Inscription
Connexion

1 oct. 2019, 20:41
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
Image


Elle serra les dents. Fort. Trop fort. Frotta sa mâchoire douloureuse. Grommela entre ses dents. S'efforça de suivre sa mère qui louvoyait entre les passants. Essaya d'ignorer le fait que par rapport à l'année dernière, il manquait cruellement de personnes sur le Chemin de Traverse. Elle y parvint à peu près en se concentrant sur la nuque de sa mère. Excellente technique pour penser à autre chose. Reporter son énervement ailleurs.
Elle aurait dû venir avec son père. C'était prévu depuis le début. Elle n'en était pas très contente, mais c'était quand même mieux que ça. Ça étant la femme aux longs cheveux noirs qui lui fit signe de se dépêcher. Celle qui avait pensé -pensait peut-être toujours- qu'elle était autiste. Qui la montrait aux autres comme si elle n'était qu'une poupée précieuse, un objet à faire s'extasier le peuple. Elle détestait ça. Détestait sa mère. À tel point qu'elle en pleurait la nuit. Parce qu'elle voulait l'aimer, l'aimer vraiment, comme avant. Elle voulait une vraie famille. Un père qui fasse attention à elle. Une mère qui arrête de l'utiliser comme faire-valoir. Un frère qui ne la détestasse plus. Une grand-mère qui vivrait encore pendant des années. Étais-ce trop demander ?
Apparemment oui.

- Tu vas avancer, oui ? On a pas toute la journée ! lui cria sa maternelle.

Exaspérée. Contre sa fille. Comme si elle avait le droit de l'être. Elle l'avait perdu quand elle l'avait giflée. Non qu'elle l'ait vraiment eu avant.
Elle ne l'avait même pas écoutée, la laisser expliquer ses raisons. Pire, elle n'avait même pas voulu, l'écouter. Comme si elle n'en avait rien à faire de l'avis de sa fille. Ça l'avait mise en rage. Pourquoi ne pas la laisser faire ce qu'elle voulait ? Elle avait douze ans, elle n'était plus une enfant. Elle pouvait prendre elle-même ses décisions. Utopique espérance.

- Gnégnégné, on a pas toute la journée, singea la jeune fille à voix basse.

- Qu'as-tu dis Katherine ?

- Rien. Rien d'important.

Rien d'important. La bonne blague. Si elle avait eu un peu plus de cran, elle l'aurait dit à voix haute. D'habitude, de cran, elle n'en manquait pas. Mais aujourd'hui, elle n'avait pas la force. Pas la force de l'affronter devant tout un tas de personnes. De se faire rabrouer, ridiculiser à coups de "excusez-la, ma fille est un peu nerveuse, il ne faut pas l'écouter, elle va bientôt se calmer". Combien de fois avait-elle entendu cette phrase. Les rires gênés des autres adultes. Celui de sa mère. Combien de fois avait-elle failli éclater en sanglots, trépigner, affirmer qu'elle n'était pas nerveuse, juste en colère, dans une rage noire. Ça aurait surement été pire. On l'aurait prise pour une folle. Une psychopathe qui invente pour faire l'intéressante. On aurait surement lancés des regards compatissants à sa mère, elle qui endurait un tel calvaire avec une fille aussi sauvage. Pauvre maman. Elle ricana. Ouais, pauvre maman.

Il lui serait facile de s'en aller. En moins de cinq secondes, elle serait hors de vue et pourrait faire ce qu'elle voulait, quand elle voulait, sans être pressée en permanence. Le rêve. La cohue était suffisante. Juste deux pas sur le côté et pouf! invisible ! Elle écoperait de remontrances. Peut-être même d'une punition. Pas de problème. Sur le moment, elle s'en moquait. Sur le moment, elle était prête à faire n'importe quoi. Et si elle s'achetait un balai, tiens ! Elle n'en aurait pas l'utilité, ne faisant pas partie de l'équipe de Quidditch de sa maison, mais et alors ? Elle pouvait aussi s'acheter ce gros chaudron en cuivre. À quoi est-ce qu'il lui servirait ? À rien. Elle ne le désirait même pas vraiment. Mais ça n'avait pas d'importance. Parce qu'elle pourrait faire tout ce qu'elle voudrait. Tout. Elle pourrait même prendre une de ces boules de neige enchantées qu'on trouve chez Weasley, Farces pour sorciers facétieux ! Ça se serait marrant ! Juste deux petits pas. Deux minuscules petits pas. C'était vraiment tentant.

Elle s'arrêta soudainement. Sa décision était prise. Elle fit les deux pas. Un, deux. Voilà, c'était fait. Elle était cachée derrière un étal et sa génitrice ne s'était aperçue de rien ! Facile, tellement facile. À peine un coup d'œil de chaque côté et elle se mit à courir entre les passants, le sourire aux lèvres. Tous s'écartèrent pour la laisser passer, ne voulant sans doute pas finir emboutis par une gamine bizarre. Elle finit par s'arrêter, moins d'une minute après. Elle était assez loin, à présent. Loin, loin, loin ! Libre, libre, libre ! Elle rit, à gorge déployée, les yeux levés vers le ciel. Libre. Elle s'était sauvée et maintenant... maintenant elle pouvait faire ce qui lui faisait envie.
Ça avait été tellement facile. Un jeu d'enfant. Tellement naturel, aussi. Il est vrai qu'elle n'aimait pas vraiment suivre les règles. Sans doute pour ça qu'elle avait semé des bonbons explosifs à travers tout le château l'année dernière. L'autorité, c'est vraiment surfait, décida-t-elle. Son rire s'éteignit progressivement, mais son sourire perdura. Elle se sentait vivante, vraiment vivante. À croire qu''elle n'attendait que ça. Ses mains se posèrent sur ses hanches.

- Bon, je fais quoi maintenant ?

@Lili Cooper

Peut-être bien qu'il se passe quelque chose avec Edmund.
#0F144D — 4ème Année RP — 14 ans — Marraine


4 oct. 2019, 09:26
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
Toute la semaine, Lili avait fait ses achats pour sa rentrée à Poudlard, en deuxième année. Elle aimait beaucoup faire ce genre d'achats car elle savait que cela la rapprochait de plus en plus du premier septembre, jour qu'elle attendait avec impatience.

Tout comme les jours précédents, Lili était accompagnée de son frère, Dylan, qui allait entrer en sixième année à Gryffondor. Il l'accompagnait surtout pour lui faire plaisir mais aussi pour jeter un coup d'oeil de temps en temps aux balais de la boutique Keedle and Leather.

Ils étaient allés au dernier magasin un peu plus tôt dans la journée, ce qui faisait qu'ils avaient quartier libre.

Dylan sortit deux chocogrenouilles de son sac et en donna une à sa soeur, qui le remercia.

- Cette carte, je ne l'ai pas encore ! dit-elle avec enthousiasme.

- Tu peux la garder alors.

Ils continuèrent à marcher, sans toutefois trop savoir où aller. Ils étaient à présent dans une rue avec beaucoup de passants et Dylan tira un peu sa soeur sur le côté.

- Qu'est-ce que...

- Regarde.

Lili vit une jeune fille passer assez vite, ne semblant pas trop se soucier d'où elle allait. C'était une élève à Gryffondor, comme pouvait le montrer sa cape.

- Tu la connais ?

- De vue, elle est dans la même année que toi, il me semble.

Lili put facilement comprendre que la jeune fille était furieuse. Contre quoi ? Elle n'en savait rien mais elle tenait à savoir si tout allait bien pour elle. Elle était seule mais la jeune fille était persuadée qu'elle était venue accompagnée.

Voyant le regard de sa soeur qui fixait la jeune fille, le Gryffondor lui dit :

- Allez, viens, on va voir si tout va bien pour elle.

Lili marcha devant son frère qui lui, était un peu en retrait. Il se disait qu'elle aurait sûrement plus de facilité à se confier à sa soeur plutôt qu'à lui, même si elle avait dû plus le voir que la Serpentard.

Ils s'approchaient de la jeune fille quand Lili sentit qu'elle semblait aller beaucoup mieux. Elle hésita un instant, avant de lui demander :

- Excuse-moi, est-ce que tout va bien ? Tu semblait furieuse tout à l'heure.

Lili avait l'impression que ses propos étaient déplacés, que cela ne la regardait pas. Elle se reprit :

- Je suis désolée, je me mêle de ce qui ne me regarde pas. Je suis Lili Cooper et c'est mon frère, Dylan. dit-elle en le désignant, alors qu'il était un peu plus loin. Si quelque chose ne va pas ou que tu ne souhaites pas être seule ici, je suis là.

Hésitante, la jeune fille ne bougea pas, attendant une réaction de la fille en face d'elle.

Désolée pour ce retard !

Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

8 oct. 2019, 19:23
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
C'était bien beau de s'être enfuie, mais que pouvait-elle bien faire à présent ? Aller acheter le chaudron en cuivre ? Une glace, peut-être ? Un Éclair de Feu. Prise d'un doute, elle sortit de sa poche sa bourse pleine de piécettes. Compta. Recompta. Bon, peut-être pas un Éclair de Feu. Légèrement trop cher. Une boussole à balais ? Quoique, sans le balais... C'était bien moins intéressant. Dommage. Elle soupira d'abattement. L'Allée des Embrumes ? Ça pourrait être sympa. Deamon serait vert de jalousie ! Et ses parents à elle verts de rage. Vraiment pas contents. Ce serait sans doute mille fois pire que son évasion. Elle laissa tomber. Mauvaise idée. Mais c'était seulement pour ne pas avoir à cirer le parquet de tout le manoir. Parce qu'elle irait aux Embrumes avec joie, sinon. Elle n'avait pas peur. N'est-ce pas ?

Soupir. Bon, elle n'allait pas rester plantée là pendant des heures, non ? Il fallait bien qu'elle se décide, avant que sa mère ne la retrouve. Elle jeta un coup d'œil autour d'elle. Se mordit la lèvre. Tourna sur elle-même. S'arrêta. Se remordit. Elle n'était pas plus avancée qu'avant. Une voix, une fille l'interpella. Elle tourna la tête vers elle, surprise. Pourquoi lui parlait-elle ? La fille lui demanda si elle allait bien. Allait-elle bien ? Il lui semblait que oui. Elle lui dit qu'elle lui avait semblé furieuse. Ce n'était pas difficile à remarquer, elle l'était souvent. L'autre s'excusa. Katherine s'impatienta. Pourquoi avait-elle posé la question si elle savait que c'était indiscret ? La fille se présenta comme étant Lili Cooper et désigna plus loin un garçon qu'elle connaissait de vue. Un Gryffondor de 6ème année, si sa mémoire était bonne. Elle lui adressa un signe de tête, tandis que Lili continuait. Celle-ci lui proposa son aide. C'était gentil. La jeune oxonienne* se tritura les doigts.

-Je vais bien. Je crois. Et oui j'était furieuse.

Elle rajusta le col de son pull, croisa, décroisa les bras. Elle devait sembler nerveuse. Elle ne l'était pas vraiment. Elle avait juste envie de bouger. Elle sautilla un peu. Là, elle avait l'air d'une folle, aucun doute. Pas grave. Ce n'était pas comme si elle en avait quelque chose à faire de ce que ces deux-là pensait d'elle. Elle étudia de nouveau Lili. Ses cheveux bruns, ses yeux gris. Elle se rappelait l'avoir aperçue deux ou trois fois à Poudlard, sans toutefois lui avoir jamais parlé. Un uniforme vert et argent lui apparut fugacement. Elle était a Serpentard. Il y a un an, elle en aurait été jalouse. Maintenant, ça lui passait au dessus de la tête. Gryffondor, c'était mieux.

-C'est pas grave pour ta question, t'en fais pas. Enchantée de faire votre connaissance, Lili, Dylan. Moi c'est Katherine. Katherine Bailey. Et euh... c'est gentil de proposer, merci.

Devait-elle leur faire part de ce qu'elle faisait ? Elle ne les connaissait pas, après tout. Le garçon, Dylan, était à Gryffondor, comme elle, mais ça ne voulait pas dire qu'elle pouvait avoir confiance en lui. La fraternité entre membres d'une même maison, ce n'était valable que pendant les matchs de Quidditch et les bagarres. Enfin c'est ce qu'elle pensait. Et Lili... elles étaient dans la même année, mais pareil, aucune fraternité n'aurait pu les relier. N'empêche... une évasion comme la sienne, ça méritait d'être raconté ! C'était moins marrant de le garder pour soi.

-En fait, je viens de m'enfuir, déclara-t-elle sur le ton de la confidence, un sourire diabolique aux lèvres. Ma mère n'a rien vu. Enfin, maintenant, elle doit s'en être rendue compte. Elle me tapait sur les nerfs... Elle... elle est... enfin... , tenta d'elle d'expliquer.

Que devait-elle révéler ? C'était vraiment privé, sa relation avec sa mère. Elle n'avait pas vraiment envie que tout le monde connaisse cette histoire. Son ami Deamon la connaissait et c'était déjà bien assez. Allaient-ils comprendre les raisons de sa fuite ? Est-ce que ça les intéressait seulement, déjà ? Pas sûr. Un gamine qui cavale pour s'éloigner de sa mère, on voit ça tous les jours. Surement. Et zut ! La voilà de nouveau qui s'agite, cette fois-ci vraiment mal à l'aise. Elle grimaça. Elle aura vraiment mieux fait de se taire.

*Oxonien(ne) : habitant(s) de la ville d'Oxford

Peut-être bien qu'il se passe quelque chose avec Edmund.
#0F144D — 4ème Année RP — 14 ans — Marraine


10 oct. 2019, 22:07
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
Dans un premier temps, Lili l'écouta sans bruit, n'ayant pas envie de la forcer à parler. Il semblait évident pour la jeune fille que sa présence ne pouvait pas forcément la mettre en confiance, surtout au début. Après tout, les deux filles ne se sont jamais réellement parlé, Lili pouvait simplement remarquer son uniforme rouge, une chose que Lili était persuadée de recevoir l'an passé, lors de sa répartition. Aujourd'hui, elle est fière de se démarquer de sa famille, qui est passé par Gryffondor, sans exception, même si cela lui a valu quelques querelles avec son grand-père.

- Tant mieux alors, enchantée également ^^ . C'est normal.

C'était dans sa nature de faire attention aux autres et cela ne la dérangeait absolument pas. Seulement, cela pouvait semblait intrusif de temps en temps et Lili s'en rendait bien compte mais cela ne la faisait pas tant hésiter que ça.

- Ah, d'accord, je vois.. tu comptes faire quoi maintenant ?

La jeune Serpentard pouvait facilement comprendre que ce n'était pas la grande forme entre Katherine et sa mère mais elle n'insista pas là-dessus, sachant à quel point cela pouvait parfois être compliqué d'en parler. Elle-même avait du mal à le faire, et ce, même avec ses amis. Elle serait là si jamais elle tenait à lui en parler un peu plus, mais cela devait venir de Katherine et non de Lili.

***

Il fallait l'avouer, Dylan ne savait pas trop quoi dire ou faire, à ce moment précis. Devait-il rester avec sa soeur ? Devait-il veiller sur les deux filles ? Il n'en savait rien.

La Gryffondor dit avoir fui sa mère, ce qui inquiéta un peu le garçon. Comment aurait-il réagi si Lili lui avait fait le même coup ? Sûrement mal et pourtant, il s'entendait bien avec elle alors, il n'osait pas imaginer les retrouvailles entre la mère et la fille. Il se promit d'intervenir au cas où il le fallait.

Le Gryffondor les laissa parler entre elles et alla acheter trois glaces chez Florian, tout en gardant sa petite soeur en vue. Il ressortit avec les glaces à la main et cette fois-ci, il s'approcha plus des deux filles :

- Et voilà pour vous, je me suis dit que vous aviez sûrement un petit creux. Katherine, si tu le veux bien, j'aimerais que tu restes avec nous, tu seras sûrement plus en sécurité que si tu étais seule. Je ne dis pas ça pour t'embêter mais je me dis que ta maman te causera peut-être moins de problèmes et je pourrai lui parler s'il le faut.

Il semblait sûrement un brin rabat-joie mais ce qu'il disait était la vérité. Son instinct protecteur s'était éveillé, imaginant de plus en plus la même situation mais cette fois-ci avec Lili en tant que protagoniste.

Il attendit sa réponse pour pouvoir les laisser toutes les deux et ne pas avoir à leur imposer sa présence.

Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

15 oct. 2019, 14:00
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
Que comptait-elle faire ? Par quoi commencer, surtout. Parce que ce qu'elle comptait faire, elle le savait déjà. À peu près. Ce qu'elle se demandait surtout, c'était ce qu'elle allait faire en premier. Elle aimait bien le chemin de Traverse, mais il n'y avait pas tant de boutiques que ça. Elle aurait bien aimer aller à Fleury et Bott pour s'acheter quelques livres, mais sa mère risquait d'y faire un tour pour aller la chercher. Elle savait bien que sa fille aimait les livres et que ce serait un des premiers endroits où elle se rendrait. Et avaient-ils des romans, déjà ? Parce que si ils n'en avaient pas... Aucune raison de venir. Sauf si ils avaient des livres sur les dragons. Elle aimait bien les dragons. C'était beau, féroce, majestueux. Elle aurait adoré en avoir un. Malheureusement, ses parents pensaient cet animal trop dangereux. Bien sûr que c'était dangereux, ce n'était pas un lapin tout de même ! Enfin, pas la peine de s'exciter pour si peu. Elle n'irait pas à la librairie de toute manière.

- En fait... je sais pas trop. J'ai des idées mais... aucune ne me tente plus qu'une autre.

Merveilleux. Magnifique. Formidable. Mirobolant. Elle s'était enfuie à cause de ses idées qu'elle trouvait très bonnes à ce moment là, mais maintenant, quoi ? Elle ne savait plus ? C'était malin, tiens ! Exaspérée, elle donna un coup de pied dans le vide. Son cerveau avait donc décidé de n'en faire qu'à sa tête. Évidemment. Il fallait bien qu'il y ai un truc qui coince. Sinon ça n'aurait pas été drôle. Elle grimaça. Son ironie était de trop. Ça ne ferait pas avancer les choses. Ce qui pourrait l'aider c'était... une bonne glace ! Elle allait en parler à Lili, mais n'eut finalement pas besoin. Dylan arrivait justement avec des glaces pour lui et les deux filles. Elle lui sourit de toutes ses dents. Il lisait dans les pensées. Elle ne l'avait même pas vu partir, plongée qu'elle était dans ses pensées moroses. Se préparant à le remercier pour sa gentillesse, elle ouvrit la bouche. Ce qu'il lui dit la fit se refermer tout net. Sa mère, lui causer moins de problèmes si il était là ? Oui, pas bête. Mais ça ne changeait rien, vu qu'elle le ferait quand même une fois à la maison. Et là, elle aurait en plus son père sur le dos. Peut-être aussi sa Grand-Maman, si elle sortait de sa chambre. Chan s'en moquerait et continuerait à l'ignorer. Enfin, ce n'était pas comme si son frère l'avait déjà défendue face à leurs parents, même quand c'était elle qui était accusée alors qu'il était fautif.
Oui, rester avec Lili et Dylan serait inutile, mais c'était quand même gentil et ça partait d'une bonne intention. Alors elle ne protesta pas. C'était en plus une belle occasion pour se faire des amis. De se prouver à elle-même qu'elle était devenue gentille et pourrait se lier d'amitié avec n'importe qui.

-Hum... OK, si tu veux. Et merci pour la glace, c'est gentil. Je te dois combien ?

Elle ne savait plus quel était le prix d'une glace. L'année dernière, elle l'avait surement su, mais elle avait oublié depuis le temps. Et peut-être bien que Florian avait changé ses tarifs. Elle ouvrit sa bourse et commença à sortir des pièces. Combien ça pouvait valoir, une glace ? Cinq mornilles ? Non, plutôt dans les alentours de huit. Plus quelques noises, surement. En sortit dix pièces argentées pour faire bonne mesure. Il lui en restait assez pour s'acheter plein d'autres choses. Elle tendit l'argent à Dylan et se servit de sa main gauche pour rentrer sa bourse dans sa poche. Un coup de vent lui envoya les cheveux dans la figure, l'aveuglant carrément. Elle essaya de rattraper le carnage avec sa main libre, mais ce n'était pas aisé avec une tignasse pareille. Elle y parvint à grand renfort de patience. Souffla pour écarter les dernières mèches. Elle aurait mieux fait de s'attacher les cheveux. Ils étaient de plus en plus encombrants. La veille, elle avait failli se les arracher de la tête en s'asseyant dessus. Son hurlement avait surpris sa mère, qui avait lâché la soupière qu'elle apportait pour le dîner. La jeune fille avait hésité entre rire ou pleurer de douleur. Au final, elle s'était retenue de faire l'un ou l'autre. Elle était suffisamment ridicule, pas la peine d'en rajouter en chouinant ou en rigolant comme une imbécile.

-Et vous, vous alliez faire quoi ?

Elle avait l'impression de s'incruster. Dylan lui avait demandé de rester avec eux, mais elle ne voulait pas les embêter, Lili et lui. Elle si elle se sauvait ? Elle l'avait bien fait une fois, elle n'aurait pas de problèmes à recommencer. Mais elle n'avait pas envie de recommencer. Elle n'avait pas envie de se retrouver toute seule. Parce que c'était dangereux. Jusqu'à présent, elle n'y avais pas vraiment pensé, mais elle pouvait se faire enlever ou je ne sais quoi d'autre de tout aussi flippant. Elle ne se trouvait pas dans l'Allée des Embrumes, mais ça n'empêchait pas des personnes peu recommandables de trainer ici. Et elle ne pourrait pas se défendre. La gamine avait beau pratiquer les arts-martiaux et être une vraie furie quand elle était en colère, il suffisait d'un sortilège pour la mettre hors d'état de nuire. Mieux valait rester avec les Cooper. Plus sûr.

Peut-être bien qu'il se passe quelque chose avec Edmund.
#0F144D — 4ème Année RP — 14 ans — Marraine


16 oct. 2019, 09:33
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
Lili avait fini ses achats pour la rentrée, elle n'avait rien de spécial à faire ici à présent. Ils pourraient aller dans une boutique ou simplement dans la rue principale mais la jeune fille ne savait pas s'ils étaient assez proches pour que Katherine parle de tout et rien avec eux sur un banc.

Elle réfléchit un peu avant de lui demander :

- Aurais-tu encore des achats à faire ici ? On pourrait peut-être aller voir ou simplement s'asseoir sur le banc, je ne sais pas vraiment ce qui te tente le plus, c'est comme tu veux.

La capacité de Lili a s'adapter aux autres faisait que Katherine pouvait lui proposer quelque chose et Lili allait à coup sûr acquiescer.

Qu'allaient-ils faire ? Et bien, c'était plutôt une bonne question.  Peut-être que son frère avait envie d'aller voir le magasin d'équipement de Quidditch ? Elle n'en était pas si sûre.

- Je ne sais pas, on n'avait rien de spécial de prévu.

***


La Gryffondor souhaitait lui rendre l'argent pour la glace mais Dylan refusa gentiment. Il n'attendait pas à ce qu'elle lui doive quoi que ce soit, surtout pour une simple attention de ce genre.

- Ne t'inquiète pas, c'est tout bon, je te l'offre. Tu n'as pas besoin de me rendre quoi que ce soit.

Dylan réfléchit à son tour à la question de Katherine. En réalité, il ne savait pas non plus. Les achats pour sa soeur étaient enfin finis, ce qui n'était pas vraiment pour lui déplaire. Peut-être pouvait-il aller au magasin de Keddle et Leather ? Après tout, il le méritait après avoir accompagné sa soeur toute la semaine au chemin de Traverse. 

- En réalité, je ne sais pas non plus. Si tu as besoin, on peut faire comme Lili a dit, c'est comme tu le souhaites.

La jeune fille ne les dérangeait pas mais il était vrai qu'ils ne pouvaient pas vraiment se décider sur quoi faire vu qu'ils ne se connaissaient que très peu, simplement de vue pour Dylan. Ils ne voulaient rien lui imposer mais en soi, ils ne savaient pas trop quoi faire de plus ici, c'était surtout un endroit pour faire des achats et Dylan se demandait si elle avait assez d'argent sur elle. Peut-être pas, vu que sa mère était avec elle.

- Mais au fait, tu avais quelque chose à faire ici de particulier ?

Les deux frère et soeur n'avaient pas tout de suite réfléchit au fait que Katherine devait sûrement être venue ici pour une raison. Peut-être que s'ils faisaient cette chose ensemble, sa mère se fâcherait moins, même si Dylan en doutait un peu.

Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

19 oct. 2019, 19:35
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
Elle se sentit soudain jalouse. Vraiment jalouse. Elle voyait Lili et Dylan et... Ça lui faisait regretter la relation qu'elle avait eue avec son frère. Les deux Cooper avaient l'air de bien s'entendre. Vraiment bien s'entendre. C'était rare dans les relations entre frères et sœurs. La plupart des personnes ayant un frère ou une sœur passaient leur temps à embêter l'autre et à lui crier dessus. Elle, elle avait eu une relation privilégiée avec Chan. Elle s'était sentie chanceuse. Envieuse aussi, qu'il ait tout ce qu'elle désirait, tout ça d'un claquement de doigt. Elle l'avait haï dans ces moments-là. Vraiment haï. Mais elle l'aimait aussi et était incapable de le détester bien longtemps. Il était tellement adorable. Avant. Cet être froid qui l'évitait à présent n'était pas son frère, ne l'était plus. Elle avait l'impression de voir un inconnu.
Alors oui elle était jalouse. Beaucoup. Et elle se sentait en droit de l'être. Mais elle chassa cette pensée. Ce n'était pas le moment. Et elle ne voulait pas faire fuir la fratrie Cooper.

- Je ne sais pas. Je me rappelle plus ce qu'il y avait sur la liste. C'est ma mère qui est censée s'occuper de ça. Parce qu'elle sait mieux que moi ce dont j'ai besoin, ajouta-t-elle d'un air sarcastique.

Elle aurait voulu ravaler ces paroles. Elle devait avoir l'air d'une gamine capricieuse. Gamine, elle l'était, capricieuse, non. Hors de question de passer pour telle. Trop tard, pourtant. Elle avait la langue trop bien pendue. Elle était trop amère, aussi. Ça n'aidait pas. Elle grimaça. Mordit dans sa glace et sursauta sous la fraicheur. Elle rentra les épaules et avala tout rond, s'efforçant de maîtriser les frissons qui la parcourait de la tête au pied.

-Rhaa, c'est froid ! s'exclama-t-elle. Hum, vous pourriez oublier la remarque que j'ai faite sur ma mère ?

Un air d'excuse. Dylan lui dit de garder ces pièces et elle capitula. Remit lesdites pièces dans sa bourse. Remit la bourse dans poche et glissa sa main dedans pour protéger son butin. Hors de question que quelqu'un le lui vole. Il lui était déjà arrivé de voler des gens à Poudlard et elle savait combien on pouvait ne pas s'en rendre compte face à quelqu'un de doué. Ses larcins à elle n'avaient jamais étés trop importants : surtout des bonbons et des trucs inutiles -comme une demi-paire de ciseaux- car elle avait un certain sens moral, mais pas sûr que d'autres en aient un.
Elle lécha sa glace. Se régala. C'était vraiment bon. Dommage que ce soit aussi froid. Sauf que c'était le principe même de la glace. Rafraîchir. Bravo Sherlock. Ça la fit ricaner intérieurement.
Elle sortit de sa rêverie, écouta Dylan qui lui proposait de faire ce qu'avait dit Lili. Qu'avait dit la Serpentard, déjà ? Ah oui, aller sur le banc. Oui, pourquoi pas. Le garçon lui posa une question. Elle haussa les épaules.

-De particulier ? Juste mes courses de rentrée. Comme je l'ai dit, je me rappelle plus trop ce qu'il fallait prendre. À part les robes de sorciers, vu que j'ai trop grandi, grogna-t-elle. Je voulais aussi aller voir les balais, sauf que ma mère n'a pas voulu.

Sa mère s'était plainte de ça. Comme si c'était sa faute à elle. Quelle idée aussi, de prendre des modèles pile à sa taille, sans aucune marge au cas où sa taille changerait ? Sa mère avait-elle pensé à ce détail ? Déjà, vers la mi-février, elle-même s'était aperçue que c'était trop petit. Sept centimètres, ça changeait beaucoup de choses. Surtout quand on a une mère perfectionniste pour qui l'apparence était quelque chose de primordial. Hors de question d'avoir quelque chose de trop grand ou de trop petit. Il fallait que ce soit parfait. La perfection n'est pas de ce monde, avait-elle eu envie de lui rétorquer. Et puis, est-ce que ça avait vraiment de l'importance ? Elle, elle s'en fichait de la taille de ses vêtements. Tant qu'ils lui allaient à peu près et qu'elle les aimait... Mais ce n'étai pas le débat.

-Hum... Oui, ça peut être sympa d'aller sur le banc. Vous êtes sûr que ça ne vous dérange pas ? Je ne veux pas vous embêter.

Peut-être bien qu'il se passe quelque chose avec Edmund.
#0F144D — 4ème Année RP — 14 ans — Marraine


21 oct. 2019, 00:55
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
- D'accord, dans ce cas, on laisse cette idée de côté, dit-elle en souriant.

Les deux frères et soeurs avaient bien entendu la remarque de Katherine mais ils ne relevèrent pas, ils ne savaient pas comment Katherine était vis-à-vis de sa mère et à vrai dire, cela ne les regardaient pas. Elle savait bien que les problèmes familiaux pouvaient être réellement sérieux, pour l'avoir vécu très récemment. Il était très difficile pour elle d'en parler et elle ne se sentait pas légitime à lui en demander plus.

Ils mangèrent à leur tour leur glace, ayant très peu envie de les voir fondre. Katherine semblait vouloir qu'ils ne se souviennent pas de ce qu'elle venait de dire et Dylan tenta l'humour pour éviter que cela ne reste trop longtemps dans leur tête :

- Quelle remarque ? dit-il bien innocemment.

Lili sourit à la remarque de son frère, l'ironie était bien présente chez les deux mais elle ne savait pas comment Katherine le prendrait. Elle savait bien que ce genre d'humour est à double tranchant. Plus qu'à croiser les doigts.

Katherine répondit plus ou moins la même chose à la nouvelle question de la petite fratrie. Néanmoins, la remarque que Katherine avait rajoutée ne pouvait pas laisser Dylan indifférent :

- Ah oui ? C'est vrai ? Tu aimes bien Quidditch ? On pourra aller voir après si tu le souhaites.

Katherine approuva la proposition de Lili ce qui fit un peu avancer les choses.

- Très bien, allons-y. Mais non, ne t'en fais pas, tu ne nous dérange pas du tout !

Arrivée sur le banc, Lili ne savait pas trop quoi dire. que savait-elle d'elle, au juste ? Presque rien. Les idées de questions s'entrechoquaient dans la tête de l'Anglaise mais elle les trouvaient les unes autant que les autres très ridicules. Elle sentait moins à l'aise d'un coup, sa timidité venait de reprendre le dessus.

Néanmoins, la jeune fille tenta quelque chose :

- Tes vacances jusqu'à maintenant se sont bien passées ?

L'originalité n'était clairement pas le fort de Lili mais bon, qui ne tente rien n'a rien.

***

De nouveau, le jeune garçon prenait un peu ses distances ne voulant pas imposer sa présence mais il était tout de même à disposition des deux filles au cas où.

Un peu dans ses pensées, Dylan entendit la question de sa petite soeur et il ne put s'empêcher de sourire. sa timidité semblait de plus en plus s'effacer et cela ne pouvait que lui faire plaisir de voir sa soeur grandir et s'affirmer de plus en plus. D'accord, sa question n'était peut-être pas des meilleures mais elle avait au moins posé une question de circonstance.

Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

22 oct. 2019, 19:46
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
Elle failli rire à la remarque de Dylan. Tant mieux si il faisait comme si il n'avait rien entendu. Ça ne l'empêcherai peut-être pas d'y penser, mais ça éviterait qu'il lui pose des questions indésirables. Elle s'était déjà beaucoup livrée et n'avait pas particulièrement envie de se confier sur sa relation désastreuse avec sa mère. Elle avait assez parlé d'elle. En général, ça la mettait de mauvais poil. Pour ça donc, qu'elle évitait. Personne ne voulait être avec elle quand elle était de mauvaise humeur. Surement pas envie de se faire crier dessus au moindre faux pas.
Le Gryffondor lui proposa même d'aller voir après le Quidditch. Elle failli en sauter partout. Elle avait déjà prévu d'aller voir le magasin, mais elle n'avait pas pensé qu'ils voudraient eux aussi y aller. Elle se disait qu'eux trois suivraient la proposition de Lili et qu'il resteraient sur le banc... longtemps. Peut-être jusqu'à ce que sa mère la retrouve. Et elle n'aurait donc pas pu aller chez Keedle et Leather.

-Oh oui, j'adore le Quidditch ! J'aimerais même intégrer l'équipe. Je serais ravie d'aller voir après, merci !

Cette fois-ci, elle sautilla et un grand sourire naquit sur ses lèvres. Sa voix était même montée dans les aigus, chose qui arrivait rarement. Sa voix était un peu plus grave que la moyenne des filles et un peu cassée. Ce qui fit que la fin de sa phrase partit un peu en sucette et qu'un son bizarre sortit. Elle baissa la tête, gênée. D'abord ses cheveux, après sa voix, qu'allait-il lui arriver ensuite ? Elle n'avait pas spécialement honte, mais n'aimait pas non plus paraître ridicule. Comme tout le monde, quoi. Lili lui apprit qu'elle ne les dérangeait pas du tout, ce qui remonta un peu son humeur et lui fit oublier son petit couac. Elle la suivit jusqu'au banc, un mètre en arrière. Elle jetait de temps en temps des coups d'œil autour d'elle pour vérifier que sa génitrice ne se trouvait pas dans le coin, mais non, celle-ci devait se trouver ailleurs.
Ils s'assirent. Elle vit Lili un peu gênée, semblant se demander quoi dire. Cela l'amusa. Elle lui sourit gentiment. Enfin, la Serpentard lui posa la question qui la tarabustait. Elle ouvrit la bouche. Butta. Ses vacances s'étaient bien passées ? Pas vraiment. Son frère, sa grand-mère, voilà ce qui n'allait pas. Rien n'aurait pas être pire. Pour elle. D'autres avaient surement de plus gros problèmes. C'est ce qu'elle se disait pour ne pas se croire trop malchanceuse. D'autres vivaient surement pire, bien pire. Parce qu'après tout, sa grand-mère n'était pas encore morte. Son frère ne l'insultait pas et il n'était pas malade ni rien. Oui, comparé à d'autres, ça allait. Ça allait. Ça allait. Elle se le répéta en boucle dans sa tête, comme une litanie.

-Y a eu pire. Dans ma famille ça va... pas très bien. Mais je gère.

Foutaises. Elle ne gérait absolument pas. Elle passait ses journées accrochées à sa Grand-Maman ou dans sa chambre à pleurer. La seule personne qui lui restait chez elle ne serait bientôt plus de ce monde. Elle ne passera pas l'année. C'était ce que son père avait dit. Il n'avait pas remarqué qu'elle avait entendu. Ça lui avait foutu un coup au cœur. Tous ses espoirs étaient partis en fumée. D'un coup. Comme ça. Bam.

-Et vous, vos vacances ?

Ça allait. Il y avait pire.

Peut-être bien qu'il se passe quelque chose avec Edmund.
#0F144D — 4ème Année RP — 14 ans — Marraine


24 oct. 2019, 11:33
 Terminé   RPG+  Evasion remarquée  ft.Lili Cooper 
La jeune fille semblait vraiment apprécier le Quidditch, ce qui fit plaisir à Dylan, qui pouvait en parler sans se forcer. Lili, quant à elle, les écouta d'une oreille. Elle aimait bien  le Quidditch mais elle ne comprenait pas vraiment l'engouement de ce sport. En même temps, elle ne s'est jamais vraiment sentie à l'aise sur un balai, elle avait du mal à se faire confiance, une fois dans les airs.

- Ah oui ? Alors on se doit d'y aller après ! J'espère que tu pourras l'intégrer dans ce cas, je t'avoue qu'en entrant en sixième année, c'est compliqué pour moi d'essayer. Tu aimerais quel poste ?

Evidemment, c'était possible mais il ne voulait pas gâcher tout le travail qu'il avait fait jusqu'à maintenant dans ses études. Il préférait suivre le Quidditch  en tant que public, cela lui demandait un peu moins de responsabilité.

Ce sujet lui mettait des étoiles dans les yeux, Katherine souriait et semblait avoir changé de comportement d'un coup. Lili était plutôt satisfaite de voir qu'elle semblait un peu moins énervée et la jeune fille espérait qu'elle ne s'inquiétait pas trop par apport à sa mère, même si elle en doutait.

Sur le banc, Lili était un peu mal à l'aise, ne voulant pas dire quelque chose qu'il ne fallait pas et cela avait l'air d'être le cas de sa question innocente. Elle aurait dû y penser car pour elle aussi, ça n'a pas toujours été la joie. Au moins, elle pouvait montrer à la Gryffondor qu'elle n'était pas la seule à avoir quelques problèmes de famille, même si ceux de Lili n'ont débuté que cet été.

- Je comprends, nous avons eu.. puis j'ai eu des problèmes aussi avec ma famille mais le reste a été, j'ai pu passer du temps avec mes amis et recommencer à jouer.

***

Il pouvait facilement sentir que sa soeur était mal à l'aise. Un premier coup bas orchestré par son grand-père alors qu'ils étaient encore à Poudlard puis un autre, visant particulièrement Lili. Dylan n'avait jamais compris comment son grand-père pouvait aussi facilement se fier aux avis ou aux regards des autres et plus particulièrement aux sorciers dit "sang-pur". Ah, ce que le garçon détestait cette expression. Il avait déjà du mal avec pas mal de sang-pur depuis début mai mais depuis plus de deux mois, ils l'étaient également devenus, malgré eux. En soi, ce n'était "qu'un" statut mais tout l'engouement autour faisait que la famille Cooper supportait mal que leur inscription ait été faite dans leur dos.

- J'ai pu recommencer à faire des photos et me reposer un peu. Il faut dire que j'en avais besoin !

Dylan espérait qu'il ne donnait pas trop une vision atroce des années supérieures à Poudlard. Il avait également hésité à dire à Katherine de ne pas hésiter à leur en parler, mais il ne voulait pas la forcer.

Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.