Inscription
Connexion

8 févr. 2020, 15:39
Tout désespoir est une sottise
6 février 2045

Aliosus n'avait pas la tête à suivre le cours de Miss Montmort cet après-midi là, pourtant ce n'était pas son habitude de délaisser la passionnante Histoire des sorciers. Il aimait découvrir ces grandes épopées, ces sorciers de légendes, ces affrontements qui ont façonnés le monde dans lequel il était né. Des noms, des dates, des cartes, tout se mettait en lien pour former une frise infiniment complexe de relations, de causes et de conséquences. Et si les révoltes des gobelins avaient abouties ? Et si Salazar Serpentard avait convaincu les autres Fondateurs de n'accepter que des nés sorciers à Poudlard, comme à Durmstrang ? Il aimait se poser ce genre de questions, c'était un exercice créatif amusant qui lui permettait souvent de réviser certaines parties du programme.

Mais ce jour, la concentration du jeune Serpentard n'était pas fixée sur le moment présent mais sur un futur très proche : la fin du cours. Il avait passé plusieurs semaines à repousser ce moment mais depuis qu'il avait commencé à aider Hannah à s’entraîner au lancement de sorts et aux duels, il s'était bien rendu compte qu'il lui faudrait passer par cette étape. C'était donc distraitement qu'il prenait des notes éparses et discontinues - il irait demander celles de Brett pour compléter les siennes de toutes façons - attendant qu'enfin, le brouhaha des chaises dont on se lève, des sacs que l'on emporte et des bavardages futiles de ses camarades lui donne le signal.

Lorsque le moment arriva, sont estomac se serra et son cœur se mis à battre plus fort, réflexe immémorial lorsque le cerveau humain perçoit un danger qui nécessiterait une fuite. Mais Aliosus ne céda pas, et même s'il se forçât, il arriva devant le bureau de son professeur en train de ranger une pile de parchemins.

"Pr... il dut s'éclaircir la gorge, Professeur Montmort, est ce que vous auriez un instant à m'accorder ?"

4ème année - Préfet en Chef HRP
Maître du Jeu

12 févr. 2020, 21:53
Tout désespoir est une sottise
Un nouveau cours s'achevait. Ses élèves étaient globalement attentifs et rendaient des devoirs tout à fait convenables pour la plupart. Ceux qui se préparaient aux Buses et aux Aspics le faisait avec sérieux. Il n'y avait là rien de préoccupant. Pourtant, Elina demeurait soucieuse. Il y avait bien cette tension aisément perceptible dans les couloirs, ce regain d'animosité entre nés-moldus et nés-sorciers. De sa vie, Elina ne l'avait jamais vue si exacerbée. La découverte du monde sorcier par les moldus n'avait rien arrangé. Le choc qui avait succédé aux évènements du bal d'halloween et du premier novembre avait perdu en intensité cependant. A force de se trouver confrontée a des situations des plus désagréables la jeune professeure avait développé une certaine résilience. A moins qu'elle ne repousse simplement ces éléments dans un recoin de son esprit tant qu'elle le pouvait en espérant qu'il ne leur prenne jamais l'envie d'en ressortir. Elle préférait ne pas trop penser à cette éventualité.

La situation en Russie n'était guère plus brillante. Certes, ils avaient réussi à débarrasser le monde sorcier de l'une des sept Lignées du Nord, mais ils étaient au point mort en ce qui concernait la suite de leur objectif final : l'extinction de l'ensemble des Lignées. Dès lors que leur existence avait été révélée au grand jour par la Gazette, ils s'étaient fait des plus rares. Comme les filets du diable, ils se complaisaient dans l'obscurité. Être ainsi projetés en pleine lumière n'était pas pour leur plaire. Que leurs projets soient chamboulés étaient une bonne chose, mais les chances de récolter des informations sur leur compte se faisaient plus rares que jamais. Elina ne pouvait pas se permettre d'agir à l'aveuglette. La moindre perte serait un coup dur pour son équipe.

Comme si cela ne suffisait pas , une nouvelle tâche était venue s'ajouter à son emploi du temps déjà plus que chargé. Avec le départ d'Arwen O'Sullivan qui avait fait suite à la rupture du secret magique, le poste de Directrice de Poufsouffle lui avait été confié. Elle aurait été bien en peine de dire pourquoi. De son point de vue elle n'était probablement pas la personne la plus indiquée. A plus forte raison après que l'un de ses sorts ait manqué de tuer un élève lors du bal d'Halloween, mais il était particulièrement difficile de trouver des personnes de confiance en ces temps troublés. Peut-être était-ce cela qui avait convaincu Kristen de faire appel à elle... Ses pensées furent brutalement interrompues par un élève s'adressant à elle. Il fallut à la jeune professeure quelques secondes pour retrouver pied dans l'instant présent et pour trouver du sens aux paroles du jeune Nerrah.

« Monsieur Nerrah ? De quoi s'agit-il ? »

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤

16 févr. 2020, 18:17
Tout désespoir est une sottise
Ça y est, plus question de reculer. Il était malheureux qu'il dû se mettre dans ce genre de situation pour avancer, mais c'était précisément le but de la manoeuvre, apprendre pour retrouver du contrôle sur sa vie. Miss Montmort semblait curieusement absorbée dans ses pensées, comme il l'avait été lui-même pendant la durée du cours, peut être était*ce pour ça qu'elle ne l'avait pas remarqué et qu'il avait échappé à un rappel à l'ordre. Le hasard faisait bien les choses disait-on, sa mère lui avait appris qu'il n'existait tout simplement pas.

Il fit du mieux qu'il pu pour ne pas à avoir à toussoter de nouveau, il ne voulait pas avoir l'air complètement ridicule.
"J'aimerai vous demander... Enfin, j'aurai voulu savoir..."
Le naufrage commençait. C'était une chose de s'imaginer demander conseil à Elina Montmort, c'en était une autre d'être devant elle et d'organiser ses pensées. Toutes les phrases qu'il avait répétées dans sa tête lui semblaient à présent très mal choisies et il se retrouvait laissé aux affres de l'improvisation. S'il voulait éviter l'humiliation, il allait falloir se lancer à l'eau une seconde fois.

"Le soir du bal d'Halloween , sa voix était beaucoup plus claire, il s'est passé beaucoup de choses, je veux dire, c'est allé très vite, et vous, vous avez réagit comme ça, alors que c'était encore la panique partout et même avant que les autres professeurs agissent."
Il aurait voulu tout énoncer dans une même tirade, mais il guettait avant tout la réaction de sa professeure à l'évocation de cette funeste soirée.

4ème année - Préfet en Chef HRP
Maître du Jeu

17 févr. 2020, 17:44
Tout désespoir est une sottise
Le jeune Serpentard ne paraissait pas à son aise sans qu'Elina puisse dire pourquoi. Elle n'était pas le plus intransigeant des professeurs et son jeune âge avait plus tendance à rassurer les élèves qu'à les mettre sous pression.  Mal assuré, il commença une phrase avant de se raviser pour la commencer différemment puis de se taire sans l'achever. Elina fronça légèrement les sourcils, se demandant ce qu'il pouvait bien avoir à dire pour tourner autant autour du pot. Sans rien dire, elle le laissa retrouver le fil de ses paroles.

Le jeune Nerrah sembla finalement retrouver ses mots, mais lorsqu'il mentionna le soir du bal d'halloween, les sourcils d'Elina se froncèrent un peu plus franchement. Cette soirée était synonyme de mauvais souvenirs pour toute l'école et pour elle aussi. Probablement l'une des pires soirées de sa vie... et pourtant elle en avait passé des mauvaises ! Que pouvait-elle lui répondre ? Que c'était une question d'entrainement ? Qu'elle avait l'habitude de se trouver dans des situations tout aussi épineuse ? Seule une poignée de personnes étaient au courant de plus de la moitié de ces situations. Il était hors de question d'aborder le sujet des Conjurateurs et encore moins de la tour Ombreuse avec qui que ce soit dans cette école. Le Tournoi des Trois Sorcier était le seul événement officiel de cette longue liste. S'efforçant de retrouver un visage impassible, elle posa une unique question :

« Où voulez-vous en venir ? »

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤

24 févr. 2020, 10:56
Tout désespoir est une sottise
Le regard de sa professeure qui s'obscurcit soudain lorsqu'il évoqua le bal de manière direct faillit lui faire perdre contenance. A l'évidence ces événements étaient encore frais dans son esprit, après tout, comme toute personne présente cette soirée était sans doute marquée au fer rouge dans sa mémoire. Il réussit néanmoins à aller au bout de sa phrase, malheureusement Miss Montmort choisit de ne pas rebondir tout de suite et le poussa à aller plus avant. Soit, il abattrai toutes ses cartes même s'il avait horreur de ça, la situation l'exigeait. Il fallait se montrer faible pour devenir plus fort par la suite.

"Et bien, j'aimerai savoir comment faire ça... Miss, quand c'est arrivé, avec les cris, et puis les sorts, la panique... J'ai pas réussi à faire quelque chose, alors que ça aurait pu aider d'autres élèves. Y en a qui ont réussit, mais ça allait trop vite. Le rythme des paroles d'Aliosus s'était accéléré et au fur et à mesure de ses paroles les images l'assaillaient, les bruits, la fumée, Irisia qu'il perdait de vue... Est-ce que vous auriez des conseils pour réussir à réagir ? Pour... quel terme avait utilisé son oncle Hans déjà ? Reprendre l'initiative, et pas se retrouver bloqué, à rien faire... L'ultime souvenir de la soirée s'imposa à son esprit. Inutile."

Plus jamais il ne voulait se retrouver dans cette position de passivité, et sa professeure, quoi qu'en disaient certains sur la violence de ses actes et ses conséquences, avait été l'incarnation d'une réaction efficace, et mieux encore, d'une contre attaque.

4ème année - Préfet en Chef HRP
Maître du Jeu

25 févr. 2020, 10:41
Tout désespoir est une sottise
La jeune professeure observait le Serpentard tandis qu'il cherchait ses mots. Au ton de sa voix et au rythme des paroles, Elina pouvait sentir la sincérité derrière ses propos. Des propos qui trouvaient échos dans sa mémoire. Inutile. Combien de fois s'était-elle maudite pour ça ? A la nuance près que cela lui arrivait lorsqu'elle se trouvait séparée de sa baguette. Une chose qui lui arrivait bien trop souvent à son goût lors des moments cruciaux. Elle laissa le silence s'installer quelques instant avant de déclarer :

« L'entrainement vous donnera une meilleure maîtrise de votre magie et de vos émotions, de meilleurs réflexes, mais aucun entrainement ne peut vous préparer à ça. »

C'était naturel. Gravé au plus profond de leur subconscient. Lorsqu'une situation de danger se présentait, on cherchait à s'en éloigner, s'en extirper, que ce soit par la fuite ou en se roulant en boule dans un coin en espérant que ça passe. fly or fight. La fuite ou l'affrontement. C'était là les réactions naturelles à une situation de stress. Le combat était bien souvent choisi lorsque la première option était exclue.

« Demandez-vous ce que vous voulez protéger, ce que vous refusez de perdre. Tant que la fuite fait partie de vos options, vous resterez inutile. La fuite est la réponse que l'on garde pour le moment où il n'y en a plus aucune autre ou qu'il ne reste que la mort. »

Ses mots pouvaient sembler durs, mais c'était là quelque chose qui ne pouvait s'apprendre en douceur. C'était l'épreuve du feu. Combien de personnes glorifiaient leur force et leur courage pour n'être que des lapereaux tremblants devant le réel danger ? Combien de casse-cou se rendaient finalement compte qu'ils n'avaient jamais su ce que danger voulait dire ? Et pourtant, il arrivait qu'une personne tout à fait ordinaire, n'ayant jamais fait parler d'elle pour ses hauts faits prennent les armes et devienne un combattant féroce. Le jeune Nerrah ne saurait à quelle catégorie il appartenait qu'en était confrontés à des évènements tels que celui du bal d'Hallowenn.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤

4 mars 2020, 15:15
Tout désespoir est une sottise
Sa professeure semblait réfléchir à la meilleure réponse à donner. Peut être ne s'était-elle jamais posé la question en ces termes et qu'elle agissait d'instinct, influencée par toutes ses expériences passées. Il avait entendu des histoires et des rumeurs sur elle, même si la moitié étaient fausses ça n'en serait pas moins exceptionnel.

L'entrainement, bien entendu, semblait être la clé de voûte à tout. C'était pourquoi Aliosus faisait beaucoup plus d'efforts depuis la rentrée de janvier notamment dans les matières de sortilèges, métamorphoses et défense contre les forces du mal. Il voulait apprendre à être prompt à réagir. Miss Montmort avait bien entendu raison lorsqu'elle lui expliquait que rien ne pouvait préparer à des situations extrêmes, mais c'était une raison de plus pour ne pas se permettre de perdre du temps à bafouiller une formule. Son piteux échec à lancer un simple Mobilicorpus avait marqué son ego au fer rouge.

Se contentant d'hocher gravement la tête, il reçu de plein de fouet la suite du discours. S'il était dur, il résonnait fort en lui, curieusement il se disait que ces mots auraient pu être prononcés par son père qui préférait toujours un pragmatisme brutal à des ces circonvolutions philosophiques. Qu'était-il prêt à perdre, et pour quoi se battrai-t-il ? Aussitôt les visages de ses amis s'imposa à son esprit. C'était en eux que le garçon puisait déjà sa nouvelle résolution, c'étaient eux le moteur de sa motivation.

"Merci Miss, articula-t-il, merci. J'aurais aimé vous poser une dernière question, si ça ne vous ennuie pas, heu...Si vous deviez me conseiller un sort en particulier, une formule à apprendre qui vous semble utile dans beaucoup de situations... Que me conseilleriez-vous d'étudier ?"

4ème année - Préfet en Chef HRP
Maître du Jeu

7 mars 2020, 17:52
Tout désespoir est une sottise
Le Serpentard l'écouta calmement, hochant simplement la tête à ses paroles. Difficile de dire s'il intégrait véritablement ce qu'elle disait, si cela l'aiderait. Il la remercia néanmoins pour ses réponses. Il lui demanda alors si elle avait un sort en particulier à lui conseiller. Cette interrogation était à la fois compréhensible et affligeante. S'il existait une formule qui puisse rendre service en toute situation, cela se saurait depuis bien longtemps ! C'était l'absolu contraire de son mode de pensée. Elle était convaincue que le meilleur moyen de se tirer de n'importe quelle situation était de conserver sa flexibilité. Se raccrocher à une formule, à un schéma particulier était une erreur de son point de vue. Elle était même persuadée que cela l'aurait amené à se faire tuer depuis longtemps déjà.

« Chaque situation est différente. Il n'existe pas de réponse commune. Perdre votre flexibilité est la pire chose qui puisse vous arriver. »

Consciente qu'elle s'adressait à un élève et qu'il fallait bien qu'il commence quelque part elle se décida tout de même à lui donner des pistes.

« S'il y a une chose que vous devez maîtriser, ce sont les sorts de protection. Se jeter dans la mêlée sans assurer vos arrières, à vous et aux personnes que vous voulez protéger est inutile pour ne pas dire stupide. Si vous voulez pouvoir agir, il faut vous assurer de rester en état de le faire aussi longtemps que possible. »

Elle espérait que le jeune Nerrah n'aurait pas d'idées stupides et ne se lancerait pas dans des projets trop dangereux pour lui. Elle ne pouvait pas adoucir ses propos car elle ne voulait pas envoyer le mauvais message au Serpentard. S'il se trouvait dans ce genre de situation, il n'aurait pas droit à l'erreur. Elle ne voulait surtout pas dédramatiser la chose et qu'il voit cela comme un jeu.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤

20 mars 2020, 22:26
Tout désespoir est une sottise
Les paroles de miss Montmort étaient pleines de sens. Bien sûr il aurait été rassuré d'entendre dire que deux ou trois sortilèges polyvalents le sortiraient de la plupart des situations, mais la vérité était visiblement toute autre. Il hochait la tête, attentif à tout ce que lui disait sa professeure. Établir ses priorité, flexibilité, assurer ses arrières, protection. C'était déjà en soit un programme. Il essayait au maximum d'emmagasiner les informations, dès qu'il le pourrait il mettrait tout cela par écrit pour être sur de perdre le minimum d'information.

"Merci Miss, merci beaucoup, tout ça m'est vraiment utile. Je ferai de mon mieux pour appliquer vos conseils et... Enfin, j'espère que ça ne sera pas vraiment utile, vous comprenez."
Il soupira. Ça y est, il avait osé poser sa question. Ce n'était pas si terrible que ça finalement. Le tout était d'accepter l'idée de livrer ses propres craintes et faiblesses. C'était loin d'être dans ses habitudes, à vrai dire c'était la première fois depuis bien longtemps. A partir du deux mai de l'année précédente il avait fait tout son possible pour rester de marbre et être un exemple pour ses amis qui pouvaient se reposer sur lui. Mais tout cela avait volé en éclat au bal d'Halloween... A présent, plus que paraître fort, il allait falloir le devenir, pour que ses proches puissent réellement compter sur lui.

Il avait du pain sur la planche...

"Je ne vous embête pas plus Miss, merci encore." il se raidit en la saluant.

4ème année - Préfet en Chef HRP
Maître du Jeu

21 mars 2020, 23:22
Tout désespoir est une sottise
Malgré la rudesse de ses propos, Elina ne pouvait que constater que le Serpentard acquiesçait à ses paroles sans broncher. Cette étrange docilité intriguait au plus haut point la jeune professeure. Elle ne pouvait que se demander ce que cela pouvait bien cacher. D'un autre côté, ne s'était-elle pas trouvé dans la même situation quelques années plus tôt ? Certes, elle n'avait pas demandé d'aide à ses professeurs, préférant se débrouiller par ses propres moyens, mais finalement c'était bien un professeur qui s'était présenté à elle, quoique d'une nature un peu différente...

Le jeune vert et argent ne tarda pas à la remercier pour ses conseils, se préparant visiblement à quitter les lieux. Pour une raison quelconque, le jeune Nerrah semblait soulagé d'un poids. Elina ne pensait cependant pas s'être montrée particulièrement rassurante, mais il devait avoir ses raisons. Une impression étrangement contradictoire avec son maintient un peu raide lorsqu'il la salua pour prendre congé.

« J'espère également pour vous que vous ne vous trouverez plus dans une situation qui rende ces conseils utiles monsieur Nerrah. »

Elle était néanmoins convaincue qu'il valait mieux être prêt à une situation qui ne se présenterait pas qu'être pris au dépourvu. Sans plus se préoccuper de cette drôle de discussion et dès la porte de sa salle de classe refermée sur le jeune Nerrah, elle repris son rangement en silence.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤