Inscription
Connexion

2 janv. 2020, 12:16
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Chers lecteurs, chères lectrices, j'espère que vous nous suivez toujours car ça risque de devenir intéressant..
@Elina Montmort et @Émeline Joyner
Ce RP est la suite de: https://www.poudlard.fr/viewtopic.php?f ... 6#p1354016


Après qu'Émeline ait frappé à la lourde porte de la salle de Mrs Montmort, les deux filles attendirent patiemment. Améline espérait de tout cœur que la professeur d'Histoire de la Magie soit présente, sans quoi elles devraient courir pour rattraper le hiboux à la volière, leur dernier espoir. N'importe qui aurait laissé tomber. N'importe qui aurait dit "ce n'est qu'une lettre égarée". N'importe qui serait passé à autre chose. Mais pas les deux amies. Améline était d'un tempérament naturellement timide et absolument pas aventureux, pourtant, aujourd'hui, et elle n'aurait su dire pourquoi aujourd'hui en particulier, elle ressentait cette immense force, ce besoin dont parlent les Gryffondors, d'aider cette Lucy, qui qu'elle soit. Elle se tourna vers Émeline.

- Tu...Tu crois qu'elle est là, demanda-elle d'une voix très basse, à peine perceptible.

Émeline n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que les deux amies entendirent bouger derrière le panneau de bois. Elles échangèrent un regard qui en disait long sur leur pensée. "Elle est dans sa salle!" Améline fouilla ses poches à la recherche de la lettre. Ses doigts étreignirent un coin du précieux document et elle ne put retenir un long soupir de soulagement. Un instant, elle avait cru l'avoir perdue. Elle se redressa de toute sa hauteur, des pas semblaient approcher derrière la porte. Améline retint son souffle.

*Nulla dies sine linea*
Pas un jour sans une ligne ¤ Devise des Pearce

21 janv. 2020, 21:47
 PV  Chère Lucy-4ème partie
C'était une journée plutôt froide et calme. Tout comme le saule cogneur qui ondulait paisiblement dans le parc, le métabolisme des élèves semblait lui aussi ralenti. Elina était encore une fois occupée à apporter un peu d'ordre dans sa salle de cours lorsqu'elle fut interrompue par quelques coups portés à la porte de sa salle de cours. Il était impressionnant de voir le désordre qu'une classe pouvait laisser derrière elle ! Détournant son regard de l'une des fenêtres donnant sur le parc, elle abandonna là sa mission pour se diriger vers la porte et identifier ses visiteurs.
Le panneau de bois révéla en pivotant deux jeunes filles qui levèrent la tête vers elle. Une main toujours posée sur le battant de la porte, elle inspecta rapidement les nouvelles venues. Intriguée par les raisons poussant les deux sorcières à se présenter sur le pas de sa porte, elle les interrogea :

« Bonjour mesdemoiselles. Vous avez besoin de quelque chose ? »

Son regard allant de l'une à l'autre, Elina attendit patiemment que l'une des sorcières prenne la parole. Elle espérait que l'on ne vienne pas la déranger pour l'informer que Peeves avait encore inondé un étage ou que quelqu'un avait lancé des bombabouses dans le grand escalier. Ce genre d'évènement apportait peut-être un peu de piment dans le quotidien des professeurs, mais on s'en lassait vite!

Toutes mes excuses pour cette attente!

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤

21 janv. 2020, 22:47
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Émeline avait essayé de rassurer son amie en lui souriant tandis qu'elle avait toqué quelques fois contre la porte de bois. En effet, leur professeur était bien présente dans son bureau. La petite Serdaigle ne perdit pas son sourire en la voyant ouvrir, au contraire, il fallait plutôt le garder que de perdre ses moyens face à une adulte. Elle se permit de prendre la parole pour expliquer ce qui les poussait à venir la déranger jusqu'à son bureau.

-Bonjour professeur Montmort ! Nous nous excusons de venir vous chercher jusqu'ici, mais nous avons quelque chose à vous demander. Pouvons-nous rentrer ?

La jeune sorcière avait dit tout ça avec un ton assuré. Elle savait qu'Améline tenait énormément à recevoir des réponses par rapport à cette mystérieuse lettre. C'était bien leur première "aventure" que les sorcières étaient en train de vivre, aventure ayant un lien avec un simple bout de papier qui cachait de nombreux secrets qui attendent patiemment qu'on vienne les démêler.

La Serdaigle ne connaissait pas trop le professeur Montmort. Bien qu'elle avait déjà pu avoir des cours avec elle, elle ne savait pas quoi en penser. Elle n'était pas méchante mais elle ne l'avait jamais vu une seule fois sourire. Pour Émeline qui souriait tout le temps, c'était une véritable énigme ! Peut-être bien qu'elle n'en ressentait pas la nécessité.

Scintillante petite étoile, souriante au matin et désireuse le soir

24 janv. 2020, 15:22
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Améline cru mourir de soulagement lorsque la porte s'ouvrit pour laisser voir une femme blonde qui les regardaient avec bienveillance. Elle leur adressa une phrase de bienvenue et avant qu'Améline ait pu répondre, son amie s'en chargea. Elle débita son monologue de façon surprenante, comme si elle craignait que le professeur Montmort referme la porte sans les avoir aidées. La jeune Serdaigle sourit au professeur d'Histoire de la Magie comme pour appuyer les paroles d’Émeline et reprit d'un ton plus posé et timide:

- Bonjour professeur.

Elle doutait que seul le sourire d'Emi réussisse à les faire entrer (même si en général, sa bonne humeur faisait qu'elle obtenait toujours ce qu'elle voulait), aussi se sentit-elle obligée de préciser la raison de leur venue:

- En fait, ce matin j'ai trouvé une étrange lettre à la volière et je, nous pardon, nous demandions si il était possible que vous nous... éclairiez sur sa date et... et sur sa provenance, si possible...

Améline avait toujours éprouvé d'énormes difficultés à parler à des inconnus. Elle avait envie de prendre ses jambes à son cou. D'après sa mère, elle était agoraphobe. Non, elle n'avait pas véritablement peur du monde, ça non, elle était juste... timide. Bien trop timide, et cela l'empêchait souvent d'accomplir les choses qu'elle voulait accomplir. D'après elle, elle était juste inconnuphobe.

C'est à moi de m'excuser pour le retard! :sweatingbullets:

*Nulla dies sine linea*
Pas un jour sans une ligne ¤ Devise des Pearce

29 janv. 2020, 21:17
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Les deux jeunes sorcières qui se tenaient sur le pas de la porte arborait l'écusson de Serdaigle.  Elle eut tout juste le temps d'extirper de sa mémoire le nom des jeunes filles avant que Emelyne Joyner ne prenne la parole avec un grand sourire. La seconde élève n'était autre qu'Améline Pearce qui resta tout d'abord un peu en retrait. L'entrée en matière de miss Joyner se voulait plutôt énigmatique, amenant la jeune professeure à s'interroger sur la raison de cette visite. Il n'était pas si rare que des élèves viennent lui poser des questions plus ou moins en rapport avec ses cours, mais en général ils le faisaient juste après une leçon. Les deux Serdaigle en revanche s'étaient avaient pris le chemin de sa salle de classe spécialement pour venir lui poser une question. C'était déjà un peu moins courant.

Avant qu'Elina ne les ait invité à entrer, la jeune Pearce pris la parole à son tour d'une voix timide. A la mention de la lettre étrange, les sourcils de la jeune femme se froncèrent très légèrement. Les hiboux étaient un moyen particulièrement fiable de distribuer le courrier. Ils semblait d'ailleurs qu'ils en tiraient une certaine fierté. C'était inhabituel qu'une lettre se perde et plus encore qu'elle soit abandonnée sans être livrée à qui que ce soit. Le regard d'Elina passa de l'une à l'autre des jeunes filles pendant un court instant avant qu'elle ne s'efface d'un pas sur le côté pour laisser entrer les deux jeunes filles.

« Nous serons plus à l'aise dans mon bureau pour discuter. »

Elle attendit que les jeunes filles entrent pour refermer la porte et prendre le chemin de son bureau. On pouvait y accéder au fond de sa salle de cours en montant les quelques marches qui menaient à une autre porte en bois.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤

30 janv. 2020, 22:10
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Les paroles des deux élèves avaient l'air d'avoir attisée la curiosité de leur professeur. Elle s'écarta du chemin pour les laisser passer et les convia à rentrer. Émeline comprit qu'elle était en train de les mener jusqu'à son bureau personnel. Elle avait tout d'abord pensé qu'elles allaient rester dans la salle de classe pour discuter sur cette lettre qui les avait menée ici. Mais non, pour ce genre de cas, valait mieux se rendre dans un endroit plus sécurisé !

Elle marcha sans crainte jusqu'à la seconde porte et emboîta le pas du professeur et lança un léger sourire à Améline. Pour l'instant ça se passait très bien. Enfin dans ledit bureau, les deux élèves s'assirent sur des chaises qui se trouvaient côté à côté. Il était marrant pour la Serdaigle d'imaginer que ces chaises avaient été placées là exprès pour leur venue. Émeline s'assit à celle de gauche et attendit patiemment que le professeur se pose tranquillement dans son fauteuil pour écouter leur histoire.

Il n'y avait aucun doute qu’Émeline pouvait prendre la parole. Elle avait les éléments qu'il fallait pour raconter ce qui les amenait. Cependant, la petite Serdaigle trouvait que c'était à son amie d'explique ce qui les avait poussé à venir demander son aide. Alors elle lança un petit regard d'encouragement à Améline et lui souffla.

-Vas-y.

Scintillante petite étoile, souriante au matin et désireuse le soir

5 févr. 2020, 14:15
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Veuillez m'excuser pour ce nouveau retard :sweatingbullets:

Améline pénétra dans la pièce à la suite de son amie. Comme souvent, elle ne disait rien mais observait, sondant chaque parcelle de la pièce de ses grands yeux émeraudes, avide de détails. Elle gravit les quelques marches qui menaient à une autre porte, sans aucun doute, le bureau privé du professeur. Améline prit place à coté d'Emi et quand celle-ci lui enjoignit de parler, elle émit un moment d'hésitation. Etait-il vraiment aussi important que cela de montrer cette lettre au professeur? De toute façon, il était trop tard pour reculer. Elle tira de sa poche ledit document et le posa sur le bureau, face à Mrs Montmort. Elle prit une grande inspiration et se lança:

- Ce matin, en allant chercher mon courrier à la volière, comme d'habitude, j'ai trouvé une chouette étrange que je ne connaissait pas. Elle portait ce message.

Améline désigna la lettre du doigt et reprit:

- C'est en vérité un message étrange. Regardez... Le papier est jauni, comme si il était très vieux, et il n'y a aucune date... En plus, le texte nous fait penser qu'il date d'il y a bien plus longtemps que l'heure actuelle...

Améline laissa le professeur examiner l'élément en silence, et avec une profonde attention puis demanda timidement sous le regard de sa meilleure amie:

- Alors?

*Nulla dies sine linea*
Pas un jour sans une ligne ¤ Devise des Pearce

5 févr. 2020, 21:30
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Une fois les deux jeunes filles entrées dans la salle de classe, Elina referma la porte derrière elle et pris la direction de son bureau, les Serdaigle sur les talons. Il était bien plus confortable de discuter dans son bureau que de rester debout dans la salle de classe ou assis sur ces bancs d'un confort très modéré. Une fois les deux jeunes sorcières assises et Elina installée derrière son bureau, Émeline Joyner sembla encourager sa collègue à prendre la parole. Miss Pearce marqua un temps d'hésitation avant de commencer à parler après avoir posé sur le bureau d'Elina une lettre jaunie. La jeune professeure écouta en silence le récit que la Serdaigle lui fit avant de saisir délicatement le document entre ses doigts. Ses sourcils ne tardèrent cependant pas à se froncer, marquant sa perplexité. Lorsque Améline s'enquit du résultat de l'inspection d'Elina, celle-ci fit venir son service à thé à son bureau d'un coup de baguette gardant son regard fixé sur l'enveloppe.

« Est-ce que vous voulez du thé ? Il y a du lait, du sucre et des biscuits. Servez-vous ! »

Quelque chose ne collait pas. L'enveloppe était trop fine. De plus, elle ne portait aucun cachet comme les lettres sorcières en portaient toujours à l'heure actuelle. A la place, il y avait un unique timbre et les traces à peines lisibles d'un cachet apposé avec un manque d'encre flagrant. Si date il y avait eu, elle n'était plus lisible désormais. Les sorciers n'utilisaient jamais de timbre. Le coût du transport était toujours réglé directement au hibou qui faisait la livraison. Il ne faisait aucun doute que cette lettre était une lettre moldue.

« Vous dites que c'est une chouette qui a délivré cette lettre ? »

Elle posa un court instant son regard sur les deux Serdaigles avant de retourner l'enveloppe déjà ouverte pour en retirer délicatement le feuillet couvert d'écritures qu'elle contenait. L'écriture cursive légèrement inclinée du texte n'était plus tellement en vogue chez les moldus pour autant qu'Elina le sache.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤

22 févr. 2020, 20:27
 PV  Chère Lucy-4ème partie
Alors que son amie venait de présenter la lettre à leur professeur, Emeline laissait vagabonder son regard pour observer le bureau en question. Ses pensées allaient et venaient dans son esprit, pour qu'ensuite elle soit soudainement rappelée à la réalité en entendant l'annonce du thé. Enfin du sucre ! La Serdaigle fit un énorme sourire et remercia chaleureusement la professeur. Elle se permit de rapprocher du service à thé pour servir trois tasses de thé. Elle en donna une à chacune puis elle se rassit sur sa chaise, sa tasse en main et un biscuit prêt pour être mangé par la sorcière.

Après sa première gorgée elle constata l'air intrigué de l'adulte. De ce qu'elle pouvait en traduire, elles avaient bien fait de l'amener ici, cette lettre n'était pas normale.
Elle questionna encore une fois sur la provenance de la lettre, Améline n'avait-elle pas été assez claire dans ses explications ?

C'est vrai que la lettre ne donne pas l'impression d'avoir été apporté par une chouette. Elle ressemble beaucoup plus à une lettre venant du monde des moldus. C'est ce qui fait que nous la trouvons étrange et aussi par rapport à l'encre que la personne a utilisé pour écrire.

Elle croqua dans le biscuit et apprécia son goût chocolaté. Son visage se tourna quelque peu vers son amie qui ne cessait de fixer leur professeur en attendant une réponse de sa part. Peut-être qu'après sa lecture elle pourrait éclaircir la situation.

Je suis sincèrement désolée pour le retard...

Scintillante petite étoile, souriante au matin et désireuse le soir