Inscription
Connexion
3 nov. 2018, 00:53
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Début Novembre 2043

La deuxième année avait commencé sur des chapeaux de roues pour Eileen qui était plus motivée que jamais pour faire oublier la triste fin de l'année précédente. On n'avait même pu la voir, à ses heures perdues, dans la bibliothèque... comme quoi, tout pouvait arriver. Enfin, elle n'y passait pas un temps fou quand même. Être enfermée le nez dans les bouquins, ce n'était toujours pas son truc. Elle préférait largement la nature ou alors le terrain de Quidditch. D'ailleurs, elle avait planché tout l'été sur diverses stratégies et avait hâte de pouvoir en parler avec l'équipe mais encore fallait-il que le terrain soit libre et vu que Serpentard ne jouait pas le premier match de la saison, c'était assez compliqué. Et puis, tous les joueurs n'avaient pas rempilé et les sélections lui prenaient beaucoup de temps. Mais elle aimait ça. Vraiment ! Et avait hâte d'en découdre pour montrer tout le potentiel des Crochets d'Argent.

Mais tous ses projets risquaient de voler en éclat ce jour-là. La jeune fille avait reçu un hibou, le matin-même, de sa directrice de maison lui demandant de la rejoindre sur le terrain d'entraînement alors forcément, Eileen stressait. Miss Kwon ne l'avait jamais convoquée et elle n'avait pas l'impression que c'était dans ses habitudes de demander ainsi à voir les élèves. Elle était plutôt cool comme adulte, ressemblait même parfois plus à une amie un peu plus vieille qu'à un professeur alors ce formalisme, dans la tête de la Serpentard, ça ne pouvait vouloir dire qu'une chose : elle allait perdre sa place de capitaine. Le pire, c'est qu'elle ne pouvait même pas en vouloir à sa professeur quand elle repensait à la saison précédente. Ils avaient fini dernier et elle avait commis une énorme bourde au dernier match, ce qui les avait conduit à la défaite. Parce que oui, elle était persuadée que c'était entièrement sa faute.

Elle marchait donc la mort dans l'âme vers le terrain comme un condamné à mort avançant vers l’échafaud. Elle aurait pu chercher à faire un discours pour se défendre mais les mots s'entrechoquaient dans sa tête sans prendre sens. Au moins pourrait-elle peut-être garder sa place de joueuse ? En tout cas, elle l'espérait de tout son cœur et refusait d'imaginer ce que pourrait être sa scolarité sans le Quidditch. Une fois arrivée, elle hâta le pas en voyant Miss Kwon. Maintenant qu'elle était là, autant arracher le pansement rapidement pour éviter que la douleur ne dure trop longtemps.

"Bonjour Miss. Vous savez, si vous me donnez une deuxième chance, je promets que je ferais tout pour qu'on fasse mieux que l'année dernière. Promis." dit-elle très vite sans même laisser le temps à sa directrice d'en placer une.

Faire mieux.... ce serait pas difficile de toute façon. Il n'empêche qu'elle sentait surtout les larmes monter aux yeux mais qu'elle ne voulait pas pleurer. Elle inspira donc profondément en évitant le regard de l'adulte et attendit la sentence. Elle aurait sûrement dû dire qu'elle avait fait du mieux qu'elle avait pu et qu'elle avait un peu plus d'expérience maintenant mais à quoi bon ? Elle doutait même de réussir à se convaincre elle-même si la situation avait été inversée. Plutôt que de se ridiculiser en vaines paroles, il valait donc mieux qu'elle attende en silence.
3 nov. 2018, 01:17
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Il faisait déjà bien froid, du moins trop pour une habituée d'un pays chaud. La jeune femme grelottait, mais comme elle en avait marre, elle sorti de son sac un bocal et sa baguette. Après avoir vérifié que personne ne regardait - en même temps, c'était assez désert dans le coin, elle se concentra et visualisa le mieux possible la petite flamme bleue voulue. Le premier essai fut un échec total, ainsi que le second, le troisième...
Que disait l'Azuré du Népal déjà ? Sa magie était comme un ruisseau... Elle avait encore du mal à comprendre dans quel sens le prendre: médiocre ou plus puissante qu'on ne le pense si le ruisseau se déchaîne ? En tout cas, au cinquième essai, une flamme bleue accepta gentiment d'apparaître dans le bocal. Le froid lui offrait une nouvelle difficulté pour lancer des sorts, avec ses tremblements.

Mais aujourd'hui, la magie n'était pas nécessaire. Solar s'en réjouissait, mais se sentait un peu embarrassée quand même. Elle garda dans ses mains le bocal, tout en les réfugiant sous sa cape. C'était un peu mieux. La jeune femme guetta son élève, regrettant déjà de ne pas l'avoir convoquée bien plus tôt. En Septembre, ça aurait été un peu plus supportable tout de même.

Au bout d'une dizaine de minutes, la capitaine de l'équipe de Quidditch apparu dans son champs de vision, avançant vite vers elle. Un sourire s'afficha automatiquement sur le visage de Solar, et elle se tourna vers Eileen, en grelottant toujours un peu.
Avant même de pouvoir lui répondre un bonjour, elle lui faisait des promesses incompréhensibles. La jeune femme n'avait même pas prit le temps de se renseigner sur les résultats de l'année précédente côté sport, mais elle devina bien vite de quoi parlait la capitaine. Solar laissa échapper un petit rire avant de lui répondre:

"-Oh non, ne t'en fais pas, en fait ce n'est pas pour ça que je t'ai demandée de venir...

C'était plutôt embarrassant de l'avouer. Elle n'avait pas beaucoup osé en parler avec Miss Pidloux. Mais cette dernière était trop occupée pour répondre à la demande de Solar, aussi la directrice de Serpentard avait pensé à sa capitaine. Un choix logique.
Ses joues étaient déjà un peu rougies par le froid, au moins ça cachait son rougissement. Elle fini par avouer, avec son petit accent bien familier:

-Je n'y connais absolument rien en Quidditch. Ce n'était pas trop mon... Truc, à vrai dire. Mais je me dis que je dois faire un effort, pour comprendre ce que je regarderais lorsque ma maison jouera ses matchs. Alors je me demandais si tu aurais un peu de temps à m'accorder pour m'apprendre un minimum de choses, pour que je ne sois pas trop perdue."

Son sourire laissait apercevoir son léger embarras. Elle trouvait ça un peu dommage, en tant que directrice de maison, de ne rien connaître du Quidditch, surtout qu'elle avait l'équipe à gérer, en aidant le capitaine dans ses recrutements, ou en lui proposant certains élèves. Enfin, c'est qu'elle pensait. Suivre les matchs à l'aveugle, ça ne la tentait pas non plus.

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
Kwon, pas Know, pensez-y !
4 nov. 2018, 23:40
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Était-ce possible de mourir parce que son cœur battait si fort qu'il finissait par sortir de la poitrine ? Eileen commençait presque à le craindre tant ses battements sanguins l'assourdissaient. Elle ne se sentait vraiment pas bien, nauséeuse même. Non, non, hors de question d'en plus vomir. Elle se devait de garder le peu de dignité qui lui restait - si elle en avait seulement eu un peu un jour - pour ne pas tomber encore plus bas dans l'estime de sa directrice de maison. Parce que oui, la jeune fille n'était pas du genre studieux mais l'avis des adultes comptait beaucoup pour elle et encore plus celui de celle qui dirigeait sa maison. Après tout, c'était une deuxième famille alors elle en était un peu la matriarche. Façon de parler bien sûr. En tout cas, ce qui était certain, c'était qu'Eileen ne voulait vraiment pas la décevoir.

Et puis, après quelques secondes de silence et du sourire de sa professeur, celle-ci rompit le silence. Elle ne voulait vraiment pas la virer ? C'était pas une blague, vrai de vrai ? Si elle n'avait pas été au bord de l'évanouissement une seconde plus tard, la Serpentard se serait mis à sauter partout de joie. Ou bien à serrer la professeur de botanique dans les bras. Seulement, ses jambes flagellantes d’émotion l'en empêchèrent.

"Oooh..." échappa-t-elle dans un soupir de soulagement.

Voilà qui était pour le moins inattendu. Pas illogique quand on y réfléchissait puisque tout le monde ne s'intéressait pas forcément au Quidditch mais Eileen ne s'était jamais posé la question. Pour elle, les adultes savaient toujours tout, sur tout alors oui, elle était surprise. Agréablement bien sûr et flattée que sa directrice pense à elle pour l'aider. Elle se sentait tout à coup importante. Ou du moins, en charge d'une mission vitale qu'elle se devait de mener à bien. Ouah, elle n'en revenait pas et le sourire son visage, grand jusqu'aux oreilles, en était bien la preuve.

"Bien sûr que j'ai du temps à vous accorder. Toujours, Miss. Qu'est-ce que vous savez sur le Quidditch ? Ou alors, je reprends depuis le début, c'est peut-être plus simple ?"

Ça lui faisait tout bizarre d'inverser les rôles et d'avoir quelque chose à apprendre à quelqu'un. Certes, en sa qualité de capitaine, elle avait déjà eu à discuter du règlement avec ses coéquipiers mais ils connaissaient tous le sport en lui-même. C'était juste certaines subtilités qui leur échappaient parfois. Elle espérait sincèrement qu'elle allait relever haut la main le challenge en tout cas. D'autant que ce serait toujours plus simple ensuite pour discuter stratégie avec sa professeur si jamais cela s'avérait nécessaire. Ou même pour lui demander conseil sur les décisions qu'elle avait parfois à prendre.
7 nov. 2018, 11:56
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Au moins Eileen était soulagée, Solar ne pensait pas qu'elle aurait été autant stressée par le rendez-vous. Elle culpabilisait un peu. Mais tout s'arrangeait ! La jeune femme se laissa contaminer par le sourire de son élève, et lui en offrit un en retour. Elle n'était pas plus intéressée que ça par le sport que les sorciers adoraient, mais sa volonté de faire des efforts pour le comprendre était suffisamment grande pour afficher un certains intérêt à ce qu'allait lui expliquer la capitaine de l'équipe de Serpentard. Lorsque cette dernière lui demanda ses connaissances dans ce jeu, Solar prit le temps de réfléchir, et résuma :

"-Je sais que ça se joue avec des balais et 5 balles... Ou 6 ? Heu... Et il y a les anneaux qui font office de but. Il y a une balle d'or qui remplace l'oiseau autrefois utilisé, et tant mieux pour lui, le pauvre... Ah, j'ai entendu dire aussi que le match se termine quand la balle d'or est attrapée."

C'était peu, médiocre, et on la croirait tout droit sortie d'une grotte à l'entendre parler de Quidditch. Beaucoup auraient été complètement offusqués de voir une si piètre connaissance de ce sport. Solar s'en fichait un peu, du moins avant. Elle avait vraiment envie de comprendre le futur match de sa maison, et d'encourager avec enthousiasme les verts face à la concurrence.
Solar avait même préparé de quoi noter les informations, et après avoir rangé le bocal dans son sac, elle sortit de sous sa cape une plume, de l'encre et un parchemin. Elle était prête ! Enfin presque, la jeune femme se servit des gradins pour un support d'écriture. L'élève de 27 ans n'avait plus qu'à être très attentive pour ce petit cours particulier.

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
Kwon, pas Know, pensez-y !
10 nov. 2018, 21:02
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Eileen était vraiment enthousiaste. Parler du Quidditch lui plaisait toujours autant parce que, pour elle, c'était synonyme de liberté. Elle n'aimait jamais tant que les moments où elle se retrouvait sur son balai, les cheveux dans le vent, au sein d'une équipe. Peu importe les intempéries ou bien encore le score, elle ne boudait pas son plaisir. Évidemment, gagner, c'était encore mieux. La cerise sur le gâteau, comme on disait chez les Moldus et c'était bien pour ça qu'elle s'entraînait autant que possible. D'autant plus maintenant qu'elle était capitaine, pour ne pas décevoir ses coéquipiers mais aussi ses camarades de maison et tous ceux qui lui faisaient confiance. Elle-même aussi, bien sûr.

"C'est bien 5 balles pour 4 joueurs par équipe. Il y a le Souafle avec lequel jouent l'Attrapeur, le Poursuiveur et le Gardien. Le but est de l'envoyer entre l'un des trois anneaux pour marquer 30 points. Ensuite, le Cognard porte bien son nom. C'est une balle qui est là pour cogner les joueurs et donc le Batteur est là pour assurer la défense de ses coéquipiers mais aussi pour attaquer l'autre équipe en leur envoyer dessus. Le gardien empêche l'équipe adverse de marquer en défendant les anneaux. Et ensuite, il y a les vifs et viffets. Là, tout dépend de leur couleur. Les bronzes permettent de gagner 10 points, les argents 20 points et celui en or 70 points et surtout, il met fin au match. C'est le boulot de l'Attrapeur."

La jeune fille ne quittait pas sa directrice de maison des yeux, se demandant si tout ce qu'elle disait était clair. Elle avait déjà eu une discussion de ce genre avec son frère et ça n'avait pas été simple de lui faire comprendre les choses alors elle espérait vraiment qu'elle s'en sortait mieux à présent. D'autant qu'elle devait ensuite aborder les formations, les possibilités de chaque joueur, si elle voulait être certaine que sa professeur en comprenne toutes les subtilités.

"Je suis pas sûre d'être très claire, désolée. Le mieux est peut-être que je réponde à vos questions ? Comme une sorte d'interview, peut-être ?"

Après tout, ça permettrait de cibler ce que voulait vraiment savoir l'adulte. Sinon, le risque était de la noyer sous des informations dont elle n'avait cure et ça aurait vraiment embêter Eileen.
Dernière modification par Eileen Eastwood le 18 nov. 2018, 15:07, modifié 1 fois.
14 nov. 2018, 17:00
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Solar avait l'habitude de prendre des notes, à sa scolarité elle en avait prit beaucoup, et souvent trop. C'était difficile de synthétiser pour elle, ça lui valait souvent des difficultés à l'époque. Maintenant, la jeune femme s'améliorait un peu, mais de nombreuses plumes usées étaient passées entre ses doigts. Elle écrivait autant que possible, à la va-vite, les informations d'Eileen. 5 balles, 4 joueurs par équipe. Souafle pour Poursuiveur, Gardien qui garde les buts, Attrapeur. Balle dans but égal 30 points. Cognard égal mauvais, douleur. Elle résumait ainsi, se comprenant pour relire.
Solar tentait de tout noter et retenir, n'hésitant pas à raturer si elle faisait des fautes. Quel sport violent ! La jeune femme ne s'y risquerait pas.
Il y avait plusieurs vifs, Solar essaya de noter rapidement la couleur et les points correspondants. Fin du match nota-t-elle.

"- Ce jeu a l'air aussi violent que complet, commenta-t-elle. Je crois que j'ai bien suivi. Donc en général, comment se passent les matchs ? Il doit y avoir des stratégies, je suppose ?"

La jeune femme s'imaginait mal qu'il suffise de voler sur un balai, d'esquiver les Cognards, et de lancer correctement le Souafle. Peut-être qu'ils faisaient des sortes de formation de vol ? Elle était toujours attentive, tout en essayant de retenir ses notes. Pour le moment, elle voyait à peu près les différentes balles et les différents joueurs. Un bon début !

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
Kwon, pas Know, pensez-y !
18 nov. 2018, 17:13
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Un sport violent ? Peut-être qu'on pouvait le résumer ainsi, en effet. Après tout, c'était un fait, rares étaient les joueurs de Quidditch qui ne s'étaient pas blessé au moins une fois mais Eileen était persuadée que c'était le cas dans tous les sports, pour peu qu'on s'y investisse un minimum. Elle, elle ne voyait pas les choses comme ça de toute façon. Son éternel optimisme sûrement qui la poussait à plutôt voir le verre à moitié plein. Il faut dire qu'il y avait tellement mieux à voir : l'adrénaline du début de match, la tension à chaque action, la joie ou la déception une fois le vif doré attrapé. Sans parler de la camaraderie qui liait les joueurs d'une même équipe et même d'ailleurs les joueurs de Quidditch dans leur ensemble. Car la jeune fille avait beau ne faire aucun cadeau sur le terrain, elle avait un profond respect pour ses adversaires et avait la sensation de partager quelque chose avec eux.

En tout cas, pour la Serpentard, il y avait bien plus dangereux qu'un match de Quidditch. Une partie de cache-cache par exemple. Oui, ça pouvait paraître étrange pour beaucoup d'enfants, principalement chez les Moldus mais pour elle, elle n'arrivait pas à comprendre qu'on puisse trouver cela amusant. Se camoufler dans des endroits plus exigus les uns que les autres, sombres et poussiéreux, y attendre des heures entières en espérant y rester encore plus longtemps - preuve que l'autre ne nous a pas trouvé - mais qui était l'abruti qui avait inventé une telle torture ? Fallait vraiment avoir un araignée au plafond ! D'autant que plus incompréhensible encore pour elle était le fait qu'avec le cache-cache, on était sensé jouer avec les autres sans être avec eux. La logique la dépassait complètement.

En attendant, ça ne faisait pas avancer le schmilblick ni les questions de sa professeur.

"Et bien, c'est vrai qu'il peut y avoir des blessures mais bon, le batteur est là pour assurer la sécurité de son équipe. Tout comme chaque joueur fait toujours attention au Cognard."

En théorie, en tout cas, parce qu'il fallait bien avouer que parfois, c'était plus facile à dire qu'à faire. Surtout pour l'Attrapeur quand il se lançait dans la course aux viffets. Mais c'était aussi pour ça qu'il y avait une réelle synergie entre les joueurs et que le reste de l'équipe faisait tout pour le protéger. C'était primordial.

"On met au point les stratégies lors des entraînements. Pour le moment, on a perfectionné quatre formations et, pour tout dire, notre point fort, c'est surtout la psychologie et être à la limite du règlement sans l’enfreindre. Chacun d'entre nous à ses points forts aussi. J'ai déjà vu Phœbe voler tellement vite qu'elle a réussi à protéger deux anneaux en même temps. Ou encore Mathilde filer sur tout le terrain pour marquer directement. C'est impressionnant."

Évidemment, les joueurs adverses avaient aussi leurs points forts mais Eileen était fière de ce que les Crochets d'Argent étaient capables de faire. Elle espérait juste que ça allait se concrétiser cette saison.
19 nov. 2018, 17:52
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Solar n'avait jamais été une grande sportive. Sauf s'il fallait faire de l'équitation, et pas forcément avec des chevaux et sur la terre ferme. Elle ne pouvait pas comprendre les sensations, l'adrénaline, et tout ce qui rendait un match excitant pour les joueurs et pour le public. La jeune femme n'y connaissait rien, mais peut-être qu'à force d'assister à des matchs, elle allait y prendre goût.
La jeune femme voyait cependant la subtilité du jeu. Être protégé, avoir confiance en ses coéquipiers... Et rester toujours à l'affût du Cognard tout en remplissant son propre rôle. C'était complexe, et elle respectait ce fait. Au moins, elle ne dénigrait pas le sport et les joueurs. Seulement Solar préférait la course aux niffleurs, qu'avait un jour organisé son professeur de créatures magiques, et qui fut une sacrée épreuve sportive.

Elle écoutait Eileen attentivement, essayant de visualiser Phœbe volant très vite, et Mathilde filer à travers le terrain. Finalement, ça lui donnait très envie de voir ça de ses propres yeux. Elle ne souhaitait pas les ennuyer en observant un entraînement, alors Solar attendrait le prochain match qui n'allait pas tarder à arriver.

"-La limite du règlement ? Oh, il y a un règlement, des fautes à ne pas commettre peut-être dans ce sport ?"

Solar n'était pas certaine de vouloir connaître les stratégies en détails, surtout dans cet endroit où des oreilles indiscrètes pouvaient traîner. Elles pourraient toujours en discuter dans son bureau de directrice de maison après tout. Mais les règles, la jeune femme ne les connaissait pas du tout, et ça ce n'était pas un secret pour qui que ce soit.

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
Kwon, pas Know, pensez-y !
24 nov. 2018, 21:24
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Eileen échappa un léger rire à la remarque de sa directrice de maison. Non pour se moquer d'elle mais bien parce qu'elle avait elle-même mis le doigt sur le fait que le Quidditch pouvait être un sport dangereux alors sans règlement... Certes, ça lui arrivait de pester quand l'arbitre sifflait une faute contre eux, elle trouvait d'ailleurs ça très souvent injuste mais c'était lorsqu'elle était prise dans le match. Dès qu'elle prenait un peu de recul, elle comprenait la faute et le fait qu'elle ait été sanctionnée alors oui, heureusement que tous les coups n'étaient pas permis. Sinon, ce n'était pas des blessés qu'il y aurait mais bien des morts. La plus douce des créatures devenait une réelle terreur une fois sur le terrain et elle ne connaissait guère de joueurs qui faisaient exception à la règle. Enfin, certains étaient aussi terribles sur le terrain qu'à l'extérieur mais jamais elle n'avait vu un ange dans une équipe une fois un match commencé. Ça non.

"Oh oui même si des fois, ça nous embête plus qu'autre chose. Enfin, je reconnais que ça évite les débordements. Comme d'attraper le balai d'un Attrapeur, par exemple, pour l'empêcher d'avoir le vif d'or. Ça pourrait être très dangereux en fait mais, pris dans le match, on ne s'en rend pas toujours compte. Au moins, là on sait que c'est interdit."

Bon, cette règle-là paraissait logique puisque c'était pour la sécurité des joueurs mais il n'y avait pas que ça. Loin de là même.

"Il y a des règles pour empêcher l'anti-jeu aussi. Par exemple, si on garde une balle trop longtemps en notre possession sans rien en faire. Il y a aussi celle qui stipule que seul l'attrapeur peut jouer les viffets et le vif. Ou alors que le batteur ne peut utiliser sa batte que sur le Cognard."

Oui, celle-là aussi paraissait logique et pourtant, il lui était arrivé durant les matchs d'avoir envie de taper directement sur le joueur qui en faisait voir à son équipe. Elle se passa bien de le dire à voix haute, bien sûr, ne voulant pas passer pour une brute alors qu'en dehors du terrain, elle était tout sauf ça.

"Vous savez, vous êtes la bienvenue à tous nos entraînements si le cœur vous en dit !"
26 nov. 2018, 13:49
Ne jamais se fier aux apparences !  S.Kwon 
Elle essayait d'imaginer les règles, mais c'était un exercice difficile pour une novice comme elle. Eileen semblait trouver amusant sa remarque, ce qui fit sourire Solar. Ensuite, elle lui donna certains points à connaître dans le Quidditch : au moins Solar comprendra si des gens râlent car quelqu'un aurait fait une faute. Certains interdits relevaient du bon sens, mais la jeune femme se méfiait du monde des sorciers. Parce que parfois, le bon sens on le cherchait un peu. Elle prit encore quelques notes pour réviser ça quelques jours avant leur match, et chercha d'autres questions. Cependant, pour le moment elle ne voyait pas grand-chose. Voir un match serait plus simple pour en trouver. Mais ça, la jeune femme allait bientôt le voir, puisque ça allait bientôt commencer, dans le mois.

"-Je vois, des règles assez compréhensibles. On ajoute un peu de sécurité malgré les dangers qu'il comporte dans tous les cas, commenta-t-elle.

Solar rangea ses notes, satisfaite de ce cours. Elle eu un sourire à la proposition de la capitaine, et acquiesça :

-Ce sera avec plaisir. Si j'ai l'occasion d'assister à un de vos entraînement, je le ferais.

La jeune femme avait pas mal de choses à faire, mais peut-être arrivera-t-elle à se libérer un peu pour admirer ses petits serpents à l'œuvre ? En attendant, Solar ne voulait pas risquer de rendre malade Eileen en restant trop longtemps dehors par un temps froid. La magie guérirait ça très vite, mais une forme optimale était préférable.

-Est-ce que tu vois d'autres choses à préciser ? demanda-t-elle tout de même. Pour ma part, j'ai trouvé ça très instructif. Je ne manquerait pas de te poser d'autres questions si besoin, et j'ai même hâte d'être au prochain match !"

Elle était sincère là-dessus, réussissant à éprouver suffisamment de curiosité pour venir encourager les verts, moins ignorante sur le sujet.

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
Kwon, pas Know, pensez-y !