Inscription
Connexion
14 nov. 2020, 22:38
Les questions nécessitent d'obtenir des réponses
Image


La question pouvait semblait simple et idiote, en apparence, pourtant, le médicomage l'avait exprimé uniquement dans l'intérêt de traduire le fond de sa pensée. Il s'amusa cependant, de la réaction du dénommé Ginger, tout en portant sa main à son front :

"Vous m'en voyez désolé très cher ! Je suis sûr que nous aurions pu faire des étincelles !"

Intérieurement, Peter pensa qu'il aurait adoré présenté ce personnage à Victoria. Cela aurait été du genre… Piquant comme rencontre. Il garda cependant cette pensée pour lui. Peut-être qu'il la soumettrait à Aude en temps voulu, pour l'heure, la situation nécessitée réflexion et concentration.
Aude amenait une question difficile sur le devant de la scène, une question à laquelle le médicomage s'apprêtait à répondre lorsque finalement, ce fut le potionniste qui pris la parole et il l'écouta avec attention avant de finalement ajouter :

"Tous les poisons ont un antidote ! Cependant, il n'est pas forcément aisé de le créer. La potion en question étant déjà difficile à réaliser, je n'ose imaginer le travail concernant l'antidote en question …"

Surtout qu'à ce jour, l'ingrédient permettant de contrer les effets de l'œil de cyclope n'était pas encore connu.

Le quarantenaire baissa les yeux, tout en continuant de réfléchir alors que le français mettait sur sa mise en garde en avant. Effectivement, il avait vu juste, mais il était quand même important d'avancer. Il lui adressa un sourire malicieux, mais n'en dit pas plus, avant de se lever :

"Merci pour ces informations Ginger ! Nous avons beaucoup avancé grâce à vous et je prends bonne note de votre conseil !"

Peter alla même jusqu'à lui adresser un clin d'œil avant de tendre la main vers Aude pour l'aider à se redresser :

"Je pense que nous devrions rentrer à présent Aude !"

Il se faisait tard, et même si la rencontre avec le dénommé Ginger avait été agréable, le médicomage éprouvait une certaine angoisse à traîner dans Londres aussi tard et durant cette période trouble. Se tournant une nouvelle fois vers le français cependant, il lui adressa un regard :

"J'espère que nous aurions l'occasion de nous revoir ! Si jamais vous passez en Ecosse, n'hésitez pas à me rendre visite !"

Inutile de préciser, qu'il avait sans doute beaucoup à partager !

"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin !" #PouffyFamily
5eme Année RP - 5ème Année Devoirs
15 nov. 2020, 11:39
Les questions nécessitent d'obtenir des réponses
Ecouter ces deux-là se donner la réplique aurait pu m’occuper durant des heures mais Peter, en parangon de pragmatisme, n’entendait pas nous garder plus longtemps en territoire inconnu ; pour ne pas dire dangereux. J’acquiesçai donc à sa proposition avant de saisir sa main pour me mettre debout. Mes jambes étaient lourdes d’avoir tant marchés ce jour et je regrettais, le temps d’un instant, de ne pas pouvoir rester plus longtemps assise à les reposer.

Souple comme un chat, Ginger bondit de son canapé pour prendre Peter dans ses bras. Il en profita pour palper les biceps de mon estimé collègue.

« Au plaisir de vous revoir… ô mon dieu quelle musculature. On s’en casserait les dents dessus, dit Ginger en reculant d’un pas. »

Je souris une nouvelle fois à Peter avant d’être moi-même la cible d’une longue étreinte — à ceci près que Ginger n’avait aucun intérêt pour la taille de mes biceps. Je caressai le dos de mon ami en lui murmurant :

« Est-ce la solitude qui te rend si tactile ? »

« Ne m’en parle pas ! s’exclama Ginger en reculant. Il n’est pas un homme sur cette pauvre terre qui ait encore empoisonné mon coeur, hélas ! Mais qui sait de quoi demain sera fait ? En attendant, j’expérimente absolument tout ce qui me tombe sous la main. »

Je ris à cette remarque.

« Veillez bien sur elle, mon beau, ajouta-t-il à l’attention de Peter. Elle fond à vue d’oeil. Bref. Oust ! Dehors ! Je déteste les adieux. »

Je remerciai mon ami pour son aide précieuse et, sa dernière remarque trottant dans ma tête, je sortis dans le couloir en me demandant combien de temps encore mon corps supporterait cette cadence de travail infernale… probablement encore assez longtemps pour ne pas avoir à m’en préoccuper tout de suite.

Rejointe par Peter dans le couloir toujours aussi désert de l’hôtel, je posai ma main sur son bras en anticipation du transplanage qui nous ramènerait chez nous, dans l’hôpital de campagne.

« Vous vous en êtes très bien tiré, c'était admirable, dis-je, amusée. Rentrons avant que toutes les questions auxquelles nous faisons face dorénavant n’ouvrent la porte à des migraines dont je me passerai bien. »

Fin pour moi ! Merci infiniment pour ce sujet à la fois si complexe et si léger. C'était un réel plaisir miss !
19 nov. 2020, 22:24
Les questions nécessitent d'obtenir des réponses
Image


Patient et surtout, amusé par la découverte de l'un des amis de sa directrice, Peter observait l'échange entre les deux compères d'un œil bienveillant, mais également amusé. Il n'y a pas à dire, Louis Fontanelle, alias Ginger était un joyeux luron, mais surtout, un personnage atypique dont-il garderait un très bon souvenir.

Il approuva physiquement la demande du français lorsqu'il évoqua l'état de santé de la blonde avant de lui apporter une réponse :

"Je vais faire en sorte que l'on s'occupe de cela alors !"

Il tourna un regard bienveillant, mais à la fois sévère vers l'ancienne directrice de l'académie de magie française. Il est vrai que son état montrait une fatigue extrême. Elle en faisait trop, mais il se doutait bien de pourquoi. Peut-être qu'il serait une option de contacter Kristen à ce propos. Il n'avait jamais vraiment été très proche, bien qu'élève de la même promotion, mais il savait que cette dernière pouvait avoir une attitude bienveillante à l'égard de la directrice de l'hôpital.

Attendant la belle femme, il adressa un dernier salut au dénommé Ginger, avant d'accueillir le bras de son homologue pour lui répondre :

"Effectivement ! C'est un personnage très intéressant que vous m'avez présenté là !"

Il tourna la tête vers elle et lui adressa un sourire :

"Oui, rentrons, je crois que nous avons tous les deux besoins d'une bonne nuit de sommeil !"

Et c'était peu de le dire. Il lui fit un clin d'œil, avant de l'emporter dans un tourbillon, direction, la maison.

Merci pour cet échange. Une fois encore, j'ai adoré !

"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin !" #PouffyFamily
5eme Année RP - 5ème Année Devoirs