Inscription
Connexion

21 juin 2020, 16:19
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
2 juin 2045

Clark ne semble pas vouloir arrêter de m'envoyer des hiboux.
Ça fait depuis le mois de décembre que, presque chaque semaine, je reçois une lettre de sa part.
ça ne devrait pas me gêner.
Clark est mon meilleur ami, et je voudrais le revoir.
Mais ses lettres sont un peu... horribles.
Oui, c'est le bon mot.

Depuis qu'il a appris l'existence des sorciers dans le monde, mon ami est haineux.
Il les déteste.
Je ne sais pas quelle est la source de cette haine.
Je sais seulement qu'elle est bien réelle.
Il veut les voir morts.
Tous.
Alors, évidemment, je ne lui ai pas dit dans quel genre d'école mes parents m'ont envoyé.
Il pense que je suis dans un vieux pensionnat perdu dans la campagne écossaise, dans lequel Père a fait ses études.
En fait, je ne lui ai pas vraiment menti.

Depuis quelques semaines, Clark m'envoie des tracts qu'il ramasse par terre ou attrape sur les murs en allant rendre visite à sa mère, qui vit à Londres.
Inutile de préciser la nature de ces tracts.
Je peux y lire "A mort les sorciers", "Tuons ces monstres", et beaucoup d'autres choses qui me donnent mal au ventre.
Et si Clark apprenait que je suis l'un de ces monstres, comment réagirait-il ?
Me détesterait-il ?
Souhaiterait-il ma mort ?
Je ne sais pas.
Je pensais connaître mon ami.
Pourtant, je n'arrive pas à déterminer la réaction qu'il pourrait avoir.

Il faut que je détruise le tract qu'il m'a envoyé aujourd'hui.
Si quelqu'un me voit avec, je pourrais avoir de gros ennuis.
Je ne pense pas que la direction de l'école approuverait que l'un de leurs élèves ait des affiches de propagande anti-sorcières dans ses poches.
Mais les feux dans les cheminées sont éteints, car il fait assez chaud en salle commune.
Je ne peux pas le jeter dans une poubelle, n'importe qui pourrait le voir.
Discrètement, je sors le papier que j'ai plié en quatre avant de le mettre dans ma poche.
Reducio
Image

Que puis-je en faire ?
Je pourrais la déchirer.
Personne ne pourrait voir ce qu'il y a écrit dessus.
Oui, c'est ce que je vais faire.
Et alors que je m'apprête à détruire ce tract, un coup de vent le fait s'échapper de mes mains...
Et il atterrit aux pieds d'une fille.
Aïe...

-Euh...Salut ! Tu peux me donner ce papier ?


Dernière modification par Maximilian Volts le 31 août 2020, 13:25, modifié 2 fois.

#MMG | color=#666666
4ème année RP, filière Sport et soins| Parrainage

22 juin 2020, 21:44
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Première Année
2 Juin 2045

@Maximilian Volts
Couloirs du Deuxième étage

Image

En cette fin d'année, une atmosphère pesante règne.
Les cours, les études et encore les cours ..
Les élèves n'en peuvent plus parce que les examens approchent.
Moi non plus. Je ne me suis pas faite le moindre ami les dix derniers mois.
Mais je suis sûre que si j'en avais, ils ne parleraient que de ça.
Ca m'énerve franchement. Ils n'avaient qu'à étudier pendant l'année,
Ca leur aurait évité de se refiler une syncope. Maintenant.
Au moment où il faut justement être le plus en possession de ses moyens.
Quels débiles. Il y a d'autres choses bien plus inquiétantes ces temps-ci, à mon avis.
Mais ils n'ont pas le sens des priorités, jamais.
Et surtout, tout le monde n'a pas à s'en inquiéter partout, contrairement à moi.
Née-moldue que je suis, je n'aurais pas pu tomber pire au vue du climat actuel.
Je suis en danger, en ce moment-même, entourés de sorciers.
De sorciers qui détestent tout ce qu'il y a un rapport, même infime, avec les moldus.
Mais je serais aussi en danger dans le monde non magique.
Là où la moindre trace de sorcellerie nous vaut une mort causée de lésions sur tout le corps.

Nous devrions fuir la Grande-Bretagne, retourner dans notre pays natal.
J'en ai parlé à Mère, à maintes reprises, mais elle fait comme si elle ne m'entendait pas.
Comme si elle ne lisait pas la Gazette, comme si la mort de ma tante ne valait rien.
Elle faisait partie des victimes du 3 Novembre. Ou plutôt du 10 Janvier.
Enfin d'une date entre les deux. On ne sait pas exactement quand ils sont morts.
Mais ce dont on est certain, c'est qu'il fallait un paquet de haine pour leur infliger ça.
Je déteste les Moldus. Pour ce qu'ils ont fait. Pour ce qu'ils font. Pour ce qu'ils vont continuer à faire.
Parfois, je me demande s'ils font ça par peur, vis-à-vis de nous et de nos capacités.
Ou si c'est par dégoût, parce que nous sommes des monstruosités comme ils le prétendent.
Ce que je sais, c'est que quand je regarde la tombe de tante Giulia, ce sont eux les monstres.

Mes pas résonnent contre les murs de pierre brute.
Je soupire tout en continuant à marcher à vitesse constante.
Je peux dire ce que je veux de cette fichue forteresse, la vue qu'elle offre est drôlement belle.
Le contraste est flagrant avec le reste du monde où tout part en vrille.
Je détourne la tête pour regarder droit devant moi et manque d'embrocher un élève.
Il tente de rattraper un papier rouge vif qui s'est échappé de son poing mais je suis plus rapide.
Je suis tentée de lui rendre sans faire d'histoire, comme il me le demande.
Je n'en ai rien à faire de son maudit bout de papelard.
Mais quelque chose dans son regard m'en dissuade. Il a l'air franchement mal à l'aise.
Il doit cacher quelque chose. Peu importe. Je ne fouine pas dans les affaires des autres.
Je suis sur le point de tendre mon bras pour finalement lui rendre quand je remarque son illustration.
Une sorcière, caricaturée à outrance comme seuls les Moldus savent le faire.
Pensez à vos enfants. Les laisserez-vous vivre avec des Monstres?

- Qu'est-ce que c'est que ça, espèce de morveux ? je m'écrie.

Je le regarde avec des yeux ronds, presque plus surprise qu'en colère.

- Alors c'est donc ça ! Il y a des traîtres même au sein de notre propre communauté.

Je le regarde avec répugnance. Ne connaît-il donc rien à rien ?
A moins que moi non plus, et que ce tract aie raison.
Les sorciers ne sont-ils pas des monstres, à leur manière ?
Prêts à me menacer à travers leur régime, moi, pourtant membre de leur communauté.
Simplement parce que mes gênes disent que je ne le suis pas assez.
Je ne comprends rien à rien, voilà la vérité.
Et peut-être que le garçon en face de moi non plus.
Je me radoucis, mais je doute qu'il le remarque tant il parait embarrassé.

- Tu as intérêt à m'expliquer ce que tu faisais en possession de ça. Je lui secoue le tract sous le nez. Je dois avoir l'air d'une vraie harpie, mais tampis. Sinon, j'en parle à un professeur et je n'hésiterai pas, je te préviens.
Dernière modification par Carmen Blackfall le 30 juin 2020, 18:10, modifié 1 fois.

Qui n'a plus d'espoir n'aura plus de regret.
Quand il est sans remède un chagrin est fini.

23 juin 2020, 09:22
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Je rougis en cherchant une bonne excuse pour que ce tract soit arrivé dans mes mains.
La vérité ?
Peut-être.
Mais elle ne me croira peut-être pas.
Ou alors, je peux lui arracher le tract des mains, et partir sans répondre.
Je pourrais aussi lui laisser cette affiche de propagande et quitter le couloir, mais dans ce cas, elle pourrait me dénoncer aux professeurs.
Que faire ?

Ou alors, je peux éviter la question.

-Je suis pas un morveux.


Traître.
Je ne suis pas un traître.
Si j'avais voulu trahir ma 'communauté', comme dit cette fille, j'aurais pu envoyer une lettre à Clark, et lui expliquer comment trouver tous les lieux magiques du Royaume-Uni.
Poudlard, le Chemin de Traverse, le quai 9 3/4...
Là, j'aurais été un traître.
Mais je n'ai jamais fait ça, et je ne le ferrais jamais.
Je n'aime pas la magie.
Mais certains sorciers sont mes amis.

-J'suis pas un traître. J'ai le droit de penser ce que je veux.


Je ne crois pas ce qu'il y a écrit sur ce tract.
Les sorciers ne sont pas tous des monstres.
Mais certains le sont.
Tout comme il y a des monstres parmi les Moldus.
Père est un monstre.
Le directeur de mon ancien collège, qui m'avait donné quatre heures de retenue pour un retard, en est également un.


Pff...
Et selon elle, c'est moi, le traître.
Elle veut me dénoncer aux professeurs.
Je déteste les gens comme elle.
Ne pourrait-elle pas me laisser tranquille, et s'occuper seulement de ce qui la concerne ?
Mais je suis obligé de lui expliquer.
Sinon, elle me dénoncera.
On ne me renverra pas pour ça.
Mais je n'aime pas les heures de retenue.

-C'est un ami qui me l'a envoyé. Donne-le. C'est pas à toi, je pourrais dire à un préfet que tu m'as volé mes affaires.




#MMG | color=#666666
4ème année RP, filière Sport et soins| Parrainage

23 juin 2020, 12:55
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Il se montre agressif et ça se comprend.
Mais franchement, il pourrait aussi comprendre ma réaction.
Par les temps qui courent, je me demande même s'il n'est pas illégal de détenir ce genre de chose.
Ce n'est cependant pas ça qui me pousserait à aller en parler aux professeurs,
J'ai bien trop l'habitude des objets illicites avec la famille que j'ai.
Et je ne suis pas une balance.
Ce qui me fait douter, ce sont ses mots.
J'ai le droit de penser ce que je veux.
C'est faux. Ou du moins, on a plus le droit de l'afficher.
C'est un message haineux.
Pire, contre ceux-là même qui vivent dans le milieu où il se tient.
Où il étudie. Mange. Dort. Où il vit, quasiment.
Détèste-t-il autant Poudlard que moi ?
Peu probable, mais possible.

Il pourrait avoir de sérieux ennuis.
Peut-être pas avec le Ministère, il est trop jeune.
Quoique, avec Parkinson à la tête de a Citadelle, tout est possible.
Mais ce qui est sûr, c'est qu'on pourrait chercher des noises à ses parents.
Je ne veux plus de famille brisée, il y en a bien trop en ce moment.
Un ami lui a envoyé, dit-il.
Comment les contrôleurs d'hiboux ont-ils pu laisser passer ça ?
C'est dur à croire, mais il ne ment pas. Ca se voit tout de suite.
Et puis, je sais à quel point ces gens peuvent se montrer incompétent.

- Quel drôle d'ami tu as, je remarque.

Ce garçon, je l'ai déjà croisé de nombreuses fois,
Je me demande même si on ne partage pas le cours de Potion ensemble.
Mais je ne pense pas qu'il pète des flammes dans cette matière,
Je l'aurais tout de suite remarquée, je tiens à garder ma place de première de classe.
Non, ce n'est pas ces fois-là qu'il a retenu mon attention.
Je ne me rappelle plus où, mais je sais avec qui.
Une autre Gryffondor, une blondinette a l'air niais si je ne me trompe pas.
Ils avaient l'air de s'amuser, me semble-t-il.
Preuve que, contrairement à moi, il aime au moins une personne dans cette école.
Mais comment peut-il alors tenir de tels propos ?
Il est incernable, je n'arrive pas à le comprendre.
Et il ne fait rien pour que j'y parvienne.

Il me menace de déclarer un vol.
Mais il me semble qu'il n'est pas bête.
Il doit pertinemment savoir que dans cet affaire, il a plus à perdre que moi.
Sauf que nous ne sommes pas dans une compétition.
Je veux simplement comprendre ses motivations.

- Et toi, t'en pense quoi ? Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, tu es un sorcier.

Je le dévisage toujours avec méfiance, attendant sa réponse.
Qu'il me convainque ou achève de me conforter dans mes préjugés à son égard.

Qui n'a plus d'espoir n'aura plus de regret.
Quand il est sans remède un chagrin est fini.

23 juin 2020, 15:19
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Un drôle d'ami.
Oui, c'est ce qu'est Clark.
Enfin, depuis qu'il a appris l'existence des sorciers.
Avant, je l'aurais plus qualifié d'ami drôle.
Combien de fois avons-nous fait des mauvaises blagues aux autres élèves de notre école...
Il est l'une des personnes qui me manquent le plus.
C'est peut-être pour ça que je ne veux pas lui dire que les tracts qu'il m'envoie ne m'intéressent pas.
Les sorciers m'ont obligé à quitter mon meilleur ami, pour aller dans un vieux château perdu dans la campagne écossaise.
Pour cela, ils peuvent être considérés comme des monstres.

-Bah il est pas vraiment bizarre. Vas à Londres, tu verras, y'en a plein des Moldus qui pensent la même chose que lui.



C'est vrai que Clark n'est pas un cas à part.
Beaucoup de britannique pensent eux aussi que les sorciers sont des monstres qui dévorent les petits enfants...
C'est pour ça que Mère ne m'a pas autorisé à aller à Londres pendant les vacances de Noël.
Elle ne voulait pas que je m'approche des Moldus, par peur que l'un d'eux devine que je suis un sorcier.
J'ai dû attendre que Clark aille chez son père, à Salcombe, pour pouvoir lui parler.
Et Mère a voulu que je ne le vois pas en ville, mais sur la plage située à environ un kilomètre de chez nous, parce qu'elle ne voulait pas qu'un Moldu autre que lui puisse me voir.
Mère est étrange.
Les gens de mon village sont sympas, et ne se soucient presque jamais de la vie des autres.
Personne ne pourrait deviner que je ne suis pas 'normal'.

Ce que je pense des sorciers...
C'est compliqué.
J'ai trop de raisons pour détester les sorciers.
Père était et est toujours, bien que je le vois moins, un père horrible.
Lorsque je faisais une bêtise, même s'il s'agissait simplement d'un verre cassé, je pouvais être certain qu'il me punirait.
Souvent, il me jetait des sorts.
C'est pour cela que je déteste la magie.
Peter m'a protégé de la colère de Père et lui volant sa baguette.
Mère a appris quelques années plus tard ce qui se passait, et elle a divorcé, en nous emmenant avec elle.

Mais la magie a aussi des bons côtés.
J'apprécie la vie que j'ai à la ferme.
Je vis au milieu d'espèces magiques et Moldues.
Des Niffleurs, des poules, une hippogriffe, et beaucoup d'autres.
Et j'ai des amis à Poudlard.

-Je pense que ça te concerne pas. Rends-moi ce fichu bout de papier !




#MMG | color=#666666
4ème année RP, filière Sport et soins| Parrainage

28 juin 2020, 12:17
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Cette fois, le garçon se montre insistant.
Il commence vraiment à me taper sur les nerfs.
J'obtempère donc avant qu'il ne m'échauffe totalement.
Tiens, le voilà ton maudit papier. Je le lui tends et il l'arrache sans hésiter.
Je ne connais même pas son nom qu'il a éveillé mon attention.
Des tracs anti-moldus dans tout Londres, peut-être même à travers tout le pays.
Ça ne devrait pas m'étonner, je sais de quoi ces gens sont capables quand il s'agit de paranormal.
J'en ai fais les frais, mais je ne devrais pas me plaindre, je ne voyais pas beaucoup Giulia.
Ceux qui sont à plaindre, ce sont Téah et Roméo, ses enfants. Mes cousins préférés.
Je regarde par la fenêtre. Ils me manquent.
Je n'ai même pas pu les voir pendant les vacances de Pâques.
Alors qu'ils avaient tant besoin de réconfort, je me sens minable.
Mais ce garçon fan de Moldus doit s'en balancer total, né-sorcier sans aucun doute.
Il doit faire partie d'une Longue lignée de mages et en récolter les privilèges.
J'aurais pu l'être si mes parents n'étaient pas tous deux Cracmols.
Tâche de sang au milieu des fleurs blanches.

Ce genre de réflexion me surprend, mais je sais que je ne le pense pas vraiment.
C'est juste que je leur en veux, c'est de leur faute si je suis la paria du Monde Magique.
Ferais-je partie du mouvement de Parkinson s'ils n'étaient pas ce qu'ils sont ?
Probablement. Et à l'instar de quasiment tout les sorciers du monde,
Eux-mêmes se moqueraient des rares non-magiques de notre société.
Je ne peux pas en vouloir à ce garçon. Il n'a pas vraiment l'air fier de ce tract.
Et puis, si Téah était moldue et qu'elle avait une frousse bleue des sorciers,
Comment réagirais-je ? Je le lui pardonnerais à coup sûr.
Mais elle, accepterait-elle alors la sorcière que je suis ?
Je songe avec réconfort qu'ils ne s'agit que de spéculations et ça me détend.
Je regarde le gamin de Gryffondor, toujours en face moi.
Une lumière grisée éclaire ses traits.
Lui, c'est la vie qu'il mène et il ne peut pas en échapper.
Il ne peut pas s'évader dans les rêves comme je viens de le faire.
Finalement, ce n'est pas lui qui m'a convaincu.
J'ai juste fais réfléchir ma cervelle.
Je marmonne :

- Et, tu lui as dit qui tu étais ?

Si je n'avais pas perdu les trois-quart de ma sensibilité ces derniers mois, je rougirais.
Qu'est-ce qui m'a poussée à être si intrusive ? Après tout, je ne suis pas concernée.
Excepté mes parents, je ne côtoie aucun Moldu,
Et je ne sais même pas si on peut les considérer comme tels.
J'imagine que Parkinson n'hésiterait pas à le faire, en tout cas. Alors disons que oui.
Je fuis son regard, prête à décamper s'il s'offense.
Dernière modification par Carmen Blackfall le 28 juin 2020, 17:56, modifié 1 fois.

Qui n'a plus d'espoir n'aura plus de regret.
Quand il est sans remède un chagrin est fini.

28 juin 2020, 16:48
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
J'arrache le tract de ses mains avant qu'elle ne change d'avis et décide de me dénoncer.
Ouf, je vais pouvoir le jeter sans que quelqu'un puisse deviner qu'il m'appartient.
Les sorciers ne savent pas reconnaitre les empreintes qu'une personne laisse sur le papier, si ?
Si c'est le cas, j'espère que personne n'ira examiner les poubelles.
Je pourrais avoir de gros problèmes à cause de ça.

-Merci.


Peut-être que cette parole me fera paraître un peu plus sympa que je ne l'ai été jusque là.
L'idée que ce tract puisse arriver entre les mains de l'un de mes amis, ou pire, de l'un des professeurs capable de me punir pour ça me faire peur, et me rend nerveux.
Je ne supporterais pas de perdre les quelques amis que j'ai ici pour une raison aussi stupide.
Je risque déjà de perdre mon amitié avec Clark et mes autres amis Moldus, ce serait bête de me faire détester par les sorciers.

Je lève mes yeux bleus au ciel en entendant la fille parler.
Croit-elle vraiment que je suis assez idiot pour dire à une personne contre les sorciers que j'en suis un ?
Ce serait stupide, et très dangereux.
Non, je ne dirais rien à Clark concernant mon statut.
Il croit que je suis parti dans l'école de mon père, parce que celui-ci ne voulait pas que je retourne dans l'école dont j'ai été renvoyé puis re-admis, et il continuera à croire cette version mensongère de mon histoire.
Lui mentir ne me plaît pas.
Mais je n'ai pas le choix.
S'il apprend que je suis un monstre, il me dénoncera peut-être.
Ou alors, il ne voudra plus me voir.
Ou peut-être qu'il abandonnera ses idées anti-sorcières.
Je ne sais pas quelle serait sa réaction, et j'ai peur de le savoir.

-J'peux pas vraiment lui dire, je sais pas la réaction qu'il pourrait avoir. J'pensais bien le connaître. Apparement, non.



#MMG | color=#666666
4ème année RP, filière Sport et soins| Parrainage

28 juin 2020, 22:23
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Non.
Il ne lui a pas dit et il a peur.
Ce doit être parce qu'il tient vraiment à lui.
Ils doivent avoir vécu beaucoup de moments ensemble,
Traversé des épreuves, grandi ensemble,
peut-être même comme des frères.
Ça se voit dans ses yeux bleu océan.
Il est prêt à renier une part de lui-même pour son ami,
Ce n'est pas rien et ça m'étonne qu'il ai peur.

D'après ce que j'ai pu observer de lui,
le garçon n'a pas l'air d'être du genre à se mouiller,
Encore moins pour quelqu'un qui s'en foutrait.
Je suis prête à parier que leur amitié est fondée sur de bases solides,
que si le garçonnet tient assez à son copain pour se nier,
Lui pardonner ses infamies à l'encontre des sorciers tout en en étant un,
C'est que son ami lui porte aussi un affection toute particulière,
Et qu'il pourrait très certainement se montrer aussi indulgent que le Gryffondor.

Ah les garçons, toujours à être pudiques,
A douter d'eux-mêmes et des autres,
Enfin, je peux bien parler.
Et puis, ce n'est pas un sujet à aborder à la légère.
On parle quand-même du Secret.
Légalement, les seuls Moldus auxquels on peut le révéler,
Ce sont nos parents. Nos tuteurs légaux du moins.
Mais de nos jours, ça ne vaut plus rien d'un point de vue légal.
Ce dont on a peur, ce n'est plus du Magenmagot,
C'est de notre famille et de nos amis moldus.
On a peur des nôtres.

- Ouais, j'imagine que t'as raison, que tu peux pas vraiment lui dire. Tu risquerais bien trop d’te faire conduire sur le bûcher.

L'ombre d'un sourire se dessine sur mon visage,
Je le fais marcher, mais je sais tout de même, et j'imagine que lui aussi,
que ce scénario ne serait pas totalement impossible.

Qui n'a plus d'espoir n'aura plus de regret.
Quand il est sans remède un chagrin est fini.

29 juin 2020, 19:40
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Le bûcher.
Elle se croit drôle.
Elle ne l'est pas.
Je ne sais pas vraiment le sort que les sorciers découverts par les moldus subissent.
Sont-ils torturés ?
Tout simplement menacés ?
Relâchés faute de preuves ?
Ou même tués ?
Je n'en sais rien, mais ces quelques propositions ne me plaisent pas.
Peut-être que les sorciers sont brûlés vifs dans des laboratoires, dans lequel des scientifiques observent leur réaction ?
Beurk.
Je frissonne de peur en pensant que je pourrais subir ceci.

-C'est pas drôle. Toi, t'as envie d'aller sur un bûcher ? J'pense pas. Et t'as entendu parler des cadavres de sorciers retrouvés à Londres, ou autre part, j'sais plus vraiment où c'était ?


Moi, j'en ai entendu parler.
Ça m'a horrifié.
C'est horrible.
Les sorciers sont peut-être des personnes... étranges.
Ce n'est pas une raison pour les tuer.
Il n'y a aucune raison qui puisse justifier un meurtre.

-Et toi, t'en pense quoi, de tout ça ?


Tout ça.
Je ne suis pas très clair.
Ça ne l'empêchera sans doute pas de me répondre.
J'imagine qu'elle a compris ce que je veux dire.
Que pense-t-elle de cette guerre entre les Moldus et les sorciers ?
L'avis des autres m'intéressent.
Clark souhaiterait que les sorciers disparaissent.
Il a peur que l'un d'eux le tue, comme dans les contes pour enfants.
Peter ne sait pas vraiment que penser de tout ça.
Il n'apprécie pas de savoir que les sorciers peuvent être tués pour une raison aussi idiote, mais les Moldus ne sont pas ses ennemis.
Et cette fille, qu'en pense-t-elle ?

#MMG | color=#666666
4ème année RP, filière Sport et soins| Parrainage

29 juin 2020, 20:07
Les sorciers sont des monstres  PV     Terminé 
Il se raidit comme un piquet suite à ma réflexion.
Sa réaction me donne envie de rire mais je me retiens.
Sûrement n'a-t'il pas l'habitude de l'humour noir,
Encore moins venant d'une enfant et concernant un sujet aussi grave.
Mais je suis de l'avis qu'on peut rire de tout,
Malgré les pertes que ma famille a subit.
Car c'est ce que les extrémistes des deux côtés veulent,
Abattre le moral des gens pour mieux régner,
Je refuse de les laisser faire.

Si mon cousin quasiment orphelin lance toujours des vannes à propos de la guerre,
- oui, la guerre, car quel autre mot employer ? -
Je pense qu'il est de mon devoir de l'aider dans sa quête.
Ce n'est pas l'avis de Mère qui n'en peut plus de mes remarques humoristiques,
Qui se tend à la moindre allusion tabou que je fais,
Mais je ne changerai pas, parce que ça me fait rire et que ça remonte le moral de mon cousin.
Le garçon en parle, justement. Mais il ne le sait pas.
Il dit qu'il a été horrifié de l'incident, des incidents plutôt.
Je l'ai été moi aussi. Les photos étaient impossibles à regarder.
Apprendre la mort de ma Tante dans la Gazette n'a pas été une partie de plaisir.
Mais qu'aurait-ce été si ça avait été ma mère ?

- Ouais, et pas qu'un peu .. je marmonne. Ma tante faisait partie des victimes.

Je tente de dire ça d'un ton détaché mais le silence qui suit prouve qu'il me faut un peu de temps pour me reprendre, que c'est un sujet fragile et que je suis blessée. Je n'aime pas ça, l'idée qu'il puisse lire en moi comme dans un livre ouvert.

- Ses enfants, enfin je veux dire, mes cousins .. Ils vivent chez moi maintenant. Ça a achevé leur père. Tu peux donc t'imaginer ce que j'en pense.

Je n'ai même pas pu rentrer les voir à Pâques, l'école l'interdisait.
Je tente de correspondre avec eux par hibou.
Mais Romi n'aime pas écrire, et Téah fait tout pour me faire croire qu'elle va bien.
Elle est grande, elle est forte, je le sais. Mais elle a besoin d'une famille comme toute jeune fille.
Ce que je voudrais vraiment, ce serait leur promettre que nous ne les abandonnerons pas.
Qu'ils font partie de notre famille au sens restreint même si ça ne remplacera jamais rien.
Mais ce n'est pas possible. Voilà pourquoi je suis impatiente d'être fin du mois.

- Cependant, les Sorciers ne sont pas mieux si tu veux mon avis. Cette vieille harpie d'Ursula Parkinson ne me dit rien qui vaille. Venez donc à Godric's Hollow, dans la citadelle, nous vous accueillerons à bras ouverts et vous donnerons pleins de bonnes choses à manger. Tu parles, je te parie dix Gallions que d'ici deux mois, elle fera des contrôles d'identité pour savoir qui est né-moldu. Tu parles d'une communauté .. je soupire.

Qui n'a plus d'espoir n'aura plus de regret.
Quand il est sans remède un chagrin est fini.