Inscription
Connexion

30 oct. 2019, 12:23
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
Mardi 31 octobre 2045



Comme chaque mardi matin, Maddie prenait les cours une heure plus tard. Ce n’était pas pour autant qu’elle faisait la grasse matinée. Non, lambiner n’était pas sa tasse de thé. Elle préférait mettre ce temps à profit pour s’avancer dans ses devoirs, d'autant plus qu'elle voulait bénéficier de l'intégralité de sa soirée pour fêter Halloween avec ses amis.

Après sa petite routine matinale, elle s’était plongée dans son travail. En premier lieu, elle remettait ses notes de cours au propre puis elle révisa quelques leçons. Elle se mit ensuite sur son devoir d'Histoire de la Magie qu’elle devrait rendre le jeudi suivant. Butant sur une question, elle alla interroger quelques camarades qui avaient assistés également au cours. Elle ne trouva pas de réponse assez satisfaisante et  décida alors de se rendre à la bibliothèque.

Ses recherches portèrent leurs fruits et c’est avec un sourire radieux qu’elle referma ses livres. Elle devait désormais se dépêcher de se rendre dans le parc. Elle n'était pas en retard, mais elle aimait arriver en avance et faire un petit tour dans les serres et papoter, avant que le cours ne commence. Elle se dirigea donc vers les escaliers. Après plus de trois ans d'expérience, elle se rendit compte que l'agencement actuel des escaliers ne lui offrait pas un chemin des plus rapides. Il valait mieux pour elle qu'elle remonte d'un étage afin d'avoir par la suite un trajet bien plus court que celui proposé actuellement. Pleine d'assurance, elle se lança dans son ascension. Quand tout à coup :

« Oh non ! Purée, j'aurais mieux fait d'attendre deux secondes... » s’exclama-t-elle . L'escalier s'était mis en mouvement. Elle était certes en avance, mais ce n'était pas pour autant qu'elle pouvait se permettre une visite touristique du château. « Où est-ce que je vais me retrouver encore ?... » se demanda-t-elle en pestant sans vergogne sur les maudits escaliers de son écoles. Le mouvement cessa enfin et la petite blonde martela chacune des marches qui la menait au palier pour exprimer une fois de plus son mécontentement.

Une fois arrivée, elle observa le lieu où elle avait atterri. Elle aperçu à l’opposé le couloir qui menait aux toilettes des filles.

*Magnifique, trois étages plus haut !* ronchonna-t-elle. De plus, ce n’était pas une zone qu’elle fréquentait beaucoup puisqu'aucune salle de classe de s’y trouvait. Elle avançait pour rejoindre l'escalier descendant tout en observant autour d’elle. Elle remarqua que le couloir de gauche lui disait étrangement quelque chose. Elle s’avança un peu et ses souvenirs remontèrent au fur et à mesure de ses pas. C’était dans ce couloir qu’elle avait rencontré d’étranges tableaux au début de sa première année. C’était également ce jour qu’elle avait adressé la parole à Jeffrey pour la première fois. Elle ne put se retenir de sourire bien que l’aventure qu’ils avaient vécu était plutôt effrayante. Elle en gardait cependant un très bon souvenir.

Elle décida donc d'abandonner l'idée d'être en avance à son cours et observa alors les portraits du couloir dans le but de retrouver rapidement celui qui l’avait abordé trois ans plus tôt : Edric Lefaiblard. Le visage de l’homme s’illumina quand il vit la jeune fille.

« Oh mais c’est vous qui m’aviez aidé à récupérer ma bague ! Bonjour ! »

« Oui c’est bien moi, avec trois ans de plus ! Vous allez bien ? Il ne vous embête plus M’sieur… heu M’sieur... »

« Rufus Morvus » lui vint à l’aide le personnage en veillant bien à chuchoter lorsqu’il prononçait le nom de son ancien ennemi. Il poursuivit :

« Non, c’est bon il s’est calmé. La pauvre semble malheureux comme les pierres ces derniers temps. »

« Ah bon ? » s’étonna Maddie. Pour que Lefaiblard ait pitié de lui, il fallait qu'ils soient dans un piteux états.  « Qu’est-ce qu’il lui arrive ? » Ne put-elle s'empêcher de demander. 

« Aucune idée, il ne veut parler à personne. Tenter votre chance si vous le souhaitez ! » lui répondit-il en haussant les épaules. 

Maddie réfléchit un instant. Son premier réflexe était de penser que c’était bien fait pour cet odieux personnage, mais rapidement son empathie naturelle prit le dessus.

« Ok, je vais essayer de lui parler. A bientôt M'sieur Lefaiblard ! » répondit-elle au tableau avant de poursuivre son avancée dans le couloir.

Maddie se plaça devant le portrait de Morvus et étrangement, elle ne fut pas du tout impressionnée par le personnage qui l’avait tant effrayé auparavant. Sans doute était-ce dû au fait qu’il paraissait si misérable et triste.

« Bonjour Monsieur Morvus ! Je suis Maddie, vous vous rappelez de moi ? » dit-elle au sorcier qui semblait totalement perdu dans ses pensées.

Il leva son regard et esquissa un sourire qui lui, pour le coup, fit frissonner et grimacer la troisième année.

« Je me souviens ! » dit-il de sa voix grinçante. 

« Qu’est-ce qu’il vous arrive ? Vous n’avez pas l’air bien ! » osa-t-elle demander.

« De quoi je me mêle ? » gronda-t-il.

Maddie ne se décontenança pas et lui répondu sur un air hautain :

« Très bien, bonne journée ! » puis tourna les talons.

« Attendez ! » 

Elle obéit.

« Revenez avec le garçon de la dernière fois et je vous expliquerai tout. »

Ne se retournant pas pour ne pas qu’il voit son sourire triomphant, Maddie lui répondit :

« Ok, à plus tard alors ! » trahissant son enthousiasme, avant de partir au pas de course, totalement surexcitée à l’idée de revivre peut-être une nouvelle aventure. Son cours de Botanique était justement en commun avec la filière de Jeffrey. Elle allait donc pouvoir lui raconter tout cela sans tarder. Son enthousiasme s'amenuisa quelque peu quand elle se rappela qu'Ennis serait également dans les parages. Elle se voyait mal se mettre entre eux deux s'ils étaient en pleine conversation... Elle n'avait pas non plus envie d'attendre... Que c'était compliqué ces histoires d'adolescents ! Par chance, elle croisa le garçon dans un couloir et fonça droit dessus. Un brin essoufflée, elle l'accosta :

« Jeff ! Salut ! Faut trop que je te parle d'un truc !  »

En absence partielle jusqu'au 28 avril
~7ème année RP~
Préfète-en-Chef - Remplaçante des Hel's Angels - Membre du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

21 mars 2021, 16:36
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
Avant ses onze ans Jeffrey aimait déjà Halloween. Les tournées de son quartier à Nottingham en compagnie de son amie d'enfance restaient encrées dans la mémoire de l'adolescent, bien que désormais ils se soient perdus de vue. Mais depuis son arrivée à Poudlard ce jour de l'année avait pris encore une toute autre dimension. Désormais Halloween ne se résumait pas à une tournée de quelques pâtés de maisons avec un déguisement bâclé pour quémander quelques bonbons. Non. Poudlard tout entier était décoré pour l'occasion entre les armures qui bougent le heaume sur votre passage, éclairées de l'intérieur par une lueur vacillante tout comme les citrouilles creusées. Des chauves-souris, toiles d'araignées, sans compter de vrais fantômes se trouvaient dans le château toute la journée. Sans parler du banquet du soir et de la traditionnelle dégustation de friandises dans les dortoirs ensuite.

En pensant à cette journée le Poufsouffle n'avait eu aucun mal à s'extirper de son lit pour se préparer. Profitant d'un emploi du temps plus clément Jeffrey s'était dépêché d'engloutir son petit déjeuner pour vite retourner dans son dortoir afin de s'adonner à un peu de lecture. Pour une fois il ne s'agissait pas de cours mais d'un Comics. En ce jour particulier il avait opté pour Batman contre l’Épouvantail. L'anglais était si absorbé par sa lecture qu'il n'avait pas vu le temps passer. Il n'était pas en retard pour autant mais n'avait plus une grande marge de manoeuvre pour se rendre dans les serres de botaniques.

Le garçon crapahuta sur son lit pour rassembler ses affaires à la hâte. Aujourd'hui il n'avait pas besoin de trimballer beaucoup de bouquins puisqu'il avait cours de Botanique puis de Vol cette après-midi. Une fois prêt il traversa le dortoir puis la salle commune au pas de course. Il fut d'ailleurs surpris par l'arrivée soudaine d'un fantôme du club des chasseurs sans tête et il le traversa, ayant l'impression de traverser une cascade d'eau glaciale. Jeffrey pesta un instant avant de reprendre sa marche en avant quand il vit au loin une silhouette familière. Le garçon n'eut pas le temps de se demander ce qu'elle lui voulait que Maddie arrivait déjà vers lui, lancée comme un frelon.

« M'dame la Préfète, salutations ! » dit-il, amusé en la voyant arriver toute agitée. Néanmoins il était intrigué par son entrée en matière. « Ca va toi ? T'as l'air encore plus speed que d'habitude. »

Le garçon continua toutefois d'avancer en direction des serres, ne voulant pas être en retard en cours.

« Faut pas qu'on traîne, j'avais pas vu l'heure. Faut dire qu'un bon Comics ça me disait mieux qu'aller en cours mais bon... Alors c'est quoi ce fameux truc ? »

24 mars 2021, 10:57
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
Maddie adressa un sourire amusé suite au bonjour du garçon. Elle aimait bien qu'il l'appelle "Madame la Préfète". Cela lui donnait l'impression de prendre dix centimètres d'un coup. Le sourire provoqué s'accentua avec sa remarque, elle rougit même très légèrement, mais réagit au quart de tour :

"Oui oui, ça va super !"

Elle joua, pour une fois, la mal polie et ne retourna pas la question. Elle aurait l'occasion de le faire plus tard. Pour l'instant, elle n'avait pas envie de s'attarder sur le sujet. Elle était bien trop pressée de lui faire part de ses retrouvailles avec les tableaux rencontrés en Première année. Elle allait d'ailleurs enchaîner, mais le garçon reprit la parole ainsi que sa marche en direction de la Serre de botanique. Maddie le suivit sans souci. Il avait certes des jambes beaucoup plus longues qu'elle, mais elle, elle avait le dynamisme nécessaire pour suivre son envergure sans problème.

"Tu m'étonnes..." lui répondit-elle rapidement lorsqu'il lui confia qu'il avait eu du mal à sortir le nez de son comics. Maddie comprenait bien cela. Elle aimait beaucoup aller en cours, mais c'était davantage encore une lectrice acharnée. Elle s'intéressait, pour ainsi dire, à tout ce qui pouvait lui tomber sous la main. Bien qu'elle aurait pu discuter des heures de ce sujet et que sa curiosité aurait, en temps normal, eu tendance à lui faire demander ce qu'il lisait en ce moment, elle coupa court à cela aussi et enchaîna directement sur la raison qui l'avait faite accoster le garçon.

"Oui, alors, tu vas pas en croire tes oreilles !- dit-elle en ayant encore gagné en excitation - Les escaliers m'ont encore fait un sale coup, comme d'hab tu me diras... mais ce coup-ci, ils m'ont ramené dans le couloir où on s'était retrouvé en Première année. Tu te souviens ? Le couloir aux fameux tableaux ! J'ai reparlé avec eux du coup et le vilain là... Morvus - Dit-elle en fronçant le nez sous l'effet du peu de sympathie qu'elle ressentait pour cet odieux personnage - il va carrément mal, mais il ne veut pas me dire pourquoi tant que tu seras pas là haut, avec moi. Du coup, je voulais savoir si ça tentait qu'on y aille après les cours ? Je suis certaine qu'on vivra encore un truc génial !" conclut-elle pleine d'espoir. Ses yeux pétillaient d'envie. Elle avait toujours aimé passer du temps avec Jeffrey, même si cela était de plus en plus rare, mais en plus de cela, elle adorait l'idée de vivre une nouvelle aventure. Cependant, elle savait bien que c'était Halloween aujourd'hui, et que le garçon aurait sûrement déjà quelque chose de prévu avec ses amis ou bien Ennis. Pour autant, elle ne se prépara pas à entendre un non. C'était tellement tentant comme proposition, qu'elle n'imaginait pas Jeffrey refuser.

En absence partielle jusqu'au 28 avril
~7ème année RP~
Préfète-en-Chef - Remplaçante des Hel's Angels - Membre du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

25 mars 2021, 00:58
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
Maddie avait ce don de communiquer son énergie et sa bonne humeur en quelques secondes. C'était presque une autre forme de magie en quelque sorte. Jeffrey était particulièrement heureux de voir le tempérament solaire de son amie revenir en sa présence. La troisième année avait été compliquée entre eux et le jeune avait beaucoup culpabilisé d'être en grande partie responsable du changement de caractère de la petite blonde. Et les révélations de début d'année l'avait fait craindre que cela ne recommence pour cette nouvelle année. Mais Maddie était vraiment étonnante de force et de combativité.

Jeffrey se contenta donc de sourire à la blondinette en marchant d'un bon pas, qui n'était toutefois pas aussi rapide que le débit de paroles impressionnant de la Préfète. On aurait dit soit qu'elle parlait d'une traite de peur d'être interrompue, soit que l'information à divulguer lui brûlait la langue plus sûrement qu'une soupe au poivre. Sa façon de faire des questions et réponses seules était amusante mais bien vite l'attention de l'anglais se fixa sur le fond plutôt que sur la forme.

Des souvenirs remontèrent instantanément. S'il s'en souvenait ? Évidemment... C'était le jour où ils s'étaient réellement parlé la première fois et qu'un lien spécial entre les deux enfants s'était tissé. Les tableaux et la drôle d'aventure qu'ils avaient vécu ce jour-là avaient peut-être joué un petit rôle dans tout ça.

« Bien sûr que je m'en rappelle. Entre Lefaiblard et Morvus on était tombé sur deux beaux spécimen. » dit le Poufsouffle amusé avant de laisser Maddie poursuivre sa tirade.

L'amusement céda la place à une pointe d'inquiétude. Ce soir c'était Halloween et il ne voulait pas manquer le somptueux banquet traditionnel. Ni la soirée dans les dortoirs qui allait suivre. Avant tout cela Jeffrey avait aussi prévu de passer un peu de temps avec Ennis pour étudier mais le garçon ne voulait pas doucher totalement l'enthousiasme de son amie non plus. Réfléchissant à toute vitesse, le garçon ralentit quelque peu le pas sans s'en rendre compte en cherchant la meilleure solution. Après quelques secondes il opta pour la franchise.

« J'sais que t'es un curieuse mais Morvus ça a l'air d'être un sale type donc bon... Mais j'avoue que j'ai envie de savoir moi aussi maintenant et que ça peut être marrant. » dit Jeffrey dans un sourire amusé. « Et avant le repas j'avais prévu de bosser avec Ennis donc si j'veux tout pouvoir faire y a pas trente-six solutions. Faudra vraiment speeder en sortie de cours... Chose qu'on pourra pas faire si on est en retenue pour être arrivé en retard en Botanique. Alors on a intérêt de s'bouger. »

Et sur ce le Poufsouffle se mit à courir pour arriver en temps et en heure à son cours. Restait juste à espérer qu'Ennis ne prenne pas trop ombrage de son arrivée de dernière minute, seul avec Maddie.

29 mars 2021, 15:12
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
Maddie avait rigolé en entendant Jeffrey qualifier Rufus Morvus et Edric Lefaiblard de beaux spécimens avant de poursuivre son explication. Les catégoriser ainsi était tout à fait pertinent. Ils leur en avaient fait voir des vertes et des pas mûres quand ils les avaient rencontrés, surtout Morvus qui donnait l'impression de faire subir une vraie dictature aux autres tableaux de ce couloir à l'époque.

Suite à sa longue tirade, Maddie écoutait la réponse de Jeffrey et cela commençait mal. Elle ressentait comme une opposition entre leurs deux réactions. Elle, elle était totalement excitée à l'idée de retourner se mêler des affaires des tableaux, alors que son ami, lui, paraissait bien moins emballé. Elle ne s'était pas attendue à cela et se retrouva un peu déçue, même si elle n'avait pas été confrontée à un refus. Le fait qu'il parle ensuite de ses plans prévus avec Ennis amplifia davantage son inconfort. Alors qu'elle avançait en direction de la salle de classe, son regard était passé du garçon à une orientation en direction du sol qu'elle ne quitta plus, sûrement en guise de défense pour se protéger de ce que les paroles du garçon provoquaient en elle, ou bien pour ne pas qu'il remarque sa déception.

Signe de sa nervosité, ses doigts, eux, ne pouvaient s'empêcher de tirer un fil qui dépassait à l'intérieur de sa poche, tel un couturier qui déroulait sa bobine. Elle redescendit encore d'un étage quand il lui dit qu'ils devraient faire vite. A cet instant-là, elle ne savait pas si, finalement, elle n'aurait pas préféré qu'il lui dise non. Elle garda cependant tout ça pour elle et se contenta d'un léger sourire en guise d'accord avant d'accélérer sa cadence, tout comme Jeffrey, afin de ne pas arriver en retard en classe de Botanique. Elle avait désormais bien moins hâte d'être à la fin de la journée.

Fin d'après-midi


Maddie n'avait pas eu classe de l'après-midi. Elle avait trouvé sans mal de quoi s'occuper pour tuer le temps et puis, son excitation aux trois quarts retombées, elle était bien moins impatiente. Cependant, elle avait finalement repensé à tout cela et, puisqu'elle préférait s'accrocher au positif, elle essaya de garder à l'esprit, que même si son ami avait un planning chargé, il avait tout de même fait une petite place dedans pour elle et cette histoire de tableaux. Cela n'enlevait pas sa déception, mais cela l'atténuait tout de même en partie.

Jeffrey devait désormais avoir quasiment terminé son cours de Vol quand elle prit la direction du deuxième étage. Les deux adolescents avaient prévu de s'y retrouver. La jeune fille était donc un peu en avance lorsqu'elle arriva. Elle échangea à nouveau deux-trois mots avec Lefaiblard, mais elle s'orienta rapidement vers Rufus Morvus. Et oui, sa curiosité avait repris les devants. Elle essaya alors de tirer les vers du nez, mais elle comprit vite que c'était peine perdue. Il le lui réaffirma, il ne parlerait pas tant que Jeffrey ne serait pas là. Maddie poussa alors un grand soupir et s'adossa au mur de pierre. Cependant, cela ne dura pas. Elle avait toujours du mal à rester en place, cela faisait parti de son caractère. A l'exception de quand elle avait un livre entre les mains. Elle déambulait alors parmi les tableaux, les brossant d'un doigt pour retirer un peu de la poussière que certains pouvaient avoir sur leur cadre. Elle espérait que son ami n'allait pas trop tarder, déjà que celui-ci n'aurait que peu de temps devant lui.

Mots en gras pour la CdC

En absence partielle jusqu'au 28 avril
~7ème année RP~
Préfète-en-Chef - Remplaçante des Hel's Angels - Membre du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

30 mars 2021, 01:04
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
Tandis qu'il accélérait le pas Jeffrey se demandait si ses paroles n'avaient pas été mal interprétées car Maddie était soudain bien trop silencieuse. Et le garçon savait par expérience qu'il ne pouvait mettre cela sur le compte de leur nette accélération de la cadence. La petite blonde était en effet une pipelette experte en temps normale et n'aurait pas été gênée par cela. Le Poufsouffle voulu s'en expliquer pour clarifier ses intentions mais le duo se rapprochait grandement des serres de Botanique. L'ancien joueur des Hel's préféra donc éviter de se lancer dans une explication avec le peu de temps disponible.

Quand il entra dans la Serre, la plupart des élèves étaient déjà arrivés et prêts à démarrer. Heureusement pour Maddie et Jeffrey ils purent se glisser relativement incognito à des places éloignées et il ne sembla pas qu'Ennis les ai vu arriver ensemble. Non pas qu'il avait envie de lui cacher quoi que ce soit mais ce n'était pas la peine de rajouter des salamandres sur le feu pour rien. Le garçon ne se souvenait que trop amèrement des différents épisodes entre Maddie et Eileen Eastwood pour ne pas avoir envie que ça recommence. Rassuré, Jeffrey adressa un sourire à sa petite amie quand il croisa enfin son regard avant de se mettre au travail. Il avait certes amélioré ses notes en Botanique mais il y avait encore beaucoup à faire pour être totalement à l'aise.

La matinée et le repas de midi passèrent très rapidement. C'était l'avantage de ne pas être derrière un bureau à prendre des notes. Et l'après-midi fut du même acabit avec un cours passionnant sur le Quodpot. A présent qu'il était libéré des obligations inhérentes aux Hel's, Jeffrey accueillait les cours de Vol avec impatience et comme un bon moyen d'évasion et de plaisir. Ce cours-là n'échappa pas à la règle et c'est d'excellente humeur que l'anglais en termina avec sa journée de cours. Après avoir rangé son Comète 260 avec soin l'anglais fila à toute vitesse dans les escaliers, s'impatientant lorsque l'un d'eux refusa de pivoter pendant deux bonnes minutes. Le garçon songea un instant que cela aurait été bien plus rapide et amusant de rejoindre Maddie en balai, en slalomant entre les escaliers en mouvement. Bien sûr le Poufsouffle ne se serait jamais accordé une telle transgression mais l'idée avait du panache. Chems aurait sûrement aimé ce défi se dit le garçon en rigolant intérieurement.

Après de trop longues minutes au goût du Poufsouffle, Jeffrey arriva enfin dans le couloir où Maddie était sensée l'attendre. Et bien entendu la petite blonde l'attendait aussi patiemment que son caractère impétueux le lui permettait. Jeffrey avait les cheveux encore plus ébouriffés que d'ordinaire à cause de son cours de Vol récent et il témoignait de l'empressement qu'avait mis le garçon avait mis à la rejoindre. Le quatrième année aurait très bien pu repoussé leur aventure aux journées suivantes afin de ne pas avoir à jongler entre Maddie, Ennis, le banquet d'Halloween et la soirée dans les dortoirs. Mais Jeffrey avait à cœur de montrer à la Préfète que leur amitié était très importante et l'impatience partagée. Il espérait juste que cela ne le mettrait pas en position délicate pour le restant de la soirée.

« Me voilà ! J'ai fait au plus vite. J'ose espérer que tu n'enlèveras pas des points à Poufsouffle pour mes deux minutes de retard. » fanfaronna Jeffrey, taquin, avant d'ajouter « Toute façon faut t'en prendre aux escaliers. »

Le garçon se recoiffa d'un geste hasardeux et se tourna vers les tableaux, scrutant ceux d'Edric Lefaiblard et de Rufus Morvus. Mais il préféra finalement d'abord se renseigner auprès de son amie.

« Bon ! Alors... Qu'est ce qu'on peut bien faire pour ce cher Rufus Morvus ? J'veux savoir moi. » dit Jeffrey en croisant les bras d'un air faussement agacé.

Le Poufsouffle n'avait pas mis bien longtemps à se mettre à se mettre dans l'ambiance. Il espérait une belle quête. Et le jour d'Halloween il fallait s'attendre à tout à Poudlard.

06 avr. 2021, 08:44
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
Maddie fut en premier lieu alertée de l'arrivée du garçon par le son de ses pas rapides. Elle avait donc le regard déjà rivé sur l'entrée du couloir quand il arriva et lui adressait déjà un grand sourire, qui s'accentua ensuite sous l'effet des mots qu'il lui adressait. Forcément, elle entra dans son jeu et tapota une montre invisible à son poignet tout en prenant un faux air dépité. Son jeu d'actrice digne d'Hollywood prit fin rapidement, pour accueillir réellement le garçon :

"Non, rassure-toi, je ne fais pas dans le despotisme. Pas encore du moins..." glissa-t-elle avec un regard de diablotin avant de lever les yeux au ciel et de répondre, cette fois-ci avec un vrai air dépité :

"J'en peux plus de ces escaliers. A chaque fois, je me fais avoir. Je suis une poissarde des escaliers de Poudlard." dit-elle en ne pouvant s'empêcher de rire.

Jeffrey entra ensuite, directement dans le vif du sujet. Maddie avait presque déjà oublié qu'à la différence d'elle, il était pressé.

"J'en sais rien. - dit-elle en haussant les épaules - "Tu te doutes bien que j'ai essayé de lui tirer les vers du nez, mais il n'a rien lâché comme info. Il voulait à tout prix que tu sois là. Il va sûrement parler maintenant."

La démarche assurée, elle se dirigea à nouveau vers le tableau de Rufus Morvus et s'adressa à lui :

"Voilà, Jeffrey Hunter en personne est là. Vous nous dites ce qui ne va pas maintenant ?" on pouvait vraiment voir à la façon dont elle s'adressait à lui, que la peur qu'elle avait pu ressentir pour lui quelques années en arrière avait totalement disparue. Morvus, lui, arborait désormais un grand sourire. Et là, pour le coup, Maddie le trouva effrayant et surtout très lunatique. Tantôt il était triste, tantôt agressif, puis hautain et pour finir joyeux... C'était un bien curieux personnage.

"Ahhh voilà la fine équipe au complet !"

Maddie haussa furtivement un sourcil. Elle trouvait ça curieux que cette fois-ci, il ne les insultait pas. Ils avaient eu le droit à un florilège de mots peu flatteur la dernière fois. Elle se tourna ensuite vers Jeffrey et lui sourit. Elle était bien d'accord avec le vieux sorcier. A ses yeux aussi, ils avaient toujours formé un bon duo.

"Alors, dites-moi un peu. Qu'êtes-vous devenus après toutes ces années ?"

Maddie n'en croyait pas ses oreilles. Elle peinait à croire que Rufus Morvus s'intéressait réellement à eux.

"Oh Monsieur Morvus, pas de ça, s'il vous plaît. Vous essayez de gagner du temps, là. Vous ne me ferez pas croire qu'on vous intéresse. Allez, dites-nous le problème. En plus, Jeffrey est pressé alors on a pas de temps à perdre."

"Ah oui ?" dit-il avec un air cruel en s'orientant vers le Poufsouffle. Maddie regretta directement d'avoir fourni cette information. Elle en était certaine, il allait en jouer.

"Bon, ça va. Je vais vous le dire... Je... comment dire... Je suis amoureux, voilà."

Maddie dut se mordre fort la lèvre pour ne pas exploser de rire. Jamais elle ne se serait attendue à cette révélation et imaginer que l'affreux Rufus Morvus pouvait être amoureux aurait plus tendance à lui provoquer la nausée qu'à la toucher. Pourtant, il n'y avait guère plus fleur bleue qu'elle. Gêné, le sorcier était parti en direction de sa bibliothèque et faisait semblant de s'intéresser à un livre à la couverture mauve. Maddie, qui luttait toujours contre le fou rire, se sentit obligée de dire quelque chose :

"Bien et cela vous rend... triste ? Racontez-nous vraiment tout, Monsieur. Que peut-on faire pour vous ?"

Rufus replaça le livre et revint au premier plan de son tableau et annonça :

"Ramenez-moi un sorbet à la fraise et je parlerai."

"Morvus !" tempêta la petite blonde qui oublia totalement ses bonnes manières. Il commençait à l'agacer à vouloir leur faire perdre leur temps avec ses exigences farfelues. D'autant plus qu'il était impossible de lui donner quoi que ce soit à manger. Il les prenait vraiment pour des botrucs de trois semaines.

Mots en gras ou soulignés pour la CdC

En absence partielle jusqu'au 28 avril
~7ème année RP~
Préfète-en-Chef - Remplaçante des Hel's Angels - Membre du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

16 nov. 2021, 17:01
Qui châtie bien, aime-t-il bien ?  pv J.Hunter 
L'accueil de Maddie fut comme il l'avait imaginé : plein d'entrain et de bonne humeur. Les quelques minutes de retard ne furent pas un problème et le Poufsouffle sentait que leur duo fonctionnait toujours comme à la belle époque. Le garçon écouta la réponse de la Préfète mais fut déçu de ne pas en apprendre davantage. Connaissant Rufus Morvus, il était probable qu'il fasse traîner les choses en longueur pour se faire désirer. Mais le garçon s'y était préparé et avait un plan pour contrecarrer cette attitude. Après tout c'était lui qui avait voulu la présence du quatrième année et il avait besoin de lui. Il était donc en position de force pour mener la discussion. Pour toute réponse il haussa donc les épaules en direction de Maddie.

« Dommage... Allons y alors. » dit il en emboîtant le pas à la Poufsouffle pour se retrouver face au tableau. Quand Maddie le présenta, Jeffrey fit une courbette théâtrale pour faire rire son amie. « Tout à fait ! La fine fleur des enquêteurs de Poudlard est à votre service. On discutera de nos honoraires plus tard. » ajouta le garçon en réponse à la première remarque de Mr Morvus.

Fidèle à sa réputation le vieux bonhomme tenta rapidement de noyer le poisson et de gagner du temps. Par Helga, qu'il pouvait être agaçant ! Toutefois le garçon essaya de prendre sur lui afin de ne pas laisser poindre son impatience et son empressement à résoudre l'affaire. Effort rapidement ruiné par sa co-enquêtrice qui vendit la mèche deux secondes plus tard. Jeffrey ferma les yeux en inspirant devant la bourde de son amie. Ce n'était pas si grave en fin de compte, en cas de besoin il pourrait toujours faire mine de partir afin de débloquer la situation.

Mais contre toute attente, et malgré un sourire mauvais au préalable, Morvus cracha vite le morceau. Jeffrey écarquilla les yeux devant la nouvelle et ne sut quoi en penser. Se moquait il d'eux ? En un sens il jugeait presque cela préférable. Il n'avait guère envie de jouer les entremetteurs. Pour la Saint Valentin passe encore, mais pour Halloween il aurait espéré une aventure plus trépidante et tester son courage.

La dernière requête de Morvus vint confirmer la première impression de l'ancien joueur des Hel's. Oui, il se payait clairement leur poire. Déjà il se sentait perdre patience mais comme toujours Maddie fut encore plus impatiente et tempétueuse que lui.

« Bon ça valait vraiment la peine de faire le déplacement ! Ecoutez, tous mes voeux de bonheur avec votre dame. Et souvenez vous que c'est un miracle que quelqu'un veuille bien de quelqu'un d'aussi tordu que vous. Moi j'men vais, j'ai autre chose à faire que de jouer aux devinettes un soir d'Halloween. Salut ! »

Sur ces mots le garçon tourna les talons sans un seul regard pour Morvus ni même pour Maddie. Jeffrey jouait son va-tout pour faire plier son interlocuteur et il se devait d'être convaincant, c'est pourquoi il n'avait pas fait le moindre signe discret à la petite blonde au préalable et qu'il s'éloignait maintenant d'un bon pas.

Sans doute son manège fut il convaincant car Morvus ne tarda pas à partir à sa poursuite, affolé. Le vieil homme sournois se fichait pas mal de déranger et bousculer au passage les occupants des autres tableaux.

« Mr Hunter, revenez ! Ce que vous pouvez manquer d'humour. Je plaisantais voyons... » dit-il d'un air affligé. Morvus avait l'art de renverser la situation de laisser penser que le problème venait de n'importe qui, sauf de lui... Il fixa le Poufsouffle d'un air mauvais avant d'ajouter « Si vous souhaitez une histoire digne d'Halloween, je vous suggère de rester et d'écouter ce que j'ai à dire... »

Jeffrey soupira, déjà un peu las devant le manège du vieux briscard. Toutefois sa curiosité était piqué et il ne voulait pas lâcher l'affaire si vite, ce qui aurait risqué de peiner Maddie. Le garçon s'arrêta donc pour faire face à Morvus.

« D'accord, on vous écoute. Mais c'est votre dernière chance. » menaça l'anglais, le plus sérieusement du monde cette fois.