Inscription
Connexion

19 févr. 2020, 11:46
Un entraînement difficile  PV 
@Maxine Hargrove


Mi-janvier 2045. 
Quelques jours après le match Serdaigle / Poufsouffle.

Maisie n'avait jamais porté grand intérêt au monde qui l'entourait. Il fallait dire que ses capacités magiques n'étaient pas exceptionnelles, puisqu'elle n'avait encore jamais réussi à lancer un sort, ni même à faire ne serait-ce que quelques étincelles avec sa baguette. Cependant, depuis qu'elle avait eu cette discussion avec Noah, les choses avaient un peu changé. La jeune fille se sentait un peu mieux, et désormais, elle avait envie. Envie de s'intégrer, envie de connaître les mystères du monde des sorciers, mais surtout, envie d'apprendre la Magie. 

Ce n'était pas aussi facile à faire qu'à dire. Cela faisait environ deux semaines qu'elle accentuait ses efforts, et le néant était toujours auprès d'elle, la narguant à chaque essai. Néanmoins, elle ne se décourageait pas, comme elle avait l'habitude de faire. À chaque échec, elle repensait au jeune garçon et se disait que si elle ne le faisait pas pour elle, elle le faisait pour lui. 

Maisie ne se méprenait pas. Si elle le faisait pour lui, ce n'était pas parce qu'un potentiel sentiment d'amour était né -bien au contraire, en plus, ils ne se connaissaient pas-, mais plutôt pour lui donner la force de persévérer et de ne pas se décourager. Car si elle y arrivait, elle était sûre que lui aussi. 

M'enfin, pour le moment, elle n'était parvenue à rien. 

Noah n'était pas la seule raison de tous ces changements. Il y a quelques jours de cela, un match avait eu lieu, sur le terrain de Quidditch. Au début, la jeune fille n'avait pas voulu y participer, mais finalement, elle s'était résolue à y aller. Elle était arrivée en milieu de match et tout de suite, elle fut captivée. Ce sport, qu'elle avait mis si longtemps à apprécier, avait complètement chamboulé son esprit, si bien qu'en ressortant des tribunes, à la fin de ce match, elle avait eu une idée folle : apprendre à manier un balai pour tenter d'intégrer l'équipe de son école. 

C'était une idée assez saugrenue, mais la jeune Gryffonne était plus motivée que jamais. En plus, si elle y arrivait, elle parviendrait peut-être à débloquer sa magie, qui ne souhaitait pour le moment, pas sortir de son corps. 

Plus déterminée que jamais, la jeune fille se rendit sur le terrain d'entraînement, un balai à la main. Elle l'avait empruntée à l'école, et elle espérait qu'il ne lui arriverait rien de grave. 

Arrivée sur le milieu du terrain, elle posa l'objet sur le sol, l’auscultant de tous les côtés. Il était compliqué de savoir comment il fallait faire, pour réussir à faire bouger cette chose, qui semblait être le balai que sa mère utilisait pour le ménage, à sa maison. 

- Bon, je vais bien finir par réussir à trouver comment ça fonctionne. Dit-elle pour elle-même, d'une voix assez basse, ne faisant pas attention aux autres élèves. Comment on avait fait déjà au cours de vol ? J'm'en rappelle plus... Ben dis donc, j'suis pas sauvée, moi. 

Griffes et crocs, griffes et coeurs, Gryff' vainqueurs.

Code couleur : #4C1130

22 févr. 2020, 11:59
Un entraînement difficile  PV 
Maxine, en tenue de sport, alla s’entraîner sur le terrain d’entraînement avec un balais qu’on lui avait prêter.. Elle adorait le Quidditch, c’est ce qu’elle préférait à Poudlard. Elle pouvait en parler des heures et des heures.. Ça lui avait combler une grande partie de vide de son enfance. Elle grimpait sur son balais et aller visiter en hauteur de belles forêts présente dans le sud de la Grande Bretagne. Elle connaissait les règles de sécurité et réussite du balais et du Quidditch, elle veut entrer dans l’équipe de Quidditch et même en faire son métier plus tard. Elle arrivait au terrain quand elle vit une jeune fille d’à peu près son âge, qui n’arrivait pas à s’entraîner avec son balais. Elle s’approcha vers elle en l’entendant marmonner qu’elle n’y arrivait pas.

Salut ! J’m’appelle Max’ ! Je vois que tu n’y arrive pas trop. Je vais te montrer regarde.

Elle se plaça à côté de son balais pour le faire monter jusqu’à dans ses mains avec un debout, fort et impressionnant

Debout !

Le balais se leva a une vitesse folle jusqu’à dans sa main et Maxine enfourcha son balais. Elle tapa du pied et décollait à quelques mètres du sol pour pouvoir expliquer étapes par étapes à la jeune fille comment fallait il faire. Elle se remit à côté d’elle à terre pour la soutenir pour qu’elle réussisse

PLUS ACTIVE / ! \

25 févr. 2020, 15:04
Un entraînement difficile  PV 
Après quelques secondes à marmonner dans ses dents et à réfléchir à comment utiliser un balai, Maisie se souvint qu'elle avait eu un cours à ce sujet en début d'année. Néanmoins, les éléments qu'elle avait étudiés lui étaient complètement sortis de la tête. Durant cette période, la jeune fille avait été très dissipée pendant les cours, elle n'avait rien retenu.

La jeune gryffonne s'était mise à chercher des solutions à son problème. En quelques secondes, elle en avait trouvé deux. Soit elle prenait son courage à deux mains et elle demandait l'aide d'un élève présent sur le terrain d'entraînement, soit elle retournait dans sa salle commune et récupérait ses notes du cours de vol.

Il était évident qu'aucune de ces deux idées ne lui plaisait. Heureusement pour elle, elle n'eût pas besoin de faire un choix. Une jeune fille, qu'elle avait déjà vu dans la salle commune, s'approchait d'elle d'un air plutôt enjoué.

Cette jeune fille s'était présentée sous le nom de "Max". Maisie trouvait ça bizarre, comment des parents pouvaient appeler leur enfants ainsi ? Elle avait un prénom de garçon, c'était très étrange. Et puis, cette façon d'être la dérangeait un peu. Certes, elle n'était pas très sociable, mais de là à s'incruster de la sorte et d'être si familière... D'un autre côté, Maisie l'enviait pour ses facilités à approcher les autres. Ce n'était pas une chose facile pour elle, et c'était un défaut dont elle se passerait bien.

Après s'être présentée, Max s'était mise à côté de son balai et avait prononcé le mot "debout". L'objet s'était alors exécuté et s'était mis debout, dans la main de l'ordonnatrice. Après ça, Max avait enfourché le balai et avait tapé du pied, la projetant ainsi dans les airs, à quelques mètres du sol.

Maisie était éberluée. Elle était impressionnée par la facilité dont Max faisait preuve avec un balai. Maintenant, elle l'a jalousait un peu. Mais bon, avec un peu d'entraînement, elle finirait par y arriver, ce n'était qu'une question de temps. Normalement.

Souhaitant imiter les actes de sa camarade, Maisie se tint à côté du balai qu'elle avait emprunté. Comme Max, elle avait dit à son balai "debout", et avait tendu la main au dessus de celui-ci. Comme elle s'y attendait, rien ne se produisit. Directement découragée, elle se mit à se vexer. Elle était sûre qu'elle n'arriverait jamais à rien.

- Ça sert à rien que j'essaie, de toute façon ça reste de la Magie, j'y arriverais jamais ! Je sais même pas pourquoi j'ai tenté le coup. Pff.

Énervée, elle donna un coup de pied dans l'objet qui traînait par terre.

- Tu devrais aller t'entraîner toute seule, tu perdras moins ton temps.

Pauvre Max, elle qui était venue aider une camarade. En plus, Maisie ne s'était même pas présentée.

Griffes et crocs, griffes et coeurs, Gryff' vainqueurs.

Code couleur : #4C1130

27 mars 2020, 13:17
Un entraînement difficile  PV 
La jeune fille aux yeux sombres et marrons, semblait très découragée. Elle te ressemblait la première fois qu’on t’as dis de monter sur un balais. Tu n’arrivais pas et c’est normal. La fois où ton grand père t’avais acheté des places pour un match de Quidditch et qu’en rentrant, tu as voulu essayer et que tu n’arrivais pas à décoller, tu avais laisser tomber. Mais ce qui t’a aidé c’est les encouragements et les aides qu’on y’a fournies. Tu devrais essayer de l’aider, mais en trouvant des mots, des mots forts mais pas blessants. La jeune fille aux cheveux assortis à ses yeux s’énervait vraiment, au point de taper du pied sur son balais. Tu ne comprenait pas, ce n’est pas en tapant sur son balais qu’il s’envolera. Elle disait aussi qu’elle n’arrivait pas aux trucs de magies. La magie. Un né sorcier n’est pas obligatoirement plus fort qu’un né moldu..

Tu sais, avant de savoir faire ce que je sais faire, j’étais pareil que toi. Et tous les joueurs pro aussi. Comme toi. Il faut de l’entraînement. Sauf ton respect, ce n’est pas en tapant ton balais qui va s’envoler, il va plutôt voler de travers.

Tu ramasses son balais et tu vas lui donner. Tout à coup, tu te sens comme une prof de vol. Tu trouve vraiment que tu as bien expliquer ce qu’il y avait à dire.

Le but c’est d’apprendre de ses erreurs. Alors réessaye..

PLUS ACTIVE / ! \

5 mai 2020, 23:22
Un entraînement difficile  PV 
Être en compagnie d'autres personnes ne la mettait pas vraiment à l'aise. Maisie était souvent en retrait, toujours à se cacher pour qu'on ne la remarque pas, mais surtout pour éviter qu'on lui parle. Lorsque l'attention était portée sur elle, elle devenait immédiatement mal à l'aise et anxieuse à l'idée de devoir répondre, surtout lorsqu'elle était en cours, par exemple.

Aujourd'hui, même si elle n'était qu'avec Max, qui, en réfléchissant ne devait être qu'un surnom, Maisie ressentait la même chose. Pire encore, même, parce qu'elle se sentait nulle et vraiment idiote de s'être énervée si vite et sans aucune raison. Elle n'avait pas l'habitude de pratiquer la magie, il était donc normal qu'elle mette un peu plus de temps. Réussir à faire lever le balai du premier coup aurait sans doute tenu du miracle. Ça ne devait pas être monnaie courante.

- Merci, lâcha-t-elle timidement, les joues rosies par la honte.

Max avait été très réconfortante envers la jeune fille. Ses mots avaient atteint son coeur et adoucit son esprit.

Elle se sentait de nouveau calme, bien qu'un peu vexée par le balai qui était resté au sol quelques minutes plus tôt. Néanmoins, Maisie se sentait de nouveau d'attaque pour tester encore, et ce, jusqu'à ce qu'elle parvienne à un résultat convenable. Elle était presque prête à y passer la nuit !

Sans dire un mot de plus, elle plaça le balai sur le sol, se mit à côté et répéta toutes les conditions nécessaires à la bonne réalisation de son exercice. Lorsqu'elle fut enfin prête, elle prononça le mot " debout".

Les yeux de Maisie s'écarquillèrent soudainement. Le balai avait semblé bougé, mais elle n'était pas certaine que ça provienne d'elle. Il y avait un peu de vent, ce qui aurait pu produire le mouvement très léger du balai.

- Tu as vu ça ? Tu crois que c'est moi qui ait fait ça ?

Maisie espérait que oui, en réalité, elle n'attendait qu'une chose, c'était que Max acquiesce. Cela serait sans nul doute source de motivation, elle finirait par comprendre qu'elle n'était pas une moins que rien et que même les personnes comme elle, les nés-moldus, avaient des capacités et que celles-ci n'étaient pas proches du néant. Elle avait besoin d'un simple acquiescement pour remettre en question tous les doutes qui trottaient dans sa tête depuis maintenant quelques mois.

- Au fait... heu... tu t'appelles vraiment Max ?

C'était sorti tout seul, ça aussi, ça lui trottait dans la tête. Depuis moins longtemps, certes, mais il fallait dire que ça la perturbait un peu.

Vraiment désolée pour l'attente... :cry2: je ferai mieux les prochaines fois, promis !

Griffes et crocs, griffes et coeurs, Gryff' vainqueurs.

Code couleur : #4C1130

23 mai 2020, 10:19
Un entraînement difficile  PV 
Ça te plaisait de faire ça, d’être gentille, pour qu’elle te le rendre potentiellement. On te le rend quasi jamais, c’est bête mais ça ne te donne plus envie d’être gentille, te collant l’étiquette de méchante. Voir Elle au moins essayer, c’est plaisant, ça veut dire qu’elle a confiance en tes conseils. Merci. Voilà ton trophée, les remerciement fond chaud au cœur, même aux cœurs de pierres comme toi, les merci sont très encourageant quand on est pas gentils habituellement.


E[/center]lle a réussie ! Après qu’elle est dit debout, son balais s’élance dans l’es air jusqu’à se glisser dans sa main, qui, ne croyait qu’elle n’allait jamais tenir un balais qui venait de s’envoler. Un large sourire se dessine sur ton visage, comme de la fierté et de l’encouragement. Elle a réussie, c’est super. Tu es fière d’elle, comme ci tu lui avais fait un cours alors que non, tu lui as donné des conseils qui, toi, t’ont aidé au début quand tu allais laisser tomber, tu ne l’as pas fait, grâce à ces conseils.

-Oui, félicitations.

Sans transition, la fille aux yeux marrons te demande si tu t’appelles vraiment Max. Non, mais qui irait vérifier ? Tu n’as pas envie qu’on t’appelle par ce prénom, que tu n’aimes d’ailleurs pas. Pour une fois, peut être qu’elle ne t’appellera que comme ça.

-Oui, et toi ?

PLUS ACTIVE / ! \