les épaules, sourire en coin, parce que ça casserait tout si je lui disais que j'y pensais pas sérieusement. Puis c'est comme si j'avais eu sa bénédiction pour m'attaquer aux cas extrêmes donc je vais pas le faire revenir sur son conseil ma foi très avisé.
Je lui réponds quand même doucement, en essayant de prendre une voix assez grave pour faire mystérieux et classe, ― C'est noté. (mais j'ai onze ans et pas encore mué donc j'ai plus l'impression d'être un caïd de six ans avec la voix cassée).

Je crois que discuter des cours est une bonne distraction pour nous deux, ça nous éloigne de nos misérables tentatives (surtout celle d'Eridan avec son caillou, qui me fait oublier que je sais pas shooter moi-même).
Mais, si je suis assez indifférent au sujet des cours, ça a pas l'air d'être le cas de mon cousin. Tout le contraire même. Je pourrais même penser qu'il a volontairement dirigé la conversation par-là non pas par curiosité, mais pour pouvoir répondre à sa propre question et s'étaler dessus ; mais même si c'était vrai, ça me gênerait pas. J'ai des tas de choses à apprendre sur mon cousin ― on a jamais été très proches pour commencer ― et ça fait bizarre de découvrir cette partie de la famille. Je savais qu'il était à Serdaigle mais même ça ne m'a pas donné beaucoup d'indications : je m'attendais à tomber sur un mini-Isaac mais ils sont très différents.
Ou alors c'est juste que Eridan et moi, c'est différent de Isaac et moi ? Isaac, c'était Isaac, quoi. Eridan, j'ai presque l'impression que c'est simplement un autre élève de Poudlard. Je le connais un peu, mais pas assez.
Et à la fois, je m'attendais pas à ce que mon cousin soit aussi... eh bien, aussi Serdaigle. Il a totalement raison, pour moi c'est un fou. Mais ça me fait plus sourire qu'autre chose, pour le coup. Dire que je pensais que j'avais des chances d'atterrir à Serdaigle, mais apparemment j'ai rencontré le maître, et je suis bien loin de l'égaler. Je renifle, amusé par l'énergumène à côté de moi.
― T'es complètement fou ouais... Mais au moins tu dois vivre ta meilleure vie à Poudlard, à tout aimer comme ça... ! T'es le meilleur de ta promo aussi ? J'avais l'intention de le demander en rigolant mais je me rends compte que maintenant je me pose très sérieusement la question. Aimer ce qu'on fait c'est le meilleur moyen d'y progresser vite.

Après une seconde d'hésitation, j'ajoute, le plus assuré possible :
― Et, vu que tu connais toutes les matières et les options je pourrai compter sur toi pour me les présenter et me conseiller quand j'aurai à choisir ma filière, alors ?

Beware of the bunny. #824484
« Va revoir les roses. »

23 mai 2021, 15:03
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Si Eridan était légèrement anxieux quant à la réaction de son cousin, le sourire en coin qui se dessina sur ses lèvres lui plut et effaça immédiatement ses appréhensions. Il ne s'attarda pas sur le sujet, essayant de changer le sujet de la discussion pour détourner l'attention du plus jeune sur sa pitoyable performance au lancer de cailloux. Avec la grâce d'un hippogriffe, son cousin acquiesce ses propos, réemployant ses mots et le traitant de fou sans même sourciller. Cela ne vexa pour autant pas le serdaigle qui sourit même à la suite de la répartie, tout en levant les yeux au ciel face au cliché. Tout le monde voyait les serdaigles comme les têtes de classe, pourtant ce n'est pas parce qu'on avait envie de tout connaitre qu'on répondait parfaitement aux consignes et attentes des professeurs. Souvent Eridan devait se faire violence pour ne pas faire de hors sujet dans ses devoirs, se battant contre son cerveau qui demandait toujours plus et trouvait chaque anecdote extrêmement intéressante.

« C'est tellement cliché, » commença par répondre le garçon clairement amusé. « Non, je ne suis pas le meilleur. » La réponse était sincère, dénuée de ressentiment et ce n'était pas parce qu'il était humble qu'il disait cela, simplement un fait qui ne le dérangeait nullement. Etre le meilleur n'était de toute façon pas son but dans la vie, il laissait cette ambition à d'autres. C'était d'ailleurs l'une des caractéristiques de la serpentard, Eridan se demanda si c'était un trait de personnalité développé chez son cousin. Lui, ce qui lui plaisait, c'était : apprendre. Certes il faisait minutieusement ses devoirs, n'attendait pas le dernier moment et obtenait de très bons résultats, ce qui le plaçait parmi les meilleurs éléments de sa promotion, mais il n'était pas le numéro 1. Il consacrait d'ailleurs la majorité de son temps à lire des livres pas forcément au programme et à se documenter pour aller plus loin que ses cours et surtout découvrir d'autres thématiques pas forcément abordées à Poudlard.

« Tu pourras compter sur moi oui, si je peux répondre à tes questions, ça sera avec plaisir. » Taquin, un sourire en coin sur les lèvres, Eridan poursuivait sur le ton de la rigolade bien qu'il était sincèrement curieux d'en apprendre plus sur son cousin et intrigué par ses traits de caractère qui l'avait amené à rejoindre les vert et argent. « Et du coup, si on part sur les clichés, toi c'est ... Dédain des règles - Provocation - Fierté ? L'ambition d'être le meilleur de ta promotion peut-être ? »

6ème année RP - #004080
- - Réputation

2 sept. 2021, 17:21
Petit cousin germain  Kane   11.09.45   terminé 
Je détourne un peu le regard quand Eridan me fait remarquer que j'ai accidentellement laissé le cliché s'échapper de ma bouche. En même temps, il a le profil, qu'est-ce qu'il veut que je dise ! Je hoche la tête néanmoins, histoire de montrer que j'admets ma terrible erreur. (Non je l'admets pas ! On peut pas dire que j'ai pas un tout petit peu raison.) Mon cousin est sympa quand même et il s'attarde pas dessus. C'est probablement parce qu'il a eu le dernier mot mais, oh, je peux bien lui laisser ça. Je sais pas quoi répondre de toute façon.

Suite à la confirmation que j'aurai l'aide d'Eridan au besoin, je lâche un « Merci » même si en vrai je sais pas si j'oserai aller le chercher juste pour des réponses que je peux probablement trouver par moi-même. Il y aura probablement des séances de présentation des filières en temps venu. Et puis Eridan me présentera probablement aucun point négatif de quelque matière que ce soit. Faudra que je lui demande à lui et aussi à Isaac et que je croise les sources si je veux un avis éclairé. (Je sais très bien que le moment venu j'aurai probablement déjà fait mon choix avec des mois d'avance.)

Je croyais le sujet oublié mais finalement le Serdaigle revient sur les clichés de maison et je suis, à juste titre, ou-tré (je fais semblant de l'être, en vrai.) Je place ma main sur le cœur et je fais comme si j'avais le souffle coupé ― je manque d'avaler ma salive de travers mais je toussote un coup pour masquer mon incompétence théâtrale.
― Briser les règles, moi ? Jamais ! Tu vois pas que je suis un ange ? Je fais un grand sourire et bats des paupières en inclinant légèrement la tête. J'ai plus qu'à imaginer les paillettes dans mes yeux. J'ignore les deux traits suivants ― c'est difficile de déterminer s'ils me correspondent, je sais qu'on m'a déjà parlé de "fierté mal placée" mais j'ai grandi depuis ! En revanche, l'ambition...
― D'après le Choixpeau je suis plein d'ambition, surprise ! Je crois qu'il dit ça à tous les Serpentard sérieusement... En tout cas il l'a dit à ma cousine et moi. Ça fait que deux mais c'est un échantillon parfaitement représentatif. Mais je serai probablement pas le meilleur, (mon sourire s'élargit, je peux pas résister à l'appel de ce qui vient) après tout je suis pas à Serdaigle.. !

Mine de rien, les clichés des maisons viennent bien d'un fond de vérité, non ? À voir Eridan comme ça, j'ai du mal à l'imaginer avec une autre couleur que le bleu. Et à l'inverse, m'imaginer à sa place me paraît ridicule ― déjà parce que vu sa taille je me noierais dans ses vêtements.

Beware of the bunny. #824484
« Va revoir les roses. »