Inscription
Connexion

20 déc. 2018, 19:09
 RPG+  Lief ou le rêve d'Afrique  PV : Ashley Roy 
10 Juillet 2043

Enfin l'Afrique du Sud !

Isaac et sa famille avaient décidé d'aller en Afrique du Sud cet été. Ils voulaient trouver un nouvel air, sentir l’exotisme, découvrir de nouvelles cultures... Et c'était réussi ! À peine arrivé, Isaac sentit l'air chaud envelopper et enserrer son corps. Il inspira une bouffée de de cet air lourd et fit un pas. Un ensemble d'informations arrivèrent à ses sens : l'orange tout d'abord, il n'y avait plus les vertes plaines d'Écosse, à la place se dessinaient une savane, orange, l'herbe sèche arrivant jusqu'à ses genoux. Pas d'animaux en vue, heureusement, Isaac ne voulait pas être attaqué par un lion ou par d'autres créatures féroces. Il y avait aussi l'odeur, l'odeur du sable et de la poussière, ou encore l'ouïe, on pouvait presque entendre les petites créatures grattant la terre sous le sol. Il se sentait déboussolé par tant de changements en peu de temps. Il avait déjà pris des Portoloins, mais jamais il n'avait voyagé vers un endroit aussi dépaysant.

Isaac entendit le bruit de la vielle boîte de conserve jetée dans le bac prévu à cet effet. C'était un site de Portoloins très utilisés par les sorciers souhaitant visiter Johannesburg. Il ne restait plus qu'à marcher quelques minutes pour trouver le transport moldu devant ramener la famille Powell à leur gite pour le séjour. Ils avaient déjà marcher pour atteindre le Portoloin situé dans la campagne de Glasgow, alors quelques minutes de plus...

Le véhicule ressemblait aux voitures normales mais bien plus ouvertes, sans fenêtres, pour éviter d'avoir trop chaud, sans doute. La famille entra dans le véhicule avec leurs valises, Isaac se retrouva sur le côté, pile au bon endroit pour pouvoir admirer ce beau paysage. La voiture démarra. Ça cahotait beaucoup, le véhicule n’était pas sur une route goudronnée, peut-être pour ne pas attirer les moldus vers les Portoloins. Définitivement, Isaac préférait les balais ou le transplanage, les transports moldus n'étaient pas son truc. Ça permettait quand même de bien apprécier le paysage : cet belle forêt de grands arbres au loin, cette savane s'étendant très loin vers d'où ils venaient. Était-ce des zèbres là-bas ? Ça ressemblait quand même fichtrement à des chevaux, enfin, en bariolé. Et devant on pouvait apercevoir une grande ville se profilant devant eux, ce devait être là où ils devaient aller, il espérait que...

"- Eh ! tu nous écoutes ?!
- Quoi ?
- On te parlait ! Tu dois absolument être totalement discret sur le fait que l'on soit des sorciers, d'accord ?"

Évidemment qu'il était d'accord, il fallait être idiot, ou ne jamais avoir écouté les cours, pour ne pas connaître cette règle élémentaire. Il ne pouvait déjà pas faire de magie en dehors de l'école, il ne lui restait plus qu'à surveiller ses paroles, ce qui serait facile vu qu'il ne connait personne, et tout irait bien. Puis au pire, même s'il divulguait quelque chose, personne ne le croirait, aucun moldu ne sait que la magie existe, ce serait même absurde pour eux, il avait lu des livres moldus, il savait comment ils pensaient.

Le véhicule s'arrêta, Isaac se réveilla, il avait du s'être endormi. Il regarda autour de lui, il se trouvait dans une grande ville, plutôt semblable à celles qu'il connaissait. Lui et sa famille se trouvaient devant un hôtel, c'est là qu'ils passeraient les prochaines semaines. Ils rentrèrent dedans, trouvèrent leur chambres, déposèrent leurs affaires, et cette petite famille décida d'aller découvrir un peu les alentours, prendre leurs marques. Isaac était un peu fatigué du voyage qui avait commencé le matin même, mais il ne pouvait pas refuser la découverte de ce nouveau pays.

Ils sortirent et prirent une direction au hasard, ils comptaient sur leur sens pour retrouver l'hôtel... et accessoirement un petit sort discret mais bon. Isaac regardait autour de lui, il y avait pas mal de monde. Il voyait les maisons, les magasins, tout ressemblait à d'autres grandes villes mais quelques détails montraient qu'ils n'étaient plus en Europe. La langue utilisée, les décorations et objets propres à ce pays, enfin c'est ce qu'il lui semblait.

Il vit soudain une chevelure qui lui rappelait quelque chose, il avança un peu et il vit un bout de bras, un bout du visage. "Ashley", murmura-t-il. Il l'appela plus fort. Elle n'avait pas l'air d'entendre. Et voilà qu'elle s'éloignait déjà. Isaac se mit à courir pour ne pas la perdre de vue. Il crut entendre ses parents lui dire de revenir mais c'était moins important. Il l'atteint enfin alors même que la foule menaçait de se refermer sur elle.

"Salut Ashley !" Il prit le temps de reprendre son souffle. "Ça va ?" Il ne savais pas vraiment quoi dire, ça faisait longtemps. Un doute le prit quand même. "Tu te souviens de moi ? On ne s'est pas revu depuis la dernière fois."

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

31 janv. 2019, 20:39
 RPG+  Lief ou le rêve d'Afrique  PV : Ashley Roy 
Ashley attendait ce moment avec tant d'impatience... Ils allaient enfin retourner en Afrique du Sud! Elle était tellement contente et excitée qu'elle ne tenait plus en place. Elle allait enfin revoir Spartan! En effet, quand elle vivait en Afrique du Sud, Ashley avait un cheval qu'elle avait malheureusement du vendre lorsqu'elle était rentré en Angleterre pour la rentrée à Poudlard de son frère ainé Jack. Heureusement, elle connaissait très bien la jeune fille à qui elle l'avait vendu et était très amie avec elle. Elle s'appelle Elisabeth mais Ashley l'appelait toujours Zab. Zab avait été ravie d'apprendre qu'Ashley revenait passer des vacances à Johannesburg et s'était empressée de lui dire de venir voir Spartan et de le monter. C'est notamment pour cela qu'elle avait aussi hâte de partir. Mais aussi pour retrouver la chaleur et le beau temps de l'Afrique du Sud. Elle commençait à en avoir un peu mare du mauvais temps de l'Angleterre.

Le jour du départ, Ashley vérifia qu'elle n'avait rien oublié dans son armoire, qu'elle avait pris le collier qu'elle mettait toujours quand elle vivait en Afrique, avec un pendentif représentant l'Afrique et fit le tour de sa chambre afin de ne vraiment rien oublier. Elle descendit ensuite prendre son petit déjeuner avec le reste de sa famille. Ils étaient tous la: Jack, Daisy, Charlie et ses deux parents. Son père lui dit:

" Coucou Ash, bien dormi? Tu as bien préparé tes affaires?"

" Oui Papa normalement j'ai tout! J'ai tellement hâte de partir !!!" 

Elle prit ensuite un oeuf au plat avec du bacon et des toasts: elle était affamée. Quand tout le monde eut fini son petit déjeuner, Ashley aida sa petite soeur à finir sa valise et ils prirent tous ensemble le chemin vers le portoloin qu'ils devaient prendre afin d'arriver directement à Johannesburg. Ashley n'aimait pas vraiment ce moyen de transport mais c'était quand même très pratique car en quelques secondes ils pouvaient se retrouver à l'autre bout du monde. Son père lui avait dit qu'il y avait aussi un moyen de transport moldu pour y aller mais qu'il y avait 10h de trajet. Il a donc préféré y aller par portoloin. Quand ils arrivèrent au point de rendez-vous, ils virent une vieille botte qui avait un trou au bout du pied qui les attendaient. Ils attrapèrent tous les 6 la botte et quelques secondes plus tard...

C'est bon! Elle y était! Cela faisait tellement longtemps qu'elle rêvait de ce petit vent chaud qui lui fouettait le visage avec douceur, cette chaleur et cette odeur! Ashley trouvait que cela sentait un peu la savane et un peu l'encens. Quand elle rouvrit les yeux, une grande plaine d'herbe séchée s'étendait devant elle. En effet, ils n'avaient pas atterri au coeur de la ville mais dans une réserve juste à côté pour pas que les moldus suspectent quelque chose. Ils atteignirent la ville dans les environs de midi et il faisait vraiment très chaud. Ashley avait hâte d'aller dans la maison de Zab qui était bien aérée et très agréable. Quand ils arrivèrent devant leur maison, Ashley vit Zab sortir de la maison en courant et elle la prit dans ses bras. Cela faisait tellement longtemps qu'elles s'étaient pas vues! Après les retrouvailles, les deux familles prirent le déjeuner ensemble. Ensuite, les deux filles décidèrent d'aller à Sandton, au gigantesque centre commercial qu'il y avait là-bas. Le centre de Johannesburg était assez dangereux, Ashley le savait très bien, donc les deux mères les ont accompagné. Il faut préciser qu'Ashley et sa famille devaient être extrêmement discrets car la famille de Zab ne savent pas qu'ils sont des sorciers. 

Dans le centre, il y avait beaucoup de marchands ambulants qui vendaient plein de graines, des fèves et toutes sortes de choses. Elles ont même vu en passant, quelqu'un qui vendait des écailles de serpent. C'était vraiment une autre culture! Quand elles sont rentrées dans le centre commercial, Ashley a poussé un cri de joie. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'était pas venue dans ce superbe centre commercial! Elle était vraiment au paradis! Plus tard dans la journée, elle irait voir Spartan et elle avait retrouvé une de ses bonnes amies. Il y avait pas mal de monde dans le centre commercial et à un moment, Ashley perdit Zab de vue. Elle se retrouva toute seule au milieu de la foule... C'est alors qu'elle entendit quelqu'un prononcer son prénom. Elle se retourna et vit un de ses camarades de Poudlard, Isaac, avec qui elle avait passé un bon bout de temps à l'infirmerie. Il lui dit un peu essoufflé:


"Salut Ashley ! Ça va ? Tu te souviens de moi ? On ne s'est pas revu depuis la dernière fois."

Si elle se souvenait de lui? Mais bien sûr... Comment aurait-elle pu l'oublier... Il l'avait étrangement troublée la dernière fois qu'ils s'étaient vus ce qui était assez rare chez Ashley qui n'est pas du tout timide. Elle sentit le rouge lui monter aux joues et elle répondit à Isaac avec un grand sourire: 

" Salut Isaac! Qu'est ce que tu fais là?! Mais bien sûr que je me souviens de toi une rencontre sur un lit d'infirmerie ça marque... "

Elle ne voulait pas lui avouer qu'il l'avait troublée et attendit sa réponse en le regardant. 

"Le bien ne suffit pas à assurer le bonheur, mais le mal suffit à assurer le malheur" Aristote

3 févr. 2019, 18:41
 RPG+  Lief ou le rêve d'Afrique  PV : Ashley Roy 
Elle lui sourit. Il était très content de l'avoir retrouvée. Quelle chance de la voir ici, en pleine Afrique du Sud ! Ça faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vue. Enfin si, Isaac l'avait vu de temps en temps dans les couloirs mais il n'osait jamais aller la voir, et puis elle était toujours avec d'autres gens et lui était tout seul. Mais là c'était l'occasion rêvée pour lui parler. Il se souvenait bien, très bien de quand il l'avait rencontrée1. Ils avaient passé presque un jour entier à côté. C'était génial, ils avaient parlé de livres, parce qu'elle lisait, c'était rare chez les sorciers.

"Salut Isaac ! Qu'est ce que tu fais là?! Mais bien sûr que je me souviens de toi une rencontre sur un lit d'infirmerie ça marque... "

Quel idiot aussi, ça ne faisait pas si longtemps, forcément qu'elle se souvenait. Enfin, Isaac était quand même flatté qu'elle se soit souvenu de lui. Généralement ce n'est pas le cas alors bon. C'est vrai que ça marque. Et si lui se souvenait d'elle, probablement elle aussi non ? C'était logique. Sinon il l'aurait oubliée. Évidemment. Elle s'était cassé la jambe, ou le bras, il s'en souvenait plus tellement, mais ils avaient bien discuté.

Il devait répondre peut-être. Ce serait une bonne idée si seulement il savait parler. Elle était bien habillée tiens.  Que pouvait-il dire, enfin, répondre à la question cela va sans dire, mais comment, et que dire après... Et puis zut, il pouvait parler comme il voulait au pire dès qu'à elle le trouverait pas sympa. Il allait juste répondre normalement, ça l'avait bien servi jusque là.

"Je suis en vacances. Comme toi j'imagine ?"

Il aurait pu... Non, il l'avait dit et c'était très bien comme ça. Il continuerai à parler comme ça, normalement sans analyser.

"Ça va bien depuis la dernière fois ? C'est dommage que l'on se soit pas revu après."

Bien qu'Isaac s'étonnait de sa propre audace, il essaya de ne pas y penser. Et puis, il disait ça mais c'était lui qui n'avait pas osé aller la voir. Mais il aurait dû. Enfin, c'est facile de dire ça après coup mais il ne l'aurait jamais fait. Même si maintenant on le remettait dans la même situation. Là il pouvait lui parler sans crainte d'être regardé par ses amis. Il imaginait bien la scène gênante où un inconnu venait aborder une de ses amies juste pour dire bonjour de manière timide, l'horreur pour lui.

Mais Ashley devait avoir quelqu'un avec qui elle était venu, elle ne devait pas être toute seul comme ça. Peut-être qu'Isaac la retenait pour rien, peut-être que ses parents la cherchaient. Les siens aussi d'ailleurs. Mais ils le retrouveront bien un jour, pour l'instant il voulait lui parler, ça faisait longtemps, c'était son amie c'était normal qu'il veuille lui parler quitte à laisser ses parents.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

22 févr. 2019, 16:05
 RPG+  Lief ou le rêve d'Afrique  PV : Ashley Roy 
Ashley attendait la réponse d'Isaac avec une certaine appréhension. Mais pourquoi d'ailleurs? D'habitude, Ashley était plutôt le genre de fille qui dit ce qui lui passe par la tête sans vraiment réfléchir et sans gêne. Mais là, même le fait de juste attendre la réponse d'un ami à qui elle avait posé une question la gênait. C'était vraiment bizarre et la jeune fille baissa les yeux et regarda les motifs de son tee-shirt en attendant et essaya de dire à son cerveau d'arrêter d'agir bizarrement! Heureusement pour elle, Isaac répondit et elle releva donc la tête pour entendre sa réponse: 

"Je suis en vacances. Comme toi j'imagine ?"

Il lui parlait sans gêne, lui, comme si les rôles s'étaient inversés. Il était naturel et décontracté alors qu'Ashley, elle, était stressée. Elle prit donc une grande inspiration et décida de revenir normale comme si elle était en train de parler avec Zab. Elle lui sourit mais avant d'avoir pu ouvrir la bouche, il lui dit:

"Ça va bien depuis la dernière fois ? C'est dommage que l'on se soit pas revu après."

En effet, après leur séjour à l'infirmerie, les deux jeunes sorciers ne s'étaient jamais vraiment reparlé malgré le fait qu'ils s'étaient croisés dans les couloirs de Poudlard de temps à autre. Ashley aussi trouvait cela très dommage car ils s'étaient tellement bien entendu quand ils avaient passé la journée ensemble à l'infirmerie et qu'après plus rien... Elle était donc très contente de le rencontrer comme ça, à l'autre bout du monde, sans ses amies qui auraient pu la taquiner après de lui avoir parlé. Cela faisait déjà plusieurs minutes qu'ils étaient arrêtés là, tous les deux, en plein milieu du centre commercial et les personnes autour d'eux commençaient à les bousculer. Ashley dit donc à Isaac :

" Je vais très bien et toi? En effet je suis en vacances avec ma famille. je ne sais pas si je t'en avais déjà parlé mais on a habité ici pendant quelques années. Bref je te raconterai tout ça mais tu ne veux pas qu'on marche en même temps parce que la, on bloque un peu le passage je crois..."

C'est bon! Ashley avait enfin recommencé à parler normalement et naturellement et était très décontractée. Après avoir dit cela, elle se mit à marcher avec Isaac à ses côtés. Elle mit ses mains dans son pantalons en sentant le toucher habituel de quelques noises et autres pièces moldues ainsi que sa clef. Elle ne savait même pas ce qu'elle faisait avec sa clef dans sa poche mais n'y pensa pas plus longtemps. Elle regardait autour d'elle tout en marchant. Ils venaient juste de passer à côté d'un magasin de costumes pour hommes avec des pantalons et des vestes en laine et d'autres avec des rayures. Ashley elle, était bien contente d'être en short et en tee-shirt car il faisait vraiment très chaud. Elle regarda alors la pendule devant elle qui trônait au milieu du centre commercial et se dit que sa mère allait peut être s'inquiéter... Et puis tant pis cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas parlé à Isaac et elle avait envie d'en profiter. La jeune fille n'aime pas du tout quand personne ne parle et coupa donc le silence qui régnait entre eux en disant: 

" C'est vrai que c'est dommage qu'on ne se soit pas reparlé... Tu es là avec tes parents? C'est la première fois que tu viens?" 

Et voila... Là, Ashley était sûre d'être redevenue comme avant car elle recommençait à poser plein de questions en même temps et à parler beaucoup trop... Mais cela la dérangeait pas car elle voulait qu'Isaac la voit comme elle est tous les jours, naturellement. 

"Le bien ne suffit pas à assurer le bonheur, mais le mal suffit à assurer le malheur" Aristote

9 mars 2019, 15:55
 RPG+  Lief ou le rêve d'Afrique  PV : Ashley Roy 
"Je vais très bien et toi ? En effet je suis en vacances avec ma famille. je ne sais pas si je t'en avais déjà parlé mais on a habité ici pendant quelques années. Bref je te raconterai tout ça mais tu ne veux pas qu'on marche en même temps parce que la, on bloque un peu le passage je crois..."

Isaac ne savait pas qu'elle avait habité ici, ça devait être sympathique. Enfin, il préférait quand même sa maison à Glasgow, l'Afrique du Sud était trop... exotique à son goût. Il préférait les vertes plaines aux grandes savanes. Il faisait trop chaud ici, aussi.

Bouger ? Oui pourquoi pas. Enfin, oui pourquoi pas. Isaac regarda autour d'eux et il vit qu'en effet ils gênaient pas mal.

"Euh, oui, bien sur."

Ils se mirent donc à marcher. Isaac ne savait pas vraiment quoi dire. Alors il ne dit rien. Juste le fait de marcher à côté d'elle suffisait à être sympa. De temps en temps il frôlait Ashley, gêné, il se déplaçait un peu. Ce qui faisait qu'au final, il avait l'impression de marcher n'importe comment. Elle était très sympa quand même. C'était rare. Ou alors il n'avait jamais vraiment pris la peine de parler à des gens, du coup peut-être que tout le monde était comme ça.

Peut-être qu'Isaac pourrait parler de livres, c'était leur loisir commun, ça pouvait être intéressant de continuer. Elle avait dû lire de nouveaux livres comme lui en avait lus pleins. Ashley fut plus rapide à trouver un sujet de discussion et se mit à lui demander :

"C'est vrai que c'est dommage qu'on ne se soit pas reparlé... Tu es là avec tes parents ? C'est la première fois que tu viens ?"

C'est vrai ça ! Ses parents ! Ils devaient s’inquiéter ! Isaac regarda son amie. Il n'avait pas envie de la quitter alors qu'il pouvait enfin lui parler. Au risque de se faire enguirlander sévèrement plus tard, il préférait encore continuer à discuter avec elle.

"Oh euh, ils doivent être quelque part." Isaac changea rapidement de sujet. "Pour répondre à ta question, c'est la première fois que je viens, oui." Il ajouta pour essayer d'agrémenter la conversation - qu'est-ce qu'il était si nul pour discuter : "C'est très joli en tout cas. Ça change de l'Écosse."

La nature est si belle. La regarder est si apaisant. Il l'avait confirmé en arrivant dans cette savane. C'était très beau. Isaac se disait qu'il ne connaissait tellement rien. Peut-être qu'ailleurs se dressaient des beautés incommensurables. Il imaginait des îles flottantes et leurs cascades, des montagnes si haute dépassant le champ de visions, des arbres tortueux et nobles. Il voulait découvrir le monde. Il voulait tout savoir, tout découvrir.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP