Inscription
Connexion
11 juin 2019, 22:30
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
Une semaine après son arrivée à Poudlard, Arya sortit de la salle d'études, trois livres dans les bras et sa sacoche pendant au bout de son bras. Même si elle était parvenu à se faire quelques amis dans l'école, elle était tout de même seule la majorité du temps. Étant solitaire de nature, il lui fallait du temps pour oublier qu'elle n'était plus chez elle, rejetée par sa famille.
Cependant, elle se plaisait énormément ici. Les cours étaient géniaux et elle ne s'ennuyait pas comme lorsqu'elle était encore scolarisée en école moldue.
Sortie de la salle d'études, elle marcha d'un pas tranquille en direction des escaliers dans le but de rejoindre sa salle commune. Elle se figea quelques secondes en entendant la voix de sa sœur Madison, celle qui la déteste le plus parmi les cinq. En relevant la tête, elle le vit accompagnée d'amis Serdaigles de cinquième année, au fond du couloir vers lequel elle se dirigeait. Elle ne l'avait pas encore vu.
Profitant de cette occasion, Arya baissa la tête pour tenter de filer ni vue ni connue. Mais c'était peine perdue ; Madison l'avait déjà repérée. La grande blonde se détacha de son groupe d'amis pour bloquer le chemin à sa sœur. Arya évita son regard, essayant encore d'éviter une interaction avec elle. Mais sa sœur ne l'entendait pas de cette oreille. Elle s'empara brusquement d'un de ses livres et lut le titre rapidement.
– Tu voles des livres, sœurette ? Tu n'es plus à la maison, tu n'as plus le droit de faire ce que tu veux.
– Je ne les ai pas volés ! protesta Arya avec colère. Ce sont des emprunts à la bibliothèque !
Madison, grande de nature, et Arya, bien plus petite, avaient une différence de taille de plusieurs têtes. La jeune sorcière se sentait minuscule, au milieu de ce couloir. Quelques élèves s'étaient retournés en entendant Arya crier.
– Et que comptes-tu en faire, au juste ? demanda-t-elle en levant ses fins sourcils.
– Les lire, évidemment !
– Les lire ? Pas de ça avec moi, Arya je te connais. Tu n'aimes pas lire.
– C'est faux ! Tu n'en sais rien ! Tu ne sais rien de moi. Maintenant laisse-moi tranquille !
Elle tenta de contourner sa sœur, mais cette dernière l'en empêcha facilement, faisant tomber ses livres sur le sol au passage.
– Arrête de jouer la victime, ça ne te va pas du tout, continue Madison. Va rejoindre tes gryffons, demeurée.
Elle se retourna et partit avec ses amis, laissant Arya plantée au milieu du couloir, ses livres à ses pieds. La jeune sorcière se retint de fléchir et se contenta de fermer les yeux pour se calmer.

Vous dites que c'est si beau la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.
~ Antigone, Anouilh
3èmeannée 2045/2046
21 juin 2019, 19:12
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
Une semaine était passée depuis son retour à Poudlard et déjà Irene se sentait de nouveau chez elle. Enfin presque, l'ombre du tableau qui l'avait suivie toute l'année précédente, l'absence de Devon, était déjà de retour et ça, depuis son premier soir. Et puis Lahira était là aussi. Mais bon il avait suffit à Irene d'ignorer le Cloporte, depuis le soir de la répartition des nouveaux premières années, et il n'y avait pas encore eu de nouvel incident. Les cours avaient plutôt bien repris pour Irene, pourtant, les professeurs ne démarraient pas la deuxième année de main morte, la petite rousse avait déjà quelques recherches à faire et avait déjà réussi à casser son sac une fois. Il fallait vraiment qu'elle se trouve un sac plus solide... 

Alors qu'elle se dirigeait vers la salle d'études pour faire ses devoirs de la journée, Irene assista à une scène étrange. Une petite brune de Gryffondor semblait se faire disputer par Madison Nightshade. Irene ne la connaissait pas tant que ça, cette grande blonde de 5ème année, mais jamais elle ne l'avait vu s'énerver ainsi contre une première année. Curieuse, Irene s'approcha discrètement pour en savoir un peu plus. 
Les lire ? Pas de ça avec moi, Arya je te connais. Tu n'aimes pas lire.
La petite répondant au prénom d'Arya ne se laissa pas faire, tentant manifestement d'éviter le conflit, mais la grande Serdaigle ne semblait pas vouloir lâcher le morceau. Et ce que cette dernière fit décrocha la mâchoire d'Irene. Les livres tombèrent en cascade aux pieds de la première année qui se prit une dernière insulte, sous l'oeil sidéré de la jeune Irlandaise. 

Alors que Madison s'éloignait, Irene se remit à respirer. Qu'est ce qui l'avait bien poussée à s'énerver au point de risquer d'abîmer des livres ? Et surtout alors que l'autre fille ne semblait absolument pas offensive. A vrai dire, en la regardant ainsi les yeux fermés, Irene eut un élan de compassion. Elle s'approcha doucement, puis entreprit de ramasser les trois livres pour les empiler avant de les attraper en se redressant. Un coup d'oeil sur la couverture de celui au sommet de la pile lui indiqua qu'il s'agissait d'un livre sur le Quidditch. Mais la curiosité d'Irene l'avait poussée à regarder les autres livres, apparemment que des livres sur les sports de balais. Sa camarade s'intéressait donc au vol sur balai ? Avait-elle seulement eu son premier cours de vol ? Affichant un sourire gêné, Irene tendit l'ouvrage ramassé et fermé vers sa petite cadette. Elle prit une inspiration et ajouta, pour lui faire rouvrir les yeux :
-Pas sympa, Madison. Tu l'as énervée ? 
La jeune rousse scruta le visage de la petite rouge. La scène qui s'était passé précédemment avait dû l'ébranler à moins que ce ne fut elle qui eût provoquée leur aînée, auquel cas Irene, pour l'honneur de sa maison, aurait fait demi-tour en reposant les livres au sol. 

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
22 juin 2019, 12:53
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
-Pas sympa, Madison. Tu l'as énervée ?

Arya ouvrit les yeux, surprise. Une sorcière, un peu plus vieille qu'elle, se tenait devant elle et lui tendait les livres que Madison avait fait tomber. Elle resta quelques secondes immobile, ne sachant que faire. Elle bredouilla un merci en récupérant timidement ses livres, avant de caler ces derniers sous son bras. Pourquoi l'aidait-elle ? Lorsque Madison faisait ce genre de chose à la maison, ses autres sœurs ne faisaient rien. Était-ce pour se moquer d'elle à son tour ? Pourtant, la jeune fille n'avait pas l'air de vouloir s'en prendre à elle.

- C'est ma sœur, répondit Arya en haussant les épaules sans oser affronter son regard.

Habituée à ce genre de scène avec Madison, la jeune sorcière n'était pas très étonnée que sa sœur ait voulu continuer ces dernières à Poudlard. Simplement, quand elle les faisaient à la maison, personne ne le voyait. À Poudlard, on était jamais seul et les témoins était partout. Sans savoir si c'était une bonne ou une mauvaise chose, Arya n'avait qu'une hâte, courir à sa salle commune où elle était persuadée de ne pas y trouver une de ses sœurs. Mais elle ne pouvait pas planter comme ça la fille qui l'avait aidé, tout de même ! Elle voulait la remercier mais ne savait pas comment.
Un coup d'oeil à son uniforme l'informa qu'elle était à Serdaigle. Elle devait donc certainement connaître ses sœurs, ce qui expliquait pourquoi elle connaissait Madison. Pendant un moment, elle se laissa imaginer sa vie à Poudlard si elle avait été envoyée à Serdaigle. Est-ce que Madison aurait été plus gentille avec elle ? Est-ce que son père aurait été fier d'elle ? Est-ce qu'elle aurai enfin pu déclarer haut et fort qu'elle était une Nightshade ? Mais d'un autre côté, Arya était tout aussi fière d'être à Gryffondor. Elle savait que c'était la maison qui lui correspondait et qu'elle se serait certainement retrouvée perdue à Serdaigle.
Arya replaça la lanière de son sac correctement sur son épaule qui lui sciait la peau en se demandant ce que cherchait la jeune fille. D'après ce qu'elle savait, Madison ne faisait de remarques désagréables qu'à elle. Et si elle en croyait ses dires, elle était plutôt appréciée à Poudlard. Peut-être voulait-elle l'aider ? Cependant, Arya ne voulait pas se faire de faux espoirs, alors elle se préparait au pire. Au fil des années, cette technique l'avait empêché de sombrer dans la tristesse de nombreuses fois. En s'imaginant la pire des situations, elle n'était pas surprise, et parvenait plus facilement à réagir.


- Moi c'est Arya. Tu t'appelles comment ? demanda-t-elle timidement en vérifiant rapidement si ses livres n'avaient pas subi trop de dégâts en tombant.
Dernière modification par Arya Nightshade le 3 févr. 2020, 20:11, modifié 1 fois.

Vous dites que c'est si beau la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.
~ Antigone, Anouilh
3èmeannée 2045/2046
24 juin 2019, 01:17
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
Avec un air surpris et après quelques secondes immobile, la Gryffondor finit par décharger timidement la Serdaigle en la remerciant. Irene lui offrit simplement un sourire, comme pour lui signifier que ce n'était rien. Elle attendit patiemment la réponse de sa cadette. Elle détestait avoir une question en tête et ne pas en connaître la réponse avec certitude. Elle avait un peu de temps, après tout ses devoirs pouvaient bien attendre quelques minutes, d'autant qu'elle avait déjà toute l'avance qu'elle pouvait avoir. 

Tout en évitant les yeux vert amande d'Irene, la petite Arya répondit succinctement. Irene, étonnée n'osa pas parler, pourtant, dans son esprit les faits se croisaient, se télescopaient et avaient du mal à se mettre en ordre. Arya et Madison étaient donc soeurs. Bon, jusque là, ça Irene savait ce que c'était. Pourtant là où ça pêchait c'était le ton qu'avait employé Madison sur sa petite soeur. La jeune rousse n'avait que Devon, aucun autre frère ou soeur avec lequel ou laquelle comparer ses liens fraternels. Or, s'il leur étaient arrivés de se disputer plus d'une fois, cela restait toujours très bon enfant. Jamais Irene ou Devon n'avait essayé de détruire l'autre. Jamais ils ne s'étaient simplement parlé sur ce ton. Non, c'était impensable, on ne pouvait pas faire décemment ça à son frère ou sa soeur. Et encore moins à son petit frère ou sa petite soeur ! 

Perdue dans ces doutes et les pensées qui en découlaient, Irene s'était immobilisée face à Arya, silencieuse. Seuls un pli entre ses sourcils et ses lèvres pincées pouvaient révéler le tumulte présent sous son crâne. Et alors qu'elle commençait à éprouver de l'antipathie pour la Nightshade de cinquième année, la petite brune se remis à parler, se présentant. Le son de sa voix ramena immédiatement Irene à la réalité. Cette dernière s'empressa de coller un sourire un peu crispé sur son visage avant de répondre : 
- Irene. 
Elle suivit le regard de la petite fille sur les livres, se demandant si elle allait lui faire part de ses doutes. Si la Gryffondor souffrait déjà de cette relation, ce n'était peut-être pas la peine d'en rajouter ? Du moins pour l'instant, ce n'était pas le moment. La deuxième année décida donc de changer de sujet, à la fois pour dissiper la gêne qu'elle commençait à ressentir, mais également pour proposer à sa camarade une échappatoire. 

Son regard sur le titre d'un des livre, Irene eut son idée. Elle replanta ses yeux dans ceux de la première année et, toujours en s'efforçant de sourire, essaya de prendre un ton léger : 
- Tu voudrais voler en sportive ? 
Après quelques secondes, elle ajouta : 
-T'as eu ton premier cours ? 

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
24 juin 2019, 18:56
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
Le jeune sorcière répondit en souriant :

- Irene.

Son sourire rassura un peu Arya. Au moins, elle ne lui voulait pas de mal et ne comptait pas se moquer d'elle. Après avoir vérifié que ses livres étaient intacts, elle releva la tête et croisa enfin le regard de la dénommée Irene, qui reprit alors la parole :

- Tu voudrais voler en sportive ?

Le regard d'Arya s'illumina, et un semblant de sourire naquit même sur ses lèvres. C'était exactement le sujet qu'il lui fallait pour la faire sortir de sa réserve.

- J'aimerai beaucoup, oui ! Ça a l'air vraiment génial. J'espère que j'aurai beaucoup l'occasion de voler !

Surprise elle-même par son subit entrain, elle se tut un instant, pensant en avoir trop fait. Mais comme Irene ne s'en offusqua pas, Arya se permet de respirer de nouveau

-T'as eu ton premier cours ?

Arya hocha la tête, se remémorant de ce premier cours pendant lequel elle avait enfourché un balai seule pour la première fois. Elle avait déjà accompagné son père sur son balai, autrefois, mais c'était il y a longtemps et généralement, il préférait ne pas emmener sa benjamine avec lui. Arya se souvenait de tous ces soirs où son père rentrait du travail en balai et qu'elle le surveillait depuis sa fenêtre... Parfois, il autorisait la plus vieille de ses sœurs, Lindsey, à venir avec lui pendant les vacances pour l'aider à sa boutique. Arya n'y étais venue qu'une seule fois, et le souvenir de ce jour était resté gravé dans son esprit. Elle avait enfin pu admirer tous les balais magiques que son père vendait et dont il parlait si souvent. Elle avait été heureuse de pouvoir en reconnaître quelques uns dont elle avait vu la photo dans des livres. Depuis ce jour, elle avait cherché tous les livres possibles sur le Quidditch et autres sports sur balai pour en apprendre plus. Il y en avait quelques uns dans la bibliothèque de sa maison, mais pas assez à son goût pour assouvir sa soif de connaissance dans le domaine. Ici, à Poudlard, les informations étaient bien plus accessibles. Arya avait aussi beaucoup interrogé le tableau près de sa chambre représentant une championne de Quidditch. Elle se souvint que ses sœurs se moquaient d'elle parce qu'elle pouvait passait des heures à parler à la peinture, debout face au mur.

- C'était un super cours, répondit Arya. J'ai hâte d'en avoir plus pour expérimenter pleins de sports différents.

Une fois sur un balai, Arya réalisait un rêve qu'elle convoitait depuis longtemps : voler, seule, loin du reste du monde. Avant Poudlard, elle se contentait de grimper aux arbres pour s'éloigner des gens.

- Et toi ? Tu aimes le vol ? finit par demander Arya.
Dernière modification par Arya Nightshade le 14 mai 2020, 11:31, modifié 1 fois.

Vous dites que c'est si beau la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.
~ Antigone, Anouilh
3èmeannée 2045/2046
25 juin 2019, 02:43
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
L'entrain et la passion qui s'éveillèrent d'un coup dans la voix, l'attitude et le regard de la petite Gryffonne surpris agréablement Irene. D'ailleurs cette dernière ne pouvait qu'être d'accord avec sa camarade, voler était quelque chose de très agréable ! Et elle-même commençait à se demander si elle n'allait pas essayer de rejoindre l'équipe de Quidditch de Serdaigle. Il lui manquait peut être quelques heures d'entraînement pour être sûre de bien manier son balai, mais après, quand elle l'oserait, elle était très curieuse de voir à quoi correspondait ce sport exactement. Oh, la théorie, elle l'avait à peu près, ayant épluché quelques livres sur la question, mais que valait la théorie sans la pratique ? Elle ne savait pas si elle avait les réflexes nécessaires, ne savait pas si elle saurait se souvenir des règles dans le feu de l'action. Mais elle était curieuse. Et puis, elle voulait voir un match de Quidditch, en vrai ! Ce qu'elle n'avait jamais réussi à faire, trop apeurée, effrayée, paniquée par la foule dans les gradins. A cette pensée, la jeune rousse réprima un frisson. Jouer au sein des Ailes d'Airain lui permettrait d'en vivre un et avec le meilleur placement qui soit. Elle s'était ainsi fixé l'objectif d'essayer d'intégrer l'équipe avant la fin de sa troisième année. Et entre temps, il lui faudrait s'entraîner sur un des balais de l'école. Et profiter du peu d'heure de cours de Vol qu'elle avait.

Aux précisions de la jeune Nightshade, concernant son premier cours de vol, Irene hocha la tête. Pourtant, en dehors du Quidditch, elle ne s'était pas penchée sur les autres sports sorciers. Le rouge de honte lui monta aux joues. Elle aurait pu se renseigner ! Mal à l'aise, la jeune fille répondit : 
-Oui ! 
Elle hésita quelques secondes avant de décider de dévoiler son ignorance face à sa cadette :
-Mais connais pas d'autres sports que le Quidditch.
Elle fit une légère grimace. Même si au fond d'elle même, elle était contente d'être parvenue à changer les idées d'Arya, et même d'apprendre de nouvelles choses, assouvir sa curiosité, quelque chose la mettait mal à l'aise dans le fait de montrer son ignorance à une première année sur un fait que, pensait-elle, tous les jeunes sorciers devaient connaître. Pourtant, elle tâcha de masquer au mieux son trouble, elle se sentirait encore plus honteuse d'avouer une faiblesse aussi naze. 

Comme pour reprendre contenance, et bien qu'elle attendait une réponse, avant que sa camarade ai pu la lui fournir, la jeune Serdaigle ajouta : 
-Veux jouer avec les Griffes ardentes ? 
Elle n'était plus certaine du nom de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, mais elle avait pris le risque de se tromper, le coeur battant. 

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
25 juin 2019, 11:53
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
La Serdaigle hésita avant de répondre qu'elle ne connaissait pas d'autres sports que le Quidditch. Arya ne s'en offusqua pas, trouvant enfin une occasion d'étaler son savoir qu'elle gardait au fond d'elle depuis si longtemps :

- C'est normal, c'est le plus connu. Mais les autres sont tout aussi géniaux ! En Écosse, il y a un jeu qui s'appelle le Creaothceann, mais il a été interdit en 1762 parce qu'il était considéré comme trop dangereux. Bon, c'est vrai qu'il a causé pas mal de morts, mais je suis certaine que si on remplaçait les pierres par quelques chose de moins dangereux, ce serait très amusant.

Arya se tut soudainement, se demandant si elle ne parlait pas trop. Mais elle ne pouvait pas laisser Irene ignorer les autres sports sur un balai alors qu'il y en existait autant ! La jeune gryffon remarqua qu'elle avait l'air mal à l'aise de ne pas s'y connaître dans ce domaine. Arya voulu la rassurer, étant donné que c'était à peu près le seul domaine où elle s'y connaissait un peu.

- Je me suis beaucoup intéressée au Creaothceann parce que je suis écossaise. Mais il y a d'autres sports dans d'autres pays qui sont tout aussi incroyables ! Par exemple, en Amérique, il y a le Quodpot, c'est une variante du Quidditch. On y joue avec des balles explosives. Et en Irlande, il y a l'Aingingein, c'est un jeu de vitesse avec des anneaux de feu, je voudrais tellement l'essayer !

Arya espérait qu'elle n'embêtait pas sa camarade. Après tout, elle avait peut-être d'autres choses à faire que de tenir compagnie à une première année.

-Veux jouer avec les Griffes ardentes ? demanda Irene.

Arya serra un peu plus ses livres contre elle. Connaître beaucoup de sports sur un balai, c'était une chose. Y jouer réellement, c'en était une autre. Elle haussa les épaules.

- Peut-être, je ne sais pas. C'est vrai que ça me ferait vraiment plaisir, mais parfois, toute la compétition qui se crée autour du tournoi de Quidditch à Poudlard, ça me fait un peu peur. Si j'arrive à intégrer l'équipe des Gryffondors, je m'y investirai à fond bien sûr, mais je jouerai pour le plaisir, pas pour la compétition. Je n'aime pas vraiment cet aspect-là du sport.

Elle se souvenait très clairement du jour où ses sœurs étaient rentrées de Poudlard pour les vacances, après un match de Quidditch, et où elles avaient débattu pendant des heures sur la défaite des Serdaigles. Elles étaient persuadées que l'équipe adverse avait triché, et Arya trouvait que cette focalisation retirait au Quidditch sa grandeur. Et à contrario, lorsque les Aiglons avaient gagné un match, elles répétaient à qui voulait l'entendre que les Serdaigles étaient les meilleurs. À l'époque, Arya ne savait pas encore qu'elle serait envoyée à Gryffondor, et ne s'en offusquait pas. Mais en entrant à Poudlard, elle avait découvert que toutes les maisons étaient tout aussi géniales les unes que les autres, et trouvait la manière de penser de ses sœurs très peu réfléchie. Mais après tout, c'était peut-être seules sa famille qui était ainsi. Irene, par exemple, était à Serdaigle et avait l'air très sympathique.

- Si tu veux, je pourrai te montrer les sports sur balai que je connais, un de ces jours, quand le stade sera vide, proposa timidement Arya.

Vous dites que c'est si beau la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.
~ Antigone, Anouilh
3èmeannée 2045/2046
26 oct. 2019, 00:51
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
Irene écouta avec avidité tout ce qu'Arya lui raconta, notant dans sa petite tête rousse les différents détails qui l'intéressaient. Une multitude de questions commença à s'entasser dans sa caboche et ses yeux s'illuminèrent avec un intérêt grandissant. Si elle ne connaissait que rapidement le Quidditch et était plutôt désolée de ne pas pouvoir assister à un vrai match autrement que par des illustrations ou des livres parfois bien longs, elle éprouvait le besoin de combler ce qu'elle pensait être des lacunes. Et puis, mine de rien, elle n'avait pas encore eu son premier cours de vol, mais l'année dernière, au final, ça lui avait quand même plutôt bien plu de voler sur un balai. Elle manquait encore beaucoup de pratique, mais elle attendait les prochains cours de vols avec impatience. 

L'intérêt de la jeune Irlandaise se fit encore plus intense quand elle entendit parler du "Aingingein". Ainsi donc, son pays aussi avait son "propre" sport sur balai ? En tout cas, elle devait bien admettre que quel que soit l'endroit du monde, les sorciers rivalisaient d'imagination pour créer des sports sur balai plus dangereux les uns que les autres. Comme si voler jusqu'à 200 kilomètres par heure à plusieurs dizaines de mètre sur une brindille effiloché au bout n'était pas déjà un grand doigt d'honneur à la sécurité et de grands bras tendus vers des blessures toutes plus graves les unes que les autres... Mais les sorciers n'étaient pas des moldus, ils avaient des pouvoirs qui leur permettaient de jouer ainsi avec le feu sans trop se soucier des conséquences. Le tout était de ne pas laisser le balai s'enflammer. Pas trop du moins. Une chute restait mortelle, même pour un sorcier, s'il n'y avait rien pour l'amortir ou la ralentir. 

Et, plus Arya avançait dans ses explications, plus la curiosité d'Irene était piquée. Elle ne voulait plus en savoir plus pour palier un quelconque complexe d'infériorité, elle voulait vraiment voir à quoi ressemblaient tous ces jeux. La petite Gryffondor interrompit les pensées d'Irene en lui confiant son peu d'amour pour la compétition. La deuxième année devait bien avouer en son fort intérieur qu'elle n'était pas tout à fait d'accord. Jouer pour le plaisir c'était génial, mais la compétition permettait de mettre un peu plus de piment dans le jeu. Et la compétition aidait Irene à toujours se surpasser. En réalité, si elle était parfois en compétition, lors de duels par exemple, elle ne jouait pas vraiment contre ses adversaires mais plutôt contre elle-même. Et ses adversaires étaient plutôt des sortes "d'outils" qui donnaient au jeu tout un tas de configurations auxquelles la fillette ne s'attendait pas forcément. La moue qu'elle fit donc aux paroles de la jeune rouge, exprimaient ses pensées, mais elle se tût, laissant sa cadette terminer. 

Cette dernière fit alors une proposition qui ravit la jeune Serdaigle. Si elle voulait qu'Arya lui fasse des démonstration dans le stade vide ?! 
- Oui ! 
La jeune bleue s'était empressée de répondre, avec un entrain que peu de gens lui avaient déjà vu. Elle continua, les mots roulant dans sa bouche, à flot, comme rarement on l'y prenait : 
- Je voudrais tellement voir à quoi ressemble ces sports dont tu parles, le Aingingein, le "Codspot"et même le Creaothceann. D'ailleurs pourquoi il est si dangereux ? comment il se joue ? Et les balles explosives marchent comment dans le sport américain ? Pour les anneaux de feu, les joueurs sont protégés ? comment ? Ca doit être génial de voir des compétitions de tous ces sports, enfin ceux encore en cours, non ? Par contre je suis pas d'accord, la compétition ça aide parfois à se surpasser... Mais je suis sûre que si tu t'y amuses, tu joueras bien ! 
Irene avait parlé d'une traite, presque sans respirer, les pensées s'enchaînant sans réelle cohérence et s'exprimaient par sa voix passionnée, pressée et curieuse. Arya avait devant elle la Irene à la curiosité insatiable qui était ravie de pouvoir engranger des connaissances et de la culture. En fait, dans la tête de la jeune fille, les questions continuaient de déferler, toujours plus loin, mais elle s'était obligée à stopper, elle ne voulait pas que son interlocutrice la prenne pour une folle... ou une inculte. Elle trouverait bien les réponses aux questions telles que "Comment le balai vole?" dans des livres. Pareil pour les histoires des différents sport. Alors, Irene reprenait son souffle et regardait Arya, ses yeux grands ouverts lui donnant l'air un peu fou, traduisant son impatience d'entendre une réponse à toutes ses questions. 

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
27 oct. 2019, 23:27
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
Arya fut rassurée de voir que la Serdaigle était aussi enthousiaste qu'elle à l'évocation des sports sur balais. Elle avait toujours peur de trop parler, quand elle s'y mettait. Toute son enfance, elle jacassait, et ses sœurs la suppliaient d'arrêter. Son père riait et lui passait la main dans ses cheveux déjà bien emmêlés. Sa mère elle, en était tout simplement lessivée. Et puis d'autres fois, c'était l'inverse. Elle ne parlait pas du tout et ses sœurs s'en plaignaient tout autant. Mais c'était ainsi que fonctionnait la fillette : quand un sujet l'intéressait, ses lèvres se mouvaient toutes seules, mais lorsqu'elle était extérieure à la conversation, elle se fermait et plus rien ne pouvait lui faire ouvrir la bouche. On aurait beau la quémander par tous les moyens, ce ne seront que des morceaux de phrases qui sortiront, sans aucun sens un fois mis bout à bout.

Irene lui posa pleins de questions à la fois, tellement qu'Arya ne savait que répondre. Par où commencer ? Elle avait hâte d'étaler son savoir, mais elle avait peur de s'emmêler les pinceaux.

- Les gens aiment bien se mettre en danger, voir jusqu'où ils peuvent aller, pousser leurs limites... Ce doit être pour ça qu'ils ont inventés des jeux aussi dangereux. Ou alors le mec qui les a inventé avait trop bu, c'est aussi une possibilité.

La fillette avait entendu dire qu'on pouvait facilement faire n'importe quoi si notre résistance à la Bierraubeurre n'était pas assez forte... On en voyait partout dans les romans. Un verre de trop et hop, le personnage se retrouvait au bord d'une falaise sans vraiment se souvenir comment il y était arrivé et ce qu'il y faisait. Parfois, c'était drôle, parfois, c'était triste... La jeune Gryffondor s'était promis de ne jamais en arriver là.

- Le Creaothceann est considéré comme le plus dangereux, continua-t-elle. Il consistait à attraper des pierres qui se mettaient à tomber de 30 mètres au-dessus de la tête. 'Y a eu beaucoup de morts, les parties devaient sûrement se terminer par un enterrement...

Elle essaie de parler sur le ton de la plaisanterie pour rendre la chose moins horrible. Mais bon, les Écossais, quand ils y allaient, il y allaient à fond !

- Les Irlandais non plus n'y vont pas mollo, avec leurs anneaux de feu. N'empêche, ça doit être classe quand on est pas à la place de celui qui doit les traverser. Il a quasiment rien pour se protéger, donc j'imagine qu'on peut le cataloguer dans les jeux dangereux. Par contre, y a un truc qui me répugne un peu, c'est que la balle est une vessie de chèvre... à la place du joueur, je ne pourrais pas m'empêcher à cette pauvre chèvre qui a été découpée... Bruh.

Elle ne pourrait jamais jouer au Aingingein sans remplacer la vessie de chèvre par une véritable balle en cuir. Les anneaux de feu, c'était stylé, mais c'était bien la seule chose.

- Et pour le Quodpot, tout repose sur la balle explosive. En fait, ça marche un peu comme le jeu pour enfants, je ne me souviens plus de son nom... Il faut se passer la balle en essayant de la jeter dans un pot avant qu'elle n'explose. Si elle explose, alors le joueur qui l'a dans les mains doit partir. C'est beaucoup moins dangereux que le Aingingein et le Creaothceann, mais bien moins amusant je trouve.

C'est vrai quoi, un peu d'action, ça faisait toujours du bien ! Arya n'avait jamais vu un match de Quodpot, mais ça ne devait pas être très grisant.

- Je ne méprise pas tant que ça l'esprit de compétition, seulement ça peut vite partir trop loin et partir en n'importe quoi, et ça, c'est dommage.

Elle avait déjà été témoin de bagarre entre élèves de son ancienne école moldue après un match de foot, à cause de cette focalisation de le fait de gagner. Ne pouvait-on pas simplement jouer et profiter ?

Vous dites que c'est si beau la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.
~ Antigone, Anouilh
3èmeannée 2045/2046
3 janv. 2020, 00:15
 RPG+  Rêves brisés  PV Irene Gates 
La petite Gryffonne ne tarda pas à abreuver Irene de ses connaissance. Mais chaque phrase que prononçait sa jeune interlocutrice augmentait drastiquement le nombre de questions qui se bousculaient déjà dans la caboche de la petite bleue. Cette dernière se retenait de les poser, mais son oeil vif et brillant laissait transparaître les interrogation, l'intérêt et la passion qui embrasaient Irene. Ce qui ne l'empêchait pas de réagir à l'humour de sa cadette par ailleurs, laissant son sourire s'élargir ou un éclat de rire s'échapper avec légèreté. Ou de grimacer en imaginant la pierre s'écraser sur le crâne ou le balai d'un joueur où en imaginant le balai prendre feu en passant au travers d'un anneau. Mais effectivement, le spectacle devait très probablement valoir le coup d'oeil ! La fierté de ses racines résonna au fond de la petite Irlandaise, qui secoua ses cheveux flamboyant pour les remettre derrière ses épaules avant de répondre à Arya, profitant de l'occasion pour étaler sa propre érudition : 
-Au moyen-âge on aimait bien les balles en vessie rembourrée de tissus, c'était plutôt répandu en Europe, chez les moldus, donc ça devait l'être aussi chez les sorciers ! Et au Quidditch le souafle est en cuir, tes parchemins sont aussi en peau de bête, c'est pareil, non ? La chèvre avait dû être mangée ou était morte naturellement et pas tuée uniquement pour sa vessie, c'était juste de la récup', suis sûre.

Irene n'avait pas conscience que son opinion sur les animaux et la viande pouvait choquer. Pour elle c'était normal. Elle avait toujours vécu en respectant les animaux vivants, mais un animal mort était un animal mort, point. Du moins pour le moment, comme elle n'avait encore jamais perdu d'animal. 

Quelque chose dans l'explication du Quodpot l'intrigua suffisamment pour que la question sorte toute seule de sa bouche :
-Ils perdaient pas leurs mains, les joueurs ? 
Puis, sans attendre la réponse de sa jeune camarade, Irene enchaîna : 
-T'en connais d'autres ? Tu pourras me montrer quand ? 
Elle venait juste de découvrir le Quidditch, elle ne savait pas y jouer, mais peut-être qu'Arya accepterait de jouer un peu avec Irene à ces différents sports et surtout qu'Irene parviendrait à convaincre la jeune rouge de jouer à un simulacre de ce sport si adulé par les sorciers. Comme ça, juste pour voir... Mais les élèves avaient-ils le droit d'accéder au terrain d'entraînement ou au stade de Quidditch quand ils le souhaitaient ? Irene n'en était pas certaine et elle devait bien avouer qu'elle serait déçue de voir ses espoir s'envoler aussi facilement. En dehors de ses cours de vol, la fillette ne pouvait pas monter sur un balai, elle n'en possédait pas. Mais il lui semblait qu'Olympe en avait un cette année, son amie aimait beaucoup le Quidditch et Irene savait qu'elle lorgnait sur l'équipe de leur maison. Peut-être donc que sa meilleure amie accepterait de lui prêter son balai à l'occasion de cette rencontre avec Arya ? Enfin si elles parvenaient à tester ces jeux !

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés