Inscription
Connexion

9 août 2021, 21:25
Correspondance mystère  RPG+ 
Août 2046


Athéna était retournée vivre chez ses parents après avoir rompu avec sa copine. L'ambiance était pesante et, c'était souvent que la rouquine s'isolait dans son lit afin de pleurer. Ses états-d'âmes se faisaient de plus en plus fréquent cependant, elle avait promit à son ex copine qu'elle arrêterait de se faire du mal. Même si elles n'étaient plus ensembles, Athéna tenait à honorer cette promesse afin de faire honneur à la fille qui l'avait sauvé.

Sa chambre était plongée dans l'obscurité, cachant les démons de la rouquine à l'intérieur. Son besoin de se confier était grandissant mais elle ne pouvait pas conter sur les monstres appelés parents qui vivaient en bas. Dans un élan de motivation lié au désespoir, Athéna se munit d'un morceau de parchemin et de sa plume fétiche et commença à coucher sur papier tout ce qu'elle ressentait.
Londres


Salutation cher inconnu.e,

Je ne sais pas qui est-ce qui tombera sur cette lettre, cependant, qui que tu sois, tu es sur le point de lire la raisons de mes souffrances et mes réflexions.

Sache tout d'abord que je suis une fille, probablement lesbienne. Je dis probablement car je ne sais pas réellement mais, j'ai toute ma vie devant moi pour le découvrir n'est-ce pas?

J'ai rencontré une étoile, la princesse de ma vie et je suis tombée amoureuse. Folle de joie, j'ai envoyé une lettre à mes parents afin de leur annoncer la nouvelle cependant, à ma grande surprise mon père se trouve être homophobe. Ma mère m'accepte mais malheureusement elle ne se met pas contre mon père pour me défendre alors...

Je me suis faite chassée de chez moi, me retrouvant seule la veille de Noël, déambulant dans un parc. Pour ma plus grande joie j'y ai fait une joli rencontre mais c'est une autre histoire.
Les vacances d'été approchant, j'ai eu la chance d'avoir ma copine qui m'a héberger cependant, j'allais si mal que je l'ai quittée il y a un mois, parce que je ne suis plus moi même et elle mérite une perle.

Pour ne pas finir à la rue, je suis retournée chez mes parents et je fais le dos rond. Mais très cher inconnu.e, si tu savais comme je vais mal. Je me force à ne pas me faire de mal, ayant promis à mon ex copine de ne plus jamais recommencer mais je ne sais plus quoi faire, d'où la raison de ma lettre.

Signé, X
Les mains tremblantes, elle glissa la lettre dans une enveloppe avant de l'humidifié accidentellement par ses larmes. Sur la pointe des pieds, elle alla chercher le hibou de ses parents avant de lui quémander d'aller livrer la lettre à n'importe qui.

@Ginny Ruewen

Deuxième année rp / Membre de l’O.S.P.P.F.D plus d'information chez Cora / ~You, me and the 70 road~ Ma namoureuse Maé/ garçon transgenre

10 août 2021, 11:34
Correspondance mystère  RPG+ 
Je suis allongée sur le sol de ma chambre, au milieu du bazar.
Je fixe le plafond comme si il avait le pouvoir de faire changer les choses.
J'ai oublié depuis combien de temps je suis là. À vrai dire, je ne crois pas avoir regardé l'heure une seule fois. Maintenant, les appels de ma mère pour manger sonnent comme une horloge.
Parfois, je les suis.
Plus souvent, je les ignore.
Je n'ai pas le courage de regarder ce qu'il reste de ma famille.
Je sais que ma mère voudrait qu'on parle, qu'on soit soudées et proches, mais ce n'est pas moi qui ait mis mon père à la porte.
C'est lui qui est parti. Mais ma mère l'a poussé à bout ce soir là.
Ils ne savent pas que je les ait écoutés, espionnés même.
C'est de leur faute à tous les deux.

Je me lève péniblement, mes muscles me font mal.
Le soleil se couche derrière la fenêtre, je suis donc restée allongée un peu plus longtemps que prévu. Enfin, c'est une façon de dire.
Je ne prévois plus rien.
Je me contente d'exister, comme un fantôme.
J'aime bien observer les gens par la fenêtre, même si ça me rend triste. Ma mère m'a dit, au début, que ces vacances me permettraient de retrouver mes amies de Londres. Elle pensait que ça me réjouissait d'entendre ça, mais je n'avais toujours pas su lui dire qu'ici, je n'avais plus d'amis.
Elle ne le sais toujours pas d'ailleurs.
Elle ne sait rien de ma vie.
Elle ne sait pas pour Leann.
Elle ne sait pas pour Charline, évidement.
Comme si j'allais leur parler de ma petite-amie après ça. Je ne le ferais ni maintenant, ni jamais.

Au moment où j'ouvre ma fenêtre, un hibou se dirige vers moi.
C'est sans doute une amie de Poudlard qui me fais signe de je ne sais pas quelles vacances formidables pendant que moi je me terre dans ma chambre à pleurer.
Alors je répondrais que c'est génial et que je vais super bien.
C'est faux, bien sûr.
Comme toujours.

Sauf que la lettre que j'ouvre n'est en rien ce que j'avais imaginé lire.

Les mains tremblantes, je lis et re-lis la lettre.
J'attrape un stylo.
Je veux y répondre.
Peut-être est-ce parce que j'aimerais apporter mon aide à cette fille.
Ou peut-être que j'ai remarqué certaines similitudes entre nos deux personnes.
Cette lettre est peut-être l'échappatoire dont j'ai besoin.
Salut, X.

Peut-être que je perds mon temps en te répondant. Si ce n'est qu'une blague, je passerais pour une idiote et ma lettre finira dans les égouts, où des rats la boufferont.

Tu n'as pas à avoir peur de mon jugement sur le sujet dont tu parles, parce que je suis comme toi. J'aime une fille et j'en suis une. Mais, je n'en ait pas parlé à mes parents. Je ne leur parle pas vraiment de ma vie, et puis ils ne méritent pas de le savoir.
Tu m'écris que ton père est homophobe...
C'est triste de voir que certains ont des convictions tellement puissantes que ça peut faire de l'ombre à leur amour pour leurs enfants. Malgré ça, je suis persuadée que ton père t'aime toujours, en dépit de tout ça. Peut-être qu'il n'arrive juste pas à l'assumer.
Peut-être que toi, tu te sens trahie.
De mon côté, je me sens abandonnée.
Pour les grandes lignes, mes parents se sont séparés, mon père a claqué la porte est il est parti, ma mère est tellement désespérée que je pourrais faire ce que je veux.
J'avais toujours cru pouvoir compter sur ma famille, tu vois. Même si on n'était pas très proches, je pensais que c'était plus solide que ça.
J'ai été déçue par beaucoup de gens, et je me suis sentie plus que seule, parfois. Mais je ne pensais pas que ma famille se briserait comme des petites amitiés.
Si tu savais comme je me sens seule, X.
Je pensais enfin avoir trouvé un échappatoire, une porte de sortie.
Mais je me suis blessée en retombant en bas du trou.

Tu sais, je ne suis pas une experte dans le domaine des relations amoureuse. La mienne m'effraie, parfois. C'est nouveau, et je ne sais pas vraiment quels sont mes devoirs.
Je pense avoir trouvé le juste équilibre, ce qui ne m'empêche pas de me sentir comme sur une planche de surf.
Tu as quitté ta copine parce que tu considère qu'elle méritait mieux, mais dis toi qu'a ses yeux, tu étais sans doute une perle...

Signé, Y.
(J'essaie de faire de l'humour. C'est compliqué.)
J'essuie une larme, et je m'aperçois que tout mon visage est trempé.
Mettre des mots sur ce que je ressentais m'a aidée, mais m'assomme. J'ai l'impression qu'on m'écrase le coeur entre deux pierres.
J'accroche la lettre au hibou, qui heureusement, est encore là.
J'entends presque ma mère me dire "Tu n'a pas idée, c'est très dangereux de faire ça !" mais X n'a pas l'air dangereuse. Elle a surtout l'air... comme moi.
De toute façon, ma mère n'est pas là pour savoir ce que je fais.
Elle ne s'y intéresse pas.
Le hibou s'envole, et j'espère déjà une réponse.
Et pendant une fraction de seconde, je me sens...
Libérée.

A toi @Athéna Augagneur, je crois que je me suis un peu emballée X)

2A RP, 13 ans - Membre de l'L'O.S.P.P.F.D signature de Melissa Dodson !
Avatar "Loewysé" pour Halloween par Beatrix Blackburden, merci à elle !
What if I, what if I fall? Then am I the monster? Just let me know

10 août 2021, 12:18
Correspondance mystère  RPG+ 
Athéna était allongée dans son lit, ses écouteurs aux oreilles en chantonnant la triste mélodie qui se jouait pour elle. Elle pensait à l'inconnu.e à qui elle avait écrit et se demandait si elle recevrait une quelconque réponse un jour. Dans un rire nerveux elle s'imaginait si la lettre était retournée chez elle et que ses parents étaient tombés dessus. Bien sur, cela ne c'est pas produit car la rouquine aurait été secouée dans tout les sens par ses géniteurs.

La larme à l'oeil, elle retira un écouteur en entendant un grattement à sa fenêtre. Les rideaux fermés, la vue extérieur était indisponible. Sans trop réfléchir elle se leva et tira les rideaux laissant pénétrer la lumière dans son antre. À la vue de son hiboux, Athéna se mit à espérer une réponse. Dans la précipitation elle débarrassa son bureau d'un coup de bras et s'y installa. Les mains tremblantes, la rouquine lisait l'écriture féminine de cette fameuse y et se dépêcha d'y répondre.
Toujours Londres,


Chère y, la lettre que je t'ai envoyée n'était pas une blague et tu sauras qu'à la place des égouts et des rats, la tienne trouvera une place de choix dans ma chambre.

Que dire, j'ai l'impression que nous nous ressemblons. Si tu te sens seule, sentons nous seule à deux qu'en penses tu? Au vu de ta façon d'écrire et de ton histoire je pense deviner que tu n'es pas bien âgée, pas une adulte de 45 ans.

Je comprend ton sentiment, il est vrai que malgré ce qu'on pourrait croire, une famille n'est pas si solide. J'aime à penser que ma vraie famille est celle que je me crée en avançant dans ma vie et mes rencontres. Tu pourrais tomber sur une personne extraordinaire qui te fera penser que tu n'as pas besoins d'une mère ou d'un père. J'espère que ta copine saura avec le temps combler le vide que tu peux ressentir.

Pour tout te dire, mon ex copine est la fille qui m'a sauvé de moi-même. Cependant maintenant qu'elle n'est plus là je me sens tomber dans un gouffre sans fin. Y, peut-être tombons nous dans le même trou? Je serais ravie d'en sortir à tes côtés.

Ps: ta touche d'humour m'a plu.
Signé, x
Le sourire aux lèvres, elle prit un autre parchemin afin d'y dessiner deux filles dont les traits étaient flou sortir d'un trou, grimpant l'une sur l'autre. De sa plume elle écrivit: x et y?

Avec le plus grand soins elle glissa sa lettre et son dessin dans une enveloppe, attachant le tout à la patte de son hiboux qui attendait sagement sur le rebords de sa fenêtre. D'un geste précipité elle fouilla dans son bureau et en sortit des friandises qu'elle donna au volatile afin de l'encourager.

Le coeur léger, elle se redirigea dans son lit troquant sa musique triste pour une chanson qui la mettait de bonne humeur.

@Ginny Ruewen

Deuxième année rp / Membre de l’O.S.P.P.F.D plus d'information chez Cora / ~You, me and the 70 road~ Ma namoureuse Maé/ garçon transgenre

11 août 2021, 16:23
Correspondance mystère  RPG+ 
Je commence à me sentir bête d'avoir déballé ma vie à une inconnue.
Peut-être qu'elle ne répondra jamais, peut-être que ma lettre s'est perdue.
De toute façon, ce n'est pas une grande perte.
Je lis un livre que j'ai déjà lu trop de fois. Je ne suis pas plongée dans l'histoire comme je le devrais, mais ça me donne l'impression de m'occuper.
Tout-à-l'heure, je suis descendue manger et ma mère m'a demandé ce que je faisais dans ma chambre toute la journée. Je lui ait répondu que je m'occupais et elle, elle m'a dit :
"J'espère que tu ne passe pas ta journée sur ton téléphone. Ce n'est pas pour ça que tu l'as, tu le sais ?"
Comme si c'était mon genre.
Ce téléphone, il gît au fond d'un tiroir entre deux paires de chaussettes.
Mon père m'envoie régulièrement des excuses, comme quoi il a agi sans réfléchir suite à une énième dispute, et que ça ne pouvais plus durer entre ma mère et lui, que je comprendrais plus tard. Sauf que je comprends toujours pas.

Ça fait trois fois que je relis la même phrase quand j'entends un grattement à ma fenêtre.
Un coup d'oeil me confirme que l'inconnue, que X m'a répondu.
Je bondis vers la lettre, puis vers mon stylo.
Chère X,
Merci pour ta lettre, cet échange me fait le plus grand bien.
Comme tu l'as deviné, je suis loin d'être une adulte. Plutôt une pré-adolescente qui préfèrerais redevenir petite....
J'aime beaucoup ta façon de penser, c’est vrai qu’une famille s’étends plus loin que les liens du sang. Tu sais, ma copine, je la considère comme ma famille. Mais pour l’instant, je passe la majorité de mon temps dans ma chambre, car voire ma mère entre le désespoir et la colère me tue. Alors je n’ouvre pas beaucoup mes horizons... je ne m’aide pas, je sais.
J’ai souvent l’impression de ne pas me comprendre moi-même.
J’espère que je ne te dérange pas trop en te racontant mes problèmes, ils sont sans importance à côté des autres y compris les tiens. Mais parfois ça fait du bien d’être un peu égoïste...
Sache que j’espère vraiment que ton histoire trouvera une fin heureuse, X, et si je peux t’aider à quoi que ce soit, je le ferai !

Signé, Y

PS : comment s’appelle le hibou ? Il est vachement patient.
Je fourre la lettre dans une envoloppe sans me relire, et j’aperçois qu’un autre papier accompagnait la lettre de X : un dessin représentant deux filles remontant vers la sortie d’un trou avec la phrase : x et y ?
Je souris et dessine au verso de la feuille deux grands-mères devant le trou, les bras levés en signe de victoire. À côté, j’écris : 50 ans plus tard... J’espère qu’elle comprendra ce que j’essaie de lui dire par la. Je ne suis pas douée pour les déclarations touchantes et les belles citations, ça me mets même assez mal à l’aise.
Mais j’essaie de montrer que peut importe le temps qu’il faudra, on sortira de là un jour. En s’entraînant.
J’expédie le hibou et je m’asseois sur mon lit.
Je me sens... bien.
X, tu est une bénédiction !

2A RP, 13 ans - Membre de l'L'O.S.P.P.F.D signature de Melissa Dodson !
Avatar "Loewysé" pour Halloween par Beatrix Blackburden, merci à elle !
What if I, what if I fall? Then am I the monster? Just let me know

11 août 2021, 17:55
Correspondance mystère  RPG+ 
Quelque peu joyeuse depuis ses échanges avec y, Athéna n'est plus à se morfondre dans son lit. Elle n'adresse pas la parole à son père, glisse de petits sourires timides à sa mère et passe le plus clair de son temps en ville à se ballader. Aujourd'hui, elle s'est réfugiée dans une clairière et y a cueillit de nombreuses fleurs. Dans le projet de les faire sécher et de bricoler dans sa chambre, Athéna monte les marches quatre à quatre, l'ombre d'un sourire sur ses lèvres. Arrivée à sa chambre, elle voit le hibou posé à sa fenêtre, se délectant du plat qu'elle lui avait déposé un peu plus tôt dans la journée.

Dans la hâte, elle dépose les fleurs sur son lit et bondit sur la lettre. Les mots de cette fille l'a touche et elle se dépêche d'y répondre.
Londres encore,


Chère y,
Je suis, comme toi une pré- adolescente qui rêverait de retourner à son enfance parfaite. Les journée skate avec mon meilleur ami et les ballades nocturnes avec ma mère me manquent, et je suis nostalgique à l'idée que tout cela soit révolu. Maintenant, ma mère ose à peine m'adresser la parole en présence de mon père et ce dernier me dévisage comme si j'étais une pestiférée.

Pour ce qui est de mon ex-copine, même si je ressens toujours quelque chose de fort à son égard mais, je sais qu'il faut que je passe à autre chose. Pour tout t'avouer, je me sens un peu honteuse il est vrai mais en début de ce mois, j'ai rencontré une fille avec qui il m'est arrivé une péripétie puis, de fil en aiguille on s'est embrassée. Ce n'était qu'un bisous, je lui ai dis que je ne pouvais pas aller plus loins cepandant, une partie de moi ce sent coupable. Avec mon ex, je n'ai pas eu à me demander si j'avais des sentiments, c'était l'évidence même. Seulement cette fille, elle a une lueur dans le regard... et je me demande si je l'apprécie ou juste si j'ai le droit de sortir avec elle. Dans tout les cas, je ne sais pas si cela se passera mais... penses tu que le fait que j'avance aussi vite soit mal? Je crois en fait que les sentiments forts que j'ai à l'égard de, appelons là Z, sont du au fait que ça a été ma première copine. Dans tout les romans que j'ai pu dévorer, ils disent qu'on oublie jamais son 1e amour.

Voilà, ne t'excuses donc pas de m'étaler ta vie car je fais visiblement la même chose. Ton dessin m'a inspiré, on s'aiderait à sortir de là coûte que coûte, même si cela nous prendra 50 ans.

Ps: le hibou s'appelle... hibou! C'est comme ça que je l'ai baptiser quand j'étais toute petite alors c'est resté.

Pps: je te glisse un autre quelque chose
Athéna regarde les fleurs sur son lit et choisit la moins vivante. Elle l'a glisse dans l'enveloppe et se promet de toujours en choisir une plus vivante à chaque fois, signe de son évolution. Dans un geste maintenant habituel, la rouquine confie l'enveloppe au hibou et le regarde s'envoler avant de retourner vaquer à ses occupations.

@Ginny Ruewen

Deuxième année rp / Membre de l’O.S.P.P.F.D plus d'information chez Cora / ~You, me and the 70 road~ Ma namoureuse Maé/ garçon transgenre

11 août 2021, 18:44
Correspondance mystère  RPG+ 
Avant, je comptais les jours avant mon retour à Poudlard.
Au moins là-bas, j'étais libre de sortir du dortoir sans avoir envie de pleurer ma famille détruite, de voir ma soeur tout aussi détruite eta de hurler sur mon père qui m'envoie des excuses trois fois par jour. J'aimerais qu'il comprenne que je me fiche de ses excuses, que je veux juste qu'il revienne, qu'il frappe à la porte et que tout redevienne comme avant.
Même si j'ai cru comprendre que c'était fichu d'avance.
Maintenant, je regarde tout le temps la fenêtre dans l'espoir d'y voir un hibou qui m'apporterait une lettre de x. Cette fille a quelque chose qui fait que nous sommes étrangement semblables, parfois. C'est une inconnue certes, mais je ne peux pas m'empêcher de lui faire automatiquement confiance.
Cette fois, je suis descendue dans mon jardin.
Il y a derrière ma maison un espace qu'on entretiens pas, et qu'on évite généralement car on ne sais jamais quelles bestioles on pourrait y trouver.
C'est là bas que j'ai établi mon QG numéro deux.
En portant un pantalon, par précaution.

C'est ici que je reçois le hibou de x, que j'ai attendu avec beaucoup d'impatience.
L'impatience, c'est pas de la joie, mais ça y ressemble, non ?

Comme toujours, je lis la lettre puis je réponds aussitôt.
Chère x,

J'ai, moi aussi, lu beaucoup de livres et j'ai eu la même impression : tous disent que l'on oublie jamais son premier amour. Mais, en fait, est il possible d'oublier ? J'ai personnellement du mal à l'imaginer. Si les sentiments sont réels, on ne devrait jamais pouvoir les oublier, non ? Même si on ressent les mêmes pour quelqu'un d'autre ?
Après, je dis peut-être ça parce que je n'ai jamais rompu avec personne. Je suis incapable de penser pouvoir arrêter d'aimer ma copine un jour. Mais bon, j'en sais rien au final.
Au fond, moi aussi je me pose ce genre de question... pour tout de dire, être "en couple" me fais peur. Je n'ai jamais été amoureuse avant, je sais pas ce qu'elle attends de moi, j'ai peur de faire une bourde et je ne veux pas aller trop vite parce que c'est trop nouveau et déstabilisant pour moi. Que ce soit clair : j'aime ma copine. C'est la personne la plus merveilleuse du monde à mes yeux. Et je ne voudrais surtout pas qu'on se sépare. C'est juste que j'ai l'impression que ce n'est pas aussi naturel pour moi que pour tout le monde.

Je pense que tu devrais suivre tes sentiments, faire ce qui te viens d'instinct. Après tout, il y a bien un proverbe qui dit que "le coeur a ses raisons que la raison ignore" ? Ça me semble approprié pour cette situation.
En vrai c'est peut-être ça l'amour, je sais pas.
Moi je pense que tu l'aimais vraiment.
Mais si tu sens que tu dois t'éloigner, alors écoute toi. Peut-être que vous pourrez vous retrouver dans quelques années, qui sait ?

J'ai hâte de lire ta prochaine lettre,
Signé, Y !

PS : la fleur va rejoindre tes lettres et le dessin dans leur planque (pour éviter que ma mère ne tombe dessus...) !
Ma première pensée fut : Cette lettre est beaucoup trop mièvre, au secours ! mais finalement peut-être qu'écrire des lettres gênantes à des inconnus fait partie de la vie.
Alors la vie est bizarre.
Je glisse la lettre dans une enveloppe, puis je l'envoie.

2A RP, 13 ans - Membre de l'L'O.S.P.P.F.D signature de Melissa Dodson !
Avatar "Loewysé" pour Halloween par Beatrix Blackburden, merci à elle !
What if I, what if I fall? Then am I the monster? Just let me know

11 août 2021, 19:51
Correspondance mystère  RPG+ 
Deux jours sont passés et Athéna attend toujours avec autant d'impatience. Elle a collé ses fleurs séchées dans un livre et elle y écrit quelques pensées. Car si son mal-être l'a coupé de ses passions, les lettres échangées avec Y ravivent gentiment cette passion longtemps enfouillie qu'Athéna a pour l'écriture. Allongée par terre, elle songe. Son coeur se pince toujours au visage d'Evie qui se dessine dans son esprit cependant, elle devient juste nostalgique de sa relation. Sa peine profonde s'atténue et le linceul dans lequel elle se sent piégée se transforme gentiment en lit de fleurs, apaisant ses moeurs.

Au moment où Athéna se lève, hibou le hibou gratte à la fenêtre, sa patte tenant une lettre contenant l'écriture qu'elle connait que trop bien désormais. Aussi tôt réceptionné, la rouquine se munit de sa plume et rédige.
Indéfiniment Londres,


Chère Y,

Ta lettre m'a mis du baume au coeur et je pense pouvoir désormais passer à autre chose sans culpabilité. Mon coeur se montre bien capricieux mais j'ai décidé de suivre ton conseil et de l'écouter, c'est pourquoi je re verrais cette fille avec qui j'ai échangé un baisé. Même si ce n'est qu'amical, je décide désormais de vivre ma vie comme je l'entend et de me soucier de moi avant tout en ce qui concerne ma vie sentimentale.

Parlons de toi. Je comprend ta peur en ce qui concerne ta copine, c'est vrai que l'amour c'est compliqué et même si tu ne trouves pas ça aussi naturel qu'elle par exemple, tu sais que tu l'aimes et il n'y a pas une seule bonne façon de le faire. Aime là comme tu le sens, tu verras qu'elle en sera heureuse. Ne te complique pas la tâche alors que l'amour est une épreuve de tout les jours.

Mais dis moi Y, ne trouves-tu pas que nos lettres sont mielleuses et ressemble à celle qu'échangeraient deux grand-mères? Peut être celle que nous serons dans 50 ans...
Rassure toi cela me convient, je voulais juste souligner ce fait que je trouve drôle afin de contre balancer nos lettres évoquant tout nos malheurs.

Je trouve que nous sommes très mature pour nôtre âge. D'ailleurs, on me répète sans arrêt que la maturité s'acquiert avec la vieillesse mais, je crois que ce sont nos expériences qui nous l'apporte. Je pense pouvoir dire que de part nos vies, on a acquérit plus de maturité que certaines personnes de 40 ans. Quel est ton avis à ce sujet?

Ps: Hibou ne t'as pas mordu... ça veut dire qu'il t'aime bien sache le.

Pps: je te glisse ses friandises favorites dans l'enveloppe, donne lui en une avant qu'il ne reparte.
D'un geste délicat, la rouquine glisse trois friandises dans l'enveloppe et y ajoute une fleur cueillie au préalable, moins fanée que la première. Elle envoie son hibou au loins et admire son vol parfait.

@Ginny Ruewen

Deuxième année rp / Membre de l’O.S.P.P.F.D plus d'information chez Cora / ~You, me and the 70 road~ Ma namoureuse Maé/ garçon transgenre

11 août 2021, 20:38
Correspondance mystère  RPG+ 
Grâce à X, je vais mieux. Bien mieux, même.
J'étais dans le vide, j'avais l'impression de me couvrir la tête avec un sac pour ne pas voir la réalité. Depuis quelques jours, mon regard glisse dessus.
Je reprends ma vie normale.
Enfin, mon ancienne vie normale. Bref.
Même si je me sens toujours seule ici, à Londres, j'essaie de penser que ce ne sera pas le cas à Poudlard. J'ai des amies sur qui je peux compter là-bas.
Enfin, normalement.
Vu que je n'ai pas eu besoin de soutien cette année.
Si ça se trouve, je vais leur crier dessus un jour et bim, clap de fin.

La vue du hibou à ma fenêtre coupe court à ma pensée, et c'est sans doute mieux comme ça.
Je parcours la lettre du regard puis je réponds, comme à mon habitude.
Chère X,

Un problème de moins, un !
Je sais bien que ce n'est pas si simple. Seulement, parler avec toi me fais réaliser des choses sur lesquelles je ne mettait aucun mot. On dit bien qu'il faut connaître l'ennemi pour remporter la bataille, non ?

Argh... voilà que je deviens vraiment une grand-mère. Entre les proverbes et les niaiseries, c'est pas gagné-gagné. Voudriez-vous en parler autour d'un thé bien fort accompagné de petits fours, chère amie ?

Pour ce qui est de la maturité, on m'a déjà dit que j'étais mature pour mon âge, c'est vrai. Bon, je ne l'ai pas trop cru. Mais je suis d'accord avec toi, la maturité s'acquiert plus selon le contenu de nos vies que notre âge... je ne pense pas que ma situation actuelle sois si horrible, finalement. Mais (puisque si ces lettres étaient des mails l'objet serait certainement "radotage et racontage de vie par x et y") c'est un peu la goutte d'eau qui fait déborder le vase... ça faisait presque un an que tout se passait bien je croyais avoir enfin trouvé l'équilibre, mais non, une relation de gâchée de plus.
On sait qu'on est pas les seules dans le monde, mais quand je regardais les filles qui avaient trois tonnes d'amies avec qui ça marchait depuis le premier jour sans aucun accroc, je me sentais super mal. Surtout quand elles me regardaient mal en disant "na na na t'as fait pleurer truc... franchement c'est quoi ton problème..."
ENFIN BREF, suffit le radotage.

Ta situation, X, c'est quelque chose que la plupart des gens n'ont jamais vécu, alors d'un coté, je me dis : comment pourraient-ils comprendre ?
Par exemple, moi, je ne comprends pas. Je fais de mon mieux bien sûr, mais si on ne le vis pas, on ne peut pas vraiment savoir se que ça fait, non ? Tu en penses quoi ?
Enfin si sa ce trouve, je vais pas tarder à le savoir. J'ai pas dit à mes parents que j'étais amoureuse d'une fille, oups. J'aime pas trop leur raconter ma vie...
Tu penses que je devrais leur dire ? D'un coté, ça me mettrait terriblement mal à l'aise qu'ils le sachent, je ne sais pas l'expliquer. De l'autre, j'ai tellement peur qu'ils l'apprennent d'eux même que ça devient insupportable. Parfois je tremble, ou je pleure, ou les deux.
Peut-être que je devrais leur dire, au moins ce serait fait.

Amicalement, Y.

PS : c'est noté pour hibou. Je lui en donne une et je garde les autres pour les prochaines fois !

Je regarde ma lettre s'envoler, libérer d'un poids.
X, tu as eu une excellente idée de demander à ton hibou d'envoyer cette lettre à n'importe qui.
N'importe qui te remercie.

2A RP, 13 ans - Membre de l'L'O.S.P.P.F.D signature de Melissa Dodson !
Avatar "Loewysé" pour Halloween par Beatrix Blackburden, merci à elle !
What if I, what if I fall? Then am I the monster? Just let me know

11 août 2021, 21:28
Correspondance mystère  RPG+ 
Toujours à vagabonder, Athéna s'est éclipsée dans Londres toute la journée et eut la surprise de découvrir hibou qui patientait sur son lit. Depuis les échanges avec Y, la rouquine laissait constamment la fenêtre ouverte afin que son volatile puisse entrer sans devoir attendre sur elle. L'enveloppe à la main, elle l'ouvre et en lit le contenu. Comme sa routine le lui impose désormais, elle se munit de sa plume et écrit.
Embêtant Londres


Chère Y,

Il est vrai que dans certaines situation il est difficile de comprendre sans avoir vécu ce que l'autre vit. Je pense dans mon cas que n'importe quel enfant rejeté ou mal aimé par ses parents peut comprendre ce que je ressens. Au fond, après un moment on s'y fait et les remarques deviennent le quotidien. Je m'enveloppe dans une bulle de lassitude quand vient le moment de sociabiliser avec mes géniteurs et part dès que possible.

Y, je pense en effet que tu devrais le dire à tes parents. Ce n'est pas une obligation mais je pense que tu te sentirais plus légère et moins stressée en permanence. Si tu continue à t'angoisser comme ça, tu arriveras à la vieillesse avant moi et il te faudra m'attendre!

J'ai cependant une interrogation pour toi, comment conte tu le leur annoncer? Il y a des tats de façon de le faire, prendra tu la classique et ira tu le leur annoncer pendant un repas, où est-ce que tu te la joueras artistique? Dans les deux cas, je peux sans autre t'aider et te conseiller. Sache que si tu crains une mauvaise réaction de leur part, je serais là pour te soutenir. Je sais que ça peut paraître fou mais j'ai en toi une confiance aveugle et une envie forte de t'aider.

Pour changer de sujet, aujourd'hui je me suis baladée seule, des heures, dans les rues de Londres. Mon envie de voir du monde est grandissante et, je t'assures que c'est incroyable de la part de la fille la plus asociale de la terre. Par ailleurs c'est sûrement pour ça que je me livre tant à toi... je ne t'ai jamais vue. Cependant, je t'avoue que ma curiosité est grandissante et l'envie de savoir à quoi ma chère Y ressemble est dévorante... je me contente jusqu'ici de mon imagination mais qui sait! Tu es peut-être un homme finalement? Ou alors une fille avec trois bras et un seul pied?

Ps: dis moi quand tu es en panne de friandise, je t'en redonnerais
Elle a finit sa lettre en souriant. Athéna se sent désormais mieux et profite de cette éclipse dans sa vie pour rigoler un peu avec sa correspondante mystère. Du même geste répétitif, la rouquine envoie le hibou et va patienter sur son lit.

@Ginny Ruewen

Deuxième année rp / Membre de l’O.S.P.P.F.D plus d'information chez Cora / ~You, me and the 70 road~ Ma namoureuse Maé/ garçon transgenre

14 août 2021, 15:17
Correspondance mystère  RPG+ 
TRÈS chère X,

Haha, on se demande qui je suis ? Mystère... en vérité, je ne saurais même pas me décrire autrement qu'avec le portait de la fille incroyablement banale. Je n'ai rien de spécial, une vie semblable à beaucoup, beaucoup de gens et une personnalité fade à en crever. Néanmoins, tu peux être sûre que je ne suis ni un homme, ni une fille avec trois bras et un seul pied. (Tu n'a cependant pas exploré la piste de la mamie nostalgique qui s'invente une vie. Ça expliquerais beaucoup de choses, tu ne crois pas ?)
Mais moi aussi, je suis curieuse ! Imagine qu'on se connaisse déjà ! Ça serait vachement drôle en vrai. Et... bizarre. Voire, les deux. Mais je pense que si je savais qui tu est, ça n'aurait pas été pareil. C'est plus facile de balancer sa vie à une inconnue qu'à quelqu'un qu'on connait, pour moi. Un peu comme si je balançait mes problèmes dans le vide, sauf que le vide me réponds !
La classe quand même.
QUI EST-TU, X ?
Même si, pour moi, tu restera toujours X, dans une certaine mesure.
Et puis, les lettres, j'adore ça. Quand je parle... comment dire, ce n'est pas pareil.
Non, laisse tomber, je n'arriverais pas à l'expliquer (et je tiens beaucoup trop à la propreté de ma lettre pour y faire une rature. Non mais.) Ce qui n'empêche pas que j'ai très envie de te rencontrer en vrai.

Pour mes... hum... aveux à mes parents...
Je vais suivre ton conseil et... essayer de leur dire. ESSAYER.
J'en tremble d'avance.
A vrai dire, je ne sais pas si j'ai peur de leur réaction. Je ne crois pas qu'ils le prendront mal... mais le problème c'est que je me dis qu'ils ne m'ont sans doute jamais parlé de leur avis sur le sujet. Je suppose que tu ne t'y attendais pas, toi, par exemple...
Et au sujet de la façon de leur annoncer... je n'en ait aucune idée. Mais je ne veux pas trop retenir leur attention. Un truc simple. Sans pression. (De préférence à un moment où je peux m'enfuir dans ma chambre en cas de besoin).
Arghhhh.

Sur ce magnifique mot (si "Arghhhh" est considéré comme tel...) je te souhaite une bonne journée/soirée/matinée/nuit/après-midi/bref !

PS : sa marche pour les friandises !

Signé, Y (:
Je referme l'enveloppe pour la confier à Hibou, accompagné d'une des friandises que X m'a données. Je le regarde s'envoler, le sourire aux lèvres.
Puis, je glisse la lettre de ma mystérieuse correspondante dans la boite prévue à cet effet, posée sur mon bureau rangé. J'ai fait place nette ce matin, pour profiter de la lumière du jour dans une chambre propre. Je ne l'avouerai jamais devant un adulte mais c'est fou ce qu'on s'y sent mieux.
J'allume une radio au hasard, puis commence une chorégraphie improvisée avec le balai pour partenaire.
Ça fait du bien de se lâcher.


Plus besoin de me mentionner, je suis abonnée au sujet !

2A RP, 13 ans - Membre de l'L'O.S.P.P.F.D signature de Melissa Dodson !
Avatar "Loewysé" pour Halloween par Beatrix Blackburden, merci à elle !
What if I, what if I fall? Then am I the monster? Just let me know