Inscription
Connexion

14 sept. 2019, 19:23
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
Eliésa attendez entourée de tous ces nouveaux élèves comme elle, devant les deux énormes portes où la Directrice Adjointe, dans sa longue robe de sorcière noir et argent qui tranchait sur l'air beaucoup plus chaude des couleurs du couloir, animé par les flammes des torches. Elle ne savait pas comment elle devait réellement se sentir. Elle était sur le point de rentrer pour la première fois dans cette Grande Salle, sur le point de connaître où elle passerait ces sept prochaines années. Elle n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps sur ses états-d'âme qu'un voix ferme se fit entendre :

"Bienvenue à toutes et à tous pour votre première année à Poudlard ! Je m’appelle Isabel Almeida, et je suis la sous-directrice de Poudlard. Dans quelques instants, vous allez rejoindre les autres élèves pour le banquet et être répartis dans votre future maison. Pour celles et ceux qui ne sont pas encore familiers de tout cela, sachez qu’à Poudlard, les élèves sont répartis dans quatre maisons : Serpentard, Serdaigle, Poufsouffle et Gryffondor. Chacune d’elle possède ses propres qualités et convictions, ses propres titres de grandeurs, ses célébrités aussi… Votre maison sera également votre famille pour les sept années à venir. Elle comptera sur vous pour la représenter au mieux ! "

Oh si Eliésa connaissait ses maisons. Elle savait très où elle voulait aller. Elle savait très bien qu'elle voulait suivre les pas de son père et de son frère à Serpentard. Pas qu'elle ait des préjugés sur les autres maisons, mais on lui a tellement raconté sur la salle commune dans les cachots, sous le Lac Noir, avec le calamar géant qui fait coucou aux vitres.

"Tout au long de l’année, des points pourront vous être attribués si votre scolarité et votre comportement sont exemplaires. Mais il vous en sera également retiré dans le cas contraire. A la fin de l’année, la Maison qui aura le plus de points aura l’honneur de remporter la coupe des quatre maisons. L’année passée, c’est Serpentard qui a gagné. Alors je compte sur vous pour donner votre maximum, pour votre future Maison, mais aussi pour vous-même. Bien !Mettez-vous en rang s’il vous plait… Voilà… Très bien. Vous êtes prêts ?"

Oui. C'est certain maintenant, Eliésa n'a jamais été aussi prête de sa vie. Elle sait qu'elle sera une des meilleures élèves de sa promotion, ses capacités en termes de magie ont été assez démontrés avant même qu'elle ait sa baguette. Et intellectuelle, elle qui s'intéresse à tout, qui apprend avec une facilité d'après sa mère, professeur moldue. Les points, elle les aurait facilement, mais les perdre, elle espère que son côté Serpentard et malicieux comme les hommes de sa famille, ne va pas causer de tord à sa maison.
Elle suivit le flot d'élève qui entrait alors dans la Grande Salle. Et elle était comme dans ses rêves, si ce n'est mieux. Les quatre tables se dressées devant elle, n'attendant qu'être remplie de mets les plus savoureux les uns que les autres. Les drapeaux de chaque maison sur les murs, et suspendue au dessus de leurs tables respectives, à côté des bougies flottantes dans ce ciel d'une nuit noire étoilée.

Madame Almeida prit place face à eux, à côté d'un tabouret et d'un vieux chapeau rapiécé marron délavé.
" Lorsque je vous appellerai, vous viendrez me rejoindre pour vous asseoir sur ce tabouret. Je poserai le Choixpeau sur votre tête, afin qu’il vous annonce votre Maison. Mais avant cela, je crois qu’il a quelque chose à nous dire…"
Et le Choixpeau commença une chanson sur les valeurs de chaque maison. Et c'est à ce moment là qu'Eliésa prit quelque peu peur. Oui, elle se sentait peut-être plus Serdaigle que Serpentard. Mais elle saura vite la vérité, son nom n'étant pas très loin dans l'alphabet, heureusement pour elle.
Les noms de ses camarades passaient relativement vite, elle n'eut pas tellement le temps de se poser la question de où elle voulait réellement être répartie entre sa volonté propre et la volonté de suivre les pas de son paternel.

"Eliésa Duvalez"

*Respire, ça va aller, tout se passera très bien*

Eliésa se plaça sous ce tabouret qui était tout pile à sa table, ce qui était une première pour elle, très petite. Pour autant, il n'était pas confortable, elle espérait que le Choixpeau se dépêche.

"Hum je vois... tu veux faire tes preuves n'est ce pas ? Tu as peur de décevoir pourtant tu as de l'ambition, je le vois dans ta tête... et des grandes capacités intellectuelles et magiques ! Hm.. Oui ça ne fait aucun doute pour moi ... SERDAIGLE !"

"La musique est la forme de magie la plus forte." Marilyn Manson.
Eliésa Duvalez - 1ère année Serdaigle.
Présente souvent en soirée.

15 sept. 2019, 22:47
 sept.2044  La rentrée des 1ères années

Angel était enfin devant l'entrée de Poudlard, éreinté par son voyage elle était cependant empreinte d'une question presque existentielle.
Dans quelle maison ira-t-elle?
Pendant tout son trajet elle se disait que cela n'avait pas d'importance, dès lors que sa maison ne lui force pas à faire trop d'effort ça lui conviendrait.
Mais après des heures de réflexion elle ne voulait ni gryffondor ni poufsouffle.
Cette question la torturait jusqu'à ce qu'elle entende une voix.

« Suivez-moi je vous prie, »

Angel se mit alors à marcher en tremblotant légèrement suivant les autres premières années comme un troupeau.
Elle observa autour d'elle, les autres semblaient pour la grande part partager ses angoisses.
Un peu plus loin il y eut un arrêt, celle qui les accompagnait pris alors à nouveau la parole.


« Bienvenue à toutes et à tous pour votre première année à Poudlard ! Je m’appelle Isabel Almeida, et je suis la sous-directrice de Poudlard. Dans quelques instants, vous allez rejoindre les autres élèves pour le banquet et être répartis dans votre future maison. Pour celles et ceux qui ne sont pas encore familiers de tout cela, sachez qu’à Poudlard, les élèves sont répartis dans quatre maisons : Serpentard, Serdaigle, Poufsouffle et Gryffondor. Chacune d’elle possède ses propres qualités et convictions, ses propres titres de grandeurs, ses célébrités aussi… Votre maison sera également votre famille pour les sept années à venir. Elle comptera sur vous pour la représenter au mieux ! »

"Banquet" à ce mot Angel se raviva.

"Enfin à manger" pensait-elle

L'espace d'un instant elle oublia son angoisse par rapport à sa future maison.
la voix lui fit cependant un rappel à la réalité.

« Mettez vous en rang s’il vous plait… Voilà… Très bien. Vous êtes prêts ? »

Toujours tremblotante Angel s'exécuta, observant alors ses jambes elle se dit

"C'est définitif je ne pense pas aller à Gryffondor" se dit-elle

La voix continua:

« Lorsque je vous appellerai, vous viendrez me rejoindre pour vous asseoir sur ce tabouret. Je poserai le Choixpeau sur votre tête, afin qu’il vous annonce votre Maison. Mais avant cela, je crois qu’il a quelque chose à nous dire… »

Une nouvelle voix jaillit et commença à chanter:

Pour répartir les élèves je suis le meilleur.
Depuis mille ans, je chante de gaîté de cœur,
Je rythme les cérémonies de répartition :
Oiseau, serpent, blaireau ou lion ?

Oiseau, certes, mais pas linotte !
Car Rowena était loin d’être sotte.
Si vous avez de la curiosité, de l’esprit, de l’intelligence,
Serdaigle ne vous manifestera pas d’indifférence.

Les Serpents sont des rusés
Dont la noblesse n’est plus à prouver.
Loin d’être méchants et pernicieux,
Les élèves de Salazar sont fiers et ambitieux.

Helga vous accueillera si vous possédez
La gentillesse, la patience, la loyauté
Si vous n’acceptez pas autrui, passez votre chemin
Les Poufsouffle apportent l’aide dont les autres ont besoin.

Dans la maison de la bravoure,
Les Rouges n’ont pas peur de se dépasser.
Force et détermination sont leurs qualités :
Pour les valeurs de Godric, ils se battront toujours

Il est déjà l’heure de me retirer
Mais tous, je dois vous informer
Que vous risquez d’affronter
Cette année les pires dangers

Ne cédez pas à la terreur.
Gardez votre candeur
N’oubliez pas, les enfants,
Qu’ensemble, nous sommes plus grands


La première voix rajouta:

« Nous allons pouvoir commencer la répartition ! »

Un part un les noms se succédèrent, et les choix du choixpeau aussi, Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle, Gryffondor, Poufsouffle, Gryffondor, et re Serpentard.
Après un moment Angel entendit son nom, c'était à son tour et elle avança pour s'assoir à son tour.
À cet instant Angel fini par changer à nouveau d'avis pour se dire que la maison importait peu.
Le temps semblait s'arrêter pour elle jusqu'à ce qu'elle entende quelques phrases.

« Oh mais que vois-je là? Difficile difficile! Tu as un esprit libre qui ne veux qu'explorait tout les horizons, rêveuse hum, parfait pour être chez les aigles. Mais tu as aussi de l'ambition, de la ruse une vrai serpent hummm. »

Après quelques instant il continua
«Mais tu es trop fainéante pour tes propres ambition dommage... »

puis d'une voix encore plus forte:

« Serdaigle ! »

Angel se leva et s'avança, cela lui prit quelque seconde pour réalisé que sa maison avait été choisi, mais à cet instant-là seul le banquet lui traversait l'esprit.
Une fois assise sur la table des serdaigle et le signal de départ donné elle leva les yeux pour y voir un ciel étoilé.

-Ça me rappel la maison, pensa-t-elle avant de se mettre à manger, trop épuisé pour cogité les parole du choixpeau.


Image
Dernière modification par Angel Bowers le 18 nov. 2019, 12:38, modifié 6 fois.

Enfant la magie était partout, en grandissant elle s’est estompée. Ainsi la magie eut alors quelque chose de nostalgique, et la nostalgie eut quelque chose de magique

19 sept. 2019, 15:26
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
"C'est le grand soir" pensa Ben, la tête baissée le dos droit, les yeux fermés. Il prit une grande inspiration, puis expira un grand coup. Cela fait bien longtemps qu'il attend ce moment. La répartition dans les quatre maison est un événement auquel ses parents le prépare depuis qu'il a reçu sa lettre d'admission à Poudlard. Il n'entendait pas ce qui se passait tout autour de lui, l’émerveillement que lui a procurer son arrivée à Poudlard s'est vite transformer en angoisse quand l'énorme porte de la Grande Salle s'est ouverte laissant s'échapper les bavardages, cris de joies et rires de tout les élèves assis en rang devant leurs tables longues de presque toute la salle. Quatre tables pour être précis, une pour chaque Maisons : Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard. C'est cette dernière que Ben souhaite de tout cœur intégrer. Après tout c'est une histoire de famille, tous intégrèrent Serpentard à l'exception de sa mère qui, elle, avait progresser chez Poufsouffle (ce qui justifie l'étonnement de la famille Kingsley lorsqu'ils avaient appris que pour la première depuis bien longtemps, un membre d'une autre maison allait les rejoindre, lorsque son père épousa sa mère.)

Lorsque la sous-directrice annonça qu'ils allaient entamer la répartition des élèves dans les différentes maisons, Ben eu comme un pincement au cœur et releva brusquement la tête tout en ouvrant les yeux.
"C'est maintenant que ça se joue", dit-il a voix basse. Il serra les poings et, avec une grande impatience, attendis l'appel de son nom.
- "Ben Kingsley", appela la sous-directrice.

D'un pas décidé, Ben s'avance vers le tabouret, le regard concentré avec un subtil sourire à peine perceptible. Puis arrivé a hauteur de celui-ci, il s'assit bien droit et la sous directrice posa le Choixpeau sur le sommet de sa tête.

- "Oh, cela fait quelques années que je n'ai pas répartit de Kingsley. s'exclama le Choixpeau. Je vois un gout prononcer pour le désordre... Tu préfère faire preuve de ruse que de force... Tu ressemble en bien des points à ton père, mais tu possède également des traits de ta mère... Un fier mélange de Poufsouffle et de Serpentard... Mais je sens que... Oui... Il n'est pas nécessaire de tergiverser plus longtemps... SERPENTARD !! "

La pression que le jeune Kingsley avait se dissipa d'un seul coup et un large sourire se dessina sur son visage. Il descendit du tabouret pour rejoindre la table des Serpentard d'une démarche rapide sous les applaudissements de ses futurs camarades. Les Serpentards à porté lui serrèrent la main en lui souhaitant la bienvenu. Ben tenta au mieux de camoufler sa joie, mais il n'y arrivait pas. Son sourire ne se dissipa que lorsqu'il le noya dans le succulent buffet qui apparus sous ses yeux ébahis dissipant sa dernière pensée qui fut "L'aventure commence enfin !"

Ben Kingsley
"Par la ruse on peut prendre un lion. Par la force, pas même un serpent."

20 sept. 2019, 01:53
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
À la sortie du train, Luncan était resté près d'Angela afin de ne pas la perdre parmi la foule d'élèves qui s'amassait sur le quai. Britanny était déjà hors de leur portée et il était hors de question pour le petit blond de se retrouver seul et perdu dès son premier jour. Il fut alors déterminé à rester aux côtés de son amie aux cheveux roux, quitte à s'accrocher à la cape de la jeune fille pour ne pas la perdre. Heureusement, la foule se dispersa rapidement et il ne restait plus que les premières années qui ne prenaient pas le même chemin que les autres. Luncan se retrouva alors dans la même barque que son amie et la foule de jeunes étudiants traversa le magnifique lac éclairé de petites chandelles en silence. Le garçon ne savait plus où donner de la tête, tellement le spectacle qui se déroulait sous ses yeux était magnifique. La bouche entrouverte, le blondinet était certain de se rappeler de cette soirée toute sa vie et il n'était pas encore au bout de ses surprises.

Une fois le lac traversé et arrivés sur la terre ferme, les élèves furent regroupés devant les portes du château où la sous-directrice de Poudlard les attendait afin de les accueillir comme il se devait. Luncan n'avait toujours pas fermé la bouche et se sentait vraiment tout petit en observant la hauteur du château depuis sa porte d'entrée. Il écoutait attentivement les paroles de la dame tout en laissant vagabonder ses grands yeux verts afin de ne laisser aucun détail lui échapper. À la demande de madame Almeida, les enfants se placèrent en rang et Luncan resta bien aux côtés d'Angela avant que les grandes portes ne s'ouvrent, laissant entrer la file de première année dans la grande salle qui, selon Luncan, portait très bien son nom. La pièce était immense et le blondinet ne savait plus où donner de la tête. Entre les quatre tables pleines d'étudiants qui se parlaient à voix basse, celle des professeurs au fond qui allaient parfaire l'éducation du garçon, le ciel étoilé et ses bougies flottantes. Oui, cette pièce était magnifique et la découvrir pour la première fois était un moment vraiment intense, mais lorsque le regard de Luncan se posa sur le Choixpeau, un long frisson parcourut tout son corps. Il tenta trouver Alexei à la table des Serpentards, pour essayer de trouver un peu de courage dans le regard de cet ami qui l'avait rassuré pour ce jour qu'il redoutait tant, mais le garçon restait introuvable, il y avait tellement de monde... Le blondinet se tourna alors vers Angela et lui adressa un faible sourire, au moins, ils étaient ensemble pour passer cette épreuve, comme ils l'avaient souhaité le jour de leur rencontre. Une présence amicale était vraiment la chose dont Luncan avait besoin actuellement, mais son cœur commençait à battre de plus en plus vite et de plus en plus fort, tandis que son regard, légèrement affolé, ne cessait de vagabonder d'un côté à l'autre de la grande salle.

Lorsque la sous-directrice se racla la gorge, le silence s'installa aussitôt et la respiration de Luncan devint plus forte et plus rapide. Il fixa le Choixpeau qu'il allait bientôt devoir poser sur sa tête et ce dernier se mit soudain à chanter, faisant retrouver le sourire au petit blond qui se balança doucement au rythme de la chanson. Dès que le Choixpeau eut terminé, la directrice adjointe déroula un parchemin et commença à appeler les élèves. La première fut envoyée à Gryffondor et se précipita pour rejoindre sa nouvelle maison sous un tonnerre d’applaudissements, ce qui rassura le blondinet sur l'accueil des maisons. Les élèves étaient appelés les uns après les autres, et même si certaines répartitions prenaient plus de temps que d'autres, cela avançait plutôt vite et lorsque le nom de Britanny Huggins fut prononcé, Lulu se redressa pour ne louper aucune miette de sa répartition et applaudit vivement dès qu'elle fut envoyée chez les Gryffondors.

Le temps que ses camarades soient soigneusement répartis dans chacune des quatre maisons, Luncan en profita pour détailler les murs, les tableaux et le magnifique ciel de la grande salle quand sa camarade se mis soudain à crier. Le garçon sursauta avant de l'observer avec deux grands yeux ronds. Que venait-elle de réussir au juste ? Il n'eut pas le temps de lui demander, que son nom fut soudain prononcé par la directrice adjointe. Un long frisson parcourut alors le corps du petit garçon qui échangea un dernier regard avec Angela avant de se rendre vers le tabouret et l'effrayant Choixpeau. Lulu se mordit la lèvre inférieure, observa chacune des tables autour de lui, puis souffla un grand coup avant de s'asseoir. Le Choixpeau fut alors délicatement posé sur sa petite tête, recouvrant ses yeux qu'il ferma automatiquement, tandis que le couvre-chef s'animait soudain.


« Hmm... Luncan Morgenstern. », commença le Choixpeau. « Tu ne sais pas dans quelle maison tu pourrais être envoyé et cela te préoccupe, pourtant, le choix n'est pas si difficile. Je me souviens avoir envoyé ta mère chez les Serdaigle, mais là n'est pas ta place. Je sens une grande volonté en toi et une bienveillance exceptionnelle. Tu es une personne très loyale qui cache un grand courage. Je ne peux me tromper en t'envoyant à ... GRYFFONDOR ! »

Luncan se redressa d'un coup lorsqu'il entendit la conclusion du Choixpeau. Gryffondor... Il ne s'y attendait pas du tout, mais le choix lui plaisait et il était content d'avoir fait la connaissance de Britanny qui venait elle aussi d'y être envoyée. C'est donc sur un tonnerre d'applaudissement, venant principalement de la table des rouge et or, que le petit Lu traversa la salle au pas de course afin de s'asseoir avec sa nouvelle famille. Il salua les personnes présentes autour de lui et affichait son plus beau sourire. Finalement, cela n'avait pas été si terrifiant, ni compliqué, Alexei ne lui avait pas menti.

Il faudra un bon moment avant que Luncan ne rende vraiment compte qu'il est maintenant un Gryffondor, mais il était déjà heureux de ce choix et avait hâte de faire la connaissance de chacun de ses camarades de maison. Pendant ce temps, Angela venait d'être appelée par la directrice et Lulu observa sa répartition avec la plus grande attention. Il fut un peu attristé qu'elle ne soit pas envoyée elle aussi chez les Gryffons, mais il savait bien au fond de lui que ça ne les empêchera pas pour autant de se voir et de rester amis. Le nouveau lionceau répondit alors au sourire de la petite rousse tout en l’applaudissant vigoureusement. Il avait hâte de discuter avec elle au sujet de cette répartition, mais ça ne serait sûrement pas avant le lendemain. Luncan croisa alors les bras sur la table en observant les quelques derniers élèves de première année se faire répartir en attendant que le banquet ne commence. C'est qu'il commençait à avoir faim après cette grosse épreuve qu'il venait de surmonter !

24 sept. 2019, 16:20
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
Enfin! se dit Ana. Elle était enfin dans cette grande salle dont son père lui avait parlé. Elle comprist immédiatement le sentiment de grandeur qu'il lui avait expliqué Bon, maintenant, j'observe, je reste discrète et peut être que cette rentrée se passera bien se sermonna-t-elle. La jeune fille admira la grande salle et commença à regarder les autres élèves. Tous était en train d'observer un vieux chapeau. Il a quoi ce chapeau? se demanda-t-elle. Et d'un coup le chapeau se mit à chantonner

Pour répartir les élèves je suis le meilleur.
Depuis mille ans, je chante de gaîté de cœur,
Je rythme les cérémonies de répartition :
Oiseau, serpent, blaireau ou lion ?

Oiseau, certes, mais pas linotte !
Car Rowena était loin d’être sotte.
Si vous avez de la curiosité, de l’esprit, de l’intelligence,
Serdaigle ne vous manifestera pas d’indifférence.

Les Serpents sont des rusés
Dont la noblesse n’est plus à prouver.
Loin d’être méchants et pernicieux,
Les élèves de Salazar sont fiers et ambitieux.

Helga vous accueillera si vous possédez
La gentillesse, la patience, la loyauté
Si vous n’acceptez pas autrui, passez votre chemin
Les Poufsouffle apportent l’aide dont les autres ont besoin.

Dans la maison de la bravoure,
Les Rouges n’ont pas peur de se dépasser.
Force et détermination sont leurs qualités :
Pour les valeurs de Godric, ils se battront toujours

Il est déjà l’heure de me retirer
Mais tous, je dois vous informer
Que vous risquez d’affronter
Cette année les pires dangers

Ne cédez pas à la terreur.
Gardez votre candeur
N’oubliez pas, les enfants,
Qu’ensemble, nous sommes plus grands

Très surprise, Ana observa les élèves se faire appeler et être reparti par le chapeau qui d'ailleurs s'appelait un Choixpeau d'après une fille qui chuchotait devant elle. Elle avait hâte, que ce Choixpeau fasse son choix, elle voulait savoir

Elle entendit son nom, elle grimpa les quelques marches et attendit le choix du Choixpeau.

- Mmmmmh! je vois SERDAIGLE!

Ana mit 5 secondes à réaliser, elle se leva et fila en direction de la table des Serdaigle. Je suis dans cette maison, tiens, c'est marrant, je ne suis pas si intelligente que ça, surement a cause des livres. Merci maman de m'avoir fait aimé ça, je sens que je vais avoir besoin de livres cette année. Je verrais bien ce que ça donne, que l'aventure commence se dit elle

"Une truite dans la marmite vaut plus que deux saumons dans la rivière."

27 sept. 2019, 04:32
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
Liam regardait autour de lui. Des centaines d'élèves étaient présents et tous avaient un sourire cloué au visage. Il voyait la file de nouveaux étudiants passer devant lui. Le Choixpeau marmonnait quelque-chose à l'élève puis criait le nom de sa maison. Il remarqua que les Gryffondors étaient particulièrement excités quand un nouvel élève était choisi dans leur maison. Les Poufsouffles, quant à eux, étaient plus réservés et applaudissaient de manière douce et accueillante. Les Serpentards faisaient la vague avec leurs bras et invitait les nouveaux à en faire pareil. Mais c'était les Serdaigles qu'il regardait en particulier. Il rêvait d'être accepté dans cette maison. Liam pourrait lire des livres avec eux et étudier en sachant qu'il le comprendrait et partagerait son enthousiasme. De plus, la majorité des Serdaigle étaient roux! Une raison de plus pour en faire partie. C'est à ce moment que quelqu'un le nomma et il se leva pour aller vers le tabouret. Il voyait maintenant le Choixpeau de plus près. Il était rapiécé et avait sûrement vécu une vie difficile. Il le sentit lire dans sa tête pour savoir où l'envoyer. Il ne faisait que penser à des nuées d'oiseaux jusqu'à ce que le chapeau lui défonce les tympans en criant : CE SERA SERDAIGLE!!! .

Alors Liam bondit du tabouret de bois et se dirigea vers la maison de Rowena avec le plus grand sourire possible. Tout ses nouveaux camarades lui souhaitaient la bienvenue et ne pouvaient attendre de lui montrer la bibliothèque et chaque livre qui s'y trouvait. Mais pour l'instant, Liam était affamé et ne pouvait s'empêcher de savourer la nourriture qui était étalé tout le long de la table. En mangeant, il pensait à ses parents qui allaient lui envoyer des tonnes de lettres pour savoir comment est la vie à Poudlard. Liam avait très hâte à sa première année à Poudlard et espérait vivre pleins d'aventures avec ses nouveaux amis.

Liam Kendrick

Un Augurey apportant le bonheur est comme un mouton noir, il est unique.

27 sept. 2019, 17:35
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
Khaleesie poussa les portes est rentra dans la salle elle avait penser à ce moment toute la matinée ,elle suivit le groupe d'élèves qui était devant elle est avança jusqu'à l'allée centrale ,tout les élèves regardaient les première années avançaient .La directrice prie alors la parole est s'avança jusqu'à un tabouret en bois dessus ce trouver un parchemin est un chapeau pas comme les autres .

Lorsque je vous appellerai vous viendrez vous asseoir sur le tabouret maintenant écouter le choixpeau vous parlez .

Le chapeau se mit à « prendre vie » et chanta les vers suivants :
« Pour répartir les élèves je suis le meilleur.
Depuis mille ans, je chante de gaîté de cœur,
Je rythme les cérémonies de répartition :
Oiseau, serpent, blaireau ou lion ?

Oiseau, certes, mais pas linotte !
Car Rowena était loin d’être sotte.
Si vous avez de la curiosité, de l’esprit, de l’intelligence,
Serdaigle ne vous manifestera pas d’indifférence.

Les Serpents sont des rusés
Dont la noblesse n’est plus à prouver.
Loin d’être méchants et pernicieux,
Les élèves de Salazar sont fiers et ambitieux.

Helga vous accueillera si vous possédez
La gentillesse, la patience, la loyauté
Si vous n’acceptez pas autrui, passez votre chemin
Les Poufsouffle apportent l’aide dont les autres ont besoin.

Dans la maison de la bravoure,
Les Rouges n’ont pas peur de se dépasser.
Force et détermination sont leurs qualités :
Pour les valeurs de Godric, ils se battront toujours

Il est déjà l’heure de me retirer
Mais tous, je dois vous informer
Que vous risquez d’affronter
Cette année les pires dangers

Ne cédez pas à la terreur.
Gardez votre candeur
N’oubliez pas, les enfants,
Qu’ensemble, nous sommes plus grands »


Quand il eu terminé la jolie brune observa la directrice adjointe qui dérouler le parchemin et pria pour ne pas être la première appelée en premier.

Soudain son nom sortie Khaleesie se dirigea vers le tabouret est s'assit la directrice posa le choixpeau puis la il se mit à parler.

Ah ah ... Mademoiselle Fleur ! Je vois beaucoup de courage en toi ... Mais aussi de la loyauté. Tu viens souvent en aide aux personnes en difficulté que tu rencontre.
Finalement, Khaleesie se révéla être un choix parfait. Le choixpeau ne faisait que répéter :
Courage, Loyauté, Courage, Loyauté soudain, le choixpeau cria :
Poufsouffle Poufsouffle!

La vie est un mélange de couleurs, à toi de peindre ton destin.
Sans magie, la vie a un goût d'épouvante.

27 sept. 2019, 17:54
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
Hannah était ravie d’être arrivée à Poudlard. Pour la première fois de sa vie, elle n’allait plus être considérée comme la moitié d’un binôme. Elle serait « juste Hannah ».

Le trajet en train était passé vite. A vrai dire, elle n’avait aucune idée de la durée du voyage. Dès que le Poudlard Express était sorti de Londres et alors le paysage défilait derrière la fenêtre, la jeune fille s’était assoupie, la tête appuyée contre la vitre. Depuis que le train était entré en gare de Pré-au-Lard, Hannah était émerveillée. Elle avait regardé avec étonnement, le ballet des calèches qui semblaient se mouvoir sans attelage et vers lesquelles se pressaient les élèves plus âgés. Ses yeux rieurs avaient scruté l’eau sombre du lac, lors de la traversée en barque, dans l’espoir vain d’y apercevoir une quelconque créature magique. Alors que les premières années se dirigeaient vers le château en un troupeau désordonné, elle tournait sa tête au rythme des apparitions d’élèves dans le parc. La réception au sol n’était pas toujours très assurée, particulièrement pour les plus jeunes, qui utilisaient sans doute un Portoloin pour la première fois. Ces derniers rejoignirent le groupe de petits nouveaux. Hannah s’était arrêtée pour admirer avec enchantement, le château massif qui se dressait devant eux. Elle fut arrachée à sa contemplation par les éclats de voix de ses camarades, qui s’étaient déjà engouffrés dans la bâtisse. Tout juste dut elle se faufiler à l’intérieur, alors que la sous-directrice refermait déjà les lourdes portes en chêne.

« Suivez-moi je vous prie »

Lorsque le groupe se retrouva devant la Grand Salle, l’appréhension commença à se faire sentir chez la jeune fille. Bien que ses parents soient tous les deux sorciers, ils n’avaient jamais discuté de la cérémonie de répartition avec elle. Elle n’avait pas non plus d’aîné, qui aurait pu la rassurer ou la faire angoisser encore plus. Les mots de la directrice adjointe coulaient sur Hannah sans qu’elle ne les entende vraiment. Suivant les instructions, le troupeau s’était ordonné et elle s’était retrouvée à l’avant-dernier rang, à côté d’un garçon brun qui la dépassait d’une bonne quinzaine de centimètres. Il n’avait pas l’air d’en menait large non plus.

« Vous êtes prêts ? »

Hannah prit une grande inspiration, puis se mit à trottiner pour suivre la marche. Avec sa petite taille, elle devait faire trois enjambées quand ses camarades en faisaient deux. Dans son élan, elle se cogna à son voisin de devant, lorsque l’ensemble des premières années s’immobilisa. Derrière les autres élèves, la jeune Sparks ne voyait pas grand-chose de la Grande Salle. Elle leva tout de même les yeux vers les chandelles qui flottaient et le plafond où se reflétait la lune.

« Lorsque je vous appellerai, vous viendrez me rejoindre pour vous asseoir sur ce tabouret. Je poserai le Choixpeau sur votre tête »

Alors, c’est tout ? Il faut juste mettre un chapeau sur sa tête et attendre que ça se passe ? D’ailleurs, il ressemble à quoi ce « Choixpeau » ?

Hannah joua un peu des coudes pour se glisser à l’avant, bousculant une jeune fille au passage. Elle aperçut alors, impressionnée, le reste de la Grande Salle. Ses yeux se promenèrent, des flammes de la cheminée aux quatre grands sabliers, encore vides en ce début d’année scolaire. Elle observa tour à tour, l’ensemble des professeurs, puis balaya du regard les quatre longues tables où s’étaient déjà installés les étudiants plus âgés. Tous regardaient dans leur direction. Elle grimaça en revanche, lorsqu’elle découvrit le chapeau rapiécé qui trônait sur un petit tabouret en bois. Celui-ci s’anima et entonna sa chanson.

Quoi, mais il va falloir mettre ce truc tout poussiéreux sur la tête ? Est-ce que je serai à Serpentard, comme Père ? Ou bien à Serdaigle, comme Mère ? Que diront-ils, si je finis dans une autre maison ? Et s’ils s’étaient trompés de destinataire ? Et si la lettre d’admission était en réalité adressée à Rose ? Et si c’était moi, la Cracmol ?

La répartition avait débuté. Peu à peu, les rangs des premières années se vidaient et les quatre tables d’élèves se remplissaient. A chaque fois que le Choixpeau désignait une maison, des acclamations s’élevaient dans toute la pièce.

Hannah fut tirée de ses pensées par la sous-directrice qui appela son nom. La jeune fille s’avança ; ses joues rosissaient à mesure qu’elle approchait du tabouret. Elle s’assit et attendit. Le Choixpeau, bien trop grand pour sa tête, fit glisser ses lunettes le long de son nez. Elle essaya de ne penser à rien, se demandant s’il fallait faire quelque chose, se concentrer ou bien… mais elle n’en eut pas le temps. Très vite, le vieux chapeau s’écria :

« Serpentard »

Hannah fut soulagée, de ne pas avoir été admise à tort, de faire partie de la même maison qu’une grande partie de sa famille, d’être vraiment différente de sa sœur jumelle… Le chapeau venait de lui être retiré. Le sourire aux lèvres, elle se leva, réajusta ses lunettes et se dirigea vers la table des verts, qui l’accueillit avec grand bruit. En s’asseyant, elle eu une pensée pour son petit frère.

Est-ce que Mark me rejoindra à Serpentard ?

Il n’était pas encore temps d’y penser. Hannah se cala confortablement sur le banc pour regarder la fin de la cérémonie. Son ventre gargouilla discrètement. Vivement que ne débute le banquet !
Dernière modification par Hannah Lyse Sparks le 27 sept. 2019, 23:05, modifié 1 fois.

"Je pars avec le cœur lourd, mais l’esprit léger!"
3ème année RP

27 sept. 2019, 19:33
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
Lydia allait d'étonnement en étonnement. Même si elle connaissait parfaitement les activités de son père (son seul parent sorcier), elle ne comprenait vraiment pas ce qui lui arrivait.
"Une école de sorcellerie... C'est bizarre quand même!"
La jeune fille avait peur mais elle se rappela soudain les yeux embués de larmes de joie de son père quand on avait reçu la lettre d'admission. Cette pensée lui redonna du courage. La sous-directrice qui avait l'air très sympathique ouvrit les portes avec sa baguette. Lydia respira un grand coup et se dirigea vers la grande salle avec les autres nouveaux élèves. La sous directrice recommença à parler en montrant un vieux chapeau.
« Lorsque je vous appellerai, vous viendrez me rejoindre pour vous asseoir sur ce tabouret. Je poserai le Choixpeau sur votre tête, afin qu’il vous annonce votre Maison. Mais avant cela, je crois qu’il a quelque chose à nous dire… » Le Choixpeau... Son père lui en avait parlé, il avait été à Poufsouffle. Lydia n'avait jamais pensé à quelle maison pourrait lui convenir. Poufsouffle comme son père? Non, ce n'était pas son caractère.
Le Choixpeau commença à chanter.

Pour répartir les élèves je suis le meilleur.
Depuis mille ans, je chante de gaîté de cœur,
Je rythme les cérémonies de répartition :
Oiseau, serpent, blaireau ou lion ?

Oiseau, certes, mais pas linotte !
Car Rowena était loin d’être sotte.
Si vous avez de la curiosité, de l’esprit, de l’intelligence,
Serdaigle ne vous manifestera pas d’indifférence.

Les Serpents sont des rusés
Dont la noblesse n’est plus à prouver.
Loin d’être méchants et pernicieux,
Les élèves de Salazar sont fiers et ambitieux.

Helga vous accueillera si vous possédez
La gentillesse, la patience, la loyauté
Si vous n’acceptez pas autrui, passez votre chemin
Les Poufsouffle apportent l’aide dont les autres ont besoin.

Dans la maison de la bravoure,
Les Rouges n’ont pas peur de se dépasser.
Force et détermination sont leurs qualités :
Pour les valeurs de Godric, ils se battront toujours

Il est déjà l’heure de me retirer
Mais tous, je dois vous informer
Que vous risquez d’affronter
Cette année les pires dangers

Ne cédez pas à la terreur.
Gardez votre candeur
N’oubliez pas, les enfants,
Qu’ensemble, nous sommes plus grands

Lydia était fasciné. Comment un simple vêtement -certes magique- pouvait avoir autant d'intelligence? L'envie d'étudier dans cette école lui prit tout à coup et elle attendit son nom avec impatience.
Lydia Holmes -dit la voix de la directrice. Lydia se dirigea vers le tabouret d'un pas -contre toute attente- plutôt assuré.
La jeune fille posa le choixpeau sur sa tête.
Hmm dit il, une Holmes c'est ça? Ton père était tout timide quand il est arrivé il y a 40 ans de ça. Et dire qu'il ne parlait pas un mot d'anglais, que du français! Bon alors... Oh, je vois une personne curieuse vive et brillante. Tu as aussi beaucoup d'ambition... Serpentard? Non, tu penses trop aux autres. Ah! Je vois que tu sais déjà énormément de choses pour ton âge. Bon j'ai choisi:
Serdaigle!
Lydia était heureuse, elle savait que cette maison était faite pour elle. Elle se dirigea alors vers la table des serdaigle.

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme

27 sept. 2019, 22:23
 sept.2044  La rentrée des 1ères années
La mine terrible et les cernes du jeune homme trahissait une nuit d'insomnie. Était-ce la faute de la pleine lune ? Pas du tout. Le stress avant un examen ? Encore moins. Aujourd'hui, c'était le jour J et pas n'importe lequel : celui de la rentrée à Poudlard. Pourtant Shamil jure avoir essayé de toute ses forces mais même la lecture et le lait chaud avant d'aller au lit n'y ont rien fait ... Impossible de trouver le sommeil, l'excitation était trop grande. Il faut dire que l'attente parut interminable à partir du moment où il eut sa lettre d'admission dans les mains. Mais ça, c'est du passé, à l'instant même, Shamil se trouvait bel et bien là, à Poudlard. Le garçon avait encore du mal à réaliser la chance qu'il avait de vivre ce moment, ici, dans l'enceinte du château, perdu au beau milieu d'un troupeau de nouveaux élèves de son âge, avec la boule au ventre tout en faisant un effort considérable afin de contenir sa joie et de rester le plus stoïque possible.

Les portes s'ouvrirent et ses yeux ne purent que s'émerveiller devant la démesure de la grande salle. Elle était encore plus grande et plus majestueuse que ce que son esprit avait imaginé lorsque son grand frère Timur l'avait décrite. Mais l'émerveillement laissa vite place à l'angoisse quand il aperçu au loin le choixpeau posé sur une chaise , prêt à effectuer sa besogne anuelle.

Soudain, la coiffe pris vie et se mit aussitôt à chanter haut et fort :

Pour répartir les élèves je suis le meilleur.
Depuis mille ans, je chante de gaîté de cœur,
Je rythme les cérémonies de répartition :
Oiseau, serpent, blaireau ou lion ?

Oiseau, certes, mais pas linotte !
Car Rowena était loin d’être sotte.
Si vous avez de la curiosité, de l’esprit, de l’intelligence,
Serdaigle ne vous manifestera pas d’indifférence.

Les Serpents sont des rusés
Dont la noblesse n’est plus à prouver.
Loin d’être méchants et pernicieux,
Les élèves de Salazar sont fiers et ambitieux.

Helga vous accueillera si vous possédez
La gentillesse, la patience, la loyauté
Si vous n’acceptez pas autrui, passez votre chemin
Les Poufsouffle apportent l’aide dont les autres ont besoin.

Dans la maison de la bravoure,
Les Rouges n’ont pas peur de se dépasser.
Force et détermination sont leurs qualités :
Pour les valeurs de Godric, ils se battront toujours

Il est déjà l’heure de me retirer
Mais tous, je dois vous informer
Que vous risquez d’affronter
Cette année les pires dangers

Ne cédez pas à la terreur.
Gardez votre candeur
N’oubliez pas, les enfants,
Qu’ensemble, nous sommes plus grands.


Après la chanson rituelle, les noms commencèrent à défiler et chaque maisons se voyaient attribuer de nouvelles têtes dans leur rangs, toutes fraîchement débarquées des quatre coins du Royaume-Uni et de l'Irlande. L'attente devenait un peu longue pour Shamil et alors qu'il commençait enfin à trouver le sommeil ce dernier entendit son nom résonner dans la grande salle, ce qui lui fit l'effet d'un électrochoc qui le sortit instantanément de sa torpeur.

Le garçon s'extirpa de la foule qui n'en était plus vraiment une à présent et s'installa sur la chaise avant que le choixpeau ne s'installe sur le sommet de son crâne.

Le couvre-chef ensorcelé resta parfaitement silencieux, si bien que Shamil pensa : Je l'ai cassé ou quoi ? Mais c'est pile à ce moment que le choixpeau s'exclama :

Gryffondor !

Soulagé, Shamil ôta ce chapeau que le fit se sentir extrêmement ridicule pendant un court instant et alla rejoindre la table des Gryffondor.