Inscription
Connexion
16 mars 2020, 18:56
 ÉP.30  Par une pluie de verre
[bruit de machine à écrire]
... Menace CLAC! Londres CLAC! Sorciers ...
∾ Contexte ∾

Samedi 11 mars 2045, à la tombée de la nuit. Envoyé par le Conseil des sorciers en plein coeur de la capitale pour recueillir le témoignage d’un vieil homme qui aurait servi sous l’administration Lawford, Jamie Jenssens quitte son entretien en possession de nouveaux éléments intéressants au sujet de la populaire 36ème ministre de la Magie. De son côté, Isaac Garcio se terre dans une ruelle sombre de la capitale pour le compte de la Cause, observant le ballet incessant des véhicules militaires qui affluent en nombre dans la capitale. La même impression s’empare des deux hommes au même moment. L’impression d’être à leur tour observé.
∾ Participants (2) ∾

Isaac Garcio, 20 ans, combattant pour la Cause (fiche)
Jamie Jenssens, 29 ans, archiviste au sein de l’unité de réappropriation de l’Histoire (fiche)

LES CONTES DE L'ŒIL
(En vadrouille jusqu'au 3 janvier inclus)
17 mars 2020, 22:41
 ÉP.30  Par une pluie de verre
∾ Tour 0 ∾
Isaac Garcio
1 baguette en bois de cyprès • chaque tour, peut produire un ou deux sortilèges issus du registre des 132 sortilèges pour Aventure
Le cortège de véhicules militaires quitte votre champ de vision, remontant à toute vitesse la grande artère à côté de laquelle vous vous tenez. La ruelle qui vous accueille est sombre et délabrée. Les ordures des restaurants proches s’alignent le long des murs crasseux.
Vous vous sentez observé. Un bruit dans votre dos vous fait même faire volte-face. Dix mètres plus loin, une jeune femme de votre âge se fige en croisant votre regard. Elle tient dans ses bras un carton remplis de babioles à jeter.
@Hestia Andrew vous avez jusqu'au vendredi 20 mars (23h) pour déclarer vos actions
∾ Tour 0 ∾
Jamie Jenssens
1 baguette en bois de prunellier • chaque tour, peut produire un ou deux sortilèges issus du registre des 132 sortilèges pour Aventure
Vous êtes sur le perron du bâtiment résidentiel au coeur duquel vit le vieil homme que vous êtes venu interrogé. Il fait nuit noire et la pluie a durablement mouillé les trottoirs et la chaussée.
« Pssst ! Hey ! Pssst ! Par ici ! »
Il vous faut quelques secondes pour repérer le sans-abri installé sous une pile de cartons entre l’escalier et la clôture du bâtiment voisin. Il s’agit d’un homme d’une cinquantaine d’années aux cheveux et à la barbe déjà bien blanche. Il agite son bras pour vous interpeller.
Est-ce seulement lui qui vous a donné l’impression d’être observé ?
@Taylor Bagholmes vous avez jusqu'au vendredi 20 mars (23h) pour déclarer vos actions

LES CONTES DE L'ŒIL
(En vadrouille jusqu'au 3 janvier inclus)
18 mars 2020, 00:08
 ÉP.30  Par une pluie de verre
Calmement posé sur le perron de la porte, Jamie regardait la nuit s'accompagner de la pluie afin de se coucher sur la capitale, laissant un temps de canard s'installer et s'engouffrer dans tout ce qui se trouvait sur son chemin.

Ce n'est pas un temps pour laisser sortir un chat de salon, pensa-t-il.

Pourtant, tout cela n'était pas ce qui le préoccupait réellement en cet instant. Il s'était senti observé avant d'entendre distinctement une voix qui l'interpellait.
Il l'avait alors rapidement ausculté, analysé. C'était un homme, âgé de la cinquantaine, et sans le sou. Habituellement, cela ne l'aurait pas intrigué et il serait reparti sans un regard supplémentaire et aurait rendu ce qu'il venait d'obtenir, mais ici, son éducation reprenait le dessus.

N'ignore jamais un homme qui t'interpelle, il pourrait t'être utile que cela soit pour toi ou pour la recherche historique... Oh, papa, pourquoi m'as-tu inculqué cela ?

Remettant alors la capuche de son imperméable – il n'était pas du genre à être fou, s'infiltrer dans le monde moldu demandait à s'habiller comme un moldu, même pour une simple mission –, il descendit silencieusement les marches, marchant en sa direction de manière à l'ignorer, jusqu'à s'installer à une distance raisonnable du vieil homme.

« Avez-vous besoin d'aide, Monsieur ? Dois-je vous appeler du secours ? »

Quatrième année RP / Merci d'arrêter d'utiliser ma création Artbreeder qui me sert d'avatar, ce serait gentil...
18 mars 2020, 00:58
 ÉP.30  Par une pluie de verre
C'est dans un sursaut qu'Isaac s'est retourné.

Il esquisse finalement un sourire qui se veut rassurant à l'adresse de la jeune femme et il oserait même un "Vous avez besoin d'aide ?" dans le cas où elle semblerait trop peiner avec son carton.

Certes, ses yeux sont rivés sur l'inconnue mais sa vision périphérique et son ouïe s'obstinent à détailler les environs.

« VROOM VROOM ! »
HESTIA ANDREW (si si, ça s'écrit comme ça, je vous assure) du Lextia, Grincheux & Concierge 2019
18 mars 2020, 18:05
 ÉP.30  Par une pluie de verre
∾ Tour 1 ∾
Jamie Jenssens
1 baguette en bois de prunellier • chaque tour, peut produire un ou deux sortilèges issus du registre des 132 sortilèges pour Aventure
Une étincelle malicieuse crépite dans le regard du sans-abri.
« Mieux qu’les s’cours, vous auriez pas une p’tite pièce ? C’est que j’commence à avoir l’cul mouillé avec toute cet’ pluie. »
Malgré la distance et la forte odeur de gazon mouillé, vous percevez les émanations d’alcool.
@Taylor Bagholmes vous avez jusqu'au samedi 21 mars (23h) pour déclarer vos actions
∾ Tour 1 ∾
Isaac Garcio
1 baguette en bois de cyprès • chaque tour, peut produire un ou deux sortilèges issus du registre des 132 sortilèges pour Aventure
« Heu non ça va aller... m-mais merci ! dit-elle un peu précipitamment en se dépêchant de soulever le couvercle de la première poubelle venue, après s’être pris le pied dans une pile de bouteilles en verre. »
Vous la voyez s’agacer en se débattant avec son carton. Vous notez qu’elle emploie toute son énergie à ne toucher ni la poubelle ni les babioles qu’elle déverse à l’intérieur sur la pointe des pieds.
@Hestia Andrew vous avez jusqu'au samedi 21 mars (23h) pour déclarer vos actions

LES CONTES DE L'ŒIL
(En vadrouille jusqu'au 3 janvier inclus)
18 mars 2020, 23:10
 ÉP.30  Par une pluie de verre
Malgré la distance installée entre les deux hommes, Jamie sentait les effluves alcooliques émaner des alentours du vieillard. Cela pouvait même en être écœurant, mais il en faisait pratiquement abstraction. Si cet homme avait été le sujet de son malaise d'observation, il allait rester et observer.

Préférer une petite pièce au lieu d'une aide afin de se réchauffer ou de se sustenter ? C'est comme préférer la malice de la rue au confort personnel. Ils m'impressionneront toujours...

Toutefois, il préféra rester à l'écart de cet homme. Garder ses distances, pour plus de sécurité. Il l'analysait encore plus, son regard lumineux l'avait perturbé, un peu comme ses paroles, car en réalité – du moins pour Jamie –, dans le monde sorcier, il était assez rare de croiser un sorcier à la rue. Pour les Moldus, cela était une toute autre chose. Alors, plaçant une main prudente dans l'une des poches de son imperméable, il le regardait lentement. Il pouvait bien se permettre une légère discussion, bien qu'au fond de lui, la méfiance régnait ; il fallait bien feindre la normalité, celle des moldus.

« Je veux bien vous donner quelques livres, que diriez-vous de dix livres ? Sinon, parlez-moi un peu de votre histoire. Comment vous appelez-vous ? Et que s'est-il passé dans votre vie ? »

Il avait un sourire qu'il voulait rassurant au-delà de ce qu'il avait imposé entre eux. Mais dans la pluie, peut-être, n'était-ce finalement pas un peu de trop pour un vieil homme qui ne demandait que le confort ?

« Veuillez m'excuser, déformation professionnelle ! »

Quatrième année RP / Merci d'arrêter d'utiliser ma création Artbreeder qui me sert d'avatar, ce serait gentil...
19 mars 2020, 00:36
 ÉP.30  Par une pluie de verre
Le sourire d'Isaac ne se fait que plus large lors de la bataille acharnée entre la jeune femme et ses ordures.

Après un léger regard derrière sa propre épaule, il se décide enfin à se diriger vers celle-ci :

- Voyons, laissez-moi vous aider..

« VROOM VROOM ! »
HESTIA ANDREW (si si, ça s'écrit comme ça, je vous assure) du Lextia, Grincheux & Concierge 2019
19 mars 2020, 11:37
 ÉP.30  Par une pluie de verre
∾ Tour 2 ∾
Jamie Jenssens
1 baguette en bois de prunellier • chaque tour, peut produire un ou deux sortilèges issus du registre des 132 sortilèges pour Aventure
« J’prends tout c’que vous voulez bien m’donner mon bon monsieur, répond le sans-abris en vous tendant la paume de sa main encrassée. C’est qu’la générosité court plus les rues d’puis qu’les gens sont d’venus complètement cinglés haha. »
Son rire gras se fend d’une toux tout aussi grasse. Le sans-abri finit par cracher un glaire loin de vous.
« J’m’apelle Victor, les collègues m’appellent Vic’, c’est comme vous voulez, poursuit-il en fixant la main dans votre poche. Argh, vous savez, j’suis d’la vieille génération. Toute c’tte nouvelle technologie m’a foutu à la rue. On avait plus b’soin d’Victor, une machine faisait l’boulot plus vite, pour moins cher. »
Il tousse une nouvelle fois.
« Et vous mon bon monsieur, vous êtes pas d’ici, pas vrai ? J’suis comme qui dirait physiologiste et j’crois pas avoir déjà vu votre bouille par ici. C’est d’la famille qu’vous venez visité ? »
@Taylor Bagholmes vous avez jusqu'au dimanche 22 mars (23h) pour déclarer vos actions
∾ Tour 2 ∾
Isaac Garcio
1 baguette en bois de cyprès • chaque tour, peut produire un ou deux sortilèges issus du registre des 132 sortilèges pour Aventure
Surprise par votre rapprochement, la maladresse apparente de la jeune femme fait encore des siennes : elle renverse la moitié du contenu du carton à côté de la poubelle.
« Fait chier, jure-t-elle avant de vous fusiller du regard. Ne vous approchez pas ! »
Elle semble réellement paniquée à la façon dont sa poitrine se soulève et s’abaisse.
« S’il vous plaît. Ne faites pas un pas de plus. »
@Hestia Andrew vous avez jusqu'au dimanche 22 mars (23h) pour déclarer vos actions

LES CONTES DE L'ŒIL
(En vadrouille jusqu'au 3 janvier inclus)
19 mars 2020, 12:32
 ÉP.30  Par une pluie de verre
Le pas et le sourire d'Isaac se font beaucoup moins assurés lors du regard adressé et ils se stoppent net lors de la supplication de l'inconnue.

- OK, je.. Excusez-moi, marmonne-t-il en levant ses bras de part et d'autre de sa tête, paumes tournées vers elle.

Ses pas peu assurés commencent à le mener à reculons, les yeux toujours rivés sur la dame, mais il ne peut s'empêcher un regard furtif en direction des déchets qui n'ont su se frayer un chemin jusqu'à la poubelle.

« VROOM VROOM ! »
HESTIA ANDREW (si si, ça s'écrit comme ça, je vous assure) du Lextia, Grincheux & Concierge 2019
19 mars 2020, 16:11
 ÉP.30  Par une pluie de verre
Jamie sourit lentement en voyant que l'homme ne rejetait pas la possibilité d'une conversation – amicale ? – avec un inconnu comme lui. Il avait donc cette impression d'être utile à son tour malgré sa manipulation.

Pauvre homme, les moldus sont cruels envers les leurs ; tant-pis pour mon retour, mais cet homme, peut-être, pourrait inconsciemment me parler ce monde afin que je puisse en donner des informations valables au Conseil. Papa, tu avais raison ! Cet homme peut m'être utile..., pensa-t-il.

De sa main, il sortit quelques billets de Livres qu'il gardait sur lui pour se fondre dans la masse, bien que la situation de Victor le dégoûtait ; il avait tout donné avant d'être remercié – . 
L'argent allait être bien plus utile à Victor qu'à lui-même.

Ce ne sont que quelques livres, pas une grande perte.

Il les plia avant de les lancer, dans un geste précis, dans la main tendue de celui qui se faisait appeler Victor.

« Eh bien, vous êtes Sherlock, Victor. J'habitais à Londres pendant mon enfance, et je suis récemment revenu dans la région, est-ce pour cette raison que vous ne m'avez jamais vu ? Et appelez-moi Jamie.»

Il mentait – en partie –. Jamie avait vécu à Londres une grande partie de sa vie avant sa vraie vie magique, mais qu'en savait l'homme ? 

« Mais je suis bien d'accord avec vous, Victor, la technologie est un fléau pour beaucoup d'entre nous. Pour cela, je vous comprends. Pour tout vous dire, même dans le métier que je pratique, je préfère notre ami papier. Et je réponds enfin à votre question, je venais ici pour le travail. Je suis historien et la technologie n'est pas le meilleur moyen pour en apprendre plus, je préfère le contact humain et la recherche sur le terrain. »

Quatrième année RP / Merci d'arrêter d'utiliser ma création Artbreeder qui me sert d'avatar, ce serait gentil...