Inscription
Connexion
29 nov. 2019, 15:29
Le wagon des préfets
Amaryllis pénétra dans le train, sans même un regard vers ses parents. Un soupir de soulagement s’échappa de sa bouche. Les vacances étaient enfin terminées. Celles-ci n’avaient pas été de tout repos, mais cela, la fillette l’avait prédit. Non pas par un quelconque don de voyance, mais par une simple connaissance de sa famille et des moments en leur présence. La situation était tendue dans sa famille depuis les récents événements. Sa sœur Cracmol, déjà mal perçues par ses « proches » - si elle pouvait les appeler ainsi – était dans un sacré pétrin désormais. Ayant pour interdiction de sortir de leur maison familiale de Stratford-upon-Avon, Autumn était bien plus renfermée qu’auparavant. Amaryllis n’avait plus personne avec qui rester désormais. Elle devait supporter les foudres de sa grand-mère, bien plus féroce à mesure que les jours passés. Même lorsqu’elle reçut sa lettre et son insigne de préfète. Pour être surprise, ça elle l’était. Elle ne comprenait pas les raisons de ce choix, mais elle l’accepta. Elle avait eu sa victoire. Elle possédait une chose que son grand frère n’avait jamais eue, et n’aura jamais. Malheureusement, sa fierté disparue vite lorsqu’elle l’annonça à sa famille qui resta de marbre. Seul son père félicita légèrement sa fille.

Amaryllis s’avança dans le train à la recherche du wagon des préfets. Elle était curieuse de rencontrer les différents préfets. Néanmoins, une boule de stress restait présente au creux de son estomac. Elle n’était pas devenue plus sociable depuis son arrivée à Poudlard, mais elle gardait espoir. Après tout, elle avait fait quelques bonnes rencontres en 2 ans. Sa troisième année lui réserva peut-être des surprises.

Une fois arrivée dans le wagon de tête, la blondinette remarqua deux personnes qu’elle avait déjà croisées. Toujours crispée, elle se rapprocha d’eux et prit la parole.


« Bonjour. »


Sa voix fut légèrement cassée. Rien d'étonnant, elle n’avait pas parlé depuis qu’elle avait quitté sa maison. Pas même pour saluer ses parents.

Je suis d'accord avec la signature d'Oxy.
Amaryllis Lidwine, Deuxième Année
Troisième Année RP
19 sept. 2020, 20:15
Le wagon des préfets
Amelia avait dit au revoir à sa famille. Les adieux avaient été un peu difficiles, comme chaque année, mais maintenant qu'elle était dans le train, elle réalisait à quel point Poudlard lui avait manqué. Elle ne s'était pas servi de sa baguette depuis si longtemps ! La jeune fille avait véritablement hâte de retrouver l'ambiance du château et de reprendre les études. Elle avait choisi la filière sports et soins et était très impatiente de commencer ses cours. Que de nouvelles choses allait-elle pouvoir apprendre cette année ! Comble du bonheur, Amelia avait reçu un hibou lui indiquant qu'elle était nommée préfète. Elle se rappelait encore de cette matinée ou le courrier était arrivé, c'était pendant qu'elle prenait son petit déjeuner. Elle avait été incapable de manger par la suite tellement l'excitation était grande.

Elle n'arrivait pas à croire qu'on l'aie choisi, Amelia Winder, pour être préfète de Serdaigle. Elle espérait remplir du mieux ses fonctions car elle avait conscience que c'était une grande responsabilité qu'on lui donnait.

Amelia prit une grande inspiration et se dirigea vers le wagon des préfets. Elle avait déjà mis sa robe de sorcière, elle trouvait cet habit plus approprié que son jean moldu.

- Bonjour !

Elle essaya de masquer le plus possible son zozotement, elle n'avait pas envie de se faire remarquer le premier jour, et attendit qu'on lui réponde. La jeune fille vit dans le compartiment certaines personnes avec qui elle avait discuté et d'autres qu'elle ne connaissait pas du tout.

Premier post réservé à @Lili Cooper <3
Libre aux autres préfets in rp ensuite !
20 sept. 2020, 01:04
Le wagon des préfets
Pour la troisième année consécutive, tu te prépares à monter à bord du Poudlard Express afin de rejoindre ton école pour une nouvelle année. Seulement, cette année, c'est assez spécial puisque tu sais d'emblée que tu devras voyager dans le wagon des préfets : même si tu as reçu la lettre de Miss Taylor quelques jours en arrière déjà, tu n'arrives toujours pas à croire qu'elle ait pensé à toi pour devenir la nouvelle préfète de Serpentard. En lisant la lettre, tu as réagi de la même façon que lorsque ton ancienne capitaine de cheerleading t'as choisie comme nouvelle capitaine : d'abord l'incompréhension et le doute, puis l'envie de te laisser une chance et de montrer que tu peux être à la hauteur de ce nouveau poste. Ta famille t'a aussi rassurée en te disant que tu en es parfaitement capable et, en entendant cela, tu n'as qu'une envie, celle de tout faire pour ne pas les décevoir.

En arrivant sur le quai, tu dis au revoir à ta famille et tu montes assez rapidement dans le train, aux côtés de Dylan. Cette année, ton frère entame sa dernière année de cours à Poudlard, c'est donc la dernière rentrée que tu fais à ses côtés. Cela te chagrine un peu de ne pas pouvoir faire ce trajet avec lui mais tu sais que c'est le mieux à faire puisque les préfets-en-chef vous donneront certaines explications, être dans un autre compartiment n'est pas une option. Et puis, tu sais que Dylan ne voyagera pas seul, c'est le principal.

Dès qu'il voit un compartiment vide, tu lui dis au revoir et tu rejoins le wagon des préfets, un peu intimidée et stressée : à vrai dire, c'est un wagon que tu n'aurais jamais pensé approcher et tu t'attendais encore moins à y passer le trajet. Quand tu y entres, tu aperçois les préfets-en-chef et tu les salues. Ceux-ci t'expliquent assez rapidement que ton binôme ne sera pas présent dans le train et qu'il s'agit d'Aliosus Nerrah. En posant tes affaires, tu réfléchis à ce qu'ils viennent tout juste de te dire : cela signifie qu'Alaska a quitté ses fonctions l'an passé et que vous serez deux nouveaux préfets à Serpentard cette année. Tu connais surtout ton binôme de vue mais tu espères pouvoir apprendre à le connaitre un peu plus grâce à votre responsabilité. Tu dois avouer que tu trouves dommage de ne pas pouvoir commencer à discuter avec lui pendant ce voyage.

Pendant un petit moment, tu restes seule avec les préfets-en-chef, en partie parce que tu étais peut-être un peut trop en avance, mais une autre élève finit par arriver : une élève de ta promotion. Tu ne mets donc que très peu de temps à la reconnaitre : Amelia, élève à Serdaigle. Tu remercies ta mémoire pour t'être souvenue de son prénom. Tu replace ton insigne et tu la salues comme il se doit.

- Salut Amelia ! Comment tu vas ? Toi aussi tu as été nommée préfète, alors ? dis-tu en lui souriant et en l'invitant à s'asseoir à tes côtés.

Sixième année RP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.
22 sept. 2020, 08:10
Le wagon des préfets
Une jeune fille qui parlait jusqu'alors avec les préfets en chef répondit à Amelia. Elle en était soulagée, quelle honte ça aurait été de n'entendre que du silence en guise de réponse !
La jeune Winder connaissait Lili, elles avaient passé deux années de cours ensemble et même si les filles ne s'étaient jamais parlées face à face, elle éprouvait une sympathie pour la nouvelle préfète de Serpentard. À vrai dire personne n'aurait pu lui reprocher quoi que ce soit ! Amelia avait remarqué que Lili se montrait toujours irréprochable, avec les autres élèves ou en cours. Elle comprenait parfaitement le choix de Miss Taylor de l'avoir fait préfète et à vrai dire elle l'approuvait totalement.

- Salut Lili. Ça va et toi ? Oui j'ai été nommée préfète, je n'en reviens toujours pas !

Elle était plus à l'aise quand elle parlait maintenant et son zozottement jusqu'à lors maîtrisé revint dans sa dernière phrase. La troisième année n'y prêta pas attention, songeant qu'après tout ce temps Lili devait avoir remarqué ce problème de langage. Et puis ce n'était pas de son genre de se moquer, Amelia avait cru le comprendre.

Elle s'assit sur une des banquettes. Cela faisait longtemps qu'elle était restée debout et c'était bien agréable de s'assoir ! Il leur restait beaucoup du trajet en plus avant d'arriver à Poudlard. Amelia avait déjà hâte d'y être. Le banquet, la cérémonie de répartition... Tout ça était un conte de fées à chaque fois répété.
27 sept. 2020, 12:33
Le wagon des préfets
En entendant la réponse de la nouvelle préfète de Serdaigle, tu comprends que tu n'es pas la seule dans cet état puisque, toi aussi, tu as bien du mal à y croire. Miss Taylor doit vraiment te faire confiance pour te confier le rôle de préfète, en plus de celui de capitaine de l'équipe de cheerleading de ta maison. Du côté de la Serdaigle, même sans la connaitre parfaitement, tu es certaine qu'elle saura satisfaire les attentes de Miss Holloway.

- Ça va, même si je suis un peu.. stressée. Je n'y crois pas non plus ! Pourtant, il va bien falloir puisque nous devrons nous occuper des premières années juste après la répartition !

Rien qu'à cette pensée, tu comprends que ce n'est pas un rêve et que vous devrez assez rapidement vous montrer à la hauteur de cette nouvelle responsabilité.

Tu vois une légère différence entre les deux fois où Amelia a pris la parole puisque son zozotement était moins effacé lorsqu'elle t'a répondu. A vrai dire, tu as déjà pu l'entendre quand elle répondait aux questions des professeurs en classe, c'est donc pour cette raison que tu n'es pas étonnée et que tu ne relèves pas.

Bien que tu ne sois pas de nature curieuse, tu te demandes qui sera le binôme d'Amelia cette année : si tes souvenirs sont bons, Leonard n'est plus à Poudlard mais il se peut que Mike soit toujours préfet. Vu que tu n'as pas eu d'informations au sujet de ton binôme dans la lettre envoyée par Miss Taylor, tu doutes qu'Amelia puisse t'éclairer mais ça ne coûte rien de demander :

- Tu sais si Mike sera encore préfet cette année ?

Sixième année RP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.
04 oct. 2020, 21:13
Le wagon des préfets
Amelia est soulagée que Lili soit elle-aussi nommée préfète. Elles ont l'air de partager la même hâte et en même temps les mêmes inquiétudes. Les deux jeunes filles ne se connaissent pas très bien mais c'est certain qu'elles pourraient facilement se rapprocher : elles se ressemblent beaucoup et ont l'air de partager les mêmes valeurs.

La Serpentard lui rappelle qu'elles vont devoir guider les premières années dans le château. La jeune Winder sent l'appréhension, un peu dissipée par la conversation avec sa camarade, remonter en elle. Elle espère faire de son mieux ! Sans doute son ou sa collègue l'aidera à le faire, ce sera rassurant. Comme si Lili lisait dans ses pensées, elle lui pose une question sur son binôme. Amelia n'en sait rien, elle n'a pas eu l'occasion de demander à Miss Holloway et il n'y a aucun autre Serdaigle qu'elle dans ce wagon.

- Je n'en ai aucune idée malheureusement. Je ne connais pas particulièrement Mike alors je ne lui avais pas demandé.

Elle a croisé le rouquin à quelques reprises mais n'en avait pas gardé un souvenir impérissable, il y avait d'autres Serdaigle avec qui elle s'entendait mieux. La jeune fille se surprend à espérer que son binôme soit sa meilleure amie, Hazel. Elle sait que c'est impossible mais elle aimerait bien en tout cas ! Amelia sait de toute manière que son ou sa collègue sera quelqu'un de fiable, on ne l'aurait pas choisi sinon.
04 oct. 2020, 22:08
Le wagon des préfets
Quatrième rentrée à Poudlard, quatrième trajet en train - le deuxième en tant que préfète. Ennis s'est installée avec Clément qu'elle a retrouvé sur le quai. Ils avaient laissé leurs malles dans un espace entre deux wagons, ils savaient qu'ils seraient automatiquement transférés dans le wagon à bagages. Les deux adolescents ne s'étaient donc pas encombrés. Ils avaient discutés jusqu'au départ du train puis la jeune fille qui avait simplement épinglé son badge sur sa tenue de ville - une robe de coton beige à manches courtes et col carré s'arrêtant juste au dessus des genoux assortie d'une ceinture de tissu bordeau nouée, ainsi qu'une robe de sorcière de la même couleur que la ceinture - car elle voulait encore profiter quelques heures de sa tenue civile avant de passer son uniforme scolaire, quitta son meilleur ami pour rejoindre le wagon des préfets.

La circulation n'était pas simple et elle dû plusieurs fois demander une forme de retour au calme relatif dans les effusions des retrouvailles étaient intenses. Sur son trajet elle avait aussi chercher du regard son petit ami - ou un de ses comparses - sans réussir à le trouver. Il devait se trouver ailleurs dans le train et elle pourrait toujours profiter de son tour de ronde pour tenter de le retrouver même quelques minutes avant l'arrivée à Pré-au-Lard. Le wagon des préfets se trouvait maintenant devant elle, porte close. Au travers de la vitre l'irlandaise devinait que quelques-uns des ses collègues se trouvaient déjà là. En ouvrant la porte elle découvrit plusieurs personnes déjà présentes dont deux filles de Serdaigle et Serpentard - nouvellement nommées - qu'elle ne connaissait pas et qui étaient en pleine discussion. Les autres étaient plus avares de paroles:

- "
Bonjour." Fit la châtain de son accent marqué avec sa sobriété et sa distance habituelle à l'attention de tous.

7ème année RP - Préfète-en-Chef inRP de 09/47 au 05/01/48 - Préfète RP de 09/44 à 06/47 et de 01/48 à 03/49- Avatar par A. Davis
09 oct. 2020, 16:08
Le wagon des préfets
Ce sera donc la surprise pour Amelia mais tu ne doutes pas une seule seconde que Miss Holloway ait choisi quelqu'un qui sera à la hauteur de ses fonctions aux côtés d'Amelia. Tu hoches simplement la tête et tu te dis que l'élève en question ne devrait plus trop tarder à vous rejoindre.

- D'accord, comme moi alors. Enfin, maintenant je sais qui sera mon binôme vu que les préfets-en-chef m'ont prévenu qu'il ne fera pas le trajet avec nous. Tu vois qui est Aliosus Nerrah ? Il entre aussi en troisième année. En tout cas, tu devrais bientôt pouvoir savoir qui est ton binôme !

Tu allais relancer la discussion en demandant à la Serdaigle comment se sont passées ses vacances qu'une autre élève entre dans le wagon en vous saluant. Tu poses ton regard sur elle et tu ne mets que très peu de temps à la reconnaitre vu qu'elle était déjà préfète l'an passé. En plus de cela, elle fait aussi partie de l'équipe de Quidditch de sa maison, son nom ne t'est donc pas inconnu.

- Bonjour Ennis ! dis-tu en lui souriant légèrement. Je suis Lili.

Contrairement à toi, elle ne doit pas connaitre ton nom et c'est pour cette raison que tu préfères le mentionner au cas où. Après tout, vous allez faire le trajet tous ensemble, connaitre le prénom de chacun est un minimum, non ?

Sixième année RP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.
12 oct. 2020, 00:48
Le wagon des préfets
Ce matin-là, Maddie n'avait pas fait preuve du débordement d'énergie et de l'empressement habituel d'un premier septembre. Rien dans ses actes et paroles ne ressemblait à la jeune fille. D'ordinaire, son père lui aurait déjà répété au moins dix fois de se calmer. Il lui aurait dit d'arrêter de le presser à ce point, qu'ils avaient encore le temps. Cette fois-ci, il n'eut rien à dire à sa fille et cela l'inquiétait. Il connaissait bien sûr la raison de ce changement de comportement mais craignait qu'il perdure. Lui qui avait dit plusieurs fois à sa fille qu'il fallait qu'elle apprenne à se contenir, regrettait amèrement ses paroles. Sa petite tornade lui manquait.

La future quatrième année avait bouclé ses affaires dans le calme et s'était installée en voiture à l'heure pile du départ. Elle ne savait pas si elle était contente ou non de retourner à Poudlard. Elle l'était très certainement mais ce n'était pas comme les autres années. Il y avait des choses qu'elle redoutait : revoir Jeffrey, qu'il se passe encore des catastrophes au château, ... et puis, elle avait son projet personnel en tête. Elle ne savait pas si Poudlard allait être un frein ou au contraire une aide pour elle dans ce domaine. Il y avait tout de même une chose qui lui donnait envie, une chose qui lui avait mis du baume au cœur à la fin de l'été et avait reboosté sa confiance en elle. On lui avait proposé de devenir préfète au côté de son amie Herminie. Elle s'était dit que sortir les rames et ne pas se laisser aller malgré les épreuves avaient été bénéfique et pour ses études et pour son implication dans les diverses activités du château. Cela avait sans doute été remarqué. Cependant, l'épreuve qu'elle avait subit cet été l'avait faite replonger.

Elle sortit de voiture une fois arrivée à King's Cross tout en tâchant de lister les choses qui l'encourageaient à retourner à l'école : ses postes de préfète et de capitaine des Hel's Angels, le club de bavboules, les études et ses copines. Puis, elle récupéra la cage de Noimine pendant que son père s'occupait de ses bagages. Lauren, sa maman, était pour sa part, restée à la maison. Elle avait peu quitté le lieu de tout l'été. Elle avait encore des papiers à faire et un rendez-vous mais cela était plutôt une excuse. Elle ne se sentait surtout pas capable d'affronter la foule. Les aurevoirs avec sa fille s'étaient donc fait au domicile familiale. Maddie n'aimait pas voir sa maman dans cet état et cela avait renforcé son appréhension à retourner à Poudlard.

"Allez ma chérie, ça va te faire du bien de retrouver tes copines !" Dit Paul avec un sourire tout en passant un bras autour de l'épaule de son enfant. Maddie ne répondit que par un sourire forcé. Elle ne savait pas s'il avait raison. Elle l'espérait cependant. Une fois arrivé au moment de la séparation, Maddie tomba dans les bras de son père : "J'ai pas envie d'y aller. Je veux rester avec maman." elle ne put empêcher ses larmes de couler. Paul essaya de lui faire entendre raison et lui promit de prendre soin de Lauren mais Maddie avait son caractère et ne laissa pas d'autre choix à Paul que de se montrer plus ferme.

"Arrête Maddie, tu y vas un point c'est tout !" Cependant, il se radoucit immédiatement et expliqua à sa fille la marche à suivre : "Il faut que tu ailles de l'avant et que tu te changes les idées. Ta mère aussi d'ailleurs. C'est difficile en ce moment mais vous allez y arriver ! Vous êtes mes championnes. Et puis, si ta mère sait que tu t'amuses, ça l'aidera sûrement beaucoup. Alors, essuie-moi ces larmes et retrouve ton beau sourire ma puce. Et puis hey, une préfète, ça ne pleure pas hein" dit-il touchant affectueusement le bout du nez de sa fille. Il la serra fort dans ses bras puis la regarda partir.

Maddie était déchirée intérieurement mais elle obéit. Elle avançait en direction du train tout en essuyant discrètement ses larmes. Il fallait qu'elle se redonne une certaine contenance d'autant plus qu'elle allait devoir se rendre immédiatement dans le wagon des préfets. Ces problèmes étaient dans le cas présent peut-être une bonne chose car il la rendait totalement imperméable au stress. Même l'idée d'être enfermée dans la même cabine qu'Ennis durant tout le trajet était le cadet de ses soucis. La jeune fille monta à bord du Poudlard Express et progressa non sans mal parmi la foule. Elle savait qu'il allait désormais falloir se faire violence et laisser de côté tout ce qui la tracassait pour assurer la journée. Elle était prête. Son but atteint, elle adressa un regard et un léger sourire à chacun avant de les saluer sans la moindre timidité :

"Bonjour, vous êtes prêts pour une nouvelle année ? Au fait, pour ceux qui ne me connaisse pas, je m'appelle Maddie. Je suis la nouvelle préfète de Poufsouffle."

Nul n'aurait pu imaginer qu'elle était en larmes quelques minutes plus tôt.

Désolée pour le pavé, je ferai plus court la prochaine fois.

En absence partielle jusqu'au 28 avril
~7ème année RP~
Préfète-en-Chef - Remplaçante des Hel's Angels - Membre du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6
12 oct. 2020, 15:25
Le wagon des préfets
Cela lui faisait toujours très étrange d'être reconnue par d'autres élèves. Pourtant les préfets et joueurs de Quidditch étaient généralement les personnes que tout le monde était capable de reconnaître et nommer... en cumulant les deux elle savait que c'était normal. Mais rien n'y faisait elle trouvait toujours cet état de fait déstabilisant.

- "
Enchantée Lili." Elle se permit de se tourner vers la Serdaigle qui discutait avec la Serpentard afin de la questionner sur son identité:

- "
Je suis désolée je ne crois pas te connaître." S'excusa l'irlandaise de son accent prononcé avant qu'une nouvelle personne ne fasse son entrée. Une entrée énergique digne de la jeune femme leader du club de supporters de l'équipe des jaunes et noirs. Ennis la salua d'un signe de tête. C'était donc elle qui remplacerait Ena. Il y avait un malaise entre les deux adolescente. Il avait même un prénom le bougre. Et de ce fait la Gryffondor ne savait pas comment se comporter avec la représentante de la maison d'Helga. Elles n'y avaient jamais eu de problème entre les deux jeunes filles, pourquoi une histoire de garçon viendrait entâcher leurs rapports cordiaux? Ennis nen savait rien alors elle décida de faire comme ci rien n'était pour le moment:

- "
Bonjour Maddie, aussi prête que possible. Et toi? Tu sembles regorger d'énergie pour affronter Poudlard." Affronter oui. Vu ce qu'il s'y passait...

7ème année RP - Préfète-en-Chef inRP de 09/47 au 05/01/48 - Préfète RP de 09/44 à 06/47 et de 01/48 à 03/49- Avatar par A. Davis