Inscription
Connexion

19 nov. 2018, 16:37
Table de Serpentard
La conversation s’était engagée facilement avec Alice, et elle en était ravie. Toute la tension qu’elle avait accumulé par peur d’être seule s’envolait peu à peu.

« J’ai hâte de découvrir le château dans son ensemble, lui lança sa nouvelle camarade. Et les cours, bien entendu. Particulièrement la métamorphose. Et toi, pressée d’assister à nos premiers cours ? »

« Ho oui évidemment ! Répondit Orphéa. Moi aussi j’adore tout ce qui touche à la métamorphose, d’ailleurs avec l’aide de ma mère j’ai changé la couleur de mes cheveux. J’aime bien le changement »

Elle leva la tête vers Alice qui regardait certains de ses camarades avec dégoût. Il est vrai qu’elle se distinguait de la masse d’élève par son élégance et sa délicatesse. Orphéa se sentit soudain, mal à l’aise. Non pas qu’elle mange d’une manière répugnante ou autres, mais elle n’avait pas l’habitude de se trouver avec des gens ayant plus de prestance qu’elle.

« Allons ne dramatise pas, pensa-t-elle. Après tout, il s’agit surement d’une carapace comme pour beaucoup de personnes »

Déterminée à apprendre à mieux connaître la jeune fille aux cheveux blancs, elle relance le sujet des cours. « Ce que je préfère, c’est les potions ! Je connais déjà de nombreuses recettes pour guérir les maux de ventre, ou soigner les verrues, mais je suis vraiment impatiente d’apprendre des recettes plus puissantes, comme le Veritaserum, ou la chance liquide »

@Alice Sangblanc était vraiment une fille étrange, mais malgré tout, Orphéa espérait se découvrir des points communs avec elle, et pourquoi s’en faire une nouvelle amie.

Bientôt de retour, pour vous jouer un mauvais tour
Quatrième année RP, filière Sciences
Ce que beurre et whisky ne peuvent soigner est incurable - Proverbe Irlandais

19 nov. 2018, 19:09
Table de Serpentard
Après les mots d’Orphéa sur ses cheveux, Alice les observa un instant. Elle jeta un coup d’œil à sa propre chevelure. C’était une bonne idée que de changer la couleur de ses cheveux !

« - Ce que je préfère, c’est les potions ! Lança Orphéa. Je connais déjà de nombreuses recettes pour guérir les maux de ventre, ou soigner les verrues, mais je suis vraiment impatiente d’apprendre des recettes plus puissantes, comme le Veritaserum, ou la chance liquide.

Le visage d’Alice s’éclaira soudainement d’un grand sourire. Dans la masse qu’avait précédemment formé les premières années, elle n’avait pas entendu un seul mot sur les potions. Sortilège, métamorphose, défense contre les forces du mal, vol sur balai. Mais rien pour les potions. Pourtant, c’était la plus belle des disciplines. Rigueur, précision, concentration et connaissance. Pas de baguette. Rien que l’alliance de la faune et de la flore.
Elle regardait sa camarade avec un air étrange. Sur son visage glissait un sourire indéfinissable.

- Tu as de la chance avoir pu t’expérimenter aux potions, dit-elle. Pour l’instant, je me consacre à l’étude des ingrédients. Ils sont aussi bien utiles sans être incorporés à une potion.... c’est pourquoi la botanique est certainement la matière qui va le plus me passionner. La nature nous offre vraiment des choses formidables. »

Alice s’empara de sa coupe et bu quelques gorgées avant de la reposer, ses grands yeux d’argent planté sur @Orphéa Cooper . Serait-elle une future amie, ou une concurrente ? Pour l’heure, Alice était incapable de le présager. La discussion était cordiale, mais rien n’est jamais acquis, et Alice le savait. Orphéa lui apparaissait comme une jeune fille intéressante et intéressée par les mêmes choses qu’elle. C’était un bon début. Les points communs amènent à discuter.
Mais était-ce tout ?
Alice conservait son léger sourire, ses yeux toujours plantés sur sa camarades.

Quatrième année RP - 741B47
Étudiante à Beauxbâtons depuis Janvier 2046
Fondatrice du MERLIN

20 nov. 2018, 11:45
Table de Serpentard
Alice sourit quand Orphéa parla des potions.

« Tu as de la chance avoir pu t’expérimenter aux potions, dit-elle. Pour l’instant, je me consacre à l’étude des ingrédients. Ils sont aussi bien utiles sans être incorporés à une potion.... c’est pourquoi la botanique est certainement la matière qui va le plus me passionner. La nature nous offre vraiment des choses formidables. »

Elles étaient vraiment sur la même longueur d’onde. Orphéa adorait ça !

« Oui c’est grâce à ma mère elle est guérisseuse ! lui répondit-elle avec joie. Si un jour tu as des petits bobos, viens me voir, on ira faire un tour dans le parc, je suis sure qu’on y trouve plein de plantes médicinales et de quoi préparer des potions »

« Ce serait super ! » lui répondit ce qu’elle pensait être une future grande amie. Alors qu’elles continuaient à parler plantes et potions, le banquet touchait à sa fin. Les deux préfètes de Serpentard demandèrent aux premières années de les suivre jusqu’à la salle commune, et dans la cohue elle fut rapidement séparée d’@Alice Sangblanc. Mais qu’importe, elles se retrouveraient probablement dans la salle commune assez rapidement pour apprendre à mieux se connaître ! Avec tout les points communs qu’elles avaient, Orphéa était persuadée que leur rencontre aboutirait à une belle amitié, et que d’ici peu, elles vivraient ensembles des histoires formidables

Bientôt de retour, pour vous jouer un mauvais tour
Quatrième année RP, filière Sciences
Ce que beurre et whisky ne peuvent soigner est incurable - Proverbe Irlandais

30 nov. 2018, 10:25
Table de Serpentard
Toute nouvellement répartie, Allison se dirigea avec plaisir et impatience vers sa nouvelle table. Tous ces événements lui avaient aussi donné grand faim ! Comme il fallait attendre que la répartition se termine, de toute évidence, la petite fille chercha une distraction en commençant de rencontrer les gens autour d'elle.

"Bonsoir !" dit-elle aimablement, en essayant de se montrer plus calme que son excitation intérieure. "Je m'appelle Allie, Allison en vrai, mais Allie pour faire plus court, c'est comme ça qu'on m'appelle le plus souvent, et..."

La petite fille rougit. Meilleure-première impression-du monde ! Voilà qu'elle déblatérait et bafouillait presque. Après tout elle n'avait que onze ans, on pouvait bien lui pardonner d'être tout de même un peu intimidée, en plus d'avoir beaucoup d'énergie !

"...et je suis ravie d'être à Poudlard, et à Serpentard !" finit-elle par ajouter pour terminer, d'une manière ou d'une autre, sa phrase.

Bien. Vivement le banquet, au moins elle pourrait manger !

22 déc. 2018, 12:34
Table de Serpentard
En cette nuit de fin d’année, Carry courut aussi vite qu’elle put vers la grande salle pour tenir informer ce dont elle avait été témoins. C’était là une grande nouvelle, pour le moins étrange mais une nouvelle des plus drôle. Récemment, il avait été rapporté qu’un ou des élèves volaient les habits des autres et qu’on ne les retrouvait plus jamais. Alors que le mystère continuait de planer depuis le début de l’année, Carry, folle de joie, s’empressa d’aller à la table des Serpents dans la grande salle pour amener la vérité à ses pauvres ignorant. Avec une pareil nouvelle, elle était quasiment sûre d’amener le sourire sur la bouche de ses camarades.
Jamais elle n’avait couru comme ça, c’était inouïe ! Dans les couloirs, elle bousculait quasiment tout sur son passage, la nouvelle qu’elle apportait était une importance capitale pour sa maison. Gryffondor, Serdaigle et Poufsouffle furent éjectés du passage de la deuxième année qui fit quand même bien attention à ne pas percuter les autres Serpentard qui furent tout aussi présent. Les serpents c’est la famille et les autres…eh bien des dommages collatéraux.

Une fois qu’elle passa les deux grandes portes de métal menant à la Grande Salle, Carry tourna dès qu’elle put sur la gauche. La table des Serpentard était sur l’extrême gauche de la grande Salle par rapport à la grande entrée ce qui n’était pas facile à atteindre puisqu’il fallait faire un petit bain de foule avant de pouvoir s’asseoir à la table. Mais pas le temps pour de tel enfantillage. Carry mit ses mains et commença à battre des bras en criant « laisser passer ! Laisser passer !». Terrible erreur pour ceux qui décidèrent de ne pas se pousser : Carry n’avait pas l’intention de s’arrêter et distribua des petites « gifles » involontaires en battant des bras pour dissuader quiconque de se tenir sur sa route.

Une fois que la Verte eut atteint la table celle-ci poussa tout le monde pour s’asseoir aux milieux de tous les Serpents. Elle hésitait entre rire et mourir car elle repensait au parcours du combattant qu’elle venait de subir pour atteindre cette maudite table mais dans un autre coin de sa tête elle pensait au voleur de vêtements qu’était : Brett Carter.

« Vous ne devinerez jamais ce que je viens d’apprendre ! Ce matin, je me suis rendue dans les toilettes abandonnées des filles et quand je récitais mes leçons, une dalle sous mon pied a bougé et là… j’ai retrouvé tout les habits manquant !  Mais ce n’est pas la partie la plus intrigante ! Après avoir découvert les habits, quelqu’un arrivait dans les toilettes ! Je me suis donc cachée ! Carry prit une pause pour être sûre que l’audience suivait son histoire. Et là je vois Brett Carter soulever la dalle et prendre les habits pour ensuite les mettre !  Il a sorti une perruque blonde et a mis l’une des robes volées avec les chaussettes et chaussures qui allaient avec ! Et il a commencé à se regarder dans le mirroir, à changer sa voix et à … se dandiner ! Il s’est même rebaptisé Bretty ! Serpents ! Il est de notre notre devoir de l’accepter comme il est… Nous devons lui en parler et montrer tout notre soutient … Je suis même prête à lui offrir une chambre parmi nous ... Mais pour commencer nous devons récupérer les habits qu’il nous à volé  ! 

Renvoyée de Poudlard
4ème Année RP (2046-2047)

Chasseuse de né-moldus professionnelle
Fiche Eleve

22 déc. 2018, 21:51
Table de Serpentard
Isaac mangeait tranquillement, tout allait bien. Puis il vit du remue-ménage à l'entrée de la Grande Salle, il entendit des jurons, et une fille qui criait "Laisser passer ! Laisser passer !" Au grand dam d'Isaac, se remue-ménage se déplaçait vers la table des Serpentard. La fille dépassa l'avant-dernière table et s'arrêta justement devant la table. Isaac commençait à croire que son repas allait être assez chamboulé. Il reconnut Carry, une Serpentard de sa classe. Elle arrive et le poussa lui et celui qui mangeait, tranquillement aussi, à côté de lui, et s'assit sans ménagement. Il s’apprêtait à lui demander que diable faisait-elle mais elle ne lui laissa pas le temps et commença une tirade sur une histoire de vêtement volés dont il n'avait jamais entendu parler.

Quand elle eut fini, Isaac en avait presque oublié que Carry faisait n'importe quoi avec sa personne. Brett, qui se déguisait en fille ?! Bon, ça ne le dérangeait pas plus que ça, c'est juste qu'il connaissait un peu Brett, toujours le petit farceur, celui qui anime les dortoirs en fin de compte. Il n'aurait jamais cru que cette personne aurait pu faire ça, ça tranchait avec son caractère habituel ! C'est comme si la directrice arrivait en trombe dans la salle commune de Serpentard pour crier "Aéronautique", ça n'aurait pas le moindre sens.

Puis il se rappela qu'il mangeait avant que Carry ne l'interrompe sauvagement, enfin, son estomac le lui rappela. Il décida alors de dire à Carry ce qu'il pensait de ses manières :

"Non mais Carry, c'est très bien si vous avez retrouvé vos vêtements et démasqué le méchant Brett, mais à un moment il faudrait nous laisser manger. Regarde je me suis renversé de la sauce ici quand tu m'as poussé."

Il n'avait pas été très poli mais pour sa défense, Carry non plus. Alors il poussa un peu Carry pour lui montrer que c'était pas super agréable. Visiblement, il était aussi habile en discutions qu'en serrurerie, pensa-t-il en se rappelant cette Gryffondor qui ouvrait les serrures avec ses petites tiges.

#LignéePowell - PDG de la Powell Corp
Isaac le parrapi (de Ava Meywood)
​​Dialogues : #113F49 | 5e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

22 déc. 2018, 22:43
Table de Serpentard
Shreya passait une soirée tranquille, et appréciait parfaitement son repas. C’était sans compter sur Carry, une Serpentard de deuxième année qu’elle ne connaissait pas bien. Les deux filles n’étaient pas à proprement parler amies, mais quand on était dans la même maison, forcement, des liens tout aussi maigres soient-ils, se créaient. Il était cependant clair que la jeune hindoue ne savait pratiquement rien d’elle, notamment son côté « gossip ».

La jeune Varma avait donc écouté son histoire sans broncher, tout en continuant de déguster son diner. Brett Carter était également un Serpentard de première année et elle n’avait rien contre lui. Bon, il faisait parfois trop son intéressant, mais à part ça… Shreya ne voyait pas pourquoi il mériterait une telle humiliation. Car c’était bien ce que Carry avait fait ! Bon, elle, elle devait bien l’avouer, n’en avait rien à faire de tout cela et n’était d’ailleurs pas la seule, au vu de la réaction de Isaac, qui était assis juste en face. Mais ce ne serait surement pas le cas de tous ! Pauvre Brett… L’enfant n’allait pas vivre des prochaines semaines très reposantes, elle en était certaine.

Bien décidée à ne pas s’en mêler pour le moment, elle se tut.

Après tout, elle allait bientôt quitter le château, à l’occasion des fêtes de fin d’année. Pourquoi se mêler de choses qui ne la regardaient pas nécessairement ? En bonne Serpentard, elle continua donc d’observer l’évolution des choses, curieuses de voir ce qui allait se passer.
Dernière modification par Shreya Varma le 22 déc. 2018, 23:44, modifié 1 fois.

Parce que ce site a fait des choses magiques ~

22 déc. 2018, 23:37
Table de Serpentard
Alice, un peu en retrait, mangeait silencieusement une salade de carotte. Habituellement, la petite sorcière ne prêtait pas attention aux cancans de la table de sa maison. Était-ce vraiment utile de raconter qu'un des professeurs a une haleine d'hippogriffe ? Pourquoi fallait-il toujours que ses camarades parlent ?
Mais cette fois, Alice avait écouté. Elle avait cru entendre un nom qu'elle connaissait...non, elle en était certaine. Il était revenu plusieurs fois. Brett Carter. Son meilleur ami. Alice avait tendu l'oreille. Habits...Robes...Perruques...Bretty. De ce qu'elle entendait, Carry Harrison, une Serpentard de deuxième année, c'était Brett qui était à l'origine des vols de vêtements qui s'étaient abattus sur Poudlard. Pire encore, elle l'aurait vu se travestir dans les toilettes abandonnées et surpris en train de se dandiner devant les miroirs. Alice ne savait pas si elle devait rire ou s'énerver. Elle le connaissait, son Brett. Et elle ne l'imaginait pas du tout se comporter comme ça.

« - Carry, tu dis n'importe quoi, dit Alice en reposant sa fourchette. Si tu es en mal de ragot, je suis certaine que la table des Poufsouffle en regorge. Et même si c'est vrai, ce dont je doute énormément, cela ne vous regarde pas.

Alice était prête à ce qu'on lui lance des railleries sur sa relation, pourtant très amicale, avec Brett. Elle avait l'habitude. Pour beaucoup, l'amitié fille-garçon était inconcevable. Les deux enfants n'y prêtaient plus attention, à présent. Cependant, entendre des élèves raconter des âneries sur son meilleur ami la dérangeait beaucoup. Elle pivota sur son banc, l'air très calme.

- J'imagine que c'est l'approche de Noël qui vous met dans tous vos états, pas vrai ? Une rumeur, ce serait un merveilleux cadeau de fin d'année, n'est-ce-pas ? Oh, oui, un garçon qui vole des vêtements pour se travestir. Comme c'est merveilleux ! Et après, tu vas nous annoncer que Bretty s'est trouvé un petit ami ? C'est romantique ! Tous les cœurs d’artichaut vont fondre ! D'ici quelques jours, tu vas revenir nous voir pour nous annoncer que tu les as vu se faire des "bisous" ? Je me demande qui, dans ton histoire, aura eu le privilège de recevoir la flèche de Cupidon. Méfiez vous, messieurs, et regardez au dessus de vos têtes lorsque vous discuterez avec Bretty. Du gui pourrait se mettre à pousser !

Alice se releva, la bouche pincée, mais l'air toujours très naturel. Elle réajusta une de ses mèches blanches avant d'ajouter :

- Vous feriez mieux de vous centrer sur des choses nettement plus importante que les ragots sans queue ni tête de Carry. Noël approche et vous ne pensez pas une seule seconde à ce que Brett pourrait ressentir en vous entendant. Pourtant, c'est une fête qui nous rappelle l'importance de la gentillesse, du partage, de l'amitié, du don de soi. Oh, ça, Carry, tu donnes de ta personne, dans ce cas précis ! Je ne te félicites pas !

La petite sorcière prit une grande inspiration, l'air un peu rêveuse.

- J’aime Noël, j’aime tout ce que cette fête représente. C’est une fête magnifique. J’adore sentir l’odeur du pain d’épice et du vin chaud dans la cuisine, regarder le sapin du salon scintiller de mille feux, observer les flocons tomber sur le sol. J’ai toujours cette agréable impression de faire partie d’un tout. J'aime quand toute ma famille est réunie. Mes parents, mon grand père, mes oncles, mes tantes, mes cousins, mes cousines, mes frères. J'aime les repas interminables, voir la table de la salle à manger crouler sous l'abondance du repas. Cela me rend très heureuse, tout comme l'attente de minuit. Cette excitation, cette imagination dont nous faisons preuve pour imaginer le contenu des nombreux cadeaux qui se cachent sous les branches du grand sapin du domaine de mon grand-père. Voir les sourires sur les visages de ma famille, c'est ça mon plus beau cadeau. Vous voyez, en mangeant ma salade de carotte, je m'imaginais mon Noël parfait. Mais il fallait que quelqu'un me ruine mes belles images avec des rumeurs sans fondement ! Bravo Carry ! Joyeux Noël à tout le monde ! »


Ses mots dit, Alice se détourna de la table et s'en alla, la tête haute, ses longues boucles sautant à chacun de ses pas.
Dernière modification par Alice Sangblanc le 23 déc. 2018, 10:03, modifié 1 fois.

Quatrième année RP - 741B47
Étudiante à Beauxbâtons depuis Janvier 2046
Fondatrice du MERLIN

22 déc. 2018, 23:59
Table de Serpentard
Shreya ne s’attendait pas à avoir de l’action aussi rapidement. Mais c’était sans compter Alice, une première année dont elle avait étonnamment plutôt bien retenu le visage. Elle trainait souvent avec Brett et sa colère n’était pas feinte. Shreya comprenait… Si ça avait été un de ses proches… Carry se serait déjà prise un sort. Elle écouta alors sa longue diatribe où elle parlait à la fois de cupidon, de gui, de bisous, de cœur d’artichaut, d’acte romantique mais également de la magie de Noel et de sapins, avant de finalement prendre la parole à son tour :

- Elle n’a pas tout à fait tort.

Pourquoi avait-elle décidé de s’en mêler, tout compte fait ? Simplement parce que laisser les autres dire à voix haute ce qu’elle pensait tout bas, ce n’était pas elle. Et son interlocutrice avait beau être d’un an son ainée, ce n’était pas cela qui effrayerait la jeune Varma. Elle avait la langue bien acérée, après tout, et même si sa trop grande assurance pouvait lui jouer des tours, elle lui servait également à ne pas avoir peur des autres, peu importe leur âge. Le respect, ça se méritait. Et Shreya n’avait aucune envie de démontrer du respect envers le genre de personnes qui se nourrissait de rumeurs ridicules, ou pire, du malheur des autres.

- Si jamais ce que tu dis est faux, Carry, je te félicite pour ton imagination débordante, ajouta-t-elle un rictus moqueur aux lèvres.

Parce que ce site a fait des choses magiques ~

23 déc. 2018, 01:27
Table de Serpentard
-C’est ça, fait donc de la place pour d’autre boucle d’or et va rejoindre ta petite copine qu’est Bretty, il est surement dans les toilettes des filles en train d’essayer surement une de tes jupes ! Tu devrais lui donner conseil sur comment les porter !  Je suis sure qu’elle apprécierait ! s’exclama-t-elle en forçant fortement sur le « elle ». Le défendant comme tu le fais je suis sure qu’il se passe déjà des choses entre vous ! Ne te fourvoie pas, ça ne me dérange pas du tout, mais je sais déjà ou mené ce genre de relation fille-garçon… Oups ! Carry porta sa main à sa bouche faisant mine d’être surprise et désolée. Je voulais dire fille-fille. Sur ce, je crois que tu as un rendez-vous aux deuxièmes étages, Bouclette, donc du balai.

Mais Carry eut à peine le temps de finir sa phrase que la dénommée Alice était déjà partie. Evidemment qu’elle allait vérifier le deuxième étage pour vérifier les dires de Carry. Tout ça n’était que justice ! Un voleur de vêtements causant du tord aux autres élèves, rien de mieux que de l’exposer au public pour lui faire subir une humiliation. Décidé à apporter justice, Carry se tourna vers ses autres camarades.

-Ce que je dis n’est pas un mensonge ! Bretty Carter est le voleur que nous recherchons ! Le vol est interdit à Poudlard et si jamais on ne fait rien il continuera à le faire et qui sait, ça pourrait devenir pire ! Laissez Noel en dehors de tout ça ; ça n’a que pour but d’attendrir vos cœurs en faisant appelle à vos sentiments ! Il y’a des règles dans cette école et nous devons toutes les respecter ! Je me fiche de savoir ce que Brett ressentira si jamais il entendait ce que je suis en train de dire, de toute façon il est trop occupé à se maquiller aux deuxièmes étages pour se préoccuper de ce qui se passe en dehors de son repère. Récupérer les habits maintenant ça serait trop facile et on n’aurait pas le coupable… Je propose qu’on prenne Brett et qu’on le face avouer des vols qu’il a commis. Finit-elle en tapant du poing sur la table. Il faut lui faire comprendre ce qu'il se passera si jamais il recommence !

Renvoyée de Poudlard
4ème Année RP (2046-2047)

Chasseuse de né-moldus professionnelle
Fiche Eleve