Inscription
Connexion

11 mars 2020, 21:02
Bureau de la DDM de Serpentard
Lundi 17 octobre 2044


Eileen était de retour à Poudlard. Elle n'en revenait toujours pas. Elle était dans un état second, à tel point qu'elle ne savait même plus comment elle était arrivée là. Enfin si, elle savait qu'elle était tombée sur un professeur du château, alors qu'elle était à Londres, et qu'ils avaient pris ensemble le Magicobus mais, pour le reste, c'était le flou complet. Tout ce qui comptait pour elle, c'est qu'elle était dans l'enceinte de l'école bien que le stress l'envahissait. Et si les adultes décidaient de la renvoyer chez elle une fois qu'elle aurait dit la vérité ? Et si ce n'était, tout simplement, pas possible de reprendre une scolarité en cours d'année ? Si sa mère demandait à ce qu'elle rentre, coûte que coûte, quand elle saurait où elle était ? Les questions se bousculaient dans sa tête qu'elle sentait douloureuse. Si elle avait eu la possibilité de filer dans son dortoir de suite, elle ne se serait pas fait prier. Au lieu de ça, le professeur Penwyn la conduisait voir sa directrice de maison.

Enfin, la jeune fille avait toujours eu de bons contacts avec Miss Kwon donc elle espérait vraiment qu'elle serait compréhensible. Elle se laissa donc guider dans les cachots, les pas résonnant sur la pierre froide. Seulement, arrivée devant la porte de bois lourd, elle resta un moment sans oser frapper sur le battant. Elle inspira profondément, essayant de se donner du courage en se convainquant que c'était une étape nécessaire. Elle n'avait pas le choix et le plus tôt serait le mieux. Elle toqua doucement et finit par pousser la porte. Elle allait entrer quand elle se figea. Assise à son bureau se tenait bien une femme, qui était dans le bureau de sa directrice de maison, mais il ne s'agissait pas de Miss Kwon. L'ambiance était plus feutrée que dans les souvenirs de la jeune Serpentard et elle se sentait extrêmement intimidée. Et où étaient donc les plantes si cher à sa professeur de botanique ?

"Excusez-moi." finit-elle par dire, timidement. "Je cherchais Miss Kwon... ma directrice de maison."

13 mars 2020, 11:20
Bureau de la DDM de Serpentard
Elle était tranquillement assise à son bureau. Cela faisait quoi ? Tout juste un mois qu’elle était devenue professeure à Poudlard, et dans le même temps, Directrice de sa maison. Elle était assez fière du parcours fait, bien entendu. Mais il y avait toujours l’ombre de la Citadelle et la demande d’Ursula au-dessus d’elle. Sa main vint caresser doucement la petite balafre que lui avait offert son père à la suite de l’enterrement. Le sourire était presque mélancolique mais il ne fallait pas s’y tromper : Joanne était heureuse d’être à Poudlard.

Mais son esprit fut très vite ramené à la réalité : quelqu’un venait de frapper à la porte et d’entrer dans le bureau, laissant à l’enseignante un soupir très facilement interprétable : les élèves ne pouvaient-ils pas attendre d’être invité à entrer avant de pénétrer ainsi dans un bureau ? Toutefois, elle se garda bien de faire des commentaires. La jeune fille semblait quelque peu désœuvrée de ne pas trouver l’ancienne directrice de Serpentard à sa place, aussi, Joanne hocha la tête et invita, d’un habile mouvement de la main, la jeune sorcière à entrer. « Miss Kwon ne fait plus partie des effectifs de Poudlard, j’en suis navrée ». Joanne n’avait aucune idée de ce qui avait poussé sa prédécesseuse à partir ainsi, mais elle se doutait qu’elle avait sans doute de bonne raison. « Joanne Taylor, votre nouvelle directrice de maison. Que puis-je faire pour vous Miss … ? » Elle n’arrivait pas à mettre de nom sur le visage de la jeune fille, il fallait dire que la rentrée était encore fraîche et qu’elle n’avait pas connaissance de toute sa maison, pas encore en tout cas.

1 avr. 2020, 21:37
Bureau de la DDM de Serpentard
Tout à coup, Eileen se sentait complètement stupide. Elle avait bien perçu le profond soupir de l'adulte quand elle était entrée dans le bureau et réalisait qu'elle avait été malpolie de faire comme si elle était chez elle. Tout à son stress de se retrouver là, elle en avait oublié les bonnes manières. Et que dire de tous ces changements ? Elle se sentait complètement perdue alors qu'elle aurait eu, plus encore que d'habitude, besoin de trouver quelques repères. Ou au moins un visage familier. Qu'est-ce qu'elle allait encore pouvoir bien découvrir ? Que la salle commune de Serpentard n'était plus dans les cachots ? Enfin, elle ne pouvait pas non plus restée figée comme ça, surtout après que sa nouvelle directrice lui ait posé une question.

"Eileen Eastwood, Miss."

Elle resta silencieuse quelques secondes de plus, stressée et ne sachant pas trop comment aborder la suite. Elle finit par se jeter à l'eau et débita rapidement :

"C'est Monsieur Penwyn qui m'a conduite ici parce que... parce que je viens de revenir à Poudlard. Je n'étais pas là le jour de la rentrée et c'est lui qui m'a ramené de Londres parce qu'on s'est croisé par hasard. On a pris le Magicobus et il a voulu que je vienne directement vous voir avant de rejoindre la salle commune pour vous expliquer la situation et..."

Elle parlait décidément trop. Beaucoup trop. Et surtout, ça ne devait avoir ni queue ni tête pour la pauvre professeur qui était noyée sous le flot de ses paroles mais Eileen était bien trop nerveuse pour se contrôler. Elle avait tellement peur de devoir rentrer chez elle qu'elle n'avait même pas encore osé aborder la raison de son arrivée tardive à l'école. Elle resta donc à se triturer les mains, attendant que sa directrice de maison reprenne la parole et voir ce qui allait découler de tout ça.

19 avr. 2020, 17:12
Bureau de la DDM de Serpentard
Elle écoutait doucement les propos de la jeune fille. Elle se remettait doucement son nom – en même temps qu’elle lui confiait son identité. Eastwood, la capitaine de l’équipe de Serpentard, qui, en effet, n’avait pas fait sa rentrée comme les autres élèves en septembre. Joanne remettait les pièces du puzzle dans l’ordre et semblait enfin comprendre l’objet de la visite de la jeune sorcière.

« Edward a eu raison de vous amener ici, c’est sans doute beaucoup plus sûr pour vous qu’errer dans les rues de Londres ». Une légère pause avant que l’enseignante n’ajoute « Mais pourquoi n’étiez-vous pas présentez lors de la rentrée ? Il n’est pas commun de faire une rentrée en décalé à Poudlard ». Les yeux céruléens de la trentenaire ne quittent pas le visage de l’étudiante, observant chaque trait, attendant chaque réaction, traquant presque chacune des émotions que l’adolescente pouvaient ressentir.

Depuis qu’elle était arrivée à Poudlard, le chemin que Joanne menait semblait être rempli d’embûches. Rien ne se passait comme prévu. Entrée comme enseignante de rune, elle avait fini propulsée comme directrice de Serpentard après la disparition soudaine de son prédécesseur. Elle ne pouvait pas dire qu’elle n’était pas peu fière de ce chemin, juste que tout avait été un peu … précipité. Hier à la Citadelle, aujourd’hui à Poudlard, qu’en serait-il de demain ? Un petit frisson d’effroi lui parcourut l’échine, sans qu’elle ne s’explique vraiment pourquoi. Peut-être était-ce simplement l’appréhension du lendemain qui lui nouait les tripes sans commune mesure.

10 mai 2020, 15:10
Bureau de la DDM de Serpentard
Eileen se dandinait, passant ses appuis d'une jambe à l'autre alors que le stress l'envahissait complètement. Elle avait la gorge nouée et sentait que les larmes n'étaient pas bien loin de peur d'être renvoyée chez elle. Pourtant, elle se raccrochait à ce qu'elle venait d'entendre : sa nouvelle directrice trouvait plus sûr qu'elle soit à Poudlard plutôt qu'à errer dans les rues de Londres. Donc, si elle lui annonçait qu'elle devait rentrer à la maison, elle pourrait toujours lui dire qu'elle fuguerait à nouveau. Le chantage, ce n'était pas glorieux mais elle était prête à tout pour rester au château. Et c'est forte de cette certitude qu'elle reprit, la voix chevrotante et le regard pointé vers le sol.

"Ma mère ne voulait pas que je revienne, Miss. Non qu'elle trouve que je ne suis pas en sécurité à Poudlard mais avec tout ce qu'il se passe dehors... elle voulait que toute la famille reste ensemble."

Inutile de préciser que ça sous-entendait vivre comme des Moldus et ainsi espérer échapper à tous les chamboulements qui se passaient dans le monde en se fondant dans la masse. Tout comme l'adolescente avait aussi omis le fait qu'elle avait fugué. Avec un peu de chance, sa professeur ne poserait pas la question et conclurait juste que sa mère avait changé d'avis ? Elle savait bien qu'à un moment donné, elle devrait aborder le sujet d'autant que sa mère finirait bien par envoyer un hibou à l'école pour savoir si elle était là mais... le stress n'est pas toujours le meilleur conseiller et la situation en était bien la preuve. Puérilement, Eileen se disait qu'un fois qu'elle aurait réintégré sa maison, vu ses camarades, ce serait plus difficile de la renvoyer. Elle pourrait alors expliquer plus clairement ce qui l'avait conduite ici.

"Je... je peux aller dans la salle commune, miss ?"

Et une bouteille jetée à la mer. Après tout, l'espoir faisait vivre, non ?

13 mai 2020, 17:58
Bureau de la DDM de Serpentard
Sa mère ne voulait pas qu’elle revienne à Poudlard ? L’enseignante avait figé son regard azuréen sur le visage de l’étudiante. Elle ne comprenait pas vraiment ses mots. Quels parents refuseraient d’envoyer son enfant à Poudlard ? S’ensuivit une question de l’adolescente, demandant si elle pouvait retourner dans sa salle commune. Joanne hocha la tête de droite à gauche, marquant sa désapprobation. « Malheureusement Miss, comme je viens de vous le dire, il est peu commun de faire une rentrée en décalée à Poudlard ». D’ailleurs, c’était sa première élève à agir ainsi. Il fallait dire que Joanne n’était pas en poste depuis très longtemps alors …

« Vous dites que votre mère ne voulait pas que vous reveniez ? Pourquoi donc voulait-elle vous garder à la maison ? » Autant Joanne pouvait comprendre qu’avec les événements qui se déroulaient dans le monde sorcier, les parents soient inquiets, autant elle avait du mal à saisir le fait de vouloir les garder à l’écart de tout apprentissage leur permettant de se défendre. « Je suppose que votre mère a changé d’avis si vous vous trouvez face à moi ? ». La question était posée ouvertement, sans nuance d’un quelconque jugement. Joanne devait juste savoir à quoi s’en tenir pour mieux savoir comment réagir par la suite. Il était, de toute façon, hors de question de renvoyer l’adolescente chez elle. Mais pour l’instant, elle garderait bien ce détail pour elle.

31 mai 2020, 20:36
Bureau de la DDM de Serpentard
"Malheureusement"... Eileen n'avait même pas encore entendu la suite quand elle sentit un énorme poids lui tomber dans l'estomac. Elle sentait déjà les larmes lui monter aux yeux alors qu'elle se voyait escortée à l'extérieur de Poudlard, ramenée contre sa volonté chez ses parents où elle serait certainement surveillée dans ses moindres gestes pour être sûre qu'elle ne s'enfuirait pas à nouveau. "...rentrée en décalée..." Est-ce que ça voulait dire qu'elle pourrait rester mais sans assister aux cours ? La pilule serait certainement amère à avaler mais entre ça ou Ipswich et le collège Moldu, son choix était tout fait. Si jamais on le lui proposait en tout cas. Elle n'eut, de toute façon, pas le temps d'y penser plus. Sa nouvelle directrice de maison venait de mettre les pieds dans le plat, réduisant à néant tous les espoirs de l'adolescente sur la possibilité de garder certaines choses pour elle.

"Elle... elle pense qu'il vaut mieux vivre comme... comme des Moldus. Pour ne pas attirer l'attention. Et ne pas avoir de problème."

A présent qu'elle était de retour dans le monde de la magie, Eileen avait presque honte de devoir expliquer le comportement de sa mère. Il faut dire qu'elle ne la comprenait tellement pas. Pourquoi n'était-elle pas fière de ce qu'elle était ? Ça dépassait l'entendement. Pour l'adolescente, peu importait qu'on soit sorcier ou Moldu. Elle partageait du sang des deux mondes et appréciait les deux mais jamais ça ne lui serait venu à l'idée de renier ses pouvoirs et le fait que sa mère le fasse était difficile à assumer. Seulement, elle n'arrivait pas à se confier sur ce qu'elle ressentait vraiment et puis elle ne connaissait pas sa directrice donc c'était d'autant plus difficile de lui avouer les choses.


"Je... je..."

Les mots ne sortaient pas. Elle savait qu'ils risquaient fort de sceller son sort alors comment dire qu'elle avait fugué ? Elle se risqua à relever les yeux et croisa, un court instant, le regard de sa professeur avant de se plonger à nouveau dans la passionnante contemplation du sol.

"Elle n'a pas changé d'avis." finit-elle par lâcher, résignée.

4 juin 2020, 22:30
Bureau de la DDM de Serpentard
Si Joanne avait eu des parents étranges, il ne faisait sans dire que les parents de la jeune Eastwood étaient aussi quelques peu particulier. Quel parent obligerait son enfant à vivre comme un moldu alors que la perspective de Poudlard lui était offerte ? Joanne n’était pas certaine de comprendre mais, à dire vrai, elle savait d’expérience que les êtres humains n’avaient parfois pas de logique. Ou plutôt qu’ils agissaient dans une logique qui était étrangère aux autres. Peut-être était-ce le cas pour les parents de la jeune fille aussi ? Elle hocha la tête doucement.

Puis, soudainement, l’élève admit que sa mère n’avait pas changé d’avis. En somme, si Joanne comprenait bien, elle avait devant elle une fugueuse dont les parents – enfin visiblement la mère – souhaitait à tout prix le retour à domicile, bien loin de Poudlard. Joanne soupira. « Voilà une bien étrange situation ». C’était tout ce dont l’enseignante était capable. Elle n’allait pas étayer davantage parce qu’après tout, ce n’était sans doute pas son rôle que d’être conciliatrice familiale.

« Me concernant, le principal est que vous soyez ici. Je pense que c’est le meilleur endroit pour une sorcière de votre âge ». Cela coupait court à d’éventuelles sanctions ou interrogations de la jeune fille. « Toutefois, je ne saurais que vous recommander d’écrire à votre mère sur votre situation, je suppose qu’elle s’inquiète tout de même pour vous ». Ce n’était que des suppositions. Joanne ne serait jamais mère, c’était une certitude. Mais elle pensait – peut-être à tort – qu’une mère s’inquiète forcément pour son enfant. Qu’elle ne le souhaite que le meilleur, lorsque cela est possible. « Il vous faudra également redoublé d’effort pour rattraper les cours que vous avez manqué jusqu’à présent ». Après tout, il n’y avait rien, sans rien.

16 août 2020, 17:30
Bureau de la DDM de Serpentard
Au comble du stress, Eileen n'était pas loin de se sentir mal. L'énorme boule qu'elle avait au fond de la gorge menaçait d'éclater à tout moment et la jeune fille n'osait toujours pas regarder sa directrice de maison dans les yeux. Que pourrait-elle bien faire si jamais elle la renvoyait chez elle ? Parce que, pour elle, c'était certain, il était hors de question qu'elle retourne au collège, qu'elle vive comme une Moldue. Alors, peut-être pourrait-elle trouver refuge chez ses grands-parents, si jamais ils acceptaient de tenir tête à leur fille pour le bien de leur petite-fille.

Et enfin, le couperet tomba. Le soupir de l'adolescente fût tout sauf discret tant son soulagement était énorme. Il s'en fallut de peu qu'elle saute dans les bras de sa professeur pour la remercier mais, heureusement, à part son pied qui esquissa un léger pas vers l'avant, elle n'en fit rien.


"Merci m'dame. Je vous promets que j'enverrai un hibou à mes parents dès ce soir. Et aussi de mettre les bouchées doubles pour les cours." répondit-elle avec un large sourire qui contrastait avec l'attitude qu'elle avait eu quelques minutes plus tôt, sous l'effet du stress.

Elle se doutait bien que ce ne serait pas simple mais peu lui importait. Même si elle devait redoubler à la fin de l'année - mais était-ce seulement possible ? - elle était prête à tout du moment qu'elle pouvait rester à Poudlard. Elle se doutait bien que ça valait aussi pour le Quidditch qu'elle devrait mettre de côté mais tant pis. Elle se mordit quand même la lèvre, résistant à l'envie de demander à sa directrice, maintenant qu'elle était soulagée, qui avait hérité de son poste mais elle le saurait bien assez tôt. Et il était hors de question de donner motif à l'adulte pour changer d'avis.

"Je peux rejoindre la salle commune, m'dame ?"

A présent qu'elle était soulagée, elle avait hâte de revoir ses camarades.

28 sept. 2020, 06:08
Bureau de la DDM de Serpentard
L’adolescente semblait réellement soulagée de pouvoir rester à Poudlard et Joanne se contenta d’hocher la tête. Après tout, il n’y avait rien à dire de plus et la jeune fille semblait être prête à faire quelques concessions pour réussir à rattraper le retard qu’elle avait, indubitablement, pris en étant absente. D’ailleurs, l’adolescente semblait en être venue au même point puisqu’elle demandait à sa directrice si elle pouvait retourner dans sa salle commune.

La tête de Joanne dodelina quelques instants, comme si elle sous-pesait la possibilité d’envoyer l’étudiante dans le bureau des Directrices mais elle choisit finalement d’hocher la tête, acceptant de fait qu’Eastwood retourne dans les cachots. « Je compte réellement sur vous pour prévenir vos parents ». Une énième mise en garde, pour le cas où l’adolescente déciderait de n’en faire qu’à sa tête. Après tout, Joanne n’était pas assistante de famille, mais bien professeure à Poudlard.

Elle attendait donc que la jeune fille quitte son bureau pour reprendre ses affaires habituelles, gardant à l’esprit qu’elle devrait probablement informé ses supérieures de ce retour au sein de l’école. Au vue du contexte particulièrement tendu, il ne faisait nul doute que la jeune fille était mieux dans l’enceinte du château qu’on ne sait où dans le néant londonien. Elle supposait déjà le soulagement des parents de la jeune fille lorsqu’ils sauraient qu’elle était rentrée à Poudlard. Enfin, elle l’imaginait en tout cas.