Inscription
Connexion

25 janv. 2020, 00:11
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
Vendredi 8 janvier 2044
@Elyna Oak


Dernier cours de la journée, l'astronomie. Tu aimes beaucoup cette matière, il est donc plutôt sympa de te dire que tu termines la semaine avec ce cours-ci. Cela fait maintenant quatre mois que tu es entrée à Poudlard et les différents cours te passionnent toujours autant, même si tu as plus de mal avec certains que d'autres. 

En bonne élève, tu sors tes affaires rapidement, et tu prends des notes dès que le cours commence. Ta plume circule entre ton parchemin et ton pot d'encre, ce qui, avec de l'expérience, se fait de plus en plus vite. Tu trempes une énième fois ta plume dans ton pot, lorsque tu sens que, même en allant jusqu'au fond, rien n'en sort, tu n'as plus d'encre. Un peu déçue et agacée de ne pas avoir vu cela plus tôt, tu restes une trentaine de secondes sans bouger, à chercher une solution. En général, tu aimes faire les choses par toi-même mais, malheureusement, tu ne pourras pas échapper à une requête à faire à quelqu'un. 

Par chance, vous êtes une classe paire dans ce cours : Vous avez donc toujours un voisin ou une voisine, ce qui peut grandement t'aider. Après un peu d'hésitation de ta part, tu demandes à ta voisine :

- Je suis désolée mais, aurais-tu de l'encre à me prêter s'il te plait ?

Comme pour prouver qu'il ne s'agit pas d'une approche nulle pour faire connaissance, tu saisis ton pot vide et tu le secoues légèrement, pour montrer qu'il n'est plus aussi lourd qu'avant.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

24 févr. 2020, 09:56
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
En route pour le dernier cours de sa journée, Elyna était en pleine forme. Depuis quatre mois elle suivait le cours d'astronomie avec beaucoup d'attention. Des cours sur les étoiles, sur les astres, sur les planètes. L'astronomie lui faisait découvrir un tout autre univers, une toute autre galaxie. Ça lui permettait de s'évader ne serait-ce que quelques minutes. Pour tout oublier. Ne faire qu'un avec le ciel, le monde.

Arrivant juste à temps à son cours, l'aiglonne chercha une place de libre et s'assit côte à côte avec une élève de Serpentard. Elle n'y fit pas grande attention et sortit aussitôt le matériel nécessaire à ce cours en commençant par sa plume. Elle était bien entretenue ce qui rendait très fière la fillette. Elle ne la prêtait jamais. A personne. Sa plume était précieuse et importante à ses yeux, tout comme l'encre dont elle avait besoin. Celle-ci était d'un bleu magnifiquement tendre qui la perdait comme dans une mer scintillant au clair de lune.

La jeune fille prenait soin d'enregistrer chaque parole de monsieur Briggs et de les noter aussi rapidement que possible sur un morceau de feuille. Lorsque sa voisine l'interpella, Elyna eu un léger sursaut :

- Je suis désolée mais, aurais-tu de l'encre à me prêter s'il te plait ?

Elyna se tourna vers sa camarade. Les yeux gris de celle-ci brillaient sous la lueur de la lune et étaient comme emplis d'une poussière étoilée.

- Oui bien sûr, sers-toi !, dit-elle amicalement.

Elle lui tendit son pot d'encre encore bien rempli puis le plaça entre elle deux.


Désolée pour le retard...

grandiose // #426b80 // quatrième année
« Toi, t’es Brisée, et j’trouve ça joli », Ashley Swan

29 févr. 2020, 23:15
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
Heureusement pour toi, la jeune fille accepte et place le pot entre vous deux. Tu t'en veux d'avoir eu à le lui demander car tu aurais pu faire en sorte de ne pas avoir à la déranger, rien qu'en vérifiant, lorsque tu as fait tes affaires, si tu avais assez d'encre pour la journée et anticiper que tu allais beaucoup écrire lors de ton cours d'histoire de la magie et que ton encrier serait rapidement de plus en plus vide assez rapidement, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'encre. Seulement, ce qui est fait est fait et il vaut mieux suivre le cours plutôt que de te lamenter, surtout que tu as à nouveau la possibilité de prendre des notes sans peine. 

Votre professeur continue à vous donner le cours et tu écoutes attentivement pour pouvoir capter avec facilité les notions importantes : Pas besoin de tout noter, surtout que tu pourrais être capable de vider l'encrier de la Serdaigle à son tour, ce que tu veux à tout prix éviter.

Tu te dis instantanément que tu lui devras un petit quelque chose plus tard pour t'avoir rendu service sans hésiter, c'est pourquoi tu lui dis en chuchotant :

- Au fait, je suis Lili.

Tu espères que la jeune fille te dira à son tour son nom, bien que la demande ne soit pas vraiment explicite. Tu te dis qu'elle ne veut peut-être pas parler en plein cours, ce qui n'est pas étonnant, tu pries bien fort pour qu'elle ne commence pas à en avoir marre de toi : En plus de lui faire partager ses affaires, tu la déconcentres ?!

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

14 mars 2020, 14:57
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
La fille ne prenait que peu d'encre à la fois et avait l'air de retenir l'entièreté du cours sans avoir besoin de noter quoique ce soit. Elle était attentive mais Elyna l'était probablement encore plus. Elle observait les gestes du professeur jusqu'aux plus minimes détails afin de ne rien manquer. Elle était concentrée et si quelque chose venait à la déranger, elle ne pourrait se retenir de grincer des dents.

- Au fait, je suis Lili.

Voilà, c'était fichu. La brune avait chuchoté mais cela ne changeait rien au fait que celle-ci avait perturbé son attention. C'était la chose à ne faire. L'aiglonne décida d'abord d'ignorer ses paroles mais de peur d'être à nouveau interrompue, la voilà qui répondit :

- Moi c'est Elyna.

Elle ne voulait pas particulièrement continuer la discussion et n'avait d'ailleurs jeté aucun coup d'oeil affectif en direction de Lili lorsqu'elle s'était présentée. Son ton était inamical ; ce n'était pas dans ses habitudes. En général, elle était bienveillante malgré sa timidité, or, à cet instant elle se sentait monstre. Elle avait bien sentit l'envie de discuter de Lili mais l'avait malgré tout repoussée.
L'aiglonne oublia quelques instants son animosité pour se reconcentrer sur l'essentiel. Sur celle qu'elle était réellement.

- Je suis désolée si je t'ai parue désagréable. Je voulais pas, elle marqua une pause. Dis-moi, comment ça se fait que tu n'avais déjà plus d'encre au début du cours? Tu as sûrement dû beaucoup écrire aujourd'hui?

Elle n'avait pas trouvé mieux pour relancer la discussion après son intervention des plus désagréable. A présent le cours n'intéressait plus la jeune fille. Elle était prête à découvrir cette Autre qu'elle ne connaissait pas encore.

grandiose // #426b80 // quatrième année
« Toi, t’es Brisée, et j’trouve ça joli », Ashley Swan

19 mars 2020, 18:24
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
Tes appréhensions semblent se révéler être justes : La jeune fille ne te répond pas et elle ne te regarde pas. Tu te concentres rapidement sur le cours avant de perdre le fil, tu n'as pas le temps de te demander pourquoi elle n'a pas envie de te répondre, vous n'êtes pas là pour bavarder de toute façon et tu le sais très bien.  Tu prends le plus de notes possible pour avoir une bonne base après le cours.

La deuxième année te répond enfin mais tu ne peux pas réellement y voir une once de changement puisqu'elle n'emploie  pas un ton bienveillant à ton égard. Elyna, c'était donc son prénom. Tu le trouvais joli, original. Ton prénom est plutôt banal, surtout en comparaison.

Tu te dis que tu ferais mieux de continuer à faire ton travail en silence, surtout que tu n'as aucune envie de te faire réprimander. Tu remplis peu à peu ton parchemin, tout en plongeant de temps en temps ta plume dans son encrier, de plus en plus gênée. Finalement, la Serdaigle s'excuse pour son comportement mais en soi, elle n'a pas à le faire : Tu l'as dérangée alors que tu aurais pu faire en sorte d'éviter de le faire mais tu avais oublié de vérifier si tu en avais.

- Ce n'est pas grave, ne t'en fais pas, je comprends. J'écris beaucoup en cours de potions et j'ai encore travaillé tout l'après-midi. En repassant en salle commune, j'ai oublié de vérifier si j'en avais assez.

Ton vendredi après-midi est libre et tu en profites assez souvent pour continuer ton travail, ce qui n'aide pas puisque tu prends énormément de notes le matin.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

5 avr. 2020, 20:57
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
Ton comportement avec Lili ne t'aidera en rien. Pourquoi avais-tu été si odieuse, si haineuse? Elle ne t'avait rien fait, elle t'avait juste demandé ton encre ! Et puis, ce n'est pas comme si elle vidait ton pot à chaque mot ! Elle veillait à ne prendre qu'un tout petit peu à la fois et écrire le moins possible. Alors pourquoi?
Toi-même, tu étais incompréhensive... Incompréhensive de ton comportement si différent...

"Pourquoi?"
"Pourquoi?"
"Pourquoi?"
"Pourquoooooiiiii?!"

Le sang bat dans tes oreilles pendant que tu as l'impression qu'elles s'obstruent. Elles se bouchent pour ne plus entendre que le murmure de tes questions, celles qui se mélangent dans ta tête. Elles crient. Elle crie. Cette deuxième voix condamnée à pourir à l'intérieur de ton Âme. Elle veut sortir... Elle veut te dicter quoi faire. Elle veut prendre possession de toi.
Discrètement, tu poses ton coude sur la table et ta main sur l'une de tes deux oreilles. Tu masses légèrement ta tempe.

"Pourquoi?!"
"Pourquoi?!"

- Ce n'est pas grave, ne t'en fais pas, je comprends. J'écris beaucoup en cours de potions et j'ai encore travaillé tout l'après-midi. En repassant en salle commune, j'ai oublié de vérifier si j'en avais assez.

Comment peut-elle te comprendre si même toi tu n'y arrives pas? Est-ce juste une formule de politesse ou essaie-t-elle d'être sincère? Tu plonges fermement ta plume dans ton pot d'encre, la main toujours pressée sur ta tempe. Tu écris quelques mots sans relever la tête avant de répondre à la Fille.

- Ecoute Lili, j'ai pas besoin de ta courtoisie, tu peux te la garder. J'ai été odieuse, faut pas le nier, dis-tu d'un ton assuré mais étrangement calme.

Es-tu en colère contre elle ou contre toi? Un peu des deux, peut-être. Tu ne te supportes plus. Ca ne va pas... Non... Ca ne va pas...


Passage à l'écriture à la deuxième personne !
Je suis partie très loin x) Si ça ne te convient pas, dis-le moi.

grandiose // #426b80 // quatrième année
« Toi, t’es Brisée, et j’trouve ça joli », Ashley Swan

8 avr. 2020, 23:22
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
Tu as failli faire des tâches sur tout ton parchemin tellement tu es surprise. De la courtoisie ? Non ! Tu ne le fais pas pour lui faire plaisir, tu es sincère. Si ce n'est pas sincère, ce n'est pas toi, Lili. Ce que tu as compris, c'est que tu l'as importunée en lui demandant de te prêter son encrier et elle a été un peu sèche. Tu ne sais pas si cela vient de toi ou non mais tu ne lui en veux pas, elle n'a rien fait de mal. Là où tu lui en veux par contre, c'est sa réponse : Elle te fait mal, très mal. Tu comprends sans souci qu'elle doute de ta sincérité et ça te vexe, simplement parce que tu ne cherchais pas à ce que vous vous brouilliez, ce n'était pas le but.

- Je...

Pourquoi insinue-t-elle des choses aussi horribles sur elle ? Odieuse ? Certainement pas !

- Elyna ? Qu'est-ce qui ne va pas ?

Tu la regardes, tu ne suis plus le cours. Ta voix est basse, pour éviter de te faire remarquer. 

- Pourquoi cherches-tu à te faire du mal ?

Ses mots sont durs, encore plus contre elle-même que contre toi, surtout que tu ne les retiens plus. Rares sont les choses qui t'atteignent réellement, tu sais ce que tu vaux. Seulement, le fait qu'Elyna se descende toute seule, cela te met la puce à l'oreille. Tu discernes quelque chose, de la colère. Ça n'a pas l'air d'aller.

- Tu n'es pas odieuse, pas du tout. Ta colère te regarde et tu ne m'as rien fait de mal. Tu as déjà été gentille de me prêter ton encre, je ne vois pas pourquoi tu pourrais te qualifier de cette manière.

Personne ne mérite de se faire du mal gratuitement, la vie s'en occupe assez bien. Tu espères simplement que ce n'est rien de grave.

- J'ai fait quelque chose qui t'a énervé ? demandes-tu, sans réelle conviction.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

29 avr. 2020, 18:43
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
Cette colère envers toi-même ne s'atténue pas. Tu la sens bouillonner au creux de ton ventre et de ton Âme. Tu ne sais pas si tu dois la laisser prendre possession de Toi ou si tu dois essayer de garder le contrôle. Dans aucune des situations tu ne serais libre, alors à quoi bon? Pourquoi retenir cette colère? Pourquoi ne pas tout simplement exploser?
Mais ce n'est pas ce que tu veux. Tu vois bien que Lili est déjà assez surprise et décontenancée. Elle ne peut pas te prendre pour une folle ou une colérique car ce n'est pas ce que tu es.
Prouve-le...

Lili enchaîne les questions dont tu ne prends pas conscience, tu la laisses parler dans le Vide, au risque de se faire remarquer par le professeur. Puis, enfin, tu écartes tes lèvres l'une de l'autre...

- C'est pas de ta faute, Lili.

Tu hésites à continuer. Tu ne veux pas que ça la blesse, ce n'est pas ton but.

- Je... Je dis juste tout haut une réalité que tu n'arrives pas à admettre, je ne sais pas pourquoi. Peut-être es-tu aveuglée par la première facette de moi que tu as vue. Celle qui prête de l'encre, gentiment, tu marques une pause, Tu ne sais pas qui j'suis vraiment.

Tu ne penses pas l'avoir irritée. Tes propos te font mal. A Toi.
Cela ressemble plus à un cheminement de réflexions plutôt qu'à un dialogue. Tant pis. On ne fait pas marche arrière.


Changement de code couleur
suite à la mise à jour de
la barre BBCode

grandiose // #426b80 // quatrième année
« Toi, t’es Brisée, et j’trouve ça joli », Ashley Swan

6 mai 2020, 22:28
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
En temps normal, le fait que la Serdaigle t'indique que ce n'est pas de ta faute te rassurerait mais là, c'est pratiquement l'effet inverse : Tu ne sais pas donc pas ce qui se passe pour elle, puisque le problème ne vient pas de toi. Perplexe, tu continues à suivre le cours quand elle reprend la parole. Certes, tu ne la connais pas mais cela ne veut pas dire que tu ne peux pas juger son comportement envers toi. Non, elle ne peut pas se dire ça, ce n'est pas vrai.

- Je ne sais pas qui tu es mais je sais que tu n'as pas été odieuse avec moi, tu sais ?

Tes mots sont sincères, tu ne lui dis rien que la vérité. Tu te sens bien toi, tu es simplement mal pour elle, qui cherche à avoir mal, sans comprendre pourquoi. Qu'aurait-elle fait exactement ? Tu ne peux pas le deviner et te torturer l'esprit n'est pas une bonne chose. Puisque tu souhaites en avoir le coeur net, tu lui demandes sans plus d'attente :

- Pourquoi serais-tu une personne odieuse ?

Voilà, peut-être que comme ça, tu pourrais comprendre, à condition qu'elle ait envie de t'en parler. En attendant, tu te remets à écrire afin d'avoir une trace de ce cours. Tu es pensive mais pas à propos du cours, mais bien à cause de ce qu'Elyna te dit : Tu es un brin perfectionniste, ce qui veut dire que tu as du mal à savoir te dire que ce que tu fais est bien mais jamais tu ne te rabaisserais car cela ne t'apporterait rien de bien pour toi. Cela est sans aucun doute lié à ton éducation qui t'a montré que rien n'est fait au hasard et qu'il faut savoir rebondir lorsque l'on se trouve au plus bas. La Serdaigle semble être une bonne personne et, même si elle ne l'était pas, elle n'aurait pas à se descendre toute seule.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

22 mai 2020, 13:58
 Terminé  Encre précieuse  E. O. 
De simples Mots, égarés dans cette chaleureuse ambiance hivernale, au plus proche des Étoiles. Pourquoi ne t'aident-elles pas, ces fichues Étoiles ? Ne sont-elles pas présentes pour veiller sur les Êtres Terrestres ?
Rien que tendre les bras vers Elles, vers ce Ciel étoilé auquel tu n'as pas accès t'aiderait à te sentir mieux. Libre. Peut-être. Tout n'est qu'incertitude dans ce Monde. Cette phrase que tu te répètes, encore et encore.

- Pourquoi cherches-tu toujours à me contredire ? Crois-moi... S'il te plaît...

Ton regard rivé sur les Mots gravés au fur et à mesure de l'avancement du cours sur ton parchemin, tu l'implores. Tu lui demandes de te croire, de te faire confiance. Pourquoi est-ce si important pour Toi ?

- Parce que j'suis comme ça. C'est tout. J'suis née odieuse et je mourrai odieuse.

Ton petit Être imagine ce que Lili peut ressentir. Des tas de questionnements sans réponse doivent lui marteler la cervelle. Pourtant, tu résistes. Tu te sens si forte face à Elle, cette Autre incertaine.

Cette fois, c'est à mon tour de me répéter. Elyna, pourquoi tiens-tu à ce qu'elle te croie ? Tu ne pourrais pas me répondre, je le sais, je te demande juste d'essayer.

- Lili, j'te demande pas d'me comprendre, juste d'me croire. D'accord ?

Convaincre n'est guère facile, mais tu es prête à prendre le risque de perdre cette Fille. Pour une simple parole, retenue comme serment. Si elle te fait confiance, ce sera réciproque.

T
u es un Mystère, Gamine. Tout est mystère, et la clé d’un mystère est un autre mystère. Jamais ça ne changera...


Phrase soulignée pour la mission n°13 de la CdC session de mai




Merci merci merci Plume de Lili <3
Cette Danse était très agréable à écrire et a pris une tournure que je n'aurais pas imaginé en la commençant ! Chaque Pas éloignait l'idée que je m'étais faite de cette dernière, pourtant, j'ai laissé ma Protégée agir, tout de même avec une pointe de frustration. Néanmoins, je ne pense pas qu'Elyna en gardera un mauvais souvenir, ce ne sera de toute manière pas le cas pour moi <3
Merci encore, Plume, j'espère qu'on aura l'occasion de se recroiser un jour.

grandiose // #426b80 // quatrième année
« Toi, t’es Brisée, et j’trouve ça joli », Ashley Swan