Inscription
Connexion

28 janv. 2020, 20:14
le Quidditch et ses tensions  libre 
5 novembre 2044
Après le match Serpentard-Poufsouffle
Dans le couloir menant aux vestiaires des équipes
@Hannah Lyse Sparks


Deux cognards, c’était direction le banc assuré. Aliénor se rattrapa à peine sur son balai qui dévia vers les anneaux verts. Elle devait sortir du terrain pour ne gêner personne. Elle passa derrière les anneaux des crochets en essayant de reprendre son souffle coupé par la balle folle. C’est alors que des paroles lui parvinrent, des paroles qui lui firent immédiatement reprendre un grand bol d’air.

-Hey Sifferlin, fais gaffe, à ta mâchoire ! Votre batteuse est tellement douée avec sa batte qu’elle risque de te refaire le portrait en visant Eider !


Elle voulut se retourner pour envoyer un regard noir à la gardienne verte, mais la douleur de ses côtes la rappela à la raison. Elle fila vers le banc, sa main gauche fermement accrochée à son balai, son cœur cognant avec force dans sa poitrine rythmant sa colère comme le ferait des tambours de guerre. Une fois les pieds au sol, elle laissa tomber sa batte et son balai et son regard se porta sur la blonde devant les cercles à quelques dizaines de mètres. Aliénor fronça les sourcils, c’était qui cette fille pour oser parler comme cela d’elle ? Elle ne la connaissait et même lorsqu’elle ne s’adressait pas à la troisième année elle trouvait un moyen pour lui envoyer des piques. La mâchoire d’Aliénor tressauta sous la force qu’elle exerçait entre ses dents. Toute la colère accumulée contre elle-même suite à ses résultats médiocres venaient de trouver une toute nouvelle cible aux cheveux blonds. Mais elle ne put se défouler sur elle à l’aide du cognard car le coup de sifflet final siffla dans le stade. Poufsouffle venait de gagner et pourtant Aliénor ne bougeait pas, le regard fixe sur la gardienne des Crochets d’argent. Elle ne pouvait pas passer outre, c’était trop. Trop de colère, trop d’amertume, trop peu de chance et trop pour elle.

Aliénor siffla un juron entre ses dents et descendit en direction des vestiaires en quatrième vitesse manquant de tomber dans les quelques escaliers. Une fois dans le corridor séparant les vestiaires des équipes, Aliénor avança vers le terrain, les poings serrés et les sourcils froncés. Elle devait avoir une explication. Oui elle ne ferait rien de bon dans cet état de nerfs et sa réaction était bien trop exagérée pour ce que c’était, mais l’accumulation faisait qu’elle était devenue un volcan prêt à entrer en éruption. Elle passa devant quelques joueurs récoltant des regards étranges de la part de ses camarades. Une fois qu’elle était au près de la blonde de première année, Aliénor laissa sa colère s’exprimer.

-Hey toi, madame parfaite je réussit tout dès mon premier match !

Aliénor accéléra le pas et poussa la Serpentard contre le mur afin de pouvoir lui parler en tête à tête. Elle ne décolérait pas et elle ne redescendrait pas d’aussi tôt. La blonde ferait mieux de trouver les bons mots, si seulement il y avait des bons mots. Elle pointa son doigt entre les yeux de sa camarade avant de continuer à parler.

-Pour qui tu te prends à juger les autres comme ça ? Tu me connais pas alors tu te la ferme quand il s’agit de moi !

Elle criait maintenant dans le couloir étroit. Son poing gauche était étrangement serré et ses ongles commençaient à percer sa paume. Mais elle ne sentait plus rien, l’adrénaline, la colère avaient eu raison de son cerveau qui n’avait plus son mot à dire. Sans ça, elle s’écroulerait certainement de fatigue, mais là, elle n’avait jamais été autant en forme.

premier post réservé suite libre

Perséphone: Batteuse des Hel's, reine des Rumeurs
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 7ème année RP, Poufsouffle

31 janv. 2020, 22:48
le Quidditch et ses tensions  libre 
Au coup de sifflet final, Hannah fut submergée par un flot d’émotions contrastées. Fierté et déception se bousculaient dans sa tête, alors que les Crochets d’Argent venaient d’essuyer une cruelle déconvenue pour leur premier match de championnat. Le score était particulièrement sévère, et éclipsait ses débuts plutôt prometteurs. Par trois fois pourtant, la fillette avait empêché ses adversaires d’aggraver la marque.

La plupart des autres joueurs rejoignirent rapidement les vestiaires sous la pluie battante. La jeune gardienne, elle, resta un long moment devant ses anneaux, en équilibre sur son balai, comme pour prolonger le match. Elle avait bien du mal à encaisser l’échec et il lui faudrait probablement plusieurs jours avant de passer au-dessus de celui-ci. Pourtant, c’était bien l’attrapeur des Hel’s qui avait mis fin à la rencontre en attrapant le Vif d’or, rendant ainsi le score encore plus humiliant pour l’équipe de Serpentard.

Les yeux humides, la fillette regardait les tribunes qui commençaient à se vider avec mélancolie. Elle avait tant attendu et espéré ce moment et pourtant, elle se retrouvait là, seule dans les airs et trempée jusqu’aux os. Maintenant que l’adrénaline du match était retombée, Hannah se sentait exténuée. Son épaule droite était particulièrement douloureuse, après les deux coups de Cognard reçus de plein fouet. Doucement, la première année dirigea son balai vers les vestiaires. Elle irait remercier sa capitaine pour la confiance qu’elle lui avait accordée, puis elle quitterait le stade au plus vite.

A peine descendue dans le couloir menant aux vestiaires, une voix l’interpella.

Comment ça Madame parfaite ? Qu'est-ce qu'elle me veut, celle-là ?

La première année eut à peine le temps de se retourner pour reconnaître la batteuse adversaire, que celle-ci la bouscula contre le mur. Le contact dur et froid contre son épaule la fit grimacer de douleur, lui rappelant qu'un détour par l’infirmerie s’imposait. Malgré les mises en garde de Wilson sur les risques de blessures, elle n’avait pas su éviter le Cognard. Elle travaillerait là-dessus aux prochains entraînements.

La Poufsouffle ne lui laissa toutefois pas le loisir d’y penser. Le visage rageur, la batteuse des Hel’s lui vociférait des menaces à peine dissimulées. Hannah fronça les sourcils, ne comprenant pas véritablement à quoi son adversaire faisait allusion, et lui répondit d’un ton las.

« C’est quoi ton problème ? Ca te suffit pas de gagner ? »

De sa main gauche, elle repoussa le doigt qu’Aliénor pointait sur elle et tenta de se dégager de son emprise. Elle jugeait bien plus prudent d’éviter l’affrontement avec une élève plus âgée, notamment sans baguette et avec un bras en vrac... Encore plus si l’élève en question était batteuse au Quidditch...

"I‘d rather fall asleep than fall in love"
5ème année RP (2048-2049) - #245b3b
Marmiton le sanguinaire

31 janv. 2020, 23:48
le Quidditch et ses tensions  libre 
Dire qu'Eileen était abattue en cette fin de match était un réel euphémisme. Ce match lui rappelait que trop bien le douloureux début de la précédente saison. Certes, le score n'était pas aussi dramatique mais pas loin et, une fois encore, elle s'en sentait responsable. Elle essayait bien de se raccrocher aux mots de Scott Reed mais il était difficile de ne pas faire un terrible constat : elle avait échoué toutes ses actions. Et plomber son équipe. Elle s'était bêtement laisser distraire par les mots cinglants d'Erwan. Elle lui en voulait d'ailleurs pour ça même si elle savait que ça faisait parti du Quidditch. Mais jamais elle n'aurait cru que son camarade de classe puisse appuyer sur ses problèmes familiaux et le fait qu'elle avait raté la rentrée. C'était cruel et même maintenant, alors que le match était terminé, les mots résonnaient encore dans sa tête. Mais elle s'en voulait encore plus à elle-même. Son manque d'entraînement et de concentration n'avait clairement pas aidé.

Seulement, elle avait au moins appris une chose avec l'expérience, celle de ne pas abandonner son équipe. Elle devait laisser ses doutes derrière elle et être là pour eux, c'était le plus important pour le moment. Elle aurait tout le temps, plus tard, de repenser à sa piètre performance. Tous auraient du mal à digérer la défaite, elle le savait et c'était son rôle de rendre la pilule moins amère. Mais avant de rejoindre le vestiaire pour tenter de leur faire un petit discours pour les booster, elle tenait à passer voir les Crocheers. L'équipe avait assuré et en avait mis plein la vue à tout le monde, c'était de l'excellent travail. Elle atterrit donc devant eux, se forçant à sourire même si le cœur n'y était pas vraiment.

"Merci, vous avez été géniaux. Je sais que ça ne se voit pas sur le résultat mais vos encouragements nous ont vraiment aidé. Et je vous promets qu'on fera mieux au prochain match, pour que vous soyez fiers !"

Elle descendit ensuite de son balai et se mit en route vers le vestiaire des Serpentard. Mais arrivée dans le corridor, elle s'arrêta net devant la scène qui se déroulait sous ses yeux, stupéfaite. Des brouilles entre joueurs, ça arrivait mais là sérieux ? Aliénor qui agressait Hannah... pourquoi ? Eileen avait clairement raté quelque chose mais, de toute façon, rien ne justifiait un tel comportement et surtout, ça coéquipière était en bien mauvaise posture. Deux ans séparés les filles et ça se voyait sur leur gabarit. Surtout que la jaune s'entraînant comme batteuse donc autant dire que ce n'était pas anodin.

Il était hors de question que la Serpentard laisse faire ça. Ça faisait parti de son boulot de capitaine de protéger ses joueurs et, même sans ça, elle l'aurait fait. Surtout que c'était le premier match d'Hannah, il était hors de question que ça se finisse encore plus mal que ça n'était déjà le cas.

"Lâche-là, tu vois pas que tu lui fais mal ? C'est quoi le problème ?"

Elle se plaça alors de sorte à séparer les deux filles, attendant une réponse. Et si, pour le moment, elle essayait d'avoir l'air le plus neutre possible, il était évident qu'elle était du côté de Hannah. D'autant que de ce qu'elle en avait vu, c'était elle qui se faisait agresser. Alors quoi, ça ne suffisait pas à la jaune d'avoir gagné, elle voulait aussi les écraser, les humilier ? Elle inspira un grand coup, se forçant au calme pour ne pas rajouter de la tension à la situation. Au moins, les évènements qu'elle avait vécu pendant les congés l'avait fait murir et l'aidait donc à voir les choses sous un autre angle. Un point positif à la situation.

"Je dois aller chercher Monsieur Saunders ou on peut régler ça intelligemment et calmement ?"
Dernière modification par Eileen Eastwood le 02 févr. 2020, 18:44, modifié 1 fois.

01 févr. 2020, 10:19
le Quidditch et ses tensions  libre 
Aliénor devait bien faire une tête de plus que sa cadette, et ce n’était pas tout, sa carrure était bien plus carrée et ses muscles plus formés et en plus l’autre était visiblement myope comme pas deux. Mais peu importe, elle l’avait blessée dans son égo et elle devait en assumer les conséquences. Si ça avait été l’autre gardien de Serpentard, le grand blond, ça aurait été pareil et elle aurait eu la même réaction. Il n’était pas spécialement question d’elle, mais juste de ce qu’elle avait osé dire alors que ce n’était même pas destiné à Aliénor.

Par conséquent, sa réaction fit encore plus froncer les sourcils à la fillette qui ne comprenait pas pourquoi la notion de victoire venait s’additionner à l’équation. Ça n’avait rien à voir, les Hel’s auraient perdu c’était pareil ! Elle avait prononcé ses mots avant la fin ce n’était même pas dû à la déception d’avoir perdu alors qu’elle ne se cache pas derrière sa défaite. Elle décala le doigt d’Aliénor qui se laissa faire avant de prendre une grande inspiration.

Mais alors qu’elle s’apprêtait à répondre une tête rousse s’interposa. La capitaine des Crochets venait s’en mêler. *Evidement...* Aliénor roula des yeux pour signifier que cette apparition l’agaçait plus que ne la calmait. De toute façon elle ne redescendrait pas d’aussi tôt. Elle avait accumulé trop de colère durant le match et c’était la goute d’eau qui faisait déborder le vase.

- Lâche-là, tu vois pas que tu lui fais mal ? C'est quoi le problème ?

Un léger sourire se dessina sur les lèvres de la fillette alors qu’elle recula d’un pas. Ils étaient bien faibles les joueurs de Serpentard pour être traumatisés par une petite bousculade... Déjà elle s’interposait alors qu’elle n’avait rien à voir là-dedans. Aliénor secoua la tête de droite à gauche quand la capitaine demanda s’il était nécessaire d’aller chercher l’arbitre. D’ordinaire respectueuse des figures d’autorité, Aliénor en était à un point de fatigue mentale et de colère que plus rien ne lui importait. Miss Loewy pouvait apparaitre comme par magie ce serait pareil. Aliénor souffla avant de se mordre la lèvre inférieure. L’intervention de la capitaine adverse ne faisait qu’attiser un feu déjà bien embrasé.

-C’est entre elle et moi, t’as rien avoir là-dedans alors dégage.

Aliénor reporta son attention sur la blonde par-dessus l’épaule d’Eastwood.

-Te cache pas derrière ta défaite ok, les mots ça a des conséquences et si t’es pas capable d’assumer ben du te tait.

Ses mots avaient autant blessé la fillette par leur véracité. Elle avait montré une performance plus que médiocre et au-delà de ça elle était un vrai danger au quotidien par son manque de maitrise en sortilèges. Mais ça, la Sparks ne le savait pas. Aliénor n’aimait vraiment pas qu’on lui mette le nez sur ses faiblesses, elle le faisait déjà assez bien seule.

-On ne me dit pas que je suis nulle sans régler les comptes après.

Ses poings se serrèrent de nouveau et elle se mordait l’intérieur de la joue. Mais Eileen était toujours là, posée devant elle comme un obstacle. Elle devait choisir, soit elle les laissait gérer ça à deux, soit elle risquait de s’en prendre une.

Perséphone: Batteuse des Hel's, reine des Rumeurs
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 7ème année RP, Poufsouffle

01 févr. 2020, 11:15
le Quidditch et ses tensions  libre 
Le match venait de se terminer par une écrasante victoire des Poufsouffle face aux Serpentard. Wilson n’avait pas eut l’occasion de jouer beaucoup puisqu’il a été touché par un cognard particulièrement violent d’Alienor Delphillia. Blessé au bras, il n’était plus en mesure de poursuivre le match. Mais Wilson a toujours accepté ces choses-là, car cela fait parti du sport et du jeu. Il n’en a jamais voulut à ses adversaires pour cela.

Alors qu’il regagnait les vestiaires de Serpentard en tenant son bras endoloris par un gros bleu tirant sur le violet, il entendit une dispute éclater entre des filles. Alienor faisait parti du lot, et les deux autres étaient de l’équipe de Wilson. Le cinquième année s’approcha et put entendre ce qu’il se passait. Alienor n’accepta pas les reproches faites par Hannah, sa remplaçante gardienne. Wilson fronça les sourcils, s’il n’avait pas quitté le terrain, ce genre de reproche lui aurait certainement été adressé. Eileen était déjà sur place pour défendre la jeune joueuse de Quidditch et Wilson fut ravie d’entendre son intervention. Mais Alienor continua de se plaindre… c’était bien une fille. Wilson soupira, et s’interposa entre les filles pour tenter de calmer le jeu :

« Les filles, stop ! Ce n’est qu’un jeu ! Pas la peine de vous chamaillez pour ça ! »

Il ne comprenait pas pourquoi Alienor réagissait comme ça, à vrai dire. Poufsouffle avait gagné alors elle devrait être contente pour son équipe. En faite, si certains pouvaient avoir ce genre de réactions, ce serait plus les Crochets d’Argents puisqu’ils viennent de perdre. A moins qu’Alienor soit tout simplement jalouse de la prestation remarquable d’Hannah et qu’elle souhaite lui faire payer d’avoir si bien joué. Les filles c’est parfois compliqué. Puis Wilson se tourna vers Alienor, et lui dit :

« Si t’es jalouse de la belle prestation d’Hannah, t’as qu’à mieux t’entraîner. Maintenant casse-toi ! »

Et il resta là, planter devant elle, faisant obstacle entre elle et les filles de son équipe.

Changement de code couleur exceptionnellement pour ce RP puisqu'Hannah a le même que moi. Ce sera "darkgreen"

seagreen - Adulte évolution - Membre du mouvement Sang pour Sang -
Membre de l'Orchestre Sympho'magique de Godric's Hollow

01 févr. 2020, 11:34
le Quidditch et ses tensions  libre 
   Le match était enfin fini, et quel match ! Eileen n’aurait pas pu rêver mieux pour une première sous les couleurs des Hel’s. Bon, elle n’avait pas vraiment participé à cette victoire, outre l’arrêt qu’elle avait fait, donc elle ne prenait pas particulièrement la victoire pour elle. Après un petit tour des tribunes, pour faire redescendre l’adrénaline et saluer tout ceux qui étaient venus encourager les deux équipes sous cette pluie battante. Néanmoins, elle passa un peu plus de temps devant la tribune où était massée les Poufsouffle pour les remercier de leur soutien et faire un petit coucou à ses ami(e)s qu’elle reconnaissait malgré les gouttes d’eau qui perturbaient sa vue.

   Après cela, elle regagna le couloir qui menait au vestiaire, dans sa petite bulle, prête à aller féliciter ses coéquipiers et coéquipières pour le beau match qu’ils avaient fait. Elle s’apprêtait à entrer dans le vestiaire fille qui avait été attribuée aux Hel’s, la main sur la poignée, lorsqu’elle entendit des voix s’élever derrière elle. Eileen fronça les sourcils, se demandant ce qu’il pouvait bien se passer. Ouvrant rapidement la porte du vestiaire, elle y déposa son balai, avant d’immédiatement en ressortir et de se diriger vers la source du bruit.

   L’Irlandaise resta tout d’abord interdite devant ce qu’il se présentait devant elle ; la gardienne remplaçante de Serpentard -qui avait d’ailleurs fait un sacré match- était plaqué contre le mur- une Aliénor furax devant elle, et entre les deux filles se trouvait la capitaine des Crochets. Eileen ne savait pas trop quoi pensé de tout ça, devait-elle s’en mêler où rester à l’écart ? La brune était tiraillée. Mais en voyant les poings serrés de sa coéquipière, Eileen prit sa décision. Elle allait parler, lorsqu’une tête blonde fit également son apparition, encore un Serpentard… Il était vraiment temps qu’elle intervienne ; hors de question qu’elle laisse Aliénor seule. Surtout connaissant le caractère de cette dernière et en entendant les dernières paroles du dernier venu.

« Eh, le blondinet, tu dis que ça sert à rien de se chamailler, mais c’est pas toi qui envenimes les choses là ? Avant de parler faut réfléchir tu sais, surtout si c'est pour dire des trucs pareils. »

   Eileen soupira intérieurement, « blabla ça sert à rien de se battre » et en soit il avait raison, mais pourquoi balancer de l’huile sur le feu deux secondes après ? Décidément…

« Free will does exist, it's just fucking hard.»
7ème année RP - [#601070]

03 févr. 2020, 13:06
le Quidditch et ses tensions  libre 
La batteuse des Hel’s ne bougea pas d’un pouce, la bloquant toujours contre le mur. Tout juste avait-elle baissé son doigt accusateur. Le couloir lui semblait désert, comme si tous les autres joueurs avaient déjà rejoint leurs vestiaires. A moins que certains étaient encore sur le terrain ? Hannah, qui était en bien mauvaise posture, accueillit avec un soulagement certain l’intervention de la capitaine des Crochets d’Argent. C’était sans doute son devoir, mais la blondinette fut rassurée de la voir prendre sa défense, même si elle n’avait intégré l’équipe que très récemment. La jeune gardienne pensait naïvement que la mention du professeur de Vol suffirait à faire retomber la tension.

Pourtant, la présence d’Eileen ne semblait pas calmer Alienor, qui reprit de plus belle en exprimant l’origine de ses griefs. Lorsque la première année compris à quelle action la Poufsouffle faisait allusion, elle laissa échapper un petit rictus moqueur. Vers la fin de la partie, alors que les deux attrapeurs étaient lancés à la poursuite du Vif d’or, elle avait interpellé Sifferlin en mettant en doute les qualités de la batteuse. Son objectif était simplement d’importuner le capitaine adverse pour le ralentir et permettre à Eider de prendre une longueur d’avance. Dans le feu de l’action, elle n’avait pas fait attention à la position de l’intéressée sur le terrain et ne se doutait pas que celle-ci avait pu entendre ses paroles.

Néanmoins, si ses souvenirs étaient bons, la suite des événements lui avait donné raison ; Delphillia s’était complétement loupé et avait raté son cognement dans les grandes largeurs. La jeune Sparks le lui rappela dans un sifflement.

« Pff, comme si t’avais eu besoin de moi pour rater ton coup de batte... »

J’ai aussi encaissé un but parce que j’ai pas réussi à esquiver ton Cognard...  C’est pas pour autant que je reporte la faute sur les autres...

Si la Poufsouffle n’assumait pas ses propres erreurs, ce n’était pas son problème. Avant qu’Hannah ne puisse lui asséner le fond de sa pensée, un autre Serpentard intervint. Un sourire éclaira le visage de la première année en voyant Wilson, leur gardien titulaire, s’interposer. Masquée derrière le grand gabarit de son coéquipier, elle hocha la tête à l’évocation de sa belle prestation et de la jalousie manifeste de la batteuse des Hel’s.

Voilà, c’est ça... Casse-toi !

Visiblement, leur altercation n’avait plus rien de discret et si Delphillia comptait régler ses comptes entre quatre yeux, c’était mal parti ! Leur attroupement avait également attiré l’une de ses coéquipières, qui sortait tout juste du vestiaire de Poufsouffle. Hannah distingua seulement le bas de sa robe jaune, mais ne reconnut pas la gardienne remplaçante adverse, qu’elle n’avait pas vraiment eu le loisir d’observer depuis l’autre extrémité du terrain.

Par Merlin, c’est Sainte-Mangouste qui se fout de la médicomagie... T’es pas en train de faire exactement la même chose, toi ?

Merci pour vos couleurs, Eileen et Wilson!  ;)

"I‘d rather fall asleep than fall in love"
5ème année RP (2048-2049) - #245b3b
Marmiton le sanguinaire

08 févr. 2020, 19:32
le Quidditch et ses tensions  libre 
En plus de la déception d'avoir démarré la saison sur une défaite, comme l'année précédente, Eileen faisait maintenant face à une profonde lassitude en voyant le comportement d'Aliénor. Décidément, les relations avec les Poufsouffles ne seraient jamais faciles, Cassandre mis à part. Elle ne comprenait vraiment pas. La batteuse des Hel's n'en était pourtant pas à son premier match, elle savait bien comment ça se passait alors pourquoi faire un tel scandale et surtout en s'en prenant à plus jeune qu'elle ? Elle ferait pas mieux, plutôt, de rejoindre ses camarades pour aller faire la fête dans leur salle commune. Elle avait de quoi se réjouir et elle restait là à vouloir provoquer une bagarre... pathétique.

"C'est mon équipière donc non, je ne dégage pas comme tu le dis. Elle a joué son rôle, point barre. Erwan en a fait autant, est-ce que tu nous vois le menacer pour autant ? Finalement, elle a peut-être fait mouche pour que ça te touche autant ?"

Bon, sur cette dernière phrase, c'était Sainte-Mangouste qui se foutait de la médicomagie vu comme elle avait, elle-même, réagi aux piques d'Erwan mais là n'était pas la question pour le moment. Et surtout, elle cherchait clairement à détourner l'attention de la Poufsouffle pour qu'elle cesse de s'en prendre à Hannah. Avec un peu de chance, ça marcherait, sans avoir besoin de faire appel à un adulte. Ce qui ne serait pas plus mal vu qu'il y avait fort à parier qu'il ne chercherait pas forcément à savoir qui avait commencé. Il aurait plus manqué qu'ils finissent le match par une punition, ç'aurait été le pompon. Déjà qu'Eileen savait qu'elle aurait du mal à croiser le regard, certainement emprunt de déception, de son professeur de vol alors si elle pouvait éviter ça, ce serait déjà ça de pris.

Alors qu'elle ne voyait pas trop comment la tension allait pouvoir diminuer en voyant le regard d'Aliénor et la colère qu'elle y percevait, Wilson s'interposa à son tour. Vu son gabarit, Hannah ne risquait plus rien, un bon point. Il ne restait plus qu'à trouver le moyen de mettre un terme à la querelle sauf que son homonyme s'en mêlant à son tour. Si la situation n'avait pas été déjà si ridiculement absurde, la capitaine des Crochets aurait sûrement ricané à ses mots. Et c'était elle qui parlait d'envenimer les choses ? Au lieu de ça, elle soupira, se forçant au calme. Son rôle de capitaine lui donnait une responsabilité et elle devait assumer.

"Bon maintenant, ça suffit. Hannah, Wilson, on retourne au vestiaire. Inutile de discuter avec elles le temps que tout le monde ne s'est pas calmé !"

Désolée pour le retard.

08 févr. 2020, 22:04
le Quidditch et ses tensions  libre 
L’attroupement dans ce couloir grossit accueillant le gardien titulaire des verts. Déjà bien énervée, la seconde remarque du garçon n’arrangea rien. Aliénor jalouse ? Elle ferma les yeux alors que la voix de sa coéquipière lança des reproches au garçon. Mais Aliénor n’en avait que faire. Elle rouvrit les yeux doucement pour les poser sur le visage du garçon. D’un air exaspéré elle l’observa quelques secondes avant de tourner la tête et essayer d’apercevoir sa cible lançant au passage une simple phrase.

-Quand on ne sait pas de quoi on parle on se tait.

Tout, tout dans ce couloir mettait la fillette encore plus en colère que ce qu’elle ne pouvait l’être. Et en plus la blonde, maintenant entourée de ses gentils coéquipiers se sentait pousser des ailes. Aliénor inspira fortement par le nez, si ses yeux pouvaient tuer, elle serait morte et enterrée depuis bien longtemps. La capitaine des verts disait vrai, Hannah avait frappé là où ça faisait mal, très mal et Aliénor avait pété les plombs à cause de ça. Oui c’était certainement parce qu’elle disait tellement vrai qu’elle ne contrôlait plus ses émotions. De toute façon Aliénor n’avait jamais eu un grand contrôle de ses colères.

Colère qui atteignait de belles limites aujourd’hui. Touchée et fatiguée, ses barrières se brisaient plus elle passait du temps avec ses gens autour d’elle. De toute façon elle n’avait pas peur de la sanction, ils allaient faire quoi ? Appeler ses parents, qu’ils fassent, si seulement ça pouvait les faire revenir. Cette conclusion faite, le barrage retenant la rage de la fillette céda. Les paroles pourtant sages de la capitaine des crochets ne parvinrent pas aux oreilles de la petite Delphillia. Des larmes de colère lui montèrent alors que sa mâchoire ne parvenait pas à se contracter plus que ce qu’elle ne l’était.

D’une main ferme elle tenta d’écarter la rousse en la poussant sur le côté de sa main droite. Ses ongles se plantant presque dans l’épaule de la Serpentard. Elle sauta dans le même temps en direction de la première année mettant presque tout son poids sur l’épaule d’Eileen. Le bras gauche tendu vers sa cible, elle laissa sa colère s’exprimer par la parole alors que ses gestes traduisaient déjà bien son état d’énervement.

-Tu rangeras ton venin sans dents vipère !

Plus rien ne comptait, elle voulait lui en mettre une, non elle devait lui en mettre une, peu importe ce que les autres pouvaient penser, peu importe si elle se retrouvait en retenue, peu importe si elle se prenait des coups. Il n’y avait plus que Sparks avec une cible sur la tête. Si on la laissait faire elle lui referait le portrait, si elle l’atteignait elle déchainerait sa colère, sa colère et sa déception. Si elle l’atteignait, elle le regretterait, mais comment pouvait-elle s’en rendre compte ?

Perséphone: Batteuse des Hel's, reine des Rumeurs
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 7ème année RP, Poufsouffle

09 févr. 2020, 11:07
le Quidditch et ses tensions  libre 
Wilson n’avait pas bougé. Il se tenait devant la fille des Hel’s faisant obstacle à toutes provocations destiné à ses camarades de Serpentard. Il pensait que la tension allait retomber naturellement et que chaque joueur de chaque équipe allait rentrer dans son vestiaire gentiment… mais ce fut une erreur. C’est sans compter sur Eileen jaune qu’il connaît très mal. Elle arriva pour se mêler à l’ambiance aussi – encore une fille – et répondit à son homologue gardien. La pression monta d’un cran. Wilson ne savait pas quoi faire… s’il répondait aux provocations d’Eileen jaune, il surenchérirait même sans le vouloir, et s’il disait rien, il passerait pour un faible.

Heureusement, avant qu’il est le temps de réagir, Eileen verte montra son autorité et indiqua à Hannah et Wilson de retourner au vestiaire. Wilson comptait bien la suivre pour éviter d’avoir plus de problèmes, mais pas avant d’être sur qu’Hannah soit sorti d’affaires. Le gardien vert fut l’erreur de se décaler vers les vestiaires en pensant que tous était enfin terminé… mais Aliénor en profita pour pousser Eileen verte et atteindre Hannah.

Wilson soupira à la vue de cette image. Pendant une fraction de secondes, il repense à certains footballeurs qui se la pètent et créer des problèmes où il y en a pas parce qu’ils sont joueur pro et qu’ils ont de l’argent. A voir Aliénor agir ainsi, on dirait le même. Mais elle n’est pas joueuse pro, ni une star, et sans beaucoup d’argents. Wilson ne souhaite pas de faire de réflexion non plus à ce sujet, cela envenimera les problèmes inutilement.

Voyant la situation, Eileen jaune qui s’interpose, Aliénor qui continue de fixer Hannah comme si c’était la sorcière à abattre… Wilson se tourna vers Hannah et lui dit doucement :

« Entre dans le vestiaire, Eileen et moi on va suivre… si on s’intéresse à eux, ça va jamais s’arrêter. »

Wilson tenta de faire barrage entre le vestiaire, Hannah, Eileen verte et les Poufsouffles. Mais pas facile.

seagreen - Adulte évolution - Membre du mouvement Sang pour Sang -
Membre de l'Orchestre Sympho'magique de Godric's Hollow