Inscription
Connexion
18 mai 2018, 13:08
Une nouvelle vie qui démarre  RP++   Solo 
Pour ce RP solo Jeffrey va faire ses courses pour sa rentrée à Poudlard avec son père, sa grand-mère et sa petite sœur. Vous pouvez avoir quelques informations sur eux dans ma fiche si vous le souhaitez. D'autre part, pour plus de facilité à suivre ce RP, toutes les visites de boutiques seront concentrées sur ce même sujet dans la Rue Principale (j'ai eu l'accord de Mr Langton par hibou pour tout poster ici). Bonne lecture !
Août 2042


Après une attente interminable Jeffrey avait enfin pu cocher la dernière case de son calendrier. Sa patience allait enfin être récompensée. Aujourd'hui il allait enfin faire ses courses sur le Chemin de Traverse pour sa rentrée à Poudlard. Depuis la réception de sa lettre c'était devenu une obsession pour le jeune garçon, qui imaginait sans cesse comment allait ce passer cette journée, quels seraient ses achats et notamment sa baguette magique.

Une fois la case du calendrier cochée il descendit quatre à quatre les escaliers conduisant à la cuisine, la liste des fournitures à la main. Là il trouva sa maman Emma et sa petite sœur Olydia qui étaient déjà debout. De toute évidence sa petite sœur était encore plus surexcitée que lui d'aller sur le Chemin de Traverse car elle ne tenait pas en place sur sa chaise.

Après les avoir embrassées Jeffrey entreprit de dévorer son petit déjeuner en relisant une énième fois la liste de fournitures. Il engouffra les œufs, le bacon et les pancakes, entendant à peine les conversations. Une fois rassasié il remonta rapidement à l'étage pour se préparer. Il apporta un soin particulier à sa coiffure, ne laissant rien au hasard pour ce jour si particulier.

Quand il redescendit dans le salon, Jeffrey trouva tout le monde prêt à partir. Son père Gilmore et sa grand-mère Margaret discutaient ensemble tandis qu'Olydia n'arrêtait pas de regarder l'heure en trépignant. Seule la maman du garçon, Emma, ne venait pas aujourd'hui. Non pas car elle était moldue mais car elle n'avait pas pu se libérer de ses obligations : elle avait beaucoup de rendez-vous à honorer dans son cabinet vétérinaire.
Sentant le moment du départ arriver, Jeffrey sentit le stress et la tristesse l'envahir. Il détestait l'idée d'être séparé de sa maman en ce jour si important pour lui. Sans doute sa maman devina ses sentiments car elle enlaça son fils, avant de lui dire d'une voix douce et apaisante :

« Tout va bien se passer Jeffrey, écoute bien ton père et ta mamie. En rentrant tu me raconteras toute ta journée, d'accord ? » dit Emma Hunter en souriant, avant de rajouter; « Passe une bonne journée mon chéri, je t'aime fort. »

Suite à ces mots rassurants Jeffrey sentit le nœud qui s'était formé dans sa poitrine se desserrer. Après un dernier au revoir Jeffrey suivi l'exemple de son père et prit une bonne poignée de poudre de cheminette. Il prononça distinctement et fortement « Chemin de Traverse ! », gardant les bras collés le long du corps.

Une fois arrivé sur le Chemin de Traverse le jeune sorcier mit quelques secondes à se repérer, désorienté par le voyage et ébloui par un soleil éclatant. Gilmore agita nonchalamment sa baguette, faisant disparaitre la suie s'étant déposé sur Jeffrey, et lui adressa un clin d'œil. Margaret et Olydia arrivèrent ensuite. Sa petite sœur était très enjouée, comme si elle venait de faire un tour de manège moldu à sensations. Elle était ravie et elle ne mit pas longtemps à se rapprocher de son grand frère en lui disant avec enthousiasme : « C'était trop bien ! T'as vu Jeff, j'y suis arrivée ! ».
Le frère et la sœur échangèrent des regards complices, riant ensemble et se détaillant leurs trajets respectifs. Mais déjà Gilmore observait les alentours et consultait la liste de fournitures, semblant organiser la journée dans sa tête. Il prit alors la parole :

« Bon ! On va commencer les courses, nous avons pas mal de choses à faire. Pas besoin de passer par Gringotts, j'ai déjà tout ce qu'il faut. Olydia tu tiens bien la main de mamie... »

Olydia obéit avec plaisir, ravie de commencer enfin à découvrir les boutiques. Le quatuor se mit alors en marche. Jeffrey avait le cœur qui battait fortement et cela ne s'arrangea pas quand il découvrit la première boutique : Keddle & Leather, la boutique spécialisée en Quidditch.
Jeffrey tourna un regard plein d'espoir vers son père. Il sut tout de suite qu'il aurait gain de cause. Après tout le père et le fils partageaient cette passion commune. C'est donc avec une grande excitation que le garçon franchit alors la porte de la boutique.
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 25 juil. 2018, 14:21, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !
19 mai 2018, 02:08
Une nouvelle vie qui démarre  RP++   Solo 
A peine entré dans la boutique Jeffrey voyait déjà des dizaines d'objets qu'il aurait voulu acquérir. Oubliant toute retenue il allait de balai en balai, s'extasiant sur leur apparence et leurs caractéristiques. Le jeune garçon savait très bien qu'il ne pourrait pas en avoir un dans l'immédiat car il n'était qu'en première année et sa mère souhaitait qu'il suive d'abord les leçons de vol avant d'envisager un tel achat. La mine renfrognée, Jeffrey soupira et continua son chemin dans la boutique.
Il regarda attentivement les accessoires de Quidditch, notamment ceux des batteurs. Il s'agissait de son poste préféré et Jeffrey s'imaginait devenir un jour un joueur professionnel. Il ne savait pas si il en aurait la capacité mais l'idée lui plaisait... Il passa ensuite au niveau des produits officiels de la Ligue Britannique de Quidditch et fit l'acquisition d'un badge des Montrose Magpies, son équipe favorite, ainsi que d'un magazine. Jeffrey serait volontiers resté plus longtemps dans la boutique mais le temps passait vite et Gilmore fit comprendre à son fils qu'il était temps de continuer les emplettes.

Une fois sorti à contrecœur du magasin Jeffrey suivi le petit groupe qui se dirigeait vers la boutique "Au bon chaudron". Là-bas il fit l'acquisition d'un chaudron taille 2, de fioles en verres et d'une belle balance en cuivre. La grand-mère de Jeffrey, fidèle à son franc-parler, ne put s'empêcher de faire remarquer au vendeur sur le ton de la rigolade :

« Vous fabriquez vos produits en or massif ici ? Par les chaussettes de Dumbledore ! Un tel prix pour une balance en cuivre c'est indécent. » dit elle avant de prendre des airs de femme d'affaire. « Mon bon monsieur, vous allez bien nous faire une petite remise ? Mon petit-fils fait sa rentrée à Poudlard et vous savez comme moi qu'il y a une multitude de fournitures à acheter... »

Jeffrey s'esclaffa devant l'expression de sa mamie, pouffant de rire en compagnie de sa petite sœur. Margaret Hunter avait la manie d'utiliser des expressions hilarantes et n'éprouvait jamais la moindre gêne à dire le fond de sa pensée. A force de la voir faire Jeffrey n'éprouvait plus la moindre honte à la voir ainsi négocier. Pour le jeune garçon il n'y avait pas femme plus adorable et drôle que sa mamie, ce qui compensait aisément ces petits moments de gêne.
Après quelques minutes de négociations Margaret obtint, une fois encore, gain de cause et parvint à faire économiser quelques mornilles. Devant le regard de reproche de son fils Gilmore elle déclara, pleine d'aplomb et non sans un brin d'espièglerie :

« Pas la peine de me faire ta tête d'hippogriffe. Tu seras bien content de les trouver ces mornilles tout à l'heure quand il s'agira de t'acheter un bon bouquin ou de payer des glaces à mes petits anges. » dit elle en se tournant tout sourire vers ses petits enfants.

Gilmore ne put s'empêcher de sourire. Le fils et sa mère se taquinaient souvent mais étaient très complices. Pendant ce temps Olydia tira frénétiquement sur la manche de son grand frère, signifiant son excitation quand aux glaces qui ne manqueraient pas d'arriver. Pendant toute la semaine elle avait exposée ses parfums préférés et celui qu'elle compterait choisir une fois chez "Florian Fortarôme". Jeffrey adressa un clin d'œil complice à sa sœur, content de la voir si enthousiaste.

Machinalement leurs pas les menèrent vers "Fleury & Bott", la célèbre librairie du Chemin de Traverse. Jeffrey fut soufflé par l'allure de la boutique. De nombreuses bibliothèques colorées et désordonnées montaient à des hauteurs impressionnantes. Il ne fallait pas trop rêvasser en se promenant dans la boutique car des piles de livres étaient présentes un peu partout, parfois dans un équilibre précaire ou à des endroits improbables. Sans compter les livres volants qui pouvaient vous heurter si vous ne preniez pas gare.
Jeffrey, suivi comme son ombre par Olydia, entreprit alors de rechercher ses livres présents sur sa liste de fournitures. Il mit longtemps pour y parvenir, notamment car sa petite sœur et lui prenaient plaisir à feuilleter tout les ouvrages qui leurs tombaient sous la main. Margaret les regardait faire avec un air enjoué, ravie de les voir s'amuser. Gilmore les rejoignit ensuite, avec à la main deux exemplaires de "Vie et habitat des animaux fantastiques", qu'il tendit à ses enfants. Ces derniers le remercièrent en lui sautant au cou.

Une fois leurs achats réglés les Hunter entreprirent de revenir sur le Chemin de Traverse mais ils furent interrompus par une voix féminine derrière eux :

« Gilmore ! Hé Gilmore ! Par ici ! »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !
23 mai 2018, 14:54
Une nouvelle vie qui démarre  RP++   Solo 
La troupe des Hunter se retourna. La jeune femme qui avait interpellée Gilmore s'approchait, radieuse. Elle devait être proche de la trentaine, élancée et très jolie avec ses yeux verts et ses cheveux blonds tressés élégamment coiffés. C'était le genre de femme qui attirait les regards sur elle. Indifférente à ceux-ci elle semblait ravie de retrouver Gilmore.
Reducio
Image

D'un geste nerveux Gilmore réajusta sa robe de sorcier et lui dit d'un ton qu'il voulait détaché :

« Bonjour Mélissande, comment vas tu ? »

« Très bien merci, je suis là pour faire un article sur les nouveaux balais pour la saison à venir mais avant j'ai fait un petit détour par ici. Et toi alors ce sont les courses de rentrée à ce que je vois... » Elle posa un regard curieux sur Olydia et Jeffrey et rajouta : « Ce sont tes enfants ? Ils sont tellement mignons... »

Jeffrey sourit, un peu gêné. Pendant quelques minutes Gilmore et Mélissande échangèrent quelques amabilités. Olydia commençait à trépigner et Gilmore du prendre congé de la jeune femme, qui salua les Hunter et partie en direction de "Keddle & Leather". Ils sortirent ensuite sur le Chemin de Traverse et Gilmore précisa à l'attention de ses enfants et de sa mère :

« C'est ma nouvelle collègue, Mélissande. Elle vient d'intégrer l'équipe de reporters pour notre magazine. »

Fidèle à elle-même Margaret ne put s'empêcher de réagir avec sa franchise habituelle.

« Et bien, je comprend mieux maintenant pourquoi depuis quelques temps on te voit aussi souvent qu'un Demiguise à la maison... »

Jeffrey ne saisit pas complètement l'allusion de sa grand-mère. En revanche il comprit qu'elle était en colère car Gilmore n'osa pas répliquer et se renfrogna. La petite troupe avança en silence vers la boutique d'ingrédients pour les potions "Apothic'herbes" où ils firent les achats assez rapidement. Jeffrey trouvait à cette boutique une atmosphère étrange car elle était plutôt confinée et peu lumineuse. De grandes étagères présentaient des ingrédients plus étranges les uns que les autres. Jeffrey fut assez content d'en sortir rapidement pour retrouver le soleil du Chemin de Traverse.

Le petit groupe se dirigea ensuite vers la boutique de prêt-à-porter pour sorcier "Madame Guipure". La devanture de la boutique, plutôt attirante et luxueuse attirait l'œil. En entrant il était assez facile de deviner où aller. La partie droite pour adultes était presque déserte tandis que la partie gauche, réservée aux enfants, était bondée. Vers l'entrée il y avait une véritable foule, pour acheter les robes d'occasion.
Jeffrey et sa famille durent péniblement se frayer un chemin pour se rapprocher des robes neuves de haute qualité. Le garçon avait la chance d'appartenir à une famille relativement aisée. Au fond du magasin ils furent pris en charge par une dénommée Bidina Guipure, une sorcière d'âge mûr fort sympathique. Jeffrey fit ses essayages en même temps qu'un élève bien plus âgé, au moins un cinquième année.

Rapidement il vit dans le regard de sa petite sœur Olydia une profonde tristesse. Tous ces préparatifs devaient rendre concret le fait qu'ils allaient être séparés, eux si fusionnels. Le jeune garçon se pencha vers son adorable petite sœur et lui dit en souriant :

« Ne t'inquiète pas petite sœur, dans deux ans on sera ensemble à Poudlard. Et avant ça on se verra pendant les vacances et je t'écrirai plusieurs fois par semaine pour tout te raconter. » La voyant un peu rassurée mais toujours un peu triste il rajouta « En attendant on est ensemble alors on va en profiter d'accord ? Tu me fais un sourire Olydia ? »

La fillette sourit et se jeta sur son grand frère pour lui faire un calin. Attendris par cette scène, Gilmore, Margaret et la vendeuse souriaient. La grand-mère essuya même une larme devant ce moment de complicité entre ses petits-enfants.
La fin des essayages se déroula pour le mieux et toute la petite troupe se retrouva une nouvelle fois sur le Chemin de Traverse. Là Olydia aperçut le glacier "Florian Fortarôme" et soupira d'envie. Margaret prit alors les choses en main...

« Je suis fatiguée. » Dit elle pourtant pleine d'énergie, ajoutant un clin d'œil à sa petite-fille, avant de reprendre. « Olydia et moi allons nous reposer en mangeant une glace. Finissez vos achats les garçons, vous nous rejoindrez après. »

Amusés, Gilmore et Jeffrey s'exécutèrent en les saluant de la main. Le jeune garçon n'avait pour une fois pas envie de manger. Il avait hâte d'acheter enfin sa baguette.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !
7 juin 2018, 02:00
Une nouvelle vie qui démarre  RP++   Solo 
Jeffrey n'eut pas longtemps l'envie de s'installer avec sa petite sœur et sa grand-mère pour savourer une délicieuse glace en leur compagnie. Cela en disait long sur son impatience à poursuivre ses achats. Et pour cause. Il approchait du moment dont il rêvait depuis tout petit, ravivé ces derniers temps par la réception de sa lettre d'inscription à Poudlard. Il allait avoir sa baguette magique...

Tandis que père et fils descendaient le Chemin de Traverse sous un beau soleil, Jeffrey brûlait de poser quelques questions à son père et lui faire part de ses doutes. Il s'était retenu jusque là de les poser devant l'ensemble de sa famille de peur d'être ridicule. Parvenant à se lancer le jeune garçon dit d'une voix mal assurée :

« Papa... J'ai peur de la rentrée à Poudlard. »

Gilmore fut pris au dépourvu par les mots de son fils et tourna la tête d'un air surpris, manquant de percuter un passant qu'il croisait à ce moment-là.

« Peur ? Peur de quoi Jeff ? Poudlard est un endroit magnifique tu verras. Et puis tu nous dis tout le temps à ta mère et moi que c'est ton rêve d'y aller... »

On pouvait percevoir dans le ton employé par Gilmore toute l'incrédulité qu'il ressentait. Sa réponse ne rassura que peu le jeune garçon. Mais il s'était lancé maintenant et il voulait vider son sac, dire ce qu'il avait sur le cœur. Ses appréhensions lui pesaient et l'empêchaient parfois de savourer pleinement les préparatifs de sa première rentrée à l'école de sorcellerie.

« Oui... Je sais papa mais... Le truc c'est que j'ai peur d'être dans une Maison où je ne me plais pas. C'est laquelle la meilleure ? J'aimerai être à Poufsouffle comme mamie et toi. »

« Tu sais il n'y a pas vraiment de mauvaises maison à Poudlard. De grands sorciers sont sortis de chacune d'entre elles et même si Serpentard a mauvaise réputation c'est une bonne destination. Je ne pourrais te parler que de Poufsouffle et ce que je peux te dire c'est qu'il y a des gens totalement différents. L'ambiance était toujours excellente. Après ton grand-père était un Gryffondor et il avait de très bons souvenirs aussi. Ne t'inquiète pas mon fils, ta maison deviendra ta seconde famille et je suis sûr que tu t'y sentiras très bien. »

Gilmore, pas toujours très causant, prenait cette fois ci le temps de répondre à son enfant. Il semblait sentir l'importance du moment pour son garçon et forçait sa nature, se voulant rassurant pour lui. Cela fonctionnait quelque peu puisque Jeffrey continua avec une question qui lui tenait beaucoup à cœur.

« Oui d'accord... Mais j'ai peur aussi de vous décevoir et de pas être à la hauteur. Si je suis nul en Quidditch et que je ne suis jamais un bon joueur comme toi... »

Cette fois ci Gilmore se raidit quelque peu. Le Quidditch était sacré pour lui, c'était toute sa vie. Entendre son fils douter de lui et en quelque sorte se chercher des excuses à l'avance pour justifier un éventuel échec lui était hautement désagréable. Il répondit cependant en cherchant à prendre sur lui et s'adressa à son fils, mais presque plus comme un coach sportif remotivant son joueur que comme un père à son enfant :

« Il ne faut pas penser comme ça Jeff, il faut croire en toi et travailler dur. Les cours se passeront bien. Personne n'arrive jamais à rien dans la vie en partant perdant d'avance. Tu vas être un grand joueur de Quidditch et tu réussiras. Je le sais. »

Jeffrey voyait bien que son père essayait de lui montrer la confiance qu'il plaçait en lui et pensait l'encourager. Il acquiesça donc en silence. Mais en réalité il avait terminé ses encouragements par ce que le jeune garçon détestait par dessus tout. La certitude qu'il deviendrait aussi bon sinon meilleur que son père était quelque chose qui agaçait et stressait Jeffrey au plus au point. Qu'arriverait s'il ne parvenait pas à répondre aux attentes ? Est ce que quelqu'un y avait seulement pensé, au sentiment de honte et de gêne qu'il connaitrait alors ?

Le garçon ruminait ses pensées tandis que son père consultait une nouvelle fois la liste de fournitures. Un hululement de hibou tira Jeffrey de ses préoccupations. Comme réveillé d'un coup Jeffrey montra alors du doigt la Ménagerie Magique d'un air surexcité :

« Papa, papa !!! Je pourrais avoir un hibou ! Allez quoi... »

Gilmore regarda avec affection son fils débordant d'enthousiasme, avant de lui répondre :

« Jeff... On en a déjà parlé. Maman et moi t'offrirons un animal pour ta deuxième année, quand tu en auras le droit. Tu as déjà réfléchi à ce que tu souhaiterais ? »

Avec un débit impressionnant Jeffrey se mit à répondre, comme un garçon récitant sa leçon à toute vitesse de peur de l'oublier ou de ne pas être écouté :

« Comme j'ai déjà Joke et Diablo je crois que je ne voudrais pas un chat. Il ne pourrait pas être mieux qu'eux. Les boursouflets c'est pour les filles et les crapauds c'est pas intéressant. » le garçon listait à vive allure, comme ayant peur d'être interrompu... « Un rat je trouve ça sympa, peu de monde en a mais ça ne sert pas à grand chose. Alors je crois que je prendrai un hibou ou une chouette. Je sais pas encore. Mais j'ai déjà les noms dans les deux cas. Si c'est un ... »

Finalement ce n'était pas son père qui avait coupé le sifflet du jeune garçon. Il s'était interrompu seul, à la vue d'une façade de boutique très ancienne et renommée. Le moment tant attendu était venu pour Jeffrey, le moment d'avoir sa baguette magique.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !
5 juil. 2018, 19:53
Une nouvelle vie qui démarre  RP++   Solo 
Image

Jeffrey resta quelques instants bouche-bée en admirant la devanture de la boutique, qui dégageait une aura particulière. Des générations entières de sorciers venaient se fournir ici pour choisir leur baguette et ainsi faire leur entrée définitive dans le monde magique. Aujourd'hui cela allait être le tour de Jeffrey.

Mais il faudrait patienter quelques temps car une jeune fille était en train d'essayer différentes baguettes. Les Hunter attendirent donc leur tour dehors, sous le soleil. Jeffrey regardait avec avidité la vitrine mais seules quelques baguettes étaient exposées et l'attention du garçon ne fut retenue que quelques secondes. Gilmore l'observait silencieusement avec un petit sourire en coin tandis que la jeune fille sortait de la boutique avec un air enjoué. Jeffrey attendit qu'elle se soit éloignée avant de s'adresser à son papa.

« P'pa ? Je voudrais aller choisir ma baguette seul s'il te plait… Je peux ? »

Gilmore fut surpris par cette demande soudaine mais arbora rapidement un sourire rayonnant en répondant.

« Bien sûr fils ! Je te laisse faire mon grand. » dit il en ébouriffant légèrement les cheveux de son fils et en lui tendant l'argent nécessaire.

Il paraissait particulièrement fier de son enfant. Sans doute voyait il là une volonté de son enfant de prendre ses responsabilités et de grandir, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Gilmore espérait que son fils suive ses traces et même qu'il réussisse là où il avait échoué. Tout signe de Jeffrey montrant de la détermination ou de l'ambition était à chaque fois accueilli avec joie et bienveillance de la part de Gilmore. En réalité Jeff ne souhaitait pas particulièrement s'isoler pour vivre ce passage rituel seul. Il voulait surtout éviter de se couvrir de ridicule devant son père si jamais il s'avérait qu'aucune baguette ne lui convenait, faute de pouvoirs magiques en lui. Le jeune enfant sourit tant bien que mal à son père et entra avec précaution dans la boutique.

A peine la porte franchie un bruit de clochette se fit entendre, brisant quelque peu le calme régnant dans la boutique. Une atmosphère poussiéreuse et des étagères démesurées contenant d'innombrables baguettes donnaient à ce lieu un air de vieille bibliothèque ou d'antiquaire. Pendant quelques secondes Jeffrey regarda émerveillé les nombreuses boîtes entreposées, se demandant où pouvait bien se cacher la baguette qui serait sienne. Le jeune garçon sursauta quand une voix profonde s'adressa à lui, comme venue de nul part.

« Bonjour jeune homme. C'est pour la rentrée à Poudlard j'imagine » l'homme, probablement d'une soixantaine d'années, avait surgit d'un rayonnage et parlait d'une voix lasse. Il marqua une pause pour dévisager Jeffrey et jeta un rapide coup d'œil au dehors où il aperçut Gilmore. Il reprit donc d'une voix plus chaleureuse. « Ah mais vous êtes le jeune Monsieur Hunter. Soyez le bienvenue, votre père passe souvent sur le Chemin de Traverse… Veuillez écarter les bras je vous prie. Je vais prendre vos mesures. De quelle main tenez vous votre baguette ? »

Jeffrey leva la main droite puis s'exécuta tandis que le vendeur s'afférait pour prendre toutes sortes de mesures. Il fut étonné du nombre incroyable de mesures nécessaires et notamment de l'écartement des narines. A ce moment là le garçon dut se retenir de rigoler et se sentit un peu plus détendu. Mais ce sentiment ne dura pas car le vendeur en avait terminé avec son ruban et, la mine sérieuse, il s'était mis à rechercher dans ses étagères une baguette qui pourrait convenir.

L'homme ouvrit la boite avec une lenteur exaspérante et tendit une première baguette à Jeffrey en lui disant « Bois de frêne et crin de sombral, 31,7 cm, plutôt rigide. Vous pouvez faire le geste. ». La bouche rendue pâteuse par le stress, le garçon acquiesça en silence et avec une grande appréhension il fit un mouvement de baguette. Rien. Comme redouté. Jeffrey leva alors les yeux vers le vendeur et le regarda avec un grand désarroi.

Visiblement le vieil homme avait l'habitude de ce genre de réaction car il fit comme s'il n'avait rien remarqué et s'adressa à Jeffrey seulement une fois la tête dans ses rayons « Il est rare de trouver sa baguette du premier coup jeune homme ne désespérez pas. ». Rassuré par ces mots Jeffrey attendit plus sereinement qu'une autre baguette lui soit proposée. Mais au bout de plusieurs essais infructueux l'inquiétude ne tarda pas à revenir. Le vendeur lui semblait apprécier d'avoir un client difficile et dit :

« Vous semblez être bien différent de votre père mon garçon. Essayons avec cette baguette voulez-vous ? Bois de châtaignier et crin de licorne, 33,6 cm. Relativement souple et idéale pour la magie protectrice. Tenez… »

Jeffrey ne mit pas longtemps à comprendre que cette baguette était là bonne. Il ressentit comme une vague de chaleur dans la main et ne parvint pas à en saisir la provenance mais il sentait comme une certaine connexion. Il n'eut pas besoin de faire le moindre geste. Le vendeur le regardait d'un air satisfait et reprit la baguette pour tester son bon fonctionnement puis la rangea dans sa boite avant d'entreprendre de lui faire régler la note.

Le garçon n'avait pas décoché le moindre mot dans la boutique mais était ravi d'avoir franchi cette étape si importante pour lui. Posséder sa baguette lui donnait l'impression d'enfin faire de lui un sorcier à part entière. Désormais il avait hâte d'entamer sa scolarité à Poudlard, où il pourrait s'exercer à maitriser sa magie. Jeff remercia le vendeur et sortit sur le Chemin de Traverse où son père l'attendait, rayonnant. Le garçon s'adressa à son père :

« Ca y est j'ai ma baguette papa ! On retourne voir mamie et Olydia pour leur raconter ? Et j'ai trop envie de tout expliquer à maman aussi... »

La journée pourtant déjà idéale promettait de finir parfaitement. Du soleil, des glaces et des instants en famille. Que demander de plus ?

Fin du RP, merci aux personnes qui auront pris le temps de me lire. :) 

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !