Inscription
Connexion

18 sept. 2020, 22:23
Un silence perturbé
Privé avec @Eileen Eastwood

Mercredi 9 novembre 2044 en fin d'après-midi

Telle un troll, Lahya débarqua dans la bibliothèque de l'école de magie, essoufflée. Elle avait passé son après-midi dans le parc avant de s'apercevoir que ses devoirs n'avaient toujours pas été faits !
Les yeux écarquillés, la fillette avait donc couru à toute allure pour chercher ses affaires scolaires en salle commune puis redescendu quatre à quatre les marches — essayant tout de même de ne pas s'étaler par terre — afin de se rendre à la bibliothèque.
Certes, la fillette aurait pu travailler dans le petit salon à Serdaigle ce qui lui aurait fait gagner du temps, mais l'antique pièce qu'était la bibliothèque la fascinait par ses mystères depuis le début de sa scolarité magique et l'aidait à se concentrer. Voir tout ces livres lui donnait une impression de liberté que rien d'autre ne surpassait.
Son sac toujours à l'épaule, Lahya se dirigeait donc le souffle encore saccadé vers une table, tout son corps tendu à bloc. Elle ne devait pas se disperser comme elle en avait si bien l'habitude, elle n'en avait plus le temps. Elle s'assit donc finalement sans ménagement dans un angle assez reculé de la vaste pièce après avoir balancé ses affaires à ses pieds. D'ordinaire, la jeune Serdaigle n'aurait jamais osé faire autant de bruit dans un lieu dédié au travail, mais elle était sérieusement paniquée et ne contrôlait plus vraiment son cerveau lui ordonnant de se dépêcher à tout prix.
De toute manière il ne restait plus grand monde à cette heure-ci et si les personnes présentes dans la pièce avaient un problème avec son volume auditif, celles-ci n'auraient qu'à le lui faire savoir.
Ne prêtant toujours pas attention aux regards venimeux que lui lançaient les habitués du silence, Lahya commença alors à sortir ses affaires. Sa délicatesse était toujours absente bien sûr, ses manuels s’aplatissant en un bruit mat sur sa table de travail.
Dépassée, la Serdaigle soupira en se passant une main sur son visage. Elle n'avait pas prévu d'être aussi maladroite aujourd'hui... non, absolument pas. Elle souhaitait juste finir son travail au plus vite... pas déranger tout ceux autour d'elle.
Mais reprenant finalement ses esprits, la petite sorcière essaya de s'organiser comme elle le pouvait et le plus méthodiquement possible. Bon. Elle avait un devoir de défense contre les forces du mal à écrire et si elle pouvait s'avancer en potion, elle aurait été bien contente. Enfin il fallait déjà que le temps ne lui file pas entre les doigts...
Inspirant pour se donner du courage, Lahya laissa quelques instants son regard se perdre en face d'elle dans les étagères remplies de livres. Elle aurait amplement préféré faire autre chose que ces stupides devoirs... mais l'heure était malheureusement au travail.
Pour se mettre une bonne fois pour toute à sa rédaction, la fillette avança finalement sa chaise en un crissement qui la fit elle-même sursauter. Décidément, ce n'était pas son jour...

Pour le titre de ce rp, je peux bien évidemment le changer si tu as une meilleure idée !

Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
#408040 — 3ème année RP — heart on fire

26 sept. 2020, 23:34
Un silence perturbé
Fin des cours de la journée, ouf. Eileen n'en était vraiment pas fâchée surtout à l'idée de la tonne de devoirs qui l'attendaient pour le lendemain. Comment avait-elle pu amasser tant de retard alors qu'elle n'avait jamais autant travaillé en dehors des cours ? Oui bon, la réponse, elle la connaissait mais ça ne l'empêchait pas de ruminer de rage. Elle avait l'impression de ne pas voir le bout du tunnel et surtout de crouler sous les parchemins. Et forcément, son humeur s'en ressentait, elle qui n'avait jamais été vraiment studieuse. Elle aurait préféré prendre son balai et aller faire un tour ou même convoqué l'équipe pour une séance d'entraînement mais voilà, ce n'était pas possible. Elle avait encore les potions à travailler, la défense contre les forces du mal et la métamorphose. Tout ça pour le lendemain. Elle n'était pas prête d'aller se coucher.

C'est donc tout naturellement à la bibliothèque qu'elle avait terminé. Elle n'aimait toujours pas ce lieu si austère et silencieux mais elle devait bien reconnaître qu'il avait ses avantages. Déjà, elle ne se laissait pas distraire par les bruits alentours puisqu'il n'y en avait pas. Et puis, avoir tous les livres à portée de mains, c'était pas négligeable non plus. Elle commençait même à comprendre pourquoi certains de ses camarades y passaient tant de temps. Fallait reconnaître qu'elle était plus efficace pour faire ses devoirs et, dans sa situation, ce n'était vraiment pas du luxe.

Seulement, comme il est de notoriété publique qu'à Poudlard, rien ne se passe jamais comme prévu, il fallut qu'au milieu de son devoir de potions, sa concentration soit mise à rude épreuve. A croire qu'un troupeau de première année venait de rentrer sans ménagement dans les lieux alors que non, ce n'était qu'une unique représentante de l'espèce. Sacrément bruyante. Pour commencer, elle respirait à elle toute seule comme un troupeau de buffles en rut. Ensuite, elle avait la finesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Et voilà que, pour finir, elle devait avoir le corps d'une mamie de 90 balais, incapable qu'elle était de lever son derrière pour ne pas faire racler sa chaise d'un bruit strident.

Trop, c'était trop et l'agacement d'Eileen ne pouvait pas être contenu plus longtemps. D'autant que la... Serdaigle à la vue des couleurs qu'elle arborait... venait de s'installer non loin de la Serpentard. Et allez qu'elle soupirait maintenant. Non mais c'était un sketch ou quoi ?


"T'es pas toute seule tu sais ?" dit alors Eileen, sans ménagement.

Elle était épuisée, commençait à avoir mal à la tête alors autant dire que la patience, ce n'était pas son truc pour l'heure. Et la Serdaigle l'exaspérait. Et pas qu'elle d'ailleurs vu le nombre de regards courroucés qui se tournaient vers leur table.


Pas d'idée pour un autre titre donc celui-là fera très bien l'affaire. ;)

1 oct. 2020, 16:49
Un silence perturbé
Lahya sursauta. Elle ne s'attendait pas à ce qu'on lui parle, malgré tout le vacarme qu'elle venait de produire. Non, vraiment pas.
À la limite quelques regards agacés, quoique... elle les avait déjà eus ceux-là ! C'était donc finalement compréhensible que la Serpentard — ce qu'elle semblait être à la vue de son uniforme — s'énerve.
Ses joues rosissants et légèrement embarrassée, Lahya détourna son regard de cette fille ; une adolescente rousse, certainement plus âgée qu'elle et ne semblant pas d'humeur très compréhensive... Lahya ne se souvenait pas de l'avoir déjà croisée.
Quelques secondes passant, la Serdaigle répondit finalement en regardant piteusement le malheureux bout de parchemin qu'elle commençait déjà à tordre dans tous les sens, une vilaine habitude prise lors de son primaire.

- Oups... désolé.

Mais ne pouvant d'empêcher de revenir sur ce que la Serpentard avait déclarée, Lahya ne put que penser, un léger sourire pointant sur ses lèvres, que les mots n'étaient pas très bien choisis. Bien sûr qu'elle savait qu'elle n'était pas seule !
À moins qu'elle n'ait l'air d'une aveugle... ? Mais la fillette en doutait, c'était très improbable que la fille ait songé à cela.
Cependant, n'étant sûre de rien, Lahya prit tout de même la liberté d'ajouter quelques mots. Juste au cas où...

- Hum... sinon, je sais bien évidemment que je ne suis pas toute seule ! Enfin, je ressemble à une aveugle ?

Ah. La Serdaigle avait légèrement dévié de sa phrase d’origine mais tant pis, après tout, on ne pouvait pas être parfait.
N’attendant pas spécialement de réponse de la part de la Serpentard — sa question étant théorique — la Serdaigle sortit finalement une plume de sa trousse puis commença à tracer soigneusement des mots sur le parchemin, le grattement en résultant résonnant familièrement à ses oreilles.

Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
#408040 — 3ème année RP — heart on fire

4 oct. 2020, 23:46
Un silence perturbé
Rha ce que la première année avait le don d'exaspérer Eileen. Elle avait bien conscience que sa réaction était extrême mais pourquoi avait-elle ressenti le besoin de répondre ? Sa phrase était pure rhétorique pour lui faire comprendre qu'elle devait faire moins de bruit et voilà qu'elle se permettait de répondre de façon arrogante. Après tout le remue-ménage qu'elle venait de faire et après s'être attirée le foudre de presque toutes les personnes présentes dans la bibliothèque. Sérieusement ? Elle allait devoir rapidement apprendre ce qu'était la vie en collectivité ou elle ne survivrait pas à ses années à Poudlard ! C'est donc tout naturellement qu'Eileen ne put retenir son exclamation, chuchotant pour ne pas plus perturber le silence du lieu :

"Aveugle peut-être pas, encore qu'au vu des regards que tu t'attires, tu aurais pu comprendre toute seule. Mais sourde, sans aucun doute et certainement pas très futée."

Oui, c'était pas très gentil mais l'adolescente était vraiment épuisée et à cran. Sans parler du mal de tête qui lui vrillait les tempes et qui devenait, à chaque minute, de plus en plus handicapant. Résultat, la jeune Serdaigle en faisait les frais là où normalement, Eileen n'aurait pas eu le cœur à la molester de la sorte. Et d'ailleurs, ce n'était pas qu'elle faisait la girouette mais bien pour ne pas se lancer dans une dispute ou pire faire pleurer la première année qu'elle poussa un soupir, se massa les tempes avant de reprendre.

"Désolée, j'aurais pas dû dire ça mais enfin... fais moins de bruit, quoi !"

Mots soulignés pour la Cabane de Cristal - Octobre 2020

16 oct. 2020, 11:36
Un silence perturbé
Lahya suspendit sa plume lorsqu'elle entendit encore une fois des paroles venant de la fille de mauvaise humeur. Celle-ci s'évertuait à vouloir se justifier, et plus la Serdaigle l'écoutait, plus elle sentait un sentiment de honte ainsi que de colère s'emparer d'elle.
De quel droit cette inconnue se permettait-elle de proférer de telles accusations ?
Lahya allait répondre vertement lorsque la dernière phrase de son interlocutrice la calma, évitant de justesse la catastrophe. Toujours blessée par les mots qui avaient tout juste franchi sa compréhension, la sorcière souhaita faire comprendre à cette fille combien ce qu'elle venait de dire était bas, sans pour autant s'abaisser à son niveau.
Cependant, les mots ne trouvaient pas le chemin voulut. C'était le vide total pour la petite sorcière.
Elle regarda donc finalement quelques instant la fille, puis chuchota, écarquillant les yeux signe que son agacement était toujours présent.

- Oui. Tu n'aurais pas dû dire ça.


Reprenant la rédaction de son devoir qu'elle avait quittée le temps de répondre à cette fille ne connaissant visiblement pas l’amabilité, Lahya soupira faiblement.
D'accord, elle n'avait pas été la reine de la discrétion, mais il y avait un pas entre s'énerver et sortir des mots aussi méchants.
Si la fillette comprenait l'agacement de son interlocutrice, elle ne comprenait cependant pas le besoin que celle-ci avait eu de lui dire ouvertement qu'elle était stupide.
Ce n'était pas à elle de lui faire cette remarque, certainement pas. Et surtout pas de manière aussi peu constructive et en détenant aussi peu d'éléments.

Désolé pour ce petit retard :sweatingbullets:

Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
#408040 — 3ème année RP — heart on fire

25 oct. 2020, 23:32
Un silence perturbé
Le soupir que poussa Eileen n'était pas feint ni discret. La première année était exaspérante et ne savait vraiment pas se remettre en question. C'était quoi son problème, sérieux ? A sa place, la Serpentard se serait confondu en excuses avant de se taire définitivement pour ne pas gêner plus alors que la petite impertinente se payait le droit de répondre plutôt que de faire profil bas. L'adolescente se força à fermer les yeux et à inspirer calmement pour ne pas envenimer les choses. Il y a des tonnes de choses qu'elle aurait aimé dire à la Serdaigle mais ça ne ferait rien avancer et surtout pas le travail qu'elle avait sous les yeux.

Elle rouvrit les yeux et se concentra donc à nouveau sur le livre qu'elle avait sous les yeux ainsi que sur le parchemin où elle avait écrit que quelques phrases. Et dire qu'elle était censée rendre 20 cm pour le lendemain. Les potions, habituellement, ça lui plaisait bien mais c'était surtout quand il s'agissait de travailler devant son chaudron et non sur la théorie, sa bête noire.

Seulement, rien n'y faisait. Même si la première année avait enfin décidée de se mettre au travail, en silence, Eileen, elle, n'y arrivait plus. Sa concentration n'était plus là et avait fait place à l'agacement et un début de migraine.


"Voilà, t'as gagné. J'arrive plus à me concentrer avec tes bêtises. T'es fière de toi ?"

Et encore, elle s'était retenue pour ne pas être malpolie. Seulement, il fallait se faire une raison : ce n'était pas ce soir-là qu'elle réussirait à faire quoique ce soit. Elle devrait se lever tôt le lendemain matin, pas le choix. Elle commença donc à replier ses affaires et à les ranger dans son sac...

28 oct. 2020, 23:15
Un silence perturbé
Concentrée sur son devoir, Lahya entendit vaguement le soupir que poussa la Serpentard mais n'y réagit pas. Elle en avait plus qu'assez de cet échange qui n'avait mené les deux filles qu'à s'embrouiller, lui laissant quelques remords, mais pas trop non plus.
Après tout, ce n'était pas elle qui avait commencé à râler bien fort, et elle jugeait n'avoir aucune raison de s'en vouloir.
Les secondes passèrent et la Serdaigle était à présent totalement concentrée sur son travail lorsqu'elle entendit encore une fois la fille s'agacer. Levant sa tête, Lahya la regarda alors ranger ses affaires, lassée.
C'était toujours de sa faute.
Cette Serpentard ne pouvait-elle pas songer deux secondes que si elle avait été plus calme, Lahya aurait réagi autrement ? Mais non, bien sûr, tout était centré autour de sa petite personne dérangée par un peu de bruit.
Levant les yeux au ciel, la fillette soupira donc avant de répondre :

- Tu t'es créée tes bêtises toute seule, tu n'avais qu'à ne pas t'énerver.

Lahya n'avait plus envie de faire aucun effort à présent. Cette fille avait été désagréable comme jamais, elle ne voyait pas pourquoi elle devrait s'excuser de réparties lui paraissant simplement logiques.

- Je t'ai seulement répondu ce qui me semblait juste, tu l'as mal pris, eh bien je n'y peux rien ! Va t'énerver contre tes camarades de Serpentard, mais je ne suis pas sûre qu'ils seront aussi sympas que moi par contre.

Et avec un sourire ironique, Lahya replongea dans son devoir sans attendre de réponse. Certes, elle voulait bien admettre qu'elle n'avait pas été très agréable à son tour, mais cette fille ne méritait que ça.

Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
#408040 — 3ème année RP — heart on fire

8 nov. 2020, 22:06
Un silence perturbé
Agaçante comme une écharde plantée dans le doigt ou un cours d'algèbre, voilà ce qu'était la Serdaigle. Et Eileen sentait sa colère prête à exploser. Si elle ne se maîtrisait pas, c'était un véritable champignon atomique que la première année allait subir et elle verrait alors si la Serpentard se créait ses problèmes toute seule. Non mais vraiment, quel toupet. C'était pas comme si c'était un éternuement qui avait perturbé le calme de la bibliothèque mais bien l'égoïste maladroite et persuadée d'être seule au monde qui faisait face à elle.

"Non mais c'est vrai, tu n'as pas du touuuut fait un boucan du diable en arrivant. Ça doit être Perlinpinpin qui a dérangé tout le monde, ça ne peut-être que ça. Pathétique."

C'te fille, c'était un vrai boulet en fait. Incapable de reconnaître ses torts alors que ça aurait réglé les choses de suite. Et ce n'était pas comme si Eileen était la seule mécontente de la situation. Il suffisait de regarder autour d'elles deux pour voir que d'autres élèves étaient irrités. Particulièrement ceux à l'arrière de la bibliothèque. Et vu que la Serpentard chuchotait, contrairement à la Serdaigle, ce n'était pas compliqué de comprendre ce qui n'allait pas.

Quoiqu'il en soit, il était évident que la discussion ne menait à rien, la sauce ne prenait pas. La bleue avait des œillères et était bien trop persuadée qu'elle n'avait rien fait de mal pour réussir à avoir une conversation sensée avec elle. Et surtout, l'adolescente avait autre chose à faire. Elle avait déjà perdu bien assez de temps par sa faute. Il ne lui restait plus qu'une chose à faire avant de pouvoir partir : prendre les livres dont elle avait besoin et voir avec le bibliothécaire pour les emprunter. Ce qu'elle fit avant de revenir à la table où ses affaires l'attendaient.


Mots soulignés pour la cabane de Cristal - Novembre 2020

23 nov. 2020, 22:25
Un silence perturbé
Le poids des regards furieux des autres élèves présent dans la bibliothèque donna immédiatement envie à Lahya de s'enfoncer quatre pieds sous terre. Le coup de la colère avait en effet augmenté le volume des derniers mots de la fillette qui en payait maintenant le prix.
Ces regards, justifiés, semblèrent faire prendre conscience à la Serdaigle de sa réaction stupide. Elle en était littéralement venue à pester sur une fille lui reprochant son chahut. Pathétique. Cette dernière n'avait pas tort finalement.
Se renfermant sur elle-même ses joues prenant alors une teinte rosée, Lahya se demanda comment elle avait pu en arriver là. Elle qui n'osait d'ordinaire jamais hausser le ton venait de se surprendre à joliment le faire. Peut-être était-ce l’enchaînement des évènements depuis la fin de l'après-midi qui avaient poussé la fillette à s'exprimer davantage sous l'affolement ? Elle ne le saurait certainement jamais, mais cependant, certitude était de voir qu'elle s'en voulait. Et ce fut donc pour cela que, aussi dégonflée qu'un ballon de baudruche qu'on aurait laissé s’essouffler, Lahya bafouilla maladroitement à l'adresse de la fille qui semblait revenir ranger ses affaires.

- Désolé... Je me suis emportée...

La Serdaigle avait conscience que ses piètres phrases ne l'excusaient pas, néanmoins, elle n'avait rien de mieux en stock et ne se sentait pas de déblatérer de longs mots vide de sens. Au moins, ses paroles étaient claires et nettes, elle avait fait son boulot pour présenter ses excuses.
N'ayant finalement ni le courage, ni la volonté d'affronter le regard de la Serpentard, Lahya s'empressa de retourner à son travail, bien que celui-là lui sortît complètement de la tête.

Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
#408040 — 3ème année RP — heart on fire

5 déc. 2020, 21:39
Un silence perturbé
Eileen avait fini de ranger les livres qu'elle avait empruntés sur les étagères de la bibliothèque et même s'il aurait été plus judicieux de continuer à travailler encore un peu, quitte à simplement changer de table, elle savait aussi pertinemment qu'elle avait besoin de se calmer. La Serdaigle avait fait les frais de sa mauvaise humeur parce qu'elle n'était pas discrète mais l'adolescente était bien conscience qu'elle faisait les frais qu'autre chose. La frustration, la fatigue n'étaient jamais bonnes conseillères en cas de conflit et la Serpentard avait envenimé une situation qui aurait pu se régler bien plus vite et plus agréablement.

Elle poussa donc un soupir et rassembla ses affaires. Finalement, une pause était peut-être ce qui pouvait lui arriver de mieux. Oui, elle devrait se lever tôt le lendemain et sûrement qu'elle n'arriverait pas à rendre un devoir convenable mais il valait peut-être mieux en bâcler un que de craquer sous la pression en essayant de tout faire. Même si l'envisager n'était pas joyeux. Une bonne nuit de sommeil et certainement qu'elle ne verrait plus les choses autant en noir.


"Penses-y la prochaine fois." répondit-elle à la jeune Serdaigle avant de réaliser que, là encore, elle n'était vraiment pas aimable. Elle reprit donc : "Je m'excuse aussi. J'aurais pu te dire les choses plus aimablement. La fatigue, certainement, même si ça ne justifie rien."

Elle était lasse. Elle mit donc son sac à dos sur son épaule et se dirigea vers la sortie. Ce soir, c'était relâche et tant pis pour les conséquences. Elle en avait besoin, la Serdaigle avait au moins eu l'effet de lui faire réaliser ça !
Fin du rp. Merci à toi et je m'excuse de la part d'Eileen d'avoir ainsi malmené ton perso. :decayed: