Inscription
Connexion

21 juin 2020, 23:23
 PV  A ton tour de déguster!
Mercredi 25 janvier 2045, début d’après-midi


Depuis son entrée à Poudlard, Hannah avait pris ses petites habitudes au château. L’une d’elles, immuable, consistait à récupérer la dernière édition de son magazine de Quidditch, chaque mercredi en début d’après-midi. Grâce à sa grand-mère maternelle, la fillette était abonnée à Attrapeur-Hebdo depuis quelques années déjà. La revue était toujours adressée au manoir familial de Galway ; son petit frère Mark, lui aussi féru de Quidditch, profitait du week-end pour feuilleter le nouveau numéro avant de lui envoyer à Poudlard.

Ainsi, dès sa part de tarte à la mélasse avalée, la blondinette salua ses camarades encore attablés et se leva prestement pour quitter la Grande Salle, sans prendre la peine de débarbouiller ses lèvres encore couvertes de miettes. La première année grimpa les marches du grand escalier quatre à quatre et se dirigea vers la tour Ouest, au sommet de laquelle se trouvait la volière. La pièce circulaire était ouverte aux quatre vents, faisant frissonner la jeune Sparks à son arrivée. Elle n’avait pas pris la peine d’emmener sa cape d’hiver, puisqu’elle ne comptait pas y passer son après-midi. Après avoir récupéré son magazine, elle se trouverait un endroit calme et confortable pour le lire en toute tranquillité, probablement dans un fauteuil au coin du feu, dans la salle commune de Serpentard.

Les sourcils froncés, Hannah balaya du regard la volière et constata que Mercure, le hibou grand-duc familial, ne semblait pas encore arrivé. Peut-être avait-il pris du retard à cause des conditions météorologiques hivernales, ou peut-être était-elle tout simplement en avance ? La première année soupira, avant de s’appuyer sur l’une des ouvertures, cherchant à repérer le rapace dans le ciel écossais. D’épais nuages lui rendaient la tâche impossible. La fillette se perdit quelques instants dans la contemplation de l’épais manteau de neige, qui s’étalait à perte de vue, des serres de botanique jusqu’aux chaumières de Pré-au-Lard. Le lac avait perdu ses couleurs habituellement sombres et, depuis l’une des plus hautes tours du château, il était bien difficile de le distinguer du parc.

Contrainte d’attendre, la jeune Serpentard s’assit à même le sol, après avoir vérifié que la paille n’avait pas été souillée par de quelconques fientes à cet endroit. Face à elle, de nombreux hiboux et autres chouettes la fixaient de leurs grands yeux. Les volatiles lui donnaient la désagréable impression de se payer son chaudron.

Allez voir à la Volière si j’y suis...

La blondinette sourit à cette expression, qui prenait un sens tout particulier dans cette situation. Pour se détacher des regards qu’elle trouvait oppressants, Hannah sortit une plume et un parchemin. Elle était de retour à Poudlard depuis quelques semaines, et ses parents attendaient sans doute de ses nouvelles.

A tous les coups, Mercure refusa de repartir avant d’avoir une réponse... Même avec quelques Miamhibou...

@Alienor Delphillia

"I‘d rather fall asleep than fall in love"
5ème année RP (2048-2049) - #245b3b
Marmiton le sanguinaire

23 juin 2020, 22:34
 PV  A ton tour de déguster!
La grande salle, aux horaires de repas. C’était certainement le moment et le lieu où l’on pouvait voir et analyser le plus de choses sur les élèves de Poudlard. Tout le monde était là ; mais personne ne faisait attention aux autres. La jeune Delphillia avait donc tout loisir d’observer la blonde qui siégeait à la table des serpents. Cela faisait quelques jours que Miss parfaite Sparks avait interrompu l’entrainement de la jeune fille en essayant de lui lancer un sort et ce, après avoir volé le micro aux commentateurs durant un match pour lui envoyer une pique. C’était la goutte d’eau qui avait fait déborder le verre et Aliénor le savait, elle devait confronter cette blondasse si elle voulait passer à autre chose.

Mais rapidement, la Serpentard se leva et quitta la grande salle. C’était le moment. Car entourée des autres Serpents, la première année était intouchable et c’était forcément Aliénor qui passait pour la méchante alors qu’il n’en était rien. Elles étaient toutes les deux fautives. Aliénor c’était certes emportée en premier, mais Hannah avait bien trop renchéri.

Aliénor fila à son tour non sans prendre une pomme qui trainait sur la table et suivit comme elle le pouvait la blonde. Elle se faufila dans les couloirs du château avec une pseudo discrétion jusqu’à la tour de la volière. C’était vraiment parfait, elle c’était bien plus isolée que ce qu’Aliénor espérait. Elle la laissa monter et une fois qu’elle était en haut, Aliénor jeta un regard autour d’elle puis monta les marches avec une lenteur calculée. Elle préparait tout ce qu’elle avait à lui dire, se faisant des films dans sa petite tête. Un léger sourire s’imprima sur ses lèvres avant qu’elle n’arrive à l’ouverture servant de porte.

C’est alors qu’elle la vit, assise par terre, à faire on ne sait quoi. Elle était seule et c’était tout ce qui importait à la jeune fille.

-Sparks.

Aliénor s’approcha après avoir prononcé son nom, juste son nom et ça lui écorchait déjà la gorge. Cette fille était une plaie, mais il ne faut pas laisser les plaies s’infecter, alors Aliénor agissait.

-Il est temps qu’on parle, seule à seule.


Aliénor se posta devant elle, le menton haut, le regard fier, se tenant droite et fière, jamais au grand jamais elle ne remontrerait de faiblesse devant cette fille. Elle en avait déjà trop vu, c’était plus que suffisant. La colère, les actes manqués, l’incompréhension. La palette était déjà bien trop grande de ce qu’elle avait pu voir de la jeune Delphillia alors qu’elle ne faisait pas partie de son cercle de proches.

Perséphone: Batteuse des Hel's, reine des Rumeurs
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 7ème année RP, Poufsouffle

26 juin 2020, 21:07
 PV  A ton tour de déguster!
Maman, Papa,

Le retour à Poudlard s’est bien passé. En ce moment, on travaille sur Lumos et Nox en sortilèges. J’ai réussi à allumer ma baguette dès le premier cours, mais je trouve toujours ça plus compliqué de l’éteindre. En potions, on commence le remède contre les furoncles. Une Poufsouffle s’en est renversée partout, c’était pas beau à voir !

Mordillant le bout de sa plume, la jeune Serpentard réfléchissait à ce qu’elle pourrait bien écrire d’autre, tout en évitant soigneusement le sujet qui fâche : le Quidditch. Il faudrait bien qu’elle annonce un jour à son père qu’elle avait rejoint l’équipe de sa maison, mais elle ne comptait pas le faire par hibou. Et puisqu’elle n’avait pas trouvé le courage de le faire lors des dernières vacances, elle n’aurait pas d’autres choix que de tout lui dire lorsqu’elle rentrerait pour Pâques. Son parrain ne lui avait de toutes façons pas laissé le choix. La première année appréhendait déjà ce moment. Perdue dans ses pensées, elle n’entendit pas les pas qui montaient lentement jusqu’à la volière.

-Sparks.

La blondinette leva les yeux de son parchemin et déglutit en apercevant Delphillia, la batteuse des Hel’s. Depuis le retour des vacances, Hannah avait profité de la moindre occasion pour provoquer la troisième année. Il y a deux semaines de cela, lors du match Poufsouffle-Serdaigle, elle avait emprunté le micro aux commentateurs pour la critiquer sans détour dans les haut-parleurs du stade, avant de s’éclipser dans la foule de supporters des deux équipes. Plus récemment encore, elle avait lancé un Elasticus en visant la batte de la Poufsouffle, lors de leur entraînement hebdomadaire, mais Alienor avait réussi à l’esquiver. A chaque fois, la Serpentard s’était assurée de ne pas se retrouver seule avec Delphillia, avant de se lancer.

Cette fois-ci, c’était différent. Elle n’avait pas besoin de vérifier pour savoir qu’elles n’étaient que toutes les deux dans la volière. Toujours assise au sol, la première année garda les yeux rivés sur la Poufsouffle. Elle cherchait à masquer son appréhension, mais ses joues avaient pris une teinte plus rosée. Si les deux fillettes en venaient aux mains, ou à leurs baguettes, la jeune Sparks savait bien qu’elle ne ferait pas le poids. Pour autant, elle n’était pas décidée à se laisser impressionner. Essayant de paraître plus sûre d’elle qu’elle ne l’était, Hannah décréta simplement qu’elle n’était pas disposée à dialoguer.

« Je n’ai rien à te dire ! »

Comme pour accompagner ses paroles, la blondinette se replongea dans l’écriture de sa lettre, ignorant sciemment la batteuse des Hel's. Intérieurement, elle pestait tout de même contre le retard qu’avait pris Mercure, le hibou de ses parents.

"I‘d rather fall asleep than fall in love"
5ème année RP (2048-2049) - #245b3b
Marmiton le sanguinaire

28 juin 2020, 11:26
 PV  A ton tour de déguster!
La jeune Delphillia devait certainement interrompre un moment de quiétude, tout semblait calme pour elle mais pourtant, Aliénor était là, bien prête à avoir les explications qu’elle méritait. « Je n’ai rien à te dire. » Les mots de la joueuse des Crochets d’Argent résonnaient dans l’esprit de la jeune fille. Pour une fille qui n’avait rien à dire à la troisième année, elle avait plutôt eu la langue bien pendue. Aliénor serra les dents, elle ne voulait pas se laisser submerger par la colère. Cette fille n’en valait pas la peine.

-Rien à me dire, pourtant je t’ai un peu trop entendue dernièrement. Alors quoi quand t’es avec tes amis tu l’ouvre et une fois seule plus rien ?

La jeune Delphillia arqua un sourcil, elle n’aimait pas lui parler alors qu’elle était assise par terre, elle n’avait même pas la décence de se lever pour discuter. Même s’il était clair qu’Aliénor n’était pas loin de passer à côté de la discussion. Mais elle avait déjà été punie pour la dernière fois, elle avait été placée sur le banc des remplaçantes comme une vulgaire débutante. Cette histoire lui valait des regards noirs de toute l’équipe de Serpentard qui ne voyait certainement pas à quel point cette fille était un poison.

-En même temps je ne vois pas à quoi je m’attendais. Alors c’est comme ça chez les Serpentard, ça parle dans le dos des gens et ça se défile à la moindre seconde où faut assumer ? Pitoyable.

Le dernier mot avait sifflé entre ses dents, elle avait besoin de mettre les choses au clair, mais elle semblait totalement fermée à la discussion ce qui mettait la jeune fille dans une balance d’émotion entre la frustration et le dégout. Cette fille était exaspérante et avait de forts penchants pour la revanche, si elle était comme ça dès sa première année, la troisième année ne voulait pas voir ce que ça allait donner dans le futur. Certes La maison de Salazar était celle de la malice et de la ruse, mais pas obligatoirement celle de la fourberie. Enfin ce n’est pas en faisant la liste des Serpentard qu’elle avait rencontrer qu’elle allait démontrer le contraire. Elle avait un certain problème avec les verts visiblement. Aliénor fit mine de partir, mais s’arrêta juste à l’encadrement de la porte, ainsi la première année ne pourrait partir qu’en passant par elle et bien évidement elle ne la laissera pas faire. Elle n’allait pas y échapper, la confrontation était inévitable. De toute façon Aliénor avait décidé qu’elle avait tout son temps, alors qu’elle mette 4 ans à l’écrire sa lettre, la troisième année ne bougerait pas.

Perséphone: Batteuse des Hel's, reine des Rumeurs
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 7ème année RP, Poufsouffle

30 juin 2020, 15:44
 PV  A ton tour de déguster!
Depuis que la Poufsouffle avait fait irruption dans la Volière, Hannah n’avait plus rien écrit sur son parchemin et la lettre à ses parents se limitait aux quelques lignes déjà écrites. Comment espérait-elle la terminer alors que Delphillia l’observait à quelques mètres, dans l’encadrement de la porte ? La première année triturait nerveusement la plume entre ses mains, fulminant intérieurement en écoutant les provocations de la brune. N’y tenant plus, elle lâcha plume et parchemin et se leva pour crier sa colère en direction de la batteuse de Hel’s.

« Mais assumer quoi ? C’est toi qu’es venue m’agresser dans le stade, pas l’inverse ! Si tu t’attendais à pas avoir de réponse, tu es mal tombée... Fallait s’attaquer à une autre première année ! En attendant, c’est pas moi qui ai frappé ma coéquipière ou qui en pince pour le capitaine... »

Poings serrés, joues cramoisies, la jeune Sparks était prête à déverser la multitude de reproches que méritait troisième année, mais un battement d’ailes la coupa dans son élan. Derrière elle, un hibou grand-duc au plumage foncé s’était posté sur l’un des rebords en pierre de la volière. Elle reconnut Mercure au premier coup d’œil et s’inquiéta de ses aigrettes dressées sur sa tête ; sans doute percevait-il la nervosité ambiante. La Serpentard expira un grand coup, regrettant déjà de s’être laissée emporter par les piques de Delphillia. Elle fronça les sourcils et reprit sur un ton plus calme.

« J’y peux rien si la vérité te blesse... »

Maintenant si ça te dérange pas, j’ai d’autres hippogriffes à fouetter...

La blondinette récupéra quelques Miamhibou dans son sac et les tendit doucement en direction du hibou, paume tendue vers le ciel. De son autre main, elle lui caressa plusieurs fois l’arrière du crâne avant de finalement détacher son magazine et le petit paquet attachés à l’une des pattes de Mercure. Elle ne prit pas la peine d’ouvrir l’emballage devant la Poufsouffle, préférant attendre d’être de retour en salle commune pour voir quelles friandises ses parents lui avaient envoyées. En revanche, elle ne résista pas à l’envie de survoler rapidement le sommaire de sa revue de Quidditch avant de ranger le tout dans son sac. Puis, elle ramassa sa plume et griffonna quelques phrases bateau avant de signer sa missive.

Embrassez Mark pour moi... Hannah

La fillette attacha fermement son petit parchemin plié et caressa une dernière fois le hibou de son père, avant de le regarder s’éloigner au loin. Puis, elle reporta son attention sur la batteuse des Hel’s et souffla bruyamment.

« Bien, puisque tu veux parler... »

Et comme tu me laisses pas vraiment le choix...

La jeune Sparks s’assit sur le rebord de la Volière, où se trouvait encore le hibou familial il y a quelques instants, et croisa les bras contre son buste, ses yeux rivés vers la Poufsouffle.

« Je t’écoute. »

"I‘d rather fall asleep than fall in love"
5ème année RP (2048-2049) - #245b3b
Marmiton le sanguinaire

04 juil. 2020, 08:52
 PV  A ton tour de déguster!
La jeune fille croisa les bras sur sa poitrine quand enfin la première année se décida à lui rentrer dedans. Qu’elle montre son vrai visage cette garce, c’était tout ce qu’attendait la jeune fille, parler sans filtres, sans masques, il suffit de jouer les petits angelots tout le monde sait que ce soit la brune ou la blonde, elles sont toutes les deux plus proche du démon que de l’ange. Aliénor s’attendait à ce qu’elle retourne le couteau dans la plaie en parlant du coup perdu avec Eileen. Mais Aliénor avait mis les choses à plat avec sa camarade de dortoir, elle lui avait pardonné et maintenant la troisième année œuvrait à recouvrer cette confiance brisée entre les deux. Petit à petit elle recollait les morceaux, c’était donc du passé. Mais la jeune fille tiqua sur la seconde partie des pseudos reproches de la blonde. « En pince pour son capitaine » ? Les sourcils de la jeune Delphillia se froncèrent immédiatement. Elle n’avait plus parlé à Rey depuis le soir du bal, ils avaient un accord ils ne se parlaient plus. Alors pourquoi cette fille pouvait penser ça ? Aliénor ne ressentait ce genre de sentiments pour personne au château, elle en était bien incapable, ne comprenant pas le principe et surtout, ne voulant pas le comprendre d’un certain point de vue. Elle était bien comme elle était, elle n’avait pas besoin d’aller échanger sa salive avec quelqu’un…
Mais si elle le dit, c’est qu’il doit y avoir un fondement et si ça ne vient pas d’Aliénor… Rey. Elle devra se pencher sur cette question plus tard, elle n’avait pas le temps de réfléchir à cette accusation sortant de nulle part et si le garçon ressentait vraiment quelque chose pour Aliénor…. Non c’était impossible.

Aliénor secoua légèrement la tête alors qu’Hannah déblatérait des phrases toutes faites qu’on dit quand on ne sait pas quoi dire. Elle reporta son attention sur un hibou qui venait d’arriver. Il n’avait pa sl’air en mauvais état comme certains qui parvenait jusqu’à Poudlard. Aliénor regardait dans le vide, la laissant faire ce qu’elle avait à faire son cerveau faisant germer ce qu’elle lui avait dit plus tôt sur son capitaine, c’était stupide, mais Aliénor avait bien du mal à envisager la chose, c’était vraiment peut-être préférable qu’ils s’éloignent encore plus alors.

Mais alors qu’elle pensait que la blondasse allait essayer de forcer le passage, celle-ci s’appuya sur le rebord de la volière et lui dit qu’elle l’écoutait. Donc elle crache son venin et après elle dit « je t’écoute » ? Elle a une bine drôle façon de faire…

-Ok, je vais parler alors. J’étais venue pour mettre les choses au clair, ouais j’ai merdé, j’aurais pas du m’énerver à la fin du match, je ne regrette pas d’être venue régler mes comptes avec toi, je regrette juste que ce soit Eileen qui se soit pris l claque que tu méritais.

Ah ben bien, continue comme ça Aliénor, grande diplomate que tu es. C’est comme ça qu’on va calmer les tensions c’est évident…

-Mais tu t’es vengée non ? Par deux fois, je pense que c’est suffisant non ? Donc la seule chose que j’ai à te demander c’est de m’ignorer ok ? Plus jamais tu me refais un coup comme durant le match, parce que maintenant on est quitte et si tu recommence, TU auras déclenché la guerre et là, ce ne sera pas pareil.

Admirez ce self-contrôle ! Les yeux fusillant son adversaire, son œil brun ayant presque pris une tinte noire, les poings serrés cachés sous ses coudes, le souffle lourd et son rythme cardiaque qui a rajouté quelques pulsations de plus à son rythme habituel. Mais toute cette mascarade avait assez duré ça devait cesser et si ça ne le faisait pas pacifiquement, Aliénor engagerait une guerre froide. Le feu qui brulait en elle, cette impulsivité, cette colère, elle était alimentée par des personnes comme Hannah, alors autant s’ignorer si elle ne voulait pas cramer sur place.

Perséphone: Batteuse des Hel's, reine des Rumeurs
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 7ème année RP, Poufsouffle

03 août 2020, 16:20
 PV  A ton tour de déguster!
La première année fixait la Poufsouffle du regard, se demandant bien pourquoi elle leur imposait cette discussion à toutes les deux. A en croire son visage fermé, il était évident la joueuse des Hel’s forçait sa nature et n’avait visiblement pas plus envie qu’elle d’être là. La jeune Sparks l’écouta sans broncher, mais ne manquait pas de commenter intérieurement chacune des phrases de son adversaire.

Mettre les choses au clair... Mais les choses sont très claires... Tu m’aimes pas, je t’aime pas, point...

Hannah haussa le sourcil lorsque Delphillia expliqua ne pas regretter d’être venue régler ses comptes à la fin du match. La jeune Serpentard retint un bruyant rictus ; ses coéquipiers n’étaient pas là et elle n’était donc pas en position de provoquer la troisième année, mais elle n’en pensait pas moins. La batteuse des Hel’s avait une drôle de façon de mettre les choses au clair.

La claque que je méritais ? Ah oui, pourquoi donc ? Pour avoir pointé du doigt tes cognements ratés ?

« C’est sûrement pas grâce à toi que vous avez gagné ce match... »

Fulminant d’être coincée dans la volière avec son adversaire, la jeune recrue des Crochets d’Argent avait bougonné entre ses dents. Pas sûr que depuis l’encadrement de porte, Delphillia ait compris son marmonnement. Et sans doute valait-il mieux, puisque même plusieurs mois plus tard, la Serpentard ne souhaitait pas prendre cette claque qui lui était promise. Une grande bourrasque s’engouffra dans la volière, faisant frissonner la blondinette.

Je me suis vengée ? Oui... C’est suffisant ? Non...

La jeune Sparks secoua la tête de gauche à droite. Non, ça ne se passait pas comme ça. Il ne suffisait pas que la Poufsouffle le décrète pour que les tensions s’apaisent. Adoptant le ton le plus calme et le plus détaché dont elle pouvait faire preuve à cet instant – autant dire ni très calme, ni très détaché – elle corrigea en articulant froidement.

« On est pas quitte »

Pas encore... Pas juste parce que tu le décides...

Toute cette histoire était déjà allée bien trop loin, mais Hannah n’avait pas le recul suffisant pour calmer le jeu. Tout était parti d’une simple déstabilisation lors de leur match, qui n’était même pas adressée à la batteuse des Hel’s, mais bien à leur capitaine. Une manœuvre des plus élémentaires pour n’importe quel gardien de Quidditch, mais les mots utilisés avaient eu le don de faire sortir Alienor de ses gonds. La fillette ne savait même plus si c’était bien à cela que faisait référence Delphillia ou si elle parlait de son commentaire acide dans les haut-parleurs du stade une semaine plus tôt, lors du match Serdaigle-Poufsouffle. C’était un acte d’impulsion, qui n’avait pas été prémédité, au contraire de son intervention lors de l’entraînement des Hel’s.

Le temps ferait sûrement son œuvre et la gardienne de Serpentard finirait par se lasser, mais elle n’était pas encore prête à partager un philtre de Paix avec son adversaire. Pas maintenant, pas après une telle tirade de la Poufsouffle. Elle laissa le silence s’installer quelques instants, pas décidée à expliquer son point de vue à la batteuse des Hel’s.

C’est tout ?

La fillette attrapa son sac au sol et passa son bras droit dans l’une des bretelles, puis elle s’avança pour se planter devant Delphillia, prenant soin de garder une petite distance de sécurité.

« Bon, voilà... »

T’es contente ?

« Je t’ai écoutée... et maintenant, j’aimerai vraiment t’ignorer, mais tu me bloques le passage... »

Toutes mes excuses pour cet énorme retard ! :worried:

"I‘d rather fall asleep than fall in love"
5ème année RP (2048-2049) - #245b3b
Marmiton le sanguinaire

09 août 2020, 18:17
 PV  A ton tour de déguster!
Mais c’est qu’elle était vraiment agaçante la petite…. Aliénor roula des yeux, elle n’était visiblement pas décidée à enterrer cette histoire, vu son attitude. Mais la jeune fille l’avait prévenu, si jamais elle lui refaisait une crasse, c’était la guerre et Aliénor riposterait vraiment et à ce moment-là, elle regrettera amèrement.

Quand elle s’approcha d’Aliénor pour partir la jeune fille eut un moment avant de réagir, fixant la blonde sans bouger d’un iota. Cette fille n’était vraiment pas bien pour son self contrôle et la jeune Delphillia avait bien du mal à retenir cette colère qui montait en elle en se retrouvant face à cette fille. Son ton, sa façon d’être tout, absolument tout donnait à Aliénor une furieuse envie de faire taire ce crapaud d’un coup de poing en pleine tête. Mais elle risquait beaucoup car elle savait bien que miss gueule d’ange n’allait pas être incriminée, quelle injustice. Alors elle ne fit que serrer encore plus les poings et les dents pour éviter de lui en foutre une.

Aliénor souffla en agitant la tête de droite à gauche en signe de négation face à ce qu’elle pensait de cette fille avant de se décaler sur le côté pour accéder à la demande de la blonde.

-Vas y passe.


Ça lui arrachait presque la langue de dire ça, mais une phrase lui vint en tête. Oui Aliénor n’était pas un exemple dans sa vie, elle n’était pas méchante, mais parfois, ça démangeait et là, ça la démangeait vraiment.

-Tu évites de faire des vagues aux prochains matchs, je ne voudrais pas que notre victoire soit entachée.


Ce n’était pas encore fait, mais les Hel’s étaient en tête du classement pour le moment et ils étaient bine partis pour concourir pour la coupe. Et même après avoir dit ça, Aliénor ne pouvait plus se permettre de laisser la victoire leur échapper, mais vu comme ils étaient remontés cette année, la coupe de Quidditch serait jaune.

Un léger sourire se dessina sur son visage, être une langue de vipère calmait un peu la colère en plus ? C’est génial ça ! Sans plus attendre, Aliénor s’avança pour rentrer dans la volière, elle n’avait pas vraiment envie de faire le chemin avec elle et puis elle devait tout de même faire redescendre la colère qui était montée en elle. Un peu de méditation ne lui ferait pas de mal, cette fille était toxique pour elle, elle ne voulait pas trop lui montrer. Mais elle espérait tout de même qu’elle allait arrêter et l’ignorer, ça devenait fatigant et même si avoir des ennemis est naturel, ça devenait chiant de se faire haïr par les Serpentards. Heureusement qu’elle n’était pas tombée chez eux…

Perséphone: Batteuse des Hel's, reine des Rumeurs
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 7ème année RP, Poufsouffle

08 oct. 2020, 21:05
 PV  A ton tour de déguster!
Plantée à quelques mètres de la sortie, la première année attendait que Delphillia daigne bien se pousser pour lui laisser un passage. Cependant, celle-ci ne semblait pas décidée à bouger d’un pouce, du moins pour l’instant. Hannah soutenait son regard tant bien que mal, se demandant ce que la batteuse des Hel’s pensait à ce moment-là. Avait-elle encore d’autres reproches ou d’autres menaces à lui cracher au visage ? Allait-elle essayer de la frapper, comme à la fin du match de Quidditch ? Cette fois, il n’y avait personne pour prendre le coup à sa place. La première année déglutit à cette pensée, mais elle fut surprise de la voir se décaler.

Pour autant, elle ne perdit pas un instant pour s’engouffrer dans l’étroit espace que la Poufsouffle venait de lui libérer, ne voulant pas lui laisser le temps de changer d’avis. Dans l’élan, son sac percuta la batteuse adverse, faisant tomber le paquet de friandises qu’elle avait reçu, mais elle n’y prêta pas attention. Tout ce qui lui importait, c’était de partir sans demander son reste.

Cependant, lorsque la troisième année l’interpella, elle se retourna et ne put retenir une nouvelle provocation, une de plus. Sourcils haussés et sourire dédaigneux sur les lèvres, la jeune Serpentard toisa cette brute de Delphillia, pouffant exagérément à sa réflexion.

Il y a loin du vif à la victoire...

« Fais gaffe, t’as la baguette qui enfle, Delphillia ! Et avec toi dans l’équipe, c’est encore loin d’être gagné pour vous... »

Mauvaise foi bonjour... Les Hel’s caracolaient en tête du championnat, après deux victoires écrasantes en deux matchs, dont l’une contre les Crochets d’Argent justement. Ils avaient toutes les chances de remporter le championnat, à l’inverse de Serpentard, qui devait désormais réaliser un sans-faute et compter sur le faux-pas de leurs adversaires. L’irlandaise ne le savait que trop bien, mais pour rien au monde elle aurait admis la supériorité des jaunes au Quidditch. Elle se contenta de marmonner dans sa barbe et de tourner les talons, avant de dévaler l’escalier de la tour ouest.

« Va donc te faire cuire une bouse de dragon, espèce de troll des cavernes ! »

La jeune Sparks continua à maugréer jusqu’à sa salle commune. La Poufsouffle ne perdait rien pour attendre ; Hannah comptait bien prendre sa revanche à la régulière, dès leur prochain affrontement sur le terrain de Quidditch. Malgré son aversion pour les Cognards, elle était même prête à jouer batteuse pour lui rabattre le caquet. Lui mettre une raclée, voilà bien là le seul moyen à ses yeux d’être quitte avec la troisième année. En attendant, elle se contenterait de l’ignorer et d’éviter toute nouvelle rencontre, sans doute aussi désagréable pour l’une que pour l’autre.

Lorsqu’elle arriva dans l’antre des Serpentard, elle se laissa tomber sur l’un des fauteuils près de la cheminée, soupirant bruyamment pour évacuer sa rancœur.

Fin du RP pour moi
Encore une fois, toutes mes excuses pour ces 2 mois de panne... :wry:

"I‘d rather fall asleep than fall in love"
5ème année RP (2048-2049) - #245b3b
Marmiton le sanguinaire