Inscription
Connexion

1 févr. 2019, 16:40
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
18 août 2043


Cette voie lui rappelait l’imminence de son retour à Poudlard. Il avait hâte de retrouver les longs couloirs, l'ambiance du château, ses promenades nocturnes... Il était accompagné de ses parents et ils faisaient les différentes boutiques de l'avenue principale pour remplir la liste des fournitures à avoir pour entrer en seconde année.

Il n'avait pas vu cette année passer... Tout était passé tellement vite. Il avait l’impression que ça faisait si longtemps qu'il n'avait pas foulé la tour d'astronomie la nuit, qu'il n'avait pas ouvert un de ces livres passionnant de la bibliothèque, il avait hâte. Il avait moins envie de retrouver les devoirs inintéressants mais c'était le prix à payer aussi pour avoir l'honneur de marcher dans une des plus grandes écoles de magie du monde.

Il regarda avec envie une boutique avec des balais tout neufs et de la dernière génération dans la vitrine. Mais il n'osait pas rattraper ses parents pour leur demander de le laisser dans la boutique, ça aurait fait mauvais genre. Et puis ils avaient toute une liste encore à finir donc ils ne voudraient surement pas. Il jeta un dernier coup d'œil à ces merveilleux balais et il rattrapa ses parents qui étaient un peu plus loin devant.

Un peu plus tard, après avoir bien rempli la plupart des éléments de la liste, les parents d'Isaac lui demandèrent de rester à côté d'une boutique, n'importe laquelle le temps qu'ils aillent faire quelques courses pour eux tout en achetant au passage les derniers éléments de la liste. Isaac hésita alors entre la boutique de balais, les derniers en date, ceux qui coûtaient énormément, ou à côté de la boutique de baguettes. Il se souvenait avec émotion de quand il avait reçu sa baguette, il avait tellement attendu ce moment.

Il se décida donc et ses parents le laissèrent devant la boutique d'Ollivander. Isaac n'osait pas rentrer, mais il regardait les différents élèves de premiers années prendre des baguettes, les essayer, puis en changer pour un plus adaptée. Il entendait souvent le fameux adage : "C'est la baguette qui choisit son sorcier". Et différentes variations de cette même phrase. Leurs baguettes étaient jolies.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

1 févr. 2019, 17:49
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 

Le Chemin de Traverse, elle en avait rêvée. Les sons, les odeurs, les couleurs, il était exactement comme d’habitude, et pourtant depuis qu’elle savait qu’elle allait à Poudlard il prenait une dimension tout autre. Et puis, elle ne pouvait pas dire qu’elle y allait souvent, passant plus de temps dans le Londres moldu aux côtés du travail de sa mère que le Londres sorcier –hormis son quartier-.
Ils avaient presque tout acheté, ne restait que la baguette.

" Ma princesse je dois aller acheter deux-trois ingrédients à l’Apotic’herbes pour ta grand père et ton père doit aller à Gringotts, tu ne bouges pas du devant de la boutique après d’accord ?
-Promis maman.
– dit-elle en roulant légèrement des yeux face à l’inquiétude de sa mère.
-Ca c’est ma fille. Et quoi qu’il arrive tu
-Je ne parle pas aux gens étranges, je ne m’approche surtout pas de l’allée des embrumes et je ne fait pas de bêtises. Je sais papa.
" – la jeune fille avait dit cela en souriant en coin, répétant les mots tel le mantra que lui avait appris son père

Ses parents la laissèrent donc entrer dans la boutique avant de partir vers les dits lieux, laissant Athéna au bon soin d'Ollivander, avec qui, ils le savaient, leur fille ne risquait pas grand chose.
En entrant dans la boutique, elle fût surprise de la poussière qu’elle trouva tant sur le comptoir que sur certaines étagères. Et elle sursauta presque lorsque le maître des lieux apparût devant elle.

« Ah Mademoiselle Taylor. Je vous attendais »

Le vendeur, tout comme la jeune se sourirent avant que ne commence la longue recherche de la baguette tant espérée. La première, elle manqua de faire tomber tout une étagère, la deuxième elle explosa le pauvre vase et cela s’enchaina…jusqu’à ce qu’elle trouve la bonne : 26.5cm, bois de cerisier et plume d’oiseau tonnerre. Après la promesse d’en prendre grande soin, Athéna l’acheta et sortit de la boutique.
Rentrant sans le vouloir dans un garçon se trouvant là.


« Excuse-moi. Je ne faisais pas attention où j’allais. »

Να είστε δίκαιοι αν θέλετε να είναι δικό σας.
Soyez juste si vous voulez qu'on le soit envers vous.

2 févr. 2019, 16:27
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
Celle-là était particulièrement drôle et... explosive. La première baguette en renversa pas mal d'autre. Une revanche peut-être. Un harcèlement sur une baguette qui, libérée de ses chaînes, décida de tuer ses agresseurs dans un élan de colère. La deuxième baguette fit exploser un vase. Isaac se demanda même si ce vase n'était pas fait pour être détruit. Qui mettrait un vase dans un endroit pour essayer des baguettes à des jeunes enfants. Et pourquoi le gérant n'avait pas prévu une salle prévue pour, une salle vide par exemple, avec rien à casser. Sinon c'est un peu idiot. Enfin, qu'il ne s'étonne pas après.

On dit tout le temps qu'il se souvenait de chaque baguette vendue. Peut-être était-ce vrai pour lui aussi ? Enfin, il en doutait, on ne pouvait humainement pas se souvenir d'autant d'informations. Et si s'était le cas, autant renommer chaque baguettes pour obtenir une base de donnée énorme. Plus besoin de consigner des listes dans des livres ou sur des parchemins, il faudrait juste aller voir Ollivander.

La fille en sortant, le bouscula. Isaac, surprit, manqua de tomber. Elle se retourna et s'excusa, presque, ou peut-être était-ce son imagination, froidement. En tout cas, c'était dit comme en passant. Comme si elle en avait rien à faire de l'avoir bousculé mais qu'il fallait suivre un minimum les conventions sociales sous peine de se faire rejeter. Au final ça ne donnait juste pas une très bonne impression. Il ne savait pas s'il devait répondre froidement, ou partir du principe que l'affaire était close et qu'il laisserait passer cette personne. Dans tout les cas il fallait quand même répondre. Donc il commença à ouvrir la bouche pour répondre en même temps qu'il réfléchissait à quoi répondre. Ce qui donna une réponse plutôt hésitante et timide :

"Non ne t'inquiètes pas c'est pas grave." Il ne savait pas s'il fallait continuer cette conversation. Pas grand chose ne le justifiait. Elle l'avait juste bousculée après tout.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

2 févr. 2019, 18:52
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
La réponse du garçon, sortit timidement, surpris agréablement la jeune fille. Pour une fois qu’on ne lui jetait pas de regard noir parce qu’elle avait bousculé une personne.
Pourtant, il n’avait pas l’air de quelqu’un de timide, mais les apparences étant trompeuse elle préférait ne pas faire de remarque au cas où et préféré prendre un ton humoristique.

« Tout de même. J’aurais pu te faire tomber et te blesser involontairement. »

Elle jeta un rapide coup d’œil aux alentours et, ne voyant pas ses parents malgré le temps passé dans la boutique aux baguettes, elle se dit qu’elle pourrait tout aussi bien profiter de la compagnie du jeune garçon. Enfin, si cela ne le dérangeait pas, elle n’avait pas l’intention de le retenir contre son grès.

« Tu es à Poudlard ? »

*Tu es à Poudlard* Elle se maudit de sa stupidité, commencer une conversation avec ce genre de phrase était une idée ridicule et des plus banales. Elle avait plus d’originalité que ça d’ordinaire. Mais après avoir manqué de le faire tomber. Que pouvait-elle bien dire ?
Pas grand-chose n’aurait pu l’aider dans ce cas de figure ci. Ni les livres ni les conseils habituels de ses parents.

Να είστε δίκαιοι αν θέλετε να είναι δικό σας.
Soyez juste si vous voulez qu'on le soit envers vous.

2 févr. 2019, 19:18
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
"Tout de même. J’aurais pu te faire tomber et te blesser involontairement."

Au final peut-être qu'Isaac s'était trompé, peut-être que la sorcière ne savait juste pas comment le dire gentiment. Elle s'était rattrapée et au final elle avait l'air sympathique. Il la reverrait peut-être à Poudlard. Mais pour l'instant, il savait qu'elle était super excitée d'avoir eu sa nouvelle baguette mais qu'elle était en même temps frustrée de ne pas pouvoir l'essayer. Il le savait parce qu'il avait ressenti les mêmes choses.

"Mais tu ne l'as pas fait, donc tout va bien, je t'assure."

Il avait repris un ton normal, pour une discussion normale. Personne n'aimait ça les timides, ça insupportait les gens. Il essayait de ne plus l'être parce que ça l'empêchait d'avoir de bonnes relations. Mais après il ne voulait pas forcément non plus avoir de bonnes relations avec n'importe qui. Rétan lui manquait. Les gens qu'il rencontrait n'étaient pas toujours agréables, c'étaient aussi compliqué de parler avec eux parce qu'ils n’avaient pas les mêmes centres d’intérêts. Même si ces personnes l'appréciaient, il n'avait rien d'autre à dire que parler des cours ou de la météo. C'était affligeant comme discussions.

"Tu es à Poudlard ?"

Et Isaac avait peur que ce soit la même chose avec celle-là. Mais bon, au moins ça lui permettait d'attendre ces parents. Même si regarder les baguettes choisir leur sorcier avec beaucoup d'étincelles était beaucoup plus distrayant. Après il ne pouvait pas la laisser en plan et couper cours à la conversation, ou même l'inverse, ce serait impoli. Et ça se verrait, surtout vu comment il ne savait pas manier les conversations.

"Oui je suis à Poudlard. J'ai hâte d'y retourner. C'est un endroit super tu ne trouves pas ?"

Mais qu'il était idiot. Non elle ne trouvait pas, elle ressemblait manifestement à une première année et elle venait de choisir sa baguette. Forcément qu'elle ne trouvait pas.

"Enfin, non oublie ce que je viens de dire. Enfin, tu verras, c'est un super endroit."

Cette discussion commençait très bien. Isaac avait des progrès à faire. Il se gratta derrière la tête. Une marque de gêne. Il faisait ça pour montrer qu'il était gêné. Faire semblant d'être gêné pour masquer sa vraie gêne marchait généralement bien. Les gens s'attachaient plus à une marque connue et clichée qu'à un ensemble de signes disparates indiquant une gêne mais qui ne feront que gêner aussi l'interlocuteur qui ne saura pas comment réagir. Alors que ce geste attirerait plus facilement la sympathie.

Bien évidemment qu'Isaac ne pensait pas ça consciemment, mais s'il réfléchissait un peu sur ses gestes il serait d'accord avec ce qui vient d'être dit.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

2 févr. 2019, 23:22
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
Le fait qu’il lui demande en retour si elle trouvait Poudlard surpris quelque peu Athéna, pourtant il eut vite fait de se rattraper en lui disant que ce serait un super endroit.
Elle n’en doutait pas au vue des échos de son père et des garçons de son quartier plus âgés, Andrew qui était en troisième année n’avait eu de cesse de lui raconter la beauté des lieux –du lac en plein hiver, où des serres au printemps, « chaque saison à Poudlard apporte son lot de magie ». Phrase qu’il répétait sans cesse et qui avait métamorphosé Poudlard en un château digne d’un conte de fée aux yeux de la jeune fille.

Il lui fallut donc un moment pour ressortir de son imaginaire pour retrouver le fil de la conversation avec le jeune homme :
« Je n’en doute pas une seconde ».
Puis décidant qu’elle devrait peut être enfin dévoilé son identité au jeune homme qu’elle venait de bousculer –car s’il devait reparler de cette histoire à ses parents, il semblait préférable d’associer un nom à un visage-, elle tendit la main et de la voix la plus amicale qu’elle avait –si tant est qu’elle en ait une, les relations n’étaient véritablement pas son fort-, se présenta.

"Athéna Taylor. "

Okay, après mûre réflexion, elle aurait du s’abstenir. Bien que sonnant amicale, sa présentation semblait bien trop formelle.
Bon, elle n’avait pas vraiment de modèle pour savoir comment se présenter, et la lecture de romans n’aidaient certainement pas –dus-je le rappeler-. Elle se dit que si elle avait touché le fond du trou en ce qui concernait la socialisation, un gobelin avait certainement du lui envoyer une pelle pour qu’elle creuse encore –et accessoirement qu’elle se recouvre afin de se cacher-
Ce n’était pas de la gêne, juste de la honte, celle de ne savoir comment s’y prendre avec d’autres êtres humains que ceux qu’elle côtoyait tout les jours.

Να είστε δίκαιοι αν θέλετε να είναι δικό σας.
Soyez juste si vous voulez qu'on le soit envers vous.

3 févr. 2019, 10:25
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
Il ne savait pas si la jeune sorcière avait été déstabilisée par l'erreur d'Isaac ou juste elle avait mis du temps à répondre. Enfin, ce n'est pas lui qui allait juger étant donné qu'il n'était pas forcément l'archétype de la normalité. Surtout dans une conversation. Il fallait qu'il arrête de penser à ça aussi, il fallait juste laisser passer la conversation sans analyser ce qui serait bon ou pas à dire. Juste parler normalement. Au pire la personne le trouvera bizarre mais est-ce que c'était grave, il risquait de toute façon de ne plus la revoir.

"Je n’en doute pas une seconde"

Isaac se demanda dans quelle maison elle irait. Peut-être Serpentard, elle avait l'air d'une Serpentard. Peut-être Serdaigle, mais il ne savait pas si elle aimait le savoir. D'ailleurs il se demandait bien pourquoi il avait atterri à Serpentard et pas à Serdaigle. Peut-être parce qu'il n'aimait pas tant que ça travailler. Mais il aimait tellement lire et découvrir de nouvelles choses. Il voulait devenir créateur de sorts ou Langue-de-plomb au ministère. Personne ne savait ce qu'ils faisaient mais ça avait l'air passionnant, et si c'était secret, c'est que ce devait être intéressant.

La sorcière à la neuve baguette lui tendit la main. Que devait faire Isaac, il fallait qu'il la serre ? Oui visiblement c'était le but, mais pourquoi ?

"Athéna Taylor."

Elle voulait se présenter. Il allait faire de même, pas besoin de réfléchir sur ça. Il tendit la main. Et serra de haut en bas comme il avait eu l'occasion de le faire durant ses années de vie. Il analysait vraiment trop, pas la peine de réfléchir, quand on tend la main c'est pour la serrer, rien de plus.

"Je suis Isaac Powell, ravi de faire ta connaissance."

Enfin, Isaac n'était pas particulièrement ravi, c'était juste sympa de rencontrer quelqu'un, mais c'était la formule de politesse. Elle le savait aussi il imaginait, on ne peut pas être ravi de faire la connaissance de quelqu'un après une dizaine de secondes. Stop. Analyse de trop là. Pour se prouver à lui-même qu'il pouvait converser normalement, il relança un nouveau sujet.

"Et sinon, tu as une idée de ta future maison ?"

La conversation sur l'école et les cours, bienvenue à nouveau. Super comme "nouveau" sujet.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

3 févr. 2019, 11:47
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
Athéna tenta un petit sourire, qui devait plus paraître pour un sourire de gêne qu’un véritable sourire cela dit. Lâchant la main du jeune Isaac elle préféra s’appuyer contre la vitre de la boutique afin d’éviter tout autre actions gênante.
Une idée de sa future maison ? Elle n’y avait absolument pas réfléchis, elle s’était surtout renseignée sur l’école en elle-même et ne pensant que rapidement sur les maisons. Elle se souvenait juste avoir lu quelques part que Gryffondor était la maison du courage, Serpentard celle de l’ambition, Poufsouffle de la loyauté et Serdaigle de l’assiduité.
Mais là encore, elle n’avait aucune idée de l’endroit où le choixpeau pourrait l’envoyer, mais vu que ce dernier ne se trompait jamais, qu’importe la maison où elle serait elle se doutait que ce serait sa vrai place. Et puis une maison ne définissait pas une personne.


« Absolument pas et je préfère ne pas trop me faire d’idées pour au final être déçue »

Elle laissa flotter un petit blanc entre eux avant que la cloche au dessus de la porte d’Ollivander ne se mette à sonner, une autre personne venait d’entrer et elle jeta rapidement u coup d’œil avant de relancer un sujet de conversation qu’elle espérait, ne gênerait pas le jeune garçon.

« Ca me faisait toujours rire de voir les autres obtenirent leurs baguettes. Mais quand c'est toi qui est dedans la boutique, j'admet que ce n'est plus du tout la même chose...Elle est comment la tienne ? »

Να είστε δίκαιοι αν θέλετε να είναι δικό σας.
Soyez juste si vous voulez qu'on le soit envers vous.

3 févr. 2019, 16:22
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
"Absolument pas et je préfère ne pas trop me faire d’idées pour au final être déçue."

C'était une bonne remarque. Isaac avait fait tout le contraire. Il s'était renseigné au maximum sur chaque maison disponible et avait été surpris de tomber à Serpentard. Il avait eu peur au début de mal finir mal on l'avait vite rassuré. Il hocha la tête en signe d'assentiment... Pendant quelques secondes personnes ne parla. Puis la jeune fille eut l'air de vouloir relancer la conversation. Isaac la remercia presque intérieurement parce qu'il n'avait aucune idée de comment diable il aurait pu la relancer.

"Ça me faisait toujours rire de voir les autres obtenir leurs baguettes. Mais quand c'est toi qui est dedans la boutique, j'admets que ce n'est plus du tout la même chose...Elle est comment la tienne ?"

Effectivement il pensait pareil. La jeune sorcière l'avait d'ailleurs fait beaucoup rire. Enfin, intérieurement, cela va sans dire. Mais il se souvenait parfaitement de lorsqu'il avait pris sa baguette. Cela lui semblait il y a si longtemps, mais en même temps si proche. Elle n'était pas, comme pour certain, quelque chose de précieux. Enfin dans un sens si, elle lui permettait de faire de la magie, mais il pourrait en changer tant qu'elle marche aussi bien ça ne changerait rien. 23,1 cm en bois de vigne et ramure de jackalope1. Rien de bien particulier somme toute. Il la sortit de sa poche et la montra à la jeune fille mais en faisant attention que son geste ne soit pas pris comme une invitation à la prendre.

"Elle est normale. Rien de bien particulier, dans la moyenne. Mais elle me permet de lancer des sorts sans trop de problèmes donc ça va." Il osa même demander : "Et toi ?"

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

3 févr. 2019, 20:36
Magiquement magnifique  PV : Athéna Taylor 
La baguette d’Isaac était très belle aux yeux de la rouge et or, quoi que chaque baguette était belle à ses yeux vu qu’elles étaient toute unique en leur genre. En tout cas, elle ne pouvait que convenir parfaitement au jeune garçon.

"Elle est normale. Rien de bien particulier, dans la moyenne. Mais elle me permet de lancer des sorts sans trop de problèmes donc ça va. Et toi ? »

La jeune fille dénoua délicatement le ruban de la boîte protégeant sa baguette avant de l’ouvrir, elle reposait bien au chaud : 26,5 cm en bois de cerisier et plume d‘oiseau tonnerre. Elle la prit délicatement avant de la montrer à Isaac, elle la tenait comme on tiendrait un diamant brut, et c’était un peu ce qu’était la baguette de la jeune fille. Sa future partenaire pour les années à venir.

« Elle est assez élastique d’après Ollivander, et idéal pour les inventeurs et innovateurs. J’ai hâte de voir ce que l’on va pouvoir faire elle et moi. »

Elle avait dit cela en ne cessant de sourire, elle n’était pas la plus grande innovatrice de tout les temps mais une petite voix lui disait qu’elles pourraient faire de grande choses toute les deux.
Elle n'avait pas réellement eu l'occasion de l'essayer plus que ça, hormis dans la boutique. Alors en ce qui concernait le maniement des sorts, elle ne savait pas trop.
En tout cas, la jeune fille la trouvait parfaitement équilibré à sa personne, mais là encore, elle n'était pas fabricants de baguette et ne pouvait donc faire que des suppositions sur ce qui était ou n'était pas.

Να είστε δίκαιοι αν θέλετε να είναι δικό σας.
Soyez juste si vous voulez qu'on le soit envers vous.