Inscription
Connexion

27 sept. 2020, 00:20
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Reducio
1er post réservé à @Violet Romans
CONDITION | Voulant des Plumes sérieuses, Violet et moi avons décidé d'accepter celles de 3e année minimum. Ou des 2e années très motivées! ;) Merci!

Image

________________________________________________________

« Le renouveau a toujours été d'abord un retour aux sources »
Romain Gary

________________________________________________________


Image

Partie III — Aujourd'hui
Poudlard Express, 1er septembre 2045
14 ans, 4e année

La fin de sa troisième année avait été intense. Kaela espérait que cela ne se reproduirait plus. Que plus personne ne mourrait à Poudlard. Que les enseignants ne seraient plus en danger. Malheureusement, demander une année calme à l'école des sorciers était l'équivalent de demander à quelqu'un de décrocher la Lune : impossible. Depuis sa fondation l'établissement avait été secoué par de multiples événements plus tragique les uns que les autres. Rien ne garantissait aux élèves — et aux enseignants! — que l'année scolaire 2045-2046 serait moins éprouvante, donc. Néanmoins, la rouquine quittait ses parents avec joie. Retourner au Château était pour elle exceptionnel.

En effet, durant l'été — surtout au début —, sa mère avait beaucoup hésité. D'un côté, Heidi savait que le mieux était que ses enfants retournent à Poudlad, mais les laisser partir après tous ces événements lui faisait peur. Très peur. Jamais elle ne s'était inquiétée de la sorte pour Kaela et Théo au point où même Louis trouvait cela spécial. Bien sûr, il savait un peu ce qui s’était passé, mais il ne saisissait évidemment pas tous les enjeux aussi bien que sa femme. C’était normal, étant un moldu. Et même qu’un moldu, en temps normal, n'était pas sensé en savoir autant que cela sur le monde magique. Le titre de mari d’une sorcière lui conférait quelques avantages, sans doute.

La quatrième année salua ses parents de manière précipitée, le sourire jusqu’aux oreilles, excitée de se trouver de nouveau à Poudlard, son lieu de vie depuis déjà trois ans. Trois longues années. Même si elle n'avait pas encore son uniforme sur le dos — la jeune fille attendait généralement plus tard durant le trajet avant de le mettre —, elle se sentait déjà dans cette ambiance si particulière. Elle entra finalement dans le train avec son frère mais le quitta rapidement, contrairement au voyage qu'elle avait fait trois ans plus tôt, afin de partir à la recherche de Violet. Bien qu’elles se soient vues durant l’été, la jeune fille avait bien hâte de revoir son amie. Justement, dans leur dernière correspondance, elles s’étaient promis d’être ensemble dans le Poudlard Express dès la première seconde du départ. Kaela chercha donc du mieux qu’elle put et le plus rapidement possible, afin de voir si la Serpentard y était déjà. Heureusement, Kaela connaissait bien le train dans lequel elle avait passé tant d'heures. La rouquine trouva finalement son aînée assise toute seule dans un wagon au fond du train. Dès qu’elle arriva, sans dire un mot, Kaela lui donna un câlin, mit sa valise en haut des sièges et garda avec elle son sac dans lequel il y avait le nécessaire pour un long trajet en train. Ce fut qu’après s'être assise qu’elle parla à son amie.

Violeeeeeettttt! Ça fait longtemps qu'on s'est vues! Je suis trop contente d'être avec toi! C'est plutôt long comme voyage, mais quand on est avec quelqu'un, ça passe beaucoup plus vite! Alors, comment tu vas?

Kaela était énergique, de bonne humeur. Peut-être trop même. Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. La jeune fille était très contente de retrouver son amie. C’était rare qu’elle était aussi démonstrative, mais avec Violet, c’était différent. Très différent même. La cinquième année était un rayon de soleil dans sa journée et lui faisait oublier ses préoccupations lorsqu'elles étaient ensemble. Comme elles étaient dans la même Maison, cela leur permettait de se voir plus régulièrement, au plus grand bonheur de la rouquine. Et elle espérait que ce soit réciproque. Fin, elle sentait que ça l'était et cela la soulageait beaucoup. Des amis proches, Kaela pouvait probablement les compter sur les doigts d'une main, mais elle les aimait tous autant les uns que les autres. Ils lui apportaient tous quelque chose de différent. Ils l'aidaient tous différemment. Et la jeune fille espérait qu'elle était là pour eux autant qu'ils l'étaient pour elle. Sa plus grande crainte était de ne pas faire assez pour les gens qu'elle aimait, pour les gens qui lui rendaient la pareille.
Dernière modification par Kaela Maes le 5 oct. 2020, 03:28, modifié 2 fois.

Je me souviens
Kaela Maes

1 oct. 2020, 00:26
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Une nouvelle année débutait et Violet espérait qu'elle lui apporterait plus de raisons de se réjouir que l'année précédente. Ponctuée d'événements tous plus désastreux les uns que les autres, cette dernière avait été assez anxiogène. La guerre sorciers-moldus, le quotidien de sa famille, le climat au château, la destruction de Zhuangyàn... en y repensant, la rouquine en avait des frissons. Ses vacances en Amérique et son séjour chez Kaela lui avaient permis de souffler un peu, mais ce matin-là, dans le brouhahah et la fumée caractéristique du quai 9 3/4 un jour de rentrée, le sentiment d'insécurité qui l'avait envahi à la mort de Daï Hong Dao revint la hanter. Qui savait quelle école serait la prochaine cible des Sept Lignées ? Poudlard saurait-il se défendre en cas d'attaque, comme par le passé ? Autant de questions sans réponses.

*Quand faut y'aller, faut y'aller...*

Rassemblant ses forces, elle se tourna vers sa jumelle, l'étreignit longuement, salua nerveusement son père et, après avoir hissé ses baggages sur le marchepied, s'engouffra dans le train en quête de Kaela. Les deux jeunes filles s'étaient beaucoup écrits durant l'été et s'étaient promis, dans leurs derniers échanges, de voyager ensemble. Elle ne l'avait pas vue sur le quai, peut-être s'était-elle déjà installée ? Scrutant les wagons un par un, elle arriva au bout du train. Aucun signe de son amie !

*Il est encore tôt* songea-t-elle. Et, avisant le dernier compartiment : *Je vais l'attendre ici*.

Elle poussa la porte, y traîna ses bagages, sortit sa baguette de la poche de son sac et la pointa sur sa valise.

- Wingardium Leviosa ! s'exclama-t-elle.

Un flot de magie lui traversa le corps, la chatouillant agréablement. Ah, qu'est-ce que ça lui avait manqué ! Sans plus se faire prier, le bagage s'envola et partit se caler au dessus des sièges. Le visage de Violet s'illumina.

*Parfait*.

Attrapant le panier de son chat, elle le posa au pied d'un des sièges côté fenêtre, fit de même avec son sac et s'assit.


- Courage Sothéa, dès que le train démarre, je te fais sortir.

Elle lui murmurait d'autres mots rassurants lorsqu'une tête rousse fit coulisser la porte du compartiment.

- Kaeee !

La métisse bondit sur ses pieds. Aussitôt entrée, son amie se jeta dans ses bras. Violet la serra bien fort. Que c'était bon de la revoir ! Elle aussi lui avait manquée. Elle la regarda coincer sa valise dans un des filets à la manière moldue. Quant sa cadette eut terminée, elle s'assirent toutes les deux, puis Kaela s'écria :

—Violeeeeeettttt! Ça fait longtemps qu'on s'est vues! Je suis trop contente d'être avec toi! C'est plutôt long comme voyage, mais quand on est avec quelqu'un, ça passe beaucoup plus vite! Alors, comment tu vas?

Violet lui sourit ; sa bonne humeur était contagieuse.

- Moi aussi j'suis contente ! lui répondit-elle. Un peu anxieuse aussi, je dois l'avouer, avec tout c'qui est arrivé l'année dernière... mais à tes côtés ça va déjà mieux. Quoi de neuf depuis l'autre fois ?

Voilà @Kaela Maes, j'espère que ça te convient ;) @Magdaleen Roseberg, tu peux poster ^^ Il nous reste une place, donc si vous correspondez aux conditions, n'hésitez pas à nous hibouter !

6e année RP. Prononcez VAÏOLETTE. Code couleur : green. Présence partielle

1 oct. 2020, 18:43
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Pour chaque fin, il y a toujours un nouveau départ

Cette phrase prenait tous son sens pour Magdaleen. C’était la fin de son séjour « à la maison » , et son départ, ou plutôt son retour, à Poudlard. Elle avait eu l’impression que ces vacances avaient été une parenthèse, vite close. Et qu’elle retournait chez elle. Pourtant, elle n’avait pas vécut que du bon, la bas. Mais c’était devenu chez elle.

Sa mère l’accompagnait sur le quai du Poudlard Express. Elle avait déjà dit au revoir à son père et sa sœur, restés à la maison. Elle ne le savait pas, mais c’était la dernière fois qu’elle les voyait. Mais tout cela, la Serdaigle l'ignorait . En ce moment, elle était semblabe à toute autre deuxième année, montant la marche pour prendre le train qui la ramènerait à l'école. Sa mère l'aida à monter sa valise dans le train. Un valise plutot lourde, mais elle comptait bien se servir du sortilège de Léviation pour la déplacer. dans l'étraoit coulaoir, edaline Roseberg dit au revoir à sa fille :

- Au revoir Magda. Tu nous écrits d'accord ? On veut tout savoir

Elle rit d'un petit rire étranglé.

- Ah, et si tu retrouve Léna, donne lui ça

Elle tendit à sa fille un sachet de petits biscuits.

- Et ... bi faiceallach1 Et amuse toi bien ! Tu rentre pour Noël , ce n'est pas si loin.

cela faisait longtemps que le mot prudence n'était pas entré dans la conversation. Il reprenait ses droits.
- Seadh mama 2! Je .... je pourrais avoir une plante à la Toussaint ?

En voyant l'air à la fois étonné et chagriné de sa mère, elle reprit :

- Pas grave. J'ai rien dit. Je vous écrit toutes les semaines ! Et vous me tenez au courant pour Lucy et les chats !

Elle savait bien que sa famille n'avait plus beaucoup d'argent. mais elle avait cru que pour une plante, c'était moins cher. Apparemment non. Ou encore trop cher pour sa famille. Elle soupira. Bon, ce n'était pas la fin du monde, elle se débrouillerai, c'est juste que .... non, pas juste que. C'était comme cela, elle n'avait pas à se plaindre. Point final

Chì mi thu a dh 'aithghearr 3 ! Je t'aime !


- A bientot, Maman ! je t'aime aussi !

Sa mère, resté sur le quai, se perdit dans la foulé après un dernier geste. Magdaleen se confronta à une dure réalitée. elle n'avait plus aucun vrai ami à Poudlard. Et personne pour faire le voyage. Donc ..... elle devrait aller vers les autres. Courage, cela ne la tuerait pas. Et rencontrer de nouvelles personnes sera sûrement enrichissant.

Se concentrant, elle leva sa baguette :

- Wingardium Leviosa !

La malle s'éleva aussi tôt. Elle sourit intérieurement. la magie lui avait tant manqué ! Et sa baguette aussi était heureuse, elle en était sûre. Génial, cela marchait !

Sa baguette toujours levée, elle marchait dans le couloir. Le train n’était pas encore parti, mais Presque tout les compartiments étaient plein. Flute. Mais elle trouverait. Finalement, elle trouva un compartiment qui n'était pas plein. mais il y avait déjà deux personnes dedans, en pleine joyeuses retrouvaille. magdaleen était un peu génée d'interrompre cette scène. A travers la vitre, elle entendit :

Quoi de neuf depuis l'autre fois ?

Ce qui confirmait ce qu'elle pensait. C'était une vielle et bonne amitié. Mais enfin, rien ne coutait d'essayer et les deux filles paraissaient amicale. Elle tente donc. Elle ouvrit la porte, et, avec un sourire, elle prononça :

- Bonjour ! Puis je m'asseoir ici ? Les compartiment sont pleins

Bon, il fallait atténuer ses paroles

- Enfin, je ne veux pas vous déranger. Si vous le voulez, je chercherai un autre endroit ou me poser.

Sa malle s'était posée depuis un moment déjà. Elle aussi ne voulait pas repartir. Fatiguée. Reprendre la magie, c'est comme le sport, il faut un temps d'adaptation. Ou alors elle était nulle. non, il y avait un temps d'adaptation, forcément.


_________________________________________________________________________

La famille Roseberg parle le gaélique écossais. le dialogue entre Magdaleen et sa mère mélange le gaélique et l'anglais. Voici les traductions :
1 Sois prudente
2 Oui, maman
3 A bientot


@Kaela Maes et @Violet Romans , j'espère que mon pas vous conviens ;)

Je suis peu présente ces temps ci

4 oct. 2020, 11:38
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Noah ne s’était pas attendu à passer des vacances scolaires comme il venait de le faire. Encore quelques mois plutôt, il pensait ne pas revoir sa famille avant plusieurs mois, voire même quelques années. Mais tout avait basculé il y avait de cela quatre mois quand il s’était décidé à ouvrir une lettre envoyée par sa mère. Dans celle-ci, il apprenait que sa mère et sa petite soeur Octavia revenaient vivre à Londres et qu’ils pourraient ainsi passer les vacances tous les trois.

Le jeune garçon avait alors retrouvé sa mère et sa soeur avec qui il avait pu partager de très bons moments et le Serpentard n’était plus le même que lors de sa troisième année. Le garçon renfermé et agressif envers ses camarades avait laissé place à un adolescent rieur, joueur et ouvert. Il ne passait plus des heures seuls à ruminer sur son lit ou dans les lieux isolés, il avait reprit totalement goût à la vie. Ces vacances l’avaient radicalement transformé. Cependant, elles étaient terminées et il fallait retourner à l’école de magie pour une quatrième année. Ce serait une nouvelle année bien différente des précédentes par plusieurs égards.

En effet, le premier changement notable était que cette année, il ne serait pas le seul Hilton dans le château. Sa petite sœur, désormais âgée de onze ans, allait enfin pousser les portes du château à son tour. Le second changement était que contrairement à ses deux premières années, il n’avait plus beaucoup d’amis dans le château. Bien qu’il l’ait ardemment désiré l’année précédente, il commençait à redouter le retour dans le château. Il était évident qu’il n’allait pas être accueilli comme l’ami idéal. Et pire encore, il ne savait pas du tout comment il pouvait réparer ses erreurs. Il n’avait pas osé en parler à sa mère de peur qu’elle se sente plus coupable qu’elle l’était actuellement, il devrait trouver la solution seul. Cela n’allait pas être un gros changement en revanche.

Malgré tout, comme à son habitude, Noah ne montra rien à ses proches, ni à sa mère, ni à sa petite soeur qui avait très clairement remarqué le comportement étrange de son frère depuis la veille. Sur le quai, Noah essaya de garder cette façade joyeuse pour ne pas inquiéter sa mère, il lui fit un câlin et monta dans le train en compagnie de sa petite soeur. Cette-dernière ne mit pas de temps à rejoindre leur cousin qui lui avait promis une place dans son wagon. Ils étaient nés la même année et faisaient tout les deux leur entrée à Poudlard. Noah laissa les deux cousins ensembles et essaya de trouver un compartiment vide. Malheureusement, les Hilton avaient un petit peu tardé et il n’en restait pas un seul.

Arrivé dans le fond du train, Noah remarqua qu’une jeune fille demandait la permission de s’asseoir dans un compartiment qui était quasiment vide. Avant même de regarder qui y était installé, le Serpentard s’empressa de demander.

« Est-ce qu’il reste une petite place pour moi aussi, je serai discret pendant ... »

Noah ne termina pas sa phrase, il aurait peut-être du regarder qui était déjà installé dans le compartiment. Il reconnut très vite une jeune fille avec qui il n’avait pas été tendre l’an passé. Kaela, une Serpentard de quatrième année, comme lui. Elle était loin d’être une mauvaise personne mais alors qu’elle lui avait parlé pour la première fois l’an dernier, il s’était montré nonchalant et désagréable. Il avait fini par s’excuser mais n’avait pas supporter l’ambiance de la foule dans les tribunes et étaient parti sans prévenir. Depuis, les deux adolescents ne s’étaient pas parlés et Noah ne s’était pas excuser. Il se sentit gêné et n’osait plus bouger.

5ème année Rp— Promo 2042 - 2049
BBcode : #00734F

4 oct. 2020, 17:10
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Kaela était très contente de retrouver son amie et cela semblait réciproque. Cependant, la rouquine n'eut même pas le temps de répondre à Violet qu'une autre élève entra dans le wagon. Elle leur demanda si elle pouvait s'asseoir avec elles. La Serpentard accepta tout de suite, sans demander l'avis de son aînée. La connaissant, elle savait qu'elle aurait accepté. Néanmoins, Kaela s'excusa d'un regard et répondit à la précédente question de son amie.

Oh beaucoup trop de choses je crois! s'exclama-t-elle avant d'ajouter discrètement : on s'en reparlera que toutes les deux, mais ça va bien, t'inquiète! Elle s'adressa ensuite à la nouvelle arrivante. Salut! On s'est déjà croisées dans le château? Tu es en quelle année?

Par contre, elle n'eut même pas le temps de répondre que quelqu'un d'autre fit son arrivée dans le cadre de porte. Kaela le reconnut tout de suite et n'en revenait qu'il ait eu l'idée de se présenter là. Mais à voir sa réaction, il n'avait pas prévu cela lui non plus. Cela faisait longtemps qu'ils s'étaient parlés. En fait, depuis l'avènement du match de Quidditch, Kaela n'avait pas cherché à entrer en contact avec lui. Même s'ils étaient dans la même année et tous les deux à Serpentard, il était possible de l'éviter. Le Destin finit par les réunir de nouveau. L'inévitable Destin...

La rouquine continua tout de même de le regarder d'un air éberlué sans se rendre compte que Violet et l'autre élève ne comprenaient sûrement pas ce qui se passait. Du moins, la quatrième année ne se souvenait pas d'avoir raconté cette anecdote à son amie. Plus les secondes passaient, moins Kaela en voulait à Noah. Même si la jeune fille était plutôt rancunière de nature, elle ne voulait pas commencer son année du mauvais pied. Elle se leva, s'avança vers lui et lui tendit la main.

Sans rancune?

Elle s'assit ensuite en espérant que son interlocuteur ferait de même. Ne sachant pas s'il fallait qu'elle raconte ce qui s'était passé ou non, par respect pour Noah, elle ne dit rien. Cependant, sa nature impulsive reprit rapidement le dessus et elle ne put s'empêcher d'expliquer l'événement rapidement.

Pour que vous compreniez : Noah et moi on est allé à un match de Quidditch ensemble l'année dernière. Enfin, je me suis assise à côté de lui dans les gradins pis il était pas très accueillant. On a finalement discuter un peu, mais il est parti sans donner de nouvelles. Depuis, ben, je le fuis un peu. Mais là, visiblement, le Destin nous a rattrapés.

La jeune file regretta tout de suite ses paroles. Elle espérait que Noah ne l'ait pas mal pris. Sinon, ils repartaient sur de très mauvaises bases. Au pire, s'il réagit mal, Kaela lui dirait qu'il le méritait bien après ce qu'il a fait. Cependant, elle espérait qu'ils ne se rendraient pas là.

Bon ok, faut dire que je n'étais peut-être pas non plus des plus sympathiques, je te l'accorde, ajouta-t-elle en s'adressant à Noah, comme pour se racheter pour ce qu'elle venait de dire.

Je me souviens
Kaela Maes

5 oct. 2020, 19:29
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
A peine Violet se fut-elle tue qu'une fillette brune qu'elle ne connaissait pas se présenta à la porte du compartiment. Elle souriait.

- Bonjour ! dit-elle. Puis je m'asseoir ici ? Les compartiments sont pleins.

Soucieuse de ne pas les déranger, elle ajouta que si elles le préféraient, elle se mettrait en quête d'un autre lieu pour passer le voyage.

La métisse ne voyait pas d'inconvénients à ce qu'elle les rejoigne. Aussi allait-elle lui répondre, mais Kaela fut plus rapide. Violet se contenta donc d'un signe de tête, un sourire accueillant aux lèvres. Après s'être excusée d'un regard pour sa vivacité, son amie revint à la question de départ, lui révélant qu'elle avait plein de choses à lui raconter, mais que cela devrait attendre qu'elles soient seules. Elle s'empressa de la rassurer :
mais ça va bien, t'inquiète ! Elle se tourna ensuite vers la brune, lui demandant si elles s'étaient déjà rencontrées et en quelle année elle entrait. L'autre n'eut pas le temps de répondre : la porte s'était rouverte sur un garçon que la métisse avait déjà croisée en salle commune sans jamais lui parler.

- Est-ce qu’il reste une petite place pour moi aussi, je serai discret pendant...
demanda-t-il, s'interrompant en plein milieu de sa phrase, comme figé sur place.

Violet haussa les sourcils. Qu'est-ce qui lui prenait ? Un rapide coup d'oeil en direction de Kaela lui fit comprendre que quelque chose avait dû se passer entre eux. Son amie le regardait, ahurie. Quelques secondes s'égrenèrent ainsi, en silence. Violet se sentait mal à l'aise. Devait-elle amorcer la conversation, briser la glace ? Les poings crispés sur ses pouces, elle observa Kaela se lever, s'avancer vers le garçon et lui tendre la main.


- Sans rancune ?

Ouf, elle prenait les responsabilités qui s'imposaient ! De nouveau assise, elle expliqua :

— Pour que vous compreniez : Noah et moi on est allé à un match de Quidditch ensemble l'année dernière. Enfin, je me suis assise à côté de lui dans les gradins pis il était pas très accueillant.

Les deux jeunes gens avaient fini par converser jusqu'à ce que Noah quitte brusquement le stade. Depuis ce jour, Kaela l'évitait, mais aujourd'hui, il semblait que le Destin ait voulu de nouveau les réunir.

Cette allusion au Destin rappela à Violet la discussion qu'elle et son amie avaient eue dans la Tour d'Astronomie, deux ans plus tôt, conversation philosophique qui avait fondée leur amitié. Kaela croyait au Destin, elle pensait donc sûrement que ce dernier, en menant jusqu'à elle ce garçon qu'elle ne voulait plus voir, lui demandait d'oublier sa rancune et de repartir de zéro. Résolue à bien faire les choses, elle avoua même ses torts, lui concédant qu'il n'était peut-être pas seul en cause. Sa réaction était, du point de vue de Violet, tout à son honneur. Ce Noah serait-il à même d'y répondre de manière appropriée ? Passerait-il lui aussi l'éponge, ou bien continuerait-il sur sa première lancée ? Légèrement anxieuse, mais bien plus curieuse, la métisse le regarda à la dérobée.

6e année RP. Prononcez VAÏOLETTE. Code couleur : green. Présence partielle

17 oct. 2020, 23:54
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
La malle était vraiment pas douée. Nulle en orientation Dans quel guêpier s’était elle fourée ? Très bonne question. Déjà, alors que la fille métisse avait accepter d’un sourire, et qu’elle lui avait adresser en retour un timide sourire reconnaissant, quelqu’un était venu juste après elle. Elle ne connaissais pas son nom, mais maintenant elle saurai reconnaître son pas. Ce qui pouvait être utile.

Il était étrange, lui. S’arrêter au milieu de sa phrase, comme frappé de stupeur. Visiblement, il connaissais une des filles. Et le premier coup d’oeil Suffisait à se dire que ce n’était pas forcément en bien. Puis tendit la main « Sans rancune ». Choisitle drapeau blanc. Sage initiative. D’accord, c’était au stade que cela ne c'était pas bien passé. Logique. Rien de bien ne se passe pendant les matchs. Jamais Elle ne comprendrait jamais l’engouement des gens pour ce sport. Enfin bon. La fille avait été gentille. Très gentille. Magdaleen n’aurait jamais fait cela. Elle a sa fierté. Reconnaître qu’on a tord ? Grave erreur. Pour elle. En essayant de combler le silence, elle dit en poussant sa valise pour allé s’asseoir près de la fenêtre :

- Je déblai le passage, tu peux t’asseoir comme cela.

La fenêtre était une place stratégique. Si l’ambiance était horrible, au moins pouvait elle regarder le paysage. Pas bête, la guêpe. Mal à l’aise, elle se demanda l'évolution de la situation.

Désolée pour ce post court, l’inspiration n’est pas au rendez vous :wise:
J’essayerai de détailler mon post si elle revient, mais ne changerait pas les actions, donc vous pouvez les prendront en compte

Je suis peu présente ces temps ci

19 oct. 2020, 11:00
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Il était désormais trop tard pour faire demi-tour, Noah n’avait pas le droit de laisser une nouvelle fois la jeune fille sans réponse. Certes, elle n’était pas seule et elle n’y accorderait peut-être pas trop d’importance mais le jeune garçon ne voulait pas passer une fois encore pour l’enfant mal élevé et ingrat. Il resta donc sur place, immobile en essayant de trouver comment il pouvait arranger les choses. C’est alors que la jeune fille en question se leva après une brève hésitation et se rapprocha de Noah. Ce-dernier s’attendait à se faire insulter, sermonner ou même se prendre une claque, mais rien de tout cela ne se passa.

La jeune fille s’arrêta devant lui et d’un geste rapide elle lui tendit la main en lui faisant comprendre qu’elle voulait passer au dessus de tout ça. Machinalement, sans vraiment comprendre ce qu’il se passait, le Serpentard s’empara de la mais de sa camarade et la serra. Il avait du mal à imaginer qu’une personne qu’il ne connaissait pas vraiment lui pardonne son comportement aussi facilement sans même demander d’explications. Elle retourna ensuite s’asseoir où elle siégeait quelques secondes plus tôt laissant le jeune garçon immobile dans l’encadrement de la porte.

Noah était définitivement perdu et ne savait pas quoi faire mais c’est alors que Kaela coupa court à ses réflexions en ouvrant de nouveau la bouche. Les deux autres filles ne comprenaient certainement pas de quoi elle parlait et elle leur expliqua alors la situation. Noah trouva que le tableau qu’elle dressait n’était pas aussi dramatique que le situation en elle même. Elle semblait vouloir apaiser les tensions en arrondissant un petit peu les angles mais cela rendit Noah encore plus mal, il avait vraiment dépasser les limites l’année dernière et il se doutait que tout le monde ne serait pas aussi gentil que Kaela. Cette-dernière alla même jusqu’à reconnaître qu’elle n’avait pas été très sympathique. Noah n’avait pas cette impression en y repensant, il ne voyait qu’une jeune fille qui cherchait à parler avec un garçon égoïste et malpoli.

Il cherchait comment lui répondre mais l’autre fille, un petit peu plus jeune, lui fit de la place pour qu’il puisse s’asseoir dans ce compartiment. Noah ne se voyait pas quitter le compartiment après ce qu’il venait de se passer et sentant le train bouger, il se décida à s’asseoir avant de tomber. Il s’empressa de prendre place sur la banquette et après avoir chercher ses mots il s’excusa:

« Non Kaela! Tu n’as rien à te reprocher c’est moi, j’étais vraiment nul et égoïste. Je suis désolé de t’avoir parler comme ça et d’avoir eu ce comportement. »

Il allait ajouter qu’il n’était pas dans son état normal mais ce n’était pas une excuse, il devait prendre ses responsabilités. Il ajouta alors:

« Je vais faire en sorte que ce match ne soit qu’un mauvais souvenir! »

5ème année Rp— Promo 2042 - 2049
BBcode : #00734F

25 oct. 2020, 18:45
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Kaela avait mis beaucoup d'eau dans son vin malgré le fait que Noah n'avait pas été correct avec elle. Et il le savait puisqu'il se confondit en excuses, tellement que Kaela sourit. Le Serpentard avait également affirmé qu'il s'arrangerait pour que le match ne soit qu'un mauvais souvenir.

Ça va Noah, je te dis, c'est oublié! Mais bon, parlons d'autre chose non? On se reparlera de ça à un autre moment donné quand on sera que tous les deux si tu veux — c'est cool, on est dans la même Maison —, mais profitons du trajet! Je crois que c'est la meilleure chose à faire.

Normalement, Kaela lui en aurait voulu. Elle lui aurait fait la vie dure. Mais sans savoir pourquoi, la jeune fille était très zen cette journée-là. Peut-être qu'elle avait changé. Peut-être que, comme elle était désormais en quatrième année, elle était plus mature. Seul le temps le dira, mais une chose était sûre : elle ne voulait pas s'en faire avec des choses aussi futiles. La scolarité à Poudlard était déjà assez éprouvante comme ça, nul besoin d'en rajouter.

Noah, Violet. Violet, Noah, dit-elle avant de poursuive en s'adressant aux trois. Violet et moi, on se connaît depuis longtemps, mais on est réellement amies depuis ma deuxième année ici. Ça fait donc deux ans! elle prit un pause et se tourna vers celle qui semblait être la plus jeune. Et toi, comment tu t'appelles?

En évoquant le début de sa deuxième année, Kaela sourit. Sa rencontre avec Violet avait probablement été l'une des plus belles qu'elle avait faites à Poudlard. Son amie était une très bonne personne à qui elle tenait beaucoup. Peut-être Noah ferait-il partie de ces belles rencontres, s'ils pouvaient avoir l'occasion de se parler et de développer un beau lien, malgré le début tumultueux de leur relation. Elle donnait une chance au Serpentard, mais elle espérait que ce dernier comprenne que c'était sa deuxième et sa dernière, qu'il ne pourrait pas se comporter encore une autre fois de la sorte. Comme les deux semblaient en meilleurs termes, Kaela était persuadée que leur relation ne ferait que s'améliorer.

Enfin, la jeune fille trouvait que commencer une discussion avec les présentations de tous et chacun était un bon début et que cela les amènerait peut-être à des endroits insoupçonnés. En tout cas, elle avait hâte de découvrir Noah et l'Autre pendant le trajet.

Je me souviens
Kaela Maes

27 oct. 2020, 16:13
Renouveau  V. R., M. R. et N. H. 
Alors que le silence s'installait de nouveau, la fillette brune décida de ne pas rester plantée plus longtemps près de la porte. Elle était sûrement aussi mal à l'aise que Violet, puisque, déplaçant sa valise, elle éprouva le besoin de se justifier :

- Je déblaie le passage, tu peux t’asseoir comme cela.

La métisse sauta sur l'occasion pour se rendre utile ; ce serait toujours plus agréable qu'un simple rôle de spectatrice.

- Attends, s'exclama-t-elle en se levant d'un bond. Je vais t'aider.

Elle fouilla dans son sac, en extirpa sa baguette et prononça un Wingardium Leviosa ! pour la seconde fois de la journée, faisant aussitôt léviter la malle, qui alla se nicher à côté de la sienne.

- Et voilà ! dit-elle, clin d'oeil à l'appui, tandis que l'autre s'installait sur le siège qui lui faisait face.

A ce moment-là, le train s'ébranla, et Noah, qui n'avait soufflé mot depuis sa phrase avortée en entrant dans le compartiment, sortit finalement de son inertie. Il se hâta de prendre place et, retrouvant tout d'un coup l'usage de la parole, s'excusa, arguant qu'il était le seul responsable de ce qu'il s'était passé, et se dénigrant. Violet ne l'écouta d'abord que d'une oreille : le visage à quelques centimètres de la vitre, elle essayait de repérer sa famille, sur le quai. Mais ce dernier devint rapidement de plus en plus petit, et il lui fut impossible de discerner qui que ce soit dans la foule qui y était amassée. Résignée, elle étouffa un soupir et reporta son attention sur la conversation -si tant est que c'était le qualificatif approprié. Elle aurait aimé avoir assisté à la scène pour pouvoir se faire sa propre opinion à partir d'éléments concrets plutôt que de devoir se contenter de ce que les deux Serpentard voulaient bien laisser échapper. Mais elle savait que cela n'était pas ses affaires et qu'on ne lui demandait pas de prendre parti ; ce n'était pas son rôle.


*Puissent-ils au moins changer de sujet !* songea-t-elle.

Parce que se farcir une discussion qui ne la regardait pas était pour le moins gênant. Elle espérait donc que les excuses de Noah suffirait à apaiser la tension qui régnait dans l'air. Jugeant probablement qu'il en faudrait un peu plus pour cela, le garçon continua :


- Je vais faire en sorte que ce match ne soit qu’un mauvais souvenir !

- Ça va Noah, je te dis, c'est oublié! s'exclama alors Kaela, étonnant une nouvelle fois son amie par sa maturité. Mais bon, parlons d'autre chose non? On se reparlera de ça à un autre moment donné quand on sera que tous les deux si tu veux — c'est cool, on est dans la même Maison —, mais profitons du trajet! Je crois que c'est la meilleure chose à faire.

*J'aurais pas mieux dit, j'devrais prendre exemple sur elle...*

Voilà qui clôturait donc le sujet, à son plus grand soulagement.

- Noah, Violet. Violet, Noah,les présenta la quatrième année, qui expliqua qu'elle et Violet avaient fait connaissance longtemps auparavant, mais que leur amitié était un peu plus récente : elle avait deux ans.

*Deux ans déjà !*

Elles en avaient vécu des aventures pendant ce laps de temps ! Des discussions philosophiques, politiques, intimes ou plus légères, du soutien, des fou-rires... Deux années intenses qui les avaient grandement rapprochées.

- Et toi, comment tu t'appelles ? demanda son amie à la fillette brune.

- Et en quelle maison tu es ? compléta Violet.

*A moins qu'elle soit en première année ?*

Au vu de sa taille et de sa morphologie, cela semblait peu probable. Mais sait-on jamais !

- Tu es en quelle année ? se risqua-t-elle alors. Moi j'entre en cinquième, ça me fait bizarre de me dire que je passe déjà mes B.U.S.E.S....

Son premier voyage dans le Poudlard Express, cinq ans plus tôt, lui paraissait d'un coup si lointain ! Elle avait tant grandi, tant changé depuis... la petite fille qui pleurait, seule dans le compartiment sept jusqu'à l'arrivée d'Erin, n'était plus qu'un mauvais souvenir... Et pourtant ses rapports avec sa soeur étaient toujours tumultueux... Elle laissa la nostalgie lui monter à la tête.

6e année RP. Prononcez VAÏOLETTE. Code couleur : green. Présence partielle