Inscription
Connexion

21 août 2018, 16:51
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Mars 2043

L'année scolaire était déjà bien entamée à Poudlard et Jeffrey le ressentait de bien des façons. Tout d'abord le jeune Poufsouffle avait bien pris ses marques dans le château et ne s'y perdait plus sans arrêt comme à ses débuts. Il menait maintenant sa petite vie quotidienne et s'était même fait de bons amis au sein de sa Maison. Un rude hiver touchait à sa fin et le garçon commençait à en ressentir les effets. Il lui tardait de retrouver un peu de soleil et des journées plus longues pour retrouver un peu d'énergie.

Mais ce qui épuisait le plus le première année était la quantité astronomique de travail qu'il devait fournir. Les examens de fin d'année étaient à la fois bien lointains et atrocement proches. Le Poufsouffle n'avait jamais travaillé à ce point dans son école moldue et il devait se faire violence pour maintenir son rythme de travail. La fatigue et une certaine lassitude s'étaient installées et désormais il ne parvenait plus à travailler correctement dans son dortoir ou en salle commune. Les distractions y étaient trop nombreuses et tentantes. Du coup le jeune Hunter avait pris la décision d'aller rattraper son retard en salle d'étude ou à la bibliothèque. Aujourd'hui c'est vers cette dernière qu'il se dirigeait. Jeffrey était particulièrement fatigué et même l'atmosphère de la salle d'études lui semblait trop bruyante pour effectuer correctement son travail.

Une fois arrivé sur place le jeune Poufsouffle partit à la recherche d'une table dans un endroit particulièrement calme et constata rapidement que l'endroit était bondé. Il trouva néanmoins son bonheur au bout d'une table où seul un Gryffondor se trouvait à proximité. Jeffrey s'installa en silence afin de ne pas le déranger, de toute façon trop intimidé pour oser démarrer une conversation. Le garçon fit un rapide inventaire du travail à effectuer : Métamorphose, compte-rendu de Botanique, Histoire de la Magie et Astronomie. Tout un programme. Avec un soupir résigné Jeffrey s'était alors mis au travail laborieusement.

Il avait connu des journées bien plus fastes mais malgré tout il avançait efficacement dans ses devoirs, malgré quelques moments d'errance où il se surprenait à avoir le regard dans le vide d'un air absent. Alors que la bibliothèque se vidait peu à peu Jeffrey avait attaqué son dernier devoir. Mais la lassitude, Jeffrey le sentait, prenait vraiment le dessus à présent. Une petite voix dans sa tête lui murmurait "Fait le demain tu as assez travaillé pour aujourd'hui." et il faut dire qu'elle était plutôt convaincante... Après une énième rature sur son parchemin le Poufsouffle finit par le rouler en boule, exaspéré.

Voilà, c'était terminé pour aujourd'hui. Jeffrey le savait il n'arriverait plus à rien, du moins pas sans une pause. Mais voilà, le garçon était à la bibliothèque et il savait que s'il prenait une pause dans le parc ou en salle commune il ne se remettrait jamais au travail. Il préféra donc rester là, prenant le temps de s'étirer et de laisser vagabonder son esprit. Machinalement il triturait son morceau de parchemin roulé en boule et eut l'idée d'en faire une sorte de vif d'or en papier. Le résultat n'était pas terrible mais Jeffrey avait envie de s'amuser...

Lentement Jeffrey sortit sa baguette et murmura « Wingardium Leviosa ». Avec un sourire satisfait le Poufsouffle guidait dans les airs le vif d'or de fortune et petit à petit s'amusa à lui faire faire des pirouettes dans le style looping ou changements de direction brusques. Trop brusques... Dans un élan d'entrain Jeffrey avait donné un coup de baguette trop enthousiaste et avait envoyé la boule de parchemin sur le garçon de Gryffondor non loin de lui. La boule avait percuté la joue de ce dernier, non loin de son oeil.

« Oh excuse moi ! J'ai pas fais gaffe désolé, j'espère que tu n'as rien... » dit Jeffrey un peu penaud en se frottant l'arrière du crâne d'un air gêné. Décidemment parfois il était une vraie calamité... « Au fait je m'appelle Hunter... Enfin Jeffrey Hunter. » ajouta le garçon en tendant la main vers lui.
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 11 sept. 2018, 23:54, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre du club de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c

22 août 2018, 23:54
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
L'hiver rude qui s'était établi en Ecosse depuis plusieurs mois commençait peu à peu à prendre fin. Même si la chaleur du printemps n'était pas encore arrivée, les neiges avaient toutes fondues et le ciel n'avait jamais été aussi bleu. Une chose était en tout cas sûre: un relent d'énergie allait parcourir les habitants du château et Clément Downing n'allait certainement pas y échapper. Le fait que le soleil se levait de plus en plus tôt donnait une certaine motivation au jeune Gryffondor, qui contrairement à ces camarades, ne se levait pas plus tôt pour faire un tour autour du Lac, mais pour passer plus de temps à réviser à la Bibliothèque.

Car oui, les vieilles habitudes ont toujours du mal à être changées. Arrivé à Poudlard depuis plus de six mois maintenant, le garçon avait passé le plus clair de son temps entre les rayonnages et les longues tables de bois de l'immense bibliothèque. Il ne pouvait pas s'imaginer passer une journée sans passer par cet endroit devenu inévitable à ses yeux tellement elle recelait des vieux grimoires tous plus intéressants les uns que les autres. L'odeur des parchemins vieillis par le temps était devenue la partenaire de révision incontournable du Gryffondor et les crampes dans sa main droite obtenues à coups de griffonnages était sa manière de se prouver qu'il avait passé une agréable journée studieuse.

Comme à son habitude, le jeune Downing s'était levé aux aurores et avait pris son déjeuner dans la Grande Salle afin de pouvoir profiter au maximum de sa matinée de libre. Sans perdre la moindre minute, il s'était ensuite dirigé vers la Bibliothèque d'instinct: à force de s'y rendre tous les jours, il pouvait presque s'y rendre les yeux fermés. Profitant de cette confiance, il s'intéressait davantage au parchemin qu'il était en train de lire sur les différents soins à apporter à une personne ayant été mordue par un loup-garou durant la pleine lune qu'à ce qui se trouvait sur son chemin. C'est donc sans surprise que quelqu'un le bouscula dans le couloir ; ce qui l'était un peu moins était la violence du choc. Le garçon se retourna immédiatement pour voir la personne qui l'avait bousculé : il s'agissait d'un Serpentard beaucoup plus grand que le Gryffondor et qui lui adressait désormais un sourire narquois. Clément le reconnut comme étant la brute qui lui avait porter un coup au visage à la rentrée de septembre dans le Poudlard Express après que Downing ait défendu une autre élève de première année. Ne voulant pas envenimer la situation, il ignora l'élève et continua son chemin jusqu'à la bibliothèque, non pas sans maudire mentalement le serpent. 

Une fois arrivé entre les immenses étagères de livres, Clément avait l'embarras du choix pour sélectionner une table mais choisit la même table qu'il prenait à chaque fois car il savait que la zone était relativement calme comparé au reste de la bibliothèque. Durant plusieurs heures, le garçon était entièrement dévolu à ses études, ne se levant que pour ranger les livres dont il n'avait plus besoin et en récupérer des nouveaux. Il était d'ailleurs tellement plongé dans ses révisions qu'il ne s'aperçut même pas du garçon de Poufsouffle qui s'était installé non loin de lui. Plus la journée passait et plus la concentration du jeune Downing baissait : ayant de moins en moins envie de travailler, il se surprenait à rêvasser et dessiner dans les coins de son parchemin. * Ressaisis-toi Clément, tu pourras te reposer en lisant un livre ce soir * se dit mentalement le garçon pour se convaincre de bosser.

Mais rien n'y faisait, il n'arrivait plus à s'auto-motiver pour travailler, ce qui était assez rare pour le jeune garçon de Gryffondor. Il s'évertuait à essayer de trouver la bonne tournure de phrase pour son devoir de Potions lorsqu'il reçut un coup imprévu dans sa joue droite, tout juste en dessous de son œil. Après s'être malaxé sa joue pour calmer la douleur, les yeux de Clément se posèrent sur une boulette de papier façonné, il l'aurait juré, en vif d'or. Il redressa la tête pour voir d'où le parchemin froissé avait pu provenir et n'eut pas le temps de finir son investigation qu'il fut interpellé par un garçon pas très loin de lui. Downing lui lança un regard noir tandis que son camarade se perdait en excuses. La colère de Clément disparut très vite lorsque son attention se reporta sur le vif d'or : le garçon avait sûrement voulu faire une pause, et pour s'amuser, il avait décidé de faire voler le vif d'or. Finalement, le Poufsouffle tendit une main que l'enfant s'empressa de serrer.

- « Moi c'est Clément Downing, de Gryffondor comme tu le vois » rit le garçon en lui montrant son insigne représentant un lion rugissant. Montrant ensuite le vif d'or de son index, il lui demanda sur un ton intéressé : « Tu faisais quoi avec ? Comment tu as fait pour le faire voler dans les airs ? »

Jeffrey avait choisi le bon jour pour embêter Clément à la bibliothèque. N'ayant plus très envie de réviser, il n'hésitait pas à engager la conversation avec le Poufsouffle pour se changer les idées. Il est certes vrai que ce n'était pas un grand passionné de Quidditch, mais tout ce qui touchait à la magie le passionnait : alors pourquoi ne pas jouer avec le garçon ?

Clément Downing | 3ème année
"Le succès ne s'explique pas, l'échec ne s'excuse pas." N. Bonaparte

24 août 2018, 15:47
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Bien sûr le Gryffondor adressa un regard noir au Poufsouffle. Se prendre un projectile en pleine figure, même léger, quand on ne s'y attendait pas avait de quoi énerver. Heureusement pour Jeffrey cette animosité ne dura que quelques secondes et le garçon accepta de bonne grâce sa main tendue. Il se présenta comme étant Clément Downing, lui aussi en première année. Le garçon n'avait pas l'air petit mais était un peu plus frêle que Jeffrey qui était très sportif. Le Poufsouffle se disait que le dénommé Clément devait le trouver un peu décalé dans un tel lieu. Le Gryffondor avait les cheveux en bataille comme lui et des yeux d'un bleu perçant qui semblaient le regarder avec bienveillance. Jeffrey le regarda attentivement, mais son visage ne lui disait rien. Peut-être passait il son temps ici, à l'inverse de lui et que c'était pour cette raison qu'ils ne s'étaient pas encore rencontrés.

Après s'être serrés la main le gryffon s'intéressa au vif d'or de fortune grossièrement créé par Jeffrey en l'interrogeant sur ce qu'il faisait et comment il avait pu le faire voler jusqu'à lui. Soulagé de ne pas avoir trop énervé le garçon, Jeff répondit un grand sourire :

« Enchanté Clément ! Tu es en première année aussi ? En fait j'ai passé longtemps à travailler et là j'en avais un peu marre de bloquer sur mon dernier devoir. Je dessine très mal et j'arrivai pas à faire le schéma comme il faut. Donc comme j'étais un peu au bout du rouleau j'ai froissé mon parchemin en boule. » Haussant les épaules d'un air voulant dire que ce n'était pas la première ni la dernière fois que ça allait lui arriver. « Et puis j'avais envie d'une petite pause en m'aérant l'esprit alors je l'ai fait ressembler comme j'ai pu à un vif d'or et à la faire voler, comme ça... »

Le garçon prit sa baguette, se concentra et après avoir vérifié autour de lui que personne ne regardait, lança le sort en prononçant « Wingardium Leviosa ». Aussitôt la boule de parchemin à la forme approximative de vif d'or s'envola dans les airs. Jeffrey la guidait cette fois-ci docilement… Tout en faisant cela Jeffrey se posait plein de questions sur le garçon. D'où venait il, avait il des frères et des sœurs, venait il d'une famille moldue ou sorcière ? Le jeune Poufsouffle n'osait pas trop poser ce genre de questions, de peur de paraitre trop intrusif. A la place il préféra aborder le sujet du Quidditch, plus léger. Et puis beaucoup de garçons adoraient ce sport, non ?

Jeffrey fit alors faire quelques figures et pirouettes au vif d'or tout en parlant à Clément :

« Comme j'adore le Quidditch j'aime bien me détendre de cette manière et puis ça m'entraîne aux sortilèges aussi. Comme tu as pu le voir j'en ai bien besoin ! » ponctua Jeffrey d'un petit rire avant de poursuivre « Tu fais quoi pour te changer les idées toi, tu aimes le Quidditch ? »

Après une dernière pirouette la boule de parchemin se posa sur la table en suivant le mouvement de baguette du Poufsouffle. Jeffrey avait hâte d'en apprendre davantage sur le garçon. Prêt à écouter attentivement ses réponses il proposa : « Tu veux essayer ? Tu verras c'est marrant ça détend. »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre du club de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c

25 août 2018, 15:31
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Une chose était sûre : l'attitude froide que le Gryffondor avait pu avoir dans les premières secondes de l'échange avec Jeffrey Hunter n'affectait pas la suite de la conversation. Même si le Poufsouffle avait décidé de ne pas tenir rigueur de son regard noir, le jeune Downing ne savait pas si c'était pour éviter d'envenimer la situation ou bien si c'était parce qu'il comprenait l'animosité qu'avait pu ressentir le rouge et or pendant quelques secondes. Quelque soit la raison, son camarade semblait soulagé et un grand sourire parcourait son visage.

« Oui, je suis en Première année moi aussi. » lui répondit Clément avant d'écouter son explication sur les raisons qui l'avait amené à faire voler un vif d'or improvisé dans la Bibliothèque. Grimaçant lorsque Jeffrey lui expliquait qu'il avait du mal à se concentrer sur son dernier devoir où il devait réaliser un schéma et souriant lorsque le Poufsouffle lui expliquait qu'il avait voulu prendre une pause pour souffler un peu, le Gryffondor semblait attentif aux moindres paroles prononcées par son camarade. A de nombreuses reprises cette année, le jeune garçon avait voulu se divertir à la Bibliothèque, mais n'avait jamais osé le faire, de peur de se faire expulser temporairement par Mme Minal, la bibliothécaire de Poudlard. Jeffrey, lui, n'avait pas hésité à faire léviter une boule de parchemin, montrant ainsi qu'il avait plus de courage que Clément, lui qui était Gryffondor. Ou bien était-ce tout simplement de l'inconscience face aux risques auxquels il s'exposait ? Seul le Poufsouffle pouvait vraiment le savoir.

Une fois le vif d'or enchanté de nouveau par le garçon aux cheveux châtains foncés, les yeux de Clément le suivirent où qu'il aille, comme si il s'agissait d'un jeu et qu'il perdrait si il le quittait des yeux plus d'une seconde. Downing dut reconnaître que son camarade était plutôt doué avec le sortilège de lévitation : son maniement de la baguette était particulièrement fluide et le vif d'or virevoltait dans les airs de manière gracieuse. Le Poufsouffle faisait faire des pirouettes à son vif d'or improvisé, lui faisant prendre des virages secs, faire demi-tour instantanément sous les yeux ébahis du Gryffondor. De ce que lui disait le garçon, Clément comprenait qu'il s'agissait d'un fan invétéré de Quidditch et qu'il devait probablement s'agir de son sujet de discussion favori.

« C'est bien d'allier l'utile à l'agréable » commenta le Gryffondor d'un petit rictus marqué. « Quand je travaille ici et que j'ai besoin de me changer les idées, je vais soit faire un tour dans la cour à l'extérieur pendant dix minutes, soit je vais chercher un roman et je bouquine un peu. Rien d'aussi amusant que ça. » dit-il en pointant de son index le vif d'or qui continuait de voler. Il reprit pour répondre à sa dernière question : « J'aime voler sur un balai magique, je me sens libre dans les airs. Je trouve le Quidditch intéressant, mais pas au moins d'y penser tous les jours ! »

Le jeune garçon avait déjà pu assister à quelques match de Quidditch pendant la première moitié de son année à Poudlard et s'était mêlé à la ferveur collective pour supporter l'équipe de sa maison. Il ne savait pas vraiment si sa joie de regarder le match était par rapport à sa fierté d'appartenir à la maison Gryffondor ou par amour du Quidditch, mais une chose était claire : il ne raterait aucun match à Poudlard ! Après avoir reposé le vif d'or sur la table, Jeffrey lui demande si il voulait à son tour essayer de faire voler le "vif d'or". L'envie d'enchanter la boule froissée de parchemin rongeait Clément, mais il dut se retenir de se jeter sur l'occasion. Penchant sa chaise en arrière tout en se tenant à la table pour ne pas tomber à la renverse, Downing recula sa tête et regarda à droite et à gauche comme pour vérifier l'absence d'adultes et de préfets dans le coin.

« Ça marche ! J'ai bien envie d'essayer, mais j'ai moins d'expériences que toi là-dessus ! » lui dit Clément après avoir remis sa chaise sur ses quatre pieds. Il sortit sa baguette magique de son sac en cuir posé sur la table, puis la pointa directement sur la boule de papier. « Hum hum. Wing-GAR-dium Levi-O-sa » prononça machinalement le garçon comme il avait été entraîné à le faire en cours de Sorts & Enchantements. Le jeune Gryffondor faisait des mouvements délicats et amples de la baguette tout en suivant le vif d'or du regard, la bouche béante. Sa bouche affichait un sourire heureux ; il ne s'était jamais autant amusé à la Bibliothèque et voulait même pousser le jeu un peu plus loin mais la créativité n'était pas son fort. Lorsqu'il eut finit de faire voler le vif d'or dans les airs et le reposa sur la table, Clément demanda : « Et toi, tu aimes le Quidditch j'en suis sur, c'est ça ? Ton jeu est super cool, tu sais ce qu'on pourrait faire pour le pousser plus loin ? »

Clément Downing | 3ème année
"Le succès ne s'explique pas, l'échec ne s'excuse pas." N. Bonaparte

29 août 2018, 00:51
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Pendant tout le temps où Jeffrey avait fait léviter son vif d'or de fortune Clément n'avait pas détaché une seule seconde son regard de la boule de parchemin. Il avait l'air d'apprécier l'exercice et c'est bien pour cela qu'il avait proposé au garçon de s'essayer à ce jeu à son tour. Mais avant de se lancer il prit le temps de répondre au Poufsouffle.

Il semblait être un garçon des plus studieux, se contentant de courtes balades dans le parc en guise de pause. Voir même en lisant des bouquins en restant à la bibliothèque pour s'aérer l'esprit. Même s'il aimait lire Jeffrey n'aurait jamais été capable faire cela. Sortir le nez des bouquins pour replonger directement dans d'autres, il ne voyait pas en quoi cela pouvait changer les idées, même s'il devait probablement s'agir de lectures bien différentes. Malgré tout Jeffrey souriait en écoutant le garçon, il lui faisait penser à sa meilleure amie Leanna. Toujours sérieuse et le nez dans les bouquins. Elle avait beau être diamétralement opposée à Jeffrey, les deux enfants s'entendaient à merveille et trouvaient toujours des sujets de discussion malgré leurs nombreuses différences. Peut-être pouvait il en être de même avec Clément après tout.

Le Gryffondor confirma ensuite son intérêt pour l'amusement du Poufsouffle. Apparemment il aimait voler sur un balai et le Quidditch, mais sans en faire une obsession. Pour Jeffrey en revanche on s'en rapprochait et il en expliqua la raison au première année de Gryffondor :

« Oui je comprend, c'est bien d'avoir d'autres aussi d'autres centre d'intérêt. C'est mon cas aussi bien sûr mais le Quidditch est présent presque chaque jour de ma vie. J'ai toujours baigné dans ce milieu avec mon père et il m'a transmis le virus j'imagine »

Le Poufsouffle n'en dit pas davantage non seulement pour ne pas monopoliser la parole mais aussi car il conservait une certaine pudeur. Après tout il venait seulement de rencontrer le garçon et Jeffrey était souvent méfiant dans un premier temps, bien qu'avenant. Il aimait garder une retenue. Il aurait pu parler de la carrière prometteuse de son père, finalement avortée à cause d'une grave blessure. Sa reconversion dans le journalisme sportif, spécialisé en Quidditch. Ou encore du fait qu'il allait voir les matchs de la Ligue Britannique en sa compagnie aussi souvent que possible. Beaucoup d'enfants auraient pu trouver cela oppressant mais Jeffrey considérait ce lien avec son père comme une vraie force au contraire.

Jeffrey fut soudainement tiré de sa rêverie par Clément qui venait de vérifier si la voie était libre et lançait à son tour le sortilège de lévitation. Parfaitement exécuté, Jeffrey reconnaissant là un bon élève. A son tour il fit voler le vif d'or avec une maîtrise plutôt admirable pour un premier essai, le jeune anglais en fut impressionné. Néanmoins il ne put s'empêcher de sourire en voyant Clément manœuvrer avec la bouche béante, visiblement au maximum de sa concentration. Une fois satisfait il reposa le vif d'or de papier et relança le sujet du Quidditch et proposant d'améliorer le jeu. Ainsi donc il reparlait Quidditch, il ne semblait pas soulé par le sujet. Jeffrey ne put donc s'empêcher d'en remettre une petite couche.

« Oui du coup j'adore ce sport. Je supporte les Pies de Montrose et un peu les Frelons de Wimbourne également. Tu as une équipe préférée toi ? Et tu as d'autres centres d'intérêt ? »

Puis Jeffrey se mit à réfléchir activement à comment améliorer le jeu du vif d'or de papier. Les idées ne manquaient pas mais toutes seraient source d'ennuis dans un lieu comme la bibliothèque. Il fallait rester discret… Le jeune anglais poursuivit sa réflexion et trouva une idée. Certes pas totalement discrète mais en faisant attention c'était jouable. Il entreprit donc de proposer ce qu'il avait en tête à Clément en espérant que ça lui plairait.

« On peut pas faire de bruit ou se faire trop remarquer donc on va en rester au sortilège de lévitation et éviter le jeu de bataille explosive… Que dirais tu d'une course de vif d'or en plusieurs tours de circuit ? Tu te débrouilles super bien, ça pourrait être marrant non ? Il faudrait que tu fabriques ton vif et qu'on forme une sorte de canyon avec des piles de livres et rajouter des obstacles pour se forcer à manœuvrer. On aurait le droit de faire se bousculer les vifs d'or aussi. Qu'en dis tu ? Si t'es OK on peut se lancer dans la mise en place et se lancer rapidement dans la course. »

Le garçon regarda autour de lui nerveusement, il n'avait pas envie de se faire punir par la bibliothécaire. Mais il avait encore plus envie de s'amuser et de continuer à faire connaissance avec le Gryffondor.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre du club de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c

1 sept. 2018, 01:34
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Une fois la boule de papier improvisée en vif d'or reposée sur la table et son sortilège de lévitation annulé, Clément avait posé une question évidente à Jeffrey : même si il était visible comme le nez au milieu de la tête que le Poufsouffle aimait le Quidditch, le jeune Downing lui avait quand-même demandé, par politesse, si il appréciait ce sport. Il pourrait sans doute faire plus amples connaissances avec le garçon si il connaissait ses hobbies. De ce que le Gryffondor comprit, son camarade aimait principalement deux équipes de Quidditch : les Pies de Montrose et les Frelons de Wimbourne. Il s'agissait de deux équipes venant de pays différents, se rappelait Clément, une écossaise et l'autre anglaise. Deux équipes qui avaient pu donner d'excellents matchs ses dernières années, ce pourquoi Downing ne fût pas étonner que Jeffrey les apprécie autant. Le Poufsouffle lui retourna alors sa question en lui demandant quelle était son équipe de Quidditch préférée. A vrai dire, le garçon suivait principalement les matchs de l'équipe nationale d'Angleterre, mais ne s'intéressait pas forcément aux résultats des équipes intraterritoriales.

« Tu ne te moques pas, d'accord ? » lui demanda d'abord Clément d'une voix méfiante, puis voyant qu'il pouvait avoir la confiance du jaune, reprit « Je suis principalement les compétitions internationales, mon équipe préférée est bien entendu l'équipe d'Angleterre, je suis moi-même anglais ! Il m'arrive aussi de suivre les Canons de Chudley, j'aime bien leur jeu ... »

N'étant pas aussi compétent que Jeffrey par rapport au Quidditch, le garçon eut peur d'avoir donné le nom de son équipe favorite. Et si les Canons de Chudley n'était pas une si bonne équipe que ça ? Et si Clément ne savait pas vraiment reconnaître la qualité de jeu et en connaissait autant qu'un chat en plein milieu de l'océan ? Il avait cru entendre un camarade de dortoir parler de spectateurs identiques au football, l'équivalent du Quidditch chez les Moldus ; il avait été plutôt méprisant et les avait appelé d'un terme comme "footix". Est-ce que Clément était un footix du Quidditch ? Le garçon perdait rapidement confiance en lui et regardait Jeffrey d'un air anxieux. Avant que le Poufsouffle ne puis renchérir sur sa remarque, Clément lui donna rapidement ses phobies pour couper court à la discussion.

« J'aime bien résoudre des mystères. Trouver la solution à des énigmes, finir des casse-têtes, découvrir des secrets ! Couplé avec mon attrait de la magie, je pense que c'est pour ça que je veux faire Briseur de Sortilèges quand je serais plus grand ! Tu sais ce que tu veux faire toi plus tard ? »

Ouf ! Il avait réussi à dévier la conversation sur un autre sujet et espérait que Jeffrey ne lui en tiendrait pas rigueur. Clément n'était pas un élève qui avait beaucoup confiance en lui et se remettait sans cesse en question. Il pouvait facilement être anxieux pour un rien, là où d'autres élèves s'en ficheraient. Hunter expliquait alors son plan au jeune garçon pour faire une compétition basée sur le Quidditch en pleine Bibliothèque. Clément le regardait en acquiesçant à chacune des paroles du Poufsouffle. Il le trouvait vraiment créatif et avec beaucoup d'imagination, ce que Clément ne savait pas du tout faire, se contentant de répéter ce qu'il avait déjà vu auparavant.

« Oui, ça me va. Ton jeu a l'air vraiment génial ! Tu as beaucoup d'imagination, comment fais-tu pour être aussi créatif ? » demanda Clément tout en commençant à assembler les piles de livres sur la table pour former le canyon décrit par son camarade. Pendant plusieurs minutes, Jeffrey et Clément empilèrent les grimoires qui étaient disposés sur la table ou bien en enlevèrent des rayonnages afin de faire un parcours digne de la nouvelle compétition qu'ils venaient d'inventer. Il n'y avait certes pas encore de nom, mais la première partie n'allait pas tarder à se jouer. Ayant chacun une boule de parchemin froissée devant eux et leurs baguettes magiques respectives en main, les deux enfants étaient finalement prêts à commencer. « Tu es prêt ? Que le meilleur gagne ! »

Sans prévenir Jeffrey, le jeune garçon tourna et abaissa sa baguette magique sur la boule froissée en prononçant l'incantation « Wingardium Leviosa ! ». Ne faisant pas du tout attention à ce que faisait le Poufsouffle, Clément commença à faire avancer son vif d'or improvisé à travers les tranchées qu'il venait de créer avec son camarade, n'hésitant pas à lui faire prendre des virages serrés pour optimiser la distance qu'il parcourait. Regardant un instant où en était Jeffrey par rapport à lui, il relâcha son attention, et son vif d'or s'écrasa contre une pile de livres, sans non plus tomber sur la table. Zut, il venait de perdre l'avance qu'il avait obtenu en trichant, ça ne le dérangeait pas de tricher pour un jeu tellement le garçon était compétitif, et les deux vifs d'or étaient désormais au coude à coude.

Clément Downing | 3ème année
"Le succès ne s'explique pas, l'échec ne s'excuse pas." N. Bonaparte

2 sept. 2018, 19:13
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Appréhendant visiblement la réaction de Jeffrey, Clément répondit avec précaution sur ses équipes de Quidditch préférées. Le Gryffondor ne semblait pas aussi passionné que le Poufsouffle à ce sujet, s'intéressant surtout à l'équipe nationale d'Angleterre, comme lui. Jeffrey lui adressa un sourire encourageant en entendant cela. Sourire qui s'affaissa quelque peu en entendant la suite avant que Jeffrey ne s'en amuse : Clément était un supporter des Canons de Chudley. Le Poufsouffle pensa à son ami Kevin qui subissait de nombreuses railleries à ce sujet dans les dortoirs, notamment de la part de Calum et Jeffrey. Il réagit donc en souriant aux dires du garçon :

« Moi aussi je suis anglais donc on supporte la même équipe nationale. Par contre on peut pas dire qu'ils nous fassent rêver hein ? Même pas qualifiés lors de la dernière Coupe d'Europe… J'espère que pour la Coupe du Monde ce sera différent. » Puis d'un regard un peu moqueur mais tout en restant sympathique avec Clément il ajouta : « Sinon les Canons de Chudley donc… Après tout personne n'est parfait, il faut bien quelques petits défauts. » Il fit un clin d'œil avant de poursuivre dans un sourire « Non je plaisante chacun ses goûts. Et puis c'est bien, tu es un vrai fan. Tu ne supportes pas une équipe parce qu'elle gagne, je respecte ça. Tu t'entendrai bien avec Kevin. Vous deux contre Calum et moi, ce serait à faire un de ces jours... ».

Voilà, le moulin à paroles était lancé comme à chaque fois que ça parlait Quidditch. Vraiment incorrigible décidemment. Clément décida de changer de sujet en parlant du métier qu'il voudrait faire plus tard : Briseur de Sortilèges… Jeffrey ne put s'empêcher de réagir avec entrain.

« Ouah super classe ! C'est génial que tu veuilles faire ce métier. Tu dois être brillant pour envisager de faire ça. Moi je suis pas assez patient et doué pour faire ça… » Puis perdant quelque peu son sourire Jeffrey répondit non sans gêne au Gryffondor. « Moi ? Je voudrais devenir joueur de Quidditch professionnel, comme batteur. Mais je sais pas si j'aurais l'talent. Et surtout j'ai aucune idée de quoi faire si je n'y arrive pas... ».

Tandis que les deux enfants s'affairaient à préparer le canyon pour leur course de fortune, Jeffrey songeait aux projets de Clément. Ils étaient bien différents décidemment, pourtant le contact était facile, naturel même alors que beaucoup de choses les opposaient. Quand Clément lui demanda où il trouvait toute cette inspiration Jeffrey se contenta de hausser des épaules en relevant légèrement les mains avec un sourire. C'était vrai. Il avait toujours aimé créer des jeux, s'évader. Au point de parfois se sentir bien seul dans son monde. Chez les moldus avant son entrée à Poudlard il n'avait aucun véritable ami hormis Jessica. Et il était brouillé avec elle désormais…

Soudain, il fut tiré de sa rêverie par Clément qui lança le début des hostilités en le surprenant totalement. Jeffrey lança en hâte son sortilège de lévitation, qu'il se surprit à réussir dans de telles conditions. Mais Clément avait déjà beaucoup d'avance… Heureusement le Gryffondor regarda où en était le vif de Jeffrey et alla faire s'écraser le sien sur une pile de livres.

« Ahah bien fait ! Ca t'apprendra à partir sans moi. Regarde faire le pro ! »

Le Poufsouffle s'amusait comme un petit fou. Son vif de parchemin était revenu à hauteur de celui de Clément. D'un geste de baguette il envoya le sien contre celui de son adversaire, envoyant le vif du gryffon dans le décor. Comme pour parader, Jeffrey s'amusa à ralentir la cadence, faire des figures impressionnantes à son vif. La ligne d'arrivée était proche il ne pouvait plus perdre. Pour fêter cela il décida de faire faire à son vif une dernière pirouette audacieuse, sa spéciale… Le garçon était hilare tellement il s'amusait.

Mais sans doute trop euphorique Jeffrey donna un coup de baguette trop brusque. Le vif percuta un obstacle placé sur le parcours par les garçons et la boule de parchemin roula sur la table, avant de tomber en dessous d'elle.

« Oh non !... » se lamenta Jeffrey, bien plus fort qu'il ne l'aurait voulu, en partant à la recherche de son vif de parchemin.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre du club de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c

4 sept. 2018, 23:24
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
La discussion entre les deux garçons s'avérait moins problématique pour Clément que ce qu'il avait pu penser. Le jeune Downing découvrait peu à peu la personnalité de Jeffrey, un amoureux invétéré du Quidditch, et plus particulièrement de l'équipe nationale d'Angleterre, ce qui faisait un point commun avec le Gryffondor, et des Pies de Montrose. Son camarade de Poufsouffle commença à lui faire peur lorsqu'il se moqua de l'équipe préférée de Clément, mais il s'arrêta vite en lui faisant comprendre qu'il rigolait et n'en pensait pas un mot, rassurant ainsi le garçon.

« Ce serait un plaisir de se retrouver entre élèves de Poudlard au prochain match des Pies de Montrose contre celle des Canons de Chudley ! On pourrait même être fixé sur quelle équipe est la meilleure ! » dit Clément en s’esclaffant. 



Lorsque le Gryffondor perdit le contrôle de son vif d'or à cause d'un manque d'inattention, Jeffrey lui adressa une remarque pour se moquer de lui et du fait qu'il avait tenté de tricher. Comme si rattraper Clément dans la course ne suffisait pas, le Poufsouffle s'amusait à donner des coups dans le vif d'or du rouge avec son propre vif d'or, finissant plus tard par l'envoyer dans le décor et prendre enfin de l'avance sur le vif d'or de Downing. « GRRR ! C'est de la triche ça ! Attends tu vas voir ! ». Sans en dire plus à son camarade, le garçon s'affaira à essayer de rattraper la distance qui le séparait de la boule froissée enchantée de Jeffrey, qui s'amusait désormais à parader devant lui en faisant faire des figures impressionnantes à son objet. A force de parader, ce qui dut se passer finit par arriver, le Poufsouffle tenta une dernière parade et sous l'effet de la joie, donna un coup beaucoup brusque de baguette magique, faisant rentrer sa boule de papier dans un obstacle et en perdant le contrôle. Elle roula quelques instants sur la table avant de tomber par terre hors de la vue des deux enfants, mais Clément ne fit pas plus attention à l'endroit où était tomber le vif d'or improvisé pour essayer de rattraper son retard et gagner la course. « Ca t'apprendra, bien fait ! Je vais finir avant toi, tu vas voir ! » s'écria le garçon sans faire attention à l'intensité de sa voix tellement il était pris par l'émotion.

Profitant que Jeffrey ait perdu le contrôle de son vif d'or, Clément fit avancer de plus belle le sien sans vouloir faire son intéressant : il voulait juste gagner la course, tant pis si il ne le faisait pas d'une manière impressionnante.

Le vif d'or n'était plus qu'à quelques centimètres de la ligne d'arrivée, et l'excitation de Clément était à son comble. Il n'y avait aucun enjeu, rien à perdre ou à gagner, mais le garçon était compétitif et allait remporter une petite victoire. Soudainement, une main émergea à côté de l'épaule droite du Gryffondor et attrapa le vif d'or fermement juste avant qu'il ne passe la ligne d'arrivée.

Clément Downing | 3ème année
"Le succès ne s'explique pas, l'échec ne s'excuse pas." N. Bonaparte

11 sept. 2018, 20:14
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
La bibliothèque était un lieu qui, comme son nom l’indiquait, regorgeait de livres. Il semblait même à Amy que la bibliothèque de Poudlard était bien plus fournie que celle d’Ilvermorny. Les rangées de livres paraissaient aller jusqu’au plafond. L’odeur devait y être des plus agréables. Quelle odeur pouvait rivaliser avec celle d’un livre ancien ? Bon, d’accord, certains sentaient mauvais car ils n’avaient pas été ouverts depuis longtemps. Mais l’odeur caractéristique du livre était la meilleure senteur qu’il soit. Dommage qu’Amy ne puisse plus sentir aucune odeur. Cela faisait presque six mois maintenant que son odorat lui avait été retiré et les débuts avec un sens en moins avaient été très difficiles.

Ne plus sentir d’odeurs caractéristiques, comme son parfum, les produits ménagers, le liquide vaisselle, la lessive, un steak salé et poivré, un plat en sauce, des carottes Vichy, un gratin de pâtes, entre autres, ça mettait un sacré coup au moral. Pour compenser la perte de l’odorat, Amy avait essayé de développer un peu plus ses autres sens, comme le goût et le toucher. Lorsqu’elle mettait de la nourriture dans sa bouche, elle essayait d’en extraire le maximum d’arômes possible, comme un œnologue avec du vin. Les caudalies n’avaient plus de secrets pour elle, mais heureusement, elle ne buvait pas de vin tous les jours. Amy avait également décidé de mieux se mettre à la cuisine afin de pouvoir assimiler la nourriture. Cela pouvait sembler bizarre, mais lorsqu’elle préparait des carottes par exemple, le fait de les manipuler lui permettait de se remémorer l’odeur, ce qui était plus agréable que de cuisiner machinalement.

La professeure de Défense contre les Forces du Mal n’était pas sûre que la bibliothèque de Poudlard contienne des livres de cuisine. Ce n’était pas le genre de choses qu’un élève ou un professeur venait chercher dans ce lieu. Néanmoins, qui ne tente rien n’a rien. C’était ainsi qu’elle s’était retrouvée à arpenter les couloirs de Poudlard pour se rendre dans la Bibliothèque. Elle espérait qu’il n’y aurait pas trop de monde, cela lui permettrait de trouver plus rapidement et dans le calme. Amy passa donc les portes et s’attarda quelques minutes avec Bérangère Minal, la bibliothécaire. Elles échangèrent quelques amabilités puis la rousse lui demanda si des livres de cuisine étaient disponibles parmi les ouvrages de la Bibliothèque. Cette dernière lui répondit que non, mais qu’il y avait sans aucun doute des recettes de cuisine dans les vieux exemplaires de la Gazette du Sorcier, entre autres. Elle lui indiqua la section des magazines, Amy la remercia et commença à s’y rendre.

La Directrice de Serdaigle tourna au coin d’une rangée, intriguée par des éclats de voix et son regard fut attiré par un élève, à quatre pattes sous la table, semblant chercher quelque chose. Peut-être avait-il fait tomber une plume ? Elle ricana légèrement et son regard remonta vers un enchevêtrement de livres qui s’étalait sur la table. Devant ladite table, un élève de Gryffondor semblait surveiller les livres. En s’approchant un peu plus, Amy remarqua qu’il ne surveillait pas que les livres mais que sa main tenait sa baguette qui dirigeait la boule de papier dans le labyrinthe improvisé. Les voix fortes qu’elle avait entendues provenaient donc de là. La rousse s’approcha rapidement mais silencieusement. La boule de papier allait atteindre l’arrivée improvisée dans trois, deux, un…

Amy attrapa d’un coup sec la boule de papier et la garda dans son poing. Elle attendit ensuite que le deuxième élève ressorte de sous la table avant d’identifier les deux garnements. Jeffrey Hunter, le Poufsouffle qui aime bien le sol, et Clément Downing, Gryffondor, qui avait presque gagné. La voix d’Amy ne se fit pas forte mais était très accusatrice.

« Ca va, je ne vous dérange pas ? Est-ce que vous savez que la bibliothèque est un lieu pour travailler et pas une cour de récréation ? Vous êtes très clairement en train de DÉRANGER les autres élèves qui EUX ont décidé de venir ici pour travailler et pas pour s’amuser. Vous devriez peut-être en faire autant si vous voulez passer en année supérieure ».

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway

16 sept. 2018, 10:50
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Tandis que Jeffrey avait plongé sous la table en cherchant frénétiquement son vif d'or de parchemin, le Poufsouffle entendit Clément le narguer. Le Gryffondor détenait apparemment la victoire au bout de sa baguette mais pour une fois la victoire importait peu à Jeffrey. Il était tellement ravi de sa rencontre avec quelqu'un d'une autre maison et de ce moment de détente qu'il s'accommoderait sans mal d'une défaite. Et puis il pourrait sans doute prendre sa revanche, ce qui promettait d'être vraiment amusant. A moins que…

Le jeune Poufsouffle entendit des bruits de pas et Clément s'interrompre soudainement. Une voix féminine que Jeffrey connaissait bien venait de retentir. Par réflexe Jeffrey voulut se redresser rapidement, histoire de ne pas rester à quatre pattes dans la bibliothèque. Sauf qu'il se trouvait encore un peu sous la table et que son crâne vint la percuter violemment, provoquant un bruit assourdissant qui avait dû s'entendre dans toute la pièce. Le jeune anglais ne put s'empêcher de laisser échapper un juron sonore et porta ses mains sur l'arrière de sa tête.

Jeffrey se remis debout en chancelant, les mains toujours sur son crâne. La douleur avait fait monter les larmes instantanément aux yeux du Poufsouffle. A travers ses yeux embués il reconnut Miss Holloway, sa professeur de Défense contre les Forces du Mal. Jeffrey l'appréciait beaucoup car ses cours étaient souvent très vivants et agréables. Miss Holloway faisait confiance à ses élèves et leur faisait faire énormément de pratique, ce qui changeait de certaines matières. Le garçon avait particulièrement aimé son premier cours face aux botrucs et en avait gardé un super souvenir, tout comme le cours sur le sortilège Gonflus. Mais aujourd'hui la rencontre promettait d'être bien moins agréable…

Jeffrey ôta ses mains de sa tête et vérifia qu'il ne saignait pas. Ce n'était pas le cas mais il aurait sans doute un très bel œuf sur le crâne. Pendant ce temps le professeur de Défense contre les Forces du Mal leur fit un sermon sur leur attitude dans un lieu tel que la bibliothèque, tout en criant et en faisant encore plus de bruit qu'eux. Jeffrey eut envie de répondre que là tout de suite c'était elle qui dérangeait le plus de monde en criant mais il était à peu près sûr d'obtenir une retenue, ce qu'il voulait éviter. Et puis si Jeffrey manquait de respect à un professeur il était certain de recevoir une beuglante dès le lendemain de la part de ses parents. Le jeune Poufsouffle se contenta alors d'acquiescer d'un air désolé et de faire profil bas, d'autant plus qu'il aimait bien Miss Holloway.

En revanche quand elle leur dit de travailler davantage s'ils voulaient passer en seconde année le sang de Jeffrey ne fit qu'un tour. Là elle était gonflée ! Jeffrey avait une moyenne d'Optimal et il était à peu près certain que Clément également, vu qu'il avait l'air de passer beaucoup de temps à la bibliothèque et d'être un élève brillant… Du tac-au-tac il répondit :

« Désolé pour le bruit professeur, on s'est un peu laissés emporter c'est vrai. Par contre on a travaillés comme des acharnés aujourd'hui et on a de bonnes moyennes donc on a bien l'droit de se détendre un peu non ? » 

Et voilà, il avait répondu trop spontanément, sans réfléchir. A peine les mots sortis de sa bouche Jeffrey aurait voulu les rattraper mais le mal était fait. Il avait parlé sans vouloir manquer de respect à Miss Holloway mais il n'était pas certain que cela soit perçu comme tel… Jeffrey craignait à présent sa réaction tandis qu'il sentait une bosse se former douloureusement sur son crâne. Peut-être Clément allait il intervenir et le tirer de se mauvais pas, à moins qu'il ne les enfonce définitivement.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre du club de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c