Inscription
Connexion

25 févr. 2021, 13:11
Péripéties Poudlardiennes


Ah, Chems est ronchon. Je soupire, lève les yeux au ciel avant de les reporter sur le soleil de mes jours : Noah. Qu'il est beau. Je ne me lasserai jamais de le regarder, c'est certain. Et même en réfléchissant, je ne comprends pas Cassandre qui lui accorde si peu d'attention. Ma dose de beauté récupérée, je fais une proposition au Poufsouffle.

- Au lieu d'être ronchon, aide-moi à les séparer ! A deux on y arrivera mieux. Ils n'ont clairement rien à faire ensemble, il est à moi !

Je pose mes coudes sur la table et repose ma tête entre mes mains. Mes yeux papillonnent sur le visage divin du Serpentard. Je crois rêver. Une voix familière me ramène brusquement à la réalité, et je sursaute. Harriet.

- Oh, coucou Harriet. Je lui souris, avant de laisser mon regard goûter à nouveau à l'amour. Mais elle n'est visiblement pas décidée à me laisser faire, et sa question me déconcerte. Oh, euh...Merci Harriet, merci. Je trouve que mon charme saute aux yeux, mais bon.. Je souris, amusée. Ah non j'suis occupée là ! Par contre, je sais avec qui j'irais bien y faire un tour...

Changeant de côté, je prends place aux côtés de Noah. Je le dévore des yeux tandis ques mes doigts entament une douce promenade le long de son bras.

@Cassandre McWood @Chems Daley @Harriet Greenwood
Dernière modification par Emily Baker le 28 févr. 2021, 23:32, modifié 1 fois.

5ème année RP | Code couleur : #408080
En pause. Désolée.

26 févr. 2021, 08:58
Péripéties Poudlardiennes
Bonjour ! Pensez, si c'était dans vos projets, à vous diriger vers la disparition des effets des Cupcakes, étant donné qu'il ne reste que 3 jours :grin: :kiss2: Et ceci, toujours avec des posts entre 110 et 220 mots !

Herminie Peers, Cinquième année RP Médiatrice, ma volière est ouverte à tous
Best Friend 9000, LA référence couleur Poufsouffle #BF9000

26 févr. 2021, 10:12
Péripéties Poudlardiennes
Charlotte servit du jus de citrouille à Lily-Rose tout en gardant un œil sur Alison qui semblait s'énerver comme jamais. Elle commençait à froncer les sourcils. Quand est-ce que cette mascarade allait se finir. Lily avait toujours été gentille avec elle et la brune étrange bafouillait des mots pour se défendre alors que la première n'avait en définitive rien dit de mal. Elle allait ouvrir la bouche pour expliquer ce qu'elle pensait à Alison mais avant cela des mots lui firent perdre ses moyens.

De surprise autant que de peur, elle échappa le pichet de jus de citrouille qu'elle tenait encore entre ses mains et il alla s'écrabouiller sur le sol renversant son contenu à moitié sur la table, sur elle, sur ses voisines. La jeune fille encore ébahie frémi devant une nouvelle preuve de sa maladresse et bafouilla.

- J'ss suis désolée... Se... quoi ? Alison hein ? Quoi ?

Elle était complètement perdue face à ces mots, les joues rouges de honte et d'incompréhension mêlés. Alors qu'elle se laissait tremper par sa bêtise, elle sursauta et essaya de réparer le plus gros du problème en attrapant un bout de papier qui trainait. Complètement dans la lune, elle ne remarquait pas que son morceau de papier ne servait à rien et qu'elle aurait pu utiliser la magie.

@Alison Morrow et @Lily-Rose Holland... Oups...

Poufsouffle Vult !! / Bôs débilus / RASA / Fan de Will et Sarah
2e année RP / Capitaine des Hel's Angels / #804000
"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin" #PouffyFamily

26 févr. 2021, 14:53
Péripéties Poudlardiennes
Lahya fut contrariée lorsqu’elle s’aperçut que personne n’avait écouté ses géniales suppositions. Sa bouche se tordant en une moue boudeuse, la jeune fille croisa ses bras et écouta vaguement Laurence.

Soupirant, la Serdaigle s’apprêta finalement à lui répondre, lorsque l’autre fille la devança et prit la parole. Et ses mots n’eurent pour conséquence que de contrarier davantage Lahya. Déjà, cette inconnue reprenait ses hypothèses, et en plus elle se permettait de parler en son nom ?!
Agacée, et ayant l’impression d’être l’oubliée dans cette affaire, la jeune sorcière releva le menton puis répondit :

- Je sais parler pour moi, merci ! Déjà, j’aurais le droit d’être vexée même si ce n’est pas le cas. Et enfin, si je n’en veux pas à Laurence, je suis capable de lui dire tout seule comme une grande.

Se radoucissant légèrement une fois ses émotions exprimées, Lahya termina finalement, baissant un peu le ton cette fois-ci :

- Enfin bon... Non, je ne t’en veux pas Laurence, tu n’étais pas dans ton état normal.

La Serdaigle n’avait pu s’empêcher d’insister sur le "je", encore iritée. Mais pour qui se prenait cette fille à vouloir lui faire dire des propos qu’elle aurait pu ne pas penser ?! Non, elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds.

@Laurence Solomon & @Lune Vacker

Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
#408040 — 3ème année RP — heart on fire

26 févr. 2021, 18:55
Péripéties Poudlardiennes
Une Serdaigle la rejoignit. Weater, d’après ses souvenirs. Elle lui posa quelques questions auxquelles Lydia répondit sans s’arrêter de respirer. Parler gâchait la série qu’elle était en train de regarder.

« Oui j’ai l’impression, tous épris de Miss Taylor. Et je sais pas, ce sont de grandes personnes normalement. »

Mr Locke – il ne devait pas être une personne ouverte – avoua son éternel amour à l’enseignante, après s’être fait jeter par elle. Fâcheuses nouvelles pour un cœur amoureux. La brunette détourna les yeux et vit beau gosse n°1 sur le sol, en proie à un grand désespoir.

« J’ai de la peine pour lui, chuchota-t-elle à Weater. »

Le professeur de Vol, lui, semblait très agacé. Encore un de jaloux ? Pfiou, Featherstone en faisait des ravages avec son corps en voie de décomposition.

@Rania Weater

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme

26 févr. 2021, 19:09
Péripéties Poudlardiennes
Eveil
______________________________

C'est la flotte qui la réveilla.
Le carnage orange au milieu de tout le rose, le tsunami qui dévala la surface de la table, atterrit sur ses genoux, sa robe, sa sacoche, s'étala sur ses mains, ses bottines, la recouvrit de sa marée odorante et sucrée.

Elle s'écarta d'un bond en hurlant, bien inutilement après que le plus gros de la carafe se soit déversé sur elle, secoua d'un air ahuri ses mains trempées, les essuya avec la première serviette qui lui tomba sous la main, se rua sur sa baguette et cria : "Recurvite!".
Le jus de citrouille disparut de la table. C'était un début.

Elle s'apprêtait à proposer à Charlotte de la nettoyer, un peu dans le brouillard sur ce qui venait de se passer, lorsque...
*Etincelle*

Charlotte. Elle écarquilla les yeux, résistant à l'envie de fuir. Sa phrase stupide lui revint en tête.
*J'suis Normale et Cha' et moi on va s'marier!*
Une ritournelle grinçante qui refusait de partir et qui la hérissait.

Se ressaisissant brusquement, elle cracha, sur la défensive :

"C'pas-ma-fau-te. J'suis-pas-a-mou-reuse. J't'aime-pas."

La dernière phrase lui sembla trop dure, mais elle marmonna tout de même un Recurvite en guidant sa baguette vers la première année, en s'y reprenant à deux fois parce que ses mains tremblaient de honte.

Plumes de @Charlotte Dwight et @Lily-Rose Holland, tout pile 220! :lol:

Je ne lâche jamais rien. Quand je commence une barre de chocolat, je la mange jusqu'au bout.

26 févr. 2021, 19:13
Péripéties Poudlardiennes
Bon le moins qu'on puisse dire c'est que mon chuchotement n'était pas passé inaperçu aux oreilles de la fille aux cheveux corbeau. Elle était tellement furax qu'elle trébuchait sur ses mots, c'était pas spécialement agréable de me faire hurler dessus mais mon intuition me soufflait qu'il fallait mieux ça qu'autre chose, même si je voyait pas trop ce qu'était l'autre chose. Je tentais donc de garder mon calme, faisant de mon assiette le centre de mon attention autant que possible.

Ma camarade de classe semblait convaincue d'être dans son état normal, pourtant elle était normalement taciturne et renfermée. Faire des déclarations d'amour enflammées de bon matin c'est louche de sa part... Je vais rester dans le coin pour le moment, c'est plus sûr. Je remercie Charlotte d'un sourire pour le verre qu'elle me sert. Pendant ce temps Alison vociférait qu'elle était normale. Puis elle lâcha une phrase qui eut l'effet d'une bombe et Charlotte laissa le pichet de jus s'écraser par terre. Se marier ? C'est confirmé y a un truc qui tourne pas rond. Je reviendrai là-dessus plus tard, Charlotte tente d'éponger les dégâts, je peux pas la laisser seule, je sors donc ma baguette de ma poche.

"Reparo !"

Ah tient ! Alison semble s'être calmer, elle réagit à nouveau normalement.

213 mots de rp.
@Alison Morrow et @Charlotte Dwight, j'ai bien rit :lol:

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! #PouffyFamily — Poufsouffle Vult !
Troisième année RP, Préfète et Cheerleader #D282A6 - Caporal L.-R.H.3

26 févr. 2021, 19:22
Péripéties Poudlardiennes
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19


Le professeur était très fâché contre son collègue. Il n'avait pas apprécié sa trop grande confiance qui l'avait propulsé sur les lèvres de sa tendre amourette. Joanne n'était visiblement pas rancunière, et elle implora le botaniste de ne pas faire de mal au jouvenceau. Mais ce dernier ne semblait pas vouloir la lâcher et pleurnichait déjà la non-réciprocité de ses sentiments.

"Tu as raison Joannichou."

Il parlait comme elle. Décidément, le professeur ne savait pas ce qui lui arrivait. Il braqua sa baguette sur Owen et lui dit :

"Toi, cesse tes jérémiades, veux-tu. Petrificus Totalus !"

Le jeune homme, atteint par le sort, tomba à terre. Le botaniste se retourna vers sa future femme (oui, il était persuadé qu'ils se marieraient).

"J'espère que tu me pardonneras, mais je n'avais pas le choix."

Mais alors qu'il aurait voulu s'enfuir avec sa collègue, le professeur de vol insistait pour comprendre la situation.

"C'est pourtant simple. Ne vois-tu pas que Joanne et moi sommes faits l'un pour l'autre !? Je regrette presque de ne pas l'avoir connue avant, que l'on puisse vivre un amour plus durable. Je me fiche que tout le monde nous regarde, il n'y a que mes sentiments qui comptent."

Puis il attrapa le bras de la jeune femme.

"Viens, Joanne. Partons, puisque notre amour n'est pas accepté ici !"

@Joanne Taylor @Rafael Mason @Owen Locke @Mark Dole

Un prof de botanique ne se trompe jamais, il se plante.
Touchant turlupin de DD. Discord : LucasM#9063

26 févr. 2021, 21:11
Péripéties Poudlardiennes
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20
@Archibald Featherstone @Rafael Mason @Owen Locke @Mark Dole



Tout se passait trop vite, beaucoup trop vite. Joanne n’avait pas eu le temps de répondre à Owen que Rafael posait déjà d’autres questions. Joanne, elle, alternait ses regards, ne sachant plus vraiment qui regarder. D’ailleurs, elle cligna des yeux sans vraiment comprendre ce qui se passait. Pourquoi Archibald s’en prenait-il à leur jeune collègue Owen ? Joanne voulu s’interposer, protéger l’innocent face à la fureur de son amant, mais elle ne pouvait pas. Ses jambes étaient bloquées sur place, son regard figé sur celui de Rafael.

Son esprit semblait englué dans un espèce de marasme gluant et rose qu’elle ne comprenait pas vraiment mais peu à peu, le regard givré de Rafael sur elle la ramenait peu à peu sur terre. Et plus elle le regardait, plus la couleur rosâtre qui nimbait son esprit semblait s’enfuir. Ainsi, quand Archibald voulu emmener Joanne, aucun de ses membres ne bougea. Elle restait là, comme paralysée.

« Je … je suis désolée ? ». Des larmes perlaient à ses yeux azuréens, difficile de dire à qui elle s’adressait mais nul doute que le muffin perdait, petit à petit, son effet. Le regard de l’enseignante était toujours rivé sur le professeur de vol, ignorant royalement les suppliques de son collègue de botanique.

26 févr. 2021, 21:55
Péripéties Poudlardiennes
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21
@Archibald Featherstone @Rafael Mason @Owen Locke @Joanne Taylor

Une voix parvint aux oreilles de Mark. Il la connaissait. Toujours assis au sol, il leva la tête vers O'Connors et s'adressa à elle d'un ton morne.

« Merci pour le verre ... Mais vous n'auriez pas quelque chose de plus fort ? »

Des propos de mauvais goût et non réfléchis dus à l'esprit brumeux de Mark. Une Serdaigle lui demanda comment il allait, ce à quoi il ne répondit que d'un sourire rassurant. Trouver les mots était un exercice trop difficile pour le moment. Et heureusement pour le Poufsouffle qui l'avait percuté. Ce dernier eut des paroles plus qu'irrespectueuses envers l'enseignant. Une attitude dont Mark se souviendrait.

La mine triste, l'homme leva la tête vers ses collègues. Il voulait admirer l'amour de sa vie. Et même si cela lui déchirait le cœur de savoir que ce n'était pas réciproque, Mark ne pouvait s'en empêcher.

Mais où était passé Owen ? L'incompréhension augmenta d'un cran quand il vit Joanne refuser de suivre Archibald. C'était l'occasion rêvée ! Mark se sentait de plus en plus bizarre au fur et à mesure que les effets du muffin disparaissaient. Il devait se dépêcher. D'une voix puissante, il cria à travers la salle :

« Archibald, je suis là moi ! Je te suivrai jusqu'au bout du monde s'il le faut ! »

@Deryn O'Connors @Léna Romanoff @Edmund Long

Détective privé à Pré-au-Lard
DDM de Gryffondor du 1/9/46 au 13/10/46
Ancien professeur de DCFM