Inscription
Connexion
24 juin 2018, 02:43
La rentrée des élèves de première année
Le Poudlard Express cracha un dernier nuage de vapeur, enfumant le quai de la gare de Pré-au-Lard. Tous les élèves de Poudlard en descendirent, ombres sombres dans la fumée grise. Une silhouette gigantesque dont la démesures était accentuée par le  rayonnement de la lampe qu'elle tenait à bout de bras fit son apparition, effrayant quelques nouveaux élèves. 
-Les Premières années, par ici s'il vous plaît !
A l'instar de la plupart de ses nouveaux camarades, Irene intégra la petite troupe qui commençait à se former devant le géant, qui se présenta rapidement.  Quand tout le monde fut présent, Hagrid se mit en marche, suivi par le troupeau d'élèves frissonnants sous le froid et la pluie battante. Ils arrivèrent sur les petites barques flottant à la surface d'un lac immense et chacun pris place sur l'une d'entre elle. Irene étouffa une exclamation quand elles se mirent à bouger toutes seules, comme par magie. *Non, pas comme par magie, par magie !*
Le château fini par apparaître, comme un songe, devant les yeux émerveillés des jeunes sorciers et des murmures excités commencèrent à s'élever. Le froid et la pluie n'avait plus de prise sur aucun des enfants présents : la vision de ce magnifique monument mystérieux suffit à réchauffer le coeur de chacun.

C'est ainsi que, les vêtements dégoulinants et les joues rouges d'excitation et de froid, la ribambelle d'élèves franchit pour la première fois les portes de Poudlard. Irene, émerveillée contemplait avec de grands yeux curieux l'immense hall d'entrée, ne remarquant pas immédiatement la jeune femme debout en haut des escaliers. Lorsque cette dernière pris la parole, la petite fille rousse bu ses paroles. Quand vint le moment où tous devaient pénétrer dans la grande salle, Irene tirait nerveusement sur les manches de sa robe de sorcier, et si elle se retrouvait sans maison ? ou pire, si elle devait se ridiculiser devant les autres élèves ? Comme elle aurait voulu avoir Devon à ses côtés pour la rassurer et lui tenir la main ! 

Les grandes portes s'ouvrirent et les Premières Années trottèrent à la suite de Mme. Almeida jusqu'à arriver devant l'estrade sur laquelle trônait une espèce de vieux chapeau miteux sur un tabouret. Après que les rumeurs des conversation se furent éteintes, l'ancestral bout de tissus s'anima, faisant sursauter Irene. La surprise plus ou moins passée, elle écouta les vers sortant du chapeau pointu : 
- ...  redevable à la magie.


Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.

Ainsi, l'objet magique allait-il lire dans son esprit puis annoncer à l'ensemble de l'assemblée ce qui s'y tramait ? Et si elle pensait à quelque chose de ridicule ou d'offensant et que c'était dévoilé devant tout le monde ? Les paroles de la professeur Almeida qui suivirent la rassurèrent quelque peu, d'autant que la première personne appelée - envoyée à Poufsouffle - laissa le Choixpeau silencieux avant sa déclaration brève qu'était sa maison. Rassérénée, Irene attendit patiemment son tour, contemplant la salle autour d'elle, fascinée par le ciel pluvieux visible au dessus d'elle. 
-Gates, Irene !
Elle eu un coup à la poitrine qui la ramena à la réalité, son estomac se resserrant, sa respiration s'accélerant et son coeur cherchant à sortir de sa poitrine. Elle fit quelques pas mal assurés avant de s'installer sur le tabouret, rougissant face à tous ces visages tournés vers elle. Ils disparurent cependant très vite lorsque le lourd Choixpeau posé sur sa tête tomba devant ses yeux. Une voix s'insinua alors dans son esprit, la racontant. Elle se sentie mise à nue et se mit à espérer que le Choixpeau ne parla qu'à elle et non pas à l'assemblée présente autour. Ce dernier la rassura avant de déclarer d'une voix tranquille *La maison qui te correspondra le mieux et dans laquelle tu t'épanouiras le plus ce sera...*
- SERDAIGLE !
Le poids du Choixpeau disparu de sa tête alors que la lumière intense de la Grande salle l'aveugla et qu'un tonnerre d'applaudissement provenant de la table des Serdaigle s'éleva. 

Irene sauta du tabouret en souriant nerveusement et trottina vers la grande table accueillante. Elle s'installa et, songeuse, attendit la fin de la cérémonie. Ainsi elle se retrouvait avec les érudits de l'école. Ca ne l'étonnait pas, pourtant elle en vint à se demander si elle aurait préféré être placée ailleurs, si ça lui conviendrait vraiment, et si les professeurs tenaient compte de la maison dans les attentes qu'ils avaient des élèves, auquel cas, venant tout juste de découvrir le monde magique, elle ne serait probablement pas avantagée. *Bah, on verra bien, au pire j'aurai les livres...*

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
26 juin 2018, 19:26
La rentrée des élèves de première année
C'était l'effervescence dans les couloirs du Poudlard Express. Après plusieurs heures de voyage le train ralentissait enfin sa course, signe que la destination était toute proche. Ema avait du mal à réaliser. Après 42 jours passés à contenir son excitation, elle était sur le point de découvrir Poudlard. Enfin. Elle avait revêtu l'uniforme en fin d'après-midi, et elle devait l'avoue, c'était vraiment trop bizarre. Pas de porter un uniforme, non ça, elle avait l'habitude, dans son école primaire il était obligatoire. Mais porter une longue robe de sorcière, ça c'était peu commun il faut l'avouer.

Elle tapait nerveusement du pied alors que le train sifflait le terminus. Une grosse voix retentit au milieu du joyeux vacarme qui régnait sur le quai, appelant tous les élèves de premières années à le rejoindre. Ema se fraya donc un passage jusqu'à Hagrid, perdant en cours de route Joanne, une fille de première année avec qui elle avait fait le trajet. Tant pis, elle la retrouverait plus tard. Malgré sa taille gigantesque, sa grosse barbe et ses cheveux hirsute l'homme inspirait la confiance. Il guida les élèves jusqu'au bord d'un immense lac noir où plusieurs barques les attendaient. À la demande du guide, les élèves grimpèrent quatre par quatre. Ces barques n'avaient ni rame, ni moteur. Mais Ema n'eut pas le temps de se questionner plus longtemps que d'un seul coup, les barques s'élancèrent en même temps, parfaitement synchronisées une fois tous les élèves à bord. C'était incroyable ... Les barques glissaient sur l'eau sans aucun à-coup... C'était magique... et pourtant la sensation pourtant exaltante fut bien vite oubliée.

En effet, devant eux se dessinait les contours du château dans la pénombre de la nuit. Aussitôt, des exclamations de surprise et d'admiration retentirent de toute part dans les barques. La bouche grande ouverte, Ema laissa échapper « Wouaaah ! ». Elle était émerveillée. Le château était gigantesque. Majestueux. Il surplombait le lac, perché en haut d'une falaise. Il était absolument magnifique. Jamais elle n'avait eu l'occasion de contempler un si beau spectacle. Les fenêtres du château scintillaient dans la nuit, coupant le souffle d'Ema tant la beauté du lieu était saisissant. La jeune femme comptait les tours pointues qui se découpaient dans le ciel et se reflétait dans l'eau lisse et profonde du lac.

Fascinée, la jeune fille était dans un état second. Trop vite déjà, la traversée prenait fin, ils avaient atteint l'autre rive et Hagrid leur demandait de quitter les barques et de le suivre vers l'entrée du château. Retour sur la terre ferme, mais le voyage n'était pas terminé et les premières années pas au bout de leur surprise. Le hall d'entrée était monumental. Une femme d'une trentaine d'année les y attendaient, mais Ema ne la remarqua pas au tout début. Non, elle était subjuguée par la décoration, l'escalier de marbre qui montait vers les étages et cette double porte en bois massif magnifiquement et subtilement gravées. C'était encore plus beau que dans ses rêves. Encore plus beau que les descriptions et représentations qu'elle avait vu en lisant l'Histoire de Poudlard.

Ema reprit contact avec la réalité quand la femme prit la parole pour remercier Hagrid et prendre en char les nouveaux habitants du château. Elle portait une robe de sorcière aux teintes rouge sombre avec des bordures argentées et se présenta comme étant la sous-directrice de l'école, Isabel Almeida. Puis, après la très brève introduction qui laissa Ema perplexe elle les conduisit dans une petite salle et commença un petit discours. 

Ce dernier eu l'effet d'une douche froide sur l'émerveillement d'Ema, qui sentait l'angoisse la gagner à nouveau alors qu'elle écoutait la femme avec attention.  Elle avait tellement peur de ne pas être à la hauteur de sa condition de sorcière, voilà qu'à cela maintenant, elle ajoutait la peur de décevoir ses camarades de maison et d'être un frein à l'obtention de la coupe. La jeune fille avait lu les passages relatant des 4 maisons à l'école de magie et s'était questionnée sur son appartenance. Surement Poufsouffle ou Serdaigle par déduction. Elle n'avait pas l'âme courageuse, n'était pas particulièrement aventurière, pas plus qu'elle  n'était rusée ou avide d'ambition. Elle se retrouvait un peu chez les aiglons, par son goût de l'apprentissage, mais n'était pas pour autant plus intelligente que la moyenne. Quant à Poufsouffle, elle était juste et loyal, c'était vrai, mais n'était pas vraiment persévérante. 

N'y avait-il pas une maison pour les angoissés ? Peut-être qu'une 5ème maison allait être annoncé juste avant la fameuse répartition. Que ce passerait-il si elle échouait ? Si aucune maison ne voulait d'elle parce qu'elle n'était pas assez bien ? Reprendrait-elle le Poudlard Express ce soir même ? Sans avoir été plus loin que cette petite salle ? Sans réponse à ses questions et sans grande conviction, elle se laissa entrainer par le flot de premières années qui répondaient à la demande de la sous-directrice. Elle se plaça donc dans le rang, ne prêtant aucune attention à la personne se tenant à côté d'elle. Pas par méchanceté, mais parce qu'elle en était incapable sans se liquéfier sur place. Ema déglutie difficilement en remettant une mèche derrière son oreille et inspirant profondément par le nez pour essayer vainement de calmer son coeur qui menaçait de sortir de sa poitrine.

La grande salle était aussi magnifique qu'impressionnante. Les élèves plus âgés s'étaient installés pendant que les premières années effectuaient la traversée du lac. L'immense salle était éclairée par les bougies qui flottaient doucement au-dessus des quatre longues tables. Ema ne prêtait plus attention à ce qui l'entourait, son sang battait dans ses tempes. Elle était comme piégée par ses pensées à imaginer le pire qui pourrait se produire. Elle sursauta lorsque le choixpeau magique se déchira en deux et entama une chanson qui fut acclamée par les résidents du château. L'intervention de l'objet magique eu l'effet de calmer son angoisse l'espace de quelque instant, mais dès lors que la sous-directrice commença l'appel, la terreur resurgit en Ema, elle était figée sur la place, la gorge aussi nouée que son ventre.

A chaque élève appelé pour être réparti, elle cessait de respirer et son coeur loupait un battement. Elle était complètement pétrifiée. Mais ce qui devait arriver arriva. « Taylor, Ema ! » Son nom retentit dans la grande salle alors que les applaudissements de la répartition précédente s'estompait. Essuyant ses mains moites sur sa robe et cherchant tout au fond d'elle-même du courage qui n'existait pas, la jeune fille s'approcha du tabouret pour s'y assoir. Bien vite, le choixpeau fut déposé sur sa tête et elle sursauta alors qu'une petite voix commençait à lui parler.

« hum ... Intéressant ... Tu as de l'esprit et le goût du travaille bien fait ... Et aussi un goût prononcé pour aider les autres et les écouter. Cela m'est évident à présent ... » Trop paniquée pour réagir, Ema resta silencieuse, attendant le verdict, espérant ne pas être la première du groupe à se voir refuser la répartition. Très rapidement au yeux des personnes présents dans la grande salle, après une éternité pour Ema, le choixpeau rugit : « POUFSOUFFLE ! »

Hébétée, Ema rejoignit la première table à sa gauche, là où l'applaudissait chaudement ses futurs camarade. Répartie. Elle avait été répartie. Acceptée à l'école. Poufsouffle. Elle ferait donc sa scolarité sous les couleurs noir et or. De soulagement, elle se laissa tomber lourdement sur le banc alors que déjà, la sous-directrice appelait la personne suivante. Enfin, Ema respirait. Enfin, elle se permettait de sourire.

Première année Devoirs | Deuxième année RP
Je cherche des liens & RPs -- n'hésitez pas à m'envoyer des hiboux !
29 juin 2018, 22:12
La rentrée des élèves de première année
Après plusieurs heures de trains toute seule à réfléchir à sa vie d'avant et à comment allait être la nouvelle. En sortant du Poudlard Express, elle avait pu admirer le château. Alice le trouvait magnifique et gigantesque. Alice était pressée d'assistée à la répartition. Son frère lui en avait parlé tant de fois qu'elle espérait que tout se passerait bien. Elle aperçut au loin, le garde chasse de Poudlard, Rubeus Hagrid . Il nous appela tout les premières années et nous demanda de le suivre. Alice était une des premières derrière lui. Elle avait tellement hâte de visiter ce château malgré la tristesse qu'elle ressentait d'être ici. Hagrid nous amena devant une imposante porte en bois qui nous amenait au château. Une jeune femme ouvrit la porte et nous autorisa à y entrer. Elle découvrit l'immensité du château de l'intérieur.
"Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid de les avoir accompagnés" dit-elle
Elle nous regarda un par un. Elle attendit un peu avant de reprendre :
" Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi ! »
Tous la suivirent à la fois excité mais aussi pressé de découvrir tant de choses. Ils étaient tous tellement impressionnés par les décors du château et sa grandeur que tous passèrent des la plupart du trajet à regarder les ornements mais aussi les décorations. Elle nous conduisit tous jusqu’à une petite pièce plutôt petite si bien que nous étions tous serrés les uns contre les autres. Une fois la porte fermée, le silence se fit. Nous attendions impatiemment la suite des évènements. Elle commença à nous parler de la vie à Poudlard et de son fonctionnement.
« Comme certains le savent sûrement grâce à leurs familles , votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement, ajouta-t-elle. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! »
Elle fit une pause dans son récit.
« La Cérémonie de la Répartition va débuter dans quelques minutes dans la Grande Salle. Tenez vous , mettez-vous en rang et suivez-moi ! » a-t-elle dit.
Tous se mirent en rang et nous l'avons suivie, tout en contemplant à nouveau les couloirs. Plus nous avancions, plus des bruits de voix se faisaient entendre. Ils arrivèrent devant une grande porte tout aussi imposante que la porte d'entrée, on entendait énormément de bruit derrière celle-ci. La dame ouvrit la porte et encouragea tout le monde à entrer. Nous avons marché entre deux tables jusqu'à une petite estrade ou se trouvaient les professeurs et la directrice. Certains élèves nous regadaient, certains même nous pointaient du doigts. La dame se plaça devant nous, se racla la gorge et dit d'une voix forte :
« La Cérémonie de la Répartition va commencer. »
Alice vit un chapeau poser sur la table.
Le silence se fit et le chapeau se mit à bouger puis il se mit à chanter:


Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.


Tout le monde applaudit puis la dame proclama :
« Le Choixpeau Magique se chargera de vous répartir dans votre future maison. Lorsque, j'appellerai votre nom, vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je mettrai le Choixpeau sur votre tête. Ne vous inquiétez pas, il ne vous fera aucun mal.
Alice s'avança jusqu'au choixpeau craignante et apeurée et surtout sa timidité qui ressortait l'avait rendu rouge tomate. La dame mit le choixpeau sur sa tête et il s'exclama :
"Serdaigle"
Les élèves de la table en question applaudirent et Alice se dirigea vers eux d'un air inquiet !

Azalice is coming from Wonderland, beware !

Il fait toujours faire l'impossible pour réaliser ses rêves et ne pas avoir de regrets. #PACES
1 juil. 2018, 00:17
La rentrée des élèves de première année
Le poudlard express était arrivé à quai. Tout le monde descendit du train et moi je fais de même. Au loin, j'apercevais le château, il était juste énorme. Je me demandais comment aller se passer cette première année dans cet endroit magique. Un gros bonhomme se prénommant Hagrid a demandé aux premières années de le suivre. Nous le suivons tous jusqu'à ce qu'une dame nous ouvrit la porte pour que nous entrions dans le château.

Une femme: "Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid de les avoir accompagnés".

Cette femme était en fait la directrice de Poudlard, elle nous expliqua quelques règles du règlement intérieur.

La directrice: "Vous allez être répartis en quatre maisons: Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut lors de la coupe des quatre maisons. En ayant rendu de bons devoirs et en ayant une attitude exemplaire, vous gagnerez des points mais si vous ne respectez pas le règlement, des points peuvent être retirés. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la coupe des quatre maisons."

J'ai écouté attentivement ce que la directrice avait dit mais j'étais super impatiente d'avoir le choixpeau magique sur ma tête pour savoir si j'allais être à Gryffondor comme mes très chers parents. Elle fit entrer tous les autres élèves pour qu'ils assistent à la cérémonie.

La directrice (d'une vois forte): "Nous allons pouvoir commencer la cérémonie des répartitions."

Le Choipeaux bougea et se mit à chanter:

Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.

Tous les élèves applaudissent mais font le silence pour la directrice qui alla appeler les nouveaux élèves un par un pour que le Choixpeau décide de leur maison.

La directrice: "Le Choixpeau Magique va vous répartir dans votre future maison. Lorsque, j'appellerai votre nom, vous viendrez vous asseoir sur ce tabouret et je mettrai le Choixpeau sur votre tête." Caitlin Macbeth?

J'avança prudemment et je m'assis sur le tabouret. J'étais tout timide et j'avais peur du choix qui allait être fait dans quelques secondes. La directrice plaça le chapeau sur ma tête. Dans mes pensées, c'était sur que j'allais à Gryffondor mais là le Choixpeau magique m'a laissé sans voix.

Choixpeau magique: La maison qui te correspondra le mieux et dans laquelle tu t'épanouiras le plus sera SERPENTARD

Les serpentard applaudissent mais moi j'étais perplexe et inquiète à l'idée d'être dans cette maison.

ARRET DU JEU
1 juil. 2018, 10:27
La rentrée des élèves de première année
Habituellement, la rentrée des classes est quelques choses que je n'apprécie pas vraiment. Surtout quand on m'annonce dès le départ que je vais être loin de ma mère, avec qui je m'entends très bien. Mais cette fois-ci, j'avais juste hâte, car le contexte de cette rentrée n'était pas du tout habituel... du moins il ne l'était pas pour moi : je faisais ma rentrée dans une école de sorciers! J'étais tout excitée et j'avais envie de découvrir ce Nouveau Monde qui s'offrait à moi. Même si depuis que j'avais traversé le mur pour prendre le train, j'avais comme une sorte de boule dans l'estomac. J'avais mis ça sur le compte du stress.

Arrivée à Poudlard, je faisais partie de ces innombrables élèves qui serait cette année en... en première année. On était tous sortis du train ensemble et on avait été guidé par un bonhomme géant jusqu'au château. Et bien sûr, comme il pleuvait... on était tous trempés !

En face de nous se tenait une femme, plutôt jolie, qui sécha nos vêtements avec sa magie. Puis, elle s'adressa à nous :

-Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid


Donc le Bonhomme géant qui nous a amenés ici s'appelle Hagrid... d'accord...

-Je suis le professeur Almeida, Sous-Directrice de l'école, et professeur de Soins aux Créatures Magiques. Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi !

On l'avait tous suivi pour finalement attendre au milieu de la grande salle, en face d'une table qui semblait être celle des professeurs et entre les tables où étaient rassemblés les élèves des années supérieurs. La sous-directrice nous expliquer certaines choses, mais, j'avais arrêté d'écouté pour regarder les tableaux accrochés aux murs, les bougies qui vols et surtout, ce plafond magnifique.

-La Cérémonie de la Répartition va commencer.

Mince, j'aurais dû écouter... Je ne comprenais pas ce qu'il se passait, j'attendais et me disais qu'au pire, on me dirait ce que je dois faire. Puis je vis un chapeau... un chapeau qui a des pliures formant un visage ! Il se mit à chanter :

Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
À Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.



La sous-directrice appela d'autres enfants, qui avaient été réparties dans plusieurs maisons, ce qui m'avait permis de comprendre à peu près comment se dérouler les choses. Quand vint enfin mon tour :

- Saorsa Tayana !

Je me suis avancée pour m'asseoir sur la chaise avant qu'on ne me pose ce Choixpeau sur la tête.

-Hum intéressant... Une grande curiosité et une soif d'aventure.. Mais surtout, un grand sens de la justice... où pourrais-je te mettre... Il ne fait aucun doute qu'avec ta soif de connaissance tu aurais ta place à Serdaigle....Non... de la persévérance et de la tolérence... ta place est à POUFSOUFFLE !


Des applaudissements résonnèrent dans la salle avant que je ne me lève, contente, et que je rejoigne la table des élèves habillés en jaune. J'aime bien le jaune, c'est la couleur de la joie.

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Membre du PATA-P
1 juil. 2018, 14:33
La rentrée des élèves de première année
1er Septembre 2042

Après un balade sur le lac plus ou moins appréciable, Cassie se retrouva avec les autres premières années devant les larges portes du château. Si certains élèves affichaient des mines énervées à cause de la pluie, la jeune Murphy, elle, était comblée. Elle était trempée jusqu'aux os, un peu plus même que les autres, du fait de sa balade dans le lac, frémissante et pourtant... Son plus grand rêve était en train de se réaliser. Enfin, elle était à Poudlard. Et ce n'était pas la pluie qui allait l'empêcher d'apprécier ce moment, bien au contraire. En plus, la pluie, ce n'est que de l'eau, n'est-ce pas ? 
Alors que la jeune fille de 11 ans observait minutieusement tout ce qui l'entourait (c'est-à-dire les visages de ses compagnons de voyages, l'architecture de Poudlard mais aussi l'immense demi-géant, Hagrid), la porte s'ouvrit finalement sur une femme. Elle devait avoir la trentaine, pas plus, observa Cassie, et sa robe de sorcière était d'un joli rouge sombre avec des bordures argentées. Elle laissa entrer le groupe de premières années, tout en sortant sa baguette et, d'un mouvement, FOUISH ! ils se retrouvèrent tous sécher. Une bonne petite douche pour arriver, une pointe de magie, c'est tout ce qu'il faut pour commencer cette nouvelle année, plaisanta la jeune Murphy dans sa tête.

"Voilà qui devrait être plus agréable, sourit la femme. Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid."

Mais celui-ci repartait déjà. Après quelques secondes de silence durant lesquels les élèves regardaient tout autour d'eux, la sorcière reprit ;

"Je suis le professeur Almeida, Sous-Directrice de l'école, et professeur de Soins aux Créatures Magiques. Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi !"


La dénommée professeur Almeida conduisit alors les enfants jusqu'à une pièce non loin de là. Il s'agissait d'un endroit petit, presque exiguë mais où, en se serrant assez, tous les premières années finirent par rentrer. Pas un bruit ne se faisait entendre ; sans doute les jeunes enfants étaient trop apeurés ou trop curieux pour parler avec ses voisins. Mais la voix du professeur de Soins aux Créatures Magiques se fit vite entendre.

"Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement, ajouta la Sous-Directrice avec un ton plus dur. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle."

Silence. La nouvelle était en train de se faire un chemin dans la tête des futurs élèves de Poudlard. La porte s'ouvrit, brisant l'ambiance lourde qui venait de s'installer, et le professeur Almeida ajouta ; 

"La Cérémonie de la Répartition va débuter dans quelques minutes dans la Grande Salle. Faites-vous beaux, mettez-vous en rang et suivez-moi !"

Elle emmena ensuite le groupe près d'une porte. Plus ils en approchaient, plus ils entendaient brouhaha, d'abord sourd puis parfaitement audible. Elle s'ouvrit en grand et Isabel Almeida leur jeta un sourire encourageant et s'y engouffra. Ça y est ! Elle était enfin arrivée ! Son plus grand rêve ! Plus les premières années entraient, plus les conversations se taisaient. 
Cassie observait les bougies suspendues et se rappelaient des passages qu'elle avait lu sur le plafond magique dans
l'Histoire de Poudlard. Que c'est beau, pensa-t-elle. Plus que beau... Magique ! Elle avançait avec les autres élèves, jusqu'à arriver à la salle qui était en perpendiculaire des quatre autres. Ce devait être la table des professeurs et, devant, trônait le Choixpeau. Cassie en avait tellement entendu parler que l'image qu'elle en avait été exactement la même que ce qui se présentait sous ses yeux.

"
La Cérémonie de la Répartition va commencer, reprit la Sous-Directrice." 

Et en effet, après une chanson du Choixpeau, une bref tentative de pour rassurer les élèves, Isabel Ameilda se mit à appeler les nouveaux par ordre alphabétique. A, B, C, D... tant de lettres avant M ! Plus le temps passait, plus Cassie était impatiente. Elle ne pouvait s'empêcher de bouger dans tous les sens, dérangeant parfois certains qui regardaient la Répartition presque religieusement. Et finalement...

"Cassie Murphy, appela-t-on."

Sans peur, elle monta les marches, se plaça sous le Choixpeau... Oh Merlin, c'est le plus beau jour de ma vie... pensa-t-elle. Et là, dans la salle et dans ses oreilles résonna le verdict qui tomba comme une sentence.

"GRYFFONDOR !" 

Cassie ne réalisa pas tout de suite. Elle ne se releva pas quand la Sous-Directrice lui retira le chapeau. Non. Tout ce qu'elle fit, c'est regarder la salle avec horreur. Et un mot, un seul lui vint en tête. Pourquoi ?
Dernière modification par Cassie Murphy le 24 févr. 2019, 09:43, modifié 6 fois.

2ème année RP
More espresso, less depresso
1 juil. 2018, 20:08
La rentrée des élèves de première année
Suite à un long voyage qui ne se fut pas améliorer avec le chemin en barque sur les eaux du lac troublait par la pluie , le mal de ventre de Nélya ressurgit, et ce ,pas au meilleur des moment. Effectivement , pendant qu'Hagrid le demi-géant les faisait passer de l'autre coté de la berge, leur embarcation tanguait , et plus d'une fois, la brunette eu peur de rejeter tout les chocogrenouilles mangé plus tôt dans le train.Enfin, Hagrid devait être habitué à ramener des élèves qu'importe les conditions météorologique, il n'y avait pas de quoi s'en faire.Et sinon,ils étaient déjà trempés, alors ce n'était pas une petite baignade dans le lac qui changerait grand chose à leurs états.
Perdue dans ses pensées, qui n'avait encore une fois rien a voir avec l'instant présent la nouvelle venue à l'école des sorciers ne remarqua même pas que l'embarcation venait d'arriver à la berge. Baladant rapidement son regard clair du coté où elle se trouvait , à l'autre bout de la rive où d'autres attendaient encore , Nélya après quelques difficultés pour marcher correctement parvint à sortir de la barque et suivit le petit groupe qui avançait assez rapidement pour éviter la pluie.Tous tremblaient de froid, et Nélya ne faisait pas exception ,une femme leur ouvrit l'imposante porte en bois à laquelle venait de toquer leur passeur . Aux premiers abords, elle lui semblait .. gentille mais sérieuse dans son travail. Oui, elle semblait impliquée dans tout ce qu'elle faisait. Les nouveaux venue se bousculèrent tous pour entrer les uns à la suite des autres dans un espace où ils ne risquaient pas de recevoir la pluie. Dans le lot, la petite brune s'écarta un peu , n'aimant pas tellement se faire bousculer de tout les cotés , et agrippa les pants de sa robe de sorcier noir puis essora ceux-ci .

«Voilà qui devrait être plus agréable, dit-elle avec le sourire. Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid, ajouta-t-elle en direction du demi-géant qui déjà repartait sous la pluie. »

Après ce sort, les vêtements , ainsi que les cheveux de la jeune Galloise était à nouveau sec , comme si il n'avait plue dehors. Ce qui semblait être un petit tour pour les autres, était pour elle , une autre source d'admiration envers ces sorciers qui ont tant de choses à lui apprendre.

«Je suis le professeur Almeida, Sous-Directrice de l'école, et professeur de Soins aux Créatures Magiques. Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi ! »

Nélya suivit avec joie cette femme qui les menait droit vers son futur entre les murs de cette école dont elle rêvait tant, l'excitation était plus présente à chaque pas, chaque sons, chaque objets qu'elle voyait.

« Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement, ajouta Isabel avec un ton plus dur. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle. »

«La Cérémonie de la Répartition va débuter dans quelques minutes dans la Grande Salle. Faites-vous beaux, mettez-vous en rang et suivez-moi! »

Le petit groupe , bien plus joyeux , souriant et bavard qu'à leur arrivée sous la pluie sortit de la petite salle , et dès le premier pas à l'extérieur, la vie qui regorgeait à chaque recoins de c'est murs qui étaient encore un mystère pour Nélya lui sauta à la gorge. Ce qu'elle avait hâte de se joindre à sa maison et de l'aider à devenir la meilleure!
Suivant le flux de nouveaux élèves avec lequel elle était arrivé il y a quelques instant, sans s'en rendre compte, la voilà qui entrait dans la grande salle, où certains de leurs ainés cessèrent leurs discutions pour se tourner vers les nouveaux arrivants , tendis que d'autres continuaient leurs activités . Face à eux, une table toute en longueur , les adultes qui était derrière cette table les détaillaient tous un à un , enfin c'est ce que ressentait la petite brune.

« La Cérémonie de la Répartition va commencer.

Pour la première fois depuis qu'elle était entrée dans cette salle, le silence fut totale dans la grande salle.. C'en était presque effrayant au final, Nélya ne savait même plus ce qu'elle ressentit, anxiété? impatience? stress? non.. plutôt.. de la joie. Oui la joie d'être ici , avec touts gens qu'elle ne connaissait pas encore. De la joie , d'être face à cette relique posé sur un tabouret, sa mère lui en avait parlé, et souvent elle s'était amusé à le dessiner, le choixpeau magique. Un de ses nombreux plis se mit à lentement bouger comme le ferais la bouche d'un être vivant quand il parle , ce que, d'ailleurs, il fit.

Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.


Lorsque le chapeau se tut, des applaudissements retentirent dans la salle avant que le silence ne revienne.

« Le Choixpeau Magique, déclara Isabel Almeida en désignant la relique, se chargera de vous répartir dans votre future maison. Lorsque j'appellerai votre nom, vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je mettrai le Choixpeau sur votre tête. Ne vous inquiétez pas, il ne vous fera aucun mal, ajouta-t-elle face aux regards inquiets de quelques enfants. »

Lorsque son tour arriva , la petite brune sautillait sur place et monta les marche deux à deux, ce qui, malheureusement à cause de sa petite taille, lui fit marcher sur un pant de sa robe noir de sorcier, et la fit ensuite s'étaler au sol. Cette maladresse bien que inhabituel pour la jeune fille , déclencha quelques rires derrière elle, ce qui la fit d'autant plus sourire; Elle se redressa sur ses deux pied et tapota sa robe pour a nettoyer des possibles poussières qui aurait pu s'y installer lors de sa chute, et se tourna vers la salle et offrit un de ses sourire immense , ce qui faisait retrousser son petit nez tacheté de tâche de rousseur ; Et comme si de rien ne c'était passé , elle alla s'assoir sur le tabouret avec la même énergie qu'elle avait monté les marches précédemment.

<<Mmh.. je vois,la maison parfaite sera.. Gryffondor !

La nouvelle arrivante n'avait écouté que d'une oreille les paroles de la relique sur sa tête qui pourtant était en train décider de où se passerait son avenir,mais l'excitation était telle, quelle lui empechait d'entendre. Ce fut les applaudissements de sa nouvelle maison qui la fire prendre conscience que maintenant, elle était des leurs à part entière . Une gryffondor !

Quand y'a des PBM, y'a la KAN qui s'en mêle !

Deuxième année RP| #800000|Fanfare|Participez au Coucou Rapeltout


ColorCODE: 800000
3 juil. 2018, 02:18
La rentrée des élèves de première année
Après avoir franchi le mur du quai 3/4, Moon s'était émerveillée devant le nombre de personnes, qui, comme elle, se rendaient à Poudlard. C'était leur nouvelle maison. Elle entrait ensuite dans le train, l’observant tristement.

*Papa aurait pu faire l’effort de m’accompagner… Pourquoi a-t-il changé à ce point…* Se dit la jeune sorcière, ayant des larmes aux yeux du fait que son père ait à ce point changé et qu'il ne l'ait pas accompagnée.

Heureusement, elle se ressaisit assez vite et posa ses bagages dans le train, montant dedans. Elle se trouva ainsi une place inoccupée et regarda autour d’elle, espérant que personne ne se mettrait dans ce coin ; son souhait fut respecté et elle en profita pour finir le livre qu'elle avait commencé chez elle. Le trajet se fit sans encombre, et une fois arrivée, elle descendit et se dirigea vers le rang des premières années qui était pris en charge par un géant barbu dénommé Hagrid, de ce qu’avait compris Moon. Elle n'était vraiment pas à l'aise avec tous les élèves devant et derrière elle, mais elle se força à n'y point prêter attention, et ainsi ils se dirigèrent vers les barques. Malheureusement, lors du chemin, une averse se mit à tomber et les élèves furent assez rapidement tous pris de cours et trempés de la tête aux pieds. Après une telle averse, la balade en barque n’ajouterait aucun risque d’être mouillé ! La jolie brune aux yeux verts embarqua avec d'autres personnes, mais se mit à rougir légèrement, n'étant pas habituée à avoir des contacts, que ce soit par parole ou toucher. Tous se rendaient compte de la beauté du lieu où ils se trouvaient, malgré la torride pluie qui s’abattait sur eux. Le trajet se fit, encore une fois, sans encombre et ils étaient déjà en train de marcher vers les portes du château. Une fois arrivée devant, la porte s’ouvrit, dévoilant une femme attendant le groupe de premières années.

*Cette dame… Elle a l’air merveilleuse !* Pensa Moon, souriant légèrement.

La femme sorcière semblait n’être pas plus âgée que la trentaine, elle avait une robe de sorcière aux teintes rouge sombre et aux bordures argentées, et semblait afficher un doux sourire sur ses lèvres, ce qui rassurait quelque peu Moon. Puis, d’un coup de baguette magique, elle utilisa un sort qui sécha tous les élèves.


*Voir de la magie dès mon arrivée, voilà qui me plait fortement !* Pensa à nouveau Moon, toute souriante, impatiente de voir tout ce qu’elle pourrait apprendre à Poudlard.

« Voilà qui devrait être plus agréable, dit la sorcière avec le sourire. Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid, ajouta-t-elle en direction du demi-géant qui déjà repartait sous la pluie. »

Les élèves eurent le temps de souffler un peu et d’observer autour d’eux, ce que Moon fit automatiquement, admirant chaque recoin qu’elle pût voir, de son école de rêve. Peu de temps après, la dame reprit son discours.

« Je suis le professeur Almeida, Sous-Directrice de l'école, et professeur de Soins aux Créatures Magiques. Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi ! »

Moon suivit sans hésiter cette femme, qui était vraiment merveilleuse selon elle et qui était professeur et sous-directrice de l’école. Elle était émerveillée de ce monde dans lequel elle allait désormais vivre.

« Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement, ajouta Isabel avec un ton plus dur. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle. »

Elle reprit juste après, ouvrant la porte :

« La Cérémonie de la Répartition va débuter dans quelques minutes dans la Grande Salle. Faites-vous beaux, mettez-vous en rang et suivez-moi ! »

La jeune sorcière regardait la pièce dans laquelle ils venaient d’entrer et se sentit immédiatement mal à l’aise en voyant tous les personnes présentes dans cette salle. De plus, les regards posés sur eux ne l’aidaient pas à se sentir mieux, pas du tout même ! Néanmoins, elle regarda le plafond qui semblait être exactement le même que celui à l’extérieur. Moon observa tout ce qui se dressait devant elle, que ce soit les tables de ces fameuses quatre maisons, ou les tables des professeurs, en passant par le tabouret où tout le monde devrait passer.

« La Cérémonie de la Répartition va commencer. »

Autour, le silence se fit petit à petit. Profitant de l’absence de paroles, le large chapeau qui se trouvait sur le tabouret se mit à bouger, puis à chanter :

Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.


Lorsque le chapeau eût fini, des applaudissements retentirent dans la salle, avant que le silence ne revienne.

« Le Choixpeau Magique, déclara Isabel Almeida en désignant la relique, se chargera de vous répartir dans votre future maison. Lorsque j'appellerai votre nom, vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je mettrai le Choixpeau sur votre tête. Ne vous inquiétez pas, il ne vous fera aucun mal, ajouta-t-elle face aux regards inquiets de quelques enfants. »

La sous directrice de Poudlard commença ainsi la répartition, appelant les noms et prénoms des élèves un par un.

« Moon Silverlake ! »

Moon leva la tête, entendant bien qu’on l’avait appelé. Elle était tellement nerveuse et espérait que cela ne se verrait pas trop. Ce n’était même pas la cérémonie qui l’effrayait mais plutôt le fait de devoir la faire devant tant de monde. Elle respira doucement et se dirigea vers l’estrade, l’enjambant puis allant directement vers le tabouret, s’asseyant. Ainsi, le Choixpeau fut posé sur sa tête.

« Hmm… Je vois, je vois. Tu as le courage pour être une Gryffondor. Mais peut-être que tu pourrais être à Serdaigle, vu ton intêret énorme pour la lecture et l'apprentissage. Tes qualités de coeur et ton courage font que tu seras à GRYFFONDOR ! »

Moon se mit à sourire, sous les applaudissements. Gryffondor était la maison dont son frère n’arrêtait pas de parler sans arrêt. De ce fait, elle était contente. Elle se leva donc une fois le Choixpeau retiré de sa tête puis se dirigea vers sa table, rougissant en s’asseyant à côté de quelqu’un.

Message posted by the beautiful Moon. ~
4 juil. 2018, 21:03
La rentrée des élèves de première année
Le 1er septembre. Moi, Monica, j'ai attendu ce jour avec tellement d'impatience et d'excitation mais qui aurait cru que lorsque ce jour est enfin là, j'aurais eu aussi peur ? En effet, le stress vient de prendre possession de tout mon corps. Je suis sûrement la première Springfield à être inscrite à Poudlard, cette école si prestigieuse et renommée. Papa et Maman sont des moldus, ils ne savent rien de ce qui va m'attendre et pourtant c'est eux qui m'ont poussée à franchir le seuil de la porte du train. Le train a commencé à se déplacer et s'éloigner de ces deux personnes sur lesquels je refusais de quitter mon regard, malheureusement j'ai bien dû le faire. Pendant que je m'installais dans un endroit, loin des groupes d'élèves déjà formés, je réfléchissais à ce qui allait m'arriver, à ce que j'allais enfin pouvoir voir et découvrir. Plongée dans mes pensées je n'avais pas vu le temps défilé, c'était déjà le moment de sortir du train, je me fis entraînée dans la foule et descendis du train rapidement. Alors qu'on descendait tous du train, un grand homme barbu est venu se présenter, Hagrid a-t-il dit. C'est sûrement un sorcier alors j'ai été fasciné par lui même s'il ressemblait à un humain tout à fait normal, à part qu'il soit légèrement grand. On s'est mis en route, Hagrid nous conduisait au château de Poudlard et sur le chemin la pluie a commencé à tomber petit à petit, avant de finir en une énorme averse. Malgré le temps, c'était magique à voir, tous les paysages qui s'offraient à mes yeux... Nous avons même fait une traversée en barque, super amusant, c'était ma première fois ! Finalement, après un sacré chemin nous sommes arrivés devant l'entrée de l'école, je ressentais des frissons. Lorsque la porte s'est ouverte, nous nous sommes dépêchés d'entrer pour aller nous abriter de cette affreuse pluie, c'était bien notre veine, dès le début de l'année nous étions face à de nombreuses d'aventures et de péripéties.

L'intérieur était simplement sublime, on dit souvent que l'habit ne fait pas le moine, qu'il ne faut pas se fier aux apparences mais là ! C'était un autre monde, des bougies volants, des centaines d'élèves, de longues tables dont je n'arrivais même pas à voir le bout, la salle gigantesque décorée avec d'incalculables tableaux. Après le grand monsieur, c'est une jeune femme qui se présenta à nous, Mme Almeida. Cette dame nous sécha d'un coup de baguette magique, magnifique, j'étais choquée. Elle nous emmena ensuite dans une autre salle : «
Chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard » nous expliqua-t-elle. Alors comme ça on allait avoir des amis et des ennemis dès le début ? Je trouvais ça dommage qu'on nous séparait dès le début sans crier garde, je ne connaissais rien de ces maisons et de comment allait se dérouler mon année, je n'avais qu'une seule envie : que tout se passe bien. J'entendais quelques personnes à côté de moi qui souhaitait aller dans telle ou telle maison, j'étais un peu perdue et désorientée car je ne savais pas du tout dans quelle maison aller, c'était à moi de décider ? Que faire ? Alors que toutes sortes de questions se posaient dans mon esprit, la professeure prît de nouveau la parole : « Le Choixpeau Magique se chargera de vous répartir dans votre future maison » Je fus soulagée à tel point que je poussai un soupir. Ce chapeau qui venait de chanter allait décider à ma place, c'est incroyable. Je n'arrêtais pas d'être impressionnée par la moindre chose depuis que j'étais arrivée dans cette école, ça ne fait que quelques minutes que j'y suis.

Je regardais méticuleusement chaque élève dont le nom était prononcé, se diriger vers le chapeau et se faire répartir dans la maison qui leur était destinée, quelques uns allaient à Serdaigle et à Serpentard mais la majorité se dirigeait vers Poufsouffle et surtout Gryffondor. C'était palpitant de voir chacun attendre le moment où le Choixpeau Magique allait prononcé le nom de la maison dans laquelle on allait rester durant notre scolarité. « C'est sûrement un moment très important » me disais-je, c'est d'ailleurs à ce moment qu'on m'appela, c'était enfin à mon tour ! J'avançais toute seule vers ce chapeau qui me regardait, tous les regards étaient posés sur moi à ce moment-là. Je m'assieds rapidement et l'on posa ce chapeau sur ma tête. Je ne savais pas où regarder, alors j'ai décidé de fermer les yeux et de répondre à ses quelques questions. Enfin, l'instant que j'ai longuement attendu, j'entendais précisément les syllabes prononcés par le chapeau : SER-DAI-GLE était son choix. J'étais heureuse. Contente d'avoir un lieu où aller et où des personnes m'attendaient. Des applaudissement se firent entendre et c'était le moment de retrouver les personnes dans la même maison que moi, je me dirigeai rapidement vers eux, on me prit vivement dans les bras et me souhaitait la bienvenue. C'était une sensation réconfortante, je pensais que j'étais à ma place. Je pris place sur une chaise et continua de regarder les autres élèves qui allaient eux aussi être accueillis dans une maison.
6 juil. 2018, 03:14
La rentrée des élèves de première année
Cela fait des heures que le Poudlard Express sillonne le pays. Les paysages de la campagne anglaise défilent sans vraiment se fixer dans le regard des voyageurs trop occupés à se retrouver, échanger sur leur été ou à simplement manger et bien rire. Même quelques premières années réussissent à se retrouver et échangent diverses anecdotes et spéculations sur ce qui les attend à l'école.
Erwan n'est pas de ceux-la. Lui, préfère fixer les paysages qui défilent devant ses yeux. Sa vision se trouble entre les montagnes et les pâturages, devant ces paysages qui viennent et reviennent. Le front collé contre la vitre, il voit son propre reflet et l'agitation qui l'anime à cet instant.

Depuis le hiboux qui était entré dans sa chambre un soir de printemps pour lui annoncer son inscription à Poudlard, Erwan n'avait eût qu'une hâte. Prendre son envol, prendre ce train qui le guiderait vers sa porte d'entrée dans le monde des sorciers. Mais alors qu'il y était, qu'il pouvait réellement sentir les vibrations du train qui l'emmenait vers ses rêves les plus fous, il était prit de doutes. Après tout son propre père était un cracmol, incapable de la moindre magie si ce n'est celle de lui avoir un jour annoncé qu'il faisait parti d'une société de sorciers qu'il lui offrait un tas de nouvelles opportunités et de magie. Les quelques manifestations qu'avait connu Erwan n'étaient peut-être qu'un coup de chance... Erwan s'en voulait de penser à cette éventualité seulement maintenant. Il n'y a même pas cinq jours, il se montrait confiant, sûr de lui et determiné et voilà qu'à quelques heures de sa rentrée à Poudlard il affrontait une tornade de doutes.

Il fallu à Erwan l'apparition du garde chasse et maître des clefs de Poudlard pour le sortir de sa rêverie. L'homme, à défaut d'un autre terme, avait les plus grosses mains qu'Erwan ait jamais vu or c'est ce qu'il vit en premier à hauteur de ses yeux. Il dût se tordre le cou pour apercevoir le visage étonnamment si doux de Rubeus Hagrid.


- Les premières années ; S'il vous plaît, les premières années avec moi. cria t-il

La foule d'élèves qui lui emboîtèrent le pas surpris Erwan. Ils étaient donc si nombreux à faire leur rentrée en même temps que lui... S'il avait fait attention aux visages qu'affichaient ses futurs camarades de classe, qui oscillaient de tendus à malades, Erwan n'aurait peut-être pas cédé un peu plus au manque de confiance en lui qui le gagnait petit à petit.
Le regain de confiance et la joie d'être la gagnèrent soudain Erwan lorsqu'il aperçut le château à la lumière de la fin de journée, baigné par une pluie battante. Désormais même la traversée en barque ne pouvait entacher son enthousiasme et sa hâte de rentrer à Poudlard. Une fois de l'autre côté du lac, alors qu'ils approchèrent des grandes portes du majestueux édifice, Erwan remarqua l'attitude qu'avaient la plupart de ses voisins et se décida à affronter l'épreuve qui venait avec un peu plus de présence et de courage.

Hagrid frappa à la porte.

Les deux battants s'ouvrirent sans que personne puissent voir qui en était responsable jusqu'à ce qu'Hagrid entre et laisse place à une sorcière droite et appliquée, dans une robe rouge et argent. Elle se maintenait droite et dégageait une certaine autorité.
Elle secha tout le groupe d'un unique coup de baguette et ajouta avec un sourire :

- Voilà qui devrait être plus agréable. Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid.

Erwan resta bouche bée. Le château paraissait encore plus grandiose de l'intérieur.
La sorcière reprit la parole.


- Je suis le professeur Almeida, Sous-Directrice de l'école, et professeur de Soins aux Créatures Magiques. Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi !

Erwan était prêt à la suivre n'importe où du moment qu'elle l'emmenait vers un autre lieu à découvrir. C'est pourtant dans une petite pièce où ils durent se serrer qu'elle les conduisit. Le professeur Almeida continua son discours :

- Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles...

Erwan retomba dans un certain mutisme. Il n'avait aucune idée du sorcier qu'il pouvait être, si jamais il était vraiment un "vrai" sorcier.

- ... A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle.

Puis finalement il entrèrent dans la grande salle, tout était confus pour Erwan. Entre les doutes qui l'animaient, la volonté de faire bonne figure, les conversations des élèves déjà installés, la beauté de cette salle et le chapeau vers lequel il s’avançait sans vraiment savoir pourquoi, Erwan était plus que perdu. Même la chanson que chanta le chapeau ne parvint pas à le sortir de son état second.

- Le Choixpeau Magique se chargera de vous répartir dans votre future maison. Lorsque j'appellerai votre nom, vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je mettrai le Choixpeau sur votre tête. Ne vous inquiétez pas, il ne vous fera aucun mal.

Encore heureux pensa Erwan, Il ne manquerait plus que ça pour l'achever ici et maintenant devant tout le monde. Plusieurs élèves furent appelé par Mme Almeida et Erwan vit plusieurs de ses voisins de barque partir avec la même expression qui leur avait déjà trouvé quelques minutes auparavant. De nouveau il avait choisis de faire face à cette épreuve avec courage. Après tout si il était sorcier peut-être pouvait-il décider que tout irait bien et selon ses plans ? La sous-directrice appela :

- Erwan Martin.

Il s'avança vers l'estrade puis enfila le choixpeau sur sa tête.

- ...Un choix à la fois dur et facile... Tu es plein de contradictions mais toujours honnête, parfois solitaire mais toujours loyal à ceux que tu aimes. Tu...

Erwan pensa fort dans sa tête :

- Pas de tergiversations, nous savons tous les deux que je veux rejoindre la maison des Poufsouffle. La est ma place, tu devrais le savoir.
- Bien sur que je le sais, insolent. Avec l'âge j'aime à ménager un certain suspens voilà tout! POUFSOUFFLE !

Soulagé, remis de la plupart de ses émotions, Erwan rejoignit sa table et ses camarades épuisé mais ravi.

- Tout commence maintenant, se murmura t-il, autant pour se rassurer que pour se faire une promesse.

Gardien des Hel’s
Membre intéressé de l’ACDC