Inscription
Connexion
3 avr. 2020, 19:11
Half a heart later  Solo 
Le 23 janvier 2045.

Nora était perdue. C'était un sentiment qu'elle ne connaissait que trop bien, désormais. Les choses changeaient si vite. Le monde, changeait si vite. Tout pouvait basculer en un quart de seconde. Elle n'en avait jamais pris conscience, mais le savait mieux que la plupart des gens désormais.

La jeune fille avançait à petits pas rapides de manière à suivre son père [1] de près. Elle essayait de mettre de l'ordre dans ses pensées alors qu'ils déambulaient dans l'hôpital de campagne, suivant une infirmière. Comment les choses avaient-elles pu dégénérer aussi rapidement, aussi simplement ? La blonde tourna la tête de temps à autres et y aperçut des dizaines et dizaines de blessés. L'idée de savoir sa grand-mère dans le même état qu'eux lui retournait l'estomac. Ni elle ni son père n'étaient proches de leur famille, mais cela restait sacré. Le coeur au bord des lèvres, et les larmes prêtes à couler, Nora avait du mal à assimiler la dernière demi-heure : la réception d'une certaine missive, son père l'emmenant avec lui sans délai. Tout cela pour arriver au chevet de Jane Starks, sa grand-mère paternelle. Lorsque l'infirmière qu'ils suivaient leur indiqua un lit soigneusement caché derrière un rideau, son coeur manqua un battement. Elle n'était pas prête à voir ce qui les attendait. Erwin ne semblait pas se poser autant de question. Il attrapa le rideau à la va-vite et le tira pour les faire entrer dans le petit espace privé. Il le referma derrière eux pour conserver leur intimité.

Elle était là, étendue sur le lit, recouverte d'un simple drap fin. Sa peau était plus pâle que d'ordinaire, d'un teint presque cadavérique. Ses cernes violettes ressortaient parfaitement sur ce fond neige. Un balle dans l'épaule, une autre dans l'abdomen, les avait informé l'infirmière. Mais les médicomages avaient fait tout ce qu'ils pouvaient et elle devait être hors de danger, désormais. Jane ouvrit les yeux alors que son fils s'assit à ses côtés, prennent sa main dans les siennes. Le bleu azur de son regard se balada dans la pièce pour se poser sur son enfant, puis sur Nora. Une petite larme coula sur sa joue. Personne n'aurait su dire si c'était de douleur ou de soulagement.

In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #FlouzFamily
4 avr. 2020, 11:04
Half a heart later  Solo 
Jane était faible, mais elle trouva malgré tout la force de se redresser un peu et de s'agripper à la main de son fils. Elle ouvrit la bouche pour parler, mais Erwin la stoppa net.

"Ne gaspille pas ton énergie." commença t-il.

Nora regardait la scène, secouée. Elle avança doucement pour s'installer de l'autre côté du lit d'hôpital de sa grand-mère. Elle lui pris sa deuxième main dans la sienne et caressa le bout de ses longs cheveux blancs tressés de l'autre. La jeune fille pouvait voir l'anxiété et la tristesse sur les traits de la vielle femme. Si la présence de sa descendance l'avait soulagé une seconde, il n'en fut plus rien. Elle semblait en hâte de leur apporter des informations. Nora se demandait s'il s'agissait de ce qui lui était arrivé, et de l'endroit ou son grand-père se trouvait. Peut-être était-il chez eux et n'avait pas été mêlé à cette triste histoire. Elle voulait y croire, car elle ne savait pas quoi penser. Mais son attention était davantage portée sur la santé de l'aïeule.

Jane commença à s'agiter et tenta de protester. Ce qu'elle avait à dire semblait important. "Papa est mort." dit Erwin. "Je le sais, car jamais il ne t'aurait laissé sortir seule par les temps qui courent. Et s'il n'est pas ici, cela ne laisse pas de doute."

Nora leva des yeux à demi-étonnés et à demi-horrifiés vers son père. Elle remarqua que des larmes avaient déjà coulés sur ses joues. Elle regarda ensuite Jane, qui elle ne lâchait plus son fils du regard. Son visage était trempé de larmes. Des larmes amères, salées, piquantes, brûlantes. Brûlantes de haine et de souffrance.

In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #FlouzFamily
4 avr. 2020, 11:41
Half a heart later  Solo 
Nora porta discrètement une main à sa bouche pour étouffer ses propres émotions. Ses yeux continuèrent de basculer entre son père et sa grand-mère sans vraiment savoir où se fixer. Elle ne broncha pas. Le silence s'était installé entre les trois sorciers, mais ce fut finalement la pauvre Jane qui le rompit.

"Regarde... dans mon esprit." parvint-elle à articuler, quoi que très difficilement.

Nora serra les mâchoires alors que son père sortit sa baguette magique. Il ne perdit pas de temps à lancer le sortilège Legilimens sur sa mère pour découvrir ce qu'elle souhaitait lui montrer. Il en ressortit plus secoué que jamais, et tous gardèrent le silence. Nora restait toujours dans une certains incompréhension qui ne lui convenait guère. Sans un mot, elle sortit à son tour sa baguette.

~

Le 22 janvier 2045.

Seuls les bruits de froissements de tissus et de fermetures éclairs se faisaient entendre dans la maison des Starks. Russel et Jane s'affairaient à boucler leurs bagages, en prenant soin de les faire à la main. Ils ne pouvaient pas se permettre de tirer les rideaux, cela paraitrait trop suspect. Leur voisine d'en fasse semblait plus espionne et commère que jamais depuis la révélation du monde sorcier aux yeux des moldus.

Leurs affaires furent rapidement en ordre : ils ne prirent avec eux que le strict nécessaire. Ils avaient également prévu les éventuels questionnements du voisinage quant à leur départ précipité, suivant la vague de meurtre des moldus envers les sorciers. Russel et Jane allaient s'installer dans le Sud chez leur fils, et ainsi se soutenir en famille pendant ces moments difficiles et effrayants. Et puis, s'il y avait des sorciers dans ce quartiers ? Les Starks ne voulaient pas se trouver là, dans une telle situation. Leur fils vivaient dans la campagne, avec très peu de personnes aux alentours. Ils seraient protégés des sorciers, ils en étaient sûrs. Voilà la version officielle que Jane avait discrètement soumise à ses voisines lors d'une énième séance papotage pendant qu'elles jardinaient.

Les Starks avaient rassembler leurs effets personnels dans le salon. Ils étaient prêts à transplaner en Ecosse, non loin d'un petit village sorcier du doux nom de Pré-Au-Lard. La chose la plus intelligente à faire désormais était de rester parmi son peuple. Erwin et Nora étant tous deux à Poudlard, ils leur semblait naturel de se rapprocher d'eux. Russel prit la main de Jane pour la rassurer. Ils échangèrent un regard, avant d'être interrompus par une sonnette de vélo. Jane s'approcha de la fenêtre pour voir le facteur déposer une lettre dans leur boîte. Cela ne devait sans doute pas avoir d'importance, mais la veille femme voulait vérifier qu'il ne s'agisse pas de nouvelles de son fils. Elle sortit donc de la maison pour prendre son courrier, comme n'importe qui l'aurait fait.

In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #FlouzFamily
4 avr. 2020, 12:04
Half a heart later  Solo 
Le 22 janvier 2045.

Jane empoigna la lettre qui leur était adressée. Sa provenance était plus qu'incertaine, car aucun nom, adresse ou cachet ne figurait sur l'enveloppe. Intriguée, elle ouvrit le courrier à la volée avant même de passer la porte d'entrée. Une simple feuille y était disposée, avec une simple phrase : je sais ce que vous êtes. Une plaisanterie, sans aucun doute, mais Jane devint blême. Elle leva les yeux vers l'entrée, située à quelques mètres d'elle, où son mari l'attendait dans l'embrasure de la porte. Puis tout bascula.

Russel et Jane n'avaient pas fait attention aux fourgons noirs carrés à plusieurs endroits de la rue. Ils auraient dû. Il ne fallu que quelques secondes aux policiers moldus pour sortir de leur cachette, prendre l'épouse Starks en joue et lui tirer une balle dans l'épaule gauche. La douleur fut plus fulgurante que jamais, si bien que Jane ne put que se lasser tomber au sol. Une seconde balle vint perforer le milieu de son dos alors qu'elle terminait sa chute sur le goudron sale et froid. Russel se précipita à sa rencontre, ne pouvant laisser l'amour de sa vie périr ainsi. Il n'eut ni le temps de l'atteindre, ni le temps de sortir sa baguette que les policiers avaient ouvert le feu. Il s'écroula aux côté de sa femme, mais parvint à se redresser malgré son abdomen touché. Il empoigna sa baguette, dissimulée dans sa poche, et fit ce que tout sorcier tout d'abord fait pour se protéger : invoquer un sortilège du bouclier, le plus avancé qu'il connaissait. Mais les balles moldues n'eurent aucun mal à traverser le mur invisible qui s'était dressé entre le vieux couple et les forces de l'ordre. Une seconde balle vint se loger dans son épaule droite, puis une troisième un peu en dessous. Il se laissa tomber en arrière et regarda le ciel. La douleur était si forte qu'il n'était plus certain de sentir quoi que ce soit. 

"Russel !" cria Jane dans un souffle désespéré. Les larmes ruisselaient sur ses joues alors qu'elle usa de ses dernières forces pour se hisser et ramper jusqu'à son mari. Elle posa sa main sur sa joue avec tendresse. De toute les blessures qu'elle avait, voir son âme soeur mourir devant ses yeux, dans ses bras, pour essayer de la protéger était bien la pire. Elle cria de rage et pleura autant qu'elle le pouvait quand elle vit les yeux de son cher et tendre se vider de tout sens, de toute vie. Puis ses blessures physiques la rattrapèrent, l'enveloppant dans un cocon de confusion et de désorientation. Ses douleurs se révélèrent une fois de plus à elle. Jane glissa le long du corps sans vie de son mari, prête à s'envoler elle aussi. Alors qu'elle tourna son corps pour s'allonger sur le dos, sa main droite tomba au sol et toucha une pierre qui se trouvait là. Inconsciemment, elle tenta de l'attraper, et la chercha du bout des doigts avec le peu de vie qui restait en elle. Puis elle posa finalement la main dessus, comme si cette simple pierre allait tout changer.

~

Le 23 janvier 2045.

Nora reprit ses esprits. Ses yeux étaient exorbités et les larmes avaient inondé son visage et mouillé son chemisier. Elle retint un sanglot, rangea sa baguette magique et s'écroula sur sa chaise. Elle ne savait que dire, que faire. Son regard se perdit dans le vide, devant elle.

In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #FlouzFamily
4 avr. 2020, 13:01
Half a heart later  Solo 
Le coeur de Nora battait beaucoup trop vite, beaucoup trop fort. Elle n'entendait plus que ses pulsations dans ses tempes. C'était assourdissant, et éreintant. Après quelques minutes - ou peut-être plus - d'absence, elle revint à peu près à elle. Ses yeux se baladèrent au hasard dans la pièce sans parvenir à capter son attention sur quoi que ce soit. Elle renifla et essuya son visage d'un revers de manche. Elle se pencha pour prendre sa tête entre ses mains, les coudes appuyés sur ses genoux. Elle renifla encore, et encore. Elle tentait de se concentrer un peu sur sa respiration, pour se calmer. Nath lui avait appris ça. Elle se demandait ce qu'il faisait. Elle aurait aimé le voir. Elle le ferait sans doute, en rentrant à Poudlard. La jeune fille se concentra toujours sur sa respiration. Inspirer, expirer. Inspirer, expirer. Inspirer. Puis elle expira un peu trop fort. Quand elle se redressa, ses yeux accrochèrent ceux de son père. Puis elle tourna la tête vers sa grand-mère.

"C'est quoi, le plan, maintenant ?" lâcha t-elle sans grande conviction. "On se cache ? On tue tous les moldus qui croisent notre route ? Qu'est-ce qu'on est censé faire, exactement ?" ajouta t-elle avec une voix un peu tremblante. "Ça va être ça notre vie maintenant, se cacher par honte de ce qu'on est, juste parce que les moldus sont trop cons pour se rendre compte qu'on est pas nécessairement une menace pour eux ?"

Son père la coupa net, d'un ton strict : "Nora."

Elle renifla à nouveau et détourna le regard. Elle ne savait pas comment gérer ses émotions, à cet instant. L'infirmière qui les avait conduit jusqu'à Jane fit son apparition pour leur signifier que la patiente avait besoin de repos. Erwin acquiesça et entreprit de dire au revoir à sa mère.

"Reposes toi, guéris vite. Aussitôt fait, je te trouverais un logement à Pré-Au-Lard. Tu y seras en sécurité, et on ne sera pas loin." dit-il en lui pressant la main. Il l'embrassa sur le front, et Nora sur le dos de la main. On les guida jusqu'à la sortie, où ils furent oubliettés.

Nora eut l'impression de faire un rêve. Lorsqu'elle ouvrit de nouveaux les yeux, elle était debout dehors, devant les Grandes Portes de Poudlard. Elle avait beau avoir oublié où elle avait passé sa matinée et comment elle était revenue ici, jamais elle ne pourrait oublier ce qu'elle avait vécu. Ni le teint cadavérique de sa grand mère, ni le bruit de la chair broyées par les balles dans le corps de son grand-père. Ni ses cris désespérés de Jane voyant la vie quitter le corps de son maris. Ces cris, ils résonnaient encore dans sa tête, comme une petite musique de fond pour son esprit secoué.

FIN

In-RPG : Etudiante en 2ème année à la GEAD ; Ma couleur:#B22222
Membre de l'équipe KEN et de la maison Abadass. #EkipFamily #FlouzFamily