Inscription
Connexion

20 avr. 2020, 16:14
La Pomme de la Discorde
A et autour de la table de Serpentard
Mars 2045
Maxine Hargrove


C'était un matin comme les autres. Lorsque Leo était enfin parvenue à rouler hors de son lit pour se lever, la plupart de ses camarades avaient déjà quitté le dortoir ou finalisaient leur coiffure dans la salle de bain. C'était une étape que la fillette sautait, généralement. Pas l'temps, chuis déjà en retard! Le jour présent n'y fit pas exception. Sa crinière n'avait droit qu'à quelques tentatives de démêlage avec les doigts, qui furent cependant rapidement rattrapés par l'impatience et l'énervement de se retrouver bloquée avec les noeuds. Dans un dernier élan, elle tenta de dompter les boucles rousses en les aplatissant sur son crâne, tentant vainement des les lisser un peu. Rien à faire. Bof, tant pis.Pas plus perturbée que ça par son indomptable crinière, elle s'attaqua à la pile d'habits qui s'entassait plus à côté que dans sa malle. Après avoir fouillé un peu, elle dénicha deux chaussettes de couleur différentes dont elle ne se préoccupa pas (bah au moins elles sont propres, faut savoir c'qu'on veut), une chemise non repassée et sa robe de sorcière, qu'elle enfila rapidement.

Si elle voulait avoir le temps d'avaler quelque chose avant le début des cours, elle devait se dépêcher. Elle descendit les cinq étages qui séparaient la Salle Commune de Gryffondor et le buffet matinal auquel les élèves avaient droit en sautant les escaliers trois à trois, ne ralentissant qu'en arrivant devant la porte de la Grande Salle, légèrement essoufflée.

D'un pas énergique, elle longea la table de Serpentard à côté de laquelle elle passait de toute manière. Son regard lorgnait un endroit propice, un endroit où deux élèves verts n'étaient pas assis trop proches et créaient un petit espace. Il ne tarda pas, et d'un geste rapide, une main dont le bras était vêtu de rouge jaillit en avant. Des doigts agiles se refermèrent autour d'une une pomme. Une fois sure de tenir le fruit, Leo retira son bras du buffet des verts et se retourna pour rejoindre sa propre table, satisfaite d'avoir à nouveau réussi son petit numéro quotidien.

ˈli(ː)əʊ ˈʤɪnʤə
Flash McQueen, Flash McWin

20 avr. 2020, 19:43
La Pomme de la Discorde
C’est avec tes cheveux décoiffés et tes yeux remplis de sommeil, que tu te réveilla. Tu n’avais pas pu dormir plus, ta camardes de chambre avait décidé de faire tomber ses livres. Super.. Ta journée commence bien. Tu fermes tes rideaux pour essayer de te rendormir, mais impossible... Tes camarades se réveillaient aussi petit à petit a cause d’elle. Tu décida donc de te lever. Tu passa un coup de peigne dans tes cheveux. Ça faisait longtemps maintenant que c’était plus rapide. Mais tu le faisais qu’une fois par semaine, ce qui entraînait de nombreux noeuds difficile à enlever. Tu vas dans la salle de bain te passer un coup d’eau sur le visage.. Tu es fatiguée.. Tu pousses les filles qui restaient collée, te dirigeant vers ta pile de vêtement propre. Tu pris un pull au pif, il était rouge. Bon mauvaise mioche.. en plus, tu devais prendre ta chemise. Tu l’enfila rapidement, en remettant ta cravate à l’endroit. Tu hésita à mettre ta jupe.. Elle est horriblement moche. Bon après tout, la journée sera courte. Tu enfiles cette jupe. Si seulement c’était possible d’avoir l’autre uniforme.. Tu sors de ta salle commune, tu avais faim, tu n’avais pas beaucoup mangé hier. Tu espères que ce sera bon. Tu te dépêches. Tu marches d’un pas saccagé.. Tu arrives dans la Grande Salle.. Beaucoup de gens étaient là. Tu te dirigeais vers la table que tu préférais. Les autres élèves se demandaient souvent qu’est ce que tu fais, seule, à une table qui n’est pas de ma maison. Tu trouves que ce genre de personnes sont sacrément idiotes.. C’est simple que tu te sens mieux à cette table. Pendant que tu manges, un jeune garçon passe devant toi, et vole une pomme qui était sur la table. Et repartie vers la table rouge.

Tu crois qu’on t’as pas vu petit voleur ? Repose cette pomme, quelqu’un de cette table voudrait la manger. Il y en a pleins sur ta table non ?

PLUS ACTIVE / ! \

22 avr. 2020, 13:21
La Pomme de la Discorde
Une voix l'interpella. Leo s'immobilisa. Oups, cramée. Les premier pas qui l'avaient éloignée de la table des verts étaient empreints d'une démarche presque féline: souple, amortie et silencieuse. Comme quoi quand elle le voulait, elle pouvait se déplacer autrement que de manière tempêtueuse, chaotique et bruyante.
Mais de toute évidence, elle s'était quand même fat repérer.

Lentement, Leo se retourna. Elle avait pris le soin d'afficher une expression entièrement neutre sur le visage. C'était quelque chose qu'elle trouvait toujours quelque peu déstabilisant chez les autres. Un masque immobile et impassible, qui empêchait de voir toute émotion ou réaction. Ce genre de masque derrière lequel on pouvait se planquer pour cacher ses sentiments. Qui pouvait renfermer un cocktail d'émotions, invisibles pour les autres, mais menaçant d'exploser dès qu'on le retirait... Pouvait, c'était le mot-clé. Car en réalité on ne savait jamais ce qu'il se passait derrière le masque.
Dans le cas de Leo, s'était bien peu spectaculaire. Elle voulait d'abord voir qui l'avait interpellée avant de décider comment réagir.

Un haussement de sourcil, un sourire provocateur. Mais bien rapidement le masque tomba, laissant apparaître une mine ahurie sur le visage de la fillette. Celle qui se trouvait face à elle, assise à la table de Serpentard et qui lui avait fait la remarque portait un pull rouge, et la cravate correspondante. Il ne pouvait que s'agir d'une Gryffondor. Leo ne comprenait plus rien. S'était-elle trompé de table? Mais faut vraiment être trop con pour faire ça. C'est alors que son cerveau fit click, et que ça lui revint. Il avait entendu une sorte de rumeur dans la salle commune, comme quoi il y avait certains élèves de sa maison qui se prenaient pour des Serpentard refoulés, ayant par erreur atterri à Gryffondor. La gamine n'y avait pas vraiment prêté attention, convainque que ce n'était qu'une rumeur. De nombreux ragots pas toujours fondés tournaient au sein de sa maison. Ben ouais, qui serait assez con pour faire ça. Etre chez les rouges c'est un privilège!

Mais apparemment, cette personne existait. Il était même assez probable qu'elle soit actuellement assise juste devant elle et lui ait ordonné de reposer la pomme. Cette fois, elle ne pu s'empêche d'afficher un sourire voulu incompréhensif lorsqu'elle lui répondit. Il fallait sonder le terrain pour voir si son hypothèse était correcte.

"Euh, mais attends, quoi? T'as pas remarqué que t'es assise à la mauvaise table? Nous c'est là-bas"
Elle indiqua la table de Gryffondor d'un mouvement de tête.
"Viens, on y va".
Elle espérait que cette fille soit juste une grosse nouille trop bête qui n'avait vraiment pas remarqué qu'elle était assise au milieu d'uniformes verts.

Son cerveau était déjà surchargé en matière de réflexion en vue de cette situation irréellement improbable, de manière à ce qu'elle ne releva pas le fait que la fille l'ait prise pour un garçon.

ˈli(ː)əʊ ˈʤɪnʤə
Flash McQueen, Flash McWin

25 avr. 2020, 01:05
La Pomme de la Discorde
Le garçon prenait une démarche bizarre. Tu haussais les sourcils.. Il faisait trop le malin.. Sûrement encore un né moldus qui veut faire le puissant.. Tu déplaces ton déjeuner devant toi en regardant dans les yeux ce garçon qui avait l’air bien idiot. Les expressions du visage de ton interlocuteur était neutre, tellement neutre, que tu ne savais même pas si il pouvait réfléchir sous ce masque. Elle prenait soudainement un regard provocateur. Tu ne te laissais pas abattre.. Tu te souviens de ce que te disais Mère. Ce n’est pas toi la victime, ce sont les autres qui sont tes victimes. C’est vrai. Les autres sont tous idiots.. Tu les contrôlent.. Ils n’ont rien à dire. Pourquoi je devrais être gentille entouré de gens qui n’en n’ont rien à foutre ? C’est vrai, tu as assez fais la gentille jusqu’à présent.. Tu en as assez de devoir te cacher sous un masque pour plaire aux autres. Ils t’aiment ou non un point c’est tout. Le jeune garçon pensait alors que tu étais véritablement une idiote. Il montrait la table des Gryffondor avec sa tête.. Quel con. Il y a bien une raison si tu es ici non ? Mais.. Sois maligne.. Tu es verte.. Tu es maligne.. Tu n’allais pas dire que tu mangeais ici car les autres rouges étaient d’horribles cons, qui fonçait droit dans la stupidité. Les seuls amis rouges que tu avais, étaient en majorité non content du choix que leur avait obligé le Choixpeau. Tu regardes le rouquins, visage poker face. Tu lui souris aimablement.

Ne penses tu pas, monsieur je sais tout, que j’ai une raison d’être ici ? Tu sais,
Ne ment pas Maxine ne ment pas !
on a le droit de manger à une table autre que la nôtre. Si tu veux, il y a la table des idiots la bas. Tu crois que j’ai envie d’être à la même table que vous ? Tu le crois sérieusement ? dis tu en montrant du doigt la table jaune Elle t’irait parfaitement. Ta « môman » ne t’a jamais appris à ne pas voler ?

PLUS ACTIVE / ! \

10 mai 2020, 22:04
La Pomme de la Discorde
Dès que la fillette ouvrit la bouche, Leo constata que son ton n'était pas des plus sympathiques. Presque de manière automatique, elle afficha un air hautain et un petit sourire en coin tandis qu'elle écouta l'autre parler. Cette attitude lui permettait de ridiculiser les dires de l'autre pour elle même, et par conséquent l'aidait à garder la tête hors de l'eau face à ce torrent de méchanceté. Leo répliqua sur le même ton:
"J'aimerais bien savoir quelle est la raison qu'a une Gryffondor, Leo insista sur le mot, de s'assoir à la table de Serpentard."

Réalisant soudainement que la fille l'avait appelé Monsieur, Leo ajouta, et ce non sans une pointe d'étonnement:
"Eh, mais on t'as vraiment lancé un sort de confusion ou quoi! Non seulement la mauvaise table, mais en plus tu m'prend pour un gars. J'y crois pas!" Avec un regard sur la chevelure de l'autre, elle ajouta: "Pis tu devrais être plutôt bien placée pour savoir que y a pas que les mecs qu'ont les cheveux courts! Tu ferais bien de passer à l'infirmerie. Si tu me d'mandes gentiment, j'envisage même de t'y accompagner.

Leo secoua la tête. Bref, la question n'était pas de savoir si , oui ou non, il était autorisé de s'asseoir à une autre table, si c'était occasionnel. Mais le ton agressif de la blonde lui susurrait que l'histoire des rouges et or qui pensant que le Choixpeau s'était trompé en les envoyant chez les lions semblait être plus qu'une simple rumeur, et qu'elle semblait se trouver face à une telle personne. Traitresse!.

L'incompréhension se peigna sur le visage de Leo lorsque la fillette indiqua la table de Poufsoufle en qu'elle nom "table des idiots". Non mais elle a un 'blême grave celle-là! Néanmoins, la rouquine bondit sur l'occasion pour en rajouter une couche.
"Y 'a pas de table des idiot. La seule idiote que je vois est assise juste sous mon nez et se croit particulièrement intelligente."

Son ton était à présent cinglant, et ses yeux lançaient des éclairs. Leo n'aimait pas parler de famille. Elle ne connaissait pas sa Maman. Désireuse de contourner le sujet, elle croqua démonstrativement dans la pomme. Tandis qu'elle mâchait bruyamment, elle déclara:
"Hum, pas mal c'tte pomme! Oh et pis tu sais, j'veux pas dire mais toi aussi t'es en train d'bouffer la nourriture de Serpentard!"

Sorry, I'm late :wounded:
Dernière modification par Leo Ginger le 8 juin 2020, 13:04, modifié 3 fois.

ˈli(ː)əʊ ˈʤɪnʤə
Flash McQueen, Flash McWin

10 mai 2020, 23:17
La Pomme de la Discorde
T'inquiète ;) C’est pas moi qui te ferais la morale ><

Tu te retenais de crier de rage. Gryffondor, bordel, quel con. Tu avais envie de crier que tu n’étais pas dans cette maison de torture. Tu ne mérites pas ça en tout cas. Tu retires ta cravate que tu mets dans ton sac et tu enlèves ta cape. Tu lui souris avec tes dents brillantes. T’es content ? S’il n’attend que ça. Aucune preuve. Stupide. Vraiment stupide..Il cherche vraiment. Tu te lèves avec ton regard noir. Tu te diriges vers lui.

Tu cherches la merde ? Je ne suis pas à votre niveaux, vous les réels Gryffond. Vous êtes de simples idiots !

En fait, monsieur était une mademoiselle. Hein ? Tu veux dire, tu as les cheveux courts également, mais tu as un visage féminin alors qu’elle. Enfin, à ton goût. Tu la regardais de plus près. Ses yeux étaient bleus, comme les tient qui la fixait. Tâches de rousseurs, tu l’as trouvais horrible, sûrement la jalousie qui parle. Tu étais plus grande qu’elle, seule chose qui pouvait te faire paraître supérieure.

-Très bien, madame, tu voudrais bien la fermer ? T’as pas un visage de fille. Je suis à la bonne table, tu ne me fera pas douter.

Tu l’as regardais avec un regard noir, de dégoût et de mépris. Comme un insecte, un insecte dangereux, qu’il fallait éradiquer maintenant. Tes poings se serrèrent de rage. C’est pas une petite fille toute stupide qui t’apprendra quelle est ta véritable maison.

- Ah morte de rire ! Tu es comique n’est ce pas ? T’es vraiment conne tu sais ? Tu me prends pour une fille debile ?

Cela en était trop, elle bouffe la pomme devant moi. N’importe quoi cette fille. Après qu’elle est croquée la pomme, tu lui arraches des mains, et la laisse tomber par terre. Le bruit de la pomme te laissais apparaître un regard de tristesse. Ton « talent » de comédienne faisait face à cette fille.

Oh merde.. Il manquerait plus que tu ailles en chercher à ta table. Bah moi je reste à cette table, je suis pas une vagabonde !

PLUS ACTIVE / ! \

11 mai 2020, 14:35
La Pomme de la Discorde
Sous le regard ahuri de Leo, la fillette défit le noeud de sa cravate et se débarrassa de sa cape avant de fourrer les vêtements dans son sac. Le cas était vraiment plus grave qu'elle ne l'avait cru. Non mais elle est trop conne c'tte fille! La gamine observa avec satisfaction l'autre s'échauffer de plus en plus, savourant son regard mauvais et ses paroles furibondes. La voir s'énerver ainsi alors qu'elle même prenait le tout de manière beaucoup plus légère, presque comme une simple source de distraction l'amusait fortement. Leo ne tarda pas à répliquer, répondant au sourire de la fille par un autre, presque tout aussi éclatant :

"Oh tu sais, tu peux bien enlever ta cravate, ta cape, tout c'que tu veux. T'es une Gryffondor, et tout le monde le sait. Même si je commence à avoir honte que tu sois dans la même maison que moi."

Et sérieusement intéressée, elle ajouta:
"Dis, pourquoi tu haïs tant notre maison? Pis tu leur trouves quoi à eux?"

D'un geste de la main vague, Leo indiqua la table verte à laquelle était attablée la fillette. Elle ne comprenait vraiment pas. Les élèves de sa maison étaient tous plutôt sympas et l'ambiance de la salle commune était en général agréable et légère. Bof, juste pas quand ils font leurs devoirs et bossent pour un contrôle, mais bon. Il n'y avait à son sens vraiment rien à envier aux autres maisons. Mais la gamine n'eut pas beaucoup de temps pour réfléchir. La fausse verte parlait sans point ni virgule. Cette fois-ci, elle avait décidé de s'attaquer directement à Leo, qui ignora royalement sa remarque. Pas un visage de fille, non mais 'pis quoi encore! Son attention était captivée par la deuxième partie des paroles de sa cadette.
"C'est pas toi qui me fera douter"
Souriant pour elle même, Leo savoura la brèche qu'elle venait de découvrir. L'autre envisageait elle-même qu'elle puisse douter de ses convictions. Pour la rousse, il était évident qu'elle voulait principalement se convaincre pour sa propre conscience. Pah! Elle va voir!
Leo s'approcha de la fillette pencha la tête pour pouvoir planter son regard dans celui de la blondinette. Sourire séraphique aux lèvres, tête légèrement penchée elle lui susurra:
"Oh tu sais Choupette, j'te prends pour rien du tout. C'est toi-même qui te comportes comme une nouille. Et chaque fois que tu ouvres la bouche, tu te décrédibilise un peu plus. Navrée, mais tu peux que t'en prendre à toi-même.
"

Et puis tout à coup, l'autre lui arracha la pomme des mains. Leo fronça les sourcils. Cette fois, une note d'énervement transperça sa voix.
"Non mais j'y crois pas! T'as gâché ma pomme. Meuf, ton QI est plus petit que celui d'un Troll!"
Elle secoua la tête incompréhensive. Quel gâchis!
Dernière modification par Leo Ginger le 8 juin 2020, 13:07, modifié 2 fois.

ˈli(ː)əʊ ˈʤɪnʤə
Flash McQueen, Flash McWin

15 mai 2020, 15:27
La Pomme de la Discorde
Tes yeux te picotaient, non pas de tristesse non, de rage. Cette fille était beaucoup trop stupide, mais trop de répartie. Tu te tenais droite, regard noir fixé sur cette geule ahurie. Bouche légèrement entre ouverte, souffle chaud de rage. Tes yeux bleus persans regardait de haut en bas la petite Gryffondor. Tu avais juste envie de l’envoyer chez Serpentard, voir ce que ça fait d’être dans une autre maison que sa vraie. Tu ne l’avais pas enlevé pour ça, elle est vraiment conne..

-Tu crois que je l’ai enlevé pour ça ? Tu es vraiment conne ! C’est moi qui est honte d’être avec des attardés ! Dis moi une raison que c’est cool d’être chez Gryffondor ! Vas-y ! Eux, ont une meilleure histoire, une meilleure équipe de Quidditch, une meilleure salle commune, des personnes plus classes !

Aucune raison valable mérite une peine prison pareille. Même leur histoire, tu en as rien a foutre. En quoi c’est stylé d’avoir le plus grand dégénéré de l’histoire des sorciers ? Harry Potter, mon œil, bordel.. Il est surtout idiot.. Un vrai téméraire, foncer la tête dans l’tas.. Mais c’est le gentil, les gens l’aiment. Tu en pouvais plus, tu voulais la gifler..

C’est toi qui te comporte comme une nouille. Elle est vraiment stupide. Tu vas la frapper. De toute façon, jamais elle ne te fera changer d’avis sur ta maison. Elle te correspond plus que cette prison qu’est Gryffondor ! Pourquoi tout le monde disait que c’était ta faute si tu étais comme ça. C’est à cause de Gryffondor, ces gros cons.

-Ta geule.. C’est à cause de vous, les Gryffondor, les plus gros cons de Poudlard..

Meuf ? Meuf ? Comment ça ? Meuf ? Tu ne comprenais pas. Tu fis une tête d’incompréhension. En tout cas elle n’était pas contente..

-Meuf ? Qu’est ce que c’est ? Encore une insulte de moldus ? T’as qu’à en chercher une chez Gryffondor !

PLUS ACTIVE / ! \

15 mai 2020, 17:47
La Pomme de la Discorde
Leo observe la fillette s'échauffer de plus en plus jusqu'à entièrement dérailler. Il y avait un tas de raisons qui faisait de Gryffondor une maison incroyable. Mais c'était l'énumération qui suivit à laquelle Leo régit avec brusquerie. Cette fille était dingue. Leo dut faire appel à une force incroyable pour ne pas exploser et pouvoir répondre avec au moins un semblant de calme. Car pour cette confrontation, la gamine avait choisi de se la jouer cool, détendue et de laisser l'autre rager dans son coin. Or, il devenait de plus en plus difficile pour la fillette de garder contenance. Un léger tremblement transparût dans sa voix alors qu'elle contra un à un les points de l'autre. Toute la concentration était mobilisée, donc plus de place pour l'humour. Leo était on ne peut plus sérieuse.

" Une meilleure histoire, hein? Des Mangemorts qui croient fermement à une supériorité de sang. Tu trouves ça plus cool? "

Une mine dégoutée accompagna ces dernières paroles. Elle enchaîna d'un ton dégoulinant de sarcasme:

" Oh et pis c'est clair que pourrir au sous-sol dans des cachots humides c'est tellement mieux que les fauteuils confortables de notre salle commune! "

Elle s'était réservé l'attaque aux Griffes Ardentes pour la fin. Ce n'était pas seulement une attaque à la maison, mais une attaque qu'elle perçut comme personnelle. Elle était incapable de se contenir plus longtemps. Pour les paroles suivantes, elle avait baissé le ton, et les mots qui sortaient de sa bouche n'étaient qu'un sifflement haineux.

"Oh tu vas nous encourager de toutes tes forces au prochain match. De toutes tes forces, tu verras. Si je t'entends ne serait-ce qu'acclamer une des équipes de l'autre équipe, tu peux être certaine que je t'enverrai personnellement un Cognard s'écraser dans ta sale gueule!"

La fillette inspira profondément en fermant les yeux, sentant ses poumons se gonfler tandis qu'ils aspiraient l'air jusqu'à ne atteindre leur limite, puis éjecta lentement cette même air par le nez. Pour peu, des petits nuages de fumée seraient sortis par ses narines, petites bouffées grises de petit dragon roux, des nuages formés de toute la colère et l'énervement qu'elle tentait d'évacuer avant que ça n'explose et devienne incontrôlable. Leo se rappelle que l'autre avait posé une question.

"Heu bah meuf, ça veut dire. Hum. bah "fille", en gros. C'est pas une insulte, c'est juste un mot. Normal quoi! "

Sa définition n'était pas particulièrement claire, mais de toute manière elle n'était pas là pour donner de petit boost à la culture générale de la fillette. Et pis quoi encore! Chaque mot qu'elle ne connait pas est forcément mordu? Leo continua d'inspirer et d'expirer calmement afin de rester maitresse d'elle même, et de la situation. Au lieu d'y parvenir, elle se baissa brusquement en direction de la fille, approchant son visage du sien. Dans un filet de voix qui était presque un murmure, elle lui souffla:

"Tu sais, personne n'aime les traîtres. Tu ne vas jamais être une Serpentard. C'est impossible. Mais tu vas le tenter de toutes tes forces. Tu vas tout faire pour leur plaire. Tu vas exaucer tous leurs souhaits pour un peu de reconnaissance. Chaque sourire qu'ils t'offriront, chaque approbation que tu recevras sera une baume pour ton coeur, car tu auras l'impression qu'ils te reconnaissent. Mais tout ça sera faux. Ils auront tout pouvoir sur toi. Car ce que tu cherches, c'est leur reconnaissance, et ils sont les seuls à pouvoir te l'offrir. Tu ne vas pas remarquer qu'en réalité, ils te traînent derrière eux te donnant l'illusion d'une ouverture vers leur communauté. Ils profiteront purement et simplement de ton aveuglement et peuvent te claquer la porte au nez à tout moment."

Le regard bleu glacial de Leo fila sous des paupières mis closes. Elle parlait presque à elle même, refoulant les souvenirs qui montaient. Ces petits jeux de pouvoir étaient monnaie courante entre les petits groupes de gamins de son quartier. Elle avait fait partie de ce monde, et connaissait la situation.

La blonde était tellement naïve! Peu désireuse de rester ici à débattre avec cette fille qui décidément avait un QI plus faible que celui d'un troll des montagnes, la rousse se redressa. D'un geste théâtral, elle saisit une second pomme sous les yeux de la Gryffondor, l'autre reposait toujours au sol, et s'en alla la tête exagérément haute. Leo était un peu déçue de ne pas avoir pu convaincre la fille, mais à en juger pas la tournure qu'avait pris la discussion, l'issue de la situation n'aurait pas été un câlin et un "à bientôt" chaleureux.

Comme Maxine a quitté le site, je me suis permise de modifier mon dernier post et ainsi clôturer ce RP.

ˈli(ː)əʊ ˈʤɪnʤə
Flash McQueen, Flash McWin