Inscription
Connexion

24 août 2018, 12:27
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
Carshalton, le 21 août 2043

Maddie venait de vivre la nuit la plus longue de toute sa vie, plus longue encore que celle qui avait précédé son entrée à Poudlard. Elle lui avait semblé durer une éternité. Elle avait passé son temps à se tourner et à se retourner inlassablement. Impossible de trouver le sommeil. La cause de cela était son anniversaire. Enfin pas son passage à douze ans bien évidemment, mais ce qui était prévu pour cette journée. Elle allait recevoir chez elle son petit ami Jeffrey.

Bien qu’il ne soit que cinq heure du matin, la petite blonde n’en pouvait plus de rester allongée inutilement dans son lit. Elle avait attendu ce jour depuis la fin de l’école et avait trop hâte que la journée commence. Elle bondit alors de son lit et déjà un immense sourire s’affichait sur son visage : le jour j était enfin arrivé. Elle avait tellement hâte de le revoir, de le présenter à ses parents, de lui montrer où elle vivait, sa chambre, ses animaux bref elle était excitée comme une puce et impatiente qu’il arrive.

Après un petit déjeuner avalé en quatrième vitesse, Maddie alla s'habiller. Elle avait soigneusement préparé sa tenue à l’avance et n’avait donc plus qu’à l’enfiler. Son choix s’était porté sur une robe bleue pastel, sa couleur préférée. Ni trop courte, ni trop longue, elle lui permettait à la fois d’être coquette et de pouvoir faire toutes les activités qu’elle souhaitait pendant la journée. Elle coiffa ensuite ses longs cheveux blonds. Au départ, elle avait pensé faire une jolie coiffure mais opta finalement pour les laisser lâchés.

Elle sortit en trombe de sa chambre et tomba nez à nez avec sa maman qui venait de se lever.
« Joyeux anniversaire ma puce » dit Lauren à sa fille avant de l’observer « Maddie, déjà ? » dit-elle en remarquant que sa fille était déjà prête « Tu sais tout de même qu’il ne va pas arriver avant quatre ou cinq heures ma chérie, alors tu pourrais diminuer la cadence » elle avait dit cela sachant que c’était peine perdue, sa fille avait déjà disparu dans l’escalier avant la fin de sa phrase. Elle reçut seulement un « oui oui » lointain en guise de réponse.

« Bonjour papa » dit Maddie en faisant un rapide bisou sur la joue de Paul qui buvait son café. « Bonjour et joyeux anniversaire ma grande fille » dit-il en observant Maddie avec le fameux regard qu’on les parents sur leurs enfants en pensant qu’ils grandissent trop vite. Il ajouta sur un ton exaspéré« Et ne court pas partout tu vas encore me donner le tournis ».

Elle lui adressa un sourire malicieux puis se remit à l’action. Elle plongea ses mains dans le sac où étaient rangées les décorations qu’ils avaient acheté la veille. Tout était dans des tons pastels : du jaune, du bleu et du vert. Elle gonfla tellement de ballons que ses joues en devinrent douloureuses. C’était beaucoup plus long de tout préparer sans l’usage de la magie mais ils avaient toujours vécu « à la moldu » Lauren ne se servant qu’à de très rares occasions de sa baguette bien que, depuis que sa fille était entrée à Poudlard, elle reprenait goût à s’exercer un peu plus régulièrement. Les préparatifs ne lui avait au final pris qu’une heure et trente minutes, la matinée promettait d’être longue tout comme la nuit l’avait été.

Maddie n’avait désormais plus rien à faire et tournait en rond comme un lion en cage en demandant l’heure toute les cinq minutes. N’en pouvant plus de la voir dans cet état, sa maman lui proposa alors : « Ça te plairait que je te mettes du vernis à ongles ? ». Son mari la remercia d’un regard pour sa brillante idée. La seule que lui avait eu était d’attacher sa fille sur une chaise et de la bâillonner mais cela aurait pu lui causer quelques problèmes. Heureusement pour eux, Maddie fut enchantée par cette proposition. 

Elles allèrent alors dans la chambre parentale pour un instant mère/fille. Installée sur la chaise de la coiffeuse, elle observait sa maman qui déposait précautionneusement le vernis d’un rose pâle discret sur ses ongles mais la petite blonde ne pouvait s’empêcher de regarder dans le miroir. A chaque fois, elle se mordait légèrement les lèvres l’air un peu inquiet ce que ne manqua pas de remarquer Lauren : « Hey, ne t’inquiète pas, il va te trouver jolie » dit-elle en déposant un petit baiser sur la joue de Maddie. Elle n’était pas pour autant convaincue par les mots de sa maman mais lui adressa tout de même un sourire, contente que celle-ci ait su lire dans ses pensées.

Elle entendit soudain la porte sonner « C’est lui !!! » hurla-t-elle en se précipitant dans les escaliers manquant de faire un beau vol plané. « Doucement ! » gronda son père. Elle ouvrit rapidement la porte avec un enthousiasme débordant qui retomba directement comme un soufflé. C’était Ronan, le fils des voisins qu’elle ne pouvait pas voir en peinture. Ils se querellaient tout le temps et la dernière fois, Maddie l’avait bien eu en lui faisant manger des crottes de lapins. Ne souhaitant pas lu laisser l’occasion de se moquer d’elle, elle lui lança un regard de petit diablotin et cria «Maman, c’est pour toi ! » en claquant la porte devant le nez du jeune garçon avant de remonter dans sa chambre en vitesse et en pouffant de rire. 

Elle attrapa son livre préféré et se plongea dans sa lecture qui l’aiderait, avec un peu de chance, à faire avancer le temps. La prochaine sonnette qui retentira sera sûrement la bonne.
Dernière modification par Maddie Joy le 19 sept. 2019, 16:52, modifié 3 fois.

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

27 août 2018, 19:58
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
La dernière fois que Jeffrey avait passé une nuit si agitée c'était le nuit avant sa rentrée à Poudlard. Le jeune garçon avait trouvé difficilement le sommeil, imaginant tous les scénarios possibles. Cette fois-ci encore le garçon s'était réveillé à de multiples reprises, trop excité par la journée du lendemain. Cette journée tant attendue, c'était l'anniversaire de sa petite amie Maddie. Depuis la fin de l'année scolaire Jeffrey avait inlassablement tracé des croix sur son calendrier des Pies de Montrose, comme si cela avait pu accélérer le temps et rapprocher de lui le jour des retrouvailles.

A partir de cinq heures du matin Jeffrey s'était résigné et s'était levé pour vérifier une énième fois que tout est était prêt pour partir dès que possible. Plusieurs fois pendant sa première année ses potes de dortoir s'étaient moqués de son côté trop ordonné et prévoyant. Mais le jeune Poufsouffle voulait que la journée se déroule à la perfection, aussi il vérifia que les cadeaux pour Maddie étaient soigneusement emballés et prépara sa tenue pour l'occasion. D'ordinaire il s'habillait rapidement sans trop se soucier du choix des vêtements. Mais aujourd'hui Jeffrey voulait prendre particulièrement soin de son apparence, pour Maddie bien sûr, mais aussi car il allait pour la première fois faire la connaissance de ses parents.

Soudain Jeffrey entendit du bruit au rez-de-chaussée, signe que ses parents étaient levés. Ni une ni deux, sans même prendre le temps de s'habiller Jeffrey descendit les marches étant à peu près aussi discret et félin qu'un Eruptif. Il salua ses parents avec énergie tandis qu'Olydia, tout aussi surexcitée que son grand frère, lui sauta au coup en lui disant :

« Hé Jeff, tu prendras des photos de Maddie hein ?!? J'ai trop envie de la voir ! » puis ajouta avec une moue boudeuse « C'est trop nul que j'puisse pas venir. »

Tandis que Gilmore était absorbé par la lecture de son journal, la mère de Jeffrey s'affaira autour de la table tout en servant ses enfants. Jeffrey pris quelques pancakes, des œufs sur le plat et du bacon. Il s'y jeta dessus avec un tel empressement qu'Emma dû intervenir auprès de son fils.

« Doucement mon chéri, tu vas finir par t'étouffer si tu continues. Tu as le temps, les Caldwell nous ont dit d'accord pour neuf heures. Ca sert de rien de se presser. »

Le garçon poussa un grognement de mécontentement tout en ralentissant tout de même le rythme. Les Caldwell étaient un couple d'amis habitant à une petite heure de marche de la maison des Joy. Quand Jeffrey avait dit l'adresse à ses parents ceux ci avaient demandés à leurs amis s'il pouvait utiliser leur cheminée pour gagner du temps dans les trajets et les Caldwell avaient accepté de bon cœur. Après avoir déjeuné Jeffrey alla se préparer dans la salle de bain avec grand soin et s'habilla d'un pantacourt gris spécialement acheté pour l'occasion et de son plus beau t-shirt, blanc avec des signes tribaux noirs sur l'épaule, souvenir de ses vacances à Hawaï en famille. Après s'être coiffé et avoir vérifié à de multiples reprises dans le miroir chaque détail, Jeffrey sorti de nouveau dans le salon et consulta l'horloge il était presque l'heure de partir. Le jeune garçon courut prendre les cadeaux à l'étage et redescendit aussi sec, se mettant sous le nez de son père : « On y va p'pa ?! ». Jeffrey se doutait qu'il faudrait encore patienter un peu et aurait bien aimé utiliser la magie pour avancer l'heure sur l'horloge. Mais contre toute attente son père grogna en repliant son journal, ce qui voulait dire qu'ils partaient enfin pour se rendre chez Maddie.

Le cœur palpitant avec force Jeffrey écouta à peine les consignes de dernière minute de sa maman ainsi que les questions de sa petite sœur. En revanche il retrouva toute sa concentration quand son père lui donna les instructions pour la Poudre de Cheminette. Jeffrey avait déjà utilisé plusieurs fois ce moyen de transport mais il n'était pas question de s'égarer aujourd'hui en prononçant mal la destination. Il écouta donc attentivement et parla distinctement puis se sentit transporté pour arriver quelques secondes plus tard chez les Caldwell qui l'accueillirent tout sourire. Evidemment ils ne manquèrent pas de souligner à quel point il avait grandi depuis la dernière fois tandis que Gilmore arrivait à son tour. Il salua ses hôtes alors qu'il enlever la suie du t-shirt blanc de son fils d'un geste négligeant de baguette.

Au grand désarroi de Jeffrey son père accepta de boire le café avec les Caldwell. Le garçon trépignait d'impatience mais n'osait pas le montrer de peur d'être malpoli, malgré des coups d'œil toutes les trente secondaires à l'horloge. Au bout d'une attente interminable pour Jeffrey, les Hunter prirent congé des Caldwell et se mirent en route. Jeffrey forçait le pas mais ne disait pas un mot, un nœud faisant son apparition quelques part dans son ventre. Il espérait plaire à Maddie, que ses cadeaux conviendraient mais aussi que ses parents l'apprécieraient.

Toutes ces questions en tête Jeffrey arriva enfin à destination avec son père, une dizaine de minutes d'avance. De nouveau l'excitation prit le dessus. Le domicile des Joy semblait vraiment coquet et plein de charme mais le garçon ne s'attarda pas sur les détails. Les bras chargés de cadeau il laissa son père, muni d'un grand bouquet de fleurs, sonner à la porte.
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 5 oct. 2018, 07:39, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

28 août 2018, 12:00
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
Finalement, la lecture n’avait pas réussi à faire passer le temps plus vite. Maddie enchaînait les pages mais à chaque fois qu’elle regardait l’heure seulement quelques minutes s’étaient écoulées. Elle avait tellement hâte, qu’elle amorçait une levée à la vitesse de l’éclair à chaque bruit qu’elle entendait. Elle était sur les starting-blocks.

*DING DONG*


Maddie lança négligemment son livre qui avait fini sa chute au pied de son bureau. Elle se rua dans les escaliers et vit que son papa était déjà en train d’ouvrir la porte. Mauvaise stratégie, elle aurait dû rester en bas pour ouvrir en première.

« Bonjour, je suis Paul Joy, le père de Maddie » dit son papa en tendant sa main en direction du père de Jeffrey puis au jeune garçon tout en lui disant « Tu dois sûrement être Jeffrey, j’ai beaucoup entendu parlé de toi ! » . Effectivement, Maddie n'avait pas arrêté de leur casser les oreilles à son propos durant tout l'été. Jeffrey ceci, Jeffrey cela..., tant est si bien qu'ils avaient déjà l'impression de le connaître. « Je vous en prie, entrez » ajouta-t-il en ouvrant la porte en grand et en s'écartant pour les laisser passer. 

Maddie, elle, avait assagit son allure et descendait à présent calmement les dernières marches. Le stress avait instantanément saisit le ventre de la jeune fille à la vision du papa de Jeffrey. Elle voulait faire bonne impression. 

Elle se rangea gentiment au côté de son père, face à Jeffrey. Elle n’avait qu’une seule envie : lui sauter au cou tellement il lui avait manqué. S’il n’était pas accompagné de son père, c’est assurément ce qu’elle aurait fait mais là, il fallait se contenir ! Ses yeux pétillaient et son sourire n’aurait pas pu être plus large. Tout son stress disparu au moment où elle croisa son regard. Il avait le don de la calmer.

Débordante d’enthousiasme, elle tourna son regard vers le papa de son petit ami et se présenta : « Bonjour Monsieur Hunter, je suis Maddie. Enchantée de faire votre connaissance » 
Cela lui faisait bizarre d’appeler « Monsieur Hunter » quelqu’un d’autre que Jeffrey, elle s’amusait souvent à utiliser son nom de famille lorsqu’elle le taquinait. Elle ne savait pas trop si elle devait accompagner sa présentation d’une main tendue mais le fit quand même. Après tout, si ses parents le faisait alors ce devait sûrement être ce qu’il convenait de faire, non ?

Lauren fit son apparition et les salua également. « Jeffrey, tu veux que je te débarrasse de tes paquets ? » lui proposa-t-elle avant de suggérer : « Maddie chérie, vous devriez monter dans ta chambre » elle demanda ensuite à Monsieur Hunter s’il souhaitait boire une tasse de café ou de thé.

« On y va ? » demanda Maddie sans réellement attendre de réponse. Elle lui saisit la main et le guida dans sa chambre. Elle était plutôt grande et dans des tons doux. Le sol était en parquet clair, Maddie adorait l’entendre craquer sous ses pieds. Un grand tapis rond bleu pastel recouvrait le centre de la pièce et des petits poufs de la même couleur étaient placés contre un mur. Son lit était dans un angle de la pièce et son bureau à l’opposé. La pièce était plutôt bien rangée malgré le livre qui avait atterri au sol quelques instants plus tôt. On pouvait remarquer de grandes étagères aux murs remplis de livres en tout genre et un grand cadre représentant des chevaux galopants peints en bleu sur un fond blanc et un grand nombre de photos accrochées autour de son lit. Des photos de ses animaux, de souvenirs de vacances, d’amies de sa précédentes écoles…

Elle était très heureuse de montrer sa chambre à son copain et n’appréhendais pas du tout cela.
« Bienvenue dans mon petit univers » lui dit-elle une fois qu’ils avaient franchi le seuil de la pièce en accompagnant ses paroles d'un mouvement de bras balayant l'espace. Elle lui laissa le temps de découvrir la pièce puis lui demanda avec une petite voix : « Je pourrai avoir un petit bisou maintenant? »

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

29 août 2018, 10:10
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
Jeffrey trépignait d'impatience mais il fut surpris de ne pas voir Maddie ouvrir. La connaissant il s'était attendu à ce qu'elle fasse les cents pas et ouvre dans la seconde. Mais à la place ce fut son papa qui les accueillit chaleureusement, précisant bien vite que sa femme et lui avaient beaucoup entendu parler de lui. Jeffrey eut un petit sourire gêné et se sentit rougir, se demandant bien ce que sa copine leur avait raconté. Savaient ils qu'il était son petit ami ? Il répondit en saluant le papa de Maddie poliment. Le jeune anglais fut ensuite invité à entrer avec son père et c'est alors qu'il vit enfin Maddie arriver… calmement.

Il avait rarement vu la jeune fille si sérieuse, elle semblait stressée mais cela ne dura pas. Jeffrey ne put s'empêcher de lui adresser un franc sourire et cela sembla redonner tout son entrain à Maddie. Elle s'adressa au père de Jeffrey avec un grand sourire et très poliment tandis que Mrs Joy faisait son entrée dans la pièce. Elle était très belle et le lien de parenté sautait aux yeux, tant la ressemblance était frappante entre la mère et la fille. Mrs Joy s'adressa avec douceur au garçon en lui proposant de le débarrasser des cadeaux d'anniversaire. Jeffrey répondit alors d'une toute petite voix : « Bonjour Mrs Joy. Merci beaucoup. ». Affligeant de banalité se dit le jeune garçon…

Heureusement pour lui Mrs Joy proposa à sa fille d'aller dans sa chambre, mettant fin à ce moment gênant pour le garçon. Bien entendu Maddie sauta sur l'occasion et proposa d'y aller. Jeffrey se retourna vers son papa en cherchant son approbation du regard mais Gilmore était déjà en train de tendre le bouquet de fleurs à Mrs Joy, tout en acceptant de boire une tasse de thé. De tout façon Jeffrey n'eut pas le choix car Maddie avait saisie sa main et l'entrainait déjà dans les escaliers pour lui faire visiter sa chambre. En sentant le contact de sa main Jeffrey se dit que sa petite amie lui avait encore plus manqué que ce qu'il pensait.

Arrivé à l'étage Jeffrey découvrit enfin la chambre de Maddie. La pièce était lumineuse et de nombreuses touches de bleu, sa couleur préférée, égayaient le tout. Il remarqua sans en être surpris les nombreux livres et les photos d'animaux. La pièce ressemblait à la jeune fille : lumineuse, colorée, joyeuse. Il se l'était imaginée à peu près comme ça mais il était ravi que sa copine lui fasse partager son univers, comme elle venait de le dire. Jeffrey avait déjà échangé avec Maddie par hiboux pendant l'été mais en voyant sa chambre une multitude d'autres questions fleurissaient déjà dans son esprit.

Mais le jeune anglais n'eut pas le temps de les poser car Maddie lui demanda d'une petite voix : « Je pourrai avoir un petit bisou maintenant ? », ce qui fit aussitôt bondir le cœur du garçon. Il avait tellement attendu ce moment, leurs retrouvailles.

Jeffrey s'approcha alors de sa petite amie, toutes les questions en tête instantanément envolées. Elle était particulièrement jolie aujourd'hui dans sa belle robe bleue pastel. Sa longue chevelure blonde tombait sur ses épaules et était coiffée avec soin. Il remarqua même que pour l'occasion elle avait du vernis sur les ongles, ce qui surpris beaucoup le garçon. Il était content de voir qu'elle avait visiblement mis beaucoup de soin dans sa préparation dans le but de lui plaire. Mais ce fut quand il se trouva tout proche d'elle que le garçon craqua vraiment en voyant son sourire et ses beaux yeux verts. Se sentant heureux et chanceux Jeffrey lui dit alors :

« Tu es très belle Maddie, j'aime beaucoup ta robe elle te va bien. Et tu m'as beaucoup manqué et je suis content d'être là aujourd'hui. » Le garçon marqua une pause, un peu intimidé par la beauté de la jeune fille. Malgré leur complicité, c'était encore relativement nouveau pour lui ce genre de situation. Il prit les mains de Maddie dans les siennes et avec encore une fois l'impression de se jeter dans le vide le garçon poursuivit. « Au fait, joyeux anniversaire... ». Et il l'embrassa avec tendresse, lâchant prise au fil des secondes.

Comme pour beaucoup de choses le plus dur était de se lancer. Il savoura pleinement cet instant et quand le baiser se termina il prit sa petite amie dans ses bras. Il pensait avoir fait passer à la jeune fille tout ses sentiments pour elle dans son baiser mais il en fit de même dans sa longue étreinte, lui déposant même un petit bisou dans le coup. Le garçon était rassuré, les retrouvailles se passaient à merveille et la journée s'annonçait parfaite...

*DING DONG*


La sonnette venait de retentir à l'entrée et Jeffrey regarda Maddie avec un regard interrogateur. D'autres invités surprises ?
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 6 oct. 2018, 22:51, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

29 août 2018, 14:03
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
Maddie attendait ce baiser depuis le début des vacances. Certes ils s’étaient envoyés des hiboux mais l’avoir, là, en face d’elle la comblait de joie. Elle le regardait peut être un peu niaisement mais son sourire ne pouvait pas la quitter. Les pulsations cardiaques de son coeur s’accélérèrent au fur et à mesure qu’il approchait d’elle. Il semblait être en train de la contempler. Le voir l’observer comme cela lui fit monter le rouge au joue. Sa maman avait-elle raison , la trouvait-il jolie ? Comme s’il avait pu entendre ses pensées, il la complimenta. Elle en eut le souffle coupé. Effectivement, elle avait soigné son apparence pour ce jour particulier et sûrement un peu plus, spécialement pour lui mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il s’en rende compte et encore moins à ce qu’il le lui dise carrément. Elle était très touchée par ce qu’il venait de dire et détourna quelques secondes le regard pour laisser passer la boule qu’elle avait dans la gorge face à ce trop plein d’émotions. Elle se ressaisit et le complimenta également, car oui, elle aussi avait remarqué qu’il avait un effort, cela faisait plusieurs minutes maintenant qu’elle le dévorait des yeux.

« Toi aussi tu es très beau comme cela. J’aime beaucoup ton t-shirt, il te va très bien et tu t’es bien coiffé » lui dit-elle avant d’ajouter à toute vitesse : « bon dans tout les cas je te trouve toujours beau mais là encore plus »

Ensuite, le jeune garçon lui pris les mains et Maddie plongea son regard dans le sien. Elle allait enfin recevoir le baiser qu’elle attendait tant. Au final, il faudrait se montrer encore un petit peu patiente.

 « Au fait, joyeux anniversaire... » prononca-t-il.

« Merci » répondit-elle dans un souffle.

Il posa ensuite ses lèvres sur les siennes et Maddie savoura leur douceur. Elle passa ses bras autour du cou de Jeffrey et à cet instant là plus rien autour ne comptait. Ni son anniversaire, ni leurs parents qui discutaient juste en dessous d’eux, ni l'arrivée du reste de sa famille… Il n’y avait plus que lui et elle.
Le baiser se transforma ensuite en étreinte et, en ses deux preuves de tendresse, les sentiments ressentis étaient partagés. Maddie n’avait plus envie de le lâcher et le petit baiser qu’il déposa dans son cou l’encourageait en ce sens. Les yeux fermés, elle profitait de l’instant.

*DING DONG*


La sonnette la fit revenir sur Terre. Elle relâcha à contre-coeur son étreinte et mis un petit temps à réagir. Puis, elle réalisa :
« Ce doit être mes grands-parents, viens je vais te les présenter » dit-elle avec enthousiasme. Elle était très heureuse de les revoir d'autant plus qu'elle n'avait pas beaucoup pu profiter d'eux cette année. En fait, elle n'avait même pas vu ses grands-parents paternels depuis qu'elle était rentrée à Poudlard. Ils fallait dire que le père de Maddie n'était pas très proche de ses parents. Ils lui avaient offert une éducation stricte ou les gestes d'affection n'étaient pas beaucoup présents. Totalement l'opposé de l'ambiance de la famille Joy ou l'amour et la simplicité régnaient en maîtres. Ils avaient accepté avec difficultés que leur fils épouse une sorcière, bien que Lauren ne pratiquait plus la magie. Ils n'étaient pas très ouverts d'esprit. Étonnement, ils n'avaient absolument pas le même comportement avec leur petite fille. Ils la couvaient comme un joyau et n'avaient pas fait toute une montagne en apprenant qu'elle avait hérité de la magie de sa mère bien que tout ce qui concernait cet univers leur était étranger. Ils promirent cependant de faire des efforts pour Maddie. La jeune sorcière étaient donc proche de ses trois grands-parents et c'est avec un immense sourire, qu'elle attrapa une nouvelle fois la main de Jeffrey pour le traîner en dehors de sa chambre afin d’aller ouvrir la porte.

Ils arrivèrent en premier et Maddie ouvrit sans attendre :
"Papys, mamie!!!" s'extasia la jeune fille en prenant dans ses bras ses grands-parents. Après avoir reçu une salve de baisers, Maddie les laissa enfin entrer. 
Tout sourire, la petite blonde se tourna en direction de son copain et dit : "Je vous présente Jeffrey, mon petit ami" elle chuchota la fin de sa phrase, de façon plus ou moins discrète, à l'intention de sa grand-mère qui lui répondit par un clin d’œil complice. Elle reprit ensuite le cours de ses présentations : 
"Jeff, je te présente George qui est le papa de ma maman..." dit-elle en désignant un homme âgé de soixante-dix ans, au crâne dégarni mais dont la bonté se lisait instantanément sur son visage. "...et les parents de mon papa qui s'appellent Rose et Henry" le couple était plus jeune. Ils avaient tout juste soixante ans et étaient élégamment habillés, trop même, comme s'ils se rendaient à un gala. Tous trois saluèrent chaleureusement Jeffrey alors que les parents arrivaient à leur tour.

Lauren débarrassa les nouveaux arrivés de leurs affaires et leur proposa de se joindre à eux dans le salon. Elle ajouta : "Vous vous joignez à nous ce coup-ci les enfants?" Maddie n'en avait pas trop envie, d'autant plus qu'elle savait que le repas allait sûrement être interminable. Cependant, elle n'était pas toute seule alors elle dit : "Je ne sais pas, je me disais que je pourrai montrer nos animaux à Jeff, qu'on pourrait aller faire un tour dehors en attendant de passer à table" se tournant vers son petit ami, elle ajouta : "Tu préfères quoi?

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

7 oct. 2018, 23:58
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
En entendant Maddie parler de ses grands-parents, Jeffrey sentit une montée de stress l'envahir. Cela faisait beaucoup de nouveautés pour un seul jour. Bien sûr il était ravi de découvrir le petit monde de Maddie et de voir son sourire s'élargir à l'évocation de sa famille mais le jeune anglais n'était tout de même pas tout à fait à l'aise. Il n'eut cependant pas le temps de cogiter, ni le loisir de répondre. Sa petite amie lui avait déjà pris la main pour l'entraîner après elle. Quand elle était heureuse elle était parfois comparable à une vraie petite tornade dans sa façon d'être. Quoique, quand elle était en colère également… Maddie était toujours pleine d'entrain et de vie et elle forçait en quelque sorte Jeffrey à sortir de sa coquille.

Vu la précipitation de la blondinette ils furent bien entendu les premiers à la porte. Jeffrey vérifia nerveusement sa tenue et sa coiffure afin de faire bonne impression, même si les mots de sa copine à ce sujet l'avaient rassuré.

A peine la porte ouverte, Maddie se jeta dans les bras de ses grands parents. Il était à la fois ravi de la voir si heureuse, particulièrement en cette journée d'anniversaire, mais aussi atrocement nerveux, planté là comme un radis pendant qu'elle poursuivait les embrassades pendant un moment qui lui parut durer bien longtemps. Quand Maddie relâcha son étreinte Jeffrey eut l'impression de sentir son cœur remonter quelque part dans sa pomme d'Adam, d'autant plus qu'elle ne perdit pas de temps pour le présenter officiellement comme son "petit ami".

Se sentant rougir le jeune anglais salua le dénommé George avec un sourire sincère bien que sans doute encore un peu nerveux. L'homme respirait la gentillesse et la bienveillance. L'instinct du Poufsouffle lui indiqua qu'il devait aussi être très marrant et espiègle. Après tout Maddie devait bien tirer ce trait de caractère de quelqu'un. Il ne connaissait pas sa famille encore mais il avait le sentiment que George et sa maman Lauren y étaient pour beaucoup dans son caractère. Un peu plus détendu Jeffrey déclara
« Enchanté de vous connaître Monsieur. » Sans doute trop pompeux mais il ne voulait surtout pas paraître impoli.
Il salua ensuite les grands-parents paternels, plus guindés et donc plus intimidants. Néanmoins le clin d'œil de la grand-mère à Maddie n'avait pas échappé à Jeffrey et il fut rassuré de la voir sourire. Apparemment il était plutôt bien accepté et le garçon les salua poliment également.

Les "renforts" arrivèrent avec les parents Joy et Gilmore également. Jeffrey en profita de suite pour se rapprocher de Maddie, comme pour se rassurer. Il profita des présentations entre les adultes pour glisser à voix basse à sa copine. « Ils ont l'air vraiment gentils. Ton papy George a l'air d'être très marrant, vous vous ressemblez au niveau du sourire. »

Mrs Joy proposa ensuite aux enfants de se joindre aux adultes et Maddie s'empressa de la contredire en disant plutôt qu'elle voudrait montrer ses animaux. Jeffrey afficha un regard et un sourire enthousiaste qui s'affaissa légèrement quand sa copine lui demanda son avis devant tout le monde… Le jeune anglais sentit ses joues s'empourprer de nouveau et se sentit très gêné. Il serait sans doute très impoli de sa part de choisir le programme du jour. Mais en même temps, il était sûr que tous avaient vu son regard plein d'espoir mais aussi qu'ils se plieraient tous en quatre pour faire comme Maddie l'entendait pour ses douze ans… Jeffrey prit donc son courage à deux mains et déclara d'une petite voix :

« J'veux bien voir les animaux si on a l'temps. Enfin si c'est possible quoi... »

Il lança un regard d'excuse vers les parents de Maddie et se tourna ensuite vers la petite blonde avec un petit regard signifiant "T'es gonflée toi quand même". Mais en même temps cela ressemblait clairement à Maddie et il ne put masquer une point d'amusement face à la situation. Il avait hâte de voir les animaux dont il avait tant entendu parler et espérait qu'ils auraient le temps de faire une petite balade tout les deux.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

9 oct. 2018, 10:42
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
« J'veux bien voir les animaux si on a l'temps. Enfin si c'est possible quoi... » Maddie eut un grand sourire quand Jeffrey prononça cette phrase. Puis elle se mordit les lèvres pour se retenir de rire face au regard qu’il lui lançait. Elle se rendait compte qu’elle avait fait une petite boulette qui avait probablement mis Jeffrey mal à l’aise. C’est vrai qu’à la réflexion, elle aurait simplement dû lui demander si ce programme lui convenait et non de lui imposer de trancher. Le pauvre, il venait de subir la Maddie qui parle avant de réfléchir. Elle se doutait cependant qu’il ne lui en tiendrai pas rigueur. Après tout, il la connaissait tout de même très bien et savait qu’elle ne le faisait pas volontairement.

« Bien sûr allez-y, je vous appellerai quand nous passerons à table » Répondit Lauren en adressant un charmant sourire aux deux enfants.

Maddie le lui rendit et dit « Merci maman » en se servant de sa petite voix d’enfant modèle. Elle indiqua à Jeffrey qu’ils devaient passer par la porte de la cuisine pour se rendre plus rapidement côté jardin. Une bonne odeur titilla les narines de la petite blonde lorsqu’ils entrèrent dans la pièce et cela lui donna instantanément faim. « Humm ça sent bon ! Normalement, tu devrais te régaler ce midi, maman est une excellente cuisinière» dit-elle à Jeffrey. Elle savait que son petit ami était, tout comme elle, un ventre sur pattes. Elle pensait même qu’il la battrait lors d’un concours de nourriture mais ce serait de peu. Son regard fût directement attiré par un plateau de petits gâteaux encore chauds posé sur un des plans de travail. S’ils en prenaient un chacun cela ne risquait sûrement pas de leur couper l’appétit et puis franchement, comment résister ? Ils avaient l’air si bon ! Si on la questionnait au sujet de la disparition suspecte de deux gâteaux, elle hausserait innocemment les épaules et dirait que c’était sûrement la faute d’une petite souris ! Gourmande et coquine, elle approcha les mains pour subtiliser, ni vu ni connu, deux petits douceurs.

C’est à ce moment là que Paul entra dans la pièce : « Hep hep hep Maddie, non sûrement pas ! » intervint-il sans pour autant hausser le ton. La petite blonde sursauta puis regarda Jeffrey et son père tout en se retenant de rire. « Zut, prise la main dans le sac » répondit-elle en levant les mains en l’air. Son père leva les yeux au ciel et secoua la tête. « Elle est aussi gourmande et casse-pieds à l’école Jeffrey ? » interrogeât Paul sur le ton de l’humour. Il se dirigea ensuite vers le placard pour prendre du sucre alors que Maddie ouvrait la porte qui menait sur l’extérieur.

Ils arrivèrent sur une grande terrasse couverte et sur leur droite se trouvait des clapiers. La famille Joy avaient six lapins tous différents les uns des autres. Maddie adorait passer du temps avec eux. Elle trouvait cela trop mignon quand ils venaient coller leur micro-nez contre son visage même si quelque fois ils essayaient de lui manger les cheveux. Souvent, elle les sortait tous et les installait autour d’elle pendant qu’elle lisait un livre adossé à son arbre favori du jardin.

« Voilà les lapinous » dit-elle en ouvrant une des cages. « et ça, c’est Bouboule mon petit chouchou » La petite blonde venait de prendre dans ses bras un gros lapin bleu de Vienne. Elle ne pu s’empêcher de lui faire des petits bisous et de caresser son beau pelage. « Tu veux le prendre ? » proposa la jeune fille. Fidèle à elle-même, Maddie avait envie d’un peu d’action. C’est alors tout naturellement qu’une idée de jeu lui vint à l’esprit. « Tu veux faire une course de lapins ? On pourrait même leur mettre des petits obstacles, ce ne sont pas les objets qui manquent ici » dit-elle en regardant autour d’elle. Il y avait des chaises, de l’outillage de jardinage et tout un tas de babioles. « Je propose même que le perdant ait un gage » ajouta-t-elle avec son regard de petit diablotin. Allait-il relever le défi qui lui était proposé ? Elle n’en attendait pas moins de lui. De son côté, la petite blonde réfléchissait déjà à ce qu’elle allait pouvoir lui imposer comme gage en cas de victoire car en effet, elle en était certaine, s’il acceptait le challenge, elle allait gagner ! Il ne pouvait pas en être autrement voyons.

Autorisation de Jeffrey pour les déplacements

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

23 oct. 2018, 10:55
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
Bien évidemment Maddie s'amusa beaucoup de la situation et se retint de rigoler, ce qui fit apparaitre malgré lui un sourire sur le visage de Jeffrey. Mrs Joy accepta que les enfants s'éclipsent en leur adressant un grand sourire. La maman de sa petite amie semblait particulièrement douce et aimante et Jeffrey était déjà plus à l'aise que lors de son arrivée. Maddie lui répondit avec une petite voix qu'elle réservait généralement aux professeurs où lorsqu'elle voulait obtenir quelque chose de Jeffrey, voir le convaincre qu'elle n'était pas à l'origine d'une farce.

De délicieuses odeurs parvinrent aux narines du jeune anglais qui fut tiré de ses pensées. Comme Maddie venait de l'affirmer Mrs Joy avait l'air d'être un fin cordon bleu. Il mourrait d'envie de suivre l'exemple de la blondinette et de se servir mais bien que très gourmand Jeffrey était trop timide pour oser voler de la nourriture, à plus forte raison chez des invités. Son papa lui passerait certainement un savon mémorable s'il voyait son fils faire cela.  Le jeune Hunter se retint donc et la suite lui donna raison puisque Mr Joy entra dans la cuisine pour reprendre de voler sa fille, non sans douceur.

« Elle est aussi gourmande et casse-pieds à l’école Jeffrey ? »

Le papa de Maddie venait d'interroger Jeffrey sur le ton de l'humour et le Poufsouffle se décida de rentrer dans le jeu, histoire de se venger gentiment de sa petite bourde de tout à l'heure.

« Pas plus que moi niveau gourmandise. Mais oui elle est sacrément casse-pieds. J'ai beaucoup de courage de la supporter toute l'année croyez moi. » dit Jeff en prenant un faux air de petit malheureux qui ne dura pas plus de deux secondes avant d'éclater de rire… Mr Joy devait se dire que les deux enfants s'étaient décidemment bien trouvés, aussi espiègles l'un que l'autre.

Puis le duo infernal se dirigea vers l'extérieur. Ils arrivèrent sur une belle terrasse couverte et arrivèrent vers des clapiers sur leur droite. Une demi douzaine de lapins s'agitaient, certains pressant leur petit nez contre la grille, d'autres se callant dans un coin visiblement apeurés. Maddie lui présenta son lapin préféré, Bouboule - le bien-nommé - tant le lapin était gras mais néanmoins attendrissant. Jeffrey accepta avec joie de tenir le lapin et le caressa tandis que Maddie lui proposait un défi, avec un gage bien sûr. La fillette était aussi compétitrice que le garçon et cela pouvait faire des étincelles entre eux.

« Bah voyons, un gage !? C'est pas juste tu connais les lapins les plus rapides, t'es sûre de gagner petite escroc. Je veux bien faire la course mais pas de gage. Si je fais des trucs bizarres devant toute ta famille la première fois qu'ils me rencontrent ils vont plus vouloir me voir...  » répliqua le jeune anglais, anxieux.

Le garçon entreprit de choisir le lapin qui défendrait ses intérêts pour la course. Il en vit un particulièrement agité qui ferait certainement l'affaire mais au dernier moment Jeffrey changea d'avis pour porter son choix sur un autre.  Un magnifique petit lapin bélier aux poils blancs et roux semblait l'implorer du regard de le choisir. Au mépris de tout bon sens et de toute compétitivité Jeffrey prit se petit lapin tout calme pour la course. « Trop mignon t'as vu ? Tant pis si je gagne pas, je pouvais pas ne pas le choisir. »

Jeffrey se tourna vers sa petite amie et lui sourit. Les deux enfants n'étaient pas toujours sur les mêmes passions, notamment le Quidditch ou certains sports moldus mais ils avaient tout de même de nombreux points communs comme la nourriture, les facéties, la compétition ou encore l'amour de la nature. Jeffrey passait déjà une belle journée chez la fillette, il avait hâte de voir la suite des évènements.

Il entreprit donc de mettre en place un petit parcours avec une cagette par-ci, un seau par là… Le garçon proposa de placer un peu de nourriture autour des obstacles pour motiver les lapins à passer obligatoirement vers eux. Le garçon avait aussi le secret espoir que Bouboule s'intéresse plus aux aliments qu'à la course, laissant une chance au petit lapin bélier. Une fois la mise en place terminée Jeffrey proposa « Bon on se la fait cette course ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

26 oct. 2018, 10:45
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
« Bah voyons, un gage !? C'est pas juste tu connais les lapins les plus rapides, t'es sûre de gagner petite escroc »

Maddie le regarda alors avec un grand sourire et des yeux remplis de malice. Zut, il avait tout compris. Cela la faisait bien rire. Elle accepta d’abandonner l’idée du gage en lui précisant que dans tous les cas, elle ne l’aurait pas fait faire quelque chose de bizarre devant leurs familles. 

Maddie le regardait alors choisir son lapin. Elle était curieuse de voir qui il allait prendre. Elle c’était sûr, ce serait Bouboule. Son allure grassouillette était un leurre, c’était en fait une bête de concours. Il était super rapide quand il s’agissait d’une course d’obstacles. Aucun autre de ses lapins n’arrivait à le battre. C’était la victoire assurée !

Jeffrey jeta finalement son dévolu sur Biscotte, un affectueux lapin Bélier. C’était plutôt un mauvais choix en ce qui concernait leur objectif, mais c’était une adorable lapine. Maddie l’aimait beaucoup, car elle était très câline. Elle était attendrie par son choix même si, en petit démon qu’elle était, elle commençait déjà à savourer son triomphe.

« Moui tu as bien choisi, c’est ma petite Biscotte d’amour » dit Maddie en s’approchant pour caresser l’animal. Bouboule, qui était à présent dans ses bras en profita pour renifler le visage du lapin Bélier. « C’est son amoureuse » précisa Maddie avant d’ajouter sur le ton de l’humour « J’ai hâte de voir qui courra après qui ! » Alors que Jeffrey entreprenait de mettre en place le parcours. Elle accepta à contre cœur l’idée de Jeffrey sur la nourriture. « On est fichu Bouboule, il a repéré ton point faible. Comment a-t-il pu deviner ? » Chuchota la jeune fille à l’oreille de son lapin tout en pinçant le gras de son ventre. Elle laissa s'échapper un petit ricanement.

«Bon, on se la fait cette course ?» La coupa Jeffrey dans son rire. « Tout à fait Monsieur Hunter » dit elle en prenant un air sérieux. Elle approcha tout prêt de lui et le regarda droit dans les yeux « On va vous mettre la pâtée ! Prêt à perdre ? » En finissant par un immense sourire. Elle n’était au final plus du tout certaine de gagner, mais elle pouvait bien essayer de faire illusion.

Elle s’adressa une dernière fois à son lapin avant de le déposer sur la ligne de départ : « Si tu gagnes, tu auras ta nourriture préférée ce soir alors rien à faire de celle qui est sur le parcours ok ? Je compte sur toi, c'est mon anniversaire en plus alors sois sympa!» elle déposa un baiser entre les deux oreilles de l’animal puis s’agenouilla. Les deux animaux étaient « prêts » et Maddie lança la course. « A vos marques, prêt, partez ! ». Elle lâcha alors Bouboule qui partit à toute vitesse. « Oui, c’est bien ça ! Allez mon champion ! » l’encouragea-t-elle. Après une belle ligne droite où l’animal avait foncé telle une fusée, il se retrouva au premier obstacle. Il se stoppa net pour renifler la nourriture. « Non Bouboule » le reprit Maddie en lui faisant les gros yeux alors que l’animal la regardait d’un air implorant.

Comme s’il avait compris, il reprit sa course. Il n'y eut pas de problème lors de deux obstacles suivants. Le lapin ignora la nourriture. Maddie était fière de lui et avançait à ses côtés tout en continuant ses encouragements. Elle jetait également de petits coups d’œil du côté de Biscotte et de Jeffrey, lui tirant la langue par moment ou lui faisant des grimaces pour le perturber.  

« On va gagner les doigts dans le nez ! » Dit la jeune fille à l’intention de son petit ami. Il ne restait plus qu’un obstacle, alors que Bouboule était rattrapé par sa faiblesse. C’était trop dur pour lui de résister. Il saisit un morceau de carotte et commença à croquer dedans. Maddie fit une petite moue d’exaspération. « Nooonn Bouboule, finis la course ! La ligne d’arrivée est toute proche » le supplia-t-elle. Abandonnant tout espoir elle se tourna vers Jeffrey : « C’est de famille !» Conclua-t-elle en rigolant.

« A table les enfants ! » Intervint Lauren tout en regardant le parcours. Elle rigola en voyant leur occupation et demanda qui avait gagné.
« Je suis gentille, je l’ai laissé gagner ! » dit Maddie en se retenant de rire.
Lauren, ne croyant pas un mot de sa fille, leva les yeux au ciel. « Vous rangez et vous nous rejoignez s’il vous plaît, c’est l’heure de passer à table. N’oubliez pas de vous laver les mains, avant » Dit-elle avec douceur avant de retourner dans la cuisine. 

Maddie demanda à Jeffrey de s’occuper de ranger les lapins pendant qu’elle débarrassait les obstacles. « Allez, à table ! » Dit-elle une fois sa tâche accomplie tout en se dirigeant vers la cuisine pour effectuer la dernière recommandation de sa maman avant de rejoindre ses parents et les invités à table. 

Tout le monde était déjà installé. Lauren était en bout de table et Maddie s’assit à sa droite. La place de Jeffrey était en face d’elle à côté de Monsieur Hunter. C’était Maddie qui avait dressé la table avant que tout le monde arrive. C’était elle qui avait choisi tout ce qui s’y trouvait. C’était son anniversaire alors ses parents lui avaient laissé carte blanche. Ce n’était donc pas une décoration raffinée, mais celle d’une enfant de douze ans. Il y avait une nappe bleue pastel et des assiettes blanches. Les serviettes étaient d’une couleur différentes une place sur deux. Soit rose poudré soit bleue. Sa maman avait seulement ajouté des verres à pied pour les adultes.

Sur tout le centre de la table, il y avait des fleurs sauvages que Maddie avait cueilli. Cela donnait des touches de vert, de jaune, de lavande et de rose. Les invités pouvaient trouver des cartons pour annoncer le menu. Maddie les avait préparé elle-même bien qu'étant peu douée pour les activités manuelles. Elle y avait mis tout son cœur. Ne sachant pas dessiner, elle avait collé des Stickers et soigné son écriture.

Reducio
-Image


Il y avait également des ballons au plafond dans les mêmes couleurs.

« Nous ne sommes pas responsables de cela » confia Paul en désignant la pièce. « Chez nous, c’est la personne à l’honneur qui choisit sa décoration donc c’est à elle qu’il faut vous adresser pour tout commentaire » dit-il en rigolant alors que les joues de Maddie s'empourpraient. 

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

2 nov. 2018, 23:54
 Rp+  Un anniversaire plus qu'attendu  pv J.Hunter 
Jeffrey rigola quand il entendit Maddie parler de Biscotte et Bouboule. Il était content de partager avec elle son amour pour les animaux. Le Poufsouffle avait toujours vécut avec des bêtes chez lui et il peinait à comprendre comment on pouvait s'en passer.

Le défi allait maintenant débuter et Maddie essaya de se montrer assurée en le provocant gentiment. Il répondit du tac-au-tac avec un sourire en coin : « On verra si t'es sage. Peut-être que je te laisserai gagner pour ton anniversaire. ». Comme ça il avait une excuse toute trouvée en cas de défaite. La course démarra et Jeffrey fut sidéré par la rapidité de Bouboule. Maddie était confiante et allait sans doute gagner. Pour une fois le jeune anglais n'avait pas l'esprit de compétition, content de la voir s'amuser et attendri par la petite Biscotte qui faisait son petit parcours tant bien que mal. Mais finalement Bouboule préféra s'attarder sur une carotte, offrant la victoire sur un plateau à Biscotte. Jeffrey prit l'animal dans ses mains et fit des caresses avant de nourrir la lapine pour la récompenser.

« Alors ? Je t'entends moins Miss Joy... » dit il en lui tirant la langue.

Ce fut ce moment que Mrs Joy choisit pour intervenir et Jeffrey pensa qu'elle l'avait surpris la langue tirée et rougit quelque peu. Puis il entreprit de ranger avec sa petite amie afin de vite passer à table. Il se sépara avec quelques regrets de Biscotte mais le garçon avait hâte de savoir ce qu'ils allaient manger de bon. Après s'être lavé les mains, les enfants se joignirent aux adultes. Jeffrey s'assit entre son père et Mrs Joy, face à Maddie. La décoration de la pièce et notamment de la table était très Maddiesque. Avec beaucoup de bleu pastel bien évidemment et un menu dont le contenu était des plus prometteurs mais l'aspect était bien trop rose et flashy. Il se garda bien de le faire remarquer. Il se tourna vers son père et demanda :

« C'est quoi du risotto papa ? L'entrée a l'air trop bonne, huuummm. »

Gilmore ne put s'empêcher de sourire devant l'enthousiasme de son fils avant de prendre la parole.

« Tu verras, je te laisse la surprise mais je suis certain que tu aimeras. » Il s'adressa ensuite à Mrs Joy en souriant. « Tout cela a l'air délicieux Lauren. »

Puis Paul expliqua que chez les Joy la tradition était que la personne dont c'est l'anniversaire s'occupait de la décoration et de choisir le menu. Jeffrey trouvait l'idée merveilleuse et ne put s'empêcher de réagir immédiatement.

« C'est génial comme idée, on devrait faire ça à la maison papa. »

Gilmore sourit en entendant son fils. « Pourquoi pas oui, même si j'ai peur que cela nous condamne à manger de la pizza en entrée, plat et dessert à chaque anniversaire. »

Il y eut quelques rires à table et Jeffrey rougit légèrement. Il avait hâte de manger et de passer aux cadeaux mais il fut soudain un peu anxieux. Il espérait que ses cadeaux seraient suffisamment bien et pas trop ridicules, surtout qu'il n'y aurait pas que les parents mais aussi les grands-parents de Maddie. Il fallait assurer.

Tandis qu'ils prenaient l'apéro Jeffrey adressa à plusieurs reprises des sourires timides à Maddie. Jeffrey n'aimait pas trop rester à table pendant des heures comme les adultes aimaient le faire. Il avait envie d'avoir un peu plus de temps seul avec la petite blonde, qui lui avait terriblement manqué cette été. Le jeune anglais passa le temps en essayant de suivre les conversations des adultes mais elles se révélaient vite assommantes comme la météo ou la politique, l'actualité. Pourquoi les adultes ne s'amusaient ils pas plus en jouant à des jeux ou en parlant sport, en racontant des blagues ?

Du coup le garçon piochait allègrement dans les gâteaux apéritifs et Gilmore dû demander à son fils de freiner la cadence sous peine de ne plus avoir de place pour le repas. Qui n'allait plus tarder maintenant.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !